Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2650 mots)

ploutocratie



société dominée par l'argent ; pouvoir exercé par les ploutocrates (les riches)

interlope



à l'origine, navire marchand qui trafiquait des marchandises. « Vaisseau interlope. »
p. ext.: commerce frauduleux (=contrebande). « Ils tolèrent l'interlope pour les choses que leur commerce n'est pas en état de fournir. » « Le commerce interlope et la contrebande peuvent seuls mettre des bornes aux énormes abus des compagnies privilégiées. »
qui est d'aspect équivoque, dont l'honnêteté ou l'honorabilité sont douteuses (=douteux, louche, suspect). « Un restaurant interlope avec ses bols de riz au lait et ses crèmes tremblantes. » « Tout ce monde interlope qui gravite autour des salles de jeu. »
maison interlope : maison où se réunit une société équivoque et fort mêlée, et où l'on joue clandestinement.

casuel



qui est subordonné au hasard (=éventuel, contingent). Jouissance casuelle, impressions casuelles, profits casuels. « La plénitude est une sensation rare, casuelle, aussi insaisissable que la mélancolie. »
revenu variable suivant les circonstances, par opposition au revenu fixe. « L'écart de salaire entre secteurs s'explique aussi par un revenu casuel plus ou moins élevé. »
arg.: passes payantes que fait une fille en dehors de son souteneur.

géhenne

géhenne



enfer (représenté comme un feu éternel). Géhenne du feu; être jeté dans la géhenne. « Le diable travaille à nous faire aller avec lui dans la géhenne. »
vx.: supplice pour arracher des aveux aux criminels. « Monseigneur de Beauvais la menaça, si elle ne confessait point toute la vérité, d'être mise à la géhenne. »
litt.: souffrance physique ou morale atroce, douleur intolérable. Être, mettre (qqn) à la géhenne. « Ses trois dernières années furent rendues abominables par la géhenne de ses crises rhumatismales. »
p. méton. Lieu de grande souffrance; situation intenable. « L'enseignement supérieur ne doit pas devenir une géhenne d'où les esprits sortent contrefaits et glacés. »

irrédentisme



mouvement de revendication des nationalistes italiens apparu en 1877 et réclamant l'annexion des territoires considérés comme italiens et demeurés en la possession de nations étrangères, notamment l'Autriche-Hongrie. « L'Autriche-Hongrie se sent menacée par l'éternel irrédentisme italien qui convoite Trieste. »
p. anal.: mouvement nationaliste se référant aux mêmes principes. « Groupuscules irrédentistes. »

prescience



connaissance de l'avenir (=intuition, pressentiment). Avoir la prescience d'un malheur. « La prescience de la vérité me fit bondir dans mon lit. » « Oh! l'intuition de la femme, prescience, clairvoyance subtile... »
connaissance que Dieu a de tous les actes humains, passés, présents et futurs. « De saint Augustin à saint Thomas, de Pascal à Molina, la même question ressurgit et obsède : quelle marge laisse à la liberté humaine la prescience divine ? »

pageot



arg.: lit (=page, pajot, paddock, pieu, plumard, pucier). « Il lui faut ses dix heures de pucier, sans ça, monsieur a la cosse toute la journée. » « Ma mère était sur le page, affalée, retournée complètement. » « File au page ! »
pager = coucher, dormir. « Au fond de la case où page le vendeur de journaux. »

hespérides



myt. grecque : nymphes du Couchant, filles d'Atlas et d'Hespéris, chargées de garder les pommes d'or données par Junon à Jupiter.
litt. jardin des hespérides ; pommes d'or des hespérides. « Le voyageur peut se croire parvenu en ce jardin des Hespérides, dont les pommes d'or excitèrent les convoitises du vainqueur du monstre de Némée. »
fig.: jardin des Hespérides : endroit plein de choses précieuses dont l'accès est interdit.

son

son



résidu de la mouture des grains de céréales, séparé de la farine après blutage. Son de froment, de maïs, de blé.
« moitié farine et moitié son » = mélange confus, équivoque.
« aimer mieux le son que la farine » = préférer une chose grossière à une chose délicate, le commun au distingué.
sciure servant à bourrer, à remplir, à garnir. « Le poète reparut dans l'amant, il replaçait sur un piédestal de déesse la poupée dont il avait entrevu le son sous la couverte de peau rose. »
poupée de son : « Elle restait là, assise, les yeux clos, comme une molle poupée de son. »
p. anal. [pour exprimer l'idée d'une pers. molle, sans personnalité] « Je cherche des hommes et non des mannequins, des hommes de chair et d'os, se confessant à nous, et non des menteurs qui n'ont que du son dans le ventre. »
fam.: tache de son : tache de rousseur (= éphélide). « Elle était toujours la même, tavelée de taches de son, la voix criarde, sa tignasse rouge ébouriffée. »
taché, tavelé de son : « Son doux visage, tavelé de son sur les pommettes. »

unicorne

unicorne



animal qui n'a qu'une seule corne. « Rhinocéros unicorne. »
licorne.
licorne de mer ou narval.

souquenille



longue blouse de grosse toile que revêtent sur leurs habits les paysans, les valets, en particulier les palefreniers et les cochers pour panser les chevaux. Palefrenier en souquenille. « Melchior, vêtu d'une souquenille de palefrenier, occupé à extraire du crottin à la pelle dans les écuries du château. »
blouse flottante de clown, agrémentée d’une collerette et de petits volants aux chevilles et aux poignets, dont l’ampleur et la souplesse sont empruntées au personnage de Pierrot. « Brague s'étire devant une glace, devenu, sous son masque blanc, dans sa flottante souquenille de Pierrot, d'une minceur immatérielle. »
p. ext.: vêtement en piteux état, usé ou sale. « Un gueux déguenillé, dont la souquenille laisse voir une poitrine sans linge, contemple la scène avec extase. » [habits]

guingois

guingois



ce qui n'est pas droit, ce qui s'écarte du cheminement normal. « Il y a un guingois dans ce jardin. » « On a tâché de cacher le guingois de cette chambre par une cloison. »
ligne qui ne va pas droit. « L'ombre forme des guingois sur la tôle ondulée. »
de guingois = de travers. Une perspective de guingois. « Des livres posés de guingois sur les étagères. » « Elle se tient un peu de guingois. »
fig.: s'habiller de guingois; avoir l'esprit de guingois ; aller de guingois « Depuis son départ tout va de guingois. »

gambit

gambit



aux échecs, le gambit (de l'italien "gambetto", croc-en-jambe) est un sacrifice volontaire d'un pion dans la phase d'ouverture du jeu, afin d'obtenir un avantage stratégique. « Les parties débutant par un gambit sont souvent très rythmées, car le camp qui l'aura joué s'efforcera de ne pas perdre son avantage. »
fig.: « Elle joue un gambit en acceptant ce poste : ce sera soit un tremplin, soit un frein pour sa carrière. » « Le gambit démocratique de Poutine : un risque calculé de sacrifier un peu pour gagner beaucoup. » « J'accuse de Zola, le gambit de la victoire dreyfusarde. »

chiourme

chiourme



ensemble des rameurs d'une galère. « Esclave dans la chiourme d'une galère. »
ensemble des condamnés d'un bagne. « La chiourme de Toulon. » « Nous croisons la chiourme : prisonniers, forçats, accouplés deux à deux par de lourdes chaînes. »
p. métaph.: ensemble de personnes peu recommandables. « Ces chiourmes d'écrivains libres, recrutées dans les tavernes et les lieux suspects... »
lieu où le travail est très pénible; travail très pénible. « Tout travail accompli sans joie est une chiourme hideuse, et retombe en révolte et en douleur sur la société. »

garde-chiourme :
surveillant des forçats dans un bagne, sur une galère.
p. anal.: surveillant, personnage brutal et fruste. « La vie moderne, luxueuse, impitoyable et sceptique a fait à ces hommes comme à ces femmes des âmes de garde-chiourme ou de bandits. »

stiletto

stiletto



"stylet" en italien (poignard à lame effilée et très pointue), le stiletto désigne aujourd'hui un escarpin à talon aiguille. « Elle portait une jupe affriolante et des stilettos vertigineux. » « Christian Louboutin a remis à la mode les stilettos dans les années 2000. »

gourmer

gourmer



brider un cheval en lui mettant la gourmette. « Il faut gourmer ce cheval plus court. »
p. métaph.: « Lorsque les auteurs cesseront de gourmer leur fantaisie, ils nous donneront une très bonne pièce qui ne rougira pas d'être comique. »
se gourmer (fig.) : affecter un air, un maintien raide et compassé. « Il se raidit, il se gourme, il se fait solennel . »

gourmé : qui offre une apparence raide, compassée, sans naturel. Air, maintien gourmé; attitude, figure gourmée; gestes gourmés. « Ce petit magistrat, si gourmé, si solennel, qui s'imagine que l'homme est sur la terre en visite de cérémonie. » « Ces vers râpeux et gourmés, cet indigent vocabulaire aux teintes insonores et plates, le suppliciaient. » « Malgré le gourmé, la gravité des têtes, on eût dit de grands écoliers, ridés et grisonnants. »

coquebin



jeune nigaud, niais, innocent. La niaiserie, la timidité des coquebins; avoir l'air d'un coquebin. « Des conscrits chenus ou coquebins. » « La surveillance assidue par le clergé des coquebins et coquebines. »
adj.: « une langue tout à la fois coquebine et farouche. » « Sa tenue lui donnait une allure coquebine et pataude. »

cryptogame

cryptogame



végétal ne formant pas de graines et dont les organes reproducteurs sont cachés. Plantes cryptogames (mousses, fougères, algues, champignons).
champignon microscopique responsable de certaines maladies des plantes. « Les cryptogames sévissent. Deux surtout : le mildiou et le blackrot qui dessèchent, brûlent et pourrissent feuilles et fruits. »
p. métaph., péj.: individu obscur et malfaisant. « Claude était un de ces cryptogames malsains qui se nourrissent du malheur des autres. »

sénescence



processus physiologique qui entraîne une lente dégradation des fonctions de l'organisme (=vieillissement). Sénescence cellulaire, précoce; accélération de la sénescence; facteurs de sénescence. « La gériatrie scientifique s'oriente moins vers un rajeunissement illusoire que vers un ralentissement de la sénescence. »
p méton.: période se situant après celle dite de l'âge mûr ou maturité (=vieillesse). « Cette mort prématurée lui aura au moins épargné une longue sénescence. »
p. anal., poét.: déclin. « La lumière du jour, encore ardente cependant, entre en sénescence. »

engeance



groupe, catégorie de personnes que l'on méprise. « L'engeance des marchandeurs pour qui les commerçant haussent les prix avant d'accorder un rabais. »

sabouler



malmener sans ménagement, secouer. « Je fus saboulé sous les pattes des bêtes. La France, a été attaquée, saboulée à coups de bottes. »
pronom.: se colleter, se battre. « Et lui, de son côté, m'ayant attrapé par le col de ma blouse, nous nous saboulions comme à prix fait. »
fig.: bouleverser, troubler. « Il me regardait sans rien dire, un peu saboulé par cette confession. »
réprimander, tancer vivement. « Le patron va me sabouler d'importance, voilà trois heures que je devrais être en route. »
saboulée : correction, volée de coups, réprimande. « J'en serai quitte pour une saboulée du grand Labescaur. »

délices de Capoue



en 215 avant JC, Hannibal et ses soldats hivernèrent dans la ville italienne de Capoue, connue pour sa douceur de vivre. Ils y prirent goût et perdirent l’habitude du combat, ce qui leur valut d'être battus par les Romains.
par ext.: situation particulièrement agréable, propre à faire oublier ses devoirs et obligations. « S'endormir dans les délices de Capoue. »

éclamé

éclamé



oiseau qui a une aile ou une patte cassée. Serin éclamé.
p. anal.: « son aisselle éclamée craquait. »

ostentation



affectation qu'on apporte à faire qqch, étalage indiscret d'un avantage ou d'une qualité, attitude de qqn qui cherche à se faire remarquer. « Il parle de sa victoire avec ostentation. »

panégyrique



éloge sans réserve ou excessif (masculin). « Dans son Panégyrique de Trajan, Pline le Jeune dresse un portrait des plus flatteurs de l'empereur Trajan, qui a régné sur Rome de 98 à 117. »
péj.: éloge exagéré, emphatique. « Je veux le déifier, l'embaumer avec un panégyrique de ma préparation ! »
p.iron.: discours, propos malveillant(s). « Tu ne sais donc pas que je suis un poltron, un lâche? je croyais être mieux connu, depuis que Florence crie mon panégyrique à toute l'Italie. »

délétère

délétère



qui attaque la santé, met la vie en danger. Gaz, substance délétère.
litt.: qui corrompt l'esprit ; nuisible, corrupteur, néfaste. « Les effets délétères de l'argent sur la politique. »

douairière



qui, étant veuve, jouit d'un douaire. Comtesse, impératrice, marquise douairière. « Reine douairière, à son âge, c'est de bonne heure ; Depuis la mort de son époux, elle prenait, dans tous les actes, le titre de douairière d'Orléans. »
femme âgée et riche de l'aristocratie ou de la haute bourgeoisie.

bégueter

bégueter



crier en parlant de la chèvre.
béguettement = cri de la chèvre ou imitant celui de la chèvre. « Le bossu se mit à faire la chèvre sur le pré, courant à quatre pattes, avec des bêlements chevrottés, des béguettements, des grimaces. »

caméo

caméo



francisation du terme anglo-saxon "cameo appearance", désignant l'apparition fugace dans un film d'une personnalité étrangère au scénario.
Le caméo est avant tout un clin d'oeil, sans incidence sur le cours de l'histoire. Il peut être ouvertement montré, ou bien décelable par les seuls spectateurs avertis. « Le réalisateur Hitchcock faisait un cameo dans chacun de ses films. »

ban



1-
proclamation publique pour ordonner, défendre quelque chose ou plus généralement pour porter quelque chose à la connaissance de tous.
proclamation du suzerain dans l'étendue de sa juridiction. Proclamer, publier un ban; faire crier, battre un ban de guerre. « Le gouverneur fit proclamer le ban de guerre dans toute l'étendue de sa juridiction. »
battre le ban des récoltes, des vendanges : publier le jour de l'ouverture des vendanges ou des récoltes sur un territoire faisant l'objet d'une administration officielle. « Le tambour de Rognes avait battu le ban des vendanges; et, le lundi matin, tout le pays fut en l'air, car chaque habitant avait sa vigne. »
battre le ban de fauchaison, de glanage, de grapillage, de moisson, etc.
p. ext: roulement de tambour qui annonce la publication. Ouvrir, fermer le ban; battre les trois bans. Le ban d'un sergent recruteur.
p. anal: applaudissements ou cris rythmés. Faire un (triple) ban à qqn. « Un ban pour l'orateur! »
bans de mariage = annonce publique, triple en principe, d'un mariage futur, par voie d'affiche à la porte de l'église, afin que toute personne connaissant un empêchement au mariage le fasse savoir. Publier le premier ban; afficher les bans; obtenir une dispense de bans.
féod.: convocation des vassaux pour partir à la guerre / p. méton: l'ensemble des vassaux convoqués. « Appeler, convoquer le ban et l'arrière-ban. »
catégorie de la population masculine d'un pays obtenue d'après des critères de validité ou d'âge. « être du (servir dans le) 1er, 2e, 3e ban; lever le 1er ban. »

2-
exil imposé à quelqu'un pour voie de proclamation. « Mettre qqn au ban de; être au ban de; un ban pèse sur qqn. » (=> bannissement, ostracisme; bandit...)
usuel : mettre qqn/qqchn au ban de l'opinion, de l'humanité, de la société = l'exclure, le déclarer indigne de l'estime ou de la considération des autres. Cf. être, se mettre, vivre au ban de la société.
rupture de ban : crime commis par celui qui rentre dans le territoire interdit avant l'expiration de sa peine
fig.: être en rupture de ban avec la société, le monde, la famille. « Un fils de famille en rupture de ban. »
forêt mise à ban : dans les régions de haute montagne, forêt située en haut d'une pente et interdite à l'exploitation afin d'assurer une protection contre l'érosion et les avalanches.

3-
arrière-ban : 1- corps des arrière-vassaux : « Jamais on n'avait vu une armée française ni si grande ni si belle. Le ban et l'arrière-ban avaient été convoqués. »
2- ensemble de personnes ayant entre elles un lien quelconque (parents, amis, etc.) « Aussi, au nom de notre chère liberté littéraire, convoquez pour lundi tout notre arrière-ban d'amis fidèles et forts. »

lucifer



"lucifer matutinus", ou "étoile du matin" en latin, n'est autre que la planète Vénus, également appelée "étoile du berger", la première et plus brillante des "étoiles", se levant juste après la lune et se couchant juste avant le soleil.
★ Si le nom de l'étoile du matin a pu passer au prince des mauvais anges, c'est qu'il y a dans une poésie hébraïque cette exclamation : "Comment es-tu tombée, étoile du matin?" (quomodo cecidisti, lucifer?) En appliquant cette idée à la chute des anges, on est arrivé à nommer Lucifer le roi des anges tombés.

topaze

topaze



(fém.) pierre semi-précieuse, transparente et brillante, le plus souvent d'un jaune orangé.
topaze brûlée = topaze du Brésil qui a acquis une teinte rose après calcination. « Un coloris ferme et cependant transparent comme une topaze brûlée. »
(couleur de) topaze brûlée = d'un jaune doré.« Les falaises reprirent leurs teintes mordorées, gorge-de-pigeon, améthyste et topaze brûlée. »
couleur jaune vif lumineux et transparent. « La topaze claire d'un petit verre d'eau-de-vie de cidre. »
de topaze. « Un chat aux yeux de topaze. » « L'astre coule et fait un ruisseau couleur d'or, d'ambre et de topaze. »
liqueur, robe, soie, collier topaze. « Une chemise de nuit "topaze", la couleur à la mode pour la lingerie. »[couleur]

aposter



placer quelqu'un à un endroit (comme) pour guetter les passants. « Cette "Armée du Salut" aposte au bord de nos trottoirs des jeunes filles distribuant la réclame pour Jésus. »
p. métaph. : « la baie centrale du porche imitait la forme d'une barque, dressée debout, ses flancs évasés apostaient, sur leurs cloisons, six apôtres. »
péj.: placer quelqu'un à un poste favorable à l'observation, ou à l'exécution d'un mauvais coup. Aposter des témoins. « J'apostai sous le vestibule un laquais intelligent, chargé de me rendre compte des découvertes qu'il pourrait faire en faisant jaser d'autres domestiques. » « Des hommes apostés par un mari jaloux. »

caviarder

caviarder



fam.: supprimer en biffant à l'encre noire les passages d'un écrit interdits par la censure : « elle avait "caviardé" une partie de son article. »
p. ext.: censurer.« La censure "caviarda" les quelques feuilles qui osaient élever des critiques. »
supprimer spontanément certains passages d'un texte
caviardage.

Francis Galton

Francis Galton



cousin de Charles Darwin, Francis Galton s''intéresse à la transmission héréditaire des capacités intellectuelles.
Les nazis se sont inspirés de ses théories pour appuyer leur politique de stérilisation massive d'individus présentant des déviances (alcoolisme, schizophrénie...), lesquelles menacent par leur caractère héréditaire l'intégrité de la race aryenne.

entretoise

entretoise



pièce rigide, cylindrique ou conique, qui en relie deux autres et les maintient dans un écartement fixe.
l'entretoise d'un meuble est le croisement de traverses qui relie ses pieds, de façon à les maintenir dans un écartement fixe (elle peut être en "H" ou en "X").
on utilise fréquemment des entretoises pour fixer des circuits imprimés. Ces entretoises sont généralement des pièces tubulaires en plastique ou en métal.
« La carte mère est isolée du châssis de l'ordinateur par une dizaine d'entretoises, pour éviter tout risque de court-circuit. »

géométral

géométral



qui indique la disposition, la forme et les dimensions exactes des différentes parties d'un objet, d'un ouvrage sans tenir compte de la perspective. Dessin, plan géométral. « Vus sur la carte, en plan géométral, les bâtiments forment un rectangle. »
en géométral : d'une manière qui ne tient pas compte de la perspective. « L'homme ne saurait voir dans leur véritable grandeur, autrement dit, en géométral, que les choses qui sont perpendiculaires à la rétine et à la distance voulue. »

érubescence



fait de devenir rouge; résultat de cette action. « Jusqu'à l'horizon, tout était prairie et fleurs dans leur printanière érubescence. » « Lis d'or érubescent. »
souvent iron.: « il a dû boire des litres pour arriver à cette intensité d'érubescence... » « Une énorme face de gorille, érubescente et hérissée d'un poil de trois jours... »

bleu Tiffany

bleu Tiffany



couleur turquoise (bleu-vert), déposée par l'entreprise américaine de produits de luxe Tiffany & Co, qui l'utilise depuis sa fondation en 1845. [couleur]

bélître



mendiant.
homme de rien, sot, importun. « J'étais donc tête à tête avec le grand Erwin lorsqu'un bélître est venu me déranger. C'était un domestique qui réclamait son salaire. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2650 mots)