Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Voyagistes : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)

palatable

palatable



[aliment] de goût agréable. « On parle de "faim hédonique" lorsqu'un aliment, jugé comme étant très palatable, provoque le désir de manger. » « Dans les pays occidentaux, la disponibilité courante d’aliments hautement palatables n'est pas étrangère à l’accroissement de l'obésité. »

émoucher

émoucher



débarrasser des mouches en les chassant. Émoucher un cheval. « Dans le dernier compartiment, quatre enfants qu'on émouche avec des éventails. » « Les oiseaux émouchent le tronc à la recherche de nourriture. » « Les vaches utilisent leur queue pour s'émoucher. »

émouchoir : instrument pour émoucher (=chasse-mouches), généralement constitué par une queue de cheval attachée à un manche. « Dans sa main, elle tient un émouchoir en crin. »

almanach Vermot

almanach Vermot



almanach fondé par Joseph Vermot en 1886, et conçu pour être lu au rythme d'une page par jour. Celles-ci contiennent des informations diverses, parfois utiles, des blagues et des calembours, des illustrations et divers autres éléments rassemblés pêle-mêle.
Un calembour de référence du Vermot : "Comment vas-tu... yau de poêle ?" (1896).
Cocardier, misogyne, colonialiste, et bien d'autres, le Vermot a été traité de tous les noms. Il est sans nul doute une des facettes de la culture « franchouillarde ».

bédière

bédière



torrent parcourant la surface d'un glacier. « D'innombrables bédières vermiculaires »

isicathamiya



style de chant a cappella, provenant des Zoulous d’Afrique du Sud, popularisé par Solomon Linda et sa chanson Mbube (le Lion est mort ce soir) et le groupe Ladysmith Black Mambazo (célèbre pour sa participation l'album Graceland de Paul Simon).

cosplay

cosplay



néologisme formé par les mots "costume" et "playing", pour désigner une pratique originaire du Japon, consistant à jouer le rôle de personnages fictifs (héros de mangas, de films d'animations, de jeux vidéo, etc.) en imitant leur costume, leurs cheveux et leur maquillage. « Un vestiaire cosplay, c’est un peu la cour des miracles en plus colorée. On crie, on jauge le voisin, on mange des madeleines et après on essaye désespérément de passer les portes avec ses ailes de deux mètres. » « Les cosplayers se rassemblent et se mesurent avec des costumes faits maison, incroyablement élaborés. »

lunule

lunule



en forme de croissant, de demi-lune, voire de lune entière. « Une lunule, un grand cercle bistre laissé par une tasse de café. » « Des papillons gris aux ailes de plumes cendrées, tachées de lunules oranges et roses. » « Cet affleurement rocheux en forme de lunule n'est autre qu'une empreinte de dinosaure. »
tache blanche en forme de croissant, située à la base de l'ongle et délimitée à sa partie supérieure par une ligne courbe. « Elle termina l’ongle de son petit doigt, en prenant le temps de souligner le contour de la lunule, puis referma le flacon de vernis »
boîte ronde ou en forme de croissant transparente contenant l'hostie au centre de l'ostensoir.
satellite d'une autre planète que la Terre.
lunulé. « Poteries à anse cornue ou lunulée. »

iconoclaste



partisan de l'iconoclasme, doctrine hérétique qui voulait supprimer le culte des images saintes. « Parti, querelle des iconoclastes ; iconoclastes byzantins. Hérésie, persécution iconoclaste. La violente réaction iconoclaste du 9ème siècle, qui faillit expurger l'art religieux de toute figuration. »
p. ext.: qui, pour des motifs de pureté religieuse, proscrit le culte des images, la représentation plastique du divin. « Les Romains furent longtemps iconoclastes. Le zèle iconoclaste de Luther. »
qui, par haine religieuse, détruit ou profane des objets ou des édifices sacrés. « La statue a échappé aux iconoclastes de la dernière guerre civile. »
fig.: qui s'oppose à toute tradition, qui refuse un culte établi ; qui se livre à des destructions gratuites, sous prétexte de modernisme. « C'est un ennemi acharné du luxe, des beaux-arts et des belles-lettres, iconoclaste juré, bourreau de Vénus et d'Apollon! »

linéament

linéament



ensemble des lignes essentielles caractérisant l'aspect général d'un être, d'un objet. Premier linéament; linéaments primordiaux. « L'art florentin conserva quelques-uns des linéaments de l'art antique. »
plur.: traits particuliers d'un visage. « La pointe du menton et l'os du nez soulèvent et tendent la peau en émergeant des chairs. Ce sont les seuls linéaments sensibles dans ce visage. »
premières traces d'organisation de l'embryon chez tout être vivant. « Depuis l'apparition des premiers linéaments dans le foetus jusqu'à son développement... »
fig.: lignes qui forment l'esquisse ou l'ébauche d'une oeuvre. Dessiner les linéaments. « Néanmoins nous devons tracer les premiers linéaments et poser les premiers jalons de cette classification. » « Je demeurais un adolescent à travers ces troubles, c'est-à-dire un être encore incertain, inachevé, en qui s'ébauchaient les linéaments de son âme à venir. »
linéamentaire: qui se résume à des linéaments. « Dépossédé de tous ses biens, il se vit réduit à condescendre aux plus linéamentaires expédients. »

giron

giron



partie du corps comprise entre la ceinture et les genoux, chez une personne assise.
rentrer, retourner dans le giron de : retourner là où l'on était protégé.
sphère d'influence, de protection, refuge. « Les enfants élevés, comme vous, dans le giron maternel restent plus longtemps enfants que les autres. » « Le giron de la sainte mère église. »

courtine

courtine



rideau servant à dissimuler et à décorer un lit. Lit à courtines (=lit à baldaquin). « Je m'endormais protégé contre le vent de la nuit sous mes courtines de velours. »
p. ext.: tenture permettant de masquer un élément ou une partie d'un espace intérieur (porte, autel, etc.). Les courtines d'un oratoire. « Les maisons étaient tendues de courtines et de tapisseries précieuses. »
p. métaph.: « les longs rameaux de la vigne formaient des courtines de feuillage devant les fenêtres. »
fortif.: partie de rempart comprise entre deux bastions ou deux tours. « Une courtine gardée par des soldats. » « Deux tours reliées par une longue courtine. »

lé



largeur d'une étoffe entre ses deux lisières.
bande de tissu dans toute sa largeur. Lé de calicot, de dentelle, de soie. « Du haut en bas des avant-scènes, à droite et à gauche, tombaient d'immenses lés de toile grise, pour protéger les tentures. »
largeur d'une bande de papier peint. « Pour agrémenter une pièce aux murs unis, quelques lés de papier peint bien répartis pourront mettre en valeur certains meubles, objets ou volumes. »

chemin de halage. « Deux hommes marchent sur le lé, ils portent des canotiers et parlent tranquillement... »
p. anal.: bande de terrain étroite. « Un jardin naïf s'entr'ouvre, étroit lé de sol ébloui de ciel et de végétations tendres. »

vernaculaire



propre à un pays, à ses habitants (=indigène, autochtone, domestique). Ex: coutumes vernaculaires ; constructions vernaculaires.
langue vernaculaire (p. oppos. à langue véhiculaire) = langue communément parlée dans les limites d'une communauté.
(sc. nat.) nom vernaculaire = nom vulgaire d'animal ou de végétal (par opposition aux noms scientifiques).

éreutophobie



crainte obsessionnelle de rougir, qui entraîne elle-même le phénomène redouté. « Mon éreutophobie est soumise à rude épreuve ! »

odalisque

odalisque



femme d'un harem, courtisane, maîtresse.
en peinture : femme de harem représentée nue, allongée sur un lit, ou vêtue de voiles légers. « La grande odalisque d'Ingres. »

anfractuosité

anfractuosité



cavité profonde et irrégulière. « Les anfractuosités des rochers. »
fig. : « Quand le malade fait une objection, c'est seulement, pour obliger le médecin à bien tenir compte de tout, et à diriger sa science infaillible dans toutes les anfractuosités du problème. »

cousu de fil blanc



peu élaboré, grossier, qui ressemble à quelque chose dont les coutures seraient apparentes. Ex: « intrigue, film, roman, mensonge cousu de fil blanc ; des explications de femme cousues de fil blanc. »
>> Cousu de gros fil, de corde à puits : « ça ne prend pas avec moi, ces malices cousues de cordes à puits. »

afféterie



manière pleine d'affectation par laquelle, dans le dessein de plaire, on s'éloigne du naturel et tombe dans un excès de recherche contraire au bon goût. « Il faut apprendre à réprimer l'afféterie et les attitudes précieuses. » « La prétention de tout ennoblir expose l'artiste à retomber dans l'afféterie et dans le maniéré. » « L'afféterie est tout aussi insupportable que la trivialité qui est le défaut opposé. »

alacrité



Vivacité gaie, entraînante; enjouement. « Quelle vitalité, quelle alacrité il y a chez cette femme! Des airs de Bizet, d'une alacrité et d'une saveur vivifiantes... »

apostasie



abandon public et volontaire d'une religion, en particulier de la foi chrétienne. « L'apostasie de perfidie ou de la foi est celle dont un fidèle se rend coupable en quittant la religion catholique. L'apostasie de désobéissance avait lieu lorsqu'on méprisait l'autorité du souverain pontife ou des canons. »
trahison, reniement, abandon d'une doctrine, d'un parti, etc. « Pour Charles, tous les reniements de foi politique et religieuse n'étaient que des peccadilles auprès de l'apostasie littéraire. »

bucolique

bucolique



qui évoque la vie des bergers, pastoral. Genre, poète, poème bucolique. Avoir une âme bucolique. « Fi des grands axes, une petite route bucolique serpente jusqu'à la côte à travers champs et hameaux. »

cloaque



poche d'eaux sales et stagnantes où croupissent des ordures (=égout).
endroit très sale, malsain. « Cloaques industriels. Le peuple, celui qui se pourrit dans le cloaque des faubourgs... »
foyer de corruption morale ou intellectuelle. « La vie est un cloaque où tout être patauge. »

turpide



d'une grande laideur morale (= écœurant, fangeux, hideux, ignoble, infâme). Âme turpide ; projet, propos turpide. « Une turpide ingratitude. » « Une fortune turpidement ramassée. »

probe



d'une honnêteté stricte, irréprochable (=qui fait preuve de probité). Commerçant probe; être probe en affaires. « C'est un homme probe jusqu'à la rigidité, et qui jusqu'à présent a rempli tous ses engagements avec une parfaite exactitude. »

roué



rusé, sans scrupule, habile à tromper pour trouver son avantage. « Un petit roué, qui a abusé de votre bonté et comptait faire une excellente affaire en vous épousant. » « L'enfant en tira parti, avec la candeur rouée de ces petits êtres qui ont tendance à croire que l'univers gravite autour d'eux. »
femme expérimentée dans le domaine de l'amour. « Une rouée, une fille de vice. »
qui fait preuve d'une grande habileté dans son art. « Le plus roué de nos rimeurs. »

rouerie : moyen, procédé employé pour tromper, pour tirer un avantage; ruse malhonnête (=fourberie, intrigue). « Vous ignorez, monsieur le comte, les roueries des paysans. »

sophisme



argument qui, partant de prémisses vraies, aboutit à une conclusion absurde et difficile à réfuter. Ex: « Tout ce qui est rare est cher, un cheval bon marché est rare, donc un cheval bon marché est cher. »
raisonnement vicié à la base reposant sur un jeu de mots, un argument séduisant mais faux, destiné à induire l'interlocuteur en erreur.

concomitance



Existence simultanée de deux ou de plusieurs choses. ex: la concomitance de l'éclair et du tonnerre.

chantre



celui qui chante lors des offices religieux.
celui qui célèbre un héros, un grand fait, etc. « Le rossignol est le chantre du printemps. »

Sublime Porte

Sublime Porte



surnom de l'Empire ottoman, d'après la porte monumentale du grand vizirat de Constantinople. « En 1802 est signé un traité de paix définitif entre la république française et la Sublime Porte ottomane. »

claustrer



enfermer dans un cloître ou, par extension, dans quelque autre lieu (=cloîtrer).
se claustrer = se cloîtrer. « le jeune homme se claustra en un farouche mutisme. »
fig: renfermer, limiter. « Il n'est pas tenu, sous peine d'amende, de claustrer son indignation dans une feuille longue de quarante centimètres. »

contremarque



billet remis à un spectateur qui quitte momentanément un lieu de spectacle, afin qu'il ait la faculté de réoccuper sa place. « Il présenta sa contre-marque au contrôleur, d'une main qui ne tremblait pas, puis reparut à côté de son voisin, au parterre. »

aberrer



s'égarer (dans la foule), s'écarter de la voie normale, dévier.
fig.: s'écarter de la vérité, de la bonne règle, se tromper. « Il serait fâcheux d'aberrer dans notre rapport au conseil. »

prandial

prandial



relatif aux repas. Pause prandiale.
post-prandial : qui se produit après les repas. « Une sieste post-prandiale. »

prolixe



qui est trop long dans ses discours ou ses écrits (synon. bavard, verbeux). « L'inquiétude des gens prolixes quand ils s'aperçoivent qu'ils nous fatiguent ; je le connais ce prolixe! Chaque fois, qu'il vient m'interviewer j'en suis pour deux heures au moins! »
en parlant d'un exposé oral, d'un écrit: qui est trop long, qui comporte de nombreux développements et des digressions (=diffus, redondant). Discours prolixe. « Si le conte est fait d'une manière trop prolixe, si le conteur emploie trop de paroles et s'arrête à peindre trop de détails, l'esprit de l'auditeur s'épuise. »
trop abondant, exubérant. « Une toilette prolixe et coquette. »

cyclothymie



trouble de l'humeur de type bipolaire, caractérisé par l'alternance de phases d'excitation et d'abattement. « L'un est constant et tenace, l'autre, cyclothymique et velléitaire. »
fig.: « l'humeur cyclothymique des salariés n’est pas inéluctable... »

vicissitudes



succession d'événements heureux et malheureux qui alternent au cours d'une vie (=aléas, hasards, tribulations). Vicissitudes de la fortune ; vicissitudes de la vie de couple. « Les vicissitudes charmantes ou pathétiques d'une existence. »
événements malheureux, épreuves. « Un plaisir sensoriel m'avait envahi, si puissant qu'il me rendait indifférentes les vicissitudes de la vie. »

canopée

canopée



étage supérieur de la forêt, captant l'essentiel de l'énergie solaire. « Le Radeau des cimes, structure gonflable de 600 m2, déposée au sommet des arbres pour explorer la canopée des forêts tropicales »

bestiaire



recueil poétique ou iconographique sur les animaux : « Faites de tons chauds, d'une étonnante conservation, ces peintures forment le plus riche des bestiaires du Moyen Âge. »
homme destiné à combattre les fauves au cirque. « La veille de leur combat, on servait aux bestiaires romains un repas somptueux, peut-être leur dernier. »

vase canope

vase canope



vase en terre, poreux, dont le couvercle représentait souvent une figure humaine, et servant à recevoir les entrailles des momies.

tropisme



réaction d'orientation ou de locomotion orientée d'un organismes inférieur (végétal ou animal), causée par des agents physiques ou chimiques. « Les insectes attirés irrésistiblement par la lumière ; les fleurs qui suivent le soleil, etc. »
fig : force irrésistible et inconsciente qui pousse quelqu'un à agir d'une façon déterminée; comportement réflexe. « Cet instinct, sorte de tropisme qui tourne toutes les forces vers la conservation: de quoi? La conservation est donc comme une direction, un point cardinal dans je ne sais quel espace-temps. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)