Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2687 mots)

punchline



terme utilisé par les rappeurs pour désigner une succession d'assonances et d'allitérations, formant une phrase au contenu cinglant. La punchline est souvent utilisée pour mettre en valeur la personne qui l'emploie.

aber

aber



mot celtique signifiant "estuaire", un aber est une baie issue de l'envahissement d'un fleuve côtier par la mer. Les abers sont nombreux en Bretagne. Au Royaume-Uni, plusieurs villes situées à l'estuaire de cours d'eau utilisent le préfixe "aber" (ex: Aberdeen).

grau

grau



dans le Languedoc, chenal reliant un étang côtier à la mer ou embouchure d'un fleuve côtier. Le Grau-d'Agde ; Le Grau-du-Roi. « De place en place un flamant rose mouchetait de sa petite flamme l'eau terne et mate d'un grau. »

extranéité



qualité d'étranger. « Certains délinquants excipent de leur extranéité pour échapper à la loi nationale. »
caractère de ce qui est étranger à qqch. « Le mystique ressent l'extériorité, ou plutôt l'extranéité des images, des émotions qui lui parviennent par voie intérieure. »

ente

ente



[arboric.] greffe, greffon. Faire une ente. Prune d'ente.
p. méton.: l'arbre greffé. « Il s'interrompit pour couper une branche morte sur une ente. »

enter : procéder à une ente; greffer. « On demandait à Gaspard d'enter les arbres, parce qu'il avait la main à cela. »
(s')enter sur : « Par cette alliance, il avait l'intention de s'enter sur le fief Durosier. » « Son parisianisme était enté sur le porte-greffe provincial. » « L'argot, langue entée sur la langue générale comme une espèce d'excroissance hideuse, comme une verrue. »
p. anal.: emboîter deux pièces de bois bout à bout. « Les poteaux montants étaient entés l'un sur l'autre. »

Golem

Golem



dans la tradition juive d'Europe orientale, être artificiel (fait d’argile) à forme humaine que l'on dote momentanément de vie en fixant sur son front le texte d'un verset biblique.

anonchalir



vx, littér.: rendre nonchalant, amollir. « Le repos anonchalit les hommes. »
emploi pronom.: devenir nonchalant, se laisser aller : « Aussi ne verra-t-on ni son astre pâlir, ni son esprit oseur près des académiciens s'anonchalir. »

celer



taire, garder secret, cacher. « Celer la vérité. » « Pour ne rien vous celer. Pour être tout à fait sincère. »
se faire celer = faire dire qu'on n'est pas chez soi. « Il s'enferme chez lui, néglige ses amis, se fait celer à tout le monde. »

mansuétude



disposition d'esprit qui incline à une bonté indulgente. Faire preuve de mansuétude. « Dans cette affaire, la mansuétude du gouvernement est pointée du doigt. »

colorature

colorature



En musique classique, une coloratura, ou colorature (de l'allemand "Koloratur", "vocalise") est une voix virtuose apte à réaliser de périlleuses vocalises au sein d'un répertoire richement orné : trilles, arpèges, notes piquées, etc.
Depuis la disparition des castrats, les coloratures sont exclusivement des voix féminines (soprano et mezzo-soprano).
partitions de coloratures : la Reine de la Nuit, dans La Flûte enchantée de Mozart ; Rosina, dans Le Barbier de Séville de Rossini.

parfiler

parfiler



défaire fil à fil un tissu précieux pour en récupérer l'or ou l'argent qui recouvre les fils (=effiler). « Le duc tuait le temps à parfiler du galon d'or. » « Nos mères de leurs doigts oisifs s'amusaient à parfiler, décousant broderies et galons, détachant chaque fil un par un. »
tisser une étoffe ou un galon en entremêlant des fils de matières ou de couleurs différentes. « Damas parfilé d'argent et bordé de martre. » « Les courants d'air sont si forts qu'ils ont dû faire parfiler les rideaux de fils d'acier. » « Ô femme, qui avez parfilé la soie de ma vie » « De lourds nuages que le crépuscule parfile d'or. »
pronom.: « En coulisse, où les coeurs se lient, où les histoires se parfilent. »
parfilage : action de parfiler; résultat de cette action. « J'occupais mes soirées à faire du parfilage. »

gambit

gambit



aux échecs, le gambit (de l'italien "gambetto", croc-en-jambe) est un sacrifice volontaire d'un pion dans la phase d'ouverture du jeu, afin d'obtenir un avantage stratégique. « Les parties débutant par un gambit sont souvent très rythmées, car le camp qui l'aura joué s'efforcera de ne pas perdre son avantage. »
fig.: « Elle joue un gambit en acceptant ce poste : ce sera soit un tremplin, soit un frein pour sa carrière. » « Le gambit démocratique de Poutine : un risque calculé de sacrifier un peu pour gagner beaucoup. » « J'accuse de Zola, le gambit de la victoire dreyfusarde. »

logomachie



querelle de mots; désaccord quant à l'acception que l'on attribue aux mêmes mots. « Il y a beaucoup de discussions qui ne roulent que sur une logomachie ; Pour en finir avec cette logomachie, je répète que par abolition de la propriété, je n'entends que l'abolition des revenus des capitaux. »
discours oiseux et empreint de verbalisme. « Mon nouvel ami parle une langue précise, pure, qui tranche sur la redondante logomachie d'alors. »

disert



qui s'exprime, parle facilement et avec élégance. « Le comte a le soin de la phrase, une certaine élégance fleurie et diserte ; Les lettrés guettaient sur ses lèvres disertes l'apparition de belles sentences antiques. »

libelle



petit livre de caractère satirique, insultant ou diffamatoire. « Veut-on écraser un ennemi politique ? On le calomnie dans un libelle. » « D'innombrables libelles, d'une violence extraordinaire, furent publiés contre Henri III. »
genre littéraire correspondant. « Ce livre a de l'allure, mais, par endroits, il tient du libelle. »

espagnolette

espagnolette



système de fermeture de châssis (fenêtre, volet, porte) composé d'une tige de fer munie d'une poignée et dont les extrémités à crochets viennent s'emboîter dans des gâches (p. méton: la poignée de ce système).
fermer (deux châssis) à l'espagnolette : les laisser entrouverts en ne les maintenant que par la poignée. « On avait simplement fermé le volet à l'espagnolette, sans l'attacher de l'intérieur. »

aile de corbeau

aile de corbeau



de couleur noire. Cheveux (couleur) aile de corbeau. « Ses longs cheveux aile de corbeau descendent sur ses épaules. » [couleur]

billabong

billabong



en Australie, point d'eau qui ne s'assèche jamais et où toute la vie animale se regroupe pour survivre en saison sèche.

levantin

levantin



originaire du Levant, des côtes de l'Asie et de l'Égypte (=proche-oriental). Peuples levantins; nations, villes levantines. « La civilisation apparue autour des mers levantines. » « Les Levantins de l'Empire ottoman. »
caractéristique des habitants de ces pays. Élégance levantine; costumes levantins. « Ils avaient cet air levantin caractéristique des rives de la Méditerranée. »
étoffe de soie unie fabriquée à l'origine dans les pays du Levant. Robe, mante de levantine.

pugilat

pugilat



[antiq.] jeu de lutte à coups de poings. « Pythagore passait pour avoir eu le prix du pugilat. »
p. ext.: bagarre à coups de poing (=rixe). « La querelle dégénère en pugilat. » « La discussion tourne au pugilat. » « Interné suite à une affaire de pugilat avec un cocher. »
p. métaph.: « Ce pugilat à outrance entre notre égoïsme et notre devoir. » « Taux de change du yuan : gare au pugilat américano-chinois ! »

bédière

bédière



torrent parcourant la surface d'un glacier. « D'innombrables bédières vermiculaires »

lèchefrite



(fém.)
ustensile de cuisine placé sous la broche pour récupérer la graisse et le jus de la viande. « La graisse chantait dans la lèchefrite. »
plateau métallique destiné à recueillir jus et graisses de cuisson dans un four.

Rodinia

Rodinia



"terre mère" en Russe, Rodinia est le nom du supercontinent formé il y a environ 1.100 millions d'années, ancêtre d'un autre super-continent, la Pangée, lui-même ancêtre des continents actuels.
« La première grande glaciation, provoquée par la dislocation du supercontinent Rodinia, il y a 715 millions d'années. »

sororal



relatif à la/aux sœur(s). L'affection, la jalousie sororale. « La figure sororale est parfois présentée comme un substitut maternel. »
p. anal.: qui évoque une sœur par sa douceur affectueuse, compréhensive. « Toi, sororale, toi sûre amante au grand cœur dévoilé... »
p. anal.: « de délicieuses, de bonnes, de sororales pantoufles que je ne quitterai que le soir. »
sororalement : à la manière d'une/des sœur(s). « Il y avait deux alcôves, l'une pour les deux filles, qui couchaient sororalement ensemble; l'autre, pour le père et la mère. »

récliné



[botanique] dont l'extrémité pointe vers le sol. Feuilles réclinées.

taler

taler



marquer, meurtrir. « Le malade avait le dos talé, déformé par le lit. »
p. métaph.: « ma peau, je te la donne. C'est une vieille peau qui me tale à l'endroit du cœur. »
[fruits] « Le transport par chemin de fer risque de taler ces fruits. » « On récoltait à part les fruits tombés d'eux-mêmes, trop mûrs, souvent talés, écrasés dans les hautes herbes. » « Au milieu de la table, les pêches, renversées l'une sur l'autre, se talent. »
« Un vieillard talé, taché, abîmé en tous points de son corps. »
fam.: taler les fesses, le derrière. « Je te talerai le derrière! »
fig.: harceler, importuner. « Sa conscience ne le talait presque plus, sauf aux heures de visite, lorsque sa mère était là. »
talure : meurtrissure sur un fruit, ou p. métaph.: « la menace dont il portait le poids ne le gênait pas trop; c'était à l'endroit du cœur, une talure discrète dont les environs étaient à peine endoloris. »

abaya

abaya



tunique noire portée par les femmes musulmanes, couvrant tout le corps à l'exception du visage, des pieds et des mains. Son port est obligatoire en Arabie saoudite et dans les pays du golfe Persique. « Dubaï est sans aucun doute la ville la plus tolérante de la région du Golfe. Le port du voile n'y est pas obligatoire, pas plus que celui de l'abaya. »

jaboter



[oiseau] pousser des cris en secouant le jabot. « Entendez-vous jaboter ces perruches? »
[pers.] bavarder sans arrêt de façon plus ou moins futile ou oiseuse (=babiller, jaser). « Je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps. »

aménorrhée



disparition partielle ou totale du flux menstruel chez une femme en âge d'être réglée

linéament

linéament



ensemble des lignes essentielles caractérisant l'aspect général d'un être, d'un objet. Premier linéament; linéaments primordiaux. « L'art florentin conserva quelques-uns des linéaments de l'art antique. »
plur.: traits particuliers d'un visage. « La pointe du menton et l'os du nez soulèvent et tendent la peau en émergeant des chairs. Ce sont les seuls linéaments sensibles dans ce visage. »
premières traces d'organisation de l'embryon chez tout être vivant. « Depuis l'apparition des premiers linéaments dans le foetus jusqu'à son développement... »
fig.: lignes qui forment l'esquisse ou l'ébauche d'une oeuvre. Dessiner les linéaments. « Néanmoins nous devons tracer les premiers linéaments et poser les premiers jalons de cette classification. » « Je demeurais un adolescent à travers ces troubles, c'est-à-dire un être encore incertain, inachevé, en qui s'ébauchaient les linéaments de son âme à venir. »
linéamentaire: qui se résume à des linéaments. « Dépossédé de tous ses biens, il se vit réduit à condescendre aux plus linéamentaires expédients. »

giron

giron



partie du corps comprise entre la ceinture et les genoux, chez une personne assise.
rentrer, retourner dans le giron de : retourner là où l'on était protégé.
sphère d'influence, de protection, refuge. « Les enfants élevés, comme vous, dans le giron maternel restent plus longtemps enfants que les autres. » « Le giron de la sainte mère église. »

miroir aux alouettes

miroir aux alouettes



engin de chasse constitué de petits miroirs qui scintillent au soleil et dont on se sert pour prendre les alouettes.
fig.: leurre, tromperie. « Dans bien des cas, les études longues s'avèrent être un miroir aux alouettes qui engendre beaucoup de frustrations. »

acception



sens particulier dans lequel un mot est utilisé. Acception courante, usuelle, rigoureuse, étendue ; mot à double acception. « J'emploie ce terme non pas dans son acception commune mais dans son acception philosophique. » « Le mot liberté, comme tous ceux qui expriment des idées abstraites très générales, est souvent pris dans une multitude d'acceptions différentes, qui sont autant de portions particulières de sa signification la plus étendue. »

préférence qu'on a pour une pers. (ou chose) au préjudice d'une autre. « Dieu, qui n'a acception de personne, ne fait pas plus de cas de la jambe gauche que de la jambe droite. » « Sans acception de qualités, sans acception de fortune, sans acception de parti, c'est-à-dire sans tenir compte des qualités d'une personne, de sa fortune, du parti auquel elle appartient. »
acception de personne = favoritisme. « Vous ne ferez pas acception de personne en jugeant, mais vous écouterez le petit comme le grand. »

stabulation



séjour, mode d'entretien du bétail en local fermé, et plus particulièrement des bovins à l'étable ou dans un espace limité à l'air libre. La stabulation favorise l'engraissement.
stabulation entravée : stabulation dans laquelle les animaux restent attachés pendant tout leur séjour à l'étable (par oppos. à stabulation libre).
séjour, élevage des poissons en vivier, des huîtres dans un parc.

courtine

courtine



rideau servant à dissimuler et à décorer un lit. Lit à courtines (=lit à baldaquin). « Je m'endormais protégé contre le vent de la nuit sous mes courtines de velours. »
p. ext.: tenture permettant de masquer un élément ou une partie d'un espace intérieur (porte, autel, etc.). Les courtines d'un oratoire. « Les maisons étaient tendues de courtines et de tapisseries précieuses. »
p. métaph.: « les longs rameaux de la vigne formaient des courtines de feuillage devant les fenêtres. »
fortif.: partie de rempart comprise entre deux bastions ou deux tours. « Une courtine gardée par des soldats. » « Deux tours reliées par une longue courtine. »

soliflore

soliflore



vase étroit conçu pour recevoir une seule fleur. « Un (vase) soliflore en verre à col de cygne. »

lé



largeur d'une étoffe entre ses deux lisières.
bande de tissu dans toute sa largeur. Lé de calicot, de dentelle, de soie. « Du haut en bas des avant-scènes, à droite et à gauche, tombaient d'immenses lés de toile grise, pour protéger les tentures. »
largeur d'une bande de papier peint. « Pour agrémenter une pièce aux murs unis, quelques lés de papier peint bien répartis pourront mettre en valeur certains meubles, objets ou volumes. »

chemin de halage. « Deux hommes marchent sur le lé, ils portent des canotiers et parlent tranquillement... »
p. anal.: bande de terrain étroite. « Un jardin naïf s'entr'ouvre, étroit lé de sol ébloui de ciel et de végétations tendres. »

tourmenteux



qui est sujet aux tourmentes, aux tempêtes. « Les plages tourmenteuses de l'océan. »

essart

essart



terre déboisée et défrichée. « Il vit un lion dans un essart. »
essarter = défricher une terre en arrachant et, éventuellement, en brûlant la végétation. « On essarta partiellement cette vaste forêt pour y installer la ferme. »

monte-en-l'air

monte-en-l'air



fam.: cambrioleur. « Le monte-en-l'air a dû s'introduire dans la demeure par le toit. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2687 mots)