Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)

pendrillon

pendrillon



rideau de théâtre, souvent en velours noir, servant à cacher les coulisses. « La scène du Théâtre a été débarrassée de ses pendrillons, les murs sont nus, pierres et ciment. »

ultima Thulé



[de "Thulé", nom d'une île mythique à l'extrême nord de l'archipel britannique] région la plus septentrionale du monde connu. « Le Groenland, terre reculée que l'on nommait autrefois "Ultima Thulé". »
► Le mythe de Thulé rejoint celui d’Hyperborée, île située par-delà les souffles de « Borée », le vent du nord.
p ext.: lieu lointain, mystérieux et inconnu.
fig.: but ou idéal le plus loin (≈nec plus ultra). « Faust amène son compagnon à l'Ultima Thulé de l’esprit humain. » « L'ultima Thulé de la jouissance. »

potomanie



besoin de boire surabondamment. « Les impulsions à la boisson (potomanies, alcoolisme) se présentent rarement isolées, mais se greffent souvent sur une impuissance à l'action, et notamment sur une impuissance sociale. »
potomane : atteint de potomanie. « Le potomane boit tout liquide à sa portée et principalement de l'eau. »

adorner



orner, parer avec quelque recherche. « Deux pennes de coq adornaient grotesquement son feutre gris. » « Son chapeau de paille s'adorne d'un ruban de velours cerise. »
p. ext., gén. iron.: garnir d'éléments décoratifs recherchés. « Ce château frais, neuf, pimpant, adorné de toutes recherches et magnificences... » « On avait adorné d'une mise en scène gangstérienne la crise du 13 décembre... » « Quoique ma cellule s'adornât d'une ampoule, elle ne servait qu'aux geôliers dans leurs rondes nocturnes... »

sloop

sloop



voilier à un seul mât, équipé d'une grand-voile et d'un foc. « Le sloop à gréement bermudien est le type de voilier le plus répandu aujourd'hui. »

feston

feston



guirlande de feuillage, de fleurs ou de fruits dont on décorait aux jours de fête les façades des maisons. « Les rues étaient décorées de festons. »
ornement sculpté, peint ou brodé en forme de guirlande.
p. anal.: « Le feston des cimes enneigées. » « Les festons de la baie. »
p. métaph.: « les triolets déroulent maintenant leurs festons délicats. »
en festons = suivant une ligne formée d'arcs accolés. « Des barques dont les voiles sont nouées en festons. »
festonné = orné de festons. « Un autel festonné. » « Le col festonné d'un corsage. » « Rivage festonné d'écume. »

berme

berme



petit espace ménagé entre le pied d'un rempart et un fossé, pour éviter les éboulements ou servir de retraite. « Le fort est entouré d'un fossé, considérablement rétréci par une sorte de berme accolée à l'escarpe. »
chemin, passage entre une levée et un canal, un fossé, le long d'une route. « Au bord du chemin, sur la berme pleine de pâquerettes et de grillons. »

patouner

patouner



(en parlant du chaton) pétrir la mamelle de sa mère pendant la tétée, au moyen de ses pattes avant, afin de stimuler la montée du lait.
(en parlant du chat) piétiner des pattes avant contre un objet moelleux, en signe de bien-être. « Le chat patoune son coussin avant de s'installer dessus avec un plaisir évident. »

galimatias



discours confus qui semble dire quelque chose mais ne signifie rien (=embrouillamini). « On pourrait résumer en quatre mots tout son galimatias. »
galimatias double : galimatias que ne comprend ni son auteur ni son destinataire.

gandoura

gandoura



longue tunique sans manches portée en Afrique du Nord. « Elle porte une gandoura de soie brodée. » « Un imam drapé dans une gandoura blanche. »

bradycardie



[du gr. bradys, "lent" et kardía, "coeur"] rythme cardiaque anormalement bas. « Claude Chabrol décède à 80 ans d'une bradycardie liée aux complications d'un pneumothorax. »

jaculatoire

jaculatoire



[du lat. jaculum, "flèche", "javelot"]
qui se caractérise par un jaillissement ardent. « L'amour est trop exclusif, trop impérieux, trop jaculatoire. » « La joie pascalienne me paraît plus jaculatoire que contenue : il ne m'apparaît pas ami du silence. »
(relig.) en parlant d'une prière : qui exprime, de façon généralement concise, un vif élan de ferveur vers Dieu. « Les courtes prières effectuées au cours de la journée s'appellent des oraisons jaculatoires : "Seigneur, miséricorde!", "Seigneur, que votre volonté soit faite !", etc. »
p. ext., littér.: enthousiaste, exalté, lyrique. « Quand je rouvre aujourd'hui mes Cahiers d'André Walter, leur ton jaculatoire m'exaspère. »

jaculation
élan d'enthousiasme, de ferveur; effusion exaltée. « Les invités s'exclamèrent en jaculations admiratives. » « Il était projeté par l'une de ces impulsions qu'on ne peut traduire, par une de ces jaculations où il semble que le cœur enfle et va s'ouvrir. »

aiguail

aiguail



rosée. « Le froid aiguail qui se ramasse au creux des feuilles. »
accoutumer les chiens à l'aiguail = les dresser à la chasse du matin. « On dit que les chiens qui sont bons dans le haut du jour, ne valent rien dans l'aiguail. »

liniment



pommade, onguent. « Le liniment oléo-calcaire est un mélange d'huile d'olive et d'eau de chaux, principalement utilisé pour nettoyer les fesses des bébés. »
p. métaph. : « Des regrets amoureux, auxquels la brume des étangs d'Aigues-Mortes avait été un liniment et un feutrage contre la vie. »

Yad Vashem

Yad Vashem



mémorial des victimes de la Shoah. Il a été bâti à Jérusalem en 1953, suite à la Loi du mémorial votée par le parlement israélien, la Knesset.

damas

damas



métal très dur, utilisé pour les lames de sabre et obtenu par un alliage de fer et d'acier dont les teintes différentes dessinent des motifs variés. (= acier damasquiné). « Un cangiar de damas dans un fourreau d'argent. »
p. méton.: sabre dont la lame est en damas. Brandir un damas. « La ligne extrême de la mer était aussi nette que la lame courbe d'un damas. »
p. ext.: tout acier présentant un aspect moiré ; tout objet fabriqué dans cet acier.

étoffe monochrome (originaire de Damas), à double face, généralement en soie, ornée de dessins satinés, en relief sur fond mat, formés par le tissage. Se caractérise par le fait que les dessins de l'endroit se retrouvent en couleurs inversées sur l'envers.
Damas broché, robe de damas, chambre tendue de damas. « La haute salle aux décors de damas cerise. » « Le salon de damas rouge, aux fauteuils trop dorés. »
« chaque fenêtre était ornée de rideaux en damas vert relevés par des cordons à gros glands. »
damas déteint, damas parfilé d'argent; damas de laine, damas à frange, à gros grains, à trois couleurs; canapé, fauteuil, portière en damas; chasuble, corset, habit, jupe de damas; dalmatique en damas; couvert, recouvert de damas.
p. ext.: étoffe qui ressemble au damas. Damas des Indes, de Chine, des Gobelins; damas vénitien; papier peint en damas. Des damas lyonnais.

damassé = qui a la façon du damas (=damasquiné). étoffe damassée; nappe damassée. « Le revers du drap était damassé. » « Le ciel d'un azur étincelant comme la lame d'un sabre damassé. »

chanfrein

chanfrein



moulure plate obtenue en abattant l'arête d'une pierre, d'une pièce de bois ou de métal. « Il est sage d'abattre pour les remplacer par des chanfreins, les arêtes des pierres de taille qui forment l'encadrement des baies. »
petite coupe en biseau effectuée sur l'arête vive d'une pièce de bois ; surface oblique ainsi obtenue.

pièce d'armure en cuir ou en métal qui protégeait le devant de la tête d'un cheval de guerre. « L'étalon dessanglé, libre du lourd chanfrein, broute le gazon frais. »
p. ext.: panache qui orne la tête des chevaux de parade.
p. anal.: marque blanche que certains chevaux portent sur la partie antérieure de la tête.
p. méton.: partie de la tête du cheval, et de certains mammifères à tête allongée, comprise entre le front et les naseaux. « Le chanfrein busqué du taureau dessinait une bosse très accentuée. » « Il voulut maintenir la tête du cheval et serra au chanfrein d'un mouvement nerveux. L'animal poussa un hennissement de douleur. »

ductile



qui peut être étiré, étendu sans se rompre (= malléable, plastique). Acier ductile.
dont la forme est modifiable, changeante. « Le mensonge a des ressources merveilleuses. Il est ductile, il est plastique. »
influençable. « Elle est d'un naturel émotif et ductile. »

azyme



(pain) non levé (qui n'a pas gonflé sous l'effet du levain) utilisé par les Juifs pour la Pâque et par l'Église romaine pour la célébration eucharistique. « Et si Jésus n'avait rompu du pain azyme à ses disciples mais au contraire du pain levé ? » « Sous forme de feuille, le pain azyme est nommé "papier azyme" ou "papier hostie". »
p. ext.: qui est sans goût. « Les abonnés connaissent trop ce genre littéraire et ne lisent plus ces tartines azymes. »
fig. personne pure, sans corruption. « À mon air enjoué, mon rire sur la lèvre, vous me croyez heureux, doux, azyme et sans fièvre. »

boisseau

boisseau



récipient de forme cylindrique destiné à évaluer une quantité. Un boisseau de blé, de charbon, de sel, de pommes de terre, etc.
quantité contenue dans ce récipient. P. ext.: grande quantité : « une fortune, des diamants à boisseaux... »
fig. : « le boisseau de mes dégoûts n'était pas comble : une épingle m'attachait encore à la vie. »
ce qui cache une chose ou des valeurs qui mériteraient d'être connues, révélées, développées. Garder, mettre qqc. ou qqn sous le boisseau. Etre mis, rester sous le boisseau. « Quel que soit l'auteur de l'indiscrétion, il faut le remercier d'avoir libéré du boisseau la lumière qui éclaire maintenant les yeux les plus troubles. »
faire trois pas dans un boisseau : être lent, avoir du mal à prendre une décision. « Une pesante diplomatie qui, suivant un dicton populaire, fait trois pas dans un boisseau. »

manteau d'arlequin

manteau d'arlequin



au théâtre, trompe-l'oeil imitant des rideaux ouverts sur les côtés. Il permet d'augmenter ou de diminuer la taille de la scène visible en déplaçant les panneaux sur lesquels on a peint les draperies.
en manteau d'arlequin : bigarré, bariolé. « Paysage en manteau d'Arlequin. » « L'Amérique "multiraciale" en manteau d'Arlequin. »

acception



sens particulier dans lequel un mot est utilisé. Acception courante, usuelle, rigoureuse, étendue ; mot à double acception. « J'emploie ce terme non pas dans son acception commune mais dans son acception philosophique. » « Le mot liberté, comme tous ceux qui expriment des idées abstraites très générales, est souvent pris dans une multitude d'acceptions différentes, qui sont autant de portions particulières de sa signification la plus étendue. »

préférence qu'on a pour une pers. (ou chose) au préjudice d'une autre. « Dieu, qui n'a acception de personne, ne fait pas plus de cas de la jambe gauche que de la jambe droite. » « Sans acception de qualités, sans acception de fortune, sans acception de parti, c'est-à-dire sans tenir compte des qualités d'une personne, de sa fortune, du parti auquel elle appartient. »
acception de personne = favoritisme. « Vous ne ferez pas acception de personne en jugeant, mais vous écouterez le petit comme le grand. »

réfulgent

réfulgent



fig.: éclatant, brillant, splendide. « Un palais biblique, réfulgent de toutes les gemmes orientales. » « La très illustre et réfulgente maison de Bourgogne. »

inchoatif

inchoatif



gramm.: qui indique le début ou la progression graduelle d'une action. Aspect, suffixe, verbe inchoatif; conjugaison, valeur inchoative. « L'inchoatif est traduit par un préfixe (en-) dans s'endormir, par un suffixe dans verdir, ou encore par un auxiliaire modal (commencer à suivi de l'infinitif) . »
philos. qui est à ses débuts. « Je suis une conscience inchoative qui n'a point encore adopté sa sphère de responsabilité. »
inchoation = commencement. « La vie est une éternelle inchoation. »

incube



démon masculin, supposé abuser des femmes durant leur sommeil (p. oppos. à succube).

recru



épuisé, à bout de forces (=fourbu, harassé, vanné). « Il était trop recru pour trouver, dans sa poitrine, l'haleine d'un hurlement. »
recru de...=> recru de fatigue = épuisé, harassé de fatigue. « Il arrivait affamé, recru de fatigue, mangeait comme un ogre et se couchait à neuf heures. »
brisé, submergé par l'excès de. Recru de douleur. « Et il continuait à faire l'espiègle, recru de sommeil, cramponné à son rôle. » « Un vieil homme, recru d'épreuves, sentant venir le froid éternel. »

prégnant



qui s'impose avec une grande force. Douleurs prégnantes ; sentiment prégnant. « Une société technique de plus en plus prégnante. » « Une narration prégnante de vérité. »
fém.: en gestation (=enceinte, pleine). Femme, femelle prégnante. « Que n'ai-je été prégnante le soir de mes noces! »

foucade



fam.: impulsion vive et passagère, comportement capricieux (=caprice, coup-de-tête, lubie, toquade). « Il prenait tout bien, même les foucades et les fougues de Nicolas. »
par foucade(s): de manière irrégulière. Travailler par foucade. « Une femme doit être traitée comme une maîtresse, et cela non pas par foucades, mais constamment. »

Circé

Circé



femme artificieuse, séduisante et dangereuse (du nom d'un personnage de l'Odyssée d'Homère, magicienne experte en drogues et poisons). « La Circé tyrannique aux dangereux parfums. »

circéen : propre à une femme séduisante et dangereuse. « O toi, qui par ton art circéen et subtil, m'as perdu. »

gourmander



Réprimander vivement en adressant des paroles sévères (=gronder, sermonner, tancer, engueuler). Gourmander un enfant pour son bien, devant tout le monde. Au collège j'étais toujours puni, maltraité, gourmandé. Son épouse le traitait à présent avec rudesse et autorité, elle le gourmandait sans cesse pour tout ce qu'il faisait et pour tout ce qu'il ne faisait pas.
Blâmer avec vigueur. « Gourmander l'égoïsme, la paresse de qqn. »
Gourmander qqn sur qqc. « Il gourmande Alfred de Musset sur ses désespoirs égoïstes et pour s'être désintéressé de la chose publique. »

sanguine

sanguine



variété terreuse d'hématite rouge servant à la fabrication de brunissoirs, de colorants, de crayons. « Crayon de sanguine ».
rouge de sanguine : « le rouge de sanguine était la teinte générale des murailles de la ville. »
en sanguine = dans cette couleur, variant du rouge ocre au pourpre.
crayon fait avec de la sanguine. « Croquis, esquisse, portrait à la sanguine; quelques traits à la sanguine; un trait de sanguine; papier frotté à la/de sanguine; teinter des planches à la sanguine. »
croquis, dessin exécuté avec ce crayon = « une sanguine de Watteau, de Fragonard. »
pierre précieuse couleur de sang. « Un diadème orné d'améthystes, de sanguines et de sombres rubis. » [couleur]

poliade



une divinité poliade est une divinité qui protège une cité (du grec "polis", cité). Dans la Grèce antique, chaque cité avait sa divinité poliade (ex: Athéna pour Athènes, Arès pour Sparte, etc). « Catherine Ségurane, figure emblématique de la résistance niçoise à l'envahisseur ottoman, a accédé à la dimension d'héroïne poliade. »

brassicole

brassicole



qui se consacre à la fabrication de la bière. « Des terrains fertiles et brassicoles, situés dans la partie nord et est du pays. »
apte à la fabrication de la bière. « Orges brassicoles. »

suppôt



hist.: pers. qui en secondait une autre ou remplissait des fonctions de subalterne. Suppôt de l'Université. Suppôts de la justice.
p. anal., plais.: suppôt d'Esculape = médecin. « Un jeune suppôt d'esculape s'affairait auprès des blessés. »
péj.: celui qui assiste un autre, qui se fait le complice de ses mauvais desseins, de ses mauvaises actions. « Mithridate, roi de Pont, achetait à Rome des suppôts et créatures à la douzaine. » « Des ennemis de la République, des prêtres réfractaires, suppôts du Pape et des tyrans. »
partisan passionné d'une mauvaise cause; adepte. Suppôt de la tyrannie, du despotisme, de l'extrême droite. « On accusait Dubreuilh tantôt d'être un crypto-communiste, tantôt un suppôt de Wall Street. »
p. plaisant.: suppôt de Bacchus = Ivrogne. « Notre source étant un suppôt de Bacchus notoire, cette information est à prendre avec précaution. »
suppôt de Satan, du démon, du diable, de l'enfer = être pervers et malfaisant. « La femme, qu'ils décrivent comme un suppôt de Satan attisant le désir impur des hommes... »

agreste

agreste



qui croît sans être cultivé. Fruit, plante agreste.
qui a gardé son aspect primitif ou peu cultivé. Site, lieu agreste.
fig.: d'une simplicité rustique. Humeur agreste, moeurs agrestes. « Sous ces dehors agrestes, il cache un coeur sec et un esprit rusé. » « Un esprit roide et rude, un peu agreste, tout d'une pièce. »
péj.: trop près de l'état naturel, inculte, grossier. « D'une jeunesse agreste et grossière. »

gibbosité

gibbosité



méd.: bosse du thorax due à une déformation de la colonne vertébrale (par exemple une scoliose). « Sa gibbosité le ployait vers l’avant. »
bot.: bosse, excroissance sur un végétal. « Ces feuilles de vigne pleines de gibbosités violettes. »
litt.: ce qui fait saillie; déformation en relief (=protubérance). « À l'horizon surgissent les gibbosités monstrueuses du Jura. Les dernières ondulations de ces énormes vagues de granit qu'on appelle les Alpes. »

boustrophédon

boustrophédon



écriture archaïque (grec, étrusque, etc.) dont les lignes se lisaient alternativement de gauche à droite puis de droite à gauche, à la manière des sillons tracés dans un champ. Écriture, écrire en boustrophédon.
p. anal.: démarche en boustrophédon. « Il allait et venait d'un mur à l'autre en boustrophédon. »

parangon



modèle, type. Parangon de vertu. « Ces grands patriotes, ces types du père de famille, ces parangons de modestie, nous vouent à l'exécration de la postérité. »

célérité



rapidité, promptitude dans l'exécution. « Les travaux ont été conduits avec célérité. » « Merci de votre célérité à me venir en aide. »
vitesse de propagation d'un phénomène ondulatoire.

rayonne

rayonne



soie artificielle. « La soie naturelle a un dangereux concurrent, la rayonne. » « ♪ Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne, du polystyrène expansé... »
p. méton.: fil ou tissu de rayonne. Rideaux de rayonne.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)