Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 (2765 mots)

inchoatif

inchoatif



gramm.: qui indique le début ou la progression graduelle d'une action. Aspect, suffixe, verbe inchoatif; conjugaison, valeur inchoative. « L'inchoatif est traduit par un préfixe (en-) dans s'endormir, par un suffixe dans verdir, ou encore par un auxiliaire modal (commencer à suivi de l'infinitif) . »
philos. qui est à ses débuts. « Je suis une conscience inchoative qui n'a point encore adopté sa sphère de responsabilité. »
inchoation = commencement. « La vie est une éternelle inchoation. »

incube



démon masculin, supposé abuser des femmes durant leur sommeil (p. oppos. à succube).

achopper



heurter du pied.
faillir, échouer, buter sur. « Qu'un adulte instruit, lettré même, achoppe là où il n'y a pas ombre de difficulté, c'est un phénomène d'inhibition. »
s'achopper : « une difficulté à laquelle je m'achoppe pour l'instant. »

sanguine

sanguine



variété terreuse d'hématite rouge servant à la fabrication de brunissoirs, de colorants, de crayons. « Crayon de sanguine ».
rouge de sanguine : « le rouge de sanguine était la teinte générale des murailles de la ville. »
en sanguine = dans cette couleur, variant du rouge ocre au pourpre.
crayon fait avec de la sanguine. « Croquis, esquisse, portrait à la sanguine; quelques traits à la sanguine; un trait de sanguine; papier frotté à la/de sanguine; teinter des planches à la sanguine. »
croquis, dessin exécuté avec ce crayon = « une sanguine de Watteau, de Fragonard. »
pierre précieuse couleur de sang. « Un diadème orné d'améthystes, de sanguines et de sombres rubis. » [couleur]

poliade



une divinité poliade est une divinité qui protège une cité (du grec "polis", cité). Dans la Grèce antique, chaque cité avait sa divinité poliade (ex: Athéna pour Athènes, Arès pour Sparte, etc). « Catherine Ségurane, figure emblématique de la résistance niçoise à l'envahisseur ottoman, a accédé à la dimension d'héroïne poliade. »

brassicole

brassicole



qui se consacre à la fabrication de la bière. « Des terrains fertiles et brassicoles, situés dans la partie nord et est du pays. »
apte à la fabrication de la bière. « Orges brassicoles. »

bornoyer



examiner, en tenant un seul œil ouvert, la rectitude d'un alignement, la régularité d'une surface. Bornoyer une règle, un mur.
p. méton.: placer des jalons en ligne droite au moyen de ce procédé. Bornoyer les arbres d'une allée.

suppôt



hist.: pers. qui en secondait une autre ou remplissait des fonctions de subalterne. Suppôt de l'Université. Suppôts de la justice.
p. anal., plais.: suppôt d'Esculape = médecin. « Un jeune suppôt d'esculape s'affairait auprès des blessés. »
péj.: celui qui assiste un autre, qui se fait le complice de ses mauvais desseins, de ses mauvaises actions. « Mithridate, roi de Pont, achetait à Rome des suppôts et créatures à la douzaine. » « Des ennemis de la République, des prêtres réfractaires, suppôts du Pape et des tyrans. »
partisan passionné d'une mauvaise cause; adepte. Suppôt de la tyrannie, du despotisme, de l'extrême droite. « On accusait Dubreuilh tantôt d'être un crypto-communiste, tantôt un suppôt de Wall Street. »
p. plaisant.: suppôt de Bacchus = Ivrogne. « Notre source étant un suppôt de Bacchus notoire, cette information est à prendre avec précaution. »
suppôt de Satan, du démon, du diable, de l'enfer = être pervers et malfaisant. « La femme, qu'ils décrivent comme un suppôt de Satan attisant le désir impur des hommes... »

abattis

abattis



action d'abattre; ce qui est abattu. « On a tout démoli ici, c'est un immense abatis. » « Une route à peine tracée par des abatis d'arbres. » « Ce fut comme un abatis d'arbres; tous tombaient les uns sur les autres. » « De tous ces préjugés par les siècles bâtis, on a fait de nos jours un immense abattis. »
milit.: obstacle artificiel formé d'arbres abattus. « La hauteur était défendue par des lignes de palissades, des abatis, des fossés... »
[tjs au plur.] = abats (d'anim. de bouch.) « A côté, sur des assiettes, étaient posés des abatis, le foie, le gésier. »
plur., arg.: bras et jambes, p. anal. avec les ailes et les pattes. « Il barrait la sortie, de ses jambes écartées et de ses abatis en croix. »
numéroter ses abattis = craindre des dommages corporels imminents « Tu veux te battre ? Tu peux numéroter tes abattis ! »

léonin

léonin



propre au lion. « Sa chevelure ressemble à une crinière léonine. »
relatif au lion. « Tout entier à sa passion léonine, l'homme de Tarascon allait droit devant lui. »
qui rappelle (physiquement ou moralement) le lion, digne d'un lion. Force, majesté, tête léonine. « Il tenait de cette race léonine, pugnace et généreuse. » « Son masque léonin s'était empâté, la crinière avait passablement blanchi. »
[p. réf. au partage du lion] où l'un des partenaires s'adjuge la meilleure part, s'octroie tous les avantages (=abusif, inéquitable, inique). Partage léonin ; association, société léonine. « La morale commune condamne sévèrement toute espèce de contrat léonin, où l'une des parties est exploitée par l'autre. »

gibbosité

gibbosité



méd.: bosse du thorax due à une déformation de la colonne vertébrale (par exemple une scoliose). « Sa gibbosité le ployait vers l’avant. »
bot.: bosse, excroissance sur un végétal. « Ces feuilles de vigne pleines de gibbosités violettes. »
litt.: ce qui fait saillie; déformation en relief (=protubérance). « À l'horizon surgissent les gibbosités monstrueuses du Jura. Les dernières ondulations de ces énormes vagues de granit qu'on appelle les Alpes. »

boustrophédon

boustrophédon



écriture archaïque (grec, étrusque, etc.) dont les lignes se lisaient alternativement de gauche à droite puis de droite à gauche, à la manière des sillons tracés dans un champ. Écriture, écrire en boustrophédon.
p. anal.: démarche en boustrophédon. « Il allait et venait d'un mur à l'autre en boustrophédon. »

fenaison

fenaison



fauchage et récolte des foins. « La fenaison se prolongea fort tard dans la soirée. » « On était à l'époque de la fenaison et de l'odeur amoureuse des foins coupés. »
faire la (les) fenaison(s) : faire le fauchage et la récolte des foins.
p méton.: époque où a lieu cette récolte. « La fenaison approche. »
produit de cette récolte (=foin). « Il craignait pour le lendemain quelque pluie d'orage, et il entassait sa fenaison pour qu'elle ne fût pas délavée par l'eau. » « Parfum des fleurs d'avril, senteur des fenaisons. »

cariatide

cariatide



statue de femme, plus rarement d'homme, tenant lieu de colonne ou de pilastre et soutenant sur sa tête une corniche, une architrave, un balcon, etc.
immobilité de cariatide.
apposé avec valeur adj.: « des monstres cariatides se tordent affreusement sous l'énorme pression et font de la peine aux yeux. »
péj. [p. réf. à l'immobilité de la cariatide] femme qui se tient à l'entrée d'un mauvais lieu. « Cariatide de lupanar. » « Mlle Pynsaert était devenue une des cariatides du Nain jaune. Tous les soirs elle s'asseyait la première à la table. »

avoir le bec salé



fam.: aimer manger des aliments salés. « Êtes-vous bec salé ou bec sucré ? »
fam.: aimer boire de l’alcool.
fam.: bec salé : ivrogne.

rayonne

rayonne



soie artificielle. « La soie naturelle a un dangereux concurrent, la rayonne. » « ♪ Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne, du polystyrène expansé... »
p. méton.: fil ou tissu de rayonne. Rideaux de rayonne.

pétuner



vx ou p. plaisant.: fumer. « Ça, monsieur, lorsque vous pétunez, La vapeur du tabac vous sort-elle du nez Sans qu'un voisin ne crie au feu de cheminée? »
pétuneur = celui qui aime fumer, qui fume beaucoup. « Batailleurs, soiffards jamais désaltérés, pétuneurs, chanteurs et conteurs bien disants »

panne



mettre, rester, se tenir en panne; prendre la panne : équilibrer l'effet du vent dans la voilure en disposant celle-ci de façon à immobiliser le bateau ou à ne le soumettre qu'à l'effet de dérive, sans que les voiles soient amenées ou fasèyent. « Quand le bateau que l'on croise porte pavillon tricolore, on se salue, on se crie les nouvelles, et quelquefois on se met en panne pour se faire une visite »
étoffe (de laine, soie, coton) travaillée comme le velours, dont le poil plus long et moins serré est couché, et qui sert dans la confection de vêtements ou dans l'ameublement. « Un rideau de panne rose. Un salon aux banquettes de panne grise et aux rideaux de guipure. »
tissu à poils ras couchés, brillants, utilisé pour la confection de vêtements. « Culotte, robe de panne. Un beau manteau doublé de panne sur l'épaule. »
graisse épaisse sous la peau du porc, dont on fait le saindoux.
fam.: graisse apparente chez un être humain. « Ce grand et gros corps de quinquagénaire, tout en panne et en lymphe... »
bande de nuages au-dessus de l'horizon. « L'espace s'était dégagé de ses nuées; il n'y traînait plus que de grandes pannes blanches et molles, entre lesquelles s'approfondissaient des trous sombres, piquetés d'étoiles. La grande panne de nuages condensée à l'horizon... »
p. anal.: panne de brume : « de grandes pannes de brouillard, immobiles, vagues, sans contours, pesaient sur l'horizon qui était noir »
partie amincie du marteau, opposée à la tête. « Marteau à panne droite, sphérique, fendue... »

interlope



à l'origine, navire marchand qui trafiquait des marchandises. « Vaisseau interlope. »
p. ext.: commerce frauduleux (=contrebande). « Ils tolèrent l'interlope pour les choses que leur commerce n'est pas en état de fournir. » « Le commerce interlope et la contrebande peuvent seuls mettre des bornes aux énormes abus des compagnies privilégiées. »
qui est d'aspect équivoque, dont l'honnêteté ou l'honorabilité sont douteuses (=douteux, louche, suspect). « Un restaurant interlope avec ses bols de riz au lait et ses crèmes tremblantes. » « Tout ce monde interlope qui gravite autour des salles de jeu. »
maison interlope : maison où se réunit une société équivoque et fort mêlée, et où l'on joue clandestinement.

casuel



qui est subordonné au hasard (=éventuel, contingent). Jouissance casuelle, impressions casuelles, profits casuels. « La plénitude est une sensation rare, casuelle, aussi insaisissable que la mélancolie. »
revenu variable suivant les circonstances, par opposition au revenu fixe. « L'écart de salaire entre secteurs s'explique aussi par un revenu casuel plus ou moins élevé. »
arg.: passes payantes que fait une fille en dehors de son souteneur.

chemin de Damas

chemin de Damas



[p. allus. à la conversion de Paul de Tarse après l'apparition du Christ sur le chemin de Damas]
conversion au christianisme.
p ext.: changement brusque d’opinion ; révélation. « Ce fut son chemin de Damas. »
trouver son chemin de Damas : trouver sa voie ; renoncer à ses anciennes idées pour de nouvelles que l'on va défendre passionnément. « Il a trouvé son chemin de Damas au milieu de sa vie, en découvrant le monde rural. »

anachorète



religieux qui mène, retiré dans la solitude, une vie de sobriété et de contemplation (=ermite). « Parmi les moines, les anachorètes, ont seuls imaginé de vivre sans famille, sans patrie, sans propriété. Même les anachorètes et les cénobites, tous les religieux, cloîtrés ou non cloîtrés, parlent de ces langueurs spirituelles, de ces accides où le ciel les ennuie et où Dieu ne les charme plus. »
p. ext.: personne retirée dans une vie austère et vertueuse. « Repas d'anachorète, mener une vie d'anachorète. »
★ cénobite est l'anton. d'anachorète.

oriflamme

oriflamme



(fém ; du latin aurea flamma, la "flamme d'or").
hist.: étendard de soie rouge orangé, à la partie flottante découpée en pointes, qui fut primitivement celui de l'abbaye de Saint-Denis et que les rois de France adoptèrent comme bannière royale du 12ème au 15ème s. « De tous les points du pays, vassaux et milices vinrent se ranger autour du roi et de l'oriflamme de Saint Denis. »
p. ext.: étendard. « Oriflamme tricolore. »
bannière d'apparat ou d'ornement, souvent utilisée à l'occasion de fêtes ou de cérémonies. « De lourds navires penchés sous la voilure, les oriflammes claquantes. »
pavillon que l'on hisse avant le départ de la course et que l'on amène après son départ. « Taisez-vous donc, on lève l'oriflamme... »
fig.: ce qui symbolise quelque chose; ce qui constitue un signe de ralliement.« Je continuerai, sous la bannière de la religion, à tenir d'une main l'oriflamme de la monarchie et de l'autre le drapeau des libertés publiques. »

bois de brésil

bois de brésil



bois exotique de couleur rouge qui, séché et pulvérisé, fournit une matière colorante rouge.
brésiller = teindre avec du bois de brésil. [couleur]

émoucher

émoucher



débarrasser des mouches en les chassant. Émoucher un cheval. « Dans le dernier compartiment, quatre enfants qu'on émouche avec des éventails. » « Les oiseaux émouchent le tronc à la recherche de nourriture. » « Les vaches utilisent leur queue pour s'émoucher. »

émouchoir : instrument pour émoucher (=chasse-mouches), généralement constitué par une queue de cheval attachée à un manche. « Dans sa main, elle tient un émouchoir en crin. »

gourmer

gourmer



brider un cheval en lui mettant la gourmette. « Il faut gourmer ce cheval plus court. »
p. métaph.: « Lorsque les auteurs cesseront de gourmer leur fantaisie, ils nous donneront une très bonne pièce qui ne rougira pas d'être comique. »
se gourmer (fig.) : affecter un air, un maintien raide et compassé. « Il se raidit, il se gourme, il se fait solennel . »

gourmé : qui offre une apparence raide, compassée, sans naturel. Air, maintien gourmé; attitude, figure gourmée; gestes gourmés. « Ce petit magistrat, si gourmé, si solennel, qui s'imagine que l'homme est sur la terre en visite de cérémonie. » « Ces vers râpeux et gourmés, cet indigent vocabulaire aux teintes insonores et plates, le suppliciaient. » « Malgré le gourmé, la gravité des têtes, on eût dit de grands écoliers, ridés et grisonnants. »

coquebin



jeune nigaud, niais, innocent. La niaiserie, la timidité des coquebins; avoir l'air d'un coquebin. « Des conscrits chenus ou coquebins. » « La surveillance assidue par le clergé des coquebins et coquebines. »
adj.: « une langue tout à la fois coquebine et farouche. » « Sa tenue lui donnait une allure coquebine et pataude. »

cryptogame

cryptogame



végétal ne formant pas de graines et dont les organes reproducteurs sont cachés. Plantes cryptogames (mousses, fougères, algues, champignons).
champignon microscopique responsable de certaines maladies des plantes. « Les cryptogames sévissent. Deux surtout : le mildiou et le blackrot qui dessèchent, brûlent et pourrissent feuilles et fruits. »
p. métaph., péj.: individu obscur et malfaisant. « Claude était un de ces cryptogames malsains qui se nourrissent du malheur des autres. »

cangue

cangue



instrument de torture chinois formé d'une planche ou d'une table percée de trous dans lesquels on introduisait la tête et les mains du supplicié. « Des chaînes aux pieds et la cangue au cou. » « Les pénitents avançaient le cou pris dans des cangues de bois. » « Il lui passe la cangue, dont il ferme le verrou avec la clef. »
fig.: « L'Europe néolibérale, une cangue dont il faut se libérer. » « Prisonniers de leur sort comme d'une cangue dont il est impossible de se défaire. »

métempsychose

métempsychose



réincarnation de l'âme après la mort dans un corps humain, animal ou végétal (=transmigration, samsara). « Pour Gérard de Nerval, qui croit à la métempsychose, le corps serait une ossature permettant à l’âme de prendre pied parmi les vivants, au sein du monde. »

bachi-bouzouk



cavalier mercenaire de l'armée de l'Empire ottoman, souvent d'origine albanaise. Les bachi-bouzouk participèrent notamment au siège de Vienne. « C'était un vrai bachi-bouzouk, hardi, noceur, féroce et gai, d'une gaieté calme d'oriental. »
injure favorite du capitaine Haddock, personnage de la bande dessinée Les Aventures de Tintin. « Espèce de Bachi-Bouzouk ! regardez ce que vous avez fait ! »

In varietate concordia

In varietate concordia



devise de l'Union européenne.
en français, ces mots latins signifient "unie dans la diversité". Ce sont les particularités individuelles de chaque membre qui font la force et la richesse de l'Union.

nettoyer les écuries d'Augias



Cinquième des douze travaux d'Hercule, consistant à nettoyer en une journée les étables d'Augias, l'homme le plus riche de la terre en bétail, dont les écuries n'avaient pas été nettoyés depuis trente ans. Hercule y parvint en détournant deux fleuves, dont les eaux, en s'engouffrant dans les bâtiments, nettoyèrent immédiatement la saleté accumulée.
p ext.: grand ménage, grand nettoyage.
fig.: assainissement nécessaire d'une institution, d'une administration, d'une entreprise, etc. « Le pape François nettoie les écuries d'Augias de la banque du Vatican. »

miroir aux alouettes

miroir aux alouettes



engin de chasse constitué de petits miroirs qui scintillent au soleil et dont on se sert pour prendre les alouettes.
fig.: leurre, tromperie. « Dans bien des cas, les études longues s'avèrent être un miroir aux alouettes qui engendre beaucoup de frustrations. »

stupre



débauche honteuse, avilissante. Se jeter, se vautrer dans le stupre. « Jusqu'où n'avait-elle pas abdiqué sa pudeur et sa dignité, quel stupre n'avait-elle pas accepté pour susciter en lui le frisson du plaisir. » « Vieux et aveugle, l'homme est encore une bête de stupre. »
acte de lubricité, viol. « Gilles s'installait aux fenêtres du château et faisait monter ceux dont la physionomie l'incitait au stupre. »

somptuaire

somptuaire



droit : qui a pour objet de régler les dépenses des citoyens et plus particulièrement de restreindre les dépenses de luxe. « Vêtu de drap comme tous les bourgeois prudents qui obéissaient aux ordonnances somptuaires. »
[impôt] qui porte sur les biens de luxe; qui frappe les citoyens ayant un train de vie luxueux. Taxes somptuaires, impôts somptuaires.
relatif aux dépenses et plus particulièrement aux dépenses de luxe. « Son arrivée à l'Élysée fut marquée par plusieurs mesures somptuaires, qui firent réduire le train de vie de l'état. »
de luxe; qui est d'un luxe coûteux, excessif. « Le courage est un luxe; il faudrait le frapper d'un impôt comme tous les objets somptuaires. » « L'isolation d'une maison n'est pas une qualité somptuaire. »
fig.: qui présente un caractère de luxe inutile. « Tous mes efforts ont été vains, c'était une dépense purement somptuaire, un travail totalement inutile. »
arts somptuaires [p. oppos. aux arts utilitaires] = arts décoratifs de luxe (mosaïque, orfèvrerie, etc.) dont la finalité est essentiellement esthétique.

atlantisme

atlantisme



alignement (de l'Europe) sur la politique des États-Unis, fidèlement au traité de l'Atlantique nord (OTAN). « Nicolas Sarkozy délaisse le gaullo-mitterrandisme de ses prédécesseurs et cède aux sirènes de l'atlantisme, que certains nomment maintenant "néo-conservatisme". »

sabouler



malmener sans ménagement, secouer. « Je fus saboulé sous les pattes des bêtes. La France, a été attaquée, saboulée à coups de bottes. »
pronom.: se colleter, se battre. « Et lui, de son côté, m'ayant attrapé par le col de ma blouse, nous nous saboulions comme à prix fait. »
fig.: bouleverser, troubler. « Il me regardait sans rien dire, un peu saboulé par cette confession. »
réprimander, tancer vivement. « Le patron va me sabouler d'importance, voilà trois heures que je devrais être en route. »
saboulée : correction, volée de coups, réprimande. « J'en serai quitte pour une saboulée du grand Labescaur. »

ravauder

ravauder



raccommoder à l'aiguille, rapiécer, repriser de vieux vêtements. Ravauder des chaussettes, du linge.
p. ext.: remettre en état, réparer (=rafistoler, retaper). « Une vieille maison qu'on ravaude. »
fig.: arranger avec plus ou moins de bonheur ; compiler sans art. « Un livre consensuel qui ravaude les idées de l'époque. »
mettre à la suite des pièces de différentes origines.

avoir maille à partir



avoir un différend (avec qqn), des difficultés (avec qqch). « Avoir maille à partir avec la justice. »
La "maille" était au Moyen Âge le nom de la petite monnaie, et "partir" a ici le sens de "partager".
en argot, maille désigne argent (monnaie). « Il me faut de la maille. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 (2765 mots)