Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Voyagistes : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)

piot



vin, boisson. « Un homme connu pour aimer le piot. »
humer le piot = boire plus que de raison. « Une nuit que, ayant humé le piot, j'avais la querelle facile... »

almée

almée



danseuse orientale, également capable de chanter et d'improviser des vers dans les fêtes. « La délicieuse almée qui se roulait le soir sur ses tapis, qui faisait sonner tous les grelots de son amoureuse folie. »
p. ext.: femme qui se livre à des exhibitions. « Sur une scène aménagée dans la maison interlope, se trémoussaient des almées. »

emboucaner



sentir mauvais, puer. « Ah! triste chose que l'humanité. Incarcérée, elle ne sent pas la rose, dehors libérée, elle emboucane, elle fouette à vomir. »
importuner par son odeur. « Mes codétenus m'ont réveillé en m'emboucanant. »

flaccide



qui n'a pas de tenue (=flasque).
fig.: « Un roman d'une écriture soignée, encore que trop flaccide à mon goût. »

haut-relief

haut-relief



sculpture, souvent monumentale, dont les motifs et les figures en relief se détachent presque complètement du fond, à la différence du bas-relief. « Une cloche de bronze doré, toute chargée de ciselures et de hauts-reliefs. »
en haut-relief. « Le dessus de la porte est occupé par des armoiries en haut-relief. »
p. métaph.: « Cette grande dame est une sorte d'abrégé, en haut-relief, de ce qui fait au fond le caractère des femmes de son rang. » « La côte, ciselée à coups de vagues comme un haut-relief. »

crevé

crevé



ouverture pratiquée dans un vêtement généralement en forme de losange et laissant apparaître un autre tissu de couleur différente. « Sa robe à manches garnies de crevés de satin rose liserés de passequilles de jais. »
(petit) crevé = jeune homme efféminé, malingre et adorateur servile de la mode. « Ce jeune crevé, hâve, voûté, avec sa coiffure de rhétoricien. » « Les petits crevés aux vestons courts jusques aux nuques... »

margouillis



boue interlope, bourbier, tas d'ordures, gâchis, désordre. « Là, une ânesse qui brait; là, un margouillis qui clapote; là, un champ de betteraves ; au premier abord, ses toiles sont un margouillis de tons bataillants et de contours frustes, un amas de zébrures de vermillon et de bleu de Prusse. »

stochastique



aléatoire, d'imprévisible. Phénomène stochastique. « Le processus stochastique d'évolution des molécules. »

coterie



groupe de personnes qui se soutiennent pour faire prévaloir des intérêts communs. Coterie littéraire, politique ; esprit de coterie. « À l'origine de toutes les fermentations humaines, à la naissance des plus grandes religions, il y a toujours de très petites coteries, d'imperceptibles groupes longtemps impénétrables. »
société d'ouvriers. « Une coterie d'ouvrières brocheuses. »
appellation familière que les ouvriers du bâtiment utilisent pour s'interpeller, ou désigner un ou plusieurs de leurs camarades. La coterie peintre, charpentier, maçon, etc.

opération Overlord

opération Overlord



nom de code de la Bataille de Normandie, qui commença par le débarquement des troupes alliées sur les côtes normandes le 6 juin 1944 (surnommé le "Jour J") pour s'achever en août 1944, avec la Libération de Paris de l'occupation allemande.
l'opération Overlord est le débarquement le plus important de l'histoire, avec trois millions de soldats débarqués.

pélagique

pélagique



relatif à la pleine mer. Courants, terrains, eaux pélagiques.
qui vit, se trouve en pleine mer. Poisson, faune, vie pélagique. « Les animaux pélagiques que mangent les baleines sont surtout de petits crustacés. »
dépôt, sédiment pélagique : dépôt constitué de boue et d'argile qui se forme au fond de la mer.

Armageddon

Armageddon



dans le Nouveau Testament (texte de l'Apocalypse), lieu symbolique du combat final entre le Bien et le Mal.
fig.: scène d’un combat gigantesque et décisif. « On attendait l'ultime Armageddon, l'explosion finale. »

apostolat



mission d'un apôtre.
mission qui, comme celle d'un apôtre, demande beaucoup de zèle et d'abnégation.

grau

grau



dans le Languedoc, chenal reliant un étang côtier à la mer; embouchure d'un fleuve côtier. Le Grau-d'Agde ; Le Grau-du-Roi. « De place en place un flamant rose mouchetait de sa petite flamme l'eau terne et mate d'un grau. »

étale

étale



[en parlant de la mer] qui est immobile, a cessé de monter ou de descendre et n'a pas commencé son mouvement inverse. « À 13 heure, la mer atteint son plus haut point. Elle est étale, c'est-à-dire à ce court instant où l'eau ne monte plus et ne descend pas encore. »
p. anal.: fleuve, rivière étale = fleuve, rivière qui à la fin d'une période de crue reste stationnaire.
p. ext.: qui reste stationnaire. Ex: navire étale = navire qui, ayant changé le sens de sa marche, n'a d'erre ni en avant, ni en arrière ; vent étale = vent médiocrement fort et régulier.
p. métaph ou au fig.: calme, stationnaire après une période agitée ou tumultueuse. « Il n'existe pas dans la vie intérieure de nappes immobiles, étales et il est inévitable que qui ne progresse pas décroisse. » « À la puberté du garçon, l'amour de la mère devient étale : elle ne peut plus se rapprocher de ce monstre, auquel elle ne comprend rien. »

solive

solive



pièce de charpente placée horizontalement en appui sur les murs ou sur les poutres pour soutenir le plancher d'une pièce et porter en dessous les lattes d'un plafond. Solive apparente, peinte, plâtrée, saillante, sculptée; solive de chêne, de fer. « Au plafond, une couche de chaux blanche recouvrait les solives énormes qui révélaient l'ancienneté du logis »

néoténie

néoténie



fait de conserver des caractéristiques juvéniles à l'âge l'adulte. « La persistance de l'état larvaire chez le ver luisant femelle est un cas bien connu de néoténie. » « Les analogies entre le crâne du jeune chimpanzé et celui de l'homme adulte attestent de la néoténie humaine. »
néoténique. « L'aboiement, le miaulement et le ronronnement ne subsistent à l'âge adulte que chez les animaux domestiques. Ce sont des comportements néoténiques. » « Une beauté néoténique, aux yeux immenses et aux traits enfantins. »

skeleton

skeleton



sport proche de la luge, à la différence que le skeletoneur est à plat ventre, la tête devant.

Shambala

Shambala



paradis caché de la mythologie bouddhique, situé sur terre mais cependant invisible sur les cartes, auquel seuls ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable. « Le royaume de Shambala, encerclé de montagnes. »
Shambala aurait inspiré le "Shangri-La" du roman Les Horizons perdus de James Hilton, un paradis imaginaire aux confins du Tibet.
bracelet shamballa : bracelet de prière tibétain constitué de perles rondes, devenu aujourd'hui accessoire de mode.

osmazôme



substance azotée sapide, d'un brun rougeâtre, contenue principalement dans la viande rouge et la viande noire. « C'est l'osmazôme qui, en se caramélisant, forme le roux des viandes; c'est par lui que se forme le rissolé des rôtis; enfin, c'est de lui que sort le fumet de la venaison et du gibier. »
p. métaph. « Le poème en prose représentait, pour Des Esseintes, le suc concret, l'osmazôme de la littérature, l'huile essentielle de l'art. »

panoptique

panoptique



qui est aménagé de telle sorte que d'un point de l'édifice on puisse en voir tout l'intérieur. Ex: Prison, système panoptique.

jaculation



élan d'enthousiasme, de ferveur; effusion exaltée. « Les invités s'exclamèrent en jaculations admiratives. » « Il était projeté par l'une de ces impulsions qu'on ne peut traduire, par une de ces jaculations où il semble que le cœur enfle et va s'ouvrir. »

abouter



Joindre, lier en joignant deux objets par leurs bouts : « ces troncs qui aboutaient leurs rameaux le long des voûtes. »
fig. [En parlant de pers.] Mettre en rapport deux personnes ou deux groupes de personnes : « il était de des "gens-passerelles", ces courtiers involontaires d'âmes : il nous abouta et nous le repoussâmes du pied quand il eut accompli son inconsciente tâche... »
aboutir à, se terminer à, mener jusqu'au bout : « les boeufs n'ont jamais pu abouter la charrue. »
S'abouter avec qqn. Se joindre à : « Il a dit qu'un bataillon d'Autrichiens passerait sur la fin du jour et qu'un autre descendait pour s'abouter avec lui. »
Se joindre comme deux objets mis bout à bout : « Les deux morceaux de sa vie, ou de ce qui en restait, allaient pouvoir se rejoindre, s'abouter par-dessus la mort. »

indienne

indienne



étoffe de coton peinte ou imprimée, fabriquée primitivement en Inde, puis imitée par les manufacturiers européens. La couleur rouge y est prédominante, en raison de l'utilisation de teinture à base de racines de garance. Robe, rideaux d'indienne. « Les soieries de Lyon, les calicots d'Alsace, les indiennes de Rouen... »
indiennerie = fabrique d'indiennes. « Le chiffre d'affaires des indienneries mulhousiennes. »
indienneur: ouvrier travaillant à la fabrication des indiennes et, p. ext., à l'impression des tissus de coton.

dunette

dunette



superstructure se trouvant à l'arrière d'un navire, allant d'un bord à l'autre et à l'intérieur de laquelle est aménagé l'habitat des officiers ou des passagers.
partie supérieure de la dunette qui forme pont. « Il me fallut passer la nuit sur la dunette, exposé à toutes les intempéries de l'air. »
p. métaph.: « le président de la Chambre, qui voit chaque quinzaine au pied de sa dunette s'abattre un ministère... »

timon

timon



1/ longue pièce de bois ou de métal à l'avant d'un engin agricole, à laquelle on attelle des bêtes de trait ou un tracteur. « Enfant des champs, il connaissait l'art de soumettre les bœufs au joug et de les lier au timon. »
fig.: être attaché à un même timon = être attaché à un même projet. « Nous sommes attelés à un même timon. »
p. ext.: toute longue pièce de bois ou de métal. « Fouettant de leurs durs timons la croupe des chevaux. »

2/ (barre de) gouvernail d'un navire. « Le pilote assis, la main sur le timon. »
fig.: « Ces hommes modérés et sages qui étaient alors au timon de l'État. » « Quelquefois l'imagination enlève le timon au jugement; alors l'homme devient fou. »

timonier :
chacun des chevaux attelés de chaque côté d'un timon. Un vigoureux timonier.
marin tenant le timon, ou à la direction d'un navire.
p. anal.: guide, dirigeant. Le timonier de l'État
"Grand Timonier" = Mao Zedong (chef suprême de la Chine).

veule



qui manque de force, d'énergie (physique ou morale); qui n'a aucune volonté (=amorphe, apathique, faible, mou). « Elles s'abattaient fourbues et veules sur les divans. » « Comment je l'explique, sa désertion? Mais parce que c'est le type le plus lâche, le plus veule qu'on puisse imaginer! » « Ce voyageur ailé, comme il est gauche et veule! »

doléances



plaintes. Faire ses doléances à qqn. ; subir les doléances de qqn. « Le propriétaire exprime à haute voix, sur le palier de l'étage, toutes sortes de doléances touchant la consommation d'eau. »

factieux



qui fomente des troubles contre le pouvoir.
qui fait partie d'une faction. Militaires factieux ; manifestation, opinion factieuse. « Voilà les documents que des généraux factieux refusent de livrer à la justice. »
synon. de rebelle : « Au-dessus de chaque oreille d'un petit vieillard, quelques bouquets de cheveux blancs tortillés comme les soies factieuses d'un sanglier. »

aréopage



le tribunal d'Athènes qui siégeait sur la colline d'Arès.
assemblée plus ou moins solennelle de personnes réunies, pour débattre d'affaires relevant de leur compétence : « je les ai réunis en comité, en aréopage, et nous avons rendu la décision suivante... »

oblatif



qui s'offre à satisfaire les besoins d'autrui au détriment des siens propres. « Un amour oblatif. »
p. anal: chose mise au service d'une personne ou d'une idée. « Documentation oblative. »

musqué



qui a une odeur semblable à celle du musc, qui rappelle le parfum pénétrant du musc. « Les émanations musquées des grands félins d'Afrique. » « L'odeur des arbres centenaires, vigoureux et musqués comme des bêtes. » « Je ne sais quelle saveur musquée, sauvage et fine. »
qui est parfumé de musc. Gants musqués. « L'officier glissait à la jeune fille un billet doux musqué. »
fig.: qui est trop affecté, maniéré. Écrivain, orateur musqué. Style musqué, phrases musquées. « Une correspondance galante et musquée, pleine de madrigaux et d'étincelles. »

musquer : parfumer avec du musc. Musquer une peau, des gants. « Habitué à se musquer au point d'entêter ses amis... »
p. métaph.: « Les langues sont des créations spontanées, elles ont par elles-mêmes un goût robuste de terroir: on ne gagne rien à les musquer. »

vermifuge



qui a la propriété de détruire ou d'expulser les vers intestinaux. Sirop vermifuge. « Quant au ver solitaire, le meilleur vermifuge est la décoction de racines de fougère mâle. »

cohorte



division de la légion romaine constituée de six cents et commandée par un tribun militaire, un préfet ou un centurion.
groupe plus ou moins important de combattants, d'hommes de guerre. « Le massacre est fini; mais un reste d'enfer Est sur la Ville, en proie aux cohortes lombardes. »
groupe de personnes animées par un esprit commun et agissant plus ou moins de concert. « Cohorte de fidèles, d'amis. Jeunes enfants dont la cohorte arrive Au banquet somptueux qui caresse leur faim. Une cohorte de faméliques portant la misère et la souffrance sur leurs traits. »
p métaph.: « la planète, accompagnée de sa nombreuse cohorte de satellites. Un petit pré humide, enclos par la cohorte des arbres. »

atlante

atlante



statue d'homme, servant de support à un ouvrage d'architecture tel que balcon, corniche, entablement, tribune. Un atlante géant; les atlantes d'une cheminée; un balcon à atlantes. « Les Grecs furent les premiers qui posèrent une architrave, tantôt sur des figures d'hommes qu'on appelle télamons ou atlantes, en mémoire d'Atlas, qui porte le ciel, tantôt sur des figures de femmes, que l'on nomme caryatides. »
peuple ancien, fixé à la partie orientale de l'Atlas, non loin des éthiopiens.
habitant de l'Atlantide.

atrabilaire



litt.: porté à la mauvaise humeur, à l'irritation, à la colère, à la mélancolie (=bilieux)
fig.: qui exprime ou marque la mauvaise humeur. « Où avez-vous donc pris ce ton triste et atrabilaire ? »
vx.: un atrabilaire = personne d'un caractère désagréable, irritable. « Le mélancolique évite les hommes, l'atrabilaire les repousse. »

hanoucca



fête juive, aussi connue sous le nom de fête des Lumières, célébrée pendant 8 jours à partir du 25 du mois hébraïque de Kislev (novembre-décembre).
Elle marque la victoire des Maccabées (soldats juifs) contre l'oppression de la dynastie grecque des Séleucides, et est associée au « miracle de la fiole d'huile », permettant aux prêtres du Temple de faire brûler la menorah pendant huit jours avec une quantité d'huile à peine suffisante pour une journée.

chiner

chiner



[1] faire alterner des couleurs sur les fils de la chaîne de sorte qu'en les tissant se forme un dessin.
p. métaph. « De petits fils blancs chinaient le rectangle de sa barbe. »
se chiner : « Les dentelures innombrables des cheminées se chinaient de jaune et de bleu... »
chinure : aspect de ce qui est chiné. « Au-dessus de ce champ de foire, dans la chinure brouillée de la foule, les buvettes haussaient leurs tentes de toile grise. »

[2] brocanter, chercher des occasions. « Il allait chiner dans la banlieue de Paris, »
chineur : brocanteur achetant et revendant des objets d'occasion de toutes sortes.

[3] critiquer, se moquer. « Marie-Lou avait été chic aussi, après tout. Elle ne l’avait pas trop chinée. »
chinage : moquerie. « Il ne supportait pas aisément le chinage. »
chineur : celui, celle qui critique, qui se moque. « Quel chineur vous faites ! »

méplat

méplat



partie relativement plane d'un objet (par opposition aux parties en saillie). « Des servantes munies d'un chiffon de laine, caressent toutes ses surfaces, tous ses méplats, tous ses reliefs. »
partie relativement plane du corps humain. « Méplat des joues, d'un muscle, du nez, des tempes. »
surface plane sur une pièce cylindrique.

étole

étole



liturg.: ornement liturgique en forme de bande d'étoffe, longue et étroite, que le prêtre et l'évêque portent par devant, suspendue au cou et que le diacre porte en écharpe sur l'épaule gauche. « L'étole au flanc comme un prêtre qui va être consacré. Le vieux prêtre apparut, l'étole violette croisée sur sa poitrine. »
longue écharpe de fourrure couvrant les épaules, portée par les femmes. « Elle portait une étole de vison blanc et une petite tiare de diamants. »
rare: appuie-tête pour fauteuil de salon. « Ces petites étoles ajourées au crochet qui jetaient sur le dos des fauteuils un manteau de roses blanches. »[habits]

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)