Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2687 mots)

agacinant



qui agace de manière répétée : « Séduisante, agacinante, elle avait des manières mignardes, précieuses, niaisottes; elle jouait la fillette... »

s'anuiter

s'anuiter



vx.: s'obscurcir avec la tombée de la nuit : « l'île s'anuitait déjà, on eût dit qu'avant l'heure les fantômes du soir se hâtaient de reprendre possession de la lande. »
vx.: se laisser surprendre par la tombée de la nuit : « j'errais à pas lents et je m'anuitai : on ferma les portes. J'essayai de trouver une issue. »

halieutique

halieutique



qui concerne la pêche, notamment la pêche en mer. Activité halieutique ; traité halieutique. « Des ressources halieutiques menacées par la surpêche. »
art de la pêche, notamment de la pêche en mer. « Ingénieur agronome spécialisé dans l'halieutique. »

syndrome d'Asperger



forme d'autisme caractérisée par l'hypersensibilité, la synesthésie, et des capacités de mémorisation hors du commun.
Rain Man, le personnage du film éponyme, souffre du syndrome d'Asperger.

piriforme

piriforme



qui a la forme d'une poire. « Sa tête piriforme était encadrée par les frisons de sa chevelure et de ses minces favoris. » « Le tenancier est un poussah piriforme; la tête est petite et pointue; le menton semble s'être fondu dans le cou, le cou avoir coulé dans les épaules, et le torse s'élargir jusqu'au fond du pantalon. » « Lulu Doumer, avec ses petits nichons piriformes. »
piriformité. « Toutes ces montagnes se ressemblent dans leur piriformité. »

parhélie

parhélie



phénomène d'optique atmosphérique dû à la réflexion de la lumière solaire sur les petits cristaux de glace présents dans certains nuages et qui se manifeste par des taches lumineuses irisées apparaissant à la même hauteur et de part et d'autre du soleil (syn.: faux soleil, chien du soleil). « Le parhélie, apparition de plusieurs soleils, est un phénomène très rare qui nécessite la présence de cristaux de glace dans l'atmosphère. »
fig.: pâle reflet, double amoindri de qqch ou de qqn. « La langue n'est qu'un portrait de l'homme, une espèce de parhélie qui répète l'astre tel qu'il est. » « Il n'est que le parhélie de l'homme que j'ai connu il y a vingt ans. »

exutoire



moyen de se débarrasser de quelque chose, dérivatif.

quinaud



honteux, confus, penaud. Laisser, rendre quinaud; demeurer, être quinaud. « Si l'on manque son coup, on est désarmé et l'on reste quinaud. »

marie-louise

marie-louise



bordure servant à mettre en valeur une oeuvre encadrée, une affiche. « Une simple marie-louise de quelques centimètres eût suffi pour mettre l'oeuvre en valeur. »
jeune recrue, appelée à servir par anticipation. « Pour défendre son sol envahi, la France épuisée donne ses derniers enfants, de pauvres paysans très jeunes. On les appelait des Marie-Louises. »

numerus clausus



quota discriminatoire. Ex: Vichy instaura pour les étudiants juifs un numerus clausus.

accoter



(à, contre, sur qqc.) : soutenir une chose en la plaçant au contact d'une autre. Accoter une échelle contre un mur. « Le portail de Saint-Jean-d'Acre, église des croisés, a été accoté à une mosquée. »
s'accoter = s'appuyer. S'accoter à un arbre. « Antoine s'assit près d'elle; mais, au lieu de s'accoter à lui, elle appuya son front à la vitre noire. » « Je rentre me ressourcer, accoter ma lassitude au dossier de mon vieux fauteuil. »

havir



brûler, dessécher qqch en surface sans cuire en dedans. « Le trop grand feu havit la viande. »
fig. « ne laissez pas vos enfants se hâvir l'imagination au foyer desséchant de la télévision. »

dilection



amour tendre et purement spirituel porté à qqn. « C'était son enfant préféré, son fils de dilection. »
préférence parfois secrète pour qqn ou qqch. « Une profonde dilection pour la poésie. » « Il témoignait à cette dame une dilection spéciale. »

feston

feston



guirlande de feuillage, de fleurs ou de fruits dont on décorait aux jours de fête les façades des maisons. « Les rues étaient décorées de festons. »
ornement sculpté, peint ou brodé en forme de guirlande.
p. anal.: « Le feston des cimes enneigées. » « Les festons de la baie. »
p. métaph.: « les triolets déroulent maintenant leurs festons délicats. »
en festons = suivant une ligne formée d'arcs accolés. « Des barques dont les voiles sont nouées en festons. »
festonné = orné de festons. « Un autel festonné. » « Le col festonné d'un corsage. » « Rivage festonné d'écume. »

éponyme



qui donne son nom à qqch ou qqn. « Athéna, déesse éponyme d'Athènes. » « Eugène Poubelle est le préfet éponyme des boites à ordures. » « Madame Bovary, héroïne éponyme du roman de Gustave Flaubert. »

Chimène



« avec les yeux de Chimène » : porter sur quelqu'un un regard amoureux, avoir une passion secrète.
dans la pièce de Corneille, le Cid, Chimène dut, malgré son amour, condamner son amant Rodrigue l'assassin de son père.

bas-bleu



péj.: femme savante, d'une pédanterie ridicule. Avoir la réputation d'un bas-bleu; pérorer comme un bas-bleu; le pédantisme d'un bas-bleu. « Un bas-bleu! d'une instruction à épouvanter, qui a tout lu! qui sait tout ! ; elle semblait probablement à ses amies un insupportable bas bleu. »
bas-bleuisme : pédanterie ridicule de femmes de lettres sans talent. « Plus il y a de talent dans une femme, moins il y a de bas-bleuisme. »

léonin

léonin



propre au lion. « Sa chevelure ressemble à une crinière léonine. »
relatif au lion. « Tout entier à sa passion léonine, l'homme de Tarascon allait droit devant lui. »
qui rappelle (physiquement ou moralement) le lion, digne d'un lion. Force, majesté, tête léonine. « Il tenait de cette race léonine, pugnace et généreuse. » « Son masque léonin s'était empâté, la crinière avait passablement blanchi. »
[p. réf. au partage du lion] où l'un des partenaires s'adjuge la meilleure part, s'octroie tous les avantages (=abusif, inéquitable, inique). Partage léonin ; association, société léonine. « La morale commune condamne sévèrement toute espèce de contrat léonin, où l'une des parties est exploitée par l'autre. »

djinn

djinn



[dans le Coran et les légendes musulmanes] être intelligent, généralement malfaisant, créé de feu, entre l'homme et l'ange, qui peut apparaître sous différentes formes. « Je crois voir danser des flammes sur l'autre rive. Sont-ce les djinns qui m'appellent ? »
★ le mot a été popularisé par le poème de V. Hugo, "Les djinns".
Le mot "génie" (au sens merveilleux) est une francisation du mot "djinn".

guillochis

guillochis



motif formé de traits symétriques, ondés, croisés ou parallèles (=guilloché). « Le pavillon est orné de guillochis, de rinceaux et de motifs floraux. » « Essentiellement décoratif, le guillochis est également utilisé sur les billets de banque et les documents d'identité, pour compliquer le travail des faussaires. »

guillochure : chacun des traits formant un guillochis.

guillocher : orner de guillochis. Guillocher une montre. « Vous ne trouverez pas une superficie d'un pouce carré, qui ne soit guillochée, festonnée, dorée, brodée ou peinte. » « Un œuf en or guilloché, recouvert d'émail nacré. » P. métaph.: « Un homme au corps guilloché de cicatrices. »

émonder

émonder



débarrasser de rameaux morts ou inutiles, de branches qui déséquilibrent la croissance, des plantes parasites (=ébrancher, élaguer, tailler). Émonder un chêne ; arbres non émondés. « Il fallait émonder l'arbre, ne lui laisser que les maîtresses branches. » « Des arbustes tous bien émondés, déployés ça et là en charmilles. »
p. ext.: soigner une plante. « Elle émonde avec soin ses plantes d'intérieur. »
enlever, supprimer. « Vous avez émondé tout ce qui a pu être greffé sur vous, et vous vous êtes fait petit. » « On ne gagne rien à faire des concessions, à s'émonder, à se dulcifier. »
débarrasser du superflu, dépouiller, purifier (=monder). Émonder un texte, une doctrine, une science. « On a révisé la constitution pour en émonder tout ce qui blessait l'omnipotence des cantons. »

frimas

frimas



plur.: brouillard froid et épais qui se cristallise en tombant et forme du givre. Sommets, arbres couverts de frimas. « L'Angleterre, enveloppée d'un suaire de neige et de frimas. » « L'hiver a ses beautés, l'oeil aime ces frimas, ces tapis argentés, ces aigrettes flottantes, en mobiles cristaux à nos arbres pendantes. »
p. métaph.: blancheur des cheveux due à l'âge. « Tout jeune, d'une beauté robuste que poudrait un frimas précoce. » [couleur]

rubigineux

rubigineux



couvert de rouille. Métal rubigineux.
litt.: de couleur rouille. « Des nymphes aux longues tresses rubigineuses. » [couleur]

hypogée

hypogée



(masc.) construction souterraine destinée à des sépultures. « L'ensemble des montagnes, où sont creusés les hypogées... »
littér.: (partie d'une) construction souterraine. « Ces maisonnettes ont ordinairement trois étages, dont un sous terre. L'hypogée est, comme les caves de nos pays, frais en été, chaud en hiver. »
littér. => hypogéen : qui appartient à un hypogée, à une construction souterraine. « La porte hypogéenne de ces cubes de pierre. »

pellucide

pellucide



qui est transparent ou translucide. Corps, substance pellucide. « un brouillard léger, vivant, pellucide. » « Un manuscrit aux feuilles d'une matière plus tendre et pellucide que le papier. »
membrane ou zone pellucide : membrane d'enveloppe de l'ovule qui, à maturité, laisse pénétrer un spermatozoïde.

eurythmie



beauté harmonieuse résultant d'un agencement heureux et équilibré, de lignes, de formes, de gestes ou de sons. « Le merveilleux type de beauté et d'eurythmie qu'est notre cathédrale française. » « L'harmonie, le balancement des lignes, l'eurythmie dans les mouvements apparaissent au rêveur comme des nécessités. »
p. ext.: harmonie d'une réalité naturelle. Eurythmie universelle. « L'eurythmie mystérieuse des mondes. »
méd.: régularité dans les battements du cœur.
fig.: équilibre, harmonie des facultés, des passions. « Une vie disposée selon les règles d'une belle eurythmie. »

eurythmique
relatif à l'eurythmie. Préoccupations eurythmiques.
qui a de l'eurythmie. « Un être vaste, immense, compliqué mais eurythmique. »

affidé



en qui on peut avoir une confiance totale en raison de son attachement personnel. « Arrivé en Espagne avec un laquais affidé, et ma vieille femme de chambre... »
qui se prête en agent sûr aux mauvais coups d'un grand personnage auquel il est attaché. « Un serviteur affidé fut introduit dans sa chambre, et l'étrangla pendant qu'elle dormait. »
complice, conspirateur, espion, etc. « Le chef du réseau et ses affidés. »

jusant

jusant



marée descendante (= ebbe). « À l'heure où le jusant découvre les côtes lointaines. » « Les rocs qu'ont usés les flots et les jusants, »
p. méton.: moment où se produit le jusant. « Au jusant, les bateaux amarrés près du rivage reposent sur le flanc. »
p. métaph.: « le flux et le jusant des transgressions de nos lois pénales. »

controuver



affirmer des faits entièrement erronés (souvent avec une intention malfaisante). « On l'accuse d'avoir controuvé des faits. »

controuvé : inventé de toutes pièces, mensonger. Anecdote, charge controuvée.

pantocrator



Christ représenté en majesté, par opposition au Christ souffrant sur la croix. « À travers la brume rousse de l'encens répandu et des dix mille cierges allumés, le Christ pantocrator restait lointain »

janséniste

janséniste



partisan du jansénisme, doctrine chrétienne sur la grâce et la prédestination, selon laquelle, sans tenir compte de la liberté et des mérites de l'homme, la grâce du salut ne serait accordée qu'aux seuls élus dès leur naissance. Théologien janséniste; esprit, parti, secte janséniste. « Les jansénistes aiment mieux la règle que le bien; les jésuites préfèrent le bien à la règle. » « Dans les provinciales, le janséniste Blaise Pascal prend parti contre les jésuites. »
propre, relatif au jansénisme. Doctrine, école, querelle janséniste; austérité, piété janséniste; principes jansénistes. « Si loin que je me sente aujourd'hui du rigorisme janséniste, je ne puis oublier qu'autrefois Pascal était mon maître à penser. »
qui offre un caractère d'austérité, de rigorisme excessif (=intransigeant, puritain, rigoureux, austère). Éducation, morale janséniste. « La sévérité janséniste du directeur. » « L'intérieur sévère, janséniste, de la maison paternelle. »
p. anal. « Le judo, sport janséniste, fondé sur le respect, l'humilité et le dépassement de soi. »
reliure janséniste : reliure très sobre, sans ornement.

succédané



produit de remplacement, ersatz.
chose ou personne moins valable que celle dont elle assure le rôle, la fonction.

réifier



transposer une abstraction en un objet concret, appréhender un concept comme une chose concrète (=chosifier). « M. Bergson accuse Aristote et ses successeurs d'avoir réifié le mouvement et de l'avoir morcelé en une série d'immobilités successives. »

Sublime Porte

Sublime Porte



surnom de l'Empire ottoman, d'après la porte monumentale du grand vizirat de Constantinople. « En 1802 est signé un traité de paix définitif entre la république française et la Sublime Porte ottomane. »

irénisme



attitude d'esprit selon laquelle on tolère de façon tranquille des erreurs graves, inacceptables, par désir exagéré de paix et de conciliation. « Dans un louable esprit d'irénisme, Il voulait réconcilier les frères ennemis. »
irénistes : ceux qui croient à la possibilité de la paix perpétuelle.

bâtonnier

bâtonnier



chef élu de l'Ordre des avocats, chargé de présider et de surveiller leurs assemblées. « Le bâtonnier des avocats. »
détenteur du bâton symbolique d'une confrérie dont il est le chef. « La confrérie des bouchers, à l'élection annuelle de son bâtonnier, revoit ses articles constitutifs. »

démiurge



[chez les Platoniciens] divinité qui donne forme à l'univers.
créateur d'une oeuvre (généralement de grande envergure). « Il y a de la grandeur à faire une oeuvre, et à connaître, l'ayant faite, le rire "puissant" du démiurge content de soi. »

Bataille d'Hernani

Bataille d'Hernani



célèbre querelle entre classiques et romantiques, qui eut lieu en 1830 à la Comédie-Française, à l'occasion de la première représentation de Hernani, drame romantique de Victor Hugo.
Face aux tenants du théâtre traditionnel, Victor Hugo reçoit entre autres le soutien de Théophile Gautier, Honoré de Balzac et Gérard de Nerval.

patelin



qui affecte une douceur et une amabilité trompeuses destinées à dissimuler ses véritables intentions. Un(e) patelin(e).
qui cherche à séduire, à s'attirer la bienveillance ou la confiance d'autrui par un comportement doucereux, une amabilité feinte (= onctueux, papelard, patelineur). « N'éprouvant rien près de moi, elle était pateline et non pas affectueuse. »
[en parlant des attitudes, des expressions] doucereux, flatteur, insinuant. Bienveillance, obséquiosité, voix, manière pateline ; sourire patelin.
[en parlant d'un écrit ou d'un discours] empreint de bonhomie feinte, de fausse bienveillance, de flatterie. « Il tente de se dédouaner avec des phrases patelines. »
pateliner. « Pour se faire accepter, il faut pateliner, amadouer, tromper. » « Il ménage et pateline ses électeurs. » « Elle me pateline de la voix. »

longère

longère



bande de terre ou de pré longue et étroite, en bordure d'un chemin ou d'un bois. « Les promeneurs suivent la longère de la forêt. »
en Bretagne, bâtiment ou ensemble de bâtiments de forme basse et allongée. « Devant l'entrée de la longère, une paire d'énormes sabots servait à se chausser les jours de pluie. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2687 mots)