Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Voyagistes : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)

kudos

kudos



[du grec kudos, "ce dont on a entendu parler"] gloire, prestige, lauriers. « Kudos au lauréat ! » « Honnêtement, il ne mérite pas tous les kudos qu'on lui accorde. »

fontaine ubérale

fontaine ubérale



[du lat. "uber", mamelle, sein] fontaine ornée de statues de femmes lançant des jets d'eau par la pointe de leurs seins.

alpaguer



[de alpaga, manteau] arg.: arrêter, appréhender. « Il s'est fait alpaguer par les flics. » « Tôt ou tard, il finira par se faire alpaguer. »
arg.: alpagueur : pers. qui en arrête une autre. P. ext.: policier.

apagogie



raisonnement par lequel on démontre la vérité d'une proposition en prouvant l'impossibilité ou l'absurdité de la proposition contraire.
apagogique = par l'absurde. Raisonnement, méthode apagogique.

grenouiller



pop.: boire beaucoup (d'eau ou d'alcool).
fam.: se baigner; barboter. « La jeunesse bourgeoise grenouillait aux bains Deligny, où l'eau était filtrée. »
fig., péj.: participer à des intrigues, à des tractations malhonnêtes. « Le grenouillage n'est grenouillage qu'à l'échelon subalterne. À celui des grands intérêts de l'État, il devient profondeur et subtilité. Le nom change, le fond est le même. »

grenouillage : ensemble d'intrigues, de manœuvres, de tractations malhonnêtes. « Autour des élections, quel grenouillage! » « Les grenouillages politiques sont odieux. »
grenouilleur : celui qui pratique le grenouillage. « Espérons qu’il sera assez fort pour discipliner les grenouilleurs des hautes sphères... »

truster



s'emparer (par un trust, à la manière d'un trust) d'un marché, d'un secteur de l'économie; le contrôler, le monopoliser. Truster un marché. « Le groupe Aoste truste le marché du saucisson. »
p. anal., fam.: accaparer qqch, monopoliser. Truster des décorations, des bonnes notes. « L'Europe truste les premières places de l'index mondial de l'innovation. » « Bien qu'ils ne représentent que 0,27% de la population mondiale, les juifs Ashkénazes trustent 30% des Prix Nobel. »

crédence

crédence



buffet sur lequel on faisait l'épreuve des mets et des boissons destinés aux princes afin d'éviter leur empoisonnement.
p. méton.: partie d'un buffet située entre le corps supérieur et le corps inférieur, dont les étagères permettent l'exposition de pièces de vaisselle (=desserte, dressoir).
p. anal.: table sur laquelle sont déposés les mets, la vaisselle nécessaire au service du repas et qui sert éventuellement à la découpe des viandes; meuble de salle à manger dans lequel est rangée la vaisselle et dont la table d'applique permet l'exposition d'objets et le dépôt des plats. « L'écuyer-tranchant découpa sur une crédence les viandes. » « Au-dessus de cette crédence d'albâtre où s'empilaient tant de coupes. »
petite armoire à étagères dans laquelle sont rangés les objets nécessaires à l'essai. « Près de la table, un petit meuble fermé, la crédence, qui contient les objets employés à l'essai des mets. »
p. ext., rare: meuble fermé destiné à recevoir des objets précieux. « Cachez toujours bien vos feuillets dans la crédence que j'ai fait mettre en votre chambre. »
dans une église, petite console placée près de l'autel, sur laquelle on prépare ce qui est nécessaire à l'office (burettes, encensoir, etc.) « À coté, sur une crédence, s'étalait un autre livre, le registre de paroisse.«

regrattier



vx.: celui qui faisait le commerce du sel au détail. « Depuis 1710 les regrattiers furent toujours à la nomination de l'adjudicataire des gabelles. »
p. ext., vieilli: celui qui fait le commerce de produits de seconde main, en petite quantité ou des restes de restaurant ou de grandes maisons. « C'étaient dans ce quartier de gueux, de très pauvres gens, des regrattières, des sœurs de charité, des loqueteux. »
p. métaph. « Un croyant qui voulait contraindre les regrattiers du salut à repeser devant lui leur marchandise ne pouvait pas se faire beaucoup d'amis dans le sacerdoce. »
p. anal., péj.: pers. qui, par esprit d'économie sordide, fait des réductions sur les plus petits comptes ("économies de bouts de chandelle").
auteur sans talent qui plagie ou compile des œuvres. « Je me suis châtré l'âme à temps d'un bas instinct, celui du plagiat. J'aurais pu faire du Flaubert aussi bien sinon mieux que tous les regrattiers qui le débitent. »

regratterie : commerce des regrattiers, marchandise de regrat.
p. métaph.: « Nous vivons au temps de la regratterie, de la friperie, du marchandage, du camouflage, de l'usurpation. »

regrat : vx. vente de sel à petite mesure, à petit poids. Acheter du sel de regrat. « L'achat au regrat permettait aux pauvres de se procurer du sel. »
p. ext., vx. vente au détail et de seconde main de menues denrées, de petites quantités de produits ou vente des restes d'un restaurant. « Le vieil homme tenait une misérable boutique de regrat. »
p. métaph.: « Il composait ses livres de regrats, compilant et recompilant ce qu'il avait lu ailleurs. »

leucoderme



dont la peau est de couleur claire (≠mélanoderme). « Les Européens, la plupart des Asiatiques occidentaux et des Africains du nord sont leucodermes. »

gastrolâtre



celui qui voue un culte passionné à la bonne chère. « La digestion, en employant les forces humaines, constitue un combat intérieur qui, chez les gastrolâtres, équivaut aux plus hautes jouissances de l'amour. »
gastrolâtrie : culte passionné de la bonne chère. « Aussi Paris a-t-il ses thériakis, pour qui le jeu, la gastrolâtrie ou la courtisane sont un opium. »
gastrolâtrique : relatif à la gastrolâtrie. « Ne partageant pas leurs penchants gastrolâtriques, leurs agapes m'ennuyaient prodigieusement. »

palefrenier

palefrenier



garçon d'écurie chargé du soin des chevaux. « Plusieurs palefreniers et maréchaux-ferrants travaillent à l'écurie. »
p. anal., péj.: pers. rustre, grossière, sans éducation. « Si, si, je me suis conduit à votre égard comme un palefrenier que voulez-vous, je suis vif, je m'échauffe et je deviens d'une brutalité! » « Il se dit écrivain mais il écrit comme un palefrenier! »

à chaux et à sable



bâtir à chaux et à sable = très solidement.
fam.: très robuste. « Un grand gaillard bâti à chaux et à sable »

bacchanal



grand bruit, vacarme, tapage. Faire (du) bacchanal; faire un grand bacchanal. « Le gueuleton s'étalait dans tout le quartier, dans un bacchanal de tous les diables. »

léthifère

léthifère



qui cause la mort. « Le suc de la belladone est léthifère. »
où de nombreuses personnes trouvent la mort. « Une région insalubre et léthifère. »

apophtegme



parole mémorable, pensée concise (=maxime, aphorisme).

rond-de-cuir

rond-de-cuir



sobriquet attribué aux employés de bureau sédentaires par référence à l'usage qu'ils faisaient autrefois de coussins de cuir ronds, appelés ronds-de-cuir, destinés à soulager la position assise prolongée. « Vas-tu rester toute ta vie ce modeste rond-de-cuir tremblant devant son chef de bureau ? »
p. ext.: personne qui se comporte d'une manière mécanique et indolente, dans l'exercice d'une activité administrative (= bureaucrate). « Les fonctionnaires ne sont pas tous des ronds de cuir planqués des décennies derrière le même bureau ! »

habitudinaire



celui qui commet toujours le même péché. « Ces habitudinaires qui n'osent plus, après de persévérantes chutes, franchir le seuil de l'église. »

exoplanète



planète orbitant autour d'une étoile autre que le soleil (= planète extrasolaire)

alya (ou aliyah)



"ascension" ou "élévation spirituelle" en hébreu, ce terme désigne l'acte d'immigration en Terre sainte (Israël) par un Juif. Les immigrants juifs sont ainsi appelés Olim. « Fille de juifs tunisiens installés à Paris, elle a fait son alya en 2015. Le départ devait être définitif, mais elle est finalement revenue au bout d'un an. »
avant 1881, on parle d'alyas "religieuses" : leur but est de se rapprocher des lieux saints du judaïsme.
après 1881, on parle d'alyas "laïques" ou sionistes : leur but est de créer un État pour le peuple juif en Palestine.

zader



soumettre un terrain (et son propriétaire) au régime des Z.A.D. « Le ministre a été amené à "zader" des surfaces importantes pour éviter toute montée des prix des terrains. »
Z.A.D. = zone d'aménagement différé : procédure permettant aux collectivités locales, via le droit de préemption, de s’assurer de la maîtrise foncière de terrains où il est prévu une opération d’aménagement et ainsi d’éviter une envolée des prix.

zadiste :
nom issu du détournement de l'acronyme Z.A.D. pour "zone à défendre" : forme de squat à vocation politique. « Délogés ce matin par les gendarmes, les zadistes de Notre-Dame-des-Landes occupent de nouveau le terrain. »

conatus



terme latin signifiant "effort" et repris par Spinoza pour son concept de désir essentiel de vivre : "Chaque chose, autant qu'il est en elle, s'efforce de persévérer dans son être".

bodhisattva



être en passe de devenir bouddha mais qui renonce à son propre salut (nirvana) tant que tous les êtres ne sont pas sauvés. La vertu qui détermine toute son action est la compassion.

ensilage

ensilage



opération de mise en silo (pour sa conservation pendant l'hiver) d'une récolte (de grains, racines ou fourrages verts). « Herbes et trèfles ramassés pour l'ensilage. L'ensilage repose sur le déclenchement de fermentations qui favorisent la conservation. »
p. méton.: récolte ainsi conservée. « Des bêtes sont entretenues l'hiver avec du foin, du maïs, de l'ensilage. »

conque



mollusque à grande coquille bivalve; coquille de ce mollusque. Conque marine, de Vénus.
p. compar.: « Le champignon blanc, rosé dans sa conque comme un coquillage. » « Je fus sûr qu'elle m'ouvrirait la conque de la vie mystérieuse. »
grande coquille en spirale. « Voici la conque, le triton avec lequel on appelle les chasseurs dans les montagnes. »
p. méton.: pavillon de l'oreille. « Je graverais d'abord avec un diamant, En traits fins, le sourcil, l'œil, la joue et l'oreille, Conque rose écoutant mes vers malignement. »

flandrin



de Flandre.
fam.: grand garçon un peu gauche et emprunté« . J'étais un grand flandrin, pâli par la croissance, Horriblement timide. »
p. anal.: « Abdénago frémit de toute sa longueur, ainsi que le grand flandrin de cyprès au vent du sud-est »

thuriféraire



celui qui porte l'encensoir.
flatteur. « Angela Merkel, ni thuriféraire ni adversaire du régime, avait une carrière toute tracée à l’Académie des sciences de la RDA où elle était entrée huit ans auparavant. »

coupe sombre / coupe claire



restrictions massives (et douloureuses) / restrictions partielles.
★ l'usage a perverti le sens origniel de ces expressions : pour les forestiers, "faire une coupe sombre" consiste en effet à déboiser de manière parcimonieuse afin de laisser de l'ombre. Inversement, "faire une coupe claire" consiste à déboiser totalement pour faire une clairière.

guêtre



Enveloppe de cuir ou d'étoffe qui recouvre le haut de la chaussure et le bas ou l'ensemble de la jambe (=houseau). « Boutonner, chausser, mettre ses guêtres ».
Traîner ses guêtres : flâner oisivement, errer misérablement. « Le gringalet à chevelure ébouriffée m'a l'air d'avoir traîné ses guêtres aux Cours de la Sorbonne. »

tromblon

tromblon



Arme à feu dont le canon évasé en forme d'entonnoir permettait de tirer une charge de plusieurs projectiles à une faible distance (=espingole). « Le jeune reclus s'échappa de sa cellule à pas furtifs, un tromblon sous sa robe. Il empoigna un tromblon gorgé de chevrotines et le déchargea. »
p. anal. (Chapeau) tromblon : chapeau haut-de-forme dont le fond est évasé. « Représentez-vous un grand vieux, maigre, toujours vêtu de noir, coiffé d'un tromblon noir disproportionné. »
argot, "pif en tromblon" : nez évasé

gourmette

gourmette



chaînette passant sous la mâchoire inférieure du cheval et servant à fixer le mors dans sa bouche. « Le cliquetis clair du cheval qui secoue, en levant la tête, la gourmette et le mors. »
rompre sa gourmette (fig.) : se dissiper, après s'être contraint quelque temps, après avoir vécu dans la retenue. « Ce jeune homme a rompu sa gourmette. »
resserrer la gourmette de la bride : tenir un cheval serré. P. métaph.: « Tout en l'adoucissant, il sut donc resserrer par ces paroles la gourmette de la bride. »
lâcher la gourmette à qqn. : lui donner plus de liberté.

syncrétisme



du grec "union des Crétois", fusion de différents cultes ou de doctrines religieuses; en partic., tentative de conciliation des différentes croyances en une nouvelle qui en ferait la synthèse (= oecuménisme). « La croyance des Druses n'est qu'un syncrétisme de toutes les religions et de toutes les philosophies antérieures. »
mélange, fusion d'éléments de plusieurs cultures ou de différents systèmes sociaux. « La solution serait peut-être une réconciliation des partis politiques dans une sorte de syncrétisme où leurs ressorts propres s'affaibliraient. »
être ou objet qui résulte d'un mélange d'éléments hétéroclites. « L'homme, syncrétisme de la création, point d'union de toutes les virtualités physiques, organiques, intellectuelles et morales manifestées par la création. » « Le jazz, cet étrange syncrétisme entre des mains plus ou moins noires des "mélodies" du monde moderne. »

syncrétique
« Une philosophie syncrétique. »
partisan du syncrétisme philosophique, religieux. « L'alchimie s'est formée vers le IIIe siècle, dans les milieux syncrétiques d'Alexandrie, par une synthèse de spéculations et de pratiques égyptiennes, chaldéennes, juives et hellénistiques. »

faucard



grande faux à plusieurs lames, utilisée pour couper les herbes dans les cours d'eau, les étangs
faucarder = couper les herbes qui encombrent un cours d'eau. Faucarder un étang. « Il profita du printemps pour nettoyer ses biefs qui sentaient mauvais, il se mit à faucarder soigneusement les herbes. »

caseyeur

caseyeur



bateau de pêche en usage notamment en Bretagne, utilisant des casiers destinés à la pêche aux tourteaux, araignées, homards et étrilles.

volucre

volucre



litt. oiseau. « Pourquoi l'épervier est-il choisi de préférence aux autres volucres? Parce qu'il a toujours été le messager des charmes. » « Ce volucre est sacré dans l'Inde. »

flanquer



Construire/être construit sur le(s) flanc(s) ou en angle d'un édifice principal, ou d'un ensemble architectural. « Mon grand-père s'est donné tant de peine pour déguiser sa maison en château, jusqu'à le flanquer d'une tourelle supplémentaire. Deux pavillons à terrasses balustrées flanquaient la porte de bronze. Les seigneurs féodaux flanquaient leurs châteaux de remparts et de fossés. »
Placer une ou plusieurs personnes au(x) côté(s) d'une autre. « Demoiselle d'honneur, on l'avait flanquée de ce silencieux Américain. »
Accompagner, se trouver aux côtés de quelqu'un. « Quatre soldats nous flanquaient, de peur que l'on ne s'échappe. L'homme aux yeux de jais, que flanquaient toujours Françoise Liberté, la fille aux belles mamelles, et la sage-femme à lunettes. »

lattis

lattis



garniture, ouvrage de lattes. Lattis jointif ou espacé. « La façade de la ferme était couverte d'un lattis, où grimpaient jusque sous le toit des gros ceps de vignes noueux. » « Une vaste salle divisée en deux, sur toute la hauteur, par un lattis de bois à claire-voie. »

bourriche

bourriche



panier oblong, grossièrement tressé, sans anses, servant au transport du gibier ou de la marée, plus rarement des fruits. « Bourriche d'huîtres, de gibier, de poisson, etc. »

tycoon



mot anglais dérivé du mot japonais "Taikun", signifiant "grand homme" ou "prince". Pendant la période Edo, le mot était utilisé pour désigner les grands chefs militaires. Aujourd'hui on l'utilise en anglais pour "magnat" ou "nabab", c'est à dire un homme d'affaires riche et influent.

baryonique



"matière baryonique" = matière composée de baryons (protons et neutrons). Cela inclut les atomes et donc à peu près la totalité de la matière ordinaire.
La "matière non-baryonique" en est l'exacte antithèse. Dans l'absolu, cela concerne les neutrinos, les photons et les électrons, mais le terme est généralement réservé à la matière « exotique » — et hypothétique — comme la matière noire non-baryonique.
L'existence même des baryons est un problème classique en cosmologie. Il est généralement supposé que le Big Bang a initalement produit des quantités égales de baryons et d'antibaryons. Le processus qui a conduit les baryons a être légèrement plus nombreux que leurs antiparticules est appelé baryogénèse.

prince-de-Galles

prince-de-Galles



tissu moderne de laine, ordinairement de couleur grise, à fils noirs et blancs, et à légers filets de couleur vive formant de grands quadrillés (du nom du prince de Galles, futur édouard VII, qui mit ce tissu à la mode au début du 20ème siècle).
p. méton.: costume fait dans ce tissu. « Un prince-de-Galles vigoureusement quadrillé, des tons chauds et raffinés, en camaïeu. »[habits]

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)