Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

Une sélection de mots qu'on ne peut pas laisser dormir dans le dico !

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 (2517 mots)

stakhanovisme

stakhanovisme



dans les pays socialistes, méthode de rendement fondée sur les innovations techniques et l’émulation des travailleurs. Le mot vient du nom d’un mineur soviétique, Stakhanov, qui aurait battu des records d’extraction de charbon en rationalisant le moindre de ses gestes.
p. ext.: discours selon lequel travailler sous pression produit un meilleur travail.

stakhanoviste
[ouvrier, entreprise, système] qui applique les méthodes de travail du stakhanovisme.
fam.: travailleur zélé.

gandoura

gandoura



longue tunique sans manches portée en Afrique du Nord. « Elle porte une gandoura de soie brodée. » « Un imam drapé dans une gandoura blanche. »

tête de pont



milit.: position conquise (sur une rive ou côte) et point d'entrée en territoire ennemi. « Nous avions conquis et organisé une solide tête de pont sur la rive droite du fleuve. »
p. anal.: « À cette époque, Liverpool était la tête de pont du commerce transatlantique. »

haïk

haïk



long voile blanc ou noir recouvrant tout le corps et la partie inférieure du visage. « On croise encore des femmes en haïk dans les rues d'Alger. » « Qui reconnaîtrait cette femme sous le haïk qui l'enveloppe de la tête aux pieds et ne laisse voir que les yeux? »
p. métaph.: « la timidité, comme un haïk de confusion qui l'enveloppe. »

intempérant



qui manque de mesure, de modération dans un ou plusieurs domaines.
qui abuse des plaisirs de la vie, surtout de ceux de la table (=débauché, glouton, ivrogne).
qui est excessif dans son comportement, ses opinions, son discours.
qui dépasse la mesure, excessif, débordant. « Une imagination surexcitée et intempérante. » « Une admiration fougueuse, intempérante. » « Un mysticisme intempérant. »
p. réf. à "intempérie" : « cet été intempérant et plein de foudres lui plaisait. »

lacis



Tissu consistant en un entrelacement de fils. « Ces robes où l'on entrevoyait le sein à travers un lacis de rubans. »
Réseau dense et serré de nerfs, de vaisseaux sanguins. « Sa main était un lacis de veines et de muscles saillants. Le froid accentuait, à ses joues, un lacis de veinules violettes. »
Réseau dense et serré d'objets (plus ou moins filiformes) qui s'entrecroisent ou s'enchevêtrent (=entrelacement). « Le lacis fin des vergues sur le ciel. Les racines forment dans le sédiment un lacis trop serré. Des êtres translucides surgissaient d'entre le lacis des algues. »
Réseau dense et compliqué (=dédale, labyrinthe). Lacis de ruelles, de rails, de voies de chemin de fer; lacis inextricable.
Noeud, tissu. « Il n'est pas inutile d'expliquer le lacis d'intérêts dans lequel il allait mettre le pied. Un lacis d'intrigues. Elle se perdait dans un lacis d'histoires embrouillées. »

Bleu de méthylène



colorant et désinfectant d'un bleu vif, extrait de la houille.
p. métaph. « Je vois de ma fenêtre, sur la mer d'un bleu dansant de méthylène, les irradiations du zénith se multiplier en facettes miroitantes. » [couleur]

décavé

décavé



(fam.) amaigri, épuisé, décharné (par la fatigue, la faim, la maladie). Visage décavé.
yeux décavés = enfoncés dans leurs orbites (= yeux cavés, yeux caves).

rogomme

rogomme



liqueur forte, eau-de-vie. « Elle sifflait son verre de rogome sur le comptoir. » « Une voix rauque, brûlée par le rogomme. »
voix de rogomme : voix éraillée, enrouée ; voix d'ivrogne. « Un gros homme très commun vin lui serrer la main, et, d'une voix de rogomme réclama le texte du poème qu'on venait de déclamer. Il avait la voix de rogomme à force de hurler ses conneries. »
qui a la voix éraillée, rauque. « C'est clair, comme ma voix - pas ce soir par exemple - je suis rogomme comme tout... »
rogommeux (vieilli, pop.) [voix, ton] rauque, enroué, éraillé par l'abus d'alcool. Voix rogommeuse. « La grande dame dont la voix, quoique déguisée, apportait à son oreille des sons rogommeux... »

landier

landier



grand chenet que l'on peut trouver aujourd'hui dans les cheminées d'agrément et qui autrefois, dans les grandes cheminées de cuisine, supportait des broches à rôtir et permettait de maintenir à la chaleur du charbon de bois des aliments dans les corbeilles de fer les surmontant. « On lui réchauffa les pieds contre des landiers brûlants. » « Sous le manteau de la cheminée, deux landiers supportent les bûches, dont la flamme lèche les flancs de la marmite. »

oeil-de-boeuf



lucarne, fenêtre ronde ou ovale pratiquée dans la partie supérieure d'un édifice ou dans un mur.
antichambre (d'un château). J'étais là dans l'oeil-de-boeuf du château de Butschirad.
horloge oeil-de-boeuf : horloge dont le cadran rond ou ovale rappelle la forme de la lucarne du même nom. « Seules, les ménagères venues là pour laver leurs petits paquets de linge, se hâtaient, en regardant l'oeil-de-boeuf accroché au-dessus du bureau. »

nymphéa

nymphéa



plante aquatique vivace, à rhizome, à feuilles flottantes plates et arrondies, à fleurs hermaphrodites, souvent odorantes, dont la corolle est formée de nombreux pétales de couleur blanche ou rose mais aussi rouge, bleue.
littér.: nénuphar blanc (nymphaea alba) = lis d'eau, lune d'eau. « à fleur d'eau, dans la tiédeur de la nappe dormante doucement chauffée, des nymphéa ouvraient leurs étoiles roses. »
"Les nymphéas" : série de paysages d'eau, par Claude Monet.

condominium



droit de souveraineté exercé en commun par plusieurs puissances sur un même territoire. « Les accords Sykes-Picot prévoyaient le partage du Proche-Orient entre la France et le Royaume-Uni, et un condominium franco-britannique sur la Palestine. »
p. ext: « les émissions françaises de la BBC sont passées en 1944 sous condominium franco-britannique. »

aménorrhée



disparition partielle ou totale du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée

houri

houri



vierge promise par le Coran aux musulmans fidèles qui accéderont au paradis. « Ils y trouveront des houris aux regards chastes, qu’avant eux aucun homme ou djinn n’aura déflorées. »
p. ext.: femme très belle et séduisante. « Telles des houris, ces danseuses me transportent au paradis. »

émétique



qui a des propriétés vomitives. Houx, tartre, racine, substance émétique.
p. anal. « Il éprouva comme une chaleur émétique au creux de l'estomac, en ressentant une terreur assez semblable à celle du criminel devant le gendarme. »

oukase



(=ukase) en Russie, édit promulgué par le tsar. Ukase impérial; préparer un ukase; agir par ukase. « Les premiers ukases d'Alexandre diminuent les impôts, favorisent l'industrie, améliorent le système de douanes et de finances. »
p anal., plais.: ordre impératif, décision arbitraire et sans appel. Les ukases d'un supérieur. « Ma mère insista pour qu'il reprît de la salade, ce qu'il fit, mais en disant seulement au lieu du compliment qu'on espérait: "J'obéis, madame, puisque je vois que c'est là de votre part un véritable oukase". »

d'arrache-pied



avec acharnement, sans faiblir. « Travailler d'arrache-pied. Se mettre d'arrache-pied à un ouvrage. »

reprendre le collier



se remettre au travail après une période d'interruption.

patte-d'oie



point d'embranchement de plusieurs routes (=carrefour).
rides qui se forment sur l'angle extérieur de chaque oeil.

princeps

princeps



titre porté par les empereurs romains à partir d'Auguste. « Le titre de princeps confère à son détenteur un pouvoir quasi absolu sur ses sujets. »
premier. « L'étude princeps qui fit la lumière sur ce domaine, et qui allait être suivie d'une littérature abondante. »

édition princeps : première édition d'un ouvrage (=édition originale). « Le texte de l'édition princeps a été repris sans modification dans l'édition de 2015. »

médicament princeps : médicament d'origine qui sert de modèle aux médicaments génériques (=médicament de référence). Produit d'investissements importants, le prix du princeps est généralement supérieur à celui du générique.

duègne



femme âgée, chargée de veiller sur la conduite d'une jeune personne. « Sous la surveillance d'une duègne; donner une duègne (à qqn). »
p. métaph.: « et vos sourires sont les duègnes de votre vertu. »
p. ext., péj.: vieille femme insupportable et gênante, généralement chargée de surveiller une jeune personne. « Une vieille, une sotte duègne; une duègne revêche. Une affreuse duègne. »

banshee

banshee



être légendaire, issu du folklore irlandais et écossais, dont les hurlements (appelés keening) annonceraient une mort prochaine. La banshee peut prendre les traits d'une belle jeune fille comme d'une sorcière effrayante. Francisé en "banshie", on confond souvent ce personnage avec la "dame blanche".

zeste

zeste



écorce d'un agrume qui, découpée en lamelles ou râpée, sert à aromatiser des préparations.
fam.: très petite quantité ; une pointe de. « Il a un zeste d'accent du Midi. »
entrain, vivacité. « Ce succès redonna à son caractère son zest ancien. »
caractère piquant de quelque chose. « Le policeman se tut pour assimiler le zest de la situation. »

ziste = partie blanche, souvent amère, sous le zeste des agrumes (orange, citron, cédrat, etc.)

entre le ziste et le zeste : dans un état ni bon, ni mauvais; ni bien, ni mal. « Une maison entre le ziste et le zeste, où il se vendait beaucoup de choses prohibées, mais que la douane n'a pas l'habitude de saisir. »
dans l'indécision, l'incertitude. « Il n'a jamais su prendre de décision, ç'a été toujours un homme entre le zist et le zest. »

tancarville

tancarville



séchoir à linge, soit rétractable, soit pliable. « Vous voyez le monstre métallique qui traîne dans la salle de bain ? C’est ça, un tancarville. On l’a ainsi nommé à cause de sa ressemblance avec le pont de Tancarville. »

vénerie

vénerie



chasse à courre. Grande, petite vénerie; règlement, traité de vénerie.« Le cerf, le chevreuil et le sanglier sont d'abord animaux de vénerie. » « Il sait par cœur tout le vocabulaire de la vénerie. »
xx p. méton.: équipage d'une chasse. La vénerie du roi.
administration des officiers des chasses d'un souverain, d'un puissant personnage. « La vénerie impériale attendait là depuis une heure, les piqueurs à cheval, en culotte de drap rouge. »
p. méton.: lieu où logeait l'équipage de chasse d'un souverain. « La chambre du roi, la chapelle-oratoire,, les écuries, la vénerie, la louveterie... »

veneur :
celui qui mène la chasse à courre ou qui y participe. « Le chevalier, muni d'un bâton, bat les buissons, tandis que le veneur fait retentir tout le bois du son de son cor. »
métaph: « je vous connus grand veneur d'âmes, les chassant et les rabattant ainsi que la mienne, dans une trappe. Aujourd'hui, vous ne me forlancez plus... »
grand veneur = officier responsable de la vénerie d'un souverain.
sauce grand veneur = sauce poivrade additionnée de gelée de groseille et de crème fraîche, parfois avec le sang de l'animal (=sauce venaison).

vénerie

vénerie



art de chasser à courre. « Il sait par coeur tout le vocabulaire de la vénerie. Le cerf, le chevreuil et le sanglier sont d'abord animaux de vénerie. La vénerie, toute imprégnée de traditions séculaires, ne peut, dans un pays comme la France, qu'avoir le pas sur la chasse à tir. »
équipage d'une chasse. « Il y avait dans la vénerie de Sonneck un piqueur, drôle fort habile, de libre parole et de malicieux conseil. La vénerie impériale. »

jansénisme



doctrine chrétienne issue de la pensée de Jansénius selon laquelle le salut serait accordé dès la naissance, et les mérites personnels n'y contribueraient pas. « La morale austère du jansénisme. »
mouvement politique issu du jansénisme religieux, provoqué par l'opposition de Port-Royal à Louis XIV et aux Jésuites.
austérité extrême, rigorisme inflexible dans la piété, la morale, les principes, et dans leur application (=puritanisme). « Il y a certainement un peu de jansénisme dans ce jugement moral qui veut rappeler les femmes au sérieux et à la pudeur. »
sévérité, rigorisme en matière d'art, de style.« Ce temps est aussi dans le jansénisme, dans le besoin de pureté que l'histoire a trop effacé derrière le faste du grand siècle. Les nouveaux romanciers ont un vocabulaire rigoureux, un style sans bavure, un jansénisme de l'expression qui leur fait dire : "Colette écrit mal". »
jansénisant : qui a des tendances jansénistes.
pour les jansénistes, tout est écrit à l’avance (prédestination) // pour les jésuites, la liberté personnelle dans toute décision.

débâcle

débâcle



dislocation des glaces recouvrant un cours d'eau, qui sont emportées par le courant. « La débâcle (des glaces), signe du printemps. » « L'air était froid; le ciel charriait des nuages dont les larges lames blanches débordaient les unes sur les autres en s'écrasant par les angles, et figuraient une débâcle de fleuve en hiver. »
faire débâcle. « L'eau de la Mercy courait sous une voûte de glace qui, à chaque flux et reflux, faisait débâcle et se brisait avec fracas. »
dislocation des glaces des mers polaires. « Choc incessant des glaçons, précipités les uns contre les autres pendant la débâcle des mers polaires. »
p. réf. au mouvement impétueux d'un cours d'eau, à la masse d'eau emportée, à ce qu'il charrie => « La débâcle des pluies d'automne. »
p. anal.: déferlement, jaillissement. « Quelle est cette débâcle d'invités inconnus? » « Il y avait une débâcle de créanciers, qui venaient chaque jour s'installer sur une banquette de l'antichambre. »
retournement de situation entraînant un effondrement, un désarroi total. Une débâcle financière.
débandade, déroute d'une armée. « La retraite allemande tournait en débâcle »

conchyliculture



élevage des coquillages

théorbe

théorbe



instrument à cordes pincées, sorte de grand luth, créé en Italie à la fin du 16ème siècle.

les Protocoles des Sages de Sion

les Protocoles des Sages de Sion



faux document censé être un plan de conquête du monde par les Juifs et la Franc-Maçonnerie. Il fut fabriqué par Mathieu Golovinski, un Russe vivant à Paris, à la demande de la police secrète du tsar et à l'intention de Nicolas II de Russie. C'est en réalité un plagiat du texte du Dialogue aux enfers entre Machiavel et Montesquieu, publié à Bruxelles en 1864 par Maurice Joly, qui y dénonce un plan fictif de conquête du monde par Napoléon III.
L'auteur et ses commanditaires voulaient mettre en garde le tsar contre les aspirations modernistes des Juifs de l'Empire, intéressés par un changement libéral de régime depuis que leur statut avait été dégradé par les tsars réactionnaires comme Alexandre III.
Le plan des Juifs serait de s'appuyer sur la modernisation industrielle et le capitalisme pour installer un pouvoir juif.
Ce texte fut notamment repris par Hitler comme pièce maîtresse de la propagande antisémite du Troisième Reich. Il est devenu un grand classique de l'antisémitisme et du négationnisme et figure comme référence dans la Charte du mouvement islamiste palestinien Hamas.

apostille



annotation ajoutée en bas ou en marge d'une lettre, d'un écrit. « Quelques-unes des pièces portent des apostilles de la main même de Napoléon. Je transmets le courrier tel quel, avec l'apostille : "Ah! elle est bien bonne!" »
courte recommandation ajoutée à une requête. « En marge de cette pétition était une apostille signée du baron, et qui commençait par cette ligne : "J'ai eu l'honneur de parler hier du bon sujet qui fait cette demande...". »
petite note marginale ajoutée à un écrit pour l'éclairer, le critiquer ou le rectifier (=annotation).

apostiller :
mettre une apostille dans la marge ou en bas d'une pétition, d'une requête, d'une lettre, etc. « Ils passent leur vie à signer, parapher, apostiller en marge les lettres à répondre et celles répondues. »
p. ext.: commenter (surtout oralement).

andouiller

andouiller



ramification en forme de corne qui pousse sur le bois du cerf, du chevreuil et du daim et dont le nombre, s'accroissant généralement d'une unité chaque été à la repousse des bois, permet d'établir l'âge de l'animal (=cors). Premier, second andouiller; coup d'andouiller. « Les hommes formaient un cercle autour du cerf, mais sans oser en venir à portée de ses andouillers menaçants. Le cerf, qui était noir et monstrueux de taille, portait seize andouillers avec une barbe blanche. »
p. méton.: le bois et ses ramifications : « la salle à manger avec ses gravures anciennes et ses andouillers, ses autographes et ses lourdes argenteries. »

frappé d'alignement



on dit qu'une maison est frappée d'alignement lorsque l'administration souhaite s'approprier des bandes de terrain la bordant, pour l'élargissement de la voie publique par exemple. « Ces pavillons sont frappés d'alignement, ils vont disparaître. »
fig.: « le style Peugeot, comme frappé d'alignement, est devenu terriblement prévisible. »

fondrière

fondrière



endroit d'un terrain (de niveau plus bas que les terrains environnants) qui, souvent envahi par l'eau, est généralement marécageux. « Des fondrières meublées d'arbres épars et des vallons obscurs. » « Ce terrain ne vaut rien : il est gâté par une fondrière marécageuse. »
p ext.: trou bourbeux. « Coupant à travers le bois, il sautait, tombait dans les fondrières. » « Sautant les flaques d'eau et les fondrières... »
crevasse, faille. « De larges ravins, des fondrières en forme d'entonnoir... »

toron

toron



assemblage de brins textiles (fil de caret) ou métalliques enroulés en hélice autour d'un axe longitudinal. « Avec un certain nombre de ces fils enroulés les uns sur les autres, on obtient les torons. » « En levant l'ancre, nous trouvâmes un toron du cable coupé par le corail; et deux heures plus tard, le cable l'eût été entièrement. »
p. anal.: « des étrangères massives, à gros torons de cheveux d'or. »

caroube

caroube



(fém.) fruit du caroubier, proche du cacao, parfois utilisé en remplacement de celui-ci ou comme additif.
couleur de caroube. Brun-rouge foncé et un peu violacé du fruit lorsqu'il est sec. « Le regard est à la fois attiré et choqué par sa cravate, noeud coulant couleur de caroube. »
p. compar.: sec comme une caroube = très maigre, décharné. « L'un des franciscains, maigre, noir et sec comme une caroube, avait une terrible physionomie de pirate. »

caroubier: arbre du bassin méditerranéen dont le bois, dur et d'une couleur rouge sombre, est utilisé en marquetterie et en ébénisterie. « Au sommet de la colline il y a un caroubier. Son feuillage est si dense que jamais le soleil ne le traverse. »
p. méton.: caroubier (=couleur caroubier) = couleur rouge sombre. « Un chandail caroubier. » [couleur]

nuit du doute



nuit au cours de laquelle est fixée la date du début du Ramadan, d'après l'observation du croissant lunaire.

Rodinia

Rodinia



"terre mère" en Russe, Rodinia est le nom du supercontinent formé il y a environ 1.100 millions d'années, ancêtre d'un autre super-continent, la Pangée, lui-même ancêtre des continents actuels.
« La première grande glaciation, provoquée par la dislocation du supercontinent Rodinia, il y a 715 millions d'années. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 (2517 mots)