Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2701 mots)

chicaya



querelle « On n’attend pas d’un chef d’État qu’il réduise son discours et son analyse politique à une chicaya de basse-cour contre son prédécesseur. »
[mot d'origine arabe]

improuver



désapprouver, blâmer. Improuver la conduite de qqn; improuver une action; jugement improuvé. « Je baissais les yeux, pour éviter de l'approuver ou de l'improuver par mon regard. »

portefaix



1- celui dont le métier consiste à porter des fardeaux (=porteur). Ex: un troupeau de portefaix qui se disputaient les bagages ; L'éternel portefaix, courbé, tête basse, sans regarder le ciel, sans penser, sans s'élever jamais à l'invention.
2- [Aspect physique, vigueur] Taillé comme un portefaix, avoir des mains de portefaix; allure de portefaix; très grand, taillé en force, avec des épaules de portefaix.
3- [Comportement jugé grossier] Injures, langage de portefaix; parler comme un portefaix ; s'insulter comme des portefaix.

rédimer



dr.: racheter une obligation par le versement d'une contribution. « Se rédimer du servage. »
racheter par son sacrifice le genre humain. « Dieu fuyard, Dieu muet! Tu devais rédimer les hommes et tu n'as rien racheté. »
racheter, sauver. « Le bourgeois, le réprouvé absolu qu'aucun holocauste ne rédime. »
obtenir, en contrepartie d'une bonne conduite ou de sacrifices, le pardon de ses fautes ou de ses erreurs. « Il lui en a coûté tant pour se rédimer des poursuites qu'on exerçait contre lui. »

substantifique moelle



partie la plus riche en substance, élément le plus important (=essentiel, quintessence). Tirer,
extraire la substantifique moelle de qch. « Ferdinand ne lit qu'un journal, toujours le même. Il sait le lire, il sait en extraire toute la moelle substantifique. » « Un guide clair et concis pour découvrir la substantifique moelle de la ville. »
fig.: « de quoi vit-on? je vous le demande. De l'air du temps bien sûr... mais plus capitalement de cette substantifique moelle qu'est le fric. »

imago

imago



[masc.] forme définitive de l'insecte adulte sexué, à la fin de ses métamorphoses. « Alors que le ver luisant femelle demeure à l'état larvaire, le mâle doit se métamorphoser en imago ailé pour pouvoir se reproduire. »
[fém.] image inconsciente que l'on se fait d'une personne, à partir du modèle parental. « L’imago de la bonne mère est la fée, celui de la mauvaise mère est la sorcière. » « Une phobie sociale liée à l’absence d’une imago maternelle sécurisante. »
imagoïque : qui a les caractères de l'imago.

raidillon

raidillon



petit chemin en pente raide; partie en pente raide d'une route, d'un chemin, d'une rue. « J'entame le raidillon abrupt qui mène à l'école, bâtie au flanc d'une colline. »

ressortir à



dr.: être du ressort, de la compétence d'une juridiction. « Ce procès ressortit à la cour d'appel. »
p. ext.: être relatif à, relever de. « Tout ce qui, de près ou de loin, ressortit à l'élégance féminine. » « Ces réflexions me restent douloureuses, comme tout ce qui ressortissait à ce chagrin profond. »

bougie

bougie



le mot "bougie" est apparu dans la langue française au XIVe siècle, issu du nom de la ville fournissant alors la cire des chandelles : "Bgayet" ou "Béjaia" (principale ville de la Kabylie).

jabiru

jabiru



grand oiseau échassier du groupe des cigognes, au plumage blanc et noir, au bec de couleur rouge, long, pointu et recourbé vers le haut, habitant les régions humides des pays chauds.

paradigme

paradigme



modèle théorique de pensée.
système de représentations largement accepté dans un domaine particulier. « La suppression des notes imposerait un changement de paradigme à l'école. »

à chaux et à sable



bâtir à chaux et à sable = très solidement.
fam.: très robuste. « Un grand gaillard bâti à chaux et à sable »

balancelle



embarcation généralement pointue à ses extrémités, à mât unique portant une voile latine, munie d'avirons et utilisée en Méditerranée pour la pêche ou le cabotage.
plateau muni d'un crochet sur lequel on place les objets à transporter. « Nous prenons place à cinq ou six dans une sorte de balancelle qu'on suspend par un crochet à une élingue, et qu'une grue soulève et dirige à travers les airs, au-dessus des flots. »
siège de jardin, à plusieurs places, avec un toit en tissu et des coussins assortis, mobile comme une balançoire.

lacs

lacs



cordon mince et résistant. « Des filets tressés avec des lacs de soie. »
lacs d'amour : cordon replié sur lui-même et formant ainsi un 8 couché.
p. anal.: motif décoratif ressemblant aux lacs d'amour. Bague à lacs d'amour.
ruban de toile solide employé pour exercer des tractions lors de l'accouchement ou maintenir une attelle.
cordon disposé en nœud coulant pour capturer le gibier (=lacet, rets). « Le chasseur attrape les petits oiseaux avec cet invisible lacs entre deux branches. »
fig.: filet, piège. « Cette fille, prise dans les lacs de son impatience et de sa colère, dit un mot que l'abbé trouva sublime. » « Je n'échappais à l'une que pour tomber dans les lacs de quelque autre et n'en conquérais aucune, que d'abord je ne fusse conquis. »

benoît



calme, paisible.
niais : « toutes ces phrases benoîtes, tous ces charitables paradoxes ne sont que des prétextes à lâchetés, des couleurs pour colorer de honteuses complaisances pour ces hommes. »

provende

provende



provision (propre ou fig.). « Une provende de légumes et de fruits. » « Il allait joyeux, furieux, avec sa provende de douleur et de plaisir qu'il ne démêlait pas encore. » « Le journal quotidien et sa provende d'actualité toute chaude. »
aller à la provende = aller faire des provisions.
nourriture du bétail. Porter la provende aux bestiaux. « Les chèvres allaient chercher leur provende dans les jachères, les jardins et les bois. »

perfecto

perfecto



blouson de cuir porté en particulier par les rockers. [habits]

lambin



fam.: qui agit avec lenteur, qui manque de vivacité, de dynamisme.« Cette fillette est une lambine. »
p. anal.: « ce lambin de corbillard. »
adj.: « un paresseux et lambin plumitif. »

codex

codex



(hist.) manuscrit consistant en un assemblage de feuilles de parchemin, de forme semblable à nos livres actuels, par opposition au rouleau de papyrus.
(pharm.) recueil officiel de formules de drogues et médicaments autorisés en France. Codex pharmaceutique (=pharmacopée française). « Notre codex range certaines de ces préparations parmi les cérats et d'autres parmi les pommades. »

mercure



métal d'aspect brillant et argenté utilisé dans l'industrie à l'état liquide.
de mercure = qui présente l'aspect du mercure. « Les fontaines miroitantes avec des reflets de mercure. » « Ce matin le golfe est de mercure, calme et splendide. »
entremetteur, messager d'amour (du nom du messager des dieux de la myth. lat.)
Mercure françois (= Mercure français) : nom de la première revue française connue, publiée annuellement de 1611 à 1648 et relatant les faits marquants de l'année antérieure. En préface, l'imprimeur écrit : "Je te donne dans ce livre les choses les plus remarquables que mon messager (que j'appelle Mercure françois) m'a apporté des quatre parties du monde, en diverses langues". « Oh ! pourvu que je sois dans les petits papiers du Mercure François » (Cyrano de Bergerac).

scotomisation



du grec skótôma, éblouissement, obscurcissement de la vue. Mécanisme psychique par lequel le sujet évacue de sa conscience un événement ou un souvenir traumatisant.

scotomiser
rejeter inconsciemment de sa conscience une réalité pénible. « La mort de leur père aimé, ils l'avaient "scotomisée". »
omettre intentionnellement. « Nous ne pouvons pas scotomiser 600 millions de Chinois. »

perfide Albion

perfide Albion



surnom péjoratif de l'Angleterre et par extension du Royaume-Uni. "Perfide" signifie "qui ne respecte pas sa foi, sa parole", et Albion est le nom latin de la Grande-Bretagne ("alba", blanc, renvoie à la blancheur des falaises crayeuses de Douvres).
« La perfide Albion qui brûla Jeanne d’Arc sur le rocher de Sainte-Hélène. »

bas-relief

bas-relief



sculpture adhérant à un fond, sur lequel elle se détache avec une faible saillie. Bas-reliefs antiques, bas-reliefs de marbre, gravure en bas-relief. « Sur les poutres historiées défilent, en bas-relief, des caravanes de dromadaires, des femmes à la tunique drapée, des planètes et des astres, délicatement sculptés. »

chaume

chaume



tige des graminées en général, des céréales en particulier. « Le chaume ploie sous les grains. »
partie de la tige des céréales restant en terre après la moisson. Chaume d'avoine, de blé, de seigle. « Une colline couverte de chaume coupé ras. » « La moisson, rassemblée en javelles sur le chaume. »
le champ lui-même après la moisson (champ de chaume). « À l'angle du chaume d'avoine et de la petite prairie. »
paille longue utilisée pour couvrir les maisons. Toit de chaume. « Les maisons des paysans, coiffées d'un chaume poli par le temps. »
chaumière. « Un petit chaume à la lisière de la forêt. » « Un vieux chaume croulant qui s'étoile le soir. »
symbole des pauvres, des simples. Être né, vivre sous le chaume.
paille. Feu de chaume ; lit de chaume.

sauropodes

sauropodes



famille de dinosaures du Secondaire regroupant les plus grands animaux terrestres découverts à ce jour (sauroposéidon, brachiosaure, diplodocus).

aligoté



l'aligoté est un Bourgogne blanc léger. Il doit se boire jeune.
Le cépage "Aligoté" existe uniquement en Bourgogne. Les vignerons sont cependant autorisés à adjoindre jusqu'à 15% de Chardonnay.
La production de Bourgogne Aligoté diminue d'année en année. Les gens préfèrent semble-t-il les charmes du Chardonnay (cépage blanc le plus connu dans le monde entier. Utilisé pour le vin blanc de Bourgogne, le Champagne, etc.).

lamé

lamé



orné de fines lames (d'or, d'argent, etc.) ou tissé avec des fils de métal ou de matière synthétique donnant un aspect scintillant. Tulle blanc lamé d'argent. Une robe lamée d'or. « Je ne quittais pas des yeux Antinéa. Seule une large tunique lamée la vêtait. »
emploi subst. masc.: une robe de lamé.
p. anal.: « Le jour éclatait derrière, en un fond somptueux de nuées grises lamées d'argent. » « Les étoiles brillaient de leur éclat glacé. La masse sombre de la maison se détachait sur le ciel lamé d'argent. »
garni de bandes de métal destinées à orner ou à renforcer. « Les portes lamées de bronze tremblaient sur leurs gonds. » « Le jour glissait, oblique et froid, à travers la fenêtre lamée de plomb. »

componction



tristesse profonde éprouvée à l'idée d'avoir offensé Dieu (=contrition). « Ce qu'elle disait à Dieu, nous le savons à peu près comme elle. C'étaient des retours pleins de sincérité et de componction sur les légères fautes qu'elle avait pu commettre dans l'accomplissement de ses devoirs, dans la journée. »
attitude de regret, d'humilité, de recueillement qui peut être affectée et ostentatoire (=gravité). « Les gens parlaient de la guerre avec décence et componction. »
p. iron.: air solennel un peu ridicule, gravité exagérée. « Vieille demoiselle pleine d'onction et de componction. Il l'écoutait avec componction. »

eugénisme



ensemble des méthodes qui visent à améliorer le patrimoine génétique de groupes humains en limitant la reproduction des individus porteurs de caractères jugés défavorables ou en encouragent celle des individus porteurs de caractères jugés favorables. « Les politiques d'eugénisme menées au début du XXe siècle en Europe du Nord et aux Etats-Unis. »

mélioratif



se dit d'un terme qui présente sous un aspect favorable l'idée ou l'objet désigné (par opposition à péjoratif).

lisier

lisier



mélange fluide composé d'urine et d'excréments d'animaux que l'on conserve dans des fosses couvertes pour servir d'engrais. « Lisier de veau; lisier frais de taurillon; manutention du lisier; épandage de lisier de porc. »

scolastique



trop scolaire, dogmatique. « Une explication purement scolastique. »

breloque

breloque



colifichet de peu de prix, petit bijou que l'on attache à une chaîne de montre, à un ruban, à un bracelet... « C'était le patron qui rentrait, bottes craquantes, breloques sonnantes... »
pendule, horloge.
les breloques : les testicules.

litanie



plur. prière formée d'une longue suite d'invocations à Dieu, à Jésus-Christ, à la Vierge, aux saints, dites par le célébrant, ses assistants ou les chantres et suivies d'une formule récitée ou chantée par l'assemblée. Ex: chanter, réciter des litanies ; il prie à haute voix et dit les litanies pour votre âme
vx. Mettre qqn dans ses litanies. Souhaiter du bien à quelqu'un. P. iron. Vouloir du mal à quelqu'un.
Suite monotone et répétitive de paroles. Le copain était déjà couché sous les arbres, à la même place, qu'on entendait encore sa litanie pâteuse : "Oh! madame, madame, madame..." ; ivre, il dévidait les litanies de sa rancoeur ; c'est toujours la même litanie.
énumération longue (souvent ennuyeuse). Ex: Il continuait à dévider l'effrayante litanie de ses crimes.
"En litanie". Ex: La main à la taille, la poissonnière se met à chanter en litanie tous les noms de ses poissons.
Suite, file ininterrompue. Ex: dans les cours des litanies d'enfants défilant deux par deux.
fleuve Litani : fleuve du Liban, à une vingtaine de kilomètres au nord de la frontière israélienne.

râble

râble



[quadrupèdes] partie charnue s'étendant des côtes à la naissance de la queue (=dos, rein). « Les chiens avaient les reins courbés, le râble musculeux, les jambes larges. »
[cuisine] râble de lapin, de lièvre, de chevreau, de marcassin. Râble de lièvre farci. « Le râble de lapin est une pièce de choix, tendre et moelleuse, que l’on cuisine de multiples façons. »
fam. [à propos d'une pers. aux reins forts et robustes] reins, bas du dos ; derrière. Coup de pied dans le râble. « Son regard parcourut ce râble dur et musclé qui s'étalait devant lui. »
sur le râble : sur le dos. « Il l'aurait sur le râble pendant toutes les vacances ». Sauter, tomber sur le râble de qqn : lui sauter dessus, l'attaquer (à l'improviste).
se mettre qqn sur le râble : se faire un ennemi.

râblé = vigoureux, de forte carrure et de taille plutôt petite. « Ce petit homme râblé et pétri en boule par qui sait combien d'hivers et de moissons. »
se râbler = devenir vigoureux, épais. « Le blé se râblait sur ses tiges et tout son dessus alourdi penchait dans le mouvement de l'air. »

côte



relief sur une étoffe ou un tricot ; p. méton.: l'étoffe ou le tricot eux-mêmes. « Bas, drap, velours à côtes. Des tissus lourds grosse côte et gros grain. »
côtelé = qui porte des côtes. « Velours côtelé. Les feuilles côtelées des gentianes. » [habits]

comburant



corps chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d'un combustible. Le principal comburant est le dioxygène. Lorsque le milieu ambiant ne contient pas assez de comburant pour que la réaction chimique perdure, on le stocke dans un réservoir et on le distribue en même temps que le carburant qui sert de combustible. C'est le cas notamment dans l'espace où les moteurs à réaction sont alimentés à la fois en carburant (souvent du dihydrogène) et en comburant (du dioxygène).
p. métaph. : « Cette adaptation originale a été le principe comburant d’une rencontre entre les deux artistes. On a besoin de rien, ni de personne, moi le combustible, et toi le comburant. »

nautonier

nautonier



personne qui conduit une barque (= nocher). « Après le dîner, Stephen, habile nautonier, les menait errer sur la rivière. » « Une nautonière de dix-huit ans, qui me prit à son bord, raccommodait, à chaque coup d'aviron, un bouquet de fleurs mal attaché à son chapeau. »
nautonier des Enfers = Charon (personnage mythologique qui faisait traverser aux morts l'Achéron, le fleuve des Enfers).« Le rivage où jadis le nautonier des Enfers passoit toutes les ombres. »

arquebuse

arquebuse



arme à feu portative, ancêtre du mousquet et du fusil. « C'est lors de la bataille navale de Lépante, contre les Ottomans, que Cervantès reçut deux coups d'arquebuse, l'un au torse et l'autre qui lui paralysa la main gauche. »
(eau d')arquebuse : eau vulnéraire utilisée dans le traitement des blessures faites par les coups de feu.
p. ext. liqueur alcoolisée composée de plantes aromatiques.
arquebuser : tuer qqn (à coup d'arquebuse), fusiller. « On le fit arquebuser. »
p. métaph. : « Elle m'arquebusait de regards langoureux, de rires enjôleurs... »

lévite



robe longue, simple et ample, portée pendant la seconde moitié du18ème siècle. « La révolution commença, et les modes eurent leurs saturnales; on rencontra dans le même salon les femmes en lévite, en pierrot, en caraco, en robe à queue. En entrant dans la première salle, chaque femme était obligée de quitter sa bouffante et de vêtir une lévite blanche avec une ceinture de couleur. »
redingote d'homme ample et descendant jusqu'à mi-mollet. « Les valets de pied en longues lévites. » [habits]

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2701 mots)