Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2750 mots)

ondinisme



paraphilie impliquant une excitation par l'urine (=urolagnie, urophilie, ou familièrement "douche dorée").

psittacisme

psittacisme



[du lat. psittacus, perroquet] péj.: reproduction mécanique de phrases qui ne sont pas comprises. « Un psittacisme journalistique fait de phrases vides, qu'on se complaît à écouter à longueur de journée »
psittacin : qui répète machinalement. Culture psittacine.
psittaciser : pratiquer le psittacisme, répéter machinalement comme un perroquet, sans réfléchir. « Encore un politicien qui psittacise sa rhétorique lénifiante. »
psittaciste : qui pratique le psittacisme, qui répète sans réfléchir. « C'est un psittaciste, un simple ergoteur. »

bacchanale(s)



fêtes que les anciens célébraient en l'honneur de Bacchus.
fête bruyante. « Une tumultueuse bacchanale »
partie de débauche, orgie. « Raconter une bacchanale, une scène de bacchanale »

colliger



recueillir, rassembler. « Ce romancier a colligé les suffrages des arbitres les plus rigides. »
vx.: rassembler en recueil les passages caractéristiques d'un texte. « Colliger des apophtegmes de toutes provenances. » « Dans ce recueil, avaient été colligés certains poèmes sauvés de revues mortes. »
p. ext. rassembler (des éléments d'information, les résultats d'une expérimentation, etc.) en vue d'une exploitation scientifique ou d'une opération intellectuelle. Colliger des documents, des faits, des observations, des invraisemblances, etc.
p. métaph.: se colliger = rassembler les éléments de sa personnalité afin de mieux se connaître. « Il rêvassait, cherchant à voir un peu clair dans sa vie, à se rendre compte. Et tandis qu'il se colligeait, des voix lointaines arrivaient derrière la grille. »

histrion



acteur / mime qui jouait des farces grossières, les satires. Bouffon.
Moyen Âge : acteur ambulant, baladin.
péj.: comédien. Histrion vulgaire; misérable, vil histrion.
p. ext: celui qui joue un rôle, se donne en spectacle.
histrionesque : digne d'un histrion. « Pourquoi ne se lassait-il pas de ses bavardages, de son monologue histrionesque? »
histrionique : qui se rapporte à l'histrion. « Sa carrière histrionique » >> névrose histrionique = névrose de l'acteur.
histrionisme : goût poussé jusqu'à la manie de jouer la comédie; théâtralisme; cabotinage. « Il ébaubit les hommes rangés de l'Ordre Moral, par un histrionisme de carrefour. »

bovarysme



tendance à construire sa vision du monde à partir de ses lectures de romans et à être déçu du monde réel.
« Oeuvre phare de Flaubert, Madame Bovary est l’histoire banale d’une femme mal mariée, qui trompe son mari, le ruine et finit par se suicider, s’étant perdue dans la poursuite de chimères romantiques inspirées par des romans à l’eau de rose. Un terme a été forgé pour désigner le mal qui la ronge : le bovarysme. »
p ext.: tendance d'une personne insatisfaite à s'imaginer autre que ce qu'elle est, à rêver un autre destin. « Les jeux en ligne offrent des cas d'addiction à des univers fictionnels, de "bovarysme" dont Flaubert lui-même n'aurait pas osé rêver. »

canopée

canopée



étage supérieur de la forêt, captant l'essentiel de l'énergie solaire. « Le Radeau des cimes, structure gonflable de 600 m2, déposée au sommet des arbres pour explorer la canopée des forêts tropicales »

aporie



contradiction insoluble (du grec "aporia", absence de passage, difficulté, embarras). Les apories du modèle capitaliste.
aporétique : relatif à, issu de l'aporie ; contradictoire. « Aujourd'hui, la réponse sociale à cette question, quelque peu aporétique on en conviendra, est l'échec scolaire. »

HMS



"Her Majesty's Ship" ou "His Majesty's Ship" : tous les navires de la Marine royale britannique portent ce sigle devant leur nom (p. ex., HMS Victory).

astrakan

astrakan



fourrure bouclée d'agneau caracul tué entre 2 et 3 jours, d'abord importée d'Astrakan (ville de Russie). Astrakan gris, noir; manteau, bonnet, revers d'astrakan. « Une grande peau d'astrakan blanc servait de tapis à la pièce. » « Un gosse avec un col d'astrakan et des guêtres noires. »
p. anal.: bouclé comme l'astrakan, ou qui a la couleur (grise ou noire) de l'astrakan. Cheveux, sourcils d'astrakan. « Deux terribles morceaux d'astrakan sous les aisselles. »

aman



dr. musulman : octroi de la vie sauve ou amnistie concédée à un ennemi. Demander, implorer, accorder l'aman.
fig.: grâce, pardon. « Il sollicite l'aman avec tant d'humilité qu'il me désarme. »
arg., interj.: amane! = miséricorde!

phébus



littér., vieilli. Style obscur, ampoulé et alambiqué. Donner dans le phébus. Il refit la déclaration d'amour du galant comme froide, prétentieuse, guindée et sentant son phébus.
diseur de phébus = écrivain ou orateur au langage obscur et alambiqué. « C'est un esprit des plus confus, alambiqué, ce que nos pères appelaient un diseur de phébus et qui rend encore plus déplaisantes, par sa façon de les énoncer, les choses qu'il dit. »

seine

seine



(ou "senne") : filet de pêche qui se compose d'une nappe simple que l'on traîne sur le fond des eaux. « La seine ramenée à ses pieds était pleine de poissons. » « Les douces, les pacifiantes lumières de Panama city, comme la rangée de flotteurs d'une seine. »
seiner, senner = pêcher à la seine.
senneur = bateau équipé d'une senne pour pêcher. « Une flottille de thoniers senneurs. »

stipendier



avoir à sa solde; payer qqn pour accomplir une tâche. Stipendier des troupes. « En vue de faciliter son implantation, le groupe n'a pas hésité à stipendier des responsables politiques. »
payer qqn pour accomplir une basse besogne. Stipendier des bandits.

panégyrique



éloge sans réserve ou excessif (masculin). « Dans son Panégyrique de Trajan, Pline le Jeune dresse un portrait des plus flatteurs de l'empereur Trajan, qui a régné sur Rome de 98 à 117. »
péj.: éloge exagéré, emphatique. « Je veux le déifier, l'embaumer avec un panégyrique de ma préparation ! »
p.iron.: discours, propos malveillant(s). « Tu ne sais donc pas que je suis un poltron, un lâche? je croyais être mieux connu, depuis que Florence crie mon panégyrique à toute l'Italie. »

bréhaigne



stérile (en parlant d'un animal femelle et par ext. d'une femme, d'une idée, etc.).

brûlot



[marine] bâtiment chargé de matières inflammables et explosives destiné à brûler les bâtiments de l'ennemi.
journal ou écrit très polémique. « Le livre d'Oriana Fallaci, brûlot contre l'islam. »

rechampir



Faire ressortir les ornements du fond sur lequel ils sont peints, soit en en marquant les contours, soit en les peignant d'une couleur différente de celle du fond : « l'antique logis fut gratté, réchampi, parqueté et décoré à neuf. »
Peindre une inscription pour la faire ressortir. « Les peintures des bornes et des tableaux indicateurs doivent être surveillées et rechampies... »
rechampi de + couleur : « Fauteuil réchampi de rouge. » [couleur]

Junon



Fille de Saturne(= Chronos) et de Rhéa, soeur jumelle et épouse de Jupiter(=Zeus), elle est reine des dieux et reine du ciel.
La légende raconte qu'elle fut violée par un coucou qu'elle avait reccueilli et qui n'était autre que son frère Jupiter. Elle eut tellement honte qu'elle décida de l'épouser, pour le meilleur et pour le pire.
Les querelles de Junon et de Jupiter occasionnent les troubles, les perturbations de l'air et du ciel. Ainsi, Junon serait l'image de l'atmosphère si souvent agitée, obscure et menaçante. Quant à Jupiter, il serait l'éther pur, la sérénité du firmament.
Les romains lui ont dédié le sixième mois du calendrier: juin.
Junon Moneta - Junon "qui avertit" (surnom qu'elle a gagné grâce aux oies du Capitole, son temple) a aussi donné le mot "monnaie" car c'est dans son temple que furent frappées les premières monnaies.

moucharabieh

moucharabieh



grillage en bois placé devant une fenêtre dans les pays orientaux et permettant de voir sans être vu.

potlatch (masc)



cérémonie, pratiquée notamment par les tribus indigènes d'Amérique du Nord, au cours de laquelle des clans ou des chefs de clans rivalisent de prodigalité, soit en détruisant des objets, soit en faisant des dons au rival qui est contraint à son tour à donner davantage.

albédo

albédo



pouvoir de réflexion d'une surface exposée à la lumière (mesuré de 0 à 1). Un corps noir parfait aurait un albédo nul, tandis qu'un miroir parfait aurait un albédo de 1. « La Lune ne réfléchit que 12 % de la lumière qu’elle reçoit, son albédo est donc de 0,12. La Terre est bien plus brillante, avec un albédo de 0,37. » « Parmi les procédés antiréchauffement envisagés : l'augmentation de l'albédo des zones urbaines. »

ex-voto



objet quelconque placé dans un lieu vénéré, en accomplissement d'un voeu ou en signe de reconnaissance. « offrir en ex-voto ; on m'ôta mes habits blancs, qui furent attachés en ex-voto au-dessous d'une image de la Vierge ; un fouillis d'ex-voto bizarres, pans de burnous, fils d'or, cheveux roux, qui pendaient le long des murailles. »
plaque où est gravée une formule de reconnaissance. « Madame Lemoine fit poser en ex-voto sur le mur de la chapelle une plaque de marbre avec cette inscription : à saint Antoine, pour une faveur inespérée, remerciements d'une épouse chrétienne. »
signe de reconnaissance. « Il demande trois cierges de trois couleurs différentes, qu'il veut brûler en ex-voto. »

varech

varech



ensemble de plantes marines, en particulier d'algues brunes, que l'on récolte sur le rivage pour en extraire l'iode, la soude, le mucilage et dont on se sert pour amender les terres et pour faire des litières (=goémon). Lit de varechs; couvert, tapissé de varechs; ramasser, sentir le varech. « Des flaques d'eau miroitaient au loin parmi les varechs. »
plais.: « une barbe en varech plantée au bas d'une figure en poire. »
hist.: droit de varech = dans la vieille coutume de Normandie, droit selon lequel toutes choses rejetées par la mer appartenaient au seigneur du fief où elles étaient trouvées.

cour des miracles

cour des miracles



sous l'Ancien Régime, quartiers des mendiants et des voleurs, ainsi nommés car leurs prétendues infirmités y disparaissaient à la nuit tombée, comme par miracle.
p. ext.: lieu sordide et malfamé. « Le vieux réfectoire tient désormais autant de la cantine populaire que d'une cour des miracles. »

ardillon

ardillon



pointe fixée sur la boucle d'une ceinture, d'un ceinturon ou d'une sangle, pour en assurer la fermeture en pénétrant dans un des trous de la courroie.
partie terminale de l'hameçon : « le brochet est hors de l'eau, l'horrible et cruel ardillon transperce sa lèvre. »

croix de saint André

croix de saint André



croix en forme de X (=croix décussée). Son nom provient de la forme de la Croix qui aurait été utilisée selon la tradition pour supplicier saint André.

adjudication



acte par lequel sont mis en libre concurrence soit des personnes qui désirent acquérir un bien, soit des entrepreneurs qui s'offrent à prendre en charge des travaux ou des fournitures. « Julien ne manqua pas l'adjudication du bail. L'huissier criait : trois cents francs, Messieurs! »

cant



formalisme excessif, hypocrisie de manières et de langage, particuliers à une certaine classe de la société anglaise. « Lord Byron détestait le cant, ou l'hypocrisie des salons. » « Londres victorien, cité du cant et des tabous sexuels. » « Le peuple anglais, peuple du convenu, de l'étiquette, du formalisme, du cant, des castes, de l'isolement individuel. »

manique, manicle

manique, manicle



brassard métallique dont les gladiateurs se protégaient le bras droit et les archers le bras gauche. « Sa main droite portait la manicle de cuir comme le ceste des lutteurs. »
gant de ménage, généralement recouvert d'amiante, utilisé pour se protéger de la chaleur excessive des plats, casseroles, etc.
gant de cuir très résistant dont certains artisans et ouvriers se protègent les mains pendant leur travail (cordonniers, selliers, relieurs, chapeliers, bourreliers).
spécialisation dans un métier, habileté à le pratiquer. Parler manicle; avoir de la manicle. « Beau travail pour un homme qui n'est pas de la manique. »
tirer la manique = faire le métier de cordonnier
sentir la manicle = sentir le cuir ou toute autre odeur d'atelier
anneau de pied du forçat, rivé, auquel est fixée la chaîne (=manille). River la manicle. « Obligé d'envoyer dans une jambe plus de force que dans l'autre pour tirer cette manicle. »
frères de la manicle = voleurs, forçats accouplés.
fig.: manège, manigance, habileté à faire qqch. « J'ai bien l'horreur du bigotisme et des maniques pieuses, mais je ne me sens pas attiré, tout en les admirant, vers les phénomènes de la mystique. »
Il entend la manicle = il est adroit, rusé.

Shambala

Shambala



paradis caché de la mythologie bouddhique, situé sur terre mais cependant invisible sur les cartes, auquel seuls ont accès ceux qui ont acquis le karma convenable. « Le royaume de Shambala, encerclé de montagnes. »
Shambala aurait inspiré le "Shangri-La" du roman Les Horizons perdus de James Hilton, un paradis imaginaire aux confins du Tibet.
bracelet shamballa : bracelet de prière tibétain constitué de perles rondes, devenu aujourd'hui accessoire de mode.

intaille

intaille



pierre précieuse gravée en creux (à l'inverse du camée, gravé en relief). Bague à intaille. « Une bague en or dont le chaton est serti d'une intaille en jaspe sanguin, finement gravée d'une Victoire ailée. »
p ext.: gravure en creux (sur bois, cuir, etc.) « Ces riches panneaux de paravents à intailles coloriées. »
en intaille : en creux. « Des croix en relief ou en intaille. »
fig.: image, idée, oeuvre fortement ancrée, gravée dans l'esprit de qqn. « Rien de ce que je lus de Goethe, ensuite, ne put modifier cette première intaille [la lecture du Prométhée]. »
style nerveux, incisif. « La concision doit coïncider avec l'intaille, ou la morsure. »

diatribe



critique amère et violente. Partir, se lancer dans une diatribe; longue, violente diatribe. « Une violente diatribe contre le régime. »
critique par écrit (=pamphlet, libelle). « La publication dans le Figaro d'une diatribe contre le gouvernement. »

ad patres



fam. Vers ses pères, ses aïeux, dans l'autre monde (du latin "ad" : vers, et "patres" : pères, ancêtres).
aller ad patres = mourir. Envoyer ad patres = faire mourir. « Il a pris un médecin qui l'a envoyé ad patres. Il est ad patres. »

transcendance



caractère de ce qui se situe hors d'atteinte de l'expérience et de la pensée de l'homme. « Dans la théologie musulmane l'essence d'Allah, d'une transcendance absolue, n'admet aucune représentation. »
tout ce qui se situe au-dessus. Réalité transcendante

roboratif



fortifiant, qui revigore, redonne des forces. « Il se retrempa dans ce bain de l'habitude auquel d'artificiels regrets insinuaient une qualité plus roborative et plus tonique. »

bief

bief



Secteur d'un cours d'eau compris entre deux chutes ou deux rapides (ou deux écluses). « Pour arriver sur le barrage, il faut franchir le bief et ses eaux ronflantes. »

Capilotade



Ragoût fait de restes de volailles ou de viandes déjà cuites. Capilotade de volaille, de perdrix.
Mise en pièces de manière à produire une impression de mélange confus, de gâchis. Ex : « sur les routes d'un pays en capilotade. »
Mise en pièces, produite par des coups et blessures. Faire une capilotade de qqn : le mettre en pièces, le mettre à mal.
En capilotade > mettre qqn en capilotade. Le mettre en pièces, le rouer de coups, le malmener rudement.
fig. Déchirer quelqu'un, médire de lui sans ménagement. « Cette sainte femme qui se mettait elle-même en capilotade et se donnait des torts. »
Avoir une partie du corps en capilotade : être couvert de blessures, de coups : « après l'éclatement de la bombe, elle avait le nez et les joues en capilotade. »
Avoir les pieds, la tête en capilotade : éprouver une grande fatigue; avoir très mal à la tête. Ex: « j'ai cessé de lire vers deux heures du matin, quand la rue a retrouvé son calme. Ceux qui ont fait la noce n'ont pas la tête plus en capilotade que moi. »

zélote



1- Membre d'une secte juive du 1er s. de notre ère, qui prônait la résistance à outrance à la domination étrangère et qui était prête à punir de mort ceux qui ne partageaient pas ses vues.
2- P. ext.: celui, celle qui fait preuve d'un zèle excessif dans ses activités ou ses idées.

Kundalini



En yoga, la Kundalini (d'après le terme sanskrit kundal, signifiant "boucle") désigne une puissante énergie, lovée dans l'os sacrum. Elle est représentée comme un serpent enroulé sur lui-même trois fois et demi. Par la méditation, la Kundalinî s'éveille et monte le long de la colonne vertébrale depuis l'os sacrum jusqu'à la fontanelle, progressant d'un chakra à l'autre afin de les harmoniser un à un. Cette énergie porterait la conscience du Soi.
certains voient un lien entre la Kundalini et les serpents du caducée des médecins.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2750 mots)