Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2716 mots)

haquet

haquet



charrette étroite et longue, dépourvue de ridelles, et servant essentiellement au transport des tonneaux. « Le marchand de tonneaux, avec son haquet attelé et le cheval allant au petit pas et les tonneaux sur le haquet »

blue chip



Une "blue chip" est le surnom d'une action de société cotée que l'on pense être fiable, en excellente santé financière et fermement ancrée comme un chef de file dans son domaine. Les "blue chips" distribuent généralement des dividendes et sont considérées favorablement par les investisseurs. Wal-Mart, Coca Cola, Gillette sont des exemples de "blue chips".
Le terme provient du poker où le jeton de plus grande valeur peut être de couleur bleue.

vénerie

vénerie



chasse à courre. Grande, petite vénerie; règlement, traité de vénerie.« Le cerf, le chevreuil et le sanglier sont d'abord animaux de vénerie. » « Il sait par cœur tout le vocabulaire de la vénerie. »
p. méton.: équipage d'une chasse. La vénerie du roi.
p. méton.: lieu où logeait l'équipage de chasse d'un souverain. « La chambre du roi, la chapelle-oratoire,, les écuries, la vénerie, la louveterie... »

veneur :
celui qui mène la chasse à courre ou qui y participe. « Le chevalier, muni d'un bâton, bat les buissons, tandis que le veneur fait retentir tout le bois du son de son cor. »
métaph: « je vous connus grand veneur d'âmes, les chassant et les rabattant ainsi que la mienne, dans une trappe. Aujourd'hui, vous ne me forlancez plus... »
grand veneur = officier responsable de la vénerie d'un souverain.
sauce grand veneur = sauce poivrade additionnée de gelée de groseille et de crème fraîche, parfois avec le sang de l'animal (=sauce venaison).

patache

patache



petit bateau, souvent en mauvais état, faisant le service du courrier et des passagers. « La patache qui faisait le service entre Bastia et Toulon, me reçut à son bord. »
p. ext. vieux bateau. « L'autre grand bateau, une patache pourrie, appartenait à Rouget. » « Nous étions amarrés au fond du bassin parmi les vieilles pataches. »
p. ext.: vedette qui amène les douaniers à bord des navires sur rade. « J'étais sur la jetée pour voir rentrer la patache de la douane. »
p anal.: mauvaise diligence à deux roues, mal suspendue, et dans laquelle on voyageait à peu de frais. « Les diligences de Châteauroux à Orléans étaient d'affreuses pataches. »
fam. vx. : mauvaise voiture privée ou publique, inconfortable et de modèle désuet.

patachon : conducteur d'une patache (diligence). Toujours en route, il était réputer mener une vie déréglée et boire beaucoup, d'où l'expression « mener une vie de patachon ».

jansénisme



doctrine chrétienne issue de la pensée de Jansénius selon laquelle le salut serait accordé dès la naissance, et les mérites personnels n'y contribueraient pas. « La morale austère du jansénisme. »
mouvement politique issu du jansénisme religieux, provoqué par l'opposition de Port-Royal à Louis XIV et aux Jésuites.
austérité extrême, rigorisme inflexible dans la piété, la morale, les principes, et dans leur application (=puritanisme). « Il y a certainement un peu de jansénisme dans ce jugement moral qui veut rappeler les femmes au sérieux et à la pudeur. »
sévérité, rigorisme en matière d'art, de style.« Ce temps est aussi dans le jansénisme, dans le besoin de pureté que l'histoire a trop effacé derrière le faste du grand siècle. Les nouveaux romanciers ont un vocabulaire rigoureux, un style sans bavure, un jansénisme de l'expression qui leur fait dire : "Colette écrit mal". »
jansénisant : qui a des tendances jansénistes.
pour les jansénistes, tout est écrit à l’avance (prédestination) // pour les jésuites, la liberté personnelle dans toute décision.

passez muscade !



on appelle "muscade" une petite boule de liège, ressemblant à une noix de muscade, dont les escamoteurs se servent dans leurs tours. "Passez muscade !" annonce que la muscade va changer de gobelet.
fig.: se dit d'une manœuvre exécutée avec habileté et qui passe presque inaperçue. « Une baisse, même artificielle, des chiffres du chômage a suffi à redorer l'image du gouvernement. Et hop ! Passez muscade ! »

fiel



liquide amer, verdâtre, contenu dans la vésicule biliaire.
bile des animaux de boucherie, de la volaille, etc.
p. ext. substance amère. « Boire le vinaigre et le fiel. »
peint.: fiel de boeuf = liquide vert servant de fixatif pour les dessins au crayon que l'on veut enluminer.
expr. fam.: « Comment, pas vrai? attends, fiel de corbeau! »
fig.: sentiment d'amertume, de douleur. « Le fiel des rancunes; boire à la coupe de fiel; goûter le fiel avant le miel. Vous m'abreuvez de fiel et d'absinthe, vous rouvrez toutes mes blessures. Se nourrir de fiel, boire chaque matin un calice d'amertume. »
animosité plus ou moins sourde, haine contre quelqu'un ou quelque chose. « Le fiel des envieux; une âme, une satire pleine de fiel; des regards chargés de fiel; avoir le fiel à, dans la bouche; épancher son fiel. Je n'ai jamais senti dans mon coeur de fiel pour l'émigré. Donnant libre cours au fiel qui l'étranglait. »
sans fiel = sans aucune méchanceté.
n'avoir pas plus de fiel qu'un pigeon (le foie du pigeon ne contient pas de fiel). « Elle avait le coeur sur la main et pas plus de fiel qu'un pigeon. »
fieller = écrire avec fiel. « Il avait fiellé des articles nombreux contre les turpitudes et les hontes du règne. »

contrescarpe

contrescarpe



talus extérieur d'un fossé de fortification, qui fait face à l'escarpe. « Les contrescarpes du château, surmontées d'un chemin couvert et de glacis. »
p. métaph.: « quelques gouttes de sueur, roulant à travers les ravines et les contrescarpes de son front, s'étaient arrêtées aux broussailles de ses sourcils grisonnants. »

apostille



annotation ajoutée en bas ou en marge d'une lettre, d'un écrit. « Quelques-unes des pièces portent des apostilles de la main même de Napoléon. Je transmets le courrier tel quel, avec l'apostille : "Ah! elle est bien bonne!" »
courte recommandation ajoutée à une requête. « En marge de cette pétition était une apostille signée du baron, et qui commençait par cette ligne : "J'ai eu l'honneur de parler hier du bon sujet qui fait cette demande...". »
petite note marginale ajoutée à un écrit pour l'éclairer, le critiquer ou le rectifier (=annotation).

apostiller :
mettre une apostille dans la marge ou en bas d'une pétition, d'une requête, d'une lettre, etc. « Ils passent leur vie à signer, parapher, apostiller en marge les lettres à répondre et celles répondues. »
p. ext.: commenter (surtout oralement).

fondrière

fondrière



endroit d'un terrain (de niveau plus bas que les terrains environnants) qui, souvent envahi par l'eau, est généralement marécageux. « Des fondrières meublées d'arbres épars et des vallons obscurs. » « Ce terrain ne vaut rien : il est gâté par une fondrière marécageuse. »
p ext.: trou bourbeux. « Coupant à travers le bois, il sautait, tombait dans les fondrières. » « Sautant les flaques d'eau et les fondrières... »
crevasse, faille. « De larges ravins, des fondrières en forme d'entonnoir... »

suber

suber



synonyme scientifique de liège.
substance végétale dont la transformation aboutit à l'élaboration du liège. « Liste des principes immédiats végétaux : la sève, le tannin, la résine, le caoutchouc, le ligneux, le suber. »
subéreux = qui contient ou qui est constitué par du liège. « Assise subéreuse d'un tronc; écorce, couche subéreuse. Lorsque la couche de cellules subéreuses atteint 2 à 3 centimètres d'épaisseur, on procède à l'exploitation. »
p. anal.: qui a la consistance du liège. « Réceptacles charnus, subéreux ou ligneux. »

nantissement



contrat par lequel un débiteur remet au créancier, en vue de garantir le paiement de sa dette, un bien meuble ou immeuble.
bien ainsi remis. Prêter, prêt sur nantissement(s). « Il lui fallut mettre aussi ses joyaux en nantissement chez un riche négociant. »

argentin



son très vibrant, qui résonne comme l'argent. « On n'entendait que la voix grave et sonore du colon, et par instants le timbre pur et argentin de celle de Jenny. » « Les clochettes se mirent à tintinnabuler joyeusement avec leurs petites voix grêles, argentines ou cuivrées... »
qui a l'éclat et la blancheur de l'argent. « Sable argentin. » « La lune brillait, et nous donnait sa lumière argentine. » « Au clair argentin de la lune. »
ton argentin, peinture argentine : effet de couleur qui rappelle le blanc d'argent. « La peinture de Manet est argentine et blonde, débarbouillée des terres de momie et des jus de pipes qui ont crassé si longtemps les toiles. »

peccant



le plus souvent au fém. plur. [en parlant d'une humeur, d'une exhalaison] vicié ou trop abondant dans l'organisme et censé provoquer les maladies. « Le roi a des humeurs peccantes qui lui pèsent sur le cerveau, qui vont le lui remplir, et la crise est imminente. » « Il désigna magistralement le repli d'intestin où se formaient les vapeurs peccantes responsables de mon ballonnement. »
p. métaph.: « son attachement à la peccante, superficielle humanité des salons. »

miché, micheton



arg.: client d'une fille publique. Il me semblait, parfois, que nous étions en maison et que nous attendions le miché. De vieilles catins qui traînent sur les bancs, cherchant l'ombre pour leurs rides et de pauvres michés pas difficiles.
p. ext.: homme qui entretient une femme. C'est une fille qui a son genre de vie, elle saura jamais garder un miché.

coudrier



noisetier (=coudre). Bois de coudrier; rameau de coudrier.
bois de cet arbre. « Ses sabots de coudrier avaient fait place aux bottes fortes d'un postillon. »
coudraie, coudrette = lieu planté de coudriers. « Il prenait l'air sous sa coudrette. »

proactif



[néol. issu de l’anglais "proactive"] qui anticipe les attentes, prend l'initiative de l'action. Gestion proactive. « Un candidat proactif et motivé. »

liberty

liberty



tissu fin inventé par l'anglais Arthur Lasenby Liberty, identifiable par ses motifs à petites fleurs. « Une jeune brune habillée de liberty mandarine bordé de cygne blanc. » « Des coussins liberty mettent partout leur note acidulée. »
impression qui représente un semis de fleurs; style qui utilise ce motif. Papier-peint liberty.

planchéier

planchéier



garnir de planches le sol d'une pièce. « La chambre n'était ni carrelée, ni planchéiée. »
p. anal.: former, garnir le fond de quelque chose. « Le charbon de bois, planchéiant les fours, clignait brun sur rouge. »

ardillon

ardillon



pointe fixée sur la boucle d'une ceinture, d'un ceinturon ou d'une sangle, pour en assurer la fermeture en pénétrant dans un des trous de la courroie.
partie terminale de l'hameçon : « le brochet est hors de l'eau, l'horrible et cruel ardillon transperce sa lèvre. »

chaintre

chaintre



espace nécessaire pour tourner la charrue, à chaque extrémité d'un champ labouré (=tournière). « Il termina le sillon et en arrivant au chaintre, retint le cheval et s'arrêta. »
chemin à l'extrémité d'une terre, à la lisière d'un bois.
mode de culture de la vigne ou les rangs de vigne alternent avec des cultures intercalaires.

cochléaire

cochléaire



spiralé comme la coquille du colimaçon. « Le repli cochléaire de l'allée, comme un jeu de l'oie... »
relatif à la cochlée, conduit de l'oreille interne caractérisé par sa forme hélicoïdale. Nerf, implant, prothèse cochléaire. « L'implant cochléaire, cette prothèse de l'oreille interne qui pallie la cochlée déficiente. »

col bleu



arg.: ouvrier ou travailleur manuel, par opposition au "col blanc", dirigeant ou cadre (p allus. à l'habit bleu des ouvriers).

rue de nuages

rue de nuages



nuages dispersés en lignes parallèles à la direction du vent.

décours



période de temps comprise entre la pleine et la nouvelle lune. Au décours de la lune. Quand la lune entre en décours.
p. anal.: période de déclin d'une maladie. Période, phase de décours. « La fièvre était en son décours. »
p métaph.: « Au décours d'une révolution, le peuple redevient veule et cupide. »

blackbouler

blackbouler



évincer par un vote en mettant une boule noire dans l'urne.
rejeter une candidature. Blackbouler un candidat. « Son petit cousin se présentait au cercle. Il craignait qu'il ne fût blackboulé. »
fam.: évincer, repousser. Blackbouler un article (en refusant son insertion).

nielle

nielle



[orfèvr.] [du latin nigellus, "noirci"] incrustations noires sur fond clair, ou réciproquement. « Des oeuvres finement ciselées où les nielles, les émaux et les ivoires rehaussent la beauté du métal. »
nieller : orner de nielles un bijou ou une pièce d'orfèvrerie. Nieller la poignée d'un sabre. Niellé d'or. « Un disque de métal décoré d'un triskell niellé d'or. » « Luttant contre l'ombre, la clarté de la lampe niellait la lame de paillettes étincelantes. »
[bot.] plante adventice des céréales aux graines toxiques. « Semences de céréales contaminées par des graines de nielle. »

vigilantisme



exercice de la loi de manière individuelle et en dehors de toute procédure judiciaire légale (=auto-justice). « Symptôme d'un malaise social, le vigilantisme s'installe en France. »
dans la Rome antique, les "vigiles urbani" étaient les veilleurs de nuit chargés d'arrêter les esclaves en fuite, les mendiants, et de combattre le feu.

capillarité

capillarité



ténuité comparable à celle d'un cheveu. « La gondole serpente à travers l'infinie capillarité des rues aquatiques. »
phénomène d'élévation d'un liquide au-dessus du point de contact avec un corps (ex: sucre qui noircit trempé dans le café).
p. ext.: propriétés d'un corps dans lequel on observe le phénomène. La capillarité d'un corps. « La capillarité du tissu végétal favorise-t-elle l'ascension de la sève ? »
p. ext.: « Elle apprend l'écriture de manière instinctive, presque par capillarité, en lisant des livres. » « L'avenir s'y dessinait naturellement, orienté par une sorte de capillarité du bonheur. »
capillarité sociale = mouvement d'ascension des individus dans l'échelle sociale. « Dans une démocratie, tout petit bourgeois peut et veut s'élever. Ce phénomène de capillarité n'est possible que dans un pays d'égalité politique et d'inégalité économique. »

anguiforme

anguiforme



qui a la forme d'un serpent (=serpentiforme). « Le requin-lézard, avec son allure anguiforme, peut atteindre 2 mètres de long. »

flaccidité



caractère d'une chose flasque. Flaccidité d'un corps, d'un muscle. « Ses seins ont la flaccidité et le reploiement mou de crêpes posées sur des coupes. »
fig.: caractère de ce qui manque de vigueur. Flaccidité d'un style ; flaccidité intellectuelle. « Je ne supporte ni la flaccidité de sa pensée ni l'aménité de son style »

flaccide
qui n'a pas de tenue (=flasque). Muscles, tissus flaccides.
fig.: « Un roman d'une écriture soignée, encore que trop flaccide à mon goût. »

forfaiture



[dr. féodal] acte commis en violation du serment de foi prêté par un vassal à son suzerain et entraînant la confiscation du fief tenu par ce vassal.
crime commis par un fonctionnaire public dans l'exercice de ses fonctions (=prévarication). « Le juge qui viole le principe d'impartialité se rend coupable de forfaiture et peut être poursuivi au civil et au pénal. »
p. ext.: manquement grave à une parole donnée, à son devoir; trahison de la confiance d'autrui. « Ne pas leur venir en aide serait, de notre part, une forfaiture. » « Ai-je donc commis quelque forfaiture dont la teneur m'est inconnue ? »

duramen

duramen



(du latin durare, durer) partie interne du bois, appelée également « bois de cœur » ou « bois parfait ». Le duramen est dur, dense, imputrescible, et plus sombre que l'aubier qui l'entoure. « La transformation de l'aubier en duramen, caractérisée notamment par des dépôts de tanins et d'oléorésines, nécessite 20 ans chez le chêne, 3 ou 4 ans seulement chez le châtaignier ; elle n'a pas lieu chez le hêtre et le sapin. »

satori

satori



éveil soudain de l'esprit, rendu possible par la méditation zen. « Le moine nous raconta son expérience de l’Éveil, lors d’un premier satori, d’une première "illumination". »
p ext.: « J'ai eu alors un satori. C'était comme un voile qui tombait d'un coup. Depuis lors, je suis devenu libre, et je le suis resté. » « La découverte du jazz fut pour lui un satori. »

opératique

opératique



qui concerne, qui est en rapport avec l’opéra. Style, voix, mise en scène opératique. « La détresse du personnage prend au fil du récit une majesté opératique. » « La Chartreuse de Parme, ce rêve d'une vie italienne, passionnée, opératique. »

faction



groupe qui cherche à renverser ou fragiliser le pouvoir établi. Factions qui divisent un parti, un pays, une ville. Guerre de factions.
machination subversive visant à faire prévaloir les intérêts d'un petit groupe (=complot, conspiration, intrigue, sédition). « On l'accuse d'avoir participé à une faction contre-révolutionnaire. »
petit groupe de personnes unies par des idées, des goûts, des intérêts communs et qui mènent à l'intérieur d'un groupe plus important une action pour imposer leurs conceptions. Faction musicale. « Une petite faction militaire qui s'arroge le droit de parler au nom de l'armée. » « Il se forme des factions dans la poésie, qui prennent les façons rudes et âpres des partis politiques. »

surveillance exercée par un homme en armes aux abords d'un poste, dans un lieu déterminé (=garde, guet, quart). Être de, en faction; mettre, placer un soldat, une sentinelle en faction; monter, prendre la faction; relever de faction. « Ils ont alerté l'agent en faction au coin de la rue. » « Trois gendarmes de faction se promenaient en faisant retentir leurs sabres sur le plancher. »
p. ext.: attente, surveillance prolongée en un même lieu. Faction assidue, longue; monter la faction. « Au bout de deux heures de faction, il vit le portier chargé d'une pyramide de malles. »

transalpin

transalpin



au-delà des Alpes. Région transalpine. « Liaison ferroviaire transalpine Lyon - Turin. »
p ext.: Italie, Italien « La pizza, symbole incontournable de la cuisine transalpine. » « Vous autres les transalpins... »

évent



exposition au vent, à l'air. Mettre des marchandises à l'évent.
fig.: tête à l'évent = pers. étourdie, frivole. « Il connaissait trop bien cette tête à l'évent, pleine de lacunes et de fentes, pour lui confier ses projets de bonheur. »
p. ext.: altération subie par une substance (notamment alimentaire) exposée trop longtemps à l'air. « La négligence dans le remplissage des tonneaux, permettant au vin le contact avec l'air atmosphérique, fait contracter au vin un goût d'évent. »
p. méton.: odeur dégagée par un produit exposé à l'air. « Le vieux parfum de l'encens se mêlait à l'évent des pierres humides. »
fig.: découverte, mise au jour d'une chose que l'on souhaite tenir cachée (cf. éventer).
orifice naturel ou artificiel permettant le passage de l'air ou d'un fluide. Évent hydrothermal.
orifice respiratoire des cétacés, situé au dessus de la tête. « Pour aller sous l’eau, les cétacés retiennent leur respiration en fermant leur(s) évent(s). »

rengorger (se)

rengorger (se)



[le suj. désigne un oiseau] avancer, gonfler la gorge en ramenant la tête en arrière. « Un gros pigeon se rengorgeait au soleil. »
p. méton.: prendre une attitude avantageuse, faire l'important. « La bourgeoisie femelle se rengorgeait, portait la tête haute, avait la figure gonflée d'orgueil et l'œil brillant d'enthousiasme. » « Il porte beau, se rengorge, est familier avec les autorités du pays, obséquieux avec les étrangers, hautain avec les inférieurs. »
part. passé.: « Roulant la taille, rengorgées, le rire haut, se sachant admirées. »
se rengorger de : « Ces gens qui se prennent au sérieux, qui se rengorgent de leurs travaux et de leurs mérites. »

souquer



mar.: raidir ou serrer fortement. Souquer une amarre, une écoute, une aussière, un nœud. « Lorsque le vent est fort, il faut souquer la drisse pour l'étarquer. »
souquer un hublot : le fermer en serrant à bloc. « Une lame frappa un hublot mal souqué, ils se mirent à jurer... »
agir avec force sur les rames. Souquer sur les avirons. Souquer ferme. « Toutes les rames à la mer! Coup de sifflet. Attention! Souquez! Une, deux! Une, deux! »
p. ext., fam.: « Il souque dur; et il est très obéissant, dit-elle d'un air épanoui. »
-------------------------------------
arg.: attacher, ligoter qqn solidement. « Il a fallu qu'ils l'arriment, qu'ils le souquent sur la banquette avec de la corde. »
être souqué : être serré, comprimé.
donner à qqn une bonne correction, punir sévèrement.
-------------------------------------
souquée : coup de rame énergique. « Sous la forte souquée du garde-pêche, le miroir d'eau qui reflétait la vieille auberge se brisa en vingt morceaux chavirés au fond de la rivière avec les souvenirs qu'ils évoquaient. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2716 mots)