Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2716 mots)

manichéisme



Doctrine religieuse conçue par Mani, fondée sur la coexistence et l'antagonisme de deux principes cosmiques égaux et éternels: le bien et le mal; conception qui admet le dualisme antagoniste d'un principe du bien et d'un principe du mal. « Il n'y a pas le bien et le mal luttant éternellement comme dans le manichéisme. Satan est la créature de Dieu. »
P. anal. Attitude de celui, de celle qui ne juge le monde qu'en termes opposés de bien et de mal.« Quand l'ennemi est séparé de vous par une barrière de feu, vous devez le juger en bloc comme une incarnation du mal: toute guerre est un manichéisme. »
Manichéisme délirant : délire dans lequel le malade voit le monde divisé en deux fractions qui s'affrontent à son sujet et assiste à cet affrontement sans y participer.

graveleux



qui est mêlé de graviers, qui contient du gravier. « Terre graveleuse. Le sol joue un rôle capital dans la qualité du vin. Le cep aime le terrain maigre, graveleux et avare. »
p. anal. « Je mangeais la maigre pitance des prisonniers, un peu de farine avariée et quelques lentilles graveleuses. »
fruit graveleux =dont la chair contient de petits corps durs. « Une poire graveleuse. »
fig.: qui est d'un caractère licencieux, proche de l'obscénité. « Anecdote, chanson, histoire, allusion graveleuse; roman, propos graveleux; situation graveleuse. »

tromblon

tromblon



Arme à feu dont le canon évasé en forme d'entonnoir permettait de tirer une charge de plusieurs projectiles à une faible distance (=espingole). « Le jeune reclus s'échappa de sa cellule à pas furtifs, un tromblon sous sa robe. Il empoigna un tromblon gorgé de chevrotines et le déchargea. »
p. anal. (Chapeau) tromblon : chapeau haut-de-forme dont le fond est évasé. « Représentez-vous un grand vieux, maigre, toujours vêtu de noir, coiffé d'un tromblon noir disproportionné. »
argot, "pif en tromblon" : nez évasé

intempérant



qui manque de mesure, de modération dans un ou plusieurs domaines.
qui abuse des plaisirs de la vie, surtout de ceux de la table (=débauché, glouton, ivrogne).
qui est excessif dans son comportement, ses opinions, son discours.
qui dépasse la mesure, excessif, débordant. « Une imagination surexcitée et intempérante. » « Une admiration fougueuse, intempérante. » « Un mysticisme intempérant. »
p. réf. à "intempérie" : « cet été intempérant et plein de foudres lui plaisait. »

sanie



Matière purulente d'odeur fétide, plus ou moins mêlée de sang, produite par des ulcères non soignés et des plaies infectées. « La misère humaine, le sang et la sanie. »
[métaph.] « S'il existe dans mon oeuvre des traces de sanie et de pus, je chercherai au fond de moi l'ulcère (Mauriac). Un prêtre est comme un médecin, il ne doit pas avoir peur des plaies, du pus, de la sanie. Toutes les plaies de l'âme suppurent. »

meneau

meneau



montant, traverse en pierre, en bois ou en fer, qui divise l'ouverture d'une fenêtre en compartiments remplis au moyen de vitrages dormants ou de châssis ouvrants vitrés. Meneau épais; meneaux d'un vitrail; ogives à meneaux flamboyants. « Une maison renaissance de Bourges, avec les fenêtres à meneaux. »
montant intérieur d'une croisée.
moulure qui forme une décoration à jour plus ou moins compliquée dans un gâble, une balustrade ou un fronton.

kriss

kriss



long poignard malais, à manche oblique et à lame généralement ondulée. « Kriss malais à lame ondulée. »

échanson



officier qui était chargé de verser à boire à un dieu, à un roi ou à un seigneur.
grand échanson: dignitaire d'un royaume auquel étaient dévolus certains privilèges (= bouteiller).
p. ext. et p. plaisant.: personne qui sert à boire. « L'heure du dîner me place à côté de vous; je suis votre échanson. »

calfater



rendre étanche, au moyen d'étoupe goudronnée, les points et les interstices des bordages du pont d'un navire
p métaph.: dès qu'il ne peut assouplir sa pensée aux conditions de la mesure et de la rime, il prend hors de cette pensée quelque détail insignifiant dont il bouche et calfate tant bien que mal son vers.
p. ext.: fermer hermétiquement; boucher. « Nous avions calfaté les brèches des fenêtres du mieux possible. »

usurier



personne qui pratique l'usure. « Les nobles Polonais voient les juifs comme une race nomade, mercantile et usurière. »
p. anal.: personne avide, intraitable dans les questions d'argent (=rapace). « Quel usurier! »

En attendant Godot



pièce de théâtre en deux actes, en français et en prose, écrite en 1948 par Samuel Beckett. La pièce, qui appartient à la mouvance absurde, fit scandale à l'époque : deux vagabonds, Vladimir et Estragon, se retrouvent sur scène, un non-lieu ("Route de campagne avec arbre") pour attendre le mystérieux "Godot", un homme qui leur a promis de les aider, un espoir de changement. Mais Godot ne vient pas... [personne]

adultérer



altérer la pureté originelle par le mélange d'éléments de moindre qualité. « Ils soutiennent que l'épicier adultère ses chocolats. » « Une beauté que rien ne vient adultérer. » « Le capitalisme exacerbe la passion du lucre, adultère et déprise l'esprit de don. » « Avec le temps, les couleurs vives des peintures s'adultèrent et perdent leur force. »
falsifier. Adultérer des médicaments; adultérer des monnaies; adultérer un texte.

reposoir



endroit où l'on se repose, où l'on peut faire halte.
fig. « L'éclat de ses blancs glacés de soleil, qui semblent dans ces tableaux les reposoirs de la lumière! »
autel orné de fleurs et de feuillages, dressé sur le parcours d'une procession et sur lequel le prêtre expose le Saint Sacrement au cours d'une halte.
p. métaph.:« les immenses reposoirs blancs des arbres fruitiers en fleurs. »
table recouverte d'un linge blanc, installée dans la chambre d'un malade qui reçoit les sacrements.
argot: pieds. « Ben quoi, vas-tu avancer? J'peux pas décoller mes reposoirs! »

prétoire

prétoire



salle d'audience d'un tribunal. « Les mots probité et intégrité résonnent depuis des siècles sur les murs endurcis des prétoires, sans empêcher les juges prévaricateurs et les arrêts iniques. » « La présence dans le prétoire d'un public contribue à renforcer la ressemblance entre un procès et un spectacle. »
[antiquité] lieu où le préteur et divers autres magistrats rendaient la justice.
garde personnelle de l'empereur (=garde prétorienne). « On voit autour du trône les soldats du prétoire en cercle se ranger. »

psychagogue



qui conduit les âmes des morts dans l'autre monde (=psychopompe).
celui qui évoquait les âmes des morts dans le but de les apaiser. « Les psychagogues devaient être irréprochables dans leurs moeurs et ne s'être point souillés par l'attouchement d'un corps mort. »

maie

maie



grand coffre rustique à couvercle plat, souvent monté sur pieds, dans lequel on pétrissait le pain et où, parfois, on le conservait (=huche, pétrin). « Maie en merisier. La huche ou maie, large coffre où se pétrit et se conserve le pain que l'on cuit pour huit jours et dans laquelle au gros de l'été on place le nouveau-né pour l'abriter durant son sommeil de la voracité des mouches »

limousine



manteau en forme de pèlerine fait de poils de chèvre ou de grosse laine. « Le vieillard, enveloppé dans une grande limousine de berger, entrouvrait par moments ses yeux mornes. »
automobile de luxe de grande dimension, avec une séparation entre le chauffeur et les places arrière.

cattleya

cattleya



orchidée d'Amérique tropicale, aux très grandes et belles fleurs. « Odette tenait à la main un bouquet de cattleyas. »

limnologie



tiré du grec "limnos" : eau stagnante, étang, servant à construire les termes scientifiques en relation avec les eaux douces et stagnantes.
limnologie : science qui a pour objet l'étude de toutes les questions relatives aux eaux stagnantes (lacs, étangs, marais, ...), tant du point de vue physique que biologique.
limnophore (fém.) = mouche de taille médiocre, à abdomen allongé, vivant sur les plantes aquatiques.
limnoplancton = planton des eaux douces
limnimètre : appareil servant à mesurer le niveau des lacs, des rivières.

paralume

paralume



écran translucide ou opaque atténuant l'intensité d'une source lumineuse. « Au plafond, des tubes de néon munis de paralumes. »
[sécurité routière] dispositif de filtrage progressif de la lumière pour prévenir le risque d'éblouissement. « Les sorties du tunnel sont surplombés de paralumes en béton ajouré. »
type d'abat-jour.

oison

oison



petit de l'oie sauvage ou domestique. « Le regard oblique d'une oie sur les sept oisons qui la suivent. »
se laisser plumer comme un oison = se laisser dépouiller:
oison (bridé) = jeune personne niaise, facile à mener. « Ce niais couronné, cet oison, valait-il qu'on se donnât tant de peine à gouverner pour lui son royaume? »
oisonne = jeune fille peu intelligente, sotte. « Mais, petite oisonne, à quoi cela te servirait-il de te noyer? »
oisonnerie = simplicité excessive, qui confine à la bêtise.

gentilé



nom donné aux habitants d’un lieu, un pays, un continent, une région, une province, etc. Ex: le gentilé pour Paris est Parisien. « Connaissez-vous le gentilé de Draguignan ? »
les gentilés prennent une majuscule contrairement aux adjectifs. « Les Français parlent en français à leurs amis français. »

Quelques gentilés difficiles : Appelou (Firminy), Balbynien (Bobigny), Bellifontain (Fontainebleau), Biarrot (Biarritz), Bisontin (Besançon), Biterrois (Béziers), Cadurcien (Cahors), Caladois (Villefranche-sur-Saône), Carolomacérien (Charleville-Mézières), Cristolien (Créteil), Germanopratin (quartier Saint-Germain-des-Prés, Paris), Ligérien (Loire), Majolan (Meyzieu), Meldois (Meaux), Messin (Metz), Palois (Pau), Pétrocorien (Périgueux), Rambolitain (Rambouillet), Malouin (Saint-Malo), Séquano-dionysien (Seine-Saint-Denis ), Sparnacien (Épernay), Spinalien (Épinal), Vaudais (Vaulx-en-Velin).

palangre

palangre



(pêche) corde ou grosse ligne à laquelle sont suspendues des lignes munies d'hameçons, qui peut reposer sur le fond ou être soutenue par des flotteurs. « Des palangres de plusieurs kilomètres de long, avec des centaines d'hameçons. »
palangrier = navire armé pour la pêche à la palangre.

ukiyo-e

ukiyo-e



terme japonais signifiant "image du monde flottant", utilisé durant l'époque d’Edo (1603-1868) pour désigner les estampes populaires et peu coûteuses apparues avec l'essor de la bourgeoisie, au dépends de l'aristocratique école de peinture "Kano".
Tout d'abord considéré au Japon comme vulgaire par sa valorisation de sujets du quotidien, ce genre influence fortement les Impressionnistes européens (van Gogh, Manet, Degas, Renoir, Pissaro, Klimt, Monet, Gauguin), ce qui va donner naissance au "japonisme". « Les écrivains et les impressionnistes se passionnent pour l'ukiyo-e, ces images d'un monde éphémère (ou flottant). »

barista

barista



barman (mot italien parfois francisé en "bariste").
p ext.: expert dans la préparation et le service du café (expresso). « Le barista m'a servi un cappuccino, avec un joli dessin réalisé avec la mousse de lait. »
p ext (SNCF): personnel de restauration à bord.

oaristys



genre poétique (issu du grec oaristis : "conversation familière") formé typiquement d'un dialogue familier, tendre, amoureux ou à connotation érotique.
idylle, entretien tendre. « Notre vie commune commençait de si bien s'arranger... Quand, par la suite, je racontai notre oaristys à Albert, je fus naïvement surpris de le voir, lui que je croyais d'esprit très libre, s'indigner d'un partage si naturel... »

bec-de-cane

bec-de-cane



poignée, ayant souvent la forme d'un bec d'oiseau, permettant de mouvoir le pêne d'une serrure sans l'aide d'une clé. Tourner le bec-de-cane. « Elle pesa doucement sur le bec-de-cane en cuivre qu'elle connaissait bien et ouvrit la porte. »

Roch Hachana

Roch Hachana



fête juive célébrant la nouvelle année du calendrier hébraïque. Joyeux Roch Hachana ! « Roch Hachana, le nouvel an juif, commence cette année le 20 septembre à la tombée de la nuit et se termine le 22 septembre. »
les aliments symboliques de Roch Hachana sont des pommes trempées dans du miel (présage d'une bonne et douce année).

placet



litt.: écrit adressé à une personne détenant un pouvoir pour lui demander justice, obtenir une grâce, une faveur (=pétition, requête). Placet apostillé; présenter un placet. « Madame rédigeait placets sur placets, pétitions sur pétitions, afin d'obtenir un bureau de tabac. »
acte de procédure comportant les références d'une affaire et l'assignation, qui est déposé au greffe d'une juridiction pour sa mise au rôle.

vulpin

vulpin



propre au renard. « La population vulpine doit être contrôlée pour éviter la diffusion du virus rabique. »
qui évoque le renard. Ruse vulpine. « Un romancier saumâtre et vulpin. »
plante de la famille des graminacées (syn: queue-de-renard). Vulpin des champs, des prés.

virelangue



groupe de mots difficiles à articuler, assemblés dans un but ludique ou pour servir d'exercice d'élocution. « Le virelangue du "chasseur sachant chasser" est un des plus connus en France. »

jovien

jovien



relatif à la planète Jupiter. Atmosphère jovienne. Champ magnétique jovien. « Saturne, Uranus et Neptune sont appelées les planètes joviennes car Jupiter est à la fois la plus grosse d'entre elles et la moins éloignée du Soleil. »
astrol.: né sous le signe de Jupiter.
qui tient de Jupiter, qui a un caractère impérieux, dominateur (=jupitérien). « Certaines fois, il avait pris des jeunes filles dans un coup de vent jovien, qui ne laissait place à rien d'autre qu'à la gloire du rapt. »

jovicentrique : qui se rapporte au centre de la planète Jupiter. « Le mouvement jovicentrique du premier satellite de Jupiter. »

hune

hune



plate-forme intermédiaire dans les mâts des navires, utilisée notamment pour exécuter des travaux dans la mâture. C'est le poste le plus habituel pour les gabiers (la hune portait autrefois le nom de "gabie"). « Le petit havre était endormi. Quelques navires y étaient mouillés, cargues sur vergues, hunes capelées, et sans fanaux. »
grande hune = hune du grand mât.
hune de tir = tourelle de direction de tir d'un navire de guerre installée au sommet d'un mât.

crypto-judaïsme



adhérence secrète au judaïsme, en professant publiquement une autre foi.
Les "crypto-Juifs" réagissent souvent à l'anti-judaïsme, soit de façon directe (campagnes de conversion forcée), soit de façon indirecte (conversion en vue d'échapper aux discriminations anti-juives). Dans le monde chrétien, le crypto-judaïsme a notamment pris l'aspect du marranisme.
on parle aussi de "crypto-christianisme" et de "crypto-musulmans" (ce dont est accusé par ses détracteurs Barack Obama).

chien jaune

chien jaune



opérateur guidant les aéronef sur un porte-avions. Son nom lui vient de son gilet jaune mais aussi du "Wave off!" (dégagez le pont!) qu'il hurle régulièrement et qui rappelle l'aboiement du chien.

saccharicole



(du grec sakkharos, "sucre") propre à la culture de la canne à sucre ou de la betterave sucrière. « Pays saccharicole. »

méhari

méhari



dromadaire de selle très rapide, dressé pour les courses.
méharée = randonnée à dos de méhari. « Une méharée de dix-sept jours et de 120 km dans le Sahara »
méhariste = personne qui utilise le méhari comme monture.

demoiselle



insecte de l'ordre zygoptères, se distinguant de la libellule par son corps plus grêle et ses ailes repliées au repos.

avitailler



ravitailler. « Une vaste cité, bien gardée de fossés, abondamment avitaillée où pullulaient les marchands, les tâcherons, les artisans et les gourgandines. »
p. métaph.: pourvoir, nourrir. « Puberté, collège, solitude, snobisme... Maigres pépinières, insuffisantes à engendrer et avitailler un vice nombreux, bien assis... »
se pourvoir de vivres. « Les pêcheurs français peuvent s'avitailler et s'abriter dans tous les ports. »

écobuage

écobuage



forme de défrichement où les mottes de terre et d'herbe sont retournées et brûlées pour préparer la mise en culture. « Pratique ancestrale, l'écobuage est une source majeure d'émissions de COV (composés organiques volatils). »
débroussaillement par le feu.

écobue :
houe spéciale servant à découper les mottes de gazon ou pendant l'écobuage. « Le sol qui doit être modifié par l'écobuage est généralement divisé en plaquettes, au moyen d'une écobue. »
p. méton.: parcelle de terre soumise à l'écobuage. « Les hautes bruyères qu'on allait brûler par meules dans une gigantesque écobue de cinq cents hectares. »
plur.: produit de l'écobuage. « Toutes scories et écobues qui se peuvent émonder, brûler et jeter aux vents. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2716 mots)