Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 (2622 mots)

bétyle

bétyle



pierre sacrée dans le culte pré-islamique. Adorateurs, culte du bétyle. Bétyle-météorite. « La pierre noire dans l'angle de la Kaaba, à La Mecque, est un bétyle qui, selon la tradition musulmane, remonte à l'époque d'Adam et Ève. »

lorette



(vx.) jeune femme du demi-monde, aux mœurs faciles et qui habitait au milieu du XIX e siècle principalement dans le quartier de Notre-Dame-de-Lorette, à Paris. Entretenir une lorette; avidité d'une lorette; coquetterie, luxe, parfum de lorette; monde des lorettes.« Les garçons s'amusaient avec des filles de petite condition : lorettes, grisettes, midinettes, cousettes. »

ignescent

ignescent



en feu, incandescent. « Une averse de brandons ignescents. »

faux-nez



pièce imitant un nez, porté en déguisement ou par un mutilé de la face.
prête-nom, personne placée à un poste pour cacher le réel décideur. « Un collectif d'étudiants gaulliste accusé d'être un faux-nez de l'extrême-droite à l'université »

solfier



chanter une pièce musicale en prononçant le nom des notes. Solfier à vue, un air, un exercice, une leçon, un morceau de musique. « C'est une petite polka en sol, totalement dépourvue de méchanceté, mais la pauvre Marie, anti-musicienne au possible, n'a jamais pu la solfier correctement. »

cisalpin



situé en deçà des Alpes par rapport à Rome. Zone cisalpine ; les cisalpins.

lépidoptère

lépidoptère



papillon. Ordre des lépidoptères. « L'agriculture intensive et le recul des prairies provoquent la disparition des lépidoptères. En Europe, le nombre de papillons a diminué de moitié en vingt ans. » « La noctuelle, ce lépidoptère nocturne dont la chenille est un ravageur redouté des jardiniers. »

suède

suède



cuir dont le côté chair utilisé à l'extérieur a été poncé de façon à prendre un aspect velouté (=daim). Gants de suède.
de la couleur naturelle du suède, d'un ton fauve ou brun clair. « Les jolies teintes rouille, feuille morte, suède, qui sont sobres et distinguées. »
suédé
[en parlant d'une peau] apprêté selon le procédé donnant le suède. « Du chevreau suédé. »
[en parlant d'un tissu, d'un papier, d'une surface] qui a l'aspect du suède. « Mallette en cuir, intérieur suédé. »
suédine
tissu ayant l'aspect du suède, utilisé en confection ou pour doubler certains objets (sacs, mallettes, etc.). « Blouson en très belle suédine marine. »

ressaut

ressaut



dénivellation, saillie. Ressaut d'une marche, du terrain; ressaut du front, des hanches. « Le dernier ressaut du Jura. » « La voiture cahote dans les ressauts du chemin. » « Elle portait une robe qui la délinéait, accentuant le ressaut de ses hanches. »
litt.: mouvement brusque (=bond, cahot, sursaut). « Soudain elle se leva de terre, par un ressaut nerveux du corps. »
fig. regain subit. « Dernier ressaut de sa folie! »
pop.: être en ressaut = être en colère. Se mettre, se foutre à/au ressaut. « Il y a un paragraphe de ma lettre uniquement destiné à te faire mettre au ressaut! » « Ce qui me fout à ressaut, c'est de risquer ma vie pour rien. »

ouija

ouija



nom de la planchette censée, lors d'une séance de spiritisme, permettre la communication avec les esprits. « C'est en discutant avec son ami imaginaire à l'aide d'un ouija que la petite Regan MacNeil, héroïne de L'Exorciste, ouvre la porte au démon qui va la posséder. »
Il s'agit d'une marque déposée, formée des mots "oui" et "ja" (oui en allemand) car c'est la réponse attendue à la question "esprit es-tu là ?".

compisser



vulg.: souiller de son urine. « Les pensionnaires ont détérioré, conchié et compissé sol et mobilier. » « Un aérolithe que tous les chiens du pays viennent flairer et compisser. »
p. métaph.: compisser d'outrages. « Après l'avoir compissé d'outrages pendant des années, il a fini par rejoindre le camp adverse. »

hauturier

hauturier



relatif à la haute mer. Flotte, pêche hauturière; pêcheur, pilote hauturier. « Si la navigation au large, ou navigation hauturière, présente bien des dangers, la navigation près des côtes, ou côtière, est plus périlleuse encore. »

onanisme



syn. de masturbation [de Onan, nom d'un personnage biblique qui, contraint par la loi du lévirat d'épouser la veuve de son frère, refusa une postérité qui ne serait pas la sienne en «laissant perdre à terre»]. « L'onanisme, une pratique banale mais encore souvent empreinte de honte. »
p. métaph.: « Philosophie, onanisme intellectuel ? »

onaniste
relatif à l'onanisme. Pratiques, pulsions onanistes.
qui se livre à l'onanisme. « On relève moins de cancers de la prostate chez les onanistes. »
p.métaph.: « Ces onanistes de la raison qui veulent toujours tout expliquer. »

hypotypose



figure de style consistant à décrire une scène de manière si frappante, qu'on croit la vivre. « Le lecteur est happé dans le roman par une série d'hypotyposes. »

emblavure

emblavure



terre ensemencée en blé (=emblavement). « Les emblavures ont besoin de beaucoup d'engrais. » « Dans la région, rares sont les emblavures qui dépassent un hectare. »

quatrième pouvoir

quatrième pouvoir



presse, médias. « L'influence grandissante du quatrième pouvoir sur la vie politique. »
p ext.: moyens de communication pouvant servir de contre-pouvoir aux pouvoirs étatiques (exécutif, législatif et judiciaire).

portraiturer



faire le portrait (de qqn). Portraiturer un homme politique, une classe sociale. Se faire portraiturer. « Elle fut l'une des femmes les plus portraiturées de son temps, posant pour Bonnard, Toulouse-Lautrec, Renoir, etc. » « Quand le portraitiste rend le portraituré plus beau qu'il ne l'est. »
litt.: dépeindre, décrire (qqn). « L'auteur portraiture longuement ses personnages. »

méhari

méhari



dromadaire de selle très rapide, dressé pour les courses. « Traversée du désert à dos de méhari. »
méharée : randonnée à dos de méhari. « Une méharée de dix-sept jours et de 120 km dans le Sahara. »
méhariste : pers. qui monte un méhari. « Là où les jeeps ne peuvent accéder, les méharistes prennent le relais. »

tumescent



qui s'enfle, qui grossit, qui est boursouflé. Organe, nez tumescent. « Sa tête joviale, écarlate et tumescente. »
p. métaph.: « Barnabooth, quel nom tumescent ! »
tumescence : état d'un organe qui se gonfle au cours de certaines fonctions physiologiques (=turgescence). Tumescence du clitoris, du mamelon du sein. « La tumescence du pénis s'appelle érection. »

khôl

khôl



poudre cosmétique utilisée depuis l'antiquité pour maquiller les yeux. Crayon khôl. « Pour accentuer l'effet allongé, le trait de khôl doit dépasser de la paupière. » « J'aime quand tu colores tes yeux de khôl noir. »

closerie



petit clos comprenant une maison d'habitation (=borderie).
[à Paris] jardin consacré à des amusements publics. Closerie des lilas. « C'était la closerie d'été, avec la terrasse envahie, partout des tables et, au-dessus, l'épais feuillage des marronniers. »
[dans les régions de vignoble] parcelle de vigne de quelques hectares de superficie et confiée à un closier. « Chaque bourgeois a sa closerie, c'est-à-dire son clos à vignes, dans les environs. »

égailler



(se) disperser. Égailler un groupe. « La réception est finie, les convives s'égaillent par petits groupes. » « Le troupeau s'égaille dans les bois. »
égailler les cartes = les disperser.
p. métaph.: « Près du village qui s'égaille là sous les chênes avec sa tour, ses fagotiers, il est un champ dont certaine place demeure toujours nue. »

gabier

gabier



matelot qui monte dans les hunes pour manœuvrer, visiter et entretenir les voiles, le gréement. Un vieux gabier de la marine royale; gabier de beaupré, de misaine. « À bord, il était le gabier infatigable, toujours à l'ouvrage, toujours vigilant, toujours leste, toujours propre. »
mod.: matelot breveté dans la spécialité de la manœuvre, chargé du soin de la mâture, du gréement, des embarcations et des ancres. « Les "gabiers" qui sont chargés de tout ce qui concerne la manœuvre du navire. »

calvaire

calvaire



colline où Jésus-Christ fut crucifié (=Golgotha). « Les filles de Jérusalem pleurèrent sur lui; les saintes femmes l'accompagnèrent au Calvaire. »
fig. Épreuve, souffrance. Le calvaire des tranchées. Gravir, être au bout de son calvaire.
colline sur laquelle on a planté une croix et où on se rend en pèlerinage en s'arrêtant aux quatorze stations qui rappellent les principaux épisodes de la passion de Jésus-Christ.
chemin de croix.
représentation artistique de la Crucifixion et parfois d'autres scènes de la passion de la vie de Jésus.« Nous nous sommes arrêtés voir le calvaire, petit monument de granit, carré, dont chaque face représente un tableau de la vie de Jésus-Christ. »
croix dressée sur une plate-forme ou à un carrefour. « À tous les coins des chemins, de vieux calvaires étendaient leurs bras gris; ils portaient des sculptures naïves, retouchées bizarrement par les siècles : les instruments de la passion, ou bien des images grimaçantes du Christ. »

feu de Bengale

feu de Bengale



artifice brûlant avec une flamme vive, blanche ou colorée, utilisé dans les spectacles pyrotechniques ou comme signal lumineux. Feu, flamme de Bengale. « À minuit, le ciel s'est embrasé de milliers de feux de Bengale et la foule a envahi les rues. »

matineux

matineux



[pers.] qui se lève de bon matin (=matinal). « Les paysans matineux que nous croisions semblaient ne pas nous voir. » « Je partais quand les plus matineux s'éveillaient. » « Les premiers baigneurs, les matineux déjà sortis de l'eau se promenaient à pas lents le long du ruisseau. »
[chose] du (petit) matin. Aux heures matineuses. « Quel charme de trouver la beauté paresseuse; De venir visiter sa couche matineuse. » « La procession matineuse des ouvriers prenant leur poste. »

suroît



vent pluvieux du sud-ouest. « Des tuiles et des ardoises soufflées des pignons par les premières rafales du suroît. »
vareuse, vêtement imperméable que mettent les marins et les pêcheurs pour se protéger du vent et de la pluie. « Les pêcheurs en suroît de toile brique vont ramasser les harengs au ventre d'argent. »
chapeau imperméable en toile huilée dont l'arrière descend sur la nuque. « Il avait ajouté à son accoutrement un suroit, un manteau de caoutchouc et une paire de bottes. »

contingent



part qu'une pers., une collectivité doit donner ou recevoir. « Chaque province fournit son contingent de blé. »
limitation arbitraire de la qté. « Des contingents fixés par l'état pour limiter la production. » « Notre commerce extérieur s'est tenu dans les limites des contingents fixés. »
qté de soldats fournie par un pays. « Dans une confédération, chaque état fournit son contingent. » « Le premier contingent canadien débarqua en France en décembre 1914. »
ensemble des appelés au service militaire. « Un grand nombre d'appelés du contingent fut envoyé au front. »

qui peut arriver ou ne pas arriver, exister ou ne pas exister (=éventuel). Situation, ressource, contingente. « Une somme accordée pour défrayer leurs dépenses contingentes. » « Il y a deux sortes de vérités ; les unes sont nécessaires, les autres contingentes. »
futurs contingents. Événements susceptibles de se produire ou non, rien ne justifiant leur nécessité. « L'histoire de leur mariage est admise au nombre des futurs contingents les plus probables. »
p. méton. Idées, vérités contingentes. Idées, vérités dont l'objet est contingent. « Comment appelle-t-on l'idée d'une chose que nous concevons comme pouvant ne pas être? On l'appelle une idée contingente et relative. »

bacchanal



grand bruit, vacarme, tapage. Faire (du) bacchanal; faire un grand bacchanal. « Le gueuleton s'étalait dans tout le quartier, dans un bacchanal de tous les diables. »

gotha



ensemble des personnes les plus en vue dans un certain milieu professionnel ou social. Le gotha de l’économie. « La cérémonie réunit tout le gotha du cinéma. »

lattis

lattis



garniture, ouvrage de lattes. Lattis jointif ou espacé. « La façade de la ferme était couverte d'un lattis, où grimpaient jusque sous le toit des gros ceps de vignes noueux. » « Une vaste salle divisée en deux, sur toute la hauteur, par un lattis de bois à claire-voie. »

rond-de-cuir

rond-de-cuir



sobriquet attribué aux employés de bureau sédentaires par référence à l'usage qu'ils faisaient autrefois de coussins de cuir ronds, appelés ronds-de-cuir, destinés à soulager la position assise prolongée. « Vas-tu rester toute ta vie ce modeste rond-de-cuir tremblant devant son chef de bureau ? »
p. ext.: personne qui se comporte d'une manière mécanique et indolente, dans l'exercice d'une activité administrative (= bureaucrate). « Les fonctionnaires ne sont pas tous des ronds de cuir planqués des décennies derrière le même bureau ! »

habitudinaire



celui qui commet toujours le même péché. « Ces habitudinaires qui n'osent plus, après de persévérantes chutes, franchir le seuil de l'église. »

coterie



groupe de personnes qui se soutiennent pour faire prévaloir des intérêts communs. Coterie littéraire, politique ; esprit de coterie. « À l'origine de toutes les fermentations humaines, à la naissance des plus grandes religions, il y a toujours de très petites coteries, d'imperceptibles groupes longtemps impénétrables. »
société d'ouvriers. « Une coterie d'ouvrières brocheuses. »
appellation familière que les ouvriers du bâtiment utilisent pour s'interpeller, ou désigner un ou plusieurs de leurs camarades. La coterie peintre, charpentier, maçon, etc.

vair

vair



fourrure grise et blanche de l'écureuil petit-gris, au dos gris et au ventre blanc, et qui était réservée aux rois, aux hauts dignitaires pendant le Moyen Âge. « Quoique doublé de vair, ce manteau n'est pas chaud. »
p. métaph. « Les cieux sont de vair, et la terre est recouverte d'une broderie. Chaque chemin d'herbes foulées sous la gelée blanche est comme une traîne lamée. »
pantoufle de vair : certaines fourrures rares, comme le vair, ne pouvaient être portées que par les rois, par les ducs et par les seigneurs. La célèbre pantoufle de Cendrillon était sans doute de vair, quoique Perrault ait bien écrit "verre".[habits]

bodhisattva



être en passe de devenir bouddha mais qui renonce à son propre salut (nirvana) tant que tous les êtres ne sont pas sauvés. La vertu qui détermine toute son action est la compassion.

modus vivendi



accommodement, arrangement dans une relation, une manière de vivre - compromis.

zader



soumettre un terrain (et son propriétaire) au régime des Z.A.D. « Le ministre a été amené à "zader" des surfaces importantes pour éviter toute montée des prix des terrains. »
Z.A.D. = zone d'aménagement différé : procédure permettant aux collectivités locales, via le droit de préemption, de s’assurer de la maîtrise foncière de terrains où il est prévu une opération d’aménagement et ainsi d’éviter une envolée des prix.

zadiste :
nom issu du détournement de l'acronyme Z.A.D. pour "zone à défendre" : forme de squat à vocation politique. « Délogés ce matin par les gendarmes, les zadistes de Notre-Dame-des-Landes occupent de nouveau le terrain. »

obole



1- [Grèce antique] pièce de monnaie de petite valeur. Ex: on mettait une obole dans la bouche des morts, afin qu'ils payassent à Caron le prix du passage du Styx.
2- p. ext., vieilli. Très petite somme d'argent. Ne pas posséder une obole; ne pas avoir une obole de revenu. Je n'en donnerais pas une obole (Ac.).
3- Don, présent de très peu de valeur, de très peu d'importance, qui constitue une modeste contribution (à une oeuvre, une souscription, etc). Ex: Donner, verser son obole. Ex: Je vous envoie ma modeste obole; elle lui demanda son obole pour les églises de France.
4- Au fig. Ex: C'est peut-être inhumain de lui refuser l'obole d'un seul mot ; J'attendais d'elle un mot, un regard, une obole
5- L'obole de la veuve, l'obole du pauvre. Don, présent ayant apparemment très peu de valeur.

affûtiau



objet de toilette, de parure, sans valeur. « Il n'y a pas de toilettes, il n'y a pas de bijoux qui tiennent! Quand elles n'ont plus tous leurs affûtiaux c'est des fanées, t'entends? »
ensemble des (menus) instruments dont on a besoin pour faire une chose.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 (2622 mots)