Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2549 mots)

homoncule



= homuncule.
être vivant de très petite taille, aux pouvoirs néfastes et surnaturels que les alchimistes du moyen âge prétendaient pouvoir créer.
Cendrars, Bourlinguer, 1948, p. 141.
p. ext.: homme de petite taille, fluet.
péj.: avorton. « Toulouse-Lautrec, un homuncule ridicule, dont la déformation caricaturale semble se refléter dans chacun de ses dessins. »

éonisme

éonisme



adoption par un homme de comportements vestimentaires ou sociaux féminins (= travestisme, travestissement). Un adepte de l'éonisme.
Le Chevalier d'Éon, espion androgyne et homme de lettres français, a fait connaître cette pratique à la fin du 18e siècle.

noocratie



(philos.) domination de la raison pure en tant que faculté directrice de toutes les autres.

vopo

vopo



policier de l'ex-Allemagne de l'Est (de "Volkspolizei", nom de la police nationale). « Je traverse la gare, sous le regard acéré des VoPos. »

grimaud



élève des petites classes. « On s'étonnera de rencontrer ces rêves de risque-tout chez un grimaud promis à la cléricature ». => un grimaud d'école. « Les grimauds des écoles qui griffonnent leurs cahiers. »
personne pédante, qui n'a pas su assimiler le savoir reçu (= cuistre). « Votre majesté voit que je ne suis pas un grimaud, que j'ai étudié excellemment, et que j'ai beaucoup d'éloquence naturelle. »
mauvais écrivain, pédant et scolaire. « De fiers officiers de cavalerie et des grimauds académiciens. »
gauche, emprunté. « Trop timide pour inviter une danseuse, je devins naturellement très grimaud et ne sachant que faire de ma personne. »

entretoise

entretoise



pièce rigide, cylindrique ou conique, qui en relie deux autres et les maintient dans un écartement fixe.
l'entretoise d'un meuble est le croisement de traverses qui relie ses pieds, de façon à les maintenir dans un écartement fixe (elle peut être en "H" ou en "X").
on utilise fréquemment des entretoises pour fixer des circuits imprimés. Ces entretoises sont généralement des pièces tubulaires en plastique ou en métal.
« La carte mère est isolée du châssis de l'ordinateur par une dizaine d'entretoises, pour éviter tout risque de court-circuit. »

camus

camus



qui a le nez (ou museau) court et aplati (=camard). Homme camus ; cheval camus ; un vilain camus. « La figure bienveillante, camuse et douce, le dos voûté... »
p. métaph. « Tant de fumée avait été vomie par la petite pièce camuse. »
fig., fam.: désappointé, penaud.
rendre un homme camus = le réduire à ne savoir que dire. « Il voulait faire le capable, on l'a rendu bien camus. »
nez aplati, écrasé. Le nez camus de nègres ; des narines camuses. « Une protubérance camuse avec deux trous. »
arg.: la Camuse = la Mort personnifiée, dépourvue de nez

s'anuiter

s'anuiter



vx.: s'obscurcir avec la tombée de la nuit : « l'île s'anuitait déjà, on eût dit qu'avant l'heure les fantômes du soir se hâtaient de reprendre possession de la lande. »
vx.: se laisser surprendre par la tombée de la nuit : « j'errais à pas lents et je m'anuitai : on ferma les portes. J'essayai de trouver une issue. »

ithyphalle



objet représentant un phallus en érection, que l'on portait en procession aux fêtes de Bacchus. p. ext.: amulette de forme phallique que l'on portait autour du cou.
ithyphallique : qui a rapport à un ithyphalle. « Les menhirs sont le témoignage d'un culte ithyphallique dans toute la basse Bretagne. Des fêtes ityphalliques. »
qui présente un phallus en érection. Figure, statue ithyphallique.
qui, par sa forme, évoque un phallus en érection. « Ces coquillages de toutes formes, univalves, bivalves, coniques, ithyphalliques... »
p. ext. [en parlant d'une pers. ou de son lang.] : obscène. « Ce romancier ithyphallique a colligé les suffrages des arbitres les plus rigides. »

cynégète

cynégète



chasseur. « Posant blouse et stéthoscope, le médecin se métamorphose en cynégète. » « Le chien de chasse, auxiliaire essentiel du cynégète depuis des millénaires. »
cynégétique : qui concerne la chasse avec chiens et, p. ext., la chasse en général. Exercices cynégétiques ; traité de cynégétique. « Réserve cynégétique et halieutique ». « La Sologne est la plus belle région cynégétique de France. »

fébricitant

fébricitant



qui a de la fièvre. « Un malade fébricitant. »
subst.: « Un fébricitant croyait voir ramper sur son lit un serpent rouge. »
fébriciter = avoir de la fièvre, indiquer de la fièvre.
fébricité = état fébrile. « La fébricité du tuberculeux. »

impétrant



celui qui a obtenu de l'autorité compétente ce qu'il avait sollicité (charge, titre, privilège).
celui qui a obtenu un diplôme universitaire. « Un certificat constatant que l'impétrant est digne, par sa moralité, de se livrer à l'enseignement. »

nidoreux

nidoreux



qui a une odeur, un goût d'oeufs pourris.
p. ext.: puant. Haleine nidoreuse.

shanzhai



secteur de la contrefaçon chinoise (électronique en particulier). « Le "shanzhai", cette culture de la contrefaçon qui fait si peur aux industriels occidentaux. » « Les marques shanzhai, populaires dans les pays en développement. »
Littéralement "village de montagne" ou "forteresse de montagne", le terme serait une déformation de "Shenzhen", bastion de la contrefaçon en Chine.
p. ext.: sosies, biens de médiocre qualité.

brassicole

brassicole



qui se consacre à la fabrication de la bière. « Des terrains fertiles et brassicoles, situés dans la partie nord et est du pays. »
apte à la fabrication de la bière. « Orges brassicoles. »

mandorle

mandorle



de l'italien "mandorla" (amande), désigne une figure en forme d'ovale ou d'amande autour d'un personnage sacré. « Un Christ en majesté dans une mandorle. »

mandorlé :
qui a la forme d’une mandorle, d’une amande. « La déesse se dresse dans un cœur mandorlé et tend les bras vers son amant. »
qui est à l’intérieur d’une mandorle. « Le Christ mandorlé est en position d’écoute. »

sportule



[antiq. romaine] don que les patrons faisaient à leurs clients.
aumône, don versés avec régularité. « Des chiens qui viennent réclamer la sportule à la porte des cuisines. »
gratifications (illicites), pots-de-vin versés avec régularité. « Il versait mensuellement à son protégé la sportule des fonds secrets. »
sportulaire : personne qui reçoit des gratifications (illicites), des pots-de-vin versés avec régularité. « Il empocha le louis d'or, avec la tranquille sérénité d'un sportulaire qui prend son dû. »

coquillard



personne, chose qui a rapport avec une/la coquille.
malfaiteur (p. réf. à la Coquille, bande de voleurs).
pop.: oeil [p. réf. à la forme de la coquille]. « S'en tamponner le coquillard » = s'en battre l'œil = s'en moquer.
pop.: anus.
mendiant dont les vêtements étaient ornés de coquilles et qui se faisait passer pour pèlerin. En effet, les pèlerins de Saint-Jacques-de-Compostelle avaient pour coutume de rapporter comme témoignage de leur voyage des coquilles de pectens, qu'ils fixaient à leur manteau ou à leur chapeau (d'où le nom de coquilles Saint-Jacques donné par la suite à ces mollusques).

effranger



effiler un tissu sur les bords de manière que les fils pendent en formant des franges. Effranger une blouse, un châle, un foulard. « Une éternelle robe noire effrangée. »
pronom.: « Ces bas de pantalon qui s'effrangent et vous donnent l'air d'un misérable. »
p. métaph.: se déchiqueter. Brouillard qui s'effrange « Au-dessus de Paris, les nuages s'effrangeaient, devenaient d'une pâleur livide. »

dazibao

dazibao



le dazibao en Chine est une affiche rédigée par un simple citoyen, traitant d'un sujet politique ou moral, et placardée pour être lue par le public. « Le mouvement des gardes rouges est né sous la forme d'un dazibao, journal mural écrit par de jeunes cadres maoïstes de l'université de Pékin. »

oumma



communauté des musulmans du monde entier, de par leur foi en l'Islam. Le terme est synonyme de ummat islamiyya, « la Nation Islamique » . « Une religion globale comme l'islam s'adresse à toute la communauté, l'oumma, dans toutes ses composantes, patrons comme ouvriers. »

taler

taler



marquer, meurtrir. « Le malade avait le dos talé, déformé par le lit. »
p. métaph.: « ma peau, je te la donne. C'est une vieille peau qui me tale à l'endroit du cœur. »
[fruits] « Le transport par chemin de fer risque de taler ces fruits. » « On récoltait à part les fruits tombés d'eux-mêmes, trop mûrs, souvent talés, écrasés dans les hautes herbes. » « Au milieu de la table, les pêches, renversées l'une sur l'autre, se talent. »
« Un vieillard talé, taché, abîmé en tous points de son corps. »
fam.: taler les fesses, le derrière. « Je te talerai le derrière! »
fig.: harceler, importuner. « Sa conscience ne le talait presque plus, sauf aux heures de visite, lorsque sa mère était là. »
talure : meurtrissure sur un fruit, ou p. métaph.: « la menace dont il portait le poids ne le gênait pas trop; c'était à l'endroit du cœur, une talure discrète dont les environs étaient à peine endoloris. »

engramme



trace laissée dans le cerveau par tout événement passé. « L'engramme est la capacité des cellules nerveuses à se remettre, sous des influences diverses, dans l'état où un excitant extérieur les avait mises. »

caracul

caracul



mouton d'Asie élevé pour sa fourrure. « Il était en astrakan, c'est à dire en agneau caracul tué très jeune pour ses poils bouclés. »
fourrure noire et ondulée fournie par cet animal. Un manteau, un col de caracul.

brigue



action de briguer une faveur, un poste, une charge : la brigue des emplois.
ensemble de manœuvres détournées employées pour triompher d'un concurrent ou pour obtenir quelque chose. Faire, former une (des) brigue(s).
p. méton.: « une brigue de lords en quête d'influence. »

avoir maille à partir



avoir un différend (avec qqn), des difficultés (avec qqch). « Avoir maille à partir avec la justice. »
La "maille" était au Moyen Âge le nom de la petite monnaie, et "partir" a ici le sens de "partager".
en argot, maille désigne argent (monnaie). « Il me faut de la maille. »

empoicrer



salir, engluer comme le ferait la poix (=empouacrer). « Des nappes gluantes de vin répandu, empouacrées de débris de charcuterie. » « Un goût de bête morte m'empouacrait la langue. » « Banlieue empouacrée. »

lare(s)

lare(s)



dieu(x) tutélaire(s) du foyer domestique ; statuette(s) le(s) représentant. Lares domestiques, paternels. « On plaçait les lares, les dieux lares auprès du foyer. » « Les lares, humbles divinités qui furent des âmes humaines, et qui ont obtenu la permission d'habiter toujours leur demeure et de veiller sur leur famille. »
litt.: transporter, installer ses (dieux) lares = déménager. « Au pays du bonheur, j'ai installé mes lares. »
logis, foyer. Abandonner, revoir ses lares, les lares paternels. « Enfin, me voilà rentré dans mes lares! »
p. anal.: objet ou meuble familier d'un logis. « Fauteuils, tapis, coussins, tous les fétiches du foyer, ses lares et ses dieux domestiques, s'en étaient allés. »

ophiolâtrie

ophiolâtrie



culte des serpents (du grec ancien ophio, serpent).

nœud gordien

nœud gordien



nœud inextricable qui attachait le joug au timon du char du roi de Phrygie, Gordias. (La domination du monde était promise à celui qui le dénouerait. Alexandre le trancha.)
par métaph.: problème inextricable, finalement résolu par une action brutale. « Trancher le nœud gordien. »

éteignoir

éteignoir



instrument en forme de cône creux, destiné à éteindre la flamme de la chandelle. « Ayant été prendre un éteignoir sur la table de nuit, elle en coiffa successivement chaque bougie du candélabre, et partit. La pièce à présent paraissait sombre. »
fig. Ce qui, ou celui qui, arrête l'élan, l'entrain, l'enthousiasme. « Charles était un éteignoir, il parlait peu et ennuyait tout le monde. » « Elles étouffaient l'artiste sous l'éteignoir de leur affection, qui s'appliquait à domestiquer le génie, à le niveler jusqu'à ce qu'il fût à la mesure de leur médiocrité. »
en éteignoir = en forme d'éteignoir. « Des tourelles en poivrière et des hauts toits en éteignoir. »

lasure

lasure



produit de finition du bois par imprégnation superficielle, non filmogène (à la différence du vernis et de la peinture), permettant de préserver l'aspect veiné du bois. « Appliquer une lasure sur les bois extérieurs est l'assurance de bien les protéger. »
lasurer = enduire de lasure. « J'ai démonté les volets pour les lasurer. »

dhimmi



chrétien ou juif toléré en terre d'islam, moyennant l'acquittement d'un impôt, d'une certaine incapacité juridique et du respect de certaines obligations discriminantes. « Même si les dhimmi pouvaient jouir d’une grande prospérité, ils n’étaient toujours que tolérés, exposés aux caprices des gouvernants et aux passions de la foule. »
Bat Ye'or, essayiste britannique, est à l'origine des néologismes "dhimmitude", qui étudie les servitudes pesant sur les juifs et les chrétiens (les dhimmis) en terre d'islam, et "Eurabia", qui prédit la vassalisation de l'Union européenne par le monde arabe, du fait de l'immigration et d'un taux de fécondité élevé des populations musulmanes en Europe.

treillis

treillis



entrecroisement de lattes ou de fils métalliques, qui imite les mailles d'un filet. Un treillis de vigne. « Un treillis empêchait les poules d'entrer. »
entrelacs de divers objets (=caillebotis, claie). « Un pont en treillis de branches sèches. »

treillissé :
garni d'un treillis. Mur treillissé; fenêtre treillissée. « Les sabots des bêtes et des hommes ont treillissé le sol de la cour et mes talons se prennent parfois dans les mailles durcies. »
entrelacé en forme de treillis. Grille treillissée. « Un auvent treillissé abritait la véranda. »
découpé, ajouré en forme de treillage. Corbeille treillissée.

fongible

fongible



bien qui peut être consommé et remplacé par un autre de même nature, de même qualité et en même quantité, par opposition à un bien non fongible que l'usage laisse entier et qui se restitue en nature. Chose, bien fongible. « L’argent, le blé, l'huile ou le vin sont des choses fongibles. Un appartement dans un immeuble ou une œuvre d'art sont des biens non fongibles. »

mamamouchi

mamamouchi



[p. allus. au titre honorifique inventé par Molière, et plaisamment conféré à M. Jourdain dans Le Bourgeois Gentilhomme] haut dignitaire turc de comédie. « Les nouveaux venus cherchaient à nous impressionner, habillés en mamamouchis et parlant fort. »
p. iron.: pers. occupant un certain rang dans une administration. « Les mamamouchis du gouvernement. » « Les caprices de Cyril Hanouna, qui joue au grand mamamouchi du PAF. »
mamamouchisme (hapax) : action d'élever, de s'élever à de prétendues dignités. « Je soupçonne le destin de mettre parfois en branle ce mamamouchisme qui flatte la vanité des hommes, et de se divertir un peu à leurs dépens. »

Mammon

Mammon



dans le Nouveau Testament, personnification de la richesse matérielle (ou de l'avarice) et représentation de l'un des sept princes de l'Enfer. « On ne peut servir à la fois Dieu et Mammon. »
p ext.: « J'ai toujours été l'esclave de Mammon. » « Comment venir à bout de la prostitution, cette mammonisation de la vie amoureuse ? »

bromance

bromance



mot-valise formé des mots "brother" (bro) et "romance", désignant une amitié forte entre deux hommes. « L'arrivé de Clara semble avoir perturbé la bromance entre les deux amis. »

chilienne

chilienne



chaise longue en bois et toile, sans accoudoirs. « Ils profitent du soleil, allongés dans l'herbe ou sur des chiliennes. »
La chilienne se distingue du transat par l'inclinaison moindre du dossier et l'absence de support pour les jambes.

primesautier



qui décide, parle, agit avec spontanéité. « Fantasque, primesautière, indisciplinée, elle s'entendait mal avec ses professeurs. Ils étaient fort épris l'un de l'autre; tous deux intelligents et instruits. Elle, plus superficielle que lui, mais pleine d'entrain, et d'un naturel primesautier qui mettait une agréable animation dans la vie de tous les jours. Des lettres vivantes, primesautières, d'un ton original. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2549 mots)