Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2666 mots)

thermidorien



ensemble des hommes qui ont fait le 9 thermidor (insurrection contre les montagnards et la tyrannie des robespierristes, le 27/07/1794) et qui ont participé au gouvernement qui a suivi. « Les Thermidoriens accusèrent les Montagnards de les pousser à la révolte. »
p. anal.: homme qui présente certaines caractéristiques qu'on prête aux thermidoriens, comme la modération. « C'est un raffiné, un thermidorien... »
qui fait partie de cet ensemble d'hommes, qui est favorable aux thermidoriens.
[en parlant d'une chose] propre, relatif aux thermidoriens, à leurs idées, à leur gouvernement. Réaction thermidorienne; journaux thermidoriens; république thermidorienne.

moratoire



disposition légale, nécessitée par des raisons impérieuses d'intérêt public, suspendant l'exigibilité des créances, le cours d'actions en justice. « En Bourse, c'était la panique, les agents de change essayaient d'obtenir un moratoire qui permît de reporter à fin août la liquidation de juillet. »
acte d'un créancier qui reporte la date d'échéance d'une créance. « Solliciter un moratoire d'un créancier, »
p. anal.: fait de suspendre une action, un processus. Moratoire nucléaire, contre la guerre. « Les Nations Unies adoptèrent une résolution demandant un moratoire des essais nucléaires. »
litt.: délai, retard. « Son désir était impétueux et ne souffrait nul moratoire. »
qui accorde ou formule un délai. Sentence moratoire.
intérêts moratoires : qui résultent d'un retard apporté au paiement d'une créance exigible .

chauvir



littér. [le suj. désigne un cheval] chauvir des oreilles = dresser, bouger les oreilles.« Ce cheval chauvit des oreilles. »
signe de colère, d'humeur capricieuse. « Je serrai les poings, je fronçai le nez, je chauvis des oreilles comme un âne en colère. »
« les oreilles chauvissantes du magnifique quadrige »

jaboter



[oiseau] pousser des cris en secouant le jabot. Entendez-vous jaboter ces perruches?
[pers] bavarder sans arrêt de façon plus ou moins futile ou oiseuse (=babiller, jaser, cancaner). « Ils avaient jacassé ensemble près d'une heure, et je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps. Une conversation jabotante et pailletée abbés et philosophes à la mode. J'entends en ce moment jaboter dans la chambre voisine de la mienne une petite fille de ton âge qui me fait songer à toi, chère enfant. »

dashcam

dashcam



caméra installée dans un véhicule pour enregistrer ce que le conducteur voit (contraction de l'anglais "dashboard camera"). Son usage est encouragé par les compagnies d'assurance pour disposer d'une preuve vidéo en cas de litige.

anacréontique

anacréontique



relatif à la poésie d'Anacréon, poète lyrique grec inspiré par Dionysos, qui célèbre avec légèreté les plaisirs de l'amour et de la table. « Des chansons anacréontiques, érotiques, satiriques et gastronomiques. »
p. ext.: qui est d'un érotisme gracieux et léger. « Une femme nue s'étire, dans une pose anacréontique. »

mode dégradé



désigne l'aptitude d'un système à continuer de fonctionner malgré la défaillance d'un ou plusieurs de ses composants. Le mode dégradé peut s'appliquer à une armée, une entreprise, un gouvernement voire tout un continent dans le cadre par exemple d'une guerre ou d'une catastrophe majeure.
On utilise également ce concept en informatique et dans le web ("graceful degradation"). Les attributs "alt" des images en sont une illustration : si le navigateur ne peut afficher les images, on peut toujours en lire le descriptif.

ponter



couvrir (un bateau) d'un pont. « Un bâtiment qui n'est pas ponté court risque d'être rempli par les lames. Canot ponté; barque pontée. Le capitaine, debout sur la poupe pontée, scrute l'horizon. »
fig.: « une nouvelle syntaxe destinée à ponter le fossé entre signifiant et signifié. »

grabeler



séparer une substance médicamenteuse de ses grabeaux ou menus fragments.
fig.: soumettre à un examen attentif. « Son livre a été examiné à la loupe, passé au tamis, grabelé, ligne par ligne. »

grabeau : fragment d'une substance qui reste après passage au crible. « Les grabeaux n'ont aucune utilité et peuvent être jetés. »

jaquemart

jaquemart



automate de bois ou de métal représentant un personnage armé d'un marteau, qui frappe les heures sur le timbre ou la cloche d'une horloge placée à la partie supérieure d'un édifice, d'un beffroi ou d'une église (=clocheteur). « Chaque fois que l'aiguille atteint un chiffre, des portes s'ouvrent sur le fronton de l'horloge, et des jaquemarts armés de marteaux sortent brusquement et frappent l'heure sur le timbre. »
être armé comme un jaquemart = être embarrassé de ses armes.
jouet d'enfant qui se compose de deux figurines frappant alternativement sur une enclume placée entre elles.

tartan

tartan



étoffe de laine à grands carreaux de diverses couleurs que les Écossais utilisent pour la confection de certains vêtements. « Un châle de tartan. » « D'immenses étoffes de soie bariolée d'incarnat, de vert et de jaune, à la façon du tartan écossais. »
vêtement écossais coupé dans du tartan, généralement un châle, un kilt ou un grand manteau. « Enveloppé dans son tartan écossais... »
vêtement, châle ou plaid fait d'un tissu semblable au tartan écossais. « La petite fille, malade, avait sur les jambes un tartan rouge à carreaux blancs. » « Elle jeta sur ses épaules un tartan à carreaux gris et blancs. »

volition



philos.: acte de volonté, manifestation de la volonté. Acte de volition. Volition de. « Une ferme volition de mettre arrêt à tout examen et de fixer le jugement. »

chicaya



querelle « On n’attend pas d’un chef d’État qu’il réduise son discours et son analyse politique à une chicaya de basse-cour contre son prédécesseur. »
[mot d'origine arabe]

improuver



désapprouver, blâmer. Improuver la conduite de qqn; improuver une action; jugement improuvé. « Je baissais les yeux, pour éviter de l'approuver ou de l'improuver par mon regard. »

girond(e)



beau, joli, bien fait. « Des photographies du temps qu'elle était gironde. »
qui est bien en chair, qui a des formes, en parlant d'une femme. « Elle est charmante, la caissière. Un peu gironde peut-être. »

rédimer



dr.: racheter une obligation par le versement d'une contribution. « Se rédimer du servage. »
racheter par son sacrifice le genre humain. « Dieu fuyard, Dieu muet! Tu devais rédimer les hommes et tu n'as rien racheté. »
racheter, sauver. « Le bourgeois, le réprouvé absolu qu'aucun holocauste ne rédime. »
obtenir, en contrepartie d'une bonne conduite ou de sacrifices, le pardon de ses fautes ou de ses erreurs. « Il lui en a coûté tant pour se rédimer des poursuites qu'on exerçait contre lui. »

imago

imago



[masc.] forme définitive de l'insecte adulte sexué, à la fin de ses métamorphoses. « Alors que le ver luisant femelle demeure à l'état larvaire, le mâle doit se métamorphoser en imago ailé pour pouvoir se reproduire. »
[fém.] image inconsciente que l'on se fait d'une personne, à partir du modèle parental. « L’imago de la bonne mère est la fée, celui de la mauvaise mère est la sorcière. » « Une phobie sociale liée à l’absence d’une imago maternelle sécurisante. »
imagoïque : qui a les caractères de l'imago.

raidillon

raidillon



petit chemin en pente raide; partie en pente raide d'une route, d'un chemin, d'une rue. « J'entame le raidillon abrupt qui mène à l'école, bâtie au flanc d'une colline. »

bougie

bougie



le mot "bougie" est apparu dans la langue française au XIVe siècle, issu du nom de la ville fournissant alors la cire des chandelles : "Bgayet" ou "Béjaia" (principale ville de la Kabylie).

jabiru

jabiru



grand oiseau échassier du groupe des cigognes, au plumage blanc et noir, au bec de couleur rouge, long, pointu et recourbé vers le haut, habitant les régions humides des pays chauds.

paradigme

paradigme



modèle théorique de pensée.
système de représentations largement accepté dans un domaine particulier. « La suppression des notes imposerait un changement de paradigme à l'école. »

tango

tango



orange très vif, couleur dont la vogue a correspondu à celle du tango.
d'un orange très vif. Étoffe, laine, robe, ruban tango. « Son grand sac en toile brodé tango. » [couleur]

benoît



calme, paisible.
niais : « toutes ces phrases benoîtes, tous ces charitables paradoxes ne sont que des prétextes à lâchetés, des couleurs pour colorer de honteuses complaisances pour ces hommes. »

mélioratif



se dit d'un terme qui présente sous un aspect favorable l'idée ou l'objet désigné (par opposition à péjoratif).

provende

provende



provision (propre ou fig.). « Une provende de légumes et de fruits. » « Il allait joyeux, furieux, avec sa provende de douleur et de plaisir qu'il ne démêlait pas encore. » « Le journal quotidien et sa provende d'actualité toute chaude. »
aller à la provende = aller faire des provisions.
nourriture du bétail. Porter la provende aux bestiaux. « Les chèvres allaient chercher leur provende dans les jachères, les jardins et les bois. »

inexpugnable



qu'il est ou qu'il semble impossible de prendre d'assaut, par la force des armes (synon: imprenable). « Citadelle, cité, forteresse inexpugnable; position, situation inexpugnable ; Frédéric Ier, voulant rendre son château inexpugnable, fit élever une forte tour au-dessus du petit vallon qui le sépare des montagnes au levant. »
[p. méton., en parlant de pers.] « Ils s'étaient retranchés dans ce trou, et se croyaient inexpugnables. »
que l'on ne peut enlever à son possesseur. « J'ai dû demander l'affection de mon choix. Avignon, hélas! est inexpugnable, car le professeur Honorius tient bon, je le sais »
fig.: qui ne peut être vaincu, qui résiste à tous les assauts (= indomptable, invincible). « Force, puissance inexpugnable ; nos automatismes ne sont pas en nous des fatalités inexpugnables. »
[en parlant d'une femme ou de sa vertu] qui résiste à toutes les tentatives de charme, de séduction. « Coeur, femme inexpugnable; pudeur inexpugnable. Elle ménage ce bélître dans l'idée de s'en faire épouser, et se livre à ces simagrées de pudeur hyrcanienne et de vertu inexpugnable, repoussant l'amour des ducs les mieux faits. »

perfecto

perfecto



blouson de cuir porté en particulier par les rockers. [habits]

lambin



fam.: qui agit avec lenteur, qui manque de vivacité, de dynamisme.« Cette fillette est une lambine. »
p. anal.: « ce lambin de corbillard. »
adj.: « un paresseux et lambin plumitif. »

codex

codex



(hist.) manuscrit consistant en un assemblage de feuilles de parchemin, de forme semblable à nos livres actuels, par opposition au rouleau de papyrus.
(pharm.) recueil officiel de formules de drogues et médicaments autorisés en France. Codex pharmaceutique (=pharmacopée française). « Notre codex range certaines de ces préparations parmi les cérats et d'autres parmi les pommades. »

scotomisation



du grec skótôma, éblouissement, obscurcissement de la vue. Mécanisme psychique par lequel le sujet évacue de sa conscience un événement ou un souvenir traumatisant.

scotomiser
rejeter inconsciemment de sa conscience une réalité pénible. « La mort de leur père aimé, ils l'avaient "scotomisée". »
omettre intentionnellement. « Nous ne pouvons pas scotomiser 600 millions de Chinois. »

perfide Albion

perfide Albion



surnom péjoratif de l'Angleterre et par extension du Royaume-Uni. "Perfide" signifie "qui ne respecte pas sa foi, sa parole", et Albion est le nom latin de la Grande-Bretagne ("alba", blanc, renvoie à la blancheur des falaises crayeuses de Douvres).
« La perfide Albion qui brûla Jeanne d’Arc sur le rocher de Sainte-Hélène. »

bas-relief

bas-relief



sculpture adhérant à un fond, sur lequel elle se détache avec une faible saillie. Bas-reliefs antiques, bas-reliefs de marbre, gravure en bas-relief. « Sur les poutres historiées défilent, en bas-relief, des caravanes de dromadaires, des femmes à la tunique drapée, des planètes et des astres, délicatement sculptés. »

lamé

lamé



orné de fines lames (d'or, d'argent, etc.) ou tissé avec des fils de métal ou de matière synthétique donnant un aspect scintillant. Tulle blanc lamé d'argent. Une robe lamée d'or. « Je ne quittais pas des yeux Antinéa. Seule une large tunique lamée la vêtait. »
emploi subst. masc.: une robe de lamé.
p. anal.: « Le jour éclatait derrière, en un fond somptueux de nuées grises lamées d'argent. » « Les étoiles brillaient de leur éclat glacé. La masse sombre de la maison se détachait sur le ciel lamé d'argent. »
garni de bandes de métal destinées à orner ou à renforcer. « Les portes lamées de bronze tremblaient sur leurs gonds. » « Le jour glissait, oblique et froid, à travers la fenêtre lamée de plomb. »

eugénisme



ensemble des méthodes qui visent à améliorer le patrimoine génétique de groupes humains en limitant la reproduction des individus porteurs de caractères jugés défavorables ou en encouragent celle des individus porteurs de caractères jugés favorables. « Les politiques d'eugénisme menées au début du XXe siècle en Europe du Nord et aux Etats-Unis. »

nihilisme



négation des valeurs intellectuelles et morales communes à un groupe social, refus de l idéal collectif de ce groupe.

lisier

lisier



mélange fluide composé d'urine et d'excréments d'animaux que l'on conserve dans des fosses couvertes pour servir d'engrais. « Lisier de veau; lisier frais de taurillon; manutention du lisier; épandage de lisier de porc. »

scolastique



trop scolaire, dogmatique. « Une explication purement scolastique. »

serge



étoffe présentant de fines côtes obliques. Serge fine; grosse serge; serge de coton, de laine, de soie. « L'homme, vêtu d'un costume marin en grosse serge... »
sergette= étoffe de laine mince et légère.« On me fit endosser l'uniforme de sergette amarante... » [habits]

litanie



plur. prière formée d'une longue suite d'invocations à Dieu, à Jésus-Christ, à la Vierge, aux saints, dites par le célébrant, ses assistants ou les chantres et suivies d'une formule récitée ou chantée par l'assemblée. Ex: chanter, réciter des litanies ; il prie à haute voix et dit les litanies pour votre âme
vx. Mettre qqn dans ses litanies. Souhaiter du bien à quelqu'un. P. iron. Vouloir du mal à quelqu'un.
Suite monotone et répétitive de paroles. Le copain était déjà couché sous les arbres, à la même place, qu'on entendait encore sa litanie pâteuse : "Oh! madame, madame, madame..." ; ivre, il dévidait les litanies de sa rancoeur ; c'est toujours la même litanie.
énumération longue (souvent ennuyeuse). Ex: Il continuait à dévider l'effrayante litanie de ses crimes.
"En litanie". Ex: La main à la taille, la poissonnière se met à chanter en litanie tous les noms de ses poissons.
Suite, file ininterrompue. Ex: dans les cours des litanies d'enfants défilant deux par deux.
fleuve Litani : fleuve du Liban, à une vingtaine de kilomètres au nord de la frontière israélienne.

râble

râble



[quadrupèdes] partie charnue s'étendant des côtes à la naissance de la queue (=dos, rein). « Les chiens avaient les reins courbés, le râble musculeux, les jambes larges. »
[cuisine] râble de lapin, de lièvre, de chevreau, de marcassin. Râble de lièvre farci. « Le râble de lapin est une pièce de choix, tendre et moelleuse, que l’on cuisine de multiples façons. »
fam. [à propos d'une pers. aux reins forts et robustes] reins, bas du dos ; derrière. Coup de pied dans le râble. « Son regard parcourut ce râble dur et musclé qui s'étalait devant lui. »
sur le râble : sur le dos. « Il l'aurait sur le râble pendant toutes les vacances ». Sauter, tomber sur le râble de qqn : lui sauter dessus, l'attaquer (à l'improviste).
se mettre qqn sur le râble : se faire un ennemi.

râblé = vigoureux, de forte carrure et de taille plutôt petite. « Ce petit homme râblé et pétri en boule par qui sait combien d'hivers et de moissons. »
se râbler = devenir vigoureux, épais. « Le blé se râblait sur ses tiges et tout son dessus alourdi penchait dans le mouvement de l'air. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2666 mots)