Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2666 mots)

avoir les pieds nickelés



être lent et paresseux. « Il a vraiment les pieds nickelés, celui-là! »

étale

étale



[en parlant de la mer] qui est immobile, a cessé de monter ou de descendre et n'a pas commencé son mouvement inverse. « À 13 heure, la mer atteint son plus haut point. Elle est étale, c'est-à-dire à ce court instant où l'eau ne monte plus et ne descend pas encore. »
p. anal.: fleuve, rivière étale = fleuve, rivière qui à la fin d'une période de crue reste stationnaire.
p. ext.: qui reste stationnaire. Ex: navire étale = navire qui, ayant changé le sens de sa marche, n'a d'erre ni en avant, ni en arrière ; vent étale = vent médiocrement fort et régulier.
p. métaph ou au fig.: calme, stationnaire après une période agitée ou tumultueuse. « Il n'existe pas dans la vie intérieure de nappes immobiles, étales et il est inévitable que qui ne progresse pas décroisse. » « À la puberté du garçon, l'amour de la mère devient étale : elle ne peut plus se rapprocher de ce monstre, auquel elle ne comprend rien. »

solive

solive



pièce de charpente soutenant les lattes du plafond et le plancher de la pièce au-dessus. Solive apparente, peinte, plâtrée, saillante, sculptée; solive de chêne, de fer. « Aux solives noires du plafond s’accrochaient des ustensiles de ménage. »

soliveau
petite solive. « Des poutres et des soliveaux en bois de châtaigner. »
homme dépourvu d'autorité, ne sachant pas se faire respecter (=fantoche). « Je ne serai pas un président soliveau. »

néoténie

néoténie



fait de conserver des caractéristiques juvéniles à l'âge l'adulte. « La persistance de l'état larvaire chez le ver luisant femelle est un cas bien connu de néoténie. » « Les analogies entre le crâne du jeune chimpanzé et celui de l'homme adulte attestent de la néoténie humaine. »
néoténique. « L'aboiement, le miaulement et le ronronnement ne subsistent à l'âge adulte que chez les animaux domestiques. Ce sont des comportements néoténiques. » « Une beauté néoténique, aux yeux immenses et aux traits enfantins. »

skeleton

skeleton



sport proche de la luge, à la différence que le skeletoneur est à plat ventre, la tête devant.

fellaga

fellaga



[de l’arabe fallag: "pourfendeur de têtes", puis "bandit de grand chemin"] partisan tunisien ou algérien, soulevé (de 1952 à 1962) contre l'autorité française pour obtenir l'indépendance de son pays. « La semaine dernière des fellaga ont attaqué des gardiens de la paix, à Paris, non pas parce qu’ils étaient musulmans comme eux, mais parce qu’ils étaient restés français. »

Shambala

Shambala



paradis caché de la mythologie bouddhique, situé sur terre mais cependant invisible sur les cartes, auquel seuls ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable. « Le royaume de Shambala, encerclé de montagnes. »
Shambala aurait inspiré le "Shangri-La" du roman Les Horizons perdus de James Hilton, un paradis imaginaire aux confins du Tibet.
bracelet shamballa : bracelet de prière tibétain constitué de perles rondes, devenu aujourd'hui accessoire de mode.

osmazôme



substance azotée sapide, d'un brun rougeâtre, contenue principalement dans la viande rouge et la viande noire. « C'est l'osmazôme qui, en se caramélisant, forme le roux des viandes; c'est par lui que se forme le rissolé des rôtis; enfin, c'est de lui que sort le fumet de la venaison et du gibier. »
p. métaph. « Le poème en prose représentait, pour Des Esseintes, le suc concret, l'osmazôme de la littérature, l'huile essentielle de l'art. »

philistin



borné, fermé aux choses de l'art, de la littérature, de l'esprit (=béotien). Un philistin ; esprit philistin, époque philistine. « Le philistin de 1875, qui condamnait Claude Monet au nom de Delacroix ou de Courbet, ne pouvait prévoir que le philistin de 1900 condamnerait Paul Cézanne au nom de Claude Monet. »

intempérance



manque de retenue, excès (d'une pers.) dans sa manière de vivre, d'agir ou de penser. « Il est toujours vif, quoique l'âge ait quelque peu calmé son intempérance. »
abus des plaisirs de la table, goût immodéré pour la nourriture et le vin (=gloutonnerie, ivrognerie, voracité). « Il faut avoir l'estomac de mes compatriotes pour supporter ces intempérances de boisson. »
abus des plaisirs charnels (=débauche, dépravation, lubricité). Intempérance amoureuse.
manque de mesure dans un domaine particulier. Intempérance d'esprit, d'imagination, d'étude, de travail. « Moins on est capable d'agir, plus devient effrénée l'intempérance des désirs. » « L'intempérance de pensée, cause de presque toutes les erreurs. »
liberté excessive dans le langage; profusion de paroles ou d'écrits. Intempérance de langage. « Une intempérance de style plat et d'idées lâches. » « Il n'est élixir, baume, panacée pour guérir chez la femme l'intempérance de la glotte. » « Avec sa violence coutumière et son intempérance d'adjectifs, l'auteur se lance à fond de train dans une voie qui ne peut le mener qu'à l'absurde. »
plur.: actes dépourvus de modération. « Vos désirs excessifs, vos intempérances, vos joies qui tuent, vos douleurs qui font trop vivre. »
avec intempérance = avec excès, d'une manière immodérée. « Il attaquait les communistes avec intempérance. » « La cloche carillonne avec intempérance. »

stochastique



aléatoire, d'imprévisible. Phénomène stochastique. « Le processus stochastique d'évolution des molécules. »

moleskine

moleskine



étoffe de coton très fort présentant une face croisée et qui servait à faire notamment des doublures de vêtements d'hommes. « Un monsieur en habit de moleskine. »
toile de coton recouverte d'un enduit, mat ou verni, qui lui donne l'aspect du cuir (en anglais moleskin, ou mole skin, signifie peau de taupe). « Sur la molesquine d'une banquette. » « Un divan de moleskine, moelleux comme un lit. » « Portant sous le bras ma serviette de molesquine, je descendis l'escalier... »
les fameux carnets de "moleskine" tiennent leur nom de cette matière, dont ils sont couverts. Ils font partie de la panoplie indispensable de l'écrivain voyageur. « Un carnet de moleskine noire. » On dit aussi "un Moleskine", rapport à la marque éponyme. Les Moleskines reviennent à la mode.
[habits]

vairon

vairon



yeux vairons : qui n'ont pas la même couleur ou dont l'iris est dépigmenté, cerclé de blanc. « Elle fascine avec ses yeux vairons, l'un bleu, l'autre marron. » « Un grand chien dont les yeux vairons, pleins de douceur, exprimaient une détresse infinie. »
qui a une couleur indécise, variée, changeante. « Les lueurs troubles de ses yeux vairons. » « Ses yeux vairons, un peu glauques. »
qui a les yeux vairons. Cheval, chien vairon.
qui présente une teinte différente. « Cette prunelle agrandie et cette vitre vairone, juxtaposées augmentaient chez Simon la sensation d'inconfort. » [couleur]

engoulevent

engoulevent



oiseau insectivore volant le bec largement ouvert.

mirliflore



jeune fat, qui se pique d'élégance (=gandin, gommeux). « Fritz était là, devant la glace, vêtu comme un mirliflore. »

gadjo



dans le vocabulaire des gitans, terme désignant un non-gitan. « Je ne suis pas rom, mais gadjo. Les gadje sont tous ceux qui ne sont ni roms, ni tsiganes, ni gitans, ni manouches. »
Gadjo Dilo (film de Tony Gatlif, 1998) signifie "l'étranger fou".

opération Overlord

opération Overlord



nom de code de la Bataille de Normandie, qui commença par le débarquement des troupes alliées sur les côtes normandes le 6 juin 1944 (surnommé le "Jour J") pour s'achever en août 1944, avec la Libération de Paris de l'occupation allemande.
l'opération Overlord est le débarquement le plus important de l'histoire, avec trois millions de soldats débarqués.

ours kodiak

ours kodiak



sous-espèce de l'ours brun vivant en Alaska. D'une taille pouvant dépasser 3m pour un poids de 750kg, l'ours kodiak est avec l'ours blanc le plus grand carnivore terrestre. « Les mammifères qui vivent de produits de la mer, comme le morse, l'éléphant de mer ou l'ours kodiak, peuvent devenir énormes. »

panoptique

panoptique



qui est aménagé de telle sorte que d'un point de l'édifice on puisse en voir tout l'intérieur. Ex: Prison, système panoptique.

indienne

indienne



étoffe de coton peinte ou imprimée, fabriquée primitivement en Inde, puis imitée par les manufacturiers européens. La couleur rouge y est prédominante, en raison de l'utilisation de teinture à base de racines de garance. Robe, rideaux d'indienne. « Les soieries de Lyon, les calicots d'Alsace, les indiennes de Rouen... »
indiennerie = fabrique d'indiennes. « Le chiffre d'affaires des indienneries mulhousiennes. »
indienneur: ouvrier travaillant à la fabrication des indiennes et, p. ext., à l'impression des tissus de coton.

dunette

dunette



superstructure se trouvant à l'arrière d'un navire, allant d'un bord à l'autre et à l'intérieur de laquelle est aménagé l'habitat des officiers ou des passagers.
partie supérieure de la dunette qui forme pont. « Il me fallut passer la nuit sur la dunette, exposé à toutes les intempéries de l'air. »
p. métaph.: « le président de la Chambre, qui voit chaque quinzaine au pied de sa dunette s'abattre un ministère... »

timon

timon



1/ longue pièce de bois ou de métal à l'avant d'un engin agricole, à laquelle on attelle des bêtes de trait ou un tracteur. « Enfant des champs, il connaissait l'art de soumettre les bœufs au joug et de les lier au timon. »
fig.: être attaché à un même timon = être attaché à un même projet. « Nous sommes attelés à un même timon. »
p. ext.: toute longue pièce de bois ou de métal. « Fouettant de leurs durs timons la croupe des chevaux. »

2/ (barre de) gouvernail d'un navire. « Le pilote assis, la main sur le timon. »
fig.: « Ces hommes modérés et sages qui étaient alors au timon de l'État. » « Quelquefois l'imagination enlève le timon au jugement; alors l'homme devient fou. »

timonier :
chacun des chevaux attelés de chaque côté du timon d'une voiture ou d'une charrue. Un vigoureux timonier.
marin tenant le timon, ou à la direction d'un navire.
p. anal.: guide, dirigeant. Le timonier de l'État
"le Grand Timonier" = Mao Zedong (chef suprême de la Chine).

doléances



plaintes. Faire ses doléances à qqn. ; subir les doléances de qqn. « Le propriétaire exprime à haute voix, sur le palier de l'étage, toutes sortes de doléances touchant la consommation d'eau. »

factieux



qui fomente des troubles contre le pouvoir.
qui fait partie d'une faction. Militaires factieux ; manifestation, opinion factieuse. « Voilà les documents que des généraux factieux refusent de livrer à la justice. »
synon. de rebelle : « Au-dessus de chaque oreille d'un petit vieillard, quelques bouquets de cheveux blancs tortillés comme les soies factieuses d'un sanglier. »

aréopage



le tribunal d'Athènes qui siégeait sur la colline d'Arès.
assemblée plus ou moins solennelle de personnes réunies, pour débattre d'affaires relevant de leur compétence : « je les ai réunis en comité, en aréopage, et nous avons rendu la décision suivante... »

oblatif



qui s'offre à satisfaire les besoins d'autrui au détriment des siens propres. « Un amour oblatif. »
p. anal: chose mise au service d'une personne ou d'une idée. « Documentation oblative. »

musqué



qui a une odeur semblable à celle du musc, qui rappelle le parfum pénétrant du musc. « Les émanations musquées des grands félins d'Afrique. » « L'odeur des arbres centenaires, vigoureux et musqués comme des bêtes. » « Je ne sais quelle saveur musquée, sauvage et fine. »
qui est parfumé de musc. Gants musqués. « L'officier glissait à la jeune fille un billet doux musqué. »
fig.: qui est trop affecté, maniéré. Écrivain, orateur musqué. Style musqué, phrases musquées. « Une correspondance galante et musquée, pleine de madrigaux et d'étincelles. »

musquer : parfumer avec du musc. Musquer une peau, des gants. « Habitué à se musquer au point d'entêter ses amis... »
p. métaph.: « Les langues sont des créations spontanées, elles ont par elles-mêmes un goût robuste de terroir: on ne gagne rien à les musquer. »

vermifuge



qui a la propriété de détruire ou d'expulser les vers intestinaux. Sirop vermifuge. « Quant au ver solitaire, le meilleur vermifuge est la décoction de racines de fougère mâle. »

courtil

courtil



vx.: petit jardin attenant à une maison de paysan, généralement clos de haies ou de barrières. « Les douces soirées d'été passées à jardiner notre courtil. »
p. méton.: petite maison ou chambre de paysan. « Le père Godard avait mis de la tuile neuve sur son courtil. » « Le courtil, attenant à la grange, fut une pièce intime, mi-bureau, mi-boudoir. »

cohorte



division de la légion romaine constituée de six cents et commandée par un tribun militaire, un préfet ou un centurion.
groupe plus ou moins important de combattants, d'hommes de guerre. « Le massacre est fini; mais un reste d'enfer Est sur la Ville, en proie aux cohortes lombardes. »
groupe de personnes animées par un esprit commun et agissant plus ou moins de concert. « Cohorte de fidèles, d'amis. Jeunes enfants dont la cohorte arrive Au banquet somptueux qui caresse leur faim. Une cohorte de faméliques portant la misère et la souffrance sur leurs traits. »
p métaph.: « la planète, accompagnée de sa nombreuse cohorte de satellites. Un petit pré humide, enclos par la cohorte des arbres. »

atlante

atlante



statue d'homme, servant de support à un ouvrage d'architecture tel que balcon, corniche, entablement, tribune (=télamon). Un atlante géant; les atlantes d'une cheminée; un balcon à atlantes. « Les Grecs furent les premiers qui posèrent une architrave, tantôt sur des figures d'hommes qu'on appelle télamons ou atlantes, en mémoire d'Atlas, qui porte le ciel, tantôt sur des figures de femmes, que l'on nomme caryatides. »
peuple ancien, fixé à la partie orientale de l'Atlas, non loin des éthiopiens.
habitant de l'Atlantide.

atrabilaire



litt.: porté à la mauvaise humeur, à l'irritation, à la colère, à la mélancolie (=bilieux)
fig.: qui exprime ou marque la mauvaise humeur. « Où avez-vous donc pris ce ton triste et atrabilaire ? »
vx.: un atrabilaire = personne d'un caractère désagréable, irritable. « Le mélancolique évite les hommes, l'atrabilaire les repousse. »

lazaret

lazaret



établissement de mise en quarantaine des personnes susceptibles d'avoir contracté une maladie épidémique. « À Gênes, il dut demeurer quelques jours au lazaret en quarantaine. »
léproserie, maladrerie. « Lépreux réunis dans les lazarets établis à Madère et à Manille. »

méplat

méplat



partie relativement plane d'un objet (par opposition aux parties en saillie). « Des servantes munies d'un chiffon de laine, caressent toutes ses surfaces, tous ses méplats, tous ses reliefs. »
partie relativement plane du corps humain. « Méplat des joues, d'un muscle, du nez, des tempes. »
surface plane sur une pièce cylindrique.

étole

étole



liturg.: ornement liturgique en forme de bande d'étoffe, longue et étroite, que le prêtre et l'évêque portent par devant, suspendue au cou et que le diacre porte en écharpe sur l'épaule gauche. « L'étole au flanc comme un prêtre qui va être consacré. Le vieux prêtre apparut, l'étole violette croisée sur sa poitrine. »
longue écharpe de fourrure couvrant les épaules, portée par les femmes. « Elle portait une étole de vison blanc et une petite tiare de diamants. »
rare: appuie-tête pour fauteuil de salon. « Ces petites étoles ajourées au crochet qui jetaient sur le dos des fauteuils un manteau de roses blanches. »[habits]

comme marée en carême



[arriver, tomber, venir] comme marée en carême = arriver à propos (comme le poisson lorsque l'usage de la viande est interdit). « Un livre patriote, accueilli comme marée en carême en période de repli identitaire. »
comme mars en carême = inévitablement. « Il ne manque jamais, infaillible comme mars en carême. »

putatif



enfant, père putatif = qui est supposé être l'enfant de. « Je soupçonne que je ne suis que son fils putatif. »
p. métaph.: « Lavoisier, le père putatif de toutes les découvertes qui font du bruit. »
mariage putatif.: mariage que les parties ont contracté à tort, mais de bonne foi, dans l'ignorance où elles sont des empêchements qui s'opposaient à leur union.
p. ext.: qui est supposé être. « Peut-être mon offenseur putatif ne voulait-il pas m'offenser... »

venue



manière dont une plante pousse, un animal grandit (= croissance). « Des plantes d'une belle ou d'une bonne venue. Un cerf de bonne venue, daguet à sa première tête, passera huit-cors à sa 2ème tête et dix-cors à sa 3ème. »
manière dont une action se déroule. « L'auteur a écrit cette nouvelle d'une seule venue » (= d'un trait).

billebarrer



fam.: bigarrer par un mélange bizarre de diverses couleurs. « On a billebarré ce mur d'une étrange façon. »

titraille



en journalisme, ensemble des éléments entrant dans la composition d'un titre (surtitre, titre, sous-titre, chapeau), qui le cas échéant doit s'accorder à l'illustration.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2666 mots)