Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 (2566 mots)

gambit

gambit



aux échecs, le gambit (de l'italien "gambetto", croc-en-jambe) est un sacrifice volontaire d'un pion dans la phase d'ouverture du jeu, afin d'obtenir un avantage stratégique. « Les parties débutant par un gambit sont souvent très rythmées, car le camp qui l'aura joué s'efforcera de ne pas perdre son avantage. »
fig.: « Elle joue un gambit en acceptant ce poste : ce sera soit un tremplin, soit un frein pour sa carrière. » « Le gambit démocratique de Poutine : un risque calculé de sacrifier un peu pour gagner beaucoup. » « J'accuse de Zola, le gambit de la victoire dreyfusarde. »

valétudinaire



dont la santé est chancelante, délicate, qui est souvent malade (=cacochyme, égrotant, maladif). « Watteau était valétudinaire, mélancolique, voyait tout en noir et n'avait de rose que sur sa palette. »
Valétudinaire de + subst : « ces valétudinaires de la pensée que la nature morale a condamnés comme la nature physique a condamné les phtisiques. »
p. métaph : « Je me confesse à vous comme le sait faire l'homme à l'homme, la nature faible à la forte, l'âme troublée et valétudinaire à l'intelligence sereine et haute. »
[En parlant d'une période de l'existence] Qui se passe dans un état quasi continu de maladie, de faiblesse. « Enfance, vieillesse valétudinaire. »
Qui est en mauvais état, d'apparence fragile. « le bruit endimanché D'une cloche très vieille et valétudinaire ».
fig. Fragile, chancelant. « La Russie, ce grand empire valétudinaire »

touffeur



atmosphère étouffante et lourde qui saisit dans un lieu où la chaleur est extrême. Touffeur accablante, insupportable, orageuse; touffeur d'une chambre, d'été, de la nuit, d'orage. « J' ai senti en entrant une touffeur insupportable. »
« Il rêve d'une dérive voluptueuse, d'un repli quasi fœtal dans la touffeur du Sud. »
p. métaph. « Je sens la touffeur de ce cœur brûlant, ouvert et déjà livré... »

uchronie

uchronie



[philos.] histoire refaite en pensée telle qu'elle aurait pu être et qu'elle n'a pas été.
en littérature, cela consiste à réécrire l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. Roman uchronique. « Une énième uchronie sur la Seconde Guerre mondiale. » « L'uchronie est un bon moyen de comprendre notre tumultueux présent. »

rubéfier

rubéfier



rendre rouge. « Une goutte de sang frais et vif rubéfiait ses lèvres. » « Des sardines fraîches se rubéfient sur les braises du foyer. » « L'action des eaux d'infiltration a oxydé et rubéfié le sol. »

jackalope

jackalope



animal imaginaire du folklore américain, mélange entre un lièvre (jackrabbit) et une antilope (antelope), et représenté comme un lièvre avec des bois. Le jackalope se caractérise par sa capacité à imiter la voix humaine.
Le papillomavirus, qui provoque sur la tête du lapin des tumeurs en forme de cornes, est l'origine probable de cette légende.

janséniste

janséniste



partisan du jansénisme, doctrine chrétienne sur la grâce et la prédestination, selon laquelle, sans tenir compte de la liberté et des mérites de l'homme, la grâce du salut ne serait accordée qu'aux seuls élus dès leur naissance. Théologien janséniste; esprit, parti, secte janséniste. « Les jansénistes aiment mieux la règle que le bien; les jésuites préfèrent le bien à la règle. » « Dans les provinciales, le janséniste Blaise Pascal prend parti contre les jésuites. »
propre, relatif au jansénisme. Doctrine, école, querelle janséniste; austérité, piété janséniste; principes jansénistes. « Si loin que je me sente aujourd'hui du rigorisme janséniste, je ne puis oublier qu'autrefois Pascal était mon maître à penser. »
qui offre un caractère d'austérité, de rigorisme excessif (=intransigeant, puritain, rigoureux, austère). Éducation, morale janséniste. « La sévérité janséniste du directeur. » « L'intérieur sévère, janséniste, de la maison paternelle. »
p. anal. « Le judo, sport janséniste, fondé sur le respect, l'humilité et le dépassement de soi. »
reliure janséniste : reliure très sobre, sans ornement.

évanescent



qui disparaît, fugitif. Souvenir évanescent. « Les berges rutilantes des diamants évanescents de rosée. » « Des êtres angéliquement évanescents comme les chamois. » « Le sujet qu'il traite est tellement évanescent qu'il ne réussit pas toujours à le tenir sous ses yeux jusqu'à la fin de son étude. »

vestale

vestale



antiq. rom.: prêtresse de Vesta, qui entretenait le feu sacré et était astreinte à la chasteté.
litt.: fille, femme d'une grande chasteté. C'est une vestale ; élevée comme une vestale.
« Pourquoi ne pas la marier ? quelle raison aurais-tu d'en faire une vestale ? »
plais.: celui, celle qui conserve les traditions. « Il reçut les félicitations de deux ou trois confrères, les dernières vestales du style académique. »

résille

résille



filet qui sert à envelopper les cheveux. « Sa belle chevelure enfermée dans une résille de perles. »
p. ext.: ouvrage à mailles plus ou moins serrées, destiné à différents usages. « On jette sur les reins des bêtes des résilles ou des couvertures blanches à longs effilés pour les caparaçonner. »
bas résille. « Une paire de longues jambes féminines gainées de bas résille noirs. »
ensemble des tiges de plomb qui servent à tenir en place les fragments d'un vitrail. « Les vitraux poussiéreux qui grelottent dans leur résille de plomb. »
archit.: filet de métal ou de béton dont on enveloppe un bâtiment. Résille de béton, de métal, de verre. « Depuis quelques années, les architectes réintroduisent la résille, qui rappelle les motifs de dentelle, sur les façades des bâtiments. » « Un bâtiment habillé d'une élégante résille d'aluminium. » « Le MuCEM, drapé d’une résille de béton de 16 m de haut et de 70 m de large. »
p. anal., litt.: ensemble des lignes constituant ou évoquant par leur entrecroisement un réseau. « Il riait doucement, les yeux plissés, une résille de rides en éventail aux tempes. » « Il s'approcha assez de la maison pour distinguer sur le crépi du mur la résille sinueuse des sarments. »

résiller
litt.: couvrir comme d'une résille. « Le mur blanc que résillaient les tiges du lierre. »

camériste



dame d'honneur d'une personne de haut rang ou suivante à la cour.
p. ext. fam.: femme de chambre d'une personne d'un certain rang social. « Elle congédia ses caméristes d'un geste de princesse à valetaille, non de maîtresse de maison à domestique. »

andain

andain



étendue de pré qu'un faucheur, à chaque enjambée, peut faucher d'un seul coup de faux
« Il s'efforce d'abattre l'herbe par coutelées régulières, de faire des andains de la même largeur. »
rangée d'herbe ainsi fauchée faite sur toute la largeur ou la longueur du pré. « On retournait les andains sans les éparpiller. »
trainée de paille laissée par une moissonneuse-batteuse, servant à faire les bottes.

vilebrequin

vilebrequin



outil utilisant la force manuelle pour percer des trous dans les matériaux (principalement le bois). Il a peu à peu été remplacé par les perceuses électriques. « Tout à coup une douleur aiguë le perça; il lui sembla qu'un vilebrequin lui forait les tempes. »

lanterne rouge

lanterne rouge



[p. réf. à la lanterne placée à l'arrière du dernier véhicule d'un convoi pour en signaler la fin] « L'on n'aperçut bientôt plus que les trois lanternes rouges du dernier wagon. »
fig.: [Le plus souvent à propos d'une course] le dernier. « Au premier virage, il est encore "lanterne rouge". » « Apple cède la lanterne rouge à Sony. » « L'Erythrée, lanterne rouge pour la liberté de la presse. »

brésiller



rompre, réduire en petits morceaux, effriter.« Le vieux cuir du sofa se brésille, s'en va en écailles. »
p. métaph.: « Elle avait encombré sa vie de maintes préoccupations adventices, de sorte que l'idée de devoir, souvent, se brésillait chez elle en un tas de menues obligations. »
teindre avec du bois de brésil (couleur rouge).

poliade



une divinité poliade est une divinité qui protège une cité (du grec "polis", cité). Dans la Grèce antique, chaque cité avait sa divinité poliade (ex: Athéna pour Athènes, Arès pour Sparte, etc). « Catherine Ségurane, figure emblématique de la résistance niçoise à l'envahisseur ottoman, a accédé à la dimension d'héroïne poliade. »

embâcle

embâcle



formation d'un amoncellement, en particulier de glaçons ou de bois flottés, qui obstrue un cours d'eau.
p. méton.: cet amoncellement. « Les embâcles que fait naître l'accumulation des glaces. »

piriforme

piriforme



qui a la forme d'une poire. « Sa tête piriforme était encadrée par les frisons de sa chevelure et de ses minces favoris. » « Le tenancier est un poussah piriforme; la tête est petite et pointue; le menton semble s'être fondu dans le cou, le cou avoir coulé dans les épaules, et le torse s'élargir jusqu'au fond du pantalon. » « Lulu Doumer, avec ses petits nichons piriformes. »
piriformité. « Toutes ces montagnes se ressemblent dans leur piriformité. »

aubier, aubour

aubier, aubour



partie tendre du bois, blanchâtre ("albus" = blanc en latin), qui se forme chaque année sous l'écorce autour du cœur de l'arbre. « L'aubier est trop tendre pour être utilisé en menuiserie, on lui préfère le duramen, la partie interne du bois. »
p. métaph. Toute matière vivante, tendre et fragile. « Cette part de moi que je veux oublier, pourrie jusqu'au cœur de l'aubier. »

devers



vers, du côté de. « Voilà deux jolies dames qui viennent devers nous. » « Les enfants jouent devers le hameau. »
l'autre côté. « Sur le devers de la pente. »
fig.: « quarante ans est le commencement du devers, le commencement de l'autre versant. »
aux environs de. « Devers la journée où votre fils naquit dans la paille et le son. »

par devers :
en la possession de. Conserver de l’argent par-devers soi. « Convaincu que les juifs détenaient par devers eux l’or et l’argent dont ses caisses étaient privées... »
en présence de qqn., devant. « Se pourvoir par-devers le juge. » « Elle aimait la manière affectueuse et honnête dont j'usais à son égard par devers le monde. »
par devers soi = quant à soi. « Je suis, par devers moi, tout triste à l'idée de la quitter. » « Peut-être se demandaient-ils par devers eux où je puisais la force de résister. »

lapidaire

lapidaire



celui qui travaille les pierres précieuses, ou en fait le commerce. Atelier d'un lapidaire. « Un lapidaire imaginatif tailla cette pierre en forme de dragon aux ailes déployées. »
p métaph.: artiste ciseleur du mot, du fond et de la forme d'une œuvre littéraire (=orfèvre). « Le parallèle est créé entre le modelage de la langue et l’élaboration soigneuse d’un bijou. Ainsi le lapidaire est celui qui forge la pierre précieuse ou coupe les mots et les phrases de ses mouvements précis et délicats. »
qui a rapport aux pierres. Chimiste, négociant lapidaire. Musée lapidaire. « Une chapelle ciselée sur tous les angles, vrai bijou d'orfèvrerie lapidaire. »
style lapidaire : style employé dans les inscriptions gravées sur la pierre. P. ext.: style d'écriture concis et nerveux, qui pourrait être gravé sur la pierre. Déclaration, formule, phrase, style lapidaire.
fig. qui frappe d'une manière percutante, comme un jet de pierres. « En France, qui protège le faible récolte une moisson d'injures lapidaire. »

lapidairement : d'une manière lapidaire. Exprimer, conclure lapidairement.

lapideux : qui est de la nature de la pierre. « Des montagnes qu'on pourrait classer en deux espèces : les sablonneuses et les lapideuses. »

chape-chute



bonne aubaine pour une personne suite à la mésaventure d'une autre. « On parle ici de la mort du pape ; si elle arrive, ce sera une bonne chape-chute pour son successeur. »
chercher chape-chute : chercher occasion de profiter de la négligence ou du malheur de quelqu'un. « Je m'imagine que c'est quelque chercheur de chape-chute. »

chape-chuter : faire un léger bruit. « J’entendis chape-chuter tout bas derrière une grosse cépée. »

pétuner



vx ou p. plaisant.: fumer. « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez, La vapeur du tabac vous sort-elle du nez Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée? »
pétuneur = celui qui aime fumer, qui fume beaucoup. « Batailleurs, soiffards jamais désaltérés, pétuneurs, chanteurs et conteurs bien disants »

illuminisme



doctrine mystique de ceux qui croient et recherchent l'illumination intérieure (par Dieu). Ex: « un esprit de mysticisme, voire d'illuminisme ; son imagination était exaltée dans les choses pures, il dériva vers l'illuminisme des sectes allemandes. »
PSYCH.: état d'excitation cérébrale accompagné d'extase et d'hallucinations.

diaprer

diaprer



faire chatoyer, scintiller; donner une certaine réverbération à (une surface), soit par un jeu de couleurs vives et variées, soit par un jeu de lumières nuancées. « Une douce réverbération diaprait le plafond. » « Des jacinthes, des mandragores, des cyclamens diapraient le vert de la prairie. »
se diaprer = devenir diapré. « Les jeunes femmes aux ombrelles tendues se diapraient d'ombre et de soleil. »
fig.: parer d'ornements divers. « diaprer ses phrases de mots grecs et latins » (=consteller) ; « mon imagination prêtait au mirage et diaprait généreusement mes incertitudes. » [couleur]

indigence



pauvreté, misère. Vivre, mourir, tomber dans l'indigence
dénuement, pauvreté (de qqch). L'indigence d'un logis, d'un vêtement, d'un décor.
p métaph.: indigence du cœur, de l'esprit, de l'âme, d'idées ; indigence intellectuelle, morale. Sentiment d'indigence. « Il voit cet échec comme la preuve de son indigence et de sa nullité. »
insuffisance, manque. Indigence de la natalité, des effectifs. Indigence de la langue, du vocabulaire.
fig.: médiocrité, petitesse. Indigence du théâtre contemporain, de la sculpture. « Je compte sur votre imagination pour relever l'indigence de mes lettres et colorer les pâleurs de mes expressions. »

néroli

néroli



[essence, huile de] néroli = essence extraite de la fleur d'oranger amer (bigaradier). « Une ou deux gouttes d'huile essentielle de néroli suffisent à apporter à la pâtisserie un arôme puissant de fleur d'oranger. » « Le néroli se pimente de safran pour donner à cette eau de Cologne piquant et personnalité. »
c'est la princesse de Nerola, Anne-Marie Orsini, qui mit à la mode l'essence d'orange amère comme parfum à la fin du XVIIe siècle.

repoussoir

repoussoir



objet placé en premier plan d'une représentation pour donner un effet d'éloignement aux autres plans
p. anal.: « Les flancs des Pyrénées, boisés de chênes verts, formaient un vigoureux repoussoir pour les cimes éloignées et vaporeuses. »
ton vigoureux qui met en valeur les parties claires et lumineuses d'un tableau. « Si certains tableaux exigent un fond clair et uni, d'autres demandent un repoussoir plus vigoureux. »
p. anal.: pers. ou chose qui, par contraste, met en valeur une autre. Tenir lieu de repoussoir. « Pour repoussoir à toutes ces splendeurs, une vieille femme à genoux par terre sur le bas côté. » « Elle était rayonnante à côté de sa servante, qui lui servait en quelque sorte de repoussoir. »

verbatim



("mot" en latin) littéralement, textuellement, mot pour mot, texto. « Je ne signerai ma confrontation que si ces propos sont reportés verbatim. »
reproduction intégrale des propos prononcés ; compte rendu fidèle. « Ici, aucun commentaire n’est nécessaire : il suffit de lire le verbatim. »

cabestan

cabestan



treuil à axe vertical autour duquel s'enroule un câble servant à tirer un fardeau.
p. métaph. : « le nez du daron, couperosé par l'alcool et tordu au cabestan des concupiscences les plus ordurières. »

adret

adret



versant d'une montagne exposé au soleil, orienté au sud ou à l'est (contraire de ubac). « La ligne de crête sépare les deux versants d'ubac et d'adret, l'un déjà sombre, l'autre toujours ensoleillé. »

chat en poche



acheter / vendre chat en poche = conclure un marché sans voir / montrer l'objet de la vente. « Je ne suis pas de ces gens qui, comme on dit, conseillent d'acheter chat en poche... Venez par ici... Vous les examinerez tout à votre aise »

collinaire

collinaire



où il y a des collines. « Les régions collinaires du midi de la France. »
[en parlant d'une plante] qui pousse sur les collines. Plantes collinaires.
retenue, lac collinaire = réservoir d'eau, lac artificiel.

dithyrambique



très élogieux, parfois à l’excès. « Un long éloge dithyrambique auquel je ne compris rien. »

sémillant



qui manifeste une vivacité enjouée, une gaieté pétillante avec un vif désir de plaire, frétillant, fringant. « La sémillante Dolorès se précipita au-devant des deux femmes, avec sa rage de protection et ses effusions de sensibilité. »
vif, enjoué, fringant. « Sa sémillante frivolité est touchante. » « Comme la sémillante liqueur (Champagne) frémit déjà et rit sous le verre! »

halieutique



qui concerne la pêche, notamment la pêche en mer. L'activité halieutique. « Il a chez lui toute une bibliothèque halieutique! »
art de la pêche, notamment de la pêche en mer.

célérité



rapidité, promptitude dans l'exécution. « Les travaux ont été conduits avec célérité. » « Merci de votre célérité à me venir en aide. »
vitesse de propagation d'un phénomène ondulatoire.

recru



épuisé, à bout de forces (=fourbu, harassé, vanné). « Il était trop recru pour trouver, dans sa poitrine, l'haleine d'un hurlement. »
recru de...=> recru de fatigue = épuisé, harassé de fatigue. « Il arrivait affamé, recru de fatigue, mangeait comme un ogre et se couchait à neuf heures. »
brisé, submergé par l'excès de. Recru de douleur. « Et il continuait à faire l'espiègle, recru de sommeil, cramponné à son rôle. » « Un vieil homme, recru d'épreuves, sentant venir le froid éternel. »

bergamasque

bergamasque



qui se rapporte, qui est propre à la province ou à la ville de Bergame (Italie) ou à ses habitants. « Nous avons pu admirer deux jolies bourgeoises bergamasques qui portaient corset. »
danse et air de danse originaire de Bergame : « les masques et les bergamasques sont remplacés par des appareils à sous. »
qui présente ou rappelle la fantaisie et la légèreté de la danse et des airs de danse autrefois en usage dans cette province.

pellucide

pellucide



qui est transparent ou translucide. Corps, substance pellucide. « un brouillard léger, vivant, pellucide. » « Un manuscrit aux feuilles d'une matière plus tendre et pellucide que le papier. »
membrane ou zone pellucide : membrane d'enveloppe de l'ovule qui, à maturité, laisse pénétrer un spermatozoïde.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 (2566 mots)