Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Voyagistes : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)

Truisme



Vérité d évidence, banale, sans portée

vénal



prêt à se vendre pour de l'argent, facilement corruptible.
qui s'acquiert à prix d'argent.

véniel



péché qui ne fait pas perdre la grâce sanctifiante. Commettre, faire un péché véniel.
qui a peu de gravité, qui n'est pas très gênant sur le plan psychologique, moral ou intellectuel (=anodin, bénin, excusable). Oubli, manquement, souci véniel; erreur vénielle. « Des fautes vénielles contre l'usage qui dénoncent chez leur auteur les lacunes trop naturelles de l'éducation première. »

ceste

ceste



ancien gant de combat, ancêtre du poing américain. Ceste de fer; être armé du ceste.
litt.: ceinture. « Le ceste du manteau royal. »
p. métaph.: « Les dures étreintes laissent un ceste bleu sur ta nudité. »
ceste, ceston de Vénus. Ceinture de Vénus, qui donnait la grâce, les attraits séducteurs à celles qui la portaient. « Elle portait le ceste, une ceinture magique offerte par Zeus, qui ravivait l'amour de son époux volage. »

vétilleux



Qui a l'habitude de s'attacher à des vétilles; qui témoigne d'une minutie pointilleuse, tatillone.

flegme



caractère d'une personne calme et imperturbable, qui garde son sang-froid en toutes circonstances. « Ne pas se départir de son flegme; sortir de son flegme. C'est un homme qui a un grand flegme, qui est d'un grand flegme ; un ton de voix dont le flegme affecté cachait la plus violente colère. »
=> flegmatique.

vilipender



Traiter quelque chose, quelqu'un avec beaucoup de mépris, dénigrer : vilipender une doctrine, un écrivain, un peintre. « Un homme ne s'élève à la gloire que sur des monceaux d'injures, et, pour quiconque pense et agit, c'est mauvais signe que de n'être point vilipendé, insulté, menacé. »

vindicatif



qui aime à se venger, qui est inspiré par le désir de la vengeance. « Femme vindicative; air, coup d'oeil, caractère, ton vindicatif; colère, jalousie, parole vindicative. »

landerneau



commune du département du Finistère.
"Cela va faire du bruit dans Landerneau" : expression utilisée lorsqu'un événement provoque un grand émoi dans un milieu clos. Par extension on appelle "Landerneau" un milieu élevé et difficile d'accès. « Le landerneau des grands restaurateurs ; Le Landerneau culturel ; le Landerneau économique. »

ubuesque



Grotesque et caricatural (comme le père Ubu, personnage inventé par Alfred Jarry).

reître



autrefois, cavalier allemand payé par la France comme mercenaire.
guerrier brutal et grossier; homme qui se complaît dans la violence et la grossièreté (=soudard). « Tu me chasses? Ce reître irrité que tu attendais, est-ce ma faute si je ne lui ressemble pas? » « J'arrivais à lui faire convenir que son Herbert avait toujours été pas mal reître, plus gentilhomme de nom que de façons. »
vieux reître : homme d'expérience, homme rusé (=vieux routier). « Deux vieux reîtres comme nous mèneront la barque à bon port, dit Bertrand. »

consort



époux non régnant d'une reine. « Le Prince consort Albert de Saxe-Cobourg fut l'époux de la reine Victoria avec laquelle il vécut un mariage heureux jusquà sa mort le 14 décembre 1861. »

fluctuat nec mergitur



locution latine signifiant "Il flotte sans être submergé", devise de la ville de Paris.

sycophante



dans la Grèce antique, dénonciateur professionnel.
calomniateur, délateur ; personnage hypocrite, fourbe.

irréfragable



qu'on ne peut contredire, réfuter (=incontestable, indéniable, irrécusable). Affirmation, évidence irréfragable. « Il n'y a qu'une preuve certaine, irréfragable : les aveux du coupable. » « Ce qui résulte irréfragablement de tous les faits recueillis, c'est que le paupérisme est constitutionnel et chronique dans nos sociétés. »

harpie



monstre fabuleux à tête de femme, à corps d'oiseau et à griffes acérées.
femme méchante et acariâtre. « Cette troupe de harpies les entourait, les menaçait du poing, hurlait et vociférait... »

pléonasme



= tautologie. Ex: "monter en haut".

regimber



ruer en refusant d'avancer (parlant d'un cheval). « Se laisser conduire comme un cheval et un mulet, et plus docilement encore, parce que ces animaux regimbent sous l'éperon. »
se montrer récalcitrant. « Cessez de regimber! Il regimbe contre votre complaisance. Il est inutile de regimber. »

ratafia

ratafia



liqueur préparée en faisant macérer, dans de l'eau-de-vie additionnée de sucre, des fruits ou des substances végétales. Ratafia d'anis, de cerise, de coing, « Son petit verre de ratafia bu, il en vida un second. »
ratafia de champagne : vin de liqueur préparé avec du moût de raisin et du marc de champagne. « Le ratafia de champagne se boit frais, en apéritif ou en fin de repas. »
pop.: ratafia de grenouilles : eau. « Je ne bois que du ratafia de grenouilles. » « Le semailles sont terminées, vivement qu'il tombe du ratafia de grenouilles. »

coprophage



Qui se nourrit d'excréments. Insecte coprophage.

Habit vert (et épée)



costume officiel d'un académicien (Académie Française)

bréhaigne



stérile (en parlant d'un animal femelle et par ext. d'une femme, d'une idée, etc.).

Course à l'échalote



Epreuve de course du genre comique où les concurrenrs se tiennent par le fond de la culotte.
Au sens figuré, le participant est contraint de courir par celui qui le tient. On parle couramment de course à l'échalote lors d'une lutte pour le pouvoir.

Hégémonie



Suprématie politique et militaire d'une ville, d'un État, d'un peuple sur d'autres. Au figuré : domination souveraine exercée sur quelque chose.

Onc, On(c)ques



- Un jour, à quelque moment. (ex:...femme passionnée, s'il en fut oncques).
- Avec une valeur négative, servant, avec ne, à former une négation de temps. (ex: Elle a fait son devoir, c'est a dire que Onques elle n'eut de souhait Impossible).

irrumation



fellation supposant un comportement actif (voire agressif) de l'homme

fourgue



receleur, fourgueur (=qui traffique des biens volés).

organdi

organdi



mousseline de coton légère, claire et apprêtée (=organza).
« Ex : elle l'attendit à la gare: sa robe d'organdi s'épanouissait au soleil. » [habits]

gourgandine



femme légère, facile, dévergondée (=catin, coureuse, fille, gaupe, sauteuse).
« La mère est une gourgandine qui s'est frottée pendant des années à tous les uniformes d'Algérie! »
=> gourgandinage

avatar



incarnation du dieu Vichnou ou d'autres divinités de la religion hindoue. « Le sanglier, un des avatars de Vishnou. »
changement, transformation ou métamorphose d'une personne ou d'une chose qui en a déjà subi d'autres (dans l'aspect physique, les opinions etc.)

lisier

lisier



mélange fluide composé d'urine et d'excréments d'animaux que l'on conserve dans des fosses couvertes pour servir d'engrais. « Lisier de veau; lisier frais de taurillon; manutention du lisier; épandage de lisier de porc. »

hérétique



contraire à l'orthodoxie. Ex: une affirmation hérétique

quadrige

quadrige



char antique attelé de quatre chevaux.
ensemble de quatre chevaux attelés à un char. « Un char traîné par un quadrige de chevaux blancs. »
archit.: motif décoratif sculpté ou gravé figurant un attelage de quatre chevaux.

sulky

sulky



voiture monoplace, très légère, à deux roues, utilisée pour les courses de trot attelé.

fulminer



[divinité] lancer la foudre. « Alors le Seigneur apparut dans l'éclair, le tonnerre et les trompettes; il fulminait et grondait. »
[chose] briller de tous ses feux, resplendir. « Sur des bancs, fulminaient les robes vermillon des enfants de choeur. »
fig. [pers.] éclater en invectives ou menaces, exploser sous l'effet de la colère. « M. Churchill fulminait et jurait qu'il défendrait Spears. »
fulminer contre (qqc.). « Je l'entends fulminer contre une exposition. Il fulmine contre ceux qui abusent de leur pouvoir pour opprimer leurs subordonnés. »
p. méton.: « la lettre, dont il nous lit la copie, fulmine contre un écrivain "immonde". »
p. ext. [en parlant d'une opinion émise] formuler avec violence (une critique, un jugement négatif). « Le jugement passionné fulminé unanimement par les partis politiques. Il fulminait des imprécations, il s'emportait contre Finot. Aussitôt se fulminèrent de terribles imprécations contre l'ancien maire. »

philippique



attaque verbale, discours violent contre quelqu'un. « Son nom seul excitait chez le baron les plus violentes colères, les philippiques les plus éloquentes mais les plus terribles. »

sarcler



arracher une plante, désherber.

bât



selle des bêtes de somme.
c'est là que le bât blesse : c'est là qu'il y a une faiblesse, un problème.
esclavage, joug, contrainte. « Nous sommes seuls exempts du bât du mariage, et tu t'en vas t'en harnacher? »
porter son bât : avoir sa part de peine, de fatigue.

épître (fem.)



fragment de l'Ecriture sainte
lettre.
pièce en vers adressée à quelqu'un. « Une épître interminable de ma cousine. »
(voir "épistolaire")

faîte



sommet. Le faîte de la colline, des montagnes ; parvenir au faîte de la gloire.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)