Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2701 mots)

cinquième colonne



partisans infiltrés dans une organisation ou un État pour l'attaquer de l'intérieur, « Christian Estrosi provoque un tollé en affirmant que la France doit faire face à des "cinquièmes colonnes" islamistes. »

inflorescence

inflorescence



disposition des fleurs sur la tige d'une plante. Inflorescence uniflore, pluriflore, multiflore. « Une plante haute et robuste à l'inflorescence en épis, relativement dense. »
p. anal. « Sous la rose inflorescence de la jeune fille, les marques d'une vie de disette. »

crêpelé

crêpelé



qui présente des ondulations légères et serrées, naturelles ou artificielles. « Ses cheveux crêpelés aux nattes abondantes. »
p. anal.: « Des nuages crépelés effilochaient leur laine au flanc de la Montagne noire. » « Un arbre élevait ses branches ouatées et crépelées. » « L'oiseau effleurant du bout de son aile le courant crespelé de l'eau. »

crêpeler : faire perdre à qqch son caractère lisse. « Elle se sèche les cheveux avec un séchoir portatif réglé à la puissance maximale pour les crêpeler. »
se crêpeler : se couvrir d'ondulations légères et serrées. « La lumière de la croisée piquait des étincelles d'or aux petits cheveux follets qui se crespelaient sur sa nuque. » « Sur sa tête, se crêpelait une chevelure abondante, qui s'échappait en boucles quand il la coiffait. »

azyme



(pain) non levé (qui n'a pas gonflé sous l'effet du levain) utilisé par les Juifs pour la Pâque et par l'Église romaine pour la célébration eucharistique. « Et si Jésus n'avait rompu du pain azyme à ses disciples mais au contraire du pain levé ? » « Sous forme de feuille, le pain azyme est nommé "papier azyme" ou "papier hostie". »
p. ext.: qui est sans goût. « Les abonnés connaissent trop ce genre littéraire et ne lisent plus ces tartines azymes. »
fig. personne pure, sans corruption. « À mon air enjoué, mon rire sur la lèvre, vous me croyez heureux, doux, azyme et sans fièvre. »

zingaro

zingaro



nom italien pour tzigane, bohémien (fém. zingara, plur. zingari). « Des tentes noires de zingari étaient dressées sur la place. » « Bohémienne, gitane, zingara, comment douter de la magie? »
zingarelle (hapax) : jeune zingara. « Les zingarelles nous entraînent dans leur danse. »

bobinette

bobinette



pièce de bois mobile, maintenue contre le battant d'une porte par une petite cheville (ou "chevillette") pour en condamner l'accès.
« Tire la chevillette, la bobinette cherra. ». La grand-mère du Petit Chaperon rouge aurait pu dire plus trivialement : « Tire sur la petite cheville pour faire tomber le taquet de bois qui bloque la porte. » ("cherra" = verbe "choir" au futur).
arg.: tête, expression de la physionomie. « Montre ta bobinette ! » « Pour ce qui est de sa bobinette, la nature ne l’avait pas gâté : un menton en galoche, un blaze énorme et des yeux petits, vicieux, enfoncés dans leur orbite. »
jeu de hasard pratiqué avec trois dés. Taper la bobinette.

neurasthénie

neurasthénie



névrose accompagnée de troubles digestifs, de maux de tête, etc. Souffrir de neurasthénie ; sombrer dans la neurasthénie.
abattement, grande tristesse. « Une petite personne intolérante et neurasthénique qui déteste les autres... »
fig.: « la neurasthénie du marché de l'immobilier. »

darne

darne



tranche de gros poisson découpée avant cuisson. « Darne de lieu noir au beurre d'escargot. »
p ext.: partie du corps. « Et peut-être que quelque darne de son corps il y laissera. »

auner

auner



mesurer à l'aide d'une aune (ancien instrument/unité de mesure) ou avec une quelconque unité de longueur. Auner du drap, de la soie.
fig.: juger, apprécier : « Dans la vie pesée à son poids léger, aunée à sa courte mesure, il n'est que deux choses vraies : la science et l'amour. »

à l’aune de : par rapport à ; à la mesure de. « Le succès d'une politique de relance se mesure à l'aune de la création d'emplois. » « La véracité des récits bibliques éprouvée à l’aune de la science. » « La dignité personnelle se mesure à l’aune de sa conscience, pas selon le jugement des autres. »

luciférine

luciférine



substance qui produit la luminescence chez certains insectes (luciole, lampyre, etc.) et poissons. Luciférine de luciole. « La femelle lampyre, pour attirer le mâle, agite dans la nuit le dessous de son ventre dont les annelets terminaux sont porteurs de luciférine. »

chenu

chenu



qui a des cheveux blancs ou blanchissants. La tête chenue d'un vieillard ; sourcils chenus. « Une mousse chenue obstruait ses oreilles »
qui est marqué par l'âge, vieux. « Un homme s'avançait voûté, chenu, blanchi. » « Ces vieilles qui essayent encore sur nous leurs charmes chenus. » « L'âge moyen est pire que l'âge chenu : Les lézardes ne valent pas les ruines. »
[en parlant de la montagne, de la mer, d'arbres] = blanc, blanchi. Montagnes, ondes chenues; arbres chenus. « Bientôt là-bas, derrière l'épaule chenue du mont neigeux, l'aube va crever. » « Une mer azurée et chenue. »
"C'est du chenu" = c'est beau, de bonne qualité. « Mes souliers, ce qu'on fait de meilleur marché, c'est pas du chenu. » « Je vous conterai ma vie en détail. C'est du chenu. » [couleur]

marâtre



femme du père, par rapport aux enfants nés d'un précédent mariage.
péj.: femme qui maltraite les enfants que son mari a eus d'un mariage précédent. « La marâtre jalouse dit qu'on caresse trop ces étrangers aux dépens de ses propres fils. »
p. ext.: mère cruelle qui maltraite ses enfants. « La bonne mère devint une marâtre, elle morigéna ce pauvre enfant, elle le tracassa. »
p. anal.: désigne une pers., une collectivité ou une force naturelle, qui ne remplit pas la mission de protection qu'on lui prête et qui se montre cruelle et injuste. « Notre république traite en marâtre le professorat et lui pleure les vivres. »
adj. fém.: qui agit en marâtre, qui est cruelle et injuste. « Partout chez les femmes sous un émail de candeur, un argile vil et grossier : jeune, des maîtresses décevantes, infidèles, sordides; vieux, des épouses adultères et marâtres. »
p. anal.: fortune, société marâtre. « Moi, jeté au dernier rang par une providence marâtre, moi à qui elle a donné un coeur noble et pas mille francs de rente, c'est-à-dire pas de pain. »

stiletto

stiletto



[mot ital. signifiant "stylet", poignard à lame très pointue] escarpin à talon aiguille. « Elle portait une jupe affriolante et des stilettos vertigineux. » « Christian Louboutin a remis à la mode le stiletto dans les années 2000. »

acculturation



modifications qui se produisent dans un groupe culturel par suite du contact permanent avec un groupe d'une autre culture.
processus par lequel un individu apprend les modes de comportements, les modèles et les normes d'un groupe de façon à être accepté dans ce groupe et à y participer sans conflit.

crase



mélange de la dernière voyelle (ou syllabe) d’un mot avec la première voyelle (ou syllabe) d’un mot suivant.
la crase est fréquente en français parlé courant. Ex: "t'as app'lé" pour "tu as appelé".

paladin

paladin



chevalier de la suite de Charlemagne. « Roland, le plus valeureux des douze paladins. »
chevalier errant qui, au Moyen Âge, cherchait toutes les occasions de manifester sa valeur et sa courtoisie. « Au fond de son coeur, le chevalier français est toujours le paladin qui se bat pour sa dame. »
p.anal.: celui qui défend les opprimés et les justes causes. « Enfant timide, il s'est mué en sombre paladin d'une cause presque perdue. »
paladinage : « Le paladinage qu'il manifestait par ses formules déclamatoires et sa générosité constante. »
paladiner : se conduire comme un paladin. « Il se conduisait en héros, paladinait tous les soirs. »

ruban de Möbius

ruban de Möbius



ruban à une seule face (contrairement à un ruban classique qui en possède deux), décrit par Ferdinand Möbius. Un modèle simple se réalise en faisant subir une torsion d'un demi-tour à une longue bande de papier, puis en collant les deux extrémités.
« Le présent n’aurait plus qu’une seule face. Il serait une espèce de ruban de Möbius sur lequel avanceraient les hommes, repassant inlassablement par le même point sans jamais pouvoir s’échapper, prisonniers d’un éternel retour de l’immédiat. »

oiseleur

oiseleur



personne qui prend les petits oiseaux à la pipée, aux pièges ou aux filets. Marchand oiseleur. « Des oiseaux sauvages, pris dans les rets de l'oiseleur. ».
animal qui capture de petits oiseaux pour sa nourriture. Serpent oiseleur.
vents oiseleurs : vents réguliers et périodiques, qui soufflent tous les ans dans la même saison (= vents étésiens). « Les vents oiseleurs, les vents étésiens brassent la Méditerranée à chaque saison, avec leurs retours réguliers »

baïne

baïne



dépression temporaire ou mare résiduelle ressemblant à une piscine naturelle formée entre la côte et un banc de sable. « À marée basse, les baïnes se présentent comme une succession de cavités régulières. »

corbillard

corbillard



véhicule servant à transporter les morts de l'église au lieu d'inhumation.
le mot est issu de "corbillat", nom du bateau qui faisait la liaison entre Paris et Corbeil, dont la lenteur évoquait celle du véhicule funéraire.

hypostase

hypostase



chacune des trois personnes de la Trinité, considérées comme substantiellement différentes les unes des autres (le Père, le Fils et l'Esprit saint). « Il y a en Dieu trois hypostases et une seule nature. »
p. ext.: « Le drapeau, hypostase de la nation et de son unité, doit être respecté en toutes circonstances. »

hypostasier: attribuer à tort une existence réelle à un concept ou une idée. « Gardons-nous toutefois d'hypostasier un concept! » « Hypostasier "le peuple" en identité est le premier ressort du populisme. »

périgée

périgée



point de l'orbite elliptique d'un astre le plus proche de la Terre (≠apogée). « Mercure est à son périgée. »
« On parle de "super Lune" lorsque la lune est en "périgée-syzygie", c'est-à-dire au point de son orbite le plus proche de la Terre (périgée) et, en même temps, aligné avec le Soleil et la Terre (syzygie). »
adj.: « La lune est périgée. »
p. anal.: point de l'orbite de la Terre le plus proche du soleil (=périhélie). « La terre ne décrit pas un cercle autour du soleil, mais bien une ellipse. À une certaine époque de son parcours, elle est à son apogée, c'est-à-dire à son plus grand éloignement du soleil, et à une autre époque, à son périgée, c'est-à-dire à sa plus courte distance. »
fig.: degré le plus haut. « Ceux qui, touchant au périgée de la crédulité humaine, croient à l'infaillibilité d'un chef suprême. »

carmin

carmin



matière colorante rouge vif, tirée à l'origine de la cochenille.
p. méton: couleur rouge vif du carmin. Lèvres de carmin. Les ongles teintés de carmin. Une étoffe de couleur carmin.
qui a la couleur du carmin. Lèvres carmin, robe carmin.
carminer : peindre, enluminer avec du carmin, teindre en carmin. Carminer de la soie, carminer une estampe, se carminer les lèvres, ongles carminés. « La pourpre phénicienne n'a pas carminé seulement les rivages syriens, mais la Méditerranée tout entière. » « Les épines de la ronce, translucides à contre-jour, se carminaient d'un sang vermeil » [couleur]

uhlan

uhlan



du tartare "brave guerrier", un uhlan est un cavalier armé d’une lance dans les armées germaniques (similaire au lancier français).
au début de la Première Guerre mondiale, l'armée allemande alignait 26 régiments de uhlans. « Le temps, le temps, il me cavale au cul comme une charge de uhlans »

ASICS



acronyme d'une maxime du poète romain Juvénal : « Anima Sana In Corpore Sano » (un esprit sain dans un corps sain).

aménité



douceur, aspect agréable (d'un lieu, d'un climat). « Nous parcourûmes cet archipel où l'aménité des rivages, la douceur et les parfums de l'air nous ravirent. »
p ext. douceur accompagnée de grâce et de politesse. Accueillir qqn avec aménité. Aménité du caractère, des mœurs, des propos. « Il est venu me saluer avec beaucoup d'aménité. » « Au milieu de toutes ces privations, elle ne perdait rien de l'aménité de son caractère. »
p ext.: sans aménité : sans égards, froidement. « À traiter les gens sans aménité, il a fini par s'isoler. »
par antiphrase (au plur.) : paroles déplaisantes, injures ou critiques. Échanger des aménités. « Sur cet échange d'aménités, les deux adversaires se séparèrent. »
aménité environnementale, aménité urbaine : douceur, agrément d'un cadre naturel ou urbain. « L'aménagement d'aménités environnementales (ex: espaces verts) en zone urbaine engendre une hausse du prix de l'immobilier. » « Les habitants déplorent la hausse de l'insécurité et le manque d'aménités urbaines. »

céruse

céruse



substance blanche fabriquée à partir de carbonate de plomb, utilisée autrefois comme fard, puis interdit à cause de sa toxicité.
blanc de céruse = blanc d'argent.
p. méton : couleur blanche. « Une églisette aux vitres bicolores, raisin sec et céruse. »
cérusé : bois qui a subi le procédé de cérusage, technique consistant à remplir les pores du bois d'une matière dure, de couleur tranchant avec le bois. Meubles de bois cérusé ; parquet flottant en chêne cérusé.

céruséen = blanc. « Le jour céruséen et velouté de la lune. » « Son visage lisse, au teint pâle, presque céruséen, mais d'un velouté exquis, et sa bouche d'un corail dont tous les pêcheurs de Sicile eussent été jaloux » [couleur]

umami

umami



cinquième saveur de base, après le sucré, l’acide, l’amer et le salé.
L'umami est lié au glutamate, acide aminé naturellement présent dans de nombreux aliments (ex: parmesan, tomate, boeuf, sauce soja) et également utilisé comme additif alimentaire ("exhausteur de goût").
« Si, pour les Occidentaux, les quatre saveurs fondamentales sont le sucré, le salé, l'acide et l'amer, il existe pour les Japonais une cinquième saveur essentielle : l'umami, qui signifie “goût savoureux”. »
« Le monoglutamate de sodium, utilisé dans la cuisine asiatique comme exhausteur de goût pour obtenir la saveur umami. peut causer une intolérance appelée "syndrome du restaurant chinois ". »

baptismal



qui se rapporte au baptême.
robe baptismale = robe de couleur blanche, symbole de l'innocence, dont on revêt souvent les enfants pour la cérémonie du baptême.
baptismal => p. ext.: pur, serein, exempt de trouble. « Azur baptismal ; la clarté baptismale du matin. »
fonts baptismaux = petit bassin qui contient l'eau du baptême
tenir un enfant sur les fonts baptismaux = lui servir de parrain ou de marraine.

éristique



relatif à la controverse. Dialogue, écrit éristique. « Euclide de Mégare fonde une école éristique qui dégénère bientôt en une école de scepticisme. » « Notre conversation un peu éristique me laissa pensif, allait-elle passer du côté des opposants ? »
philosophe appartenant à l'école de Mégare. « Les disciples d'Euclide de Mégare reçurent successivement les noms de "mégariques", "éristiques" et "dialecticiens". »
art de la controverse philosophique, des raisonnements sophistiqués, voire spécieux. Humeur éristique.

torpide



tombé dans un état de torpeur (=engourdi). « Elle resta chez elle, couchée pendant des journées entières, buvant des grogs, anéantie et torpide. »
qui provoque la torpeur, qui accable, engourdit (=accablant, engourdissant). « Le crépuscule déverse sa torpide obscurité dans les couloirs et les chambres du château désert. »
qui a les signes, le caractère d'un état de torpeur. « Une curiosité torpide s'empare des enfants, plongeant la classe dans un silence inhabituel. »

munificence

munificence



disposition qui porte à donner largement; grandeur dans la générosité (=largesse). Munificence royale, de l'État, du gouvernement, d'un créancier, etc.
p. anal.: « Le Dieu d'Adam jamais dans sa munificence n'inflige un châtiment sans laisser l'espérance. » « Le ciel munificent pourvoit à tous nos besoins. »
caractère de ce qui est fait avec munificence. « La munificence des commandes de la duchesse aux orfèvres parisiens. »
au plur., p. méton.: acte de munificence. « Il dépensait quatre cent mille livres de rentes ecclésiastiques en munificences et en fêtes. »

primesautier



qui décide, parle, agit avec spontanéité. « Fantasque, primesautière, indisciplinée, elle s'entendait mal avec ses professeurs. Ils étaient fort épris l'un de l'autre; tous deux intelligents et instruits. Elle, plus superficielle que lui, mais pleine d'entrain, et d'un naturel primesautier qui mettait une agréable animation dans la vie de tous les jours. Des lettres vivantes, primesautières, d'un ton original. »

agélaste



[du grec "a", privatif, et "gelos", rire] qui ne rit pas ou n’a pas le sens de l’humour. « Lors de son passage dans l’espace cosmique, l’âme du véritable agélaste ne saura pénétrer en paradis. »

dictame (masc.)



plante aromatique dans laquelle les Grecs voyaient un puissant vulnéraire. La douceur, les parfums du dictame.
fig : baume qui apaise, qui adoucit la souffrance morale. Un céleste, un divin dictame ; le dictame des inquiétudes. « Dieu leur a donné l'unique dictame qu'il y ait pour les blessures incurables du coeur. » « Elle apportait le dictame de ses conseils et l'électuaire de sa compassion. »

venue



manière dont une plante pousse, un animal grandit (= croissance). « Des plantes d'une belle ou d'une bonne venue. Un cerf de bonne venue, daguet à sa première tête, passera huit-cors à sa 2ème tête et dix-cors à sa 3ème. »
manière dont une action se déroule. « L'auteur a écrit cette nouvelle d'une seule venue » (= d'un trait).

stupre



débauche honteuse, avilissante. Se jeter, se vautrer dans le stupre. « Jusqu'où n'avait-elle pas abdiqué sa pudeur et sa dignité, quel stupre n'avait-elle pas accepté pour susciter en lui le frisson du plaisir. » « Vieux et aveugle, l'homme est encore une bête de stupre. »
acte de lubricité, viol. « Gilles s'installait aux fenêtres du château et faisait monter ceux dont la physionomie l'incitait au stupre. »

baller



danser, sauter. « C'est là que mes amis viennent caroler, danser et baler. » « Quand elle aura ballé cette bourrée avec vous, ce sera mon tour. »
p. ext.: tituber, osciller, ballotter. « Après avoir ballé de droite à gauche et de gauche à droite, il prit le parti de s'adosser à la muraille. »
baller de (une partie du corps, un membre) = dodeliner de (quand il s'agit de la tête). « Elle ballait de la tête et des bras. »
baller au bout du bras, entre les jambes, etc. = se balancer au bout du bras, entre les jambes de qqn : « la petite valise lui ballait au bout du bras. »
balancer, flotter : « ses pieds sans bas, ballaient librement en des sabots immenses. »
arg.: envoyer baller qqn = envoyer balader qqn. « Elle finira par l'envoyer baller, comme les autres... »
se baller de qqn, de qqc = s'en balancer. « Il se ballait de tout... »

plogging

plogging



[néologisme formé des mots "plocka upp", "ramasser" en suédois, et "jogging"] nouvelle discipline sportive consistant à combiner jogging et ramassage de déchets. « Le plogging, la nouvelle tendance venue de Suède. » « Un esprit sain dans un environnement sain. Tel est le mantra des "ploggers". »

anathème



dans le christianisme, excommunication qui exclut celui qui en est l'objet de la société des fidèles. Frapper (qqn) d'anathème ; jeter, lancer l'anathème (contre qqn ou qqch).
p. ext.: condamnation, réprobation énergique, blâme sévère, malédiction : « être montré au doigt, c'est le diminutif de l'anathème. »
p. méton.:personne frappée d'anathème. « qu'il soit anathème ! »
p. ext.: personne qui est objet d'exécration, de malédiction; qui est en marge de la société. « Je me suis fait anathème pour la patrie. Je suis maudit. Je me suis mis hors l'humanité. » « Du fond de ton cloître anathème... »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2701 mots)