Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2701 mots)

faraud



1- Personne infatuée d'elle-même, en particulier homme qui se donne des airs avantageux auprès des femmes. Synon. bellâtre, fanfaron, prétentieux. Je ne connais personne qui soit plus fort que moi! dit-il en battant les cartes avec une prétention à la grâce, digne de ces farauds d'estaminet si bien rendus par Bellangé dans ses caricatures.
2- Faire le faraud, la faraude : afficher des prétentions l'élégance, tirer vanité de son aspect physique. Synon. parader, pavaner (se), plastronner, crâner, fanfaronner, poser. Ex: poudre-toi, coiffe-toi, brosse-toi, fais le faraud, tu n'en iras pas moins en place de Grève ; Les gars, dans les rues, font les farauds pour elle.
3- Ils la regardaient avec des sourires farauds, des airs farauds

Caudines



« passer sous les fourches caudines » : devoir accepter des conditions sévères, ruineuses et humiliante. La peine infamante du joug dans le défilé de Caudium, pour les Romains : passer en se courbant, les mains liées dans le dos, sous une pique ou une fourche tendue à l'horizontale.

douaire



droit d'usufruit sur ses biens qu'un mari assignait à sa femme par son mariage et dont elle jouissait si elle lui survivait. Assigner, payer un douaire. « La discussion roula, d'un côté, sur la dot qu'apporterait la future épouse, de l'autre, sur le douaire qu'elle recevrait de son mari. »
pension, subsides. « Ces jeunes gens de génie méconnus, qui trouvent tout au-dessous d'eux, et anathématisent la société, parce que la société ne fait pas un douaire convenable à ceux qui se livrent à de sublimes pensées. »

édile



hist. romaine : magistrat qui avait pour fonctions essentielles l'entretien des bâtiments, la voirie, la police, l'approvisionnement de la ville, l'organisation de jeux.
souvent p. plaisant.: conseiller municipal, généralement dans les grandes villes.« Nos édiles ; il espérait bien ne pas mourir sans avoir été l'objet des "suffrages de ses concitoyens". Devenir un des "édiles de la cité" c'était son rêve! »

forfanterie



1- Caractère d'une personne qui se montre impudemment vantarde. Ex: Il avait plus d'audace et de forfanterie que de finesse d'esprit et de véritable habileté
2- Acte, parole de fanfaron, de vantard (Synon: fanfaronnade). Ex: ce besoin de forfanterie, de hâblerie, de vantardise ingénue, propre à tout soldat qui se respecte.

planche de salut

planche de salut



fig.: dernier recours, dernière chance. « Sa connaissance de la musique a été pour lui une planche de salut. »

Capilotade



Ragoût fait de restes de volailles ou de viandes déjà cuites. Capilotade de volaille, de perdrix.
Mise en pièces de manière à produire une impression de mélange confus, de gâchis. Ex : « sur les routes d'un pays en capilotade. »
Mise en pièces, produite par des coups et blessures. Faire une capilotade de qqn : le mettre en pièces, le mettre à mal.
En capilotade > mettre qqn en capilotade. Le mettre en pièces, le rouer de coups, le malmener rudement.
fig. Déchirer quelqu'un, médire de lui sans ménagement. « Cette sainte femme qui se mettait elle-même en capilotade et se donnait des torts. »
Avoir une partie du corps en capilotade : être couvert de blessures, de coups : « après l'éclatement de la bombe, elle avait le nez et les joues en capilotade. »
Avoir les pieds, la tête en capilotade : éprouver une grande fatigue; avoir très mal à la tête. Ex: « j'ai cessé de lire vers deux heures du matin, quand la rue a retrouvé son calme. Ceux qui ont fait la noce n'ont pas la tête plus en capilotade que moi. »

empathie



Faculté de sympathiser avec autrui, de ressentir, d'éprouver les mêmes impressions que lui.

partidaire



relatif à un parti politique, au système des partis. « Les écologistes doivent sortir de l’enfermement partidaire qui a miné leur cause. » « La vie partidaire et ses compromissions. »

palatin



qui relève du palais. « La Sainte-Chapelle, chapelle palatine édifiée par saint Louis pour abriter la Sainte Couronne d’épines, est l'un des vestiges du palais de la Cité. »
anat.: relatif au palais. Os, voile palatin; fosse, membrane, voûte palatine.

barcane

barcane



dune en forme de croissant.

ordalie

ordalie



épreuve judiciaire employée au Moyen Âge pour établir l'innocence ou la culpabilité de l'accusé (=jugement de Dieu). « L'ordalie du feu, par laquelle un accusé prouvait son innocence en traversant un bûcher sans se brûler. »

délitement



action de déliter, de se déliter.
p. métaph.: l« e délitement démocratique annoncé par Maurras a déjà amené de sinistres résultats quant à l'art dramatique français. »

anschluss



mot allemand signifiant " rattachement ", il s'agit de l'invasion de l'Autriche par l'Allemagne nazie le 12 mars 1938.

localier



journaliste local. Ex: « les localiers, ces journalistes-fourmis de la presse régionale, souvent inconnus, parfois méprisés. »

nèfle (fem.)



1- fruit du néflier comportant cinq noyaux, à la peau grisâtre ou rousse, qui se récolte au début de l'hiver et se consomme soit blet, soit en compote ou en confiture. Ex: la nèfle qui ne se mange que pourrie...
2- Populaire au plur.: Chose sans valeur ou de peu de prix; rien du tout. Ex: comme ces gens qui ont toujours peur d'être volés et restent assis sur leur trésor! Surtout que ce trésor c'est des nèfles et que personne n'essaye de le leur prendre...
3- Des nèfles! [Loc. interjective suivant prop. interr.; exprime hyperboliquement un refus, une dénégation] Synon. des clous! ex : L'épouser? Des nèfles!
3- Derrière, cul. Ex: assis sur leurs nèfles.

loufiat

loufiat



pop.: garçon de café, de restaurant. « Le loufiat, indifférent, vint prendre la commande. »
loffiat : individu de peu de valeur. « C'était un homme sale, un loffiat. Elle le savait, mais jamais elle n'aurait cru qu'il fût aussi misérable. »

adjudication



acte par lequel sont mis en libre concurrence soit des personnes qui désirent acquérir un bien, soit des entrepreneurs qui s'offrent à prendre en charge des travaux ou des fournitures. « Julien ne manqua pas l'adjudication du bail. L'huissier criait : trois cents francs, Messieurs! »

coudée



anc. mesure de longueur : distance du coude à l'extrémité des doigts, soit 50 cm environ. « Une coudée de longueur et deux pouces de largeur. »
cent, mille coudées = valeur considérable. « Dépasser qqn de cent coudées, être à cent coudées au-dessus de qqn ; Il plaçait Alphonse Daudet à mille coudées au-dessus de Dickens. »
espace nécessaire pour remuer les coudes en prenant ces mesures. « Avoir les coudées franches » (voir toute liberté d'action, n'être gêné par rien ni par personne).

impedimenta



vx.: bagages et équipements indispensables au fonctionnement d'une armée en campagne, mais qui gênent sa marche et ses mouvements. « Fantassin léger, sans impedimenta, poursuivra plus aisément l'adversaire. »
bagages encombrants emportés avec soi dans les déplacements.« Les impedimenta d'un long voyage. »
ce qui entrave une activité. « Le cavalier de jadis était un être vivant qui maniait un autre être vivant, que de psychologie et d'intuition souvent! Ce serait autant d'impedimenta pour l'automobiliste. »

dongle



Clé de protection anti-piratage. Elle se présente le plus souvent sous la forme d'un petit accessoire se connectant sur le port ADB ou USB d'un Mac ou sur le port imprimante d'un PC.

Fukuyama (Francis)



philosophe, économiste et chercheur en sciences politiques américain d'origine japonaise.
Proche des néo-conservateurs, il a signé une pétition recommandant au Président Bill Clinton de renverser le dictateur irakien Saddam Hussein bien avant que George W. Bush ne s'en charge en 2003. Il a cependant désapprouvé l'invasion de l'Irak telle qu'elle a été réalisée, et a appelé à la démission de Donald Rumsfeld du secrétariat à la Défense.
Fukuyama a publié "La Fin de l'Histoire et le dernier homme", où il défend l'idée que la progression de l'histoire humaine, envisagée comme un combat entre des idéologies, touche à sa fin avec le consensus sur la démocratie libérale qui tendrait à se former depuis la fin de la Guerre froide.
Le concept de fin de l'histoire a d'abord été imaginé par Hegel et repris de diverses manières par plusieurs philosophes, Karl Marx en particulier. Pour Fukuyama comme pour Hegel, l'Histoire s'achèvera le jour où un consensus universel sur la démocratie mettra un point final aux conflits idéologiques. [personne]

schnouf



Drogue, stupéfiant; en partic., héroïne. Ex: un réseau de copains et de coquins partagés entre le mic-mac électoral et le trafic de la schnouf.

E pluribus unum



c'est l'une des 2 devises américaines (l'autre est In God We Trust). Traduit du Latin, cela signifie "un à partir de plusieurs." Cela réfère à l'intégration des 13 colonies indépendantes en un pays unifié, et a pris la signification supplémentaire, donnée par la nature pluraliste de la société américaine issue de l'immigration.
Une devise similaire – In varietate concordia (Unité dans la diversité) – a été adoptée par l'Union Européenne en 2000.

gigogne



avec une maj. [P. allus. à Madame Gigogne ou la mère Gigogne, marionnette représentant une grande et forte femme entourée d'enfants sortant de ses jupes] Mère Gigogne. Mère de famille nombreuse. « Ah! la belle et bonne mère Gigogne, comme elle s'appelait elle-même en plaisantant parfois, avec Rose sur sa poitrine, Ambroise disparu à moitié contre un de ses flancs, Blaise et Denis derrière ses épaules! »
p. anal.: qui se compose de plusieurs éléments de forme analogue et de taille décroissante pouvant s'emboîter les uns dans les autres. « Fusée, lit, poupée gigogne ; tables gigognes. »

autonyme



se dit d'un terme qui se désigne lui-même. Par exemple, "accoutumé" est employé comme autonyme dans: "accoutumé" prend un e.

yole

yole



barque de forme allongée.

cèdre du Liban

cèdre du Liban



le Cèdre du Liban compte parmi les bois les plus précieux. Le liban ayant cet arbre sur son drapeau, on l'appelle souvent "le pays du cèdre". Le mot "Liban" est en fait issu de l'arabe "laban" (lait), en référence au manteau neigeux des montagnes libanaises, un paysage bien rare dans cette région du monde.

janissaire

janissaire



soldat d'élite de l'infanterie turque, du XIVe au XIXe siècle, appartenant à la garde immédiate du sultan. « Les janissaires de Mahomet II ivres d'opium, de victoires et de femmes, le cimeterre à la main, le front festonné du turban sanglant. »
p. anal., péj., vx.: satellite d'une autorité despotique. « Les jésuites sont les janissaires du catholicisme, aujourd'hui les oppresseurs du monde ». (Proudhon)

exèdre

exèdre



(fém.)
antiq.: salle de conversation, située en arrière d'un portique d'une riche demeure ou d'un édifice public, où se réunissaient les philosophes et les rhéteurs. « Les exèdres couverts de dômes magnifiques, s'emplissaient vaguement des clameurs du dehors. »
petit édifice indépendant constitué par un banc de pierre semi-circulaire abrité d'une voûte.
banc semi-circulaire situé dans l'abside de la basilique chrétienne.
banc de pierre semi-circulaire ornant un jardin. « C'était une maison assez vaste, qu'entouraient des jardins ornés de statues et d'exèdres. »

rhéteur



antiq.: pers. qui enseignait l'éloquence; maître de rhétorique.
pers. qui parle bien, orateur éloquent. « C'était un galant homme de lettres, un élégant rhéteur, prêt à goûter doucement les plaisirs de l'esprit et à converser avec grâce parmi les honnêtes gens. »
p. anal.: écrivain au style riche, maître dans l'art d'écrire. « Victor Hugo, le maître des constructions verbales, le rhéteur génial du rythme et du mot. »
péj.: pers., orateur dont l'éloquence apprêtée, déclamatoire et artificielle s'attache à mettre en valeur l'aspect formel du discours sans souci du contenu. Lieu commun de rhéteur. « Des rhéteurs et sophistes de toutes sortes. »
écrivain dont le style pompeux et artificiel cache la pauvreté de l'inspiration et la médiocrité de l'oeuvre. « Laharpe et autres petits rhéteurs musqués du dix-huitième siècle... »

exote



voyageur-né, qui dans les mondes aux diversités merveilleuses, sent toute la saveur du "Divers". Rien à voir avec les pseudo-exotes, les Loti, les touristes, les proxénètes de la sensation, toujours avides de cocotiers et de ciels torrides, non, l’exote est celui qui choisit et cultive l’Esthétique du Divers comme moyen de connaissance du monde.

Quaker



Membre d'une église protestante fondée au XVIIe s. en Angleterre, qui se répandit surtout en Hollande et aux états-Unis, prêchant en particulier le pacifisme, la philanthropie et une très grande austérité de moeurs.« Il s'agit de quakers, et tu sais que ceux qui sont attachés à cette secte tutoient tout le monde, sont vêtus simplement, ne vont point à la guerre, ne font jamais de serment, agissent avec flegme, et surtout ne doivent jamais se mettre en colère. » La réprobation de l'esclavage a été inaugurée en Amérique par la secte des quakers.
P. métaph. Ex : « il se voyait déjà installé dans une petite maison tranquille et quakeresse comme celle-ci. »

marengo



"à la marengo" : plat composé d'une viande (généralement du veau) découpée en morceaux accompagnée d'oignons, d'ail, de tomates, de champignons et de vin blanc : « veau à la marengo, poulet marengo. »
(brun) marengo : couleur brune semée de petits points blancs semblables à la poussière. « Une redingote brun marengo. » [couleur]

troïka



en Russie, véhicule tiré par trois chevaux attelés de front. « Même les troïkas les plus légères s'engloutissent dans la boue au-dessus des moyeux. »
[en parlant de chevaux] en troïka = en attelage à trois de front. « Il conduit debout ses trois chevaux en troïka. »
p. anal.: ensemble de trois personnes dirigeant un État, une entreprise, ayant un but, des goûts communs; ensemble de trois institutions. « Cocteau, Picasso, Stravinsky font Parade à Rome, parfaite troïka ; Ce projet n'était pas incompatible avec celui défendu parallèlement par les membres de la "troïka" : France, Allemagne et Espagne. »
p. méton.: système de direction à trois.

margoter



[En parlant de la caille] Pousser son cri : les cailles margotent.

Schlemiel



héros populaire, un peu sot, un peu naïf, simple d’esprit, de la comédie juive (un peu comme Woody Allen dans ses films). Ex: Allez, fait pas ton Schlemiel aujourd'hui ! [personne]

lambrequin

lambrequin



volet d'étoffe, souvent découpé, tombant du cimier du heaume et flottant sur les épaules. « Chevaliers aux tournures superbes, aux panaches monstrueux, aux lambrequins farouches, aux morions exorbitants. »
étoffes pendantes et découpées en festons, souvent ornées de franges et de glands, qui décorent les ciels de lits, les rideaux, etc. Lambrequin de toile, de velours; lambrequins à franges et à glands. « Ce salon avait aux fenêtres des rideaux de vieux lampas rouge à lambrequins. » « Le lit avait de doubles rideaux et une quantité de lambrequins découpés. »
ornement pendant et découpé, en bois ou en métal, qui borde une toiture de pavillon, une marquise et dissimule les gouttières, les chéneaux.
retombée d'un store de magasin, souvent réservé à recevoir de la publicité ou à indiquer le nom du propriétaire.
motif de décoration figurant une draperie découpée et pendante. « Pièces de vaisselle décorées de lambrequins et de rinceaux bleus. »

pilastre

pilastre



pilier plat adossé à un mur ou engagé dans celui-ci. Il est dit cannelé lorsqu'il comporte des rainures verticales.

péristyle (masc.)



Colonnade intérieure, galerie à colonnes isolées construite autour d'une cour; cour intérieure entourée de cette colonnade. Ex: « La porte ouverte, un corridor donnait accès dans une vaste cour... Un péristyle entourait d'ombre cette grande tache de lumière. »
Temple péristyle : temple orné intérieurement de colonnes parallèles au mur.
Colonnade qui décore un frontispice ou l'une des façades d'un édifice et souvent précédée de marches de pierre. « Péristyle du Louvre, du Panthéon ; Fabrice trouva Ludovic assis sur les marches du vaste péristyle en pierre. »
Construction à colonnes, faisant saillie sur la façade principale d'une maison. « le péristyle de sa maison, fait de deux colonnes à l'antique soutenant le balcon rond... »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 (2701 mots)