Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 (2566 mots)

oumma



communauté des musulmans du monde entier, de par leur foi en l'Islam. Le terme est synonyme de ummat islamiyya, « la Nation Islamique » . « Une religion globale comme l'islam s'adresse à toute la communauté, l'oumma, dans toutes ses composantes, patrons comme ouvriers. »

taler

taler



marquer, meurtrir. « Le malade avait le dos talé, déformé par le lit. »
p. métaph.: « ma peau, je te la donne. C'est une vieille peau qui me tale à l'endroit du cœur. »
[fruits] « Le transport par chemin de fer risque de taler ces fruits. » « On récoltait à part les fruits tombés d'eux-mêmes, trop mûrs, souvent talés, écrasés dans les hautes herbes. » « Au milieu de la table, les pêches, renversées l'une sur l'autre, se talent. »
« Un vieillard talé, taché, abîmé en tous points de son corps. »
fam.: taler les fesses, le derrière. « Je te talerai le derrière! »
fig.: harceler, importuner. « Sa conscience ne le talait presque plus, sauf aux heures de visite, lorsque sa mère était là. »
talure : meurtrissure sur un fruit, ou p. métaph.: « la menace dont il portait le poids ne le gênait pas trop; c'était à l'endroit du cœur, une talure discrète dont les environs étaient à peine endoloris. »

engramme



trace laissée dans le cerveau par tout événement passé. « L'engramme est la capacité des cellules nerveuses à se remettre, sous des influences diverses, dans l'état où un excitant extérieur les avait mises. »

caracul

caracul



mouton d'Asie élevé pour sa fourrure. « Il était en astrakan, c'est à dire en agneau caracul tué très jeune pour ses poils bouclés. »
fourrure noire et ondulée fournie par cet animal. Un manteau, un col de caracul.

brigue



action de briguer une faveur, un poste, une charge : la brigue des emplois.
ensemble de manœuvres détournées employées pour triompher d'un concurrent ou pour obtenir quelque chose. Faire, former une (des) brigue(s).
p. méton.: « une brigue de lords en quête d'influence. »

avoir maille à partir



avoir un différend (avec qqn), des difficultés (avec qqch). « Avoir maille à partir avec la justice. »
La "maille" était au Moyen Âge le nom de la petite monnaie, et "partir" a ici le sens de "partager".
en argot, maille désigne argent (monnaie). « Il me faut de la maille. »

empoicrer



salir, engluer comme le ferait la poix (=empouacrer). « Des nappes gluantes de vin répandu, empouacrées de débris de charcuterie. » « Un goût de bête morte m'empouacrait la langue. » « Banlieue empouacrée. »

lare(s)

lare(s)



dieu(x) tutélaire(s) du foyer domestique ; statuette(s) le(s) représentant. Lares domestiques, paternels. « On plaçait les lares, les dieux lares auprès du foyer. » « Les lares, humbles divinités qui furent des âmes humaines, et qui ont obtenu la permission d'habiter toujours leur demeure et de veiller sur leur famille. »
litt.: transporter, installer ses (dieux) lares = déménager. « Au pays du bonheur, j'ai installé mes lares. »
logis, foyer. Abandonner, revoir ses lares, les lares paternels. « Enfin, me voilà rentré dans mes lares! »
p. anal.: objet ou meuble familier d'un logis. « Fauteuils, tapis, coussins, tous les fétiches du foyer, ses lares et ses dieux domestiques, s'en étaient allés. »

ophiolâtrie

ophiolâtrie



culte des serpents (du grec ancien ophio, serpent).

nœud gordien

nœud gordien



nœud inextricable qui attachait le joug au timon du char du roi de Phrygie, Gordias. (La domination du monde était promise à celui qui le dénouerait. Alexandre le trancha.)
par métaph.: problème inextricable, finalement résolu par une action brutale. « Trancher le nœud gordien. »

éteignoir

éteignoir



instrument en forme de cône creux, destiné à éteindre la flamme de la chandelle. « Ayant été prendre un éteignoir sur la table de nuit, elle en coiffa successivement chaque bougie du candélabre, et partit. La pièce à présent paraissait sombre. »
fig. Ce qui, ou celui qui, arrête l'élan, l'entrain, l'enthousiasme. « Charles était un éteignoir, il parlait peu et ennuyait tout le monde. » « Elles étouffaient l'artiste sous l'éteignoir de leur affection, qui s'appliquait à domestiquer le génie, à le niveler jusqu'à ce qu'il fût à la mesure de leur médiocrité. »
en éteignoir = en forme d'éteignoir. « Des tourelles en poivrière et des hauts toits en éteignoir. »

lasure

lasure



produit de finition du bois par imprégnation superficielle, non filmogène (à la différence du vernis et de la peinture), permettant de préserver l'aspect veiné du bois. « Appliquer une lasure sur les bois extérieurs est l'assurance de bien les protéger. »
lasurer = enduire de lasure. « J'ai démonté les volets pour les lasurer. »

dhimmi



chrétien ou juif toléré en terre d'islam, moyennant l'acquittement d'un impôt, d'une certaine incapacité juridique et du respect de certaines obligations discriminantes. « Même si les dhimmi pouvaient jouir d’une grande prospérité, ils n’étaient toujours que tolérés, exposés aux caprices des gouvernants et aux passions de la foule. »
Bat Ye'or, essayiste britannique, est à l'origine des néologismes "dhimmitude", qui étudie les servitudes pesant sur les juifs et les chrétiens (les dhimmis) en terre d'islam, et "Eurabia", qui prédit la vassalisation de l'Union européenne par le monde arabe, du fait de l'immigration et d'un taux de fécondité élevé des populations musulmanes en Europe.

treillis

treillis



entrecroisement de lattes ou de fils métalliques, qui imite les mailles d'un filet. Un treillis de vigne. « Un treillis empêchait les poules d'entrer. »
entrelacs de divers objets (=caillebotis, claie). « Un pont en treillis de branches sèches. »

treillissé :
garni d'un treillis. Mur treillissé; fenêtre treillissée. « Les sabots des bêtes et des hommes ont treillissé le sol de la cour et mes talons se prennent parfois dans les mailles durcies. »
entrelacé en forme de treillis. Grille treillissée. « Un auvent treillissé abritait la véranda. »
découpé, ajouré en forme de treillage. Corbeille treillissée.

fongible

fongible



bien qui peut être consommé et remplacé par un autre de même nature, de même qualité et en même quantité, par opposition à un bien non fongible que l'usage laisse entier et qui se restitue en nature. Chose, bien fongible. « L’argent, le blé, l'huile ou le vin sont des choses fongibles. Un appartement dans un immeuble ou une œuvre d'art sont des biens non fongibles. »

mamamouchi

mamamouchi



[p. allus. au titre honorifique inventé par Molière, et plaisamment conféré à M. Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme] haut dignitaire turc de comédie. « Les nouveaux venus cherchaient à nous impressionner, habillés en mamamouchis et parlant fort. »
p. iron.: pers. occupant un certain rang dans une administration. « Les mamamouchis du gouvernement. » « Les caprices de Cyril Hanouna, qui joue au grand mamamouchi du PAF. »
mamamouchisme (hapax) : action d'élever, de s'élever à de prétendues dignités. « Je soupçonne le destin de mettre parfois en branle ce mamamouchisme qui flatte la vanité des hommes, et de se divertir un peu à leurs dépens. »

Mammon

Mammon



dans le Nouveau Testament, personnification de la richesse matérielle (ou de l'avarice) et représentation de l'un des sept princes de l'Enfer. « On ne peut servir à la fois Dieu et Mammon. »
p ext.: « J'ai toujours été l'esclave de Mammon. » « Comment venir à bout de la prostitution, cette mammonisation de la vie amoureuse ? »

bromance

bromance



mot-valise formé des mots "brother" (bro) et "romance", désignant une amitié forte entre deux hommes. « L'arrivé de Clara semble avoir perturbé la bromance entre les deux amis. »

chilienne

chilienne



chaise longue en bois et toile, sans accoudoirs. « Ils profitent du soleil, allongés dans l'herbe ou sur des chiliennes. »
La chilienne se distingue du transat par l'inclinaison moindre du dossier et l'absence de support pour les jambes.

primesautier



qui décide, parle, agit avec spontanéité. « Fantasque, primesautière, indisciplinée, elle s'entendait mal avec ses professeurs. Ils étaient fort épris l'un de l'autre; tous deux intelligents et instruits. Elle, plus superficielle que lui, mais pleine d'entrain, et d'un naturel primesautier qui mettait une agréable animation dans la vie de tous les jours. Des lettres vivantes, primesautières, d'un ton original. »

bruant zizi



passereau d'Europe méridionale.

réfulgent

réfulgent



fig.: éclatant, brillant, splendide. « Un palais biblique, réfulgent de toutes les gemmes orientales. » « La très illustre et réfulgente maison de Bourgogne. »

estacade

estacade



barrage fait par l'assemblage de pieux, pilotis, radeaux, chaînes.
construction à claire-voie, faite d'un assemblage de madriers disposés sur une rivière, un canal ou à l'entrée d'un port dans un but de protection (=brise-lames, jetée, digue). Construire une estacade; estacade de renfort, d'arrêt.
p. ext.: jetée à claire-voie. « L'estacade qui servait d'embarcadère. »

chafouin



personne petite, fluette et à la mine sournoise, comme une fouine. Un petit chafouin; une mine de chafouin. « Le Censeur, le chafouin, la face subitement maigrie et jaunie, les yeux fureteurs, enregistrait les délits, pointait les coupables. »
[visage] sournois, rusé. Un air chafouin; une figure, une mine chafouine.
chafouinerie = sournoiserie. « Chez un novice bénédictin, aucune trace de chafouinerie, de bigoterie, de pharisaïsme, de componction. »

épigone



myth.: chacun des héros grecs de la seconde expédition contre Thèbes, fils et vengeurs des sept chefs qui avaient péri au cours de la première guerre.
p. ext. et souvent péj.: successeur d'un écrivain, d'un artiste, etc. ; disciple sans originalité. « Quand une pensée est si forte, elle produit des épigones, des répétiteurs, des imitateurs. » « La postérité spirituelle de Wagner est innombrable, et durant plus de trente ans, ses épigones ont imité le Maître. »

arctique

arctique



pôle Nord.
arctique vient du grec ancien "arktikos" (des ours, du pays des ours), d'où le nom des constellations "Grande Ourse" et "Petite Ourse", situées au nord.
c'est dans la constellation de la Petite Ourse que brille l'étoile polaire (utile pour ne pas perdre le nord !)

syncrétisme



du grec "union des Crétois", fusion de différents cultes ou de doctrines religieuses; en partic., tentative de conciliation des différentes croyances en une nouvelle qui en ferait la synthèse (≈oecuménisme). « La croyance des Druses n'est qu'un syncrétisme de toutes les religions et de toutes les philosophies antérieures. »
mélange, fusion d'éléments de plusieurs cultures ou de différents systèmes sociaux. « La solution serait peut-être une réconciliation des partis politiques dans une sorte de syncrétisme où leurs ressorts propres s'affaibliraient. »
être ou objet qui résulte d'un mélange d'éléments hétéroclites. « Le jazz, cet étrange syncrétisme entre des mains plus ou moins noires des "mélodies" du monde moderne. » « L'homme, syncrétisme de la création, point d'union de toutes les virtualités physiques, organiques, intellectuelles et morales manifestées par la création. »

syncrétique :
relatif au syncrétisme (fusion de différents cultes ou visions du monde) « Une philosophie syncrétique. »
global, indifférencié. « Les jeunes enfants ont de leur environnement une image syncrétique dans laquelle chaque objet fait partie d'un tout indivisible. »
fondé sur une perception globale du monde extérieur. « On distingue les tests syncrétiques ou globalistes des tests analytiques [de caractère]. »

syncrétiquement :
de manière globale, indifférenciée. « À l'origine les divers caractères qui, en se groupant, ont formé plus tard le syriaque, l'hébreu, etc., existaient syncrétiquement et sans constituer encore des dialectes indépendants. »

boutefeu

boutefeu



[anciennement] baguette garnie à son extrémité d'une mèche et qui servait, en artillerie, à mettre le feu à la charge du canon.
p. ext.: tout dispositif de ce genre servant à allumer le feu.
p ext.: incendiaire. « Une longue flamme illumina la galerie lorsque le boutefeu ouvrit la vanne de son appareil. »
p. métaph., fam.: qui suscite, qui exacerbe les querelles ou les passions. Un article boute-feu. « L'ancien ministre, devenu le boutefeu du nationalisme serbe. »

altéré



qui a soif. Homme altéré, bouche altérée. « Le voyageur altéré se précipite en apercevant le bassin. ». « Altéré comme une citerne vide, il buvait sans cesse et demandait toujours à boire. » « Une source tarie dont les chevaux altérés fouillaient la vase de leurs narines sanglantes. » « À ce lys altéré versez l'eau qu'il implore... »
altéré de : assoiffé de. « Des barbares altérés de sang. » « Un tigre altéré de carnage. » « Un peuple altéré de liberté. »
fig.: qui a un vif désir, un grand besoin de qqch. « Les dures privations d'air, de lumière et d'amour dont j'étais altéré. »
homme assoiffé. « Il chercha les lèvres de sa femme encore et les reprit bien vite entre les siennes, comme un altéré à qui on a enlevé sa coupe d'eau fraîche. »

altérer : donner soif. « La chaleur et la poussière m'ont fort altéré. »
Par métaph. : « Une soif d'inconnu altérait leurs yeux. »

séminal

séminal



relatif à la semence, à la graine des végétaux. « On appelle feuilles séminales les deux premières feuilles qui sortent de la graine. »
chez l'homme et chez l'animal, relatif à la semence du mâle (=spermatique). « La pollution est responsable d'une détérioration de la qualité séminale. »
glandes séminales = testicules.
liqueur séminale = sperme. « Un écoulement involontaire de liqueur séminale, qui affaiblit les malades. »
[philos.] raison séminale = chez les stoïciens, principe actif qui est la loi de l'être et qui, ne faisant qu'un avec la matière, en est comme le germe, en explique le premier mouvement comme toutes les formes. « Dieu est la raison séminale du monde. »
p ext.: « Cette inclusion native, cette incorporation séminale du Mal dans le Bien me paraissait un mystère tel qu'une vie entière ne suffirait pas à le résoudre. »
p ext.: « Vincent van Gogh, figure séminale de la modernité en art. » « L'essai séminal d'Alain Finkielkraut est La ­Défaite de la pensée, paru en 1987. »

nuit des Longs Couteaux



nom donné à l'ensemble des assassinats perpétrés en Allemagne par les SS contre les SA les 30 juin et 2 juillet 1934, le terme se référant plus spécifiquement à la nuit du 29 au 30 juin 1934.
La SA, une organisation paramilitaire nazie, était perçue comme une menace par Adolf Hitler, qui en s'en débarrassant instaure véritablement sa dictature.

guerre picrocholine

guerre picrocholine



conflit absurde et ridicule. « Une escarmouche supplémentaire dans la guerre picrocholine qui oppose les buralistes aux autorités sanitaires. »
dans le roman Gargantua de Rabelais, Picrochole (nom formé à partir du grec pikros, "piquant, amer", et kholê, "bile") est l'exemple type du mauvais roi, par opposition au bon roi, représenté par Grandgousier, père de Gargantua. Son attitude colérique et belliqueuse est à l'origine de la locution "guerre picrocholine".
la guerre picrocholine est un moyen pour Rabelais de dénoncer l'impérialisme guerrier de Charles Quint.

catharsis

catharsis



pour Aristote, effet de "purification" produit sur les spectateurs par une représentation dramatique.
p ext.: purification de l'âme ou purgation des passions du spectateur par la terreur et la pitié qu'il éprouve devant le spectacle d'une destinée tragique.
méthode thérapeutique visant à guérir un trouble par une situation de crise émotionnelle.
par ext.: « La catharsis que provoque chez les victimes le retour sur les lieux du crime. » « Le rire, en permettant l'évacuation du stress, joue un rôle de catharsis. »

lordose

lordose



cambrure du bas de la colonne vertébrale (=creux des reins).
cez les mammifères femelles non-primates, la lordose est un réflexe sexuel (l'augmentation de la courbure du dos facilitant la copulation).
la lordose devient pathologique lorsqu'elle est excessive (=hyperlordose).

chanfrein

chanfrein



pièce d'armure en cuir ou en métal qui protégeait le devant de la tête d'un cheval de guerre. « L'étalon dessanglé, libre du lourd chanfrein, broute le gazon frais. »
p. ext.: panache qui orne la tête des chevaux de parade.
p. anal.: marque blanche que certains chevaux portent sur la partie antérieure de la tête. p. méton.: partie de la tête du cheval, et de certains mammifères à tête allongée, comprise entre le front et les naseaux. « Le chanfrein busqué du taureau dessinait une bosse très accentuée. Il voulut maintenir la tête du cheval et serra au chanfrein d'un mouvement nerveux. L'animal poussa un hennissement de douleur. »
surface plate obtenue en abattant par une action de limage l'arête d'une pierre, d'une pièce de bois ou de métal. « Il est sage d'abattre pour les remplacer par des chanfreins, les arêtes des pierres de taille qui forment l'encadrement des baies. »

ductile



qui peut être étiré, étendu sans se rompre (= malléable, plastique). Acier ductile.
dont la forme est modifiable, changeante. « Le mensonge a des ressources merveilleuses. Il est ductile, il est plastique. »
influençable. « Elle est d'un naturel émotif et ductile. »

tarsier

tarsier



petit primate arboricole de Malaisie, à face aplatie, yeux proéminents et longs pieds (le nom tarsier vient de "tarse", partie postérieure du pied).
le tarsier appartient au groupe des "prosimiens", intermédiaire entre les insectivores et les singes, tout comme le maki ou le lori.

sape

sape



tranchée ou petit tunnel fait en sous-oeuvre ou en fouille, pour faire tomber une construction ou une masse de terre. « Les mineurs creusèrent des sapes si profondes qu'une des tours s'écroula. »
galerie souterraine exécutée dans une guerre de siège ou de tranchées pour s'approcher à couvert d'une position ennemie. >>>Tête de sape : partie avancée d'une sape, où se poursuit le travail d'excavation.
p. anal.: action de creuser. « Sape de la mer infatigable. »
action d'essayer de détruire quelque chose de façon insidieuse et radicale. « Cet empirisme anglais, dont le travail de sape ruinait la raison elle-même. »

sapeur : celui qui effectue les travaux de sape, de terrassement.
barbe de sapeur : barbe longue et fournie .
fumer comme un sapeur : fumer beaucoup.

fard (islam)



désigne ce qui est obligatoire, ce que l'on doit faire parce que prescrit par la loi. Par exemple, faire la prière ou jeûner pendant le Ramadan font partie du fard.
Syn.: wajib.

vénerie

vénerie



art de chasser à courre. « Il sait par coeur tout le vocabulaire de la vénerie. Le cerf, le chevreuil et le sanglier sont d'abord animaux de vénerie. La vénerie, toute imprégnée de traditions séculaires, ne peut, dans un pays comme la France, qu'avoir le pas sur la chasse à tir. »
équipage d'une chasse. « Il y avait dans la vénerie de Sonneck un piqueur, drôle fort habile, de libre parole et de malicieux conseil. La vénerie impériale. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 (2566 mots)