Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)

liard

liard



ancienne monnaie française de cuivre, qui valait trois deniers, le quart d'un sou.
litt.: très petite somme, très petite quantité. « Payer de sa propre bourse jusqu'au dernier liard. » « Il n'a pas un liard de bon sens. » « On n'a plus un liard d'espoir. »
couper un liard en deux (ou quatre) = chipoter pour une faible somme d'argent, liarder. « On n'amassait que des rides, bien heureux encore, lorsque, après avoir coupé les liards en quatre, s'être couché sans lumière et contenté de pain et d'eau, on gardait de quoi ne pas mourir de faim, dans ses vieux jours. »
se faire fesser pour un liard = être excessivement avare.

prégnante

prégnante



en gestation (=enceinte, pleine). Femme, femelle prégnante. « Que n'ai-je été prégnante le soir de mes noces! »

advertance



lucidité d'observation (≠ inadvertance). « A mon réveil, bien qu'ayant peu dormi, je jouissais assurément de toute l'advertance et de toute la volonté nécessaires... »
attention que le pécheur accorde au péché en le commettant, conscience claire qu'il a du caractère peccamineux de l'acte.
extrême prudence, vigilance dans l'action. « Il usa cependant d'advertance, en affublant les trois soldats de costumes civils. »

balancelle



embarcation généralement pointue à ses extrémités, à mât unique portant une voile latine, munie d'avirons et utilisée en Méditerranée pour la pêche ou le cabotage.
plateau muni d'un crochet sur lequel on place les objets à transporter. « Nous prenons place à cinq ou six dans une sorte de balancelle qu'on suspend par un crochet à une élingue, et qu'une grue soulève et dirige à travers les airs, au-dessus des flots. »
siège de jardin, à plusieurs places, avec un toit en tissu et des coussins assortis, mobile comme une balançoire.

Pantomime



Comportement outré, ridicule

bédière

bédière



torrent parcourant la surface d'un glacier. « D'innombrables bédières vermiculaires »

anacréontique

anacréontique



relatif à la poésie d'Anacréon, poète lyrique grec inspiré par Dionysos, qui célèbre avec légèreté les plaisirs de l'amour et de la table. « Des chansons anacréontiques, érotiques, satiriques et gastronomiques. »
p. ext.: qui est d'un érotisme gracieux et léger. « Une femme nue s'étire, dans une pose anacréontique. »

lige

lige



[moy. âge, en parlant d'un vassal tenant un fief] étroitement obligé vis-à-vis de son seigneur. Homme(-)lige. « Bertrand resta seul maître du comté, lui qui s'était reconnu l'homme-lige du roi. »
p. méton.: qui est possédé sous la charge de l'hommage-lige.
p. anal. [dans l'expr. "homme-lige"] qui est inconditionnellement dévoué à qqn ou qqch. L'homme-lige du président, du système. « Elle était mon homme lige, mon second, mon double : nous ne pouvions pas nous passer l'une de l'autre. »
p. plaisant.: « Montégut, ce littérateur-lige de la Revue des Deux Mondes. »

modus vivendi



accommodement, arrangement dans une relation, une manière de vivre - compromis.

dithyrambique



très élogieux, parfois à l’excès. « Un long éloge dithyrambique auquel je ne compris rien. »

lanterner



fam.: temporiser, hésiter à agir. « Elle nous a menacés si on lanternait davantage. »
lanterner à + inf => « Monseigneur de Valois n'avait pas lanterné à donner les ordres. »
perdre son temps à des riens. « Sans plus lanterner devant les boutiques qu'il n'examinait même pas, il s'achemina vers son logis. »
faire lanterner qqn. : faire attendre. « Vous m'avez toujours fait lanterner à propos de ce terrain en m'assurant que vous n'aviez pas d'héritiers et maintenant en voilà un qui surgit de je ne sais où. »

croque(-)mitaine

croque(-)mitaine



monstre imaginaire, fantastique et effrayant, qu'on évoque pour faire peur aux enfants. Une voix de croque-mitaine. « Si tu ne finis pas ton repas, le croquemitaine viendra te chercher! »
p. ext.: pers. très sévère et terrifiante. « Jean Bart est devenu le croquemitaine de la mer du Nord. » « Un croquemitaine dont on se sert pour manipuler les foules. »

girond(e)



beau, joli, bien fait. « Des photographies du temps qu'elle était gironde. »
qui est bien en chair, qui a des formes, en parlant d'une femme. « Elle est charmante, la caissière. Un peu gironde peut-être. »

camouflet



affront blessant. Donner, essuyer, recevoir un camouflet. « Une grève dans une entreprise est encore considérée le plus souvent comme un camouflet pour la direction. »

longanime



qui se montre patient malgré la possibilité ou l'autorité qu'il aurait de faire cesser ce qui lui déplaît (=indulgent, magnanime). « Si le gouvernement et la police se montraient si longanimes, c'est qu'ils y trouvaient leur intérêt. »
longanimité: patience avec laquelle on endure des insultes, des fautes qu'on pourrait punir. « Ce Dieu plein de longanimité et de patience... »

nixe

nixe



nymphe des eaux, dans la mythologie germanique et scandinave. « Le pêcheur fait naufrage à cause de la nixe et de ses chants. »

janotisme



litt. rare : esprit borné, simplicité excessive, bêtise. « Il y a ici un vieux domestique, le meilleur des hommes et le modèle des serviteurs, mais un fond de janotisme. »
construction vicieuse d'une phrase donnant lieu à des ambiguïtés. Ex: "j'ai acheté un gigot chez le boucher qui était gros." (on ne sait pas si c'est le boucher ou le gigot qui était gros).

alezan

alezan



(cheval) dont la robe et les crins sont de couleur fauve tirant sur le roux. Cheval alezan, alezan clair, alezan brûlé, alezan moreau, alezan doré. Couleur, robe alezane, poil alezan. « Je m'agrippai à la crinière du fougueux alezan qui galopait ventre à terre. »

ondinisme



paraphilie impliquant une excitation par l'urine (=urolagnie, urophilie, ou familièrement "douche dorée").

psittacisme

psittacisme



[du lat. psittacus, perroquet] péj.: reproduction mécanique de phrases qui ne sont pas comprises. « Un psittacisme journalistique fait de phrases vides, qu'on se complaît à écouter à longueur de journée »
psittacin : qui répète machinalement. Culture psittacine.
psittaciser : pratiquer le psittacisme, répéter machinalement comme un perroquet, sans réfléchir. « Encore un politicien qui psittacise sa rhétorique lénifiante. »
psittaciste : qui pratique le psittacisme, qui répète sans réfléchir. « C'est un psittaciste, un simple ergoteur. »

bacchanale(s)



fêtes que les anciens célébraient en l'honneur de Bacchus.
fête bruyante. « Une tumultueuse bacchanale »
partie de débauche, orgie. « Raconter une bacchanale, une scène de bacchanale »

colliger



recueillir, rassembler. « Ce romancier a colligé les suffrages des arbitres les plus rigides. »
vx.: rassembler en recueil les passages caractéristiques d'un texte. « Colliger des apophtegmes de toutes provenances. » « Dans ce recueil, avaient été colligés certains poèmes sauvés de revues mortes. »
p. ext. rassembler (des éléments d'information, les résultats d'une expérimentation, etc.) en vue d'une exploitation scientifique ou d'une opération intellectuelle. Colliger des documents, des faits, des observations, des invraisemblances, etc.
p. métaph.: se colliger = rassembler les éléments de sa personnalité afin de mieux se connaître. « Il rêvassait, cherchant à voir un peu clair dans sa vie, à se rendre compte. Et tandis qu'il se colligeait, des voix lointaines arrivaient derrière la grille. »

histrion



acteur / mime qui jouait des farces grossières, les satires. Bouffon.
Moyen Âge : acteur ambulant, baladin.
péj.: comédien. Histrion vulgaire; misérable, vil histrion.
p. ext: celui qui joue un rôle, se donne en spectacle.
histrionesque : digne d'un histrion. « Pourquoi ne se lassait-il pas de ses bavardages, de son monologue histrionesque? »
histrionique : qui se rapporte à l'histrion. « Sa carrière histrionique » >> névrose histrionique = névrose de l'acteur.
histrionisme : goût poussé jusqu'à la manie de jouer la comédie; théâtralisme; cabotinage. « Il ébaubit les hommes rangés de l'Ordre Moral, par un histrionisme de carrefour. »

bovarysme



tendance à construire sa vision du monde à partir de ses lectures de romans et à être déçu du monde réel.
« Oeuvre phare de Flaubert, Madame Bovary est l’histoire banale d’une femme mal mariée, qui trompe son mari, le ruine et finit par se suicider, s’étant perdue dans la poursuite de chimères romantiques inspirées par des romans à l’eau de rose. Un terme a été forgé pour désigner le mal qui la ronge : le bovarysme. »
p ext.: tendance d'une personne insatisfaite à s'imaginer autre que ce qu'elle est, à rêver un autre destin. « Les jeux en ligne offrent des cas d'addiction à des univers fictionnels, de "bovarysme" dont Flaubert lui-même n'aurait pas osé rêver. »

canopée

canopée



étage supérieur de la forêt, captant l'essentiel de l'énergie solaire. « Le Radeau des cimes, structure gonflable de 600 m2, déposée au sommet des arbres pour explorer la canopée des forêts tropicales »

aporie



contradiction insoluble (du grec "aporia", absence de passage, difficulté, embarras). Les apories du modèle capitaliste.
aporétique : relatif à, issu de l'aporie ; contradictoire. « Aujourd'hui, la réponse sociale à cette question, quelque peu aporétique on en conviendra, est l'échec scolaire. »

HMS



"Her Majesty's Ship" ou "His Majesty's Ship" : tous les navires de la Marine royale britannique portent ce sigle devant leur nom (p. ex., HMS Victory).

aman



dr. musulman : octroi de la vie sauve ou amnistie concédée à un ennemi. Demander, implorer, accorder l'aman.
fig.: grâce, pardon. « Il sollicite l'aman avec tant d'humilité qu'il me désarme. »
arg., interj.: amane! = miséricorde!

phébus



littér., vieilli. Style obscur, ampoulé et alambiqué. Donner dans le phébus. Il refit la déclaration d'amour du galant comme froide, prétentieuse, guindée et sentant son phébus.
diseur de phébus = écrivain ou orateur au langage obscur et alambiqué. « C'est un esprit des plus confus, alambiqué, ce que nos pères appelaient un diseur de phébus et qui rend encore plus déplaisantes, par sa façon de les énoncer, les choses qu'il dit. »

seine

seine



(ou "senne") : filet de pêche qui se compose d'une nappe simple que l'on traîne sur le fond des eaux. « La seine ramenée à ses pieds était pleine de poissons. » « Les douces, les pacifiantes lumières de Panama city, comme la rangée de flotteurs d'une seine. »
seiner, senner = pêcher à la seine.
senneur = bateau équipé d'une senne pour pêcher. « Une flottille de thoniers senneurs. »

stipendier



avoir à sa solde; payer qqn pour accomplir une tâche. Stipendier des troupes. « En vue de faciliter son implantation, le groupe n'a pas hésité à stipendier des responsables politiques. »
payer qqn pour accomplir une basse besogne. Stipendier des bandits.

panégyrique



éloge sans réserve ou excessif (masculin). « Dans son Panégyrique de Trajan, Pline le Jeune dresse un portrait des plus flatteurs de l'empereur Trajan, qui a régné sur Rome de 98 à 117. »
péj.: éloge exagéré, emphatique. « Je veux le déifier, l'embaumer avec un panégyrique de ma préparation ! »
p.iron.: discours, propos malveillant(s). « Tu ne sais donc pas que je suis un poltron, un lâche? je croyais être mieux connu, depuis que Florence crie mon panégyrique à toute l'Italie. »

bréhaigne



stérile (en parlant d'un animal femelle et par ext. d'une femme, d'une idée, etc.).

brûlot



[marine] bâtiment chargé de matières inflammables et explosives destiné à brûler les bâtiments de l'ennemi.
journal ou écrit très polémique. « Le livre d'Oriana Fallaci, brûlot contre l'islam. »

rechampir



Faire ressortir les ornements du fond sur lequel ils sont peints, soit en en marquant les contours, soit en les peignant d'une couleur différente de celle du fond : « l'antique logis fut gratté, réchampi, parqueté et décoré à neuf. »
Peindre une inscription pour la faire ressortir. « Les peintures des bornes et des tableaux indicateurs doivent être surveillées et rechampies... »
rechampi de + couleur : « Fauteuil réchampi de rouge. » [couleur]

Junon



Fille de Saturne(= Chronos) et de Rhéa, soeur jumelle et épouse de Jupiter(=Zeus), elle est reine des dieux et reine du ciel.
La légende raconte qu'elle fut violée par un coucou qu'elle avait reccueilli et qui n'était autre que son frère Jupiter. Elle eut tellement honte qu'elle décida de l'épouser, pour le meilleur et pour le pire.
Les querelles de Junon et de Jupiter occasionnent les troubles, les perturbations de l'air et du ciel. Ainsi, Junon serait l'image de l'atmosphère si souvent agitée, obscure et menaçante. Quant à Jupiter, il serait l'éther pur, la sérénité du firmament.
Les romains lui ont dédié le sixième mois du calendrier: juin.
Junon Moneta - Junon "qui avertit" (surnom qu'elle a gagné grâce aux oies du Capitole, son temple) a aussi donné le mot "monnaie" car c'est dans son temple que furent frappées les premières monnaies.

moucharabieh

moucharabieh



grillage en bois placé devant une fenêtre dans les pays orientaux et permettant de voir sans être vu.

potlatch (masc)



cérémonie, pratiquée notamment par les tribus indigènes d'Amérique du Nord, au cours de laquelle des clans ou des chefs de clans rivalisent de prodigalité, soit en détruisant des objets, soit en faisant des dons au rival qui est contraint à son tour à donner davantage.

albédo

albédo



pouvoir de réflexion d'une surface exposée à la lumière (mesuré de 0 à 1). Un corps noir parfait aurait un albédo nul, tandis qu'un miroir parfait aurait un albédo de 1. « La Lune ne réfléchit que 12 % de la lumière qu’elle reçoit, son albédo est donc de 0,12. La Terre est bien plus brillante, avec un albédo de 0,37. » « Parmi les procédés antiréchauffement envisagés : l'augmentation de l'albédo des zones urbaines. »

ex-voto



objet quelconque placé dans un lieu vénéré, en accomplissement d'un voeu ou en signe de reconnaissance. « offrir en ex-voto ; on m'ôta mes habits blancs, qui furent attachés en ex-voto au-dessous d'une image de la Vierge ; un fouillis d'ex-voto bizarres, pans de burnous, fils d'or, cheveux roux, qui pendaient le long des murailles. »
plaque où est gravée une formule de reconnaissance. « Madame Lemoine fit poser en ex-voto sur le mur de la chapelle une plaque de marbre avec cette inscription : à saint Antoine, pour une faveur inespérée, remerciements d'une épouse chrétienne. »
signe de reconnaissance. « Il demande trois cierges de trois couleurs différentes, qu'il veut brûler en ex-voto. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)