Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)

boucaner

boucaner



[du vieux français "boucan", cabane en bois servant à fumer les aliments] fumer de la viande, du poisson pour les conserver. « On conserve la viande en la boucanant. »
p. ext.: dessécher. « Des végétaux morts que le soleil boucane. » « La viande au lieu de pourrir se boucana dans l'air pur, »
p. anal.: noircir, brûler.
p. ext.: mener la vie des boucaniers.

boucanier

boucanier



aventurier d'Amérique et des Antilles chassant le bœuf sauvage pour boucaner la viande et faire le commerce des peaux. « Pour toute arme, il n'avait que son couteau de boucanier. »
(fusil) boucanier : long fusil utilisé pour cette chasse.
p. ext.: pirate écumant, au 17e siècle, les mers de l'Amérique et des Antilles. « Tomber aux mains des boucaniers. »

sati

sati



dans la tradition hindouiste, veuve qui se faisait brûler sur le bûcher funéraire de son mari, en témoignage de fidélité. Femme sati, veuve sati.
le rite lui-même. « Le sâti fut aboli en 1829 par Lord William Bentick. »

pointille



chose, sujet léger ou de peu d'importance. « L'affaire ne roule que sur une pointille. »
dispute, chicane sur des bagatelles. « Ce ne sont que des pointilles perpétuelles. »

escarboucle

escarboucle



nom donné jadis au rubis et aux grenats rouges. « Au sommet de la tente d'Alexandre resplendissent deux pommeaux, l'un d'escarboucle, l'autre de topaze. »
litt.: objet brillant d'un vif éclat. « Yichnou, poisson à taille gigantesque, à œil brillant comme l'escarboucle , s'éleva du sein des eaux... »
pièce héraldique représentant une pierre précieuse projetant huit rais aux extrémités fleurdelisées. « L'escarboucle embrasse le champ de l'écu. »

guimpe

guimpe



corsage brodé ou froncé, sans manches, et très montant, qui se porte sous une robe décolletée. Guimpe de tulle; guimpe tuyautée. « Une jeune femme dont le châle glissait, découvrant une guimpe plissée à petits plis. »
robe à/en guimpe = robe à corsage montant. « Vêtue d'une robe à guimpe de percaline rose à mille raies. »
p. anal.: poitrail d'un animal, gorge d'un oiseau. « La plus charmante tourterelle que nous eussions vue; elle était blanche, sa guimpe semée de petites taches rouges et blanches, »
ornement de dentelle destiné à orner ou éventuellement à atténuer le décolleté d'une robe. « La ciselure du tuyautage d'une guimpe cachant l'entre-deux des seins de la femme décolletée. »
pièce de toile blanche, encadrant le visage et couvrant le cou et la poitrine, qui fait encore partie du costume de certaines religieuses. « La jolie figure de la religieuse est serrée dans une guimpe amidonnée. »

papier pelure

papier pelure



papier fin et translucide comme une pelure d'oignon, utilisé notamment pour diminuer l'épaisseur ou le poids d'un courrier. « Les premiers temps, Graux se servait de papier à lettres ordinaire, mais sa mère lui avait fait remarquer que le port s'élevait parfois à quinze francs et elle lui avait envoyé de Moulins une rame de papier pelure. »

défectif



[ling.] mot ou verbe qui ne s'utilise qu'à certaines formes, temps ou personnes. Ex: "ciseaux", "il faut", "il pleut".
[mus.] auquel manquent les demi-tons. « La gamme pentatonique est une gamme défective. » « Au piano, la gamme sans les touches blanches est défective. »
pers. qui ne jouit pas des facultés psychiques normales. « Il y a seulement des défectifs qui deviennent criminels. »

brassin

brassin



cuve où l'on brasse la bière. « Dans chaque brassin, un bouquet de houblons différent. »
p. métaph. : « O ces brassins de vie où bout en feux épars à travers l'infini la matière féconde! »
p. méton.: contenu de cette cuve. « Si la mouture est trop grosse, le brassin ne peut entrer dans le filtre. »

regrattier



vx.: celui qui faisait le commerce du sel au détail. « Depuis 1710 les regrattiers furent toujours à la nomination de l'adjudicataire des gabelles. »
p. ext., vieilli: celui qui fait le commerce de produits de seconde main, en petite quantité ou des restes de restaurant ou de grandes maisons. « C'étaient dans ce quartier de gueux, de très pauvres gens, des regrattières, des sœurs de charité, des loqueteux. »
p. métaph. « Un croyant qui voulait contraindre les regrattiers du salut à repeser devant lui leur marchandise ne pouvait pas se faire beaucoup d'amis dans le sacerdoce. »
p. anal., péj.: pers. qui, par esprit d'économie sordide, fait des réductions sur les plus petits comptes ("économies de bouts de chandelle").
auteur sans talent qui plagie ou compile des œuvres. « Je me suis châtré l'âme à temps d'un bas instinct, celui du plagiat. J'aurais pu faire du Flaubert aussi bien sinon mieux que tous les regrattiers qui le débitent. »

regratterie : commerce des regrattiers, marchandise de regrat.
p. métaph.: « Nous vivons au temps de la regratterie, de la friperie, du marchandage, du camouflage, de l'usurpation. »

regrat : vx. vente de sel à petite mesure, à petit poids. Acheter du sel de regrat. « L'achat au regrat permettait aux pauvres de se procurer du sel. »
p. ext., vx. vente au détail et de seconde main de menues denrées, de petites quantités de produits ou vente des restes d'un restaurant. « Le vieil homme tenait une misérable boutique de regrat. »
p. métaph.: « Il composait ses livres de regrats, compilant et recompilant ce qu'il avait lu ailleurs. »

babilan



homme atteint d’impuissance sexuelle. Un babilan. « Voyez-vous, il faut être imaginatif quand on est babilan. »

opératique

opératique



qui concerne, qui est en rapport avec l’opéra. Style, voix, mise en scène opératique. « La détresse du personnage prend au fil du récit une majesté opératique. » « La Chartreuse de Parme, ce rêve d'une vie italienne, passionnée, opératique. »

solfier



chanter une pièce musicale en prononçant le nom des notes. Solfier à vue, un air, un exercice, une leçon, un morceau de musique. « C'est une petite polka en sol, totalement dépourvue de méchanceté, mais la pauvre Marie, anti-musicienne au possible, n'a jamais pu la solfier correctement. »

cisalpin



situé en deçà des Alpes par rapport à Rome. Zone cisalpine ; les cisalpins.

globish



[global + English] version simplifiée de l'anglais utilisée par les locuteurs non anglophones (= "anglais d'aéroport" ou "broken English").

ressaut

ressaut



dénivellation, saillie. Ressaut d'une marche, du terrain; ressaut du front, des hanches. « Le dernier ressaut du Jura. » « La voiture cahote dans les ressauts du chemin. » « Elle portait une robe qui la délinéait, accentuant le ressaut de ses hanches. »
litt.: mouvement brusque (=bond, cahot, sursaut). « Soudain elle se leva de terre, par un ressaut nerveux du corps. »
fig. regain subit. « Dernier ressaut de sa folie! »
pop.: être en ressaut = être en colère. Se mettre, se foutre à/au ressaut. « Il y a un paragraphe de ma lettre uniquement destiné à te faire mettre au ressaut! » « Ce qui me fout à ressaut, c'est de risquer ma vie pour rien. »

compisser



vulg.: souiller de son urine. « Les pensionnaires ont détérioré, conchié et compissé sol et mobilier. » « Un aérolithe que tous les chiens du pays viennent flairer et compisser. »
p. métaph.: compisser d'outrages. « Après l'avoir compissé d'outrages pendant des années, il a fini par rejoindre le camp adverse. »

closerie



petit clos comprenant une maison d'habitation (=borderie).
[à Paris] jardin consacré à des amusements publics. Closerie des lilas. « C'était la closerie d'été, avec la terrasse envahie, partout des tables et, au-dessus, l'épais feuillage des marronniers. »
[dans les régions de vignoble] parcelle de vigne de quelques hectares de superficie et confiée à un closier. « Chaque bourgeois a sa closerie, c'est-à-dire son clos à vignes, dans les environs. »

mudéjar

mudéjar



[de l’ar. "domestique", "domestiqué "] nom donné aux musulmans d’Espagne devenus sujets des royaumes chrétiens après le XIe siècle, pendant la période de tolérance.
art d'influence islamique, parfois combiné avec le gothique, qui s'est maintenu ou développé à partir du XIIIe s. dans les provinces reconquises par les chrétiens (Castille, Andalousie et Aragon).

paillon



feuille brillante de métal qu'on place sous un émail translucide ou au fond du chaton d'une pierre précieuse pour en augmenter l'éclat. Émeraude sur paillons. Émaux colorés sur paillon d'or. « Des lettres gravées sur l’émail où le paillon s’irise. »
grosse paillette. Galon, habit brodé de paillons. « Serre-tête couvert de paillons et de verroteries. » « Des robes à paillons et des grandes jupes espagnoles. »
petite corbeille de paille. Paillon de boulanger; tresser des paillons.
enveloppe de paille pour les bouteilles de liqueur ou de vin fin.
fig., arg.: infidélité en amour. « Elle m'faisait des paillons, j'l'ai virée. »
fleuve côtier se jetant dans la méditerranée en passant par la ville de Nice (partiellement enfoui).

dissipateur



celui, celle qui dissipe (=dilapide) son bien. « C'est un dissipateur, un mange tout, un joueur! » « Le dissipateur a troqué sa mort contre toutes les jouissances de la vie, mais abondantes, mais fécondes! »
p. anal. « C'est le Sardanapale de la poésie, un des plus grands dissipateurs des dons de Dieu. »
dépensier, prodigue. Un gouvernement dissipateur. Une administration dissipatrice et fastueuse. « Ils veillaient à ses dépenses, la sachant dissipatrice. »

rétronyme



mot nouveau créé pour désigner un objet dont le nom initial est devenu ambigu. Ex: « cinéma muet », « courrier postal ».

avoir la haute main



fig.: avoir, en qqch, l’autorité supérieure. « Le clan a la haute main sur l'exploitation des richesses du pays. » « L'État conserve la haute main sur le secteur de l'énergie. »

fine mouche



pers. fine et rusée ("mouche" désignait autrefois un espion).
« Pavla est une fine mouche, une intrigante à l'esprit inventif. »

macule



salissure, tache (=maculature). Macules de boue. « Elle portait un chemisier de satin blanc cinq jours, sans une macule, sans une ombre. »
fig.: souillure. « Il voulait laver son âme de ses péchés, de ses macules. »
p. ext.: tache de couleur ou d'aspect différent par rapport à un fond. « Sa peau rouge était semée de macules jaunes qui disparaissaient dans les poils rudes de sa barbe grisonnante. »
impr.: tache d'encre sur une feuille imprimée (=maculature).

pas de clerc



action maladroite due à l’inexpérience ou à l’imprudence. « Il a fait un pas de clerc qui a ruiné son affaire. »

complanter



planter ensemble des espèces différentes. « De vastes surfaces complantées d'un faible nombre de variétés. »
couvrir d'arbres, de plantations. « Domaine complanté de vignes et de fruitiers. » « Pâtures complantées de pommiers. »
fig.: « Ce hasard a voulu que je naisse sur l'extrême branche d'un arbre généalogique épuisé, d'un olivier stérile complanté dans les derniers jardins de la foi. »

mahdi



envoyé d'Allah attendu par les musulmans peu avant la fin du monde, pour compléter l'oeuvre de Mahomet. « Le Mahdi attendu à la fin des temps. »
chef de tribu ou souverain musulman se faisant passer pour l'envoyé d'Allah. « Qui est donc ce madhi, ce derviche qu'ils vénèrent ? »
p. anal., plais. « Quelle allure, hein quel regard, quel mahdi ! »

chevesne

chevesne



poisson de la famille des Cyprinidés à corps allongé et à tête massive, vivant dans les rivières aux eaux claires et fraîches. « Les chevesnes m'éclaboussaient de leurs bonds lumineux. »

cisgenre



qui s’identifie au genre, masculin ou féminin, qui lui a été assigné à la naissance (≠transgenre). « C'est ma limite de femme hétérosexuelle cisgenre ! » « On peut être "cis" et trans friendly. »

fusil de Tchekhov

fusil de Tchekhov



principe dramaturgique attribué à Anton Tchekhov, selon lequel chaque élément du récit doit être nécessaire et irremplaçable.
« Supprimez tout ce qui n'est pas pertinent dans l'histoire. Si dans le premier acte vous dites qu'il y a un fusil accroché au mur, alors il faut absolument qu'un coup de feu soit tiré avec au second ou au troisième acte. S'il n'est pas destiné à être utilisé, il n'a rien à faire là. »Tchekhov fait allusion à un monologue qu'il juge superflu et sans lien avec le reste de sa pièce.
par ext.: tout élément apparemment anodin mais qui se révèle crucial dans la suite du récit.

grand-bi

grand-bi



bicyclette à roue avant de très grand diamètre et roue arrière beaucoup plus petite. « Apparu en 1874, le grand bi, dont la roue avant mesure au moins 1,20 m, permet un plus grand développement du mouvement, donc de la vitesse. »

hypercorrection



fautes de français commises « par excès de zèle », lorsqu'on utilise un registre qu'on ne maîtrise pas suffisamment (=hypercorrectisme ; "style gendarme"). Ex: « il va-t-être midi », « pallier à qqch ».

boutefeu

boutefeu



[anciennement] baguette garnie à son extrémité d'une mèche et qui servait, en artillerie, à mettre le feu à la charge du canon.
p. ext.: tout dispositif de ce genre servant à allumer le feu.
p ext.: incendiaire. « Une longue flamme illumina la galerie lorsque le boutefeu ouvrit la vanne de son appareil. »
p. métaph., fam.: qui suscite, qui exacerbe les querelles ou les passions. Un article boute-feu. « L'ancien ministre, devenu le boutefeu du nationalisme serbe. »

fronce

fronce



pli de la peau provoqué par contraction musculaire. « Anxieux, des fronces au sourcil... »
p. anal. de forme : « la nuée aux grosses fronces s'échelonnant et plafonnant. »
plur.: petite ondulation (du tissu) réalisée par le resserrement de fils coulissés. Fronces de satin bleu ; robe à fronces. « Une garniture en satin carmin, ayant sur chaque fronce de la passementerie de jais. » [habits]

volucre

volucre



litt. oiseau. « Pourquoi l'épervier est-il choisi de préférence aux autres volucres? Parce qu'il a toujours été le messager des charmes. » « Ce volucre est sacré dans l'Inde. »

combe

combe



petite vallée encaissée. « Mon village, blotti au fond de sa combe. »
combe à neige : zone à enneigement prolongé, où se développe une flore particulière. « La végétation des combes à neige, à l'abri du vent et du froid intense, profite des éléments nutritifs libérés lors de la fonte des neiges. »

mimbar

mimbar



chaire d'une mosquée. « L'iman descend du mimbar. » « Tout ce qui s'écartait des murs, les minbars, les rampes, les clôtures, se brodait de lignes entrecroisées, s'ajourait comme des dentelles. »
p. anal. « Le quatrième jour, Moslim monta dans son minbar, la chaire démontable qu'il transportait toujours avec lui dans ses bagages, fit une harangue à ses troupes et donna l'ordre de l'assaut . »

imago

imago



[masc.] forme définitive de l'insecte adulte sexué, à la fin de ses métamorphoses. « Alors que le ver luisant femelle demeure à l'état larvaire, le mâle doit se métamorphoser en imago ailé pour pouvoir se reproduire. »
[fém.] image inconsciente que l'on se fait d'une personne, à partir du modèle parental. « L’imago de la bonne mère est la fée, celui de la mauvaise mère est la sorcière. » « Une phobie sociale liée à l’absence d’une imago maternelle sécurisante. »
imagoïque : qui a les caractères de l'imago.

simarre

simarre



longue robe d'apparat portée par les notables, les seigneurs et notamment par les sénateurs vénitiens. « Des seigneurs en simarre de velours. »
p. anal., littér.: longue robe de femme. « Elle sanglote, la tête appuyée contre une colonne, les cheveux pendants, le corps affaissé dans une longue simarre brune. »
robe de dessous portée par certains magistrats ou professeurs d'université. « La simarre rouge des professeurs de droit. »[habits]

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)