Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)

rembucher

rembucher



suivre la voie d'un grand animal de chasse jusqu'à ce qu'il soit rentré dans son enceinte boisée ou fort. « Ronflant avait rembuché le cerf rouge, les rapprocheurs l'avaient mis debout et la meute l'avait attaqué. »
se rembucher : regagner le sous-bois et/ou son fort. « Les traces fraîches d'une compagnie de sangliers qui s'est rembûchée dans la forêt. » « Quand le cerf se rembuchait, le matin, il s'avançait loin dans un fort, s'y couchait lourdement pour bien marquer sa reposée. »
p. anal.: « Les brigands s'étaient rembûchés dans le bois. »
être rembuché (=se rembucher) « En faisant le tour de l'enceinte, on s'assure que les animaux y sont bien rembûchés. »

bigorexie

bigorexie



dépendance à l'activité physique, en particulier aux sports d'endurance ou de culturisme, par suite d'une pratique excessive (=sportoolisme).

coterie



groupe de personnes qui se soutiennent pour faire prévaloir des intérêts communs. Coterie littéraire, politique ; esprit de coterie. « À l'origine de toutes les fermentations humaines, à la naissance des plus grandes religions, il y a toujours de très petites coteries, d'imperceptibles groupes longtemps impénétrables. »
société d'ouvriers. « Une coterie d'ouvrières brocheuses. »
appellation familière que les ouvriers du bâtiment utilisent pour s'interpeller, ou désigner un ou plusieurs de leurs camarades. La coterie peintre, charpentier, maçon, etc.

conchyliculture



élevage des coquillages

impécunieux



qui manque d'argent : « l'homme impécunieux pour attirer l'argent devient ingénieux ; le morne troupeau, inactif et impécunieux, des fonctionnaires à la retraite... »

rouet

rouet



machine à roue mue par une pédale ou par une manivelle, servant à filer le lin, le chanvre, la laine, etc. Filer au rouet; ronron, ronflement du rouet.
ronronnement, bruit sourd et monotone. Rouet des guêpes. « Je m'endors, bercé par le rouet monotone du fleuve. »
cage à rouet = cage munie d'un cylindre tournant. « Une cage à rouet avec un écureuil dedans. »
fig. être au rouet = être dans un cercle vicieux, dans l'embarras. « Je suis au rouet à l'idée de quitter ce pays que j'aime. »

guingois

guingois



ce qui n'est pas droit, ce qui s'écarte du cheminement normal. « Il y a un guingois dans ce jardin. » « On a tâché de cacher le guingois de cette chambre par une cloison. »
ligne qui ne va pas droit. « L'ombre forme des guingois sur la tôle ondulée. »
de guingois = de travers. Une perspective de guingois. « Des livres posés de guingois sur les étagères. » « Elle se tient un peu de guingois. »
fig.: s'habiller de guingois; avoir l'esprit de guingois ; aller de guingois « Depuis son départ tout va de guingois. »

ubiquité

ubiquité



faculté d'être présent partout en même temps (=omniprésence). « Le travail en réseaux donne aux cadres le don d'ubiquité. »

tonnelle

tonnelle



petite construction, le plus souvent circulaire, à sommet en voûte, faite d'un treillage le long duquel on fait grimper des plantes afin de former un abri ombragé (=berceau, gloriette). « Une tonnelle de jasmins et de clématites. » « Des tonnelles en treillis vert mal dissimulées par les feuilles du lierre. » « La charmille, plantée de petits pieds arrachés dans le bois, que l'on dirigera en tonnelle continue appelée "cabinet de verdure". »
filet utilisé pour la chasse aux oiseaux. « Un lent rabat dirige les perdrix ou les canards vers la tonnelle. »

insane



qui a perdu son bon sens, fou. « Une vieille bigote un peu insane qui faisait peur aux enfants. »
[en parlant des idées, des sentiments] qui est contraire au bon sens, à la raison. « Des élucubrations insanes et d'une platitude désolante. » « Il se persuade que ses craintes sont insanes, qu'il est aimé. »

morigéner



réprimander, gronder, sermonner. « Christophe n'était pas homme à se laisser morigéner. Il trouva fort mauvais qu'un âne se permît de lui dire ce qu'il devait faire, en musique. »

libelle



petit livre de caractère satirique, insultant ou diffamatoire. « Veut-on écraser un ennemi politique ? On le calomnie dans un libelle. » « D'innombrables libelles, d'une violence extraordinaire, furent publiés contre Henri III. »
genre littéraire correspondant. « Ce livre a de l'allure, mais, par endroits, il tient du libelle. »

échalas

échalas



piquet de bois servant à soutenir une plante, un arbuste, et en particulier les ceps de vigne (=pieu, tuteur, paisseau). « Echalas de chêne, de châtaignier, de roseau; les échalas des haricots avaient été renversés par le vent. »
fig.: « peut-être sa pensée-liane avait-elle besoin de cet échalas-support pour s'élever ».
bâton de bois servant de canne ou d'arme. Ex: frapper à coups d'échalas.
grand et maigre. « Elle est sèche comme un échalas, cette petite. » « Une femme de trente ans, anémique et pâle, très échalas, avec des rêves fous dans les yeux. »
avoir l'air d'un échalas, être planté comme un échalas : se tenir très raide : « il demeure là, raide et petit comme un échalas dans une vigne. »
en échalas : maigre et long. Jambes, nez en échalas. « Elle balançait ses jambes en échalas dans un élégant pantalon. »

nanar



film tellement mal réalisé et ridicule qu'il en devient involontairement amusant et comique. Normalement, le terme nanar diffère du navet par son aptitude à divertir. Le nanar amuse par ses défauts, tandis que le navet est simplement mauvais et ennuyeux.
tout ce qui est drôle car mauvais. Ex: un livre nanar.
dans le jargon des brocanteurs et bouquinistes, le nanar désigne un livre ou un objet médiocre et invendable.

Blitzkrieg



la stratégie de la Blitzkrieg ("guerre-éclair" en allemand) consiste à utiliser conjointement blindés et avions pour percer les lignes ennemies en un point de rupture précis. L'objectif est de neutraliser l'ennemi avant qu'il n'ait eu le temps d'opposer un front solide. Les trois éléments essentiels sont l'effet de surprise, la rapidité de la manoeuvre et la brutalité de l'assaut.
c'est grâce à cette tactique très offensive que la Wehrmacht a réussi à vaincre les armées alliées durant la première partie de la Seconde Guerre mondiale (lors de la "bataille de France", 1940, qui mit fin à la "Drôle de guerre" ou "Sitzkrieg", guerre assise).
La Blitzkrieg fut ensuite contrée par les alliés, qui l'appliquèrent à leur tour.
ne pas confondre avec le "blitz" ("éclair" en allemand), campagne de bombardement du Royaume-Uni par la Luftwaffe, l'aviation allemande dans le cadre de la bataille d'Angleterre.

polymathie



connaissance approfondie d'un grand nombre de sujets différents (=savoir encyclopédique). « Des méthodes nouvelles faciliteront-elles la polymathie ? »
polymathe : Léonard de Vinci, René Descartes, Benjamin Franklin étaient des polymathes.

Zeitgeist



terme allemand signifiant "l'esprit du temps", théorisé par Hegel puis Heidegger. Il dénote le climat intellectuel ou culturel d'une époque.
Il se différencie du Volksgeist ("Esprit du peuple"), qui décrit l'âme d'une nation particulière, et du Weltgeist ("Esprit du Monde"), qui décrit l'esprit immuable de l'humanité.

karma

karma



dans le bouddhisme et l'hindouisme, somme de ce qu'un individu a fait, est en train de faire ou fera. Chaque individu est responsable de son karma (de ses actes), et donc de sa sortie du "Samsara" (cycle des réincarnations). « Encore une épreuve. Cela fait probablement partie de mon karma. »

karmique : qui concerne le karma. Loi karmique ; rétribution karmique. « Vie après vie, nous progressons sur l’échelle karmique, de la créature la plus insignifiante jusqu'à l'être transcendantal. »

monte-en-l'air

monte-en-l'air



fam.: cambrioleur. « Le monte-en-l'air a dû s'introduire dans la demeure par le toit. »

ocre

ocre



substance colorante naturelle, d'un jaune plus ou moins accentué.
couleur tirée de ce pigment : « un badigeon d'ocre jaune ; il y avait là une pointe d'ocre et un soupçon de kermès, c'était peut-être le cinabre ? ; des hauts murs badigeonnés d'une ocre si rouge qu'ils paraissent dégager eux-mêmes la lumière. »
p. ext : couleur d'un brun plus ou moins clair tirant sur le jaune ou sur le rouge. « Une boiserie d'un vert bouteille que le temps avait nuancé d'ocre et de bitume ; sa tête maigre et creusée, d'un ton sévère, où l'ocre et le bistre étaient harmonieusement fondus... »
adj. invar : « couleur, peinture ocre ; dentelle ocre ; affiche ocre. »
ocrer : colorer en ocre, donner des reflets d'ocre à quelque chose. [couleur]

morbifuge



qui repousse la maladie (du lat. morbus, "maladie" et fuga, "faire fuir"). « Les laudatives épithètes de vin "nourrissant, théologique et morbifuge. »
ignifuge : qui éteint le feu, qui préserve de l’incendie. « Un coffre-fort ignifuge, spécialement conçu pour protéger les documents d'un incendie. »
lucifuge : qui fuit la lumière. « Par temps clair, ces poissons préfèrent le fond, car ils sont lucifuges. »
obésifuge : qui évite, combat l'obésité. « Des inconditionnelles du régime qui, emportées par un zèle obésifuge, en oublient son véritable intérêt. »

fulminer



[divinité] lancer la foudre. « Alors le Seigneur apparut dans l'éclair, le tonnerre et les trompettes; il fulminait et grondait. »
[chose] briller de tous ses feux, resplendir. « Sur des bancs, fulminaient les robes vermillon des enfants de choeur. »
fig. [pers.] éclater en invectives ou menaces, exploser sous l'effet de la colère. « M. Churchill fulminait et jurait qu'il défendrait Spears. »
fulminer contre (qqc.). « Je l'entends fulminer contre une exposition. Il fulmine contre ceux qui abusent de leur pouvoir pour opprimer leurs subordonnés. »
p. méton.: « la lettre, dont il nous lit la copie, fulmine contre un écrivain "immonde". »
p. ext. [en parlant d'une opinion émise] formuler avec violence (une critique, un jugement négatif). « Le jugement passionné fulminé unanimement par les partis politiques. Il fulminait des imprécations, il s'emportait contre Finot. Aussitôt se fulminèrent de terribles imprécations contre l'ancien maire. »

languissant



dans un état de grande faiblesse physique ou psychologique. Santé languissante. « Il me parut grandi, mais faible et languissant d'un coup d'épée qu'il avait reçu dans la poitrine. »
qui languit d'une passion amoureuse; langoureux. « Elle avait perdu de sa belle tranquillité; des frissons l'agitaient, elle restait languissante, les mains lasses et inoccupées. »

mucilagineux



qui contient du mucilage (liquide visqueux), qui en a la consistance ou l'aspect.
fig.: « un roman d'amour, tiède et mucilagineux »

pod

pod



groupe de cétacés. Pod de dauphins, de narvals, de cachalots. « On compte seize pods d'orques dans le nord de l'océan Pacifique, trois dans le sud. »

chausse-trappe

chausse-trappe



défense constituée soit par un pieu aigu camouflé au fond d'un trou dissimulé par une trappe, soit par quatre pointes de fer.
piège à renard et autres animaux. « Il a retrouvé son chien pris au piège dans une chausse-trappe. »
fig.: embûche, piège. « Un pays creusé de chausse-trappes par le fisc et la police. » « Cette réforme est une jolie chausse-trappe pour le nouveau président. »

péripatéticien



partisan de la doctrine philosophique d'Aristote, de la tradition philosophique qui s'en inspire. Philosophes péripatéticiens. École péripatéticienne. « La hiérarchie des genres et des espèces, sur laquelle Aristote a fondé sa théorie du syllogisme, avait la plus grande importance aux yeux des péripatéticiens. »
relatif à la doctrine philosophique d'Aristote et de ses disciples, qui la caractérise. Arguments, concepts, épistémologie, logique, philosophie, style péripatéticien(s)/ienne(s). « Tout se tient dans la doctrine péripatéticienne : du principe de la classification dérivent les règles de la définition, et aux règles de la définition se lie la théorie du syllogisme. »
[p. réf. au fait qu'Aristote enseignait en marchant] qui s'effectue en déambulant et en échangeant des propos, des réflexions intellectuels. « Nos longues et bienheureuses promenades péripatéticiennes. » « Je faisais partie du groupe des péripatéticiens qui, pendant les récréations, en se promenant de long en large dans la cour, dissertaient. »
fam.: péripatéticienne : prostituée qui sollicite ses clients dans la rue.

madrépore

madrépore



type de corail. Banc, colonie de madrépores. « Au fond des criques, coquillages, algues, madrépores déployaient leurs splendeurs avec une magnificence orientale. »
p. métaph.: « Les préjugés, formés, comme les madrépores, du sombre entassement des abus sous les temps, se dissolvent au choc de tous les mots flottants. »

stakhanovisme

stakhanovisme



dans les pays socialistes, méthode de rendement fondée sur les innovations techniques et l’émulation des travailleurs. Le mot vient du nom d’un mineur soviétique, Stakhanov, qui aurait battu des records d’extraction de charbon en rationalisant le moindre de ses gestes.
p. ext.: discours selon lequel travailler sous pression produit un meilleur travail.

stakhanoviste
[ouvrier, entreprise, système] qui applique les méthodes de travail du stakhanovisme.
propre au stakhanovisme. Rendement stakhanoviste; méthodes stakhanovistes, néo-stakhanovistes.
p. ext., fam.: pers. qui fait du zèle ou pratique une activité de manière particulièrement intensive. « Ces acteurs stakhanovistes qui monopolisent les écrans. »

lucre



gain, avantage, profit tiré d'une activité quelconque (=bénéfice). Travailler pour le lucre.
péj.: profit pécuniaire, souvent matériel, plus ou moins licite et recherché avec avidité. Appétit, esprit, pensées de lucre; amour, appât, goût, soif du lucre. « Cette âpreté de gain, ce prurit de lucre, s'étaient aussi répercutés dans le clergé. »

assassin



l'étymologie de ce mot est incertaine, mais une origine possible est le mot arabe "hashishiyya" ("fumeur de haschich"), nom donné aux Ismaëliens de Syrie, des musulmans fanatiques qui, au temps des croisades, assassinaient (sous l'emprise du haschich) des chefs chrétiens et musulmans.

nuit des Longs Couteaux



nom donné à l'ensemble des assassinats perpétrés en Allemagne par les SS contre les SA les 30 juin et 2 juillet 1934, le terme se référant plus spécifiquement à la nuit du 29 au 30 juin 1934.
La SA, une organisation paramilitaire nazie, était perçue comme une menace par Adolf Hitler, qui en s'en débarrassant instaure véritablement sa dictature.

au pied levé



sans préparation, à l'improviste. « Doubler un rôle au pied levé. » « Vous me posez une question difficile : vous me prenez au pied levé. » « Il m'a fallu faire cette conférence au pied levé. »

pelleteux de nuages



qui se préoccupe de questions théoriques et n’ayant aucun sens pratique (=rêveur, idéaliste). « Vous les pelleteux de nuages, vous avez de bonnes critiques, mais que proposez-vous ? » « Idéologues pelleteux de nuages, nostalgiques de modes de vie dépassés »

taller

taller



production de plusieurs "talles", ou tiges secondaires, à partir de la plantule initiale. Ce phénomène explique par exemple la présence de plusieurs épis de blé sur une même tige primaire.
p.. métaph.: « depuis environ cent ans, les filles s'étaient mariées à des nobles de la province, en sorte que cette famille avait si bien tallé dans le Duché, qu'elle y embrassait tous les arbres généalogiques. »

décalogue



code formé par les dix commandements, gravés sur des tables, que Dieu a remis à Moïse sur le mont Sinaï. Les tables du décalogue; les préceptes, les lois du décalogue.
ensemble de lois ou de règles de comportement. « Aimer est son décalogue; aimer mieux, son évangile. » « Désormais, l'homme n'a plus d'autre loi que son bon plaisir, plus d'autre décalogue que l'estime qu'il fait de ses propres forces. » « Ce décalogue politique mérite seul le nom d'articles constitutionnels. »

hémostatique



propre à arrêter l'écoulement du sang. Pince hémostatique; substance hémostatique. « Un textile utilisé pour contrôler les saignements, que les spécialistes appellent un hémostatique chirurgical. »

cordelier

cordelier



surnom donné aux religieux de l'ordre de Saint-François d'Assise (Franciscains) en raison de la cordelière à trois nœuds qu'ils portent serrée autour de leur taille, symbole de la pauvreté.
aller sur la haquenée, sur la mule des Cordeliers = aller à pied, un bâton à la main.
parler latin devant les Cordeliers = parler avec assurance d'un sujet qu'on connaît mal devant des personnes qui le connaissent bien.
fam: avoir la conscience large comme la manche d'un Cordelier = être peu scrupuleux.
cordelier peut aussi désigner un membre du club des Cordeliers, club révolutionnaire fondé à Paris en 1790 dans l'ancien couvent des Cordeliers.

adoniser

adoniser



[d'après Adonis, myth. gr., jeune homme d'une grande beauté]
parer avec une recherche raffinée, excessive. « Adulé, adonisé − à dix ans on l'affublait d'un chapeau de forme haute et d'une veste à brandebourgs pour que déjà il eût l'air d'un homme! »
p. ext., péj. [en parlant du style] orner avec un soin raffiné jusqu'à l'excès. « De Vigny adonise son style, et il idolâtre son œuvre. »
emploi pronom.: se parer à la manière d'un adonis. « Le baron prit un bain, fit une toilette de marié, se parfuma, s'adonisa. » « Il se retira dans sa chambre où il s'adonisa de son mieux, n'épargnant ni le linge fin à broderies fenestrées, ni la poudre d'iris, ni le musc. »

élisabéthain



qui est relatif à l'époque du règne d'Élisabeth 1re d'Angleterre. Époque élisabéthaine; théâtre élisabéthain.
[écrivain] vivant à l'époque d'Élisabeth 1re d'Angleterre. « Les concetti qui d'ordinaire m'agacent et que je pardonne difficilement aux Élizabéthains. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)