Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

Une sélection de mots qu'on ne peut pas laisser dormir dans le dico !

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 (2517 mots)

cloaque



poche d'eaux sales et stagnantes où croupissent des ordures (=égout).
endroit très sale, malsain. « Cloaques industriels. Le peuple, celui qui se pourrit dans le cloaque des faubourgs... »
foyer de corruption morale ou intellectuelle. « La vie est un cloaque où tout être patauge. »

logomachie



querelle de mots; désaccord quant à l'acception que l'on attribue aux mêmes mots. « Il y a beaucoup de discussions qui ne roulent que sur une logomachie ; Pour en finir avec cette logomachie, je répète que par abolition de la propriété, je n'entends que l'abolition des revenus des capitaux. »
discours oiseux et empreint de verbalisme. « Mon nouvel ami parle une langue précise, pure, qui tranche sur la redondante logomachie d'alors. »

sot-l'y-laisse



morceau très fin, assez peu apparent, situé de chaque côté de la carcasse d'une volaille, au-dessus du croupion.
fig. plur.: postérieur. « Vos perversités pour petite drôlesse, qui se fait dans les coins pincer les sot-l'y-laisse, révoltent mon amour de l'Amour. »

Mélusine



hérald.: figure représentant une créature fantastique mi-femme, mi-serpent ou une sirène échevelée à double queue.
chapellerie : feutre à poils longs et souples. « Le grand chapeau est en mélusine ivoire ».
légende : le Roi d’Ecosse Elinas, rencontra Persine, la reine des Fées, alors qu'elle se baignait nue dans une fontaine. Elinas pour l'épouser dut promettre de ne jamais la rencontrer durant ses couches. Persine mit au monde 3 filles : Mélusine, Mélior, et Palestine.
Elinas vint hélas à rompre son serment et la fée disparut alors avec ses trois enfants pour la célèbre île d’Avallon. Du sommet de l’île elle contemplait l’Ecosse en ressassant sa rancoeur... Ses filles s’en aperçurent et décidèrent de la venger. Elles enfermèrent par magie leur père au sein d’une montagne. Apprenant le sort funeste d’Elinas, Persine maudit ses filles et les chassa d’Avallon, prédisant à l’aînée Mélusine, seule responsable à ses yeux, un avenir incertain: tous les samedis (jour de sabbat) elle serait changée en femme à queue de serpent, personne ne pouvant la voir durant cette période. Persine prédit également à Mélusine qu’elle sera la source d’une nombreuse descendance noble et célèbre. Mélior quant à elle deviendrait Reine des étoiles filantes, et Palestine princesse des cygnes blancs...
Alors qu'elle se baignait nue dans la Fontaine de Sée (Poitou), Raimondin, qui venait de tuer son oncle Aimeri dans un accident de chasse, aperçut Mélusine.

L’histoire se répètant, il tomba amoureux de Mélusine et dut pour l'épouser lui promettre de ne jamais chercher à la rencontrer le samedi. Pardonné pour la mort d’Aimeri, il obtint le fief de Lusignan (nom qui deviendra fort célèbre). La Serpente Fée donna alors tout son art à la construction : abbayes, églises, châteaux, aidée par les Lutins et farfadets. Elle construisit Parthenay, les tours de la Rochelle et de Niort etc.
Hélas Raimondin finit par percer son secret, et elle dut s’enfuir, sous forme de dragon ailé, par la fenêtre. Elle ne revint qu'en cachette, pour s’occuper des ses 10 enfants, lesquels allaient fonder des lignées fabuleuses.
On dit qu’elle est toujours présente, réapparaissant lorsqu'un de ses héritiers ou l’une de ses constructions est en danger. On la surnomme "la Mère Lusigne". Le dragon volant Mélusine est représenté avec le château de Lusignan dans Les Très Riches Heures du Duc de Berry (mois de mars). [personne]

patent



évident, manifeste, qui ne prête à aucune contestation. Synon. certain, flagrant, incontestable, indéniable. « Crime patent; injustice, vérité, preuve patente. »
lettres patentes : sous l'Ancien Régime, décision royale exprimant la volonté du roi en tant que législateur, sous forme de lettre ouverte, scellée du grand sceau et contresignée par un secrétaire d'état, qui accorde ordinairement une faveur au destinataire (anton.: lettres closes. « Obtenir des lettres patentes »

travée



1- espace entre deux poutres, entre deux colonnes.
2- portion de voûte entre deux piles, deux piliers.
3- rangée de bancs et de tables.

caton

caton



homme très sage, austère, ou qui affecte de l'être. C'est un caton ; il fait le caton.
catonien : digne d'un caton, sévère, rigide. « Ces choses me rendent amer, elles me renforcent d'autant dans un exclusivisme sombre qui me mènerait à une étroitesse catonienne. »
catonisme : attitude austère qui rappelle celle de Caton. « La plaie d'une certaine partie de la jeunesse actuelle : le catonisme libéral, un grand symptôme du temps. »
★ le mot vient de Caton l'Ancien, politicien romain dont la formule favorite était "delenda Carthago est" (il faut détruire Carthage).
"Delenda Carthago est" s'emploie aujourd'hui pour désigner une idée fixe, que l'on poursuit avec acharnement jusqu'à sa réalisation. [personne]

pastiche



1- tableau de contrefaçon. Ex: je suis bien fâché contre ce mot de pastiche qui marque du mépris et qui peut décourager les artistes de l'imitation des meilleurs maîtres anciens.
2- imitation mélangée de la manière et du style de différents maîtres. Ex: C'est un pastiche des anciens maîtres.
3- en littérature : ouvrage où l'on a imité les idées et le style d'un grand écrivain. Ex: un talent rare et fort au-dessus du mérite de cette singerie, qu'on appelle pastiche, c'est de savoir réellement s'assimiler à un grand écrivain.

gorgone

gorgone



personnage fabuleux, de type plutôt féminin, qui se caractérise généralement par des ailes, des défenses de sanglier, une chevelure de serpents, un regard fixe, pétrifiant et qui symbolise une puissance redoutable. => les trois Gorgones : Méduse, Euryale, Sthényo.
Ex : jamais guivre, jamais gorgone ne fut plus lippue, plus hideuse, plus sinistre, plus épouvantable à voir.
fig: personne qui inspire une forte répulsion par sa laideur, sa méchanceté, etc. Ex: « une gorgone en tablier sale »
chose qui rebute, effraie. Ex: on a vu la rage, la rancune, toutes les gorgones, triompher
animal marin.
★ Le verbe "méduser", vient de Méduse, l'une des trois Gorgones. Son regard dangereux changeait en statue de pierre quiconque avait le malheur de le croiser.

Averroès



médecin et philosophe arabe né à Cordoue au 12è siècle, parfois appelé le "siècle des lumières" musulman.
Il consacre sa vie à l’oeuvre d'Aristote et fait redécouvrir le philosophe à l'Europe chrétienne. Ennemi du fanatisme religieux, il tente d’expliquer le monde par des lois mathématiques et rationnelles, et non par la toute puissance divine. [personne]

ravitaillé par les corbeaux



isolé du reste du monde, loin des voies de communication ou peu pratique d'accès. « Tu auras du mal à nous joindre. Nous passons nos vacances dans un endroit ravitaillé par les corbeaux. »

blue chip



Une "blue chip" est le surnom d'une action de société cotée que l'on pense être fiable, en excellente santé financière et fermement ancrée comme un chef de file dans son domaine. Les "blue chips" distribuent généralement des dividendes et sont considérées favorablement par les investisseurs. Wal-Mart, Coca Cola, Gillette sont des exemples de "blue chips".
Le terme provient du poker où le jeton de plus grande valeur peut être de couleur bleue.

pyrrhonien



disciple de Pyrrhon, philosophe grec, fondateur de l'école sceptique.
relatif à Pyrrhon ou a sa doctrine. L'école pyrrhonienne. « Sa philosophie est une philosophie pyrrhonienne dans laquelle il n'y a pas de place pour une seule affirmation. Tandis que le doute pyrrhonien est indécision et irrésolution, le doute de Descartes est décision et résolution. »
p. ext.: pers. qui affecte de douter de tout. « C'est un franc pyrrhonien. Cet homme est pyrrhonien. »
sceptique en général.

dissensus



divergence de sentiments, dissentiment (contraire de consensus). « Toute argumentation présuppose un problème, c'est-à-dire un dissensus, réel ou imaginaire, sur une question précise. »

prasin

prasin



vert clair. « Un carré de soie prasine. » « Les bottines vert prasin de l'acrobate. »

camerlingue



cardinal de curie assurant l'administration temporelle de l'Église pendant la vacance du siège pontifical. « Le camerlingue est le chef du gouvernement pendant l'espace de temps qui s'écoule entre la mort du pape et la réunion des cardinaux. »

insidieux



qui cherche à induire en erreur, à faire tomber dans un piège. Espion, sophiste insidieux. « L'insidieux marquis démontra qu'en ce temps d'épreuve, la noblesse n'avait de chances de salut qu'en se créant des alliances au-dessous d'elle. » « La bonne foi évidente de Beauvivier faisait enfin ce que son insidieuse malice n'avait pu faire. »
qui constitue ou dissimule un piège ou une embûche (=sournois). Argument, raisonnement insidieux; promesse insidieuse. « Le juge d'instruction dont les questions insidieuses et pressantes triomphent des accusés les plus déterminés. »
qui agit ou se manifeste insensiblement, de façon trompeuse. Odeur insidieuse, parfum insidieux. « Cet éclairage insidieux, qui prête pour un instant, même à une beauté vulgaire, un halo, un accent, une profondeur. »
l'Insidieux = le diable

aiguade



lieu où les navires font provision d'eau douce. « L'île, avec son aiguade facile, son petit port, ses ressources de toutes sortes... » « Les marins au long cours doivent s'appliquer à connaître les meilleures aiguades. »

chicaya



querelle « On n’attend pas d’un chef d’État qu’il réduise son discours et son analyse politique à une chicaya de basse-cour contre son prédécesseur. »
[mot d'origine arabe]

catogan

catogan



coiffure portée par les soldats d'infanterie au 18ème siècle puis par les femmes, et qui consiste en une pelote de cheveux roulés et attachés par un noeud sur la nuque. « Cheveux noués en catogan; perruque à catogan; porter le catogan. »
p. ext. Manière de couper la queue à un cheval. [habits]

hâbleur



qui aime à vanter ses mérites, ses actions (=fanfaron).

zoïle



critique injuste, malveillant et envieux. « Pour faire taire les derniers zoïles... »

échauguette

échauguette



guérite en bois ou en pierre placée en encorbellement sur la muraille ou l'angle d'une construction fortifiée, permettant d'en surveiller les abords (=tourelle). « L'échauguette du mur d'enceinte, du donjon; échauguette en poivrière. »
petite tourelle placée en encorbellement à l'angle d'une maison d'habitation. « La façade est ornée d'une échauguette et couronnée d'un toit immense. »

électuaire



préparation pharmaceutique consistant en un mélange de poudres et de pulpes avec du sirop. « Nous bûmes deux tasses d’électuaire. »
fig.: « Elle apportait le dictame de ses conseils et l'électuaire de sa compassion. »

talibé



étudiant d'une école coranique.

mulsion

mulsion



traite. « Avant la mulsion, le trayeur devra se laver les mains et laver le pis de la vache. »

le massacre des Innocents

le massacre des Innocents



épisode de l'évangile selon Matthieu relatant le meurtre de tous les enfants de moins de deux ans dans la région de Bethléem, ordonné par le roi des juifs Hérode, à qui l'on avait annoncé la naissance de Jésus, le nouveau "roi des juifs".
Cet épisode est parallèle à celui de la mort des enfants hébreux mâles ordonnée par Pharaon, au début de l'Exode (sortie d'égypte des Hébreux sous la conduite de Moïse).

gausser



- tourner (quelqu'un) en ridicule, railler. « Jadis, quand un étranger arrivait dans une ville de province, était-il gaussé de porte en porte. »
- se gausser : se moquer ouvertement. « Elle n'était point du tout pieuse alors et se gaussait des curés, voire d'autre chose, avec une liberté extrême. »

maîtrise



école attachée à une cathédrale et où des enfants étaient formés à la musique et au chant religieux (=manécanterie). La maîtrise de la cathédrale Notre Dame de Paris.
p. anal.: école formant les enfants à la musique et au chant choral, en sus des matières générales. La Maîtrise de Radio-France.
ensemble de chanteurs, chorale d'adultes ou d'enfants attachée au service d'une institution religieuse ou laïque.

anthropocène

anthropocène



[du grec anthropos, être humain et kainos, nouveau] nouvelle époque géologique caractérisée par l'influence perceptible de l'homme sur le système terrestre. Elle aurait débuté au 19ème siècle avec la révolution industrielle, « Nous aurions fait entrer la Terre dans une nouvelle époque géologique, l’Anthropocène ou "l’âge de l’homme". »

lacs

lacs



cordon mince et résistant. « Des filets tressés avec des lacs de soie. »
lacs d'amour : cordon replié sur lui-même et formant ainsi un 8 couché.
p. anal.: motif décoratif ressemblant aux lacs d'amour. Bague à lacs d'amour.
ruban de toile solide employé pour exercer des tractions lors de l'accouchement ou maintenir une attelle.
cordon disposé en nœud coulant pour capturer le gibier (=lacet, rets). « Le chasseur attrape les petits oiseaux avec cet invisible lacs entre deux branches. »
fig.: filet, piège. « Cette fille, prise dans les lacs de son impatience et de sa colère, dit un mot que l'abbé trouva sublime. » « Je n'échappais à l'une que pour tomber dans les lacs de quelque autre et n'en conquérais aucune, que d'abord je ne fusse conquis. »

flanquer



Construire/être construit sur le(s) flanc(s) ou en angle d'un édifice principal, ou d'un ensemble architectural. « Mon grand-père s'est donné tant de peine pour déguiser sa maison en château, jusqu'à le flanquer d'une tourelle supplémentaire. Deux pavillons à terrasses balustrées flanquaient la porte de bronze. Les seigneurs féodaux flanquaient leurs châteaux de remparts et de fossés. »
Placer une ou plusieurs personnes au(x) côté(s) d'une autre. « Demoiselle d'honneur, on l'avait flanquée de ce silencieux Américain. »
Accompagner, se trouver aux côtés de quelqu'un. « Quatre soldats nous flanquaient, de peur que l'on ne s'échappe. L'homme aux yeux de jais, que flanquaient toujours Françoise Liberté, la fille aux belles mamelles, et la sage-femme à lunettes. »

allégorie



mode d'expression consistant à représenter une idée abstraite ou une notion morale par une image ou un récit.

jaquemart

jaquemart



automate de bois ou de métal représentant un personnage armé d'un marteau, qui frappe les heures sur le timbre ou la cloche d'une horloge placée à la partie supérieure d'un édifice, d'un beffroi ou d'une église (=clocheteur). « Chaque fois que l'aiguille atteint un chiffre, des portes s'ouvrent sur le fronton de l'horloge, et des jaquemarts armés de marteaux sortent brusquement et frappent l'heure sur le timbre. »
être armé comme un jaquemart = être embarrassé de ses armes.
jouet d'enfant qui se compose de deux figurines frappant alternativement sur une enclume placée entre elles.

matutinal



littér.: qui appartient au matin. « Cette messe matutinale était singulièrement mélancolique dans l'oratoire qui n'était éclairé que par des cierges ; paresses matutinales ; rendez-vous matutinaux ; étoile matutinale »
matutin, matutineux : « le gris de perle matutineux d'un paysage avant la montée dans le ciel du soleil ; L'étoile matutine »
matutinalement = matinalement.

thermidorien



ensemble des hommes qui ont fait le 9 thermidor (insurrection contre les montagnards et la tyrannie des robespierristes, le 27/07/1794) et qui ont participé au gouvernement qui a suivi. « Les Thermidoriens accusèrent les Montagnards de les pousser à la révolte. »
p. anal.: homme qui présente certaines caractéristiques qu'on prête aux thermidoriens, comme la modération. « C'est un raffiné, un thermidorien... »
qui fait partie de cet ensemble d'hommes, qui est favorable aux thermidoriens.
[en parlant d'une chose] propre, relatif aux thermidoriens, à leurs idées, à leur gouvernement. Réaction thermidorienne; journaux thermidoriens; république thermidorienne.

matagraboliser



tourner et retourner; embrouiller. « La fortune irrésistible du hardi Proconsul, dont la seule approche désorganisait les bataillons ennemis et matagrabolisait leurs capitaines et conducteurs. »
se matagraboliser le cerveau = se tourner et retourner le cerveau, ruminer dans sa tête (=se triturer le cerveau). « Aussi, toute la journée me matagrabolisai-je la cervelle pour trouver le mensonge qui expliquerait à ma mère la nécessité d'avancer pour moi l'heure du dîner. »

contrescarpe

contrescarpe



fortif.: talus extérieur du fossé d'un ouvrage fortifié. face à la contrescarpe. « Les contrescarpes du château, surmontées d'un chemin couvert et de glacis. »
p. métaph.: « quelques gouttes de sueur, roulant à travers les ravines et les contrescarpes de son front, s'étaient arrêtées aux broussailles de ses sourcils grisonnants. »

acrimonie



mauvaise humeur qui se manifeste par un ton, des propos acerbes et mordants : « Elles avaient l'acrimonie facile des filles, mais aussi le manque absolu de toute rancune ; Aujourd'hui, le roi est à terre, mais vous lui faites vos sanglants reproches avec la même acrimonie et le même fiel que s'il était encore sur le trône. »

amphitryon



fam. [p. allus. à deux vers de l'Amphitryon de Molière] personne chez laquelle ou aux frais de laquelle on dîne. Voilà l'amphitryon, notre amphitryon nous a bien régalés. « Le prince de Talleyrand, réputé pour le plus accompli des amphitryons, découpait lui-même les viandes et en faisait passer une part à chacun. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 (2517 mots)