Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 (2566 mots)

décalogue



code formé par les dix commandements, gravés sur des tables, que Dieu a remis à Moïse sur le mont Sinaï. Les tables du décalogue; les préceptes, les lois du décalogue.
ensemble de lois ou de règles de comportement. « Aimer est son décalogue; aimer mieux, son évangile. » « Désormais, l'homme n'a plus d'autre loi que son bon plaisir, plus d'autre décalogue que l'estime qu'il fait de ses propres forces. » « Ce décalogue politique mérite seul le nom d'articles constitutionnels. »

avunculaire

avunculaire



qui appartient, qui a rapport à l'oncle ou à la tante. Amour, indulgence, sagesse avunculaire. « Nous passâmes une agréable semaine sous le modeste toit avunculaire. »

avunculat : institution sociale selon laquelle le rôle de l'oncle maternel est plus important que celui du père.

languide



qui dépérit, qui se trouve dans un état d'abattement, de grande faiblesse physique et psychologique (=languissant). « Une captive, ardente et languide sultane. » « J'étais vaincu, languide, mais lucide. »
qui exprime un sentiment de langueur. « Un œil languide et tristement rêveur. » « Un regard languide. » « La démarche languide d'une mulâtresse. » « Sa diction languide et ardente à la fois me captivait. »
qui manque de force, d'énergie. « Il s'élevait doucement dans un ascenseur languide. »
qui évoque, engendre la langueur. « Ces aubes d'été languides qui se traînent comme assommées sous une fin d'orage. » « Je lisais l'Adieu à l'adolescence de Mauriac, j'en apprenais par cœur de longs passages languides que je me récitais dans les rues. »

bure

bure



étoffe grossière de laine brune, lourde, rêche et robuste. Robe, vêtement de bure. « Ses formes gracieuses se révélaient sous la bure épaisse de sa robe. »
p. méton. vêtement confectionné avec cette étoffe. Vêtu, couvert d'une bure; bure de berger, de forçat, de moine.
fig. [p. réf. à la couleur et/ou à la rugosité du vêtement de bure] : « la bure tenace des feuilles mortes demeurait attachée aux chênes. »
p. métaph. : « le crépuscule envahissait la mer et le palais, et la longue bure du soir s'étendait sur le monde. »
p. méton. [p. réf. à l'austérité du vêtement de moine] : « la science a fait comme la liberté : originale et créatrice sous la bure, routinière et paresseuse sous la livrée. »

blackbouler

blackbouler



évincer par un vote en mettant une boule noire dans l'urne.
rejeter une candidature. Blackbouler un candidat. « Son petit cousin se présentait au cercle. Il craignait qu'il ne fût blackboulé. »
fam.: évincer, repousser. Blackbouler un article (en refusant son insertion).

vasière

vasière



endroit, trou, fond vaseux. « C'était d'une langueur, c'était d'une tiédeur de fleurs blanches qui, près de vasières, meurent. » « Ça grouille comme des têtards dans une vasière. »
partie d'estuaire, zone côtière ou sous-marine couverte de vase.
parc à moules. « La vasière de la baie de l'Aiguillon s'étend sur environ 3.700 hectares au sein de la réserve naturelle. »
réservoir destiné à stocker les eaux d'alimentation d'un marais salant.

haïku

haïku



court poème japonais (dix-sept syllabes) illustrant l'évanescence des choses.
« Désolation hivernale · je traverse un hameau · un chien aboie. »

bonde



ouverture à la partie basse d'un étang, d'un réservoir par où l'eau s'écoule quand on retire la pièce de bois qui la bouche.
p. métaph. Les bondes du ciel sont ouvertes : « nous ne démouillons pas et le nuage qui nous enveloppe se fond sans s'épuiser. Il fait noir comme dans un four et les bondes du ciel semblent ouvertes. »
p. méton.: pièce de bois utilisée pour la fermeture de la bonde. « Lâcher, lever, hausser la bonde. »
p. métaph.: lever, lâcher la bonde à/de = ne plus opposer d'obstacle à. « Je lâchai la bonde à toutes les vérités qui m'étouffaient. La peine me fit m'ouvrir à elle : je lâchai la bonde à mes larmes et lui dis tout. Lâcher la bonde de son coeur. Elles vidèrent leur sac, la bonde était levée, un flot de mots abominables dégorgeait du cloaque. »
-----------------------------------
débonder : perdre sa bonde. « Le tonneau s'est débondé. »
débonder son coeur : laisser libre cours à ses sentiments; épancher son coeur. « Il m'a fallu l'entraîner contre la berge et là, débonder tout mon chagrin, tandis qu'il me regardait sans trop comprendre. »
débonder = se répandre à grands flots. « Le lac a débondé. Et que chaque source débonde par un bouillon aussi gros que l'oeil d'un cheval! »
fig. Se débonder (le coeur) : « Tartarin se débonda, vida son coeur gros de rancunes contre l'ingratitude de ses compatriotes. »

dantesque

dantesque



qui a le caractère grandiose, inquiétant, violent de la poésie de Dante. Paysage, poésie, thème dantesque. « C'est une vision dantesque : fumée, feu, chaleur étouffante. » « La fougue et le grandiose dantesque de Liszt. »

venaison

venaison



chair de gibier. Morceau, tranche de venaison; plat, repas de venaison. « Un énorme pâté de venaison. »
haute venaison : chair de gros gibier (cerf, chevreuil, sanglier).
basse venaison : chair de petit gibier (lièvre, lapin). « La chair dont on se nourrit dans les châteaux n'est pas celle des bêtes d'élevage, mais la venaison, haute ou basse. »
sauce venaison (=sauce grand veneur) : sauce pour gibier dont la plus classique est une poivrade additionnée de crème fraîche et de gelée de groseille.
p. anal. [p. réf. à l'odeur forte du gibier] « Le camembert et son fumet de venaison. »
p. métaph.: « cette littérature est sans intérêt, si l'on en excepte ses romans : des venaisons enfin aptes à satisfaire mon appétit. »

conspuer



manifester bruyamment en groupe contre quelqu’un. Huer. « Conspuer un acteur, l'auteur, l'orateur; conspuer un homme politique; se faire conspuer. »
manifester son mépris contre. « Conspuer l'argent, l'honneur; conspuer une doctrine, une pièce de théâtre. »

éburné, éburnéen, éburnin

éburné, éburnéen, éburnin



qui a la couleur ou la consistance de l'ivoire. Substance éburnine ; la tour éburnée de la rue Saint-Sulpice ; le jaune éburnéen du cancer. « À l'aurore le noir de l'eau et le noir du ciel reculent, il s'établit une transparence éburnéenne avec des reflets dans l'eau et des poches obscures au ciel. »[couleur]

arboretum

arboretum



pépinière spécialement consacrée à la culture expérimentale d'arbres et d'arbustes. « Un arboretum rassemblant la plupart des espèces d'arbres de tous les continents. »

lapidifier

lapidifier



convertir en pierre, donner à une substance la dureté de la pierre. « Une planète hostile faite de paysages lapidifiés et de dunes de sable. »
pronom.: devenir de consistance pierreuse.
fig.: rendre dur comme la pierre. « Aucune pensée ne traversait son cerveau lapidifié. »

caudataire



qui porte la queue de la robe ou du manteau d'un grand personnage (pape, cardinal, roi, reine, etc.) lors des cérémonies (=porte-queue). « Gentilhomme caudataire. » « Les cardinaux se sont avancés, deux caudataires portent leur queue violette. »
p. métaph.: courtisan servile. « Il faut l'empêcher la France de devenir une seconde Autriche, une caudataire de l'Allemagne. »

syntone



dont les sentiments sont en accord, en harmonie (avec l'entourage). « Ce qui spécifie le syntone, c'est qu'il adapte spontanément à l'ambiance les perspectives qu'il se choisit. S'il fallait le résumer en deux mots, nous choisirions: bonne volonté et aisance. » « Chez le syntone, c'est la totalité de la personne qui réagit; il est joyeux dans une ambiance joyeuse, triste dans une ambiance triste. »
syntonie : accord affectif de l'individu et de son milieu. « La caravane parle le langage du désert, elle est en parfaite syntonie avec lui. »

quenouille

quenouille



tige de bois munie d'une tête renflée ou fourchue, souvent décorée, utilisée autrefois pour maintenir le textile à filer. « Des vieilles filaient le chanvre, tirant le fil de quenouilles chargées d'étoupe. »
p. métaph. « Dans les tours, des hommes cachés jusqu'aux épaules promenaient, au bord des grands arcs tendus, des quenouilles en fer garnies d'étoupe allumées. »
poteau, colonne qui porte un ciel de lit. Lit à quenouilles. « Dans l'ancien temps, il y avait au-dessus du lit, un dais carré de planches porté par quatre quenouilles, et, tout autour, s'accrochaient des rideaux jaunes à bordure verte. »
en quenouille : en forme de quenouille, qui a reçu cette forme. « En hiver, on ramasse la feuille et on émonde les chênes en quenouille. »

quenouillé : qui est pourvu d'une quenouille, d'une touffe de matière textile. « Un piquet quenouillé de ses dix mètres de cordelette. »
quenouillée : qté de matière textile garnissant une quenouille. P. métaph.: « Un visage menu que des cheveux semblables à une quenouillée d'or couronnaient d'un édifice brillant. » « Trois arbres enchevêtrés ressemblaient à des araignées, avec leurs bras cassés chargés de quenouillées grises. »

tomber en quenouille : passer aux mains des femmes. « Tous les hommes de sa famille avaient été tués, la terre était tombée en quenouille. » « C'est la République tombée en quenouille. »
p. ext.: aller à l'abandon; tomber dans l'oubli, en désuétude. « Un privilège qu'il semblait laisser tomber en quenouille. »

conclave



enceinte où sont enfermés les cardinaux pour procéder à l'élection d'un pape.
l'assemblée elle-même. « Le conclave a lieu entre 15 et 20 jours après la mort du pape, pour permettre à tous les cardinaux d'arriver à Rome et d'être présents. »
assemblée délibérante. « Réunis en conclave, les savants ont trouvé une solution. »

cédrat

cédrat



fruit à peau jaune, mamelonnée et très épaisse, beaucoup plus gros que le citron, et dont le zeste donne une essence très parfumée utilisée en confiserie et en parfumerie. Essence, huile, zeste de cédrat. « Elle venait de reconnaître cet arôme de cédrat qui flottait toujours autour de Jérôme après sa toilette. »

sorcières de Salem

sorcières de Salem



en 1692, dans le village de Salem (Massachusetts), huit jeunes filles présentent tout à coup des troubles du comportement inexplicables. C'est le point de départ d'une longue série de procès pour sorcellerie, aboutissant à vingt condamnations à mort, sans fondement bien-sûr.
Cet épisode tragique a permis de faire évoluer la société américaine en ébranlant le pouvoir de la foi puritaine et en inspirant les principes fondateurs des états-Unis d'Amérique.
Ce que l'on a pris pour un "ensorcellement" aurait en fait été provoqué par l'ingestion d'ergot, un champignon parasite du seigle, fortement hallucinogène (utilisé pour produire le LSD).

juste



non-juif qui a risqué sa vie pour sauver des juifs en danger. Médaille des Justes. « Les arbres de l'allée des Justes à Yad Vashem honorent ceux qui, au péril de leur vie, se portèrent à l'aide des Juifs persécutés. »
le Juste = le Christ. « le Juste mourant pour les pêcheurs. »

chattemite



fam.: personne affectant des manières doucereuses et hypocrites pour tromper ou séduire qqn. Faire la chattemite. Un ton, un regard, une mine de chattemite.
« Est-ce que tu crois qu'on ne te connaît pas, malgré ta mine de chattemite ? » « Sa voix avait une inflexion fausse et chattemite. » « Ne faites pas la chattemite, Monsieur Bertrand, ne faites pas le doucereux ! »

damas

damas



métal très dur, utilisé pour les lames de sabre et obtenu par un alliage de fer et d'acier dont les teintes différentes dessinent des motifs variés. (= acier damasquiné). « Un cangiar de damas dans un fourreau d'argent. »
p. méton.: sabre dont la lame est en damas. Brandir un damas. « La ligne extrême de la mer était aussi nette que la lame courbe d'un damas. »
p. ext.: tout acier présentant un aspect moiré ; tout objet fabriqué dans cet acier.

étoffe monochrome (originaire de Damas), à double face, généralement en soie, ornée de dessins satinés, en relief sur fond mat, formés par le tissage. Se caractérise par le fait que les dessins de l'endroit se retrouvent en couleurs inversées sur l'envers.
Damas broché, robe de damas, chambre tendue de damas. « La haute salle aux décors de damas cerise. » « Le salon de damas rouge, aux fauteuils trop dorés. »
« chaque fenêtre était ornée de rideaux en damas vert relevés par des cordons à gros glands. »
damas déteint, damas parfilé d'argent; damas de laine, damas à frange, à gros grains, à trois couleurs; canapé, fauteuil, portière en damas; chasuble, corset, habit, jupe de damas; dalmatique en damas; couvert, recouvert de damas.
p. ext.: étoffe qui ressemble au damas. Damas des Indes, de Chine, des Gobelins; damas vénitien; papier peint en damas. Des damas lyonnais.

damassé = qui a la façon du damas (=damasquiné). étoffe damassée; nappe damassée. « Le revers du drap était damassé. » « Le ciel d'un azur étincelant comme la lame d'un sabre damassé. »

lilial

lilial



propre au lis. Parfum lilial.
qui rappelle le lis par sa blancheur. Visage lilial. « La soie liliale de sa peau. »
fig.: pur comme le lis. Candeur liliale.

olivâtre

olivâtre



qui se rapproche de la couleur jaune verdâtre de l'olive. « Le couchant olivâtre. » « Une longue bande, livide comme une feuille d'eau, enveloppait l'horizon d'une ceinture olivâtre. »
teint, peau, visage olivâtre. « Les gens de bourse, en s'enrichissant, deviennent olivâtres. Il semble qu'ils aient sous la peau le reflet de l'or. »[couleur]

vélin

vélin



peau de veau mort-né préparée pour l'écriture ou l'illustration, plus lisse et plus fine que le parchemin ordinaire. Dessiner, écrire sur vélin; manuscrit, miniature sur vélin.
p. méton.: ouvrage ancien imprimé sur vélin.
(papier) vélin = papier de luxe imitant la blancheur et l'uni du vélin. Exemplaire sur vélin. « Faites imprimer ces poésies sur vélin satiné. »
toile vélin = toile métallique sur laquelle on estampe le filigrane des billets de la Banque de France.

labret

labret



pièce de matière dure, allongée ou circulaire, insérée dans la lèvre pour l'agrandir ou la déformer (=plateau labial).

quiétisme



doctrine mystique élaborée au 17ème siècle par Miguel de Molinos et introduite en France par Fénelon, selon laquelle la perfection chrétienne réside dans la quiétude, c'est-à-dire l'« amour pur » et la contemplation de Dieu, en l'absence de toute activité propre de l'âme. « C'est l'erreur même du quiétisme de prétendre entrer par notre propre industrie dans une passivité que Dieu seul peut donner. »
p. anal.: attitude ou état d'indifférence, de passivité, d'inaction. « Il ne quitta jamais son village, par paresse, ou par cette sorte de quiétisme profond qu'il y avait en lui. »
p. anal.: attitude politique ou religieuse qui pourrait rappeler le quiétisme de Molinos par le refus d’intervenir dans les affaires publiques. « L'islam "quiétiste" prône un respect inconditionnel des prescriptions coraniques, au mépris de la vie sociale et politique. »

voussure

voussure



courbure d'une voûte ou d'une arcade; en partic., portion de voûte qui raccorde un plafond avec la corniche d'une pièce. « Les muses de stuc assises, une lyre à la main, dans la voussure du plafond. »
p. anal.: courbure d'une chose dont la forme rappelle celle d'une voûte. « Il avait l'échine étroite et maigre, avec une voussure en partie naturelle et en partie acquise. »
archit.: partie cintrée surmontant une porte ou une fenêtre. « Une poterne basse à voussure de brique. »

lampadophore

lampadophore



antiq. gr.: porteur de flambeau (=lampadiste).
litt.: « La laïcité, lampadophore de l'esprit des Lumières. »
p. plais. [désignant un porteur de torche électrique]: « Maintenant, dit doucement le lampadophore, si on veut pas se faire repérer, il faut partir chacun de son côté. »

panspermie

panspermie



théorie selon laquelle les premiers germes de la vie seraient venus d'autres planètes, à travers les espaces sidéraux.
panspermiste. La doctrine panspermiste. « Les panspermistes soutiennent que les germes des êtres vivants sont disséminés partout et qu'ils se développent lorsque les conditions sont favorables. »

havir



brûler, dessécher qqch en surface sans cuire en dedans. « Le trop grand feu havit la viande. »
fig. « ne laissez pas vos enfants se hâvir l'imagination au foyer desséchant de la télévision. »

violine

violine



d'un violet pourpre. Étoffe, robe, soie violine. « Antoinette, insolente, triomphante, étalait sa robe violine et sa chevelure invraisemblablement échafaudée en coques monstrueuses. » [couleur]

cyclothymie



trouble de l'humeur de type bipolaire, caractérisé par l'alternance de phases d'excitation et d'abattement. « L'un est constant et tenace, l'autre, cyclothymique et velléitaire. »
fig.: « l'humeur cyclothymique des salariés n’est pas inéluctable... »

pré carré



terres, domaine que l'on possède. Élargir son pré carré.
fig.: domaine d'influence. « La bourgeoisie parisienne défend son pré carré. » « L’intervention de la France au Mali relève d’une stratégie de défense du pré carré africain, face à l'influence de la Chine et du Moyen-Orient. »

zinzolin

zinzolin



d'un violet rougeâtre et délicat. Taffetas, velours zinzolin; étoffe, lumière zinzoline; rubans zinzolins. « La masse blanche de la ville était toute vêtue de reflets zinzolins. »
fig.: celui qui est fin, délicat. « Il y a un Verlaine aimable, spirituel, tendre et musical : c'est le Verlaine zinzolin, largement et justement populaire. »[couleur]

lutrin

lutrin



pupitre servant dans les églises à supporter les livres de chant ou les livres liturgiques. Chanter au lutrin; lutrin de table.
ceux qui chantent au lutrin. « C'est lui qui dirige le lutrin, qui donne le ton au lutrin »

principe de Peter



principe satirique relatif à l'organisation hiérarchique, selon lequel "tout employé tend à s'élever à son niveau d'incompétence".
il s'accompagne du "corollaire de Peter" : avec le temps, tout poste sera occupé par un incompétent incapable d'en assumer la responsabilité.
Explication : dans une entreprise, les employés compétents sont promus et les incompétents restent à leur place. Donc un employé compétent grimpe la hiérarchie jusqu'à atteindre un poste pour lequel il ne sera pas compétent. À ce stade, il devient donc un incompétent qui va occuper son poste indéfiniment.

obduration



endurcissement, persévérance dans le mal. « Il se disait que la grande Prévarication sacerdotale allait sans doute recommencer, puisqu'on revenait à l'obduration et à l'enflure théologique de la synagogue »

traille

traille



amarre reliée à un bac et pourvue d'une poulie mobile le long d'un câble établi au travers d'un cours d'eau. Bac à traille. « La traille doit être éclairée près des deux rives. » « Avant la construction du pont, un bac à traille permettait de traverser le fleuve. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 (2566 mots)