Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2549 mots)

palan

palan



appareil de levage, à système démultiplicateur (poulies), permettant de déplacer des charges verticalement, et, sur les navires, d'exécuter certaines manoeuvres (ex: border les voiles).
On mesure le taux de démultiplication au nombre de brins, c'est-à-dire le nombre de passages que fait la corde entre les deux groupes de poulies. L'effort nécessaire au final est divisé par le nombre de brins.
livraison sous palan (maritime) : livraison dont les frais d'embarquement ou de débarquement sont à la charge du vendeur ou du transporteur.
palanquée = quantité de poissons déchargés d'un chalutier, ou de marchandises chargées ou déchargées d'un bateau.
la palanquée désigne également un groupe de plongeurs qui effectue une plongée sous la conduite d'un moniteur : le guide de palanquée.

comburant



corps chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d'un combustible. Le principal comburant est le dioxygène. Lorsque le milieu ambiant ne contient pas assez de comburant pour que la réaction chimique perdure, on le stocke dans un réservoir et on le distribue en même temps que le carburant qui sert de combustible. C'est le cas notamment dans l'espace où les moteurs à réaction sont alimentés à la fois en carburant (souvent du dihydrogène) et en comburant (du dioxygène).
p. métaph. : « Cette adaptation originale a été le principe comburant d’une rencontre entre les deux artistes. On a besoin de rien, ni de personne, moi le combustible, et toi le comburant. »

vérin

vérin



appareil à vis placé sous des charges pour les soulever sur une faible course ou pour les soutenir.
appareil composé d'un cylindre, dans lequel se déplace un piston sous l'action d'une pression hydraulique ou pneumatique, et d'une tige solidaire du piston, qui peut tirer ou pousser une charge située à l'extérieur du cylindre. « Siège monté sur vérin hydraulique. »

sasser



passer au sas ou au sasseur (=cribler, tamiser). Sasser de la farine, du plâtre.
p. métaph.: « Le temps arrange : il détache le fruit mûr, sasse et crible les hommes, les moeurs et les idées. »
fig.: examiner avec soin et à plusieurs reprises (=passer au crible). Sasser une affaire.
sasser et ressasser : répéter inlassablement. « Il sasse et ressasse cet auteur et n'en sort pas. » « Une vieille histoire, une image sassée et ressassée. »

orfroi



(mot issu du latin populaire "aurum phrygium" : "or de Phrygie")
étoffe tissée d'or employée dans la confection de certains vêtements ou ornements liturgiques. « Un évêque en robe d'orfroi. »
passementeries, franges et broderies d'or employées autrefois pour border les vêtements. On disait d'ailleurs "orfraiser une robe." [habits]

mâture



ensemble des mâts d'un navire.

indéfectible



éternel, immuable, infaillible. Amitié, dévouement, santé indéfectible.

couteaux tirés



être à (aux) couteaux tirés = être en complète inimitié. « Ce sont là deux demi-soeurs, qui, sorties de deux pères, se crachent à la figure en se traitant de bâtardes et vivent à couteaux tirés. »

scabieuse

scabieuse



plante herbacée, annuelle ou vivace à fleurs bleu mauve, parfois roses, blanches, pourpres, groupées en capitules, dont il existe de nombreuses espèces sauvages ou cultivées.
de la couleur bleu mauve de ces fleurs. « Et sous vos yeux de scabieuse Là-bas se dressait, soucieuse, La façade de l'Odéon. La duchesse de Nevers, robe de velours scabieuse garnie de renard bleu. » [couleur]

machicot



hist. relig.: bas officier de choeurs de l'église Notre-Dame de Paris.
p. anal., péj.: mauvais chantre d'église; incapable, imbécile
péj.: mauvais chanteur.

sabrer



sillonner, marquer de traits, de hachures, rayer quelque chose. « Des bas noirs sabrés de vert. Des rides nouvelles sabraient ses joues. »
tracer, barrer à grands coups, à grands traits. « Une signature indéchiffrable sabrait le bas de la feuille. »
éxécuter rapidement, à grands traits une esquisse. « Et bientôt de ce travail sabré, sous le tâtonnement et la confusion des lignes, des contours, il commença à sortir comme l'apparence d'une jeune femme et d'un homme. »
fig.: éliminer, supprimer radicalement quelque chose, évincer quelqu'un. « Sabrer le droit de penser. Le Gouvernement n'a rien de mieux à faire que de sabrer les républicains, jusqu'à ce que l'équilibre soit rétabli et que l'ordre règne! »
fam.: se faire sabrer = être licencié, renvoyé d'un emploi, d'un établissement scolaire.
diminuer, écourter un texte. Il dut se résoudre à sabrer les parties touffues de ses oeuvres antérieures.
critiquer sans ménagement quelqu'un ou quelque chose (=démolir). Il nous en a lu bon nombre d'articles, les sabrant tout d'abord avec beaucoup d'esprit et de gaieté. Des mots cinglants et sabrants.
arg.: [Pour un homme] pratiquer l'acte sexuel; posséder sexuellement une femme. « Pas gêné par les bombes qui pleuvaient, il a sabré une souris, et pas à la sauvette, encore! Magistralement! »

terraqué



[En parlant de la planète Terre, du lat. terra et de l'angl. aqueous] composé de terre et d'eau. « L'oscillation des eaux universelles, le plissement des couches terraquées, le gémissement du globe volant sous l'effort contrarié de la gravitation. »
le globe, le monde, la planète terraqué(e) = la Terre. « Il préféra quitter ce monde terraqué. Le globe terraqué, roulant parmi les étoiles, souffrait d'un mal intérieur qui éclatait ici ou là... »

affûtiau



objet de toilette, de parure, sans valeur. « Il n'y a pas de toilettes, il n'y a pas de bijoux qui tiennent! Quand elles n'ont plus tous leurs affûtiaux c'est des fanées, t'entends? »
ensemble des (menus) instruments dont on a besoin pour faire une chose.

pérorer



souvent péj.: discourir longuement, avec emphase, souvent avec prétention, avec suffisance. « Quelques-uns de ces petits Parisiens de douze ou treize ans élevés par les méthodes les plus perfectionnées, qui déjà déclament, pérorent, ont des idées en politique... »
pérorer contre, en faveur de qqn ou de qqc. « M. Leduc, qui pérore contre la Révolution. »
pérorer pour, à propos de, au sujet de, sur qqc. « Un jour que j'avais péroré au Luxembourg pour la liberté de la presse. »
p ext., fam.: parler beaucoup (=bavarder, discuter). « Ils péroraient gaiement. »

franc du collier



[en parlant d'un cheval] qui tire librement et énergiquement un collier.
fig.: qui fait preuve de décision et d'absence de toute arrière pensée, dans ses paroles comme dans ses actes (=franc, hardi, indépendant)
à plein collier : vigoureusement, avec énergie. « Nos inspecteurs travaillent à plein collier avec ceux de la Police Judiciaire. »
donner un coup de collier : faire un effort énergique mais épisodique. « Il va falloir donner un fameux coup de collier d'ici les examens. »

épisodique



qui appartient à un épisode d'une action, d'une œuvre. « Les personnages épisodiques d'un roman. »
non essentiel, accessoire, secondaire. « C'est un événement purement épisodique. »
qui ne se produit que de temps en temps, sans régularité ; intermittent. « Je le vois, mais de façon épisodique. »

reprendre le collier



se remettre au travail après une période d'interruption. « À 70 ans, le chanteur reprend le collier et part en tournée. »

morganatique



mariage morganatique = mariage d'un souverain (ou d'un prince) avec une personne d'un rang inférieur, qui est exclue des prérogatives de caste et d'héritage de son époux (de même que les enfants issus de cette union).
p. méton.: [en parlant de l'épouse dans ce type de mariage] : « Mme de Maintenon fut l'épouse morganatique de Louis XIV. Femme morganatique du grand-duc Paul. »
p. méton. [en parlant d'un couple] : « à peine ce couple morganatique avait-il atteint la porte, que le comte interrompit sa conversation avec Eugène. »

percale

percale



(fém.) tissu de coton ras, très fin et très serré. « Chemise de percale ; manchettes de percale. Des rideaux de percale blanche. Les meubles soigneusement protégés par des housses de percale blanche, striée de minces raies rouge. »
percaliser (hapax) : « ces vieillards ont toujours fait tresse avec leurs sièges, Sentant les soleils vifs percaliser leur peau. »[habits]

casuiste



théologien qui, par profession, résout les cas de conscience. Casuiste relâché, rigide; minutie de casuiste : « le casuiste vit dans les interstices qui séparent la vertu des vertus et la règle des cas particuliers. »
p. ext., péj.: celui qui aime à subtiliser, qui argumente avec subtilité de manière à justifier ses fautes ou celles d'autrui. Casuiste politique.

garder une poire pour la soif



épargner pour les jours difficiles à venir. « Quand j'ai quitté ma famille, j'emportais comme réserve, comme poire pour la soif, une paire de boucles d'oreilles en diamants. »
être une poire pour la soif = être une réserve en cas de nécessité. « Tenez, dit le général, gardez ce diamant; nous jouons souvent gros jeu; que cela vous soit au besoin une poire pour la soif. »

poire d'angoisse



poire d'un goût très âpre, qu'on a peine à avaler.
fig., litt.: mauvais traitements, mortifications, vifs déplaisirs, grands chagrins. « Les ennuis commencent : moires de sueur, siphons glacés, bâillements, morves, larmes, poire d'angoisse, noeud au plexus solaire. »
fam.: avaler des poires d'angoisse = éprouver de grands déplaisirs (la poire d'angoisse était à la fois un bâillon et un instrument de torture)
faire avaler des poires d'angoisse à qqn = lui donner du chagrin.
fig.: « si la progression des soviets et l'action de leurs agents faisaient subir à certains gouvernements réfugiés le supplice de la poire d'angoisse, par contre le président Benès et ses ministres affectaient de s'en inquiéter peu pour la Tchécoslovaquie. »

chicane



difficulté que l'on soulève dans un procès sur un point mineur de droit pour embrouiller l'affaire : « la coutume n'était pas obstruée alors par cette haute futaie de chicanes et de procédures que ces jurisconsultes y plantèrent au seizième siècle. »
p. méton.: procédure compliquée, subtile. Il était intelligent et avait étudié la chicane dans l'étude de son père...
hommes, gens de chicane = hommes de loi, gens au goût procéduriers.
fam.: carrière judiciaire.
p. ext., usuel.: contestation de mauvaise foi sur un détail de peu d'importance; querelle futile : « j'ai horreur des chicanes, des polémiques, de tous les petits combats irritants. »

passage en zigzag pratiqué à l'intérieur d'une position retranchée permettant le cheminement des éléments amis tout en les protégeant contre les tirs adverses.
p. ext.: passage tortueux à travers une série d'obstacles : les Allemands maîtres dans l'art d'utiliser les chicanes de la nature.
en chicane = en zigzag

sulpicien



péj. [p. réf. aux magasins d'art relig. entourant l'église Saint-Sulpice à Paris] art religieux sans originalité, fade, conventionnel.
sulpicier (hapax) = donner un aspect conventionnel, mièvre. « La pauvre église! on a sulpicié ses murs en les recouvrant avec les banales images de cette pieuse leucorrhée de la peinture que fut Flandrin! »

origami



[de oru, plier, et kami, papier] nom japonais de l'art du pliage du papier.

obfuscation

obfuscation



l'obfuscation (=offuscation ou "assombrissement"), est une stratégie de protection de la vie privée qui consiste à "noyer" les informations réelles dans une multitude de données sans rapport.
en informatique, l'obfuscation ou consiste en la production de "code impénétrable" (obfuscated code), par exemple pour protéger un code propriétaire.

mandoline

mandoline



couteau-rabot à lame unie ou cannelée, employé pour tailler les légumes en julienne ou en minces lamelles.

Click & Mortar



"clic et mortier", ou "clic et magasin" : se dit d'une entreprise traditionnelle, le plus souvent du secteur de la distribution, ayant ajouté des activités en ligne (click) à son modèle classique (mortar). La Fnac est l'archétype de l'acteur "click & mortar".

lavallière

lavallière



cravate à large noeud flottant. Lavallière à pois. Foulard noué en lavallière. « Ses longs cheveux bouclaient sur un large col blanc orné d'une généreuse lavallière. »
en appos.: « Ses cravates lavallière toujours flottantes. »
(reliure) de couleur feuille morte. Maroquin lavallière.

palmiste

palmiste



arec dont le bourgeon terminal en forme de chou est comestible. « Peu d'arbres prospèrent sur cette île [la Polynésie] à l'exception du palmiste à chou, qui y est très multiplié. »

ra

ra



coup de baguettes frappé sur le tambour pour produire un roulement très bref. « Battre des ra et des fla. Le ra est un coup simple, et le fla, un coup double »
Dieu égyptien du Soleil, représenté sous la forme d'un homme, parfois à tête de faucon, coiffé du disque solaire.

mérinos

mérinos



mouton de race espagnole (originaire d'Afrique du Nord), dont la toison est très épaisse et la laine très fine. « Les mérinos fournissent toujours les laines les plus fines. »
p. méton.: laine fournie par cette race de mouton; étoffe faite avec cette laine. Chemise, corsage, jupe, manteau, pelisse (de) mérinos. « Des femmes en petit châle de mérinos et en coiffe pointue de mousseline. » [habits]

trench-coat

trench-coat



manteau imperméable, d'abord long et exclusivement masculin, puis raccourci et adapté aux femmes par Yves Saint-Laurent. « Le trench-coat iconique de Burberry. » [habits]

monomanie



délire caractérisé par la fixation de l'esprit sur un objet unique.
p. ext.: passion concentrée sur un seul objet (=idée fixe, obsession). « L'idée de réussir, de voir toute sa famille arriver à la fortune, était devenue une monomanie chez Félicité. La monomanie d'enrichissement. »
goût excessif pour quelque chose, habitude bizarre, agaçante, irritante. « Il tombe dans la monomanie du calembour. »

discobole

discobole



[antiq.] athlète qui pratiquait le lancer du disque. Lutteurs, discoboles, athlètes, Réparez vos forces au bain.
p. méton.: oeuvre d'art représentant un tel athlète; "Le Discobole" : célèbre bronze du sculpteur grec Myron. « La salle nue, avait sa cheminée de marbre sombre sur laquelle trônait un discobole de bronze. »
celui qui lance le disque. « Le moule s'échappa; il roula par terre aussi prestement que s'il avait été lancé par un joueur de siam ou par un discobole. »

moujik



paysan russe. « Des moujiks traînaient dans l’auberge, saouls et tonitruants. »
Russe de basse classe sociale.
péj.: Russe moyen.

comice



antiq. romaine : assemblée du peuple présidée par un magistrat et ayant pouvoir de statuer sur certaines questions d'ordre soit législatif, soit judiciaire, soit électoral.
sous la Révolution française : réunion, assemblée de citoyens pour les élections.
comice agricole : association privée d'agriculteurs visant à l'amélioration de leurs techniques et de leurs productions. « Les subventions aux comices et associations agricoles seront allouées par le ministre compétent. »
concours de bestiaux.« Vous avez eu des vaches couronnées, aux derniers comices agricoles. »

compassé



fait comme au compas, avec régularité, symétrie. « Les jardins monarchiques et compassés de Le Nôtre. »
fig.: qui est réglé minutieusement, codifié, qui ne laisse aucune place à l'imprévu. « Tout cela si bien réglé, si compassé, si méthodique... »
péj.: [En parlant d'une manière d'être ou d'une pers.] qui est mesuré, étudié, retenu dans de strictes limites, qui bannit toute spontanéité, toute vivacité. « Air, attitude, gestes, manières, maintien, pas, démarche, ton compassé(e, s) ; personne compassée. Il avait ce maintien compassé... »
style compassé (en litt., peint., mus.) ; portrait, prose compassé(e).

anachorète



religieux qui mène, retiré dans la solitude, une vie de sobriété et de contemplation (=ermite). « Parmi les moines, les anachorètes, ont seuls imaginé de vivre sans famille, sans patrie, sans propriété. Même les anachorètes et les cénobites, tous les religieux, cloîtrés ou non cloîtrés, parlent de ces langueurs spirituelles, de ces accides où le ciel les ennuie et où Dieu ne les charme plus. »
p. ext.: personne retirée dans une vie austère et vertueuse. « Repas d'anachorète, mener une vie d'anachorète. »
★ cénobite est l'anton. d'anachorète.

musophobie



crainte exagérée des souris

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2549 mots)