Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2674 mots)

catatonie



forme de schizophrénie caractérisée par des périodes de passivité et de négativisme alternant avec des excitations soudaines. « Tendance à la catatonie. »
catatonique: qui se rapporte à la catatonie, qui dénote de la catatonie. Agitation, démence, syndrome catatonique.
personne atteinte de catatonie. « Comme la plupart des catatoniques, il entend tout ce qu'on dit mais refuse ou est incapable de répondre. »

pédiluve



bassin peu profond servant à rincer les pieds. « Le pédiluve est obligatoire dans certains lieux publics, tels que les piscines. »

sororal



relatif à la/aux sœur(s). L'affection, la jalousie sororale. « La figure sororale est parfois présentée comme un substitut maternel. »
p. anal.: qui évoque une sœur par sa douceur affectueuse, compréhensive. « Toi, sororale, toi sûre amante au grand cœur dévoilé... »
p. anal.: « de délicieuses, de bonnes, de sororales pantoufles que je ne quitterai que le soir. »
sororalement : à la manière d'une/des sœur(s). « Il y avait deux alcôves, l'une pour les deux filles, qui couchaient sororalement ensemble; l'autre, pour le père et la mère. »

balancelle



embarcation généralement pointue à ses extrémités, à mât unique portant une voile latine, munie d'avirons et utilisée en Méditerranée pour la pêche ou le cabotage.
plateau muni d'un crochet sur lequel on place les objets à transporter. « Nous prenons place à cinq ou six dans une sorte de balancelle qu'on suspend par un crochet à une élingue, et qu'une grue soulève et dirige à travers les airs, au-dessus des flots. »
siège de jardin, à plusieurs places, avec un toit en tissu et des coussins assortis, mobile comme une balançoire.

croix de saint André

croix de saint André



croix en forme de X (=croix décussée). Son nom provient de la forme de la Croix qui aurait été utilisée selon la tradition pour supplicier saint André.

samovar

samovar



bouilloire en usage en Russie et dans les pays voisins, composée d'un réchaud surmonté d'une petite chaudière munie d'un robinet dans le bas, permettant de disposer en permanence d'eau bouillante pour les usages domestiques et le service du thé. « La maîtresse de la maison remplissait la théière au samovar, bouillant en face d'elle. »

puerpéral



relatif à l'accouchement. Période puerpérale ; accidents puerpéraux ; fièvre puerpérale.
p. métaph.: « je suis, quand j'écris, dans la situation d'un enfantement interminable, d'un travail puerpéral qui se contrarierait obstinément lui-même, et ne garderait que la souffrance de l'accouchement sans s'accorder la délivrance finale. »

hâbleur



qui aime à vanter ses mérites, ses actions (=fanfaron).

bief

bief



Secteur d'un cours d'eau compris entre deux chutes ou deux rapides (ou deux écluses). « Pour arriver sur le barrage, il faut franchir le bief et ses eaux ronflantes. »

billevesée



propos, écrit vide de sens et souvent erroné (=baliverne, faribole, sornette). « Les fadaises et billevesées que débitent ces baladins ne me préoccupent guère. »
p. ext.: idée, comportement, occupation ou préoccupation frivole, sans fondement réel (=chimère, futilité, niaiserie). « Amuser son esprit de billevesées et de folies. »

seine

seine



(ou "senne") : filet de pêche qui se compose d'une nappe simple que l'on traîne sur le fond des eaux. « La seine ramenée à ses pieds était pleine de poissons. » « Les douces, les pacifiantes lumières de Panama city, comme la rangée de flotteurs d'une seine. »
seiner, senner = pêcher à la seine.
senneur = bateau équipé d'une senne pour pêcher. « Une flottille de thoniers senneurs. »

avunculaire

avunculaire



qui appartient, qui a rapport à l'oncle ou à la tante. Amour, indulgence, sagesse avunculaire. « Nous passâmes une agréable semaine sous le modeste toit avunculaire. »

avunculat : institution sociale selon laquelle le rôle de l'oncle maternel est plus important que celui du père.

épigramme (fém.)



[Chez les Anciens] Inscription en vers ou en prose gravée sur un monument (=épitaphe) : « épigramme funéraire. »
petit poème traduit ou imité du latin. « Composer une épigramme en vers. »
petit poème satirique se terminant par un trait d'esprit. « Un homme d'esprit fit là-dessus une épigramme de quatre vers qui fut trouvée piquante. »
p. méton.: trait d'esprit piquant et satirique. « Il laissa passer l'épigramme sans paraître y faire attention. »

éthologie



étude scientifique du comportement des animaux dans leur milieu naturel. « En parallèle de sa carrière de pianiste, Hélène Grimaud a obtenu un diplôme d'éthologie et a créé une fondation pour l'étude et la réhabilitation des loups. »

Junon



Fille de Saturne(= Chronos) et de Rhéa, soeur jumelle et épouse de Jupiter(=Zeus), elle est reine des dieux et reine du ciel.
La légende raconte qu'elle fut violée par un coucou qu'elle avait reccueilli et qui n'était autre que son frère Jupiter. Elle eut tellement honte qu'elle décida de l'épouser, pour le meilleur et pour le pire.
Les querelles de Junon et de Jupiter occasionnent les troubles, les perturbations de l'air et du ciel. Ainsi, Junon serait l'image de l'atmosphère si souvent agitée, obscure et menaçante. Quant à Jupiter, il serait l'éther pur, la sérénité du firmament.
Les romains lui ont dédié le sixième mois du calendrier: juin.
Junon Moneta - Junon "qui avertit" (surnom qu'elle a gagné grâce aux oies du Capitole, son temple) a aussi donné le mot "monnaie" car c'est dans son temple que furent frappées les premières monnaies.

tantale



dans la mythologie grecque, pour avoir offensé les dieux, le roi Tantale fut condamné à souffrir de faim et de soif pour l'éternité, alors même qu'eau et nourriture étaient à sa portée.
p. ext.: pers. désirant ardemment qqch qui lui est inaccessible. « Ces altérés de richesse et d'honneurs, Tantales inquiets, sans repos et sans joie, meurent rêvant encore de nouvelles faveurs ! » « Les convives doivent attendre que toutes les parts soient apportées avant de commencer la danse des cuillères... Il faut voir ces petits tantales ! »

supplice de tantale : supplice consistant à présenter au supplicié la nourriture dont il a besoin, et à l'enlever au moment où il va se servir. « Sentir l'odeur du dîner est un supplice de tantale pour les internés mourant de faim. » « Cette aide maintes fois promise prend les allures d’un supplice de Tantale. »

tantalien : qui suscite une convoitise, un désir toujours inassouvi ou qui en est le lieu. « Le vestibule tantalien où sont affichées les photos des belles. »

tantaliser : inspirer à qqn des désirs qu'il ne peut assouvir. « La vie italienne, à chaque instant évoquée, vient me tantaliser. » « La délicieuse torture des désirs avortés et des voluptés tantalisantes. »

zélote



1- Membre d'une secte juive du 1er s. de notre ère, qui prônait la résistance à outrance à la domination étrangère et qui était prête à punir de mort ceux qui ne partageaient pas ses vues.
2- P. ext.: celui, celle qui fait preuve d'un zèle excessif dans ses activités ou ses idées.

Kundalini



En yoga, la Kundalini (d'après le terme sanskrit kundal, signifiant "boucle") désigne une puissante énergie, lovée dans l'os sacrum. Elle est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi. Par la méditation, la Kundalinî s'éveille et monte le long de la colonne vertébrale depuis l'os sacrum jusqu'à la fontanelle, progressant d'un chakra à l'autre afin de les harmoniser un à un. Cette énergie porterait la conscience du Soi.
certains voient un lien entre la Kundalini et les serpents du caducée des médecins.

passionaria



[Avec ou sans majuscule; p.réf. à Dolorès Ibarruri, héroïne de la guerre civile espagnole]: femme qui se passionne pour une cause, une idée, et dont l'exemple et l'éloquence agissent sur les foules. « La bouillante et libérale Gueoulah Cohen, passionaria de la Knesset, n'a pas la faveur de mes interlocutrices: "C'est une excitée"... »

heimatlos



qui est dépourvu de nationalité légale (=apatride). « Un intellectuel est une sorte d'heimatlos, et c'est n'avoir plus de patrie que d'avoir sa patrie au ciel des idées. »

opuntia

opuntia



variété de cactus. Certaines espèces d'Opuntia donnent des fruits comestibles appelés figues de Barbarie.

pot au noir



ceinture de basses pressions équatoriales, s'étendant sur des régions chaudes, humides et peu venteuses qui reçoivent, sous forme d'orages quasi quotidiens, de fortes précipitations. « Il existe sur l'océan trois régions des brumes, une équatoriale, deux polaires; les marins leur donnent un seul nom: le pot au noir. »
"gare le pot au noir!" se dit à colin-maillard, pour avertir celui qui a les yeux bandés qu’il va se cogner, se faire un noir, une bosse.
fig.: situation difficile et dangereuse, dont on ne peut se dépêtrer (=gêne, infortune, mélasse, panade). « Je ne vois que la guerre pour me tirer du pot au noir où je me suis fourré sans savoir ce que je faisais. »

varech

varech



ensemble de plantes marines, en particulier d'algues brunes, que l'on récolte sur le rivage pour en extraire l'iode, la soude, le mucilage et dont on se sert pour amender les terres et pour faire des litières (=goémon). Lit de varechs; couvert, tapissé de varechs; ramasser, sentir le varech. « Des flaques d'eau miroitaient au loin parmi les varechs. »
plais.: « une barbe en varech plantée au bas d'une figure en poire. »
hist.: droit de varech = dans la vieille coutume de Normandie, droit selon lequel toutes choses rejetées par la mer appartenaient au seigneur du fief où elles étaient trouvées.

sudorifique



qui provoque la sueur. Plante, poudre, sirop, tisane sudorifique. « Le sassafras est un des quatre bois sudorifiques. »
médicament, traitement qui provoque la sueur. « En apercevant la belle Amélie, il eut ce qu'aucun sudorifique, quelque puissant qu'il fût, n'avait encore pu produire sur lui. »
sudoripare = qui sécrète la sueur. « Les glandes sudoripares. »

sauropodes

sauropodes



famille de dinosaures du Secondaire regroupant les plus grands animaux terrestres découverts à ce jour (sauroposéidon, brachiosaure, diplodocus).

buandier

buandier



en charge du lavage du linge.
buandière : femme chargée de faire la lessive. « Une troupe de buandières qui lavaient et battaient leur linge au bord du canal. »

lande



terre inculte et le plus souvent sans relief, où poussent arbustes et plantes sauvages. C'était un pays âpre et dur, tout en landes d'ajoncs et de bruyères.
p. métaph., plur.: parties ennuyeuses, longueurs d'un livre, d'un récit. « Ces règnes arides qu’on pourrait appeler les landes de notre histoire. »

aggiornamento



"mise à jour" en italien, ce terme fut utilisé pendant le concile de Vatican II (1962-1965) pour désigner une volonté de changement, d’ouverture, de modernité et de sécularisation croissante.

uléma (=ouléma)



docteur de la loi musulmane, interprète du Coran. « Les interprétations des oulémas façonnent le droit musulman. »

buffleterie

buffleterie



peau de buffle tannée.
p. ext.: tout ce qui dans l'équipement du soldat était confectionné dans de la peau de buffle ou de bœuf, en particulier les courroies pour porter les armes. Étole en buffleterie; ôter sa buffleterie.
p. ext.: tout ce qui sert de décoration à un habit militaire. « Le soleil brillait sur les buffleteries de cuivre des sentinelles. »

choryphée



chef de chœur ou de ballet. « Quand le conteur devient choryphée. »
p. métaph.: « Les meneurs, les chefs, les choryphées... »

acuminé

acuminé



[du lat. acutus, "aigu", "pointu"] pointu, en forme de pointe. Arbre à feuilles acuminées. « Le têtard est facile à reconnaître : son corps est ovale, arrondi, peu acuminé vers le museau. »

rubicond



qui a le teint très rouge (=enluminé, rougeaud), rubescent (littér.), vermeil. « Nez, visage rubicond; joues rubicondes. »
qui a le visage rouge.« Un petit homme gros, rubicond et épanoui. »
rouge. « Je vois au-dessous de moi se répéter au coeur des champs l'image du rond soleil, rubiconde dans le riz vert. »

régalien

régalien



qui appartient à la royauté, au roi, ce qui lui est propre, qui le concerne. « La Maison régalienne désigne la famille descendante d'un roi. »
p. ext.: du ressort exclusif de l'État ou de son représentant suprême. Droits, pouvoirs régaliens ; fonctions régaliennes. « En France, les ministères régaliens sont la Défense, les Affaires étrangères, la Justice, les Finances et l'Intérieur. » « Le droit de grâce du président de la République est un droit régalien. »

arcane



opération secrète; secret de fabrication. « Initier aux arcanes du grand oeuvre ; vous êtes entré dans les arcanes de mon oeuvre, comme si ma cervelle était la vôtre ».
fabriqué à l'aide d'un secret de fabrication. Les constructeurs des cathédrales gardaient arcane ce qu'on divulgue aujourd'hui sans retenue.
noble de mystère ou de secret : vous dessinez une femme, mais vous ne la voyez pas ! Ce n'est pas ainsi que l'on parvient à forcer l'arcane de la nature ; une des choses les plus comiques de ce temps, c'est l'arcane théâtral :on dirait que l'art du théâtre dépasse les bornes de l'intelligence humaine, et que c'est un mystère réservé à ceux qui écrivent comme les cochers de fiacre.

gabion

gabion



grand panier sans fond bourré de sable ou de terre et qui sert de protection. Les gabions des guetteurs. « Les talus des fortifications, exhaussés, hérissés de gabions, de caronades. »
p. compar.: « Il est des axiomes généraux qu'on met devant soi comme des gabions; placé derrière ces abris, on tiraille de là sur les intelligences qui marchent. »
p. plaisant.: personne mal habillée. « C'était Madame Voblat, un gabion de suif. »
vén.: hutte installée sur le bord d'un marais pour la chasse au gibier d'eau.

chantepleure

chantepleure



entonnoir à long tuyau percé de trous, utilisé pour transvaser le vin ou tout autre liquide dans un tonneau, sans le troubler.
robinet d’un tonneau de vin, de cidre, etc.
p. méton.: pressoir à robinet d'écoulement où l'on foule le raisin avant de le transporter dans la cuve.
p. anal.: fente verticale pratiquée dans un mur pour l'écoulement des eaux (cf. barbacane). « Murs percés de chantepleures. »

herpétologie



partie de la zoologie qui étudie les reptiles. « Le vieux professeur est herpétologiste ».

cartulaire



registre qui contient les titres de propriété ou les privilèges temporels d'une église ou d'un monastère. Cartulaire d'une abbaye, d'un cloître, d'un prieuré. « La pièce où s'alignaient sur des rayons de chêne les histoires monastiques et les cartulaires. »

se dégingander



avoir une démarche, une allure à la fois relâchée et sautillante. (= se déhancher, se dandiner). « Elles balançaient les hanches, se pelotonnaient, se dégingandaient, histoire d'attrouper le monde. »
se disloquer. « Votre cerveau se déforme et se dégingande comme votre personne ; le quadrille débute presque convenablement, mais à mesure que les couples s'échauffèrent la danse se déginganda à l'heure du souper. »
se laisser aller maladroitement, notamment en raison de sa grande taille étirée, manquer de tenue. « Cette toile représente une grande femme qui se dégingande dans une robe blanche. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2674 mots)