Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2666 mots)

gaullo-mitterrandisme



principes de politique étrangère basés sur l’indépendance militaire et diplomatique de la France (des noms des présidents français Charles de Gaulle et François Mitterrand). « Un mandat marqué au sceau du gaullo-mitterrandisme. » « Le drame bosniaque nous invite à changer d’époque. Et à quitter les illusions du gaullo-mitterrandisme. »

gaullo-mitterrandien : relatif à, partisan de la doctrine gaullo-mitterrandiste. Politique gaullo-mitterrandienne.

théisme



doctrine selon laquelle Dieu a créé l'univers et tout ce qui existe (≠ athéisme). « Dans tout théisme il y a un danger d'idolâtrie. »

rouvre

rouvre



variété de chêne à feuilles caduques et à glands non pédonculés (=chêne sessile). « Le chemin descend à travers un bois de rouvres. »
en appos.: chêne rouvre. « Une plaine parsemée de chênes rouvres, de charmes et de hêtres. »

rouvraie : lieu planté de chênes rouvres. « Des vignes, des châtaigneraies, des champs de maïs et des rouvraies touffues s’échelonnaient sur la colline. »

streaker

streaker



exhibitionniste courant nu dans le stade au cours d'un événement sportif.
p ext.: individu perturbant un événement sportif en courant dans le stade. « Le match est arrêté après l'arrivée sur le terrain de trois streakers, rapidement maîtrisés par les équipes de la sécurité. »

sanhédrin

sanhédrin



autorité législative et religieuse d’Israël à l'époque gréco-romaine, siégeant à Jérusalem (="Grand Conseil"). « Selon les Évangiles synoptiques, ce n'est pas Ponce Pilate mais le Sanhédrin qui condamne Jésus à mort pour blasphème, après qu'il ait réaffirmé qu'il était le fils de Dieu. »

genreux



fam., vx.: affecté, maniéré. « Une histoire scandaleuse, dont potine à cette heure tout le Paris genreux. » « C'est mignon, c'est genreux, et ça papote dans les coins, en grignotant des petits fours avec d'élégants froufrous. »
fam.: qui a des manières affectées. « Un tas de genreux, de femmes maquillées (demi-mondaines ou mondaines tout entières), de théâtreuses indiscrètes et cramponnes. »

cymbalisation

cymbalisation



chant des cigales mâles, destiné à attirer les femelles. « La cymbalisation est produite par un organe phonatoire spécialisé, les cymbales, situé dans l'abdomen de la cigale mâle. » « La cigale stridule, ou plus exactement elle "cymbalise". »

ostension



action de montrer, de se montrer. Faire ostension de ses biens.
cath.: exposition de reliques. Ostension du Suaire de Turin, de la Sainte Tunique d'Argenteuil. « Les ostensions limousines, cérémonies organisées tous les sept ans à Limoges, autour des reliques de plusieurs saints limousins. »

bacchanal



grand bruit, vacarme, tapage. Faire (du) bacchanal; faire un grand bacchanal. « Le gueuleton s'étalait dans tout le quartier, dans un bacchanal de tous les diables. »

axiologie



science des valeurs philosophiques, esthétiques ou morales.
hiérarchisation des valeurs ; système de valeurs. « La prospérité ou le déclin d'une civilisation peut s'expliquer par ses préférences axiologiques, son système de valeurs. »
neutralité axiologique : absence de jugement de valeur.

gotha



ensemble des personnes les plus en vue dans un certain milieu professionnel ou social. Le gotha de l’économie. « La cérémonie réunit tout le gotha du cinéma. »

lattis

lattis



garniture, ouvrage de lattes. Lattis jointif ou espacé. « La façade de la ferme était couverte d'un lattis, où grimpaient jusque sous le toit des gros ceps de vignes noueux. » « Une vaste salle divisée en deux, sur toute la hauteur, par un lattis de bois à claire-voie. »

rond-de-cuir

rond-de-cuir



sobriquet attribué aux employés de bureau sédentaires par référence à l'usage qu'ils faisaient autrefois de coussins de cuir ronds, appelés ronds-de-cuir, destinés à soulager la position assise prolongée. « Vas-tu rester toute ta vie ce modeste rond-de-cuir tremblant devant son chef de bureau ? »
p. ext.: personne qui se comporte d'une manière mécanique et indolente, dans l'exercice d'une activité administrative (= bureaucrate). « Les fonctionnaires ne sont pas tous des ronds de cuir planqués des décennies derrière le même bureau ! »

coterie



groupe de personnes qui se soutiennent pour faire prévaloir des intérêts communs. Coterie littéraire, politique ; esprit de coterie. « À l'origine de toutes les fermentations humaines, à la naissance des plus grandes religions, il y a toujours de très petites coteries, d'imperceptibles groupes longtemps impénétrables. »
société d'ouvriers. « Une coterie d'ouvrières brocheuses. »
appellation familière que les ouvriers du bâtiment utilisent pour s'interpeller, ou désigner un ou plusieurs de leurs camarades. La coterie peintre, charpentier, maçon, etc.

vair

vair



fourrure grise et blanche de l'écureuil petit-gris, au dos gris et au ventre blanc, et qui était réservée aux rois, aux hauts dignitaires pendant le Moyen Âge. « Quoique doublé de vair, ce manteau n'est pas chaud. »
p. métaph. « Les cieux sont de vair, et la terre est recouverte d'une broderie. Chaque chemin d'herbes foulées sous la gelée blanche est comme une traîne lamée. »
pantoufle de vair : certaines fourrures rares, comme le vair, ne pouvaient être portées que par les rois, par les ducs et par les seigneurs. La célèbre pantoufle de Cendrillon était sans doute de vair, quoique Perrault ait bien écrit "verre".[habits]

bodhisattva



être en passe de devenir bouddha mais qui renonce à son propre salut (nirvana) tant que tous les êtres ne sont pas sauvés. La vertu qui détermine toute son action est la compassion.

modus vivendi



accommodement, arrangement dans une relation, une manière de vivre - compromis.

camouflet



affront blessant. Donner, essuyer, recevoir un camouflet. « Une grève dans une entreprise est encore considérée le plus souvent comme un camouflet pour la direction. »

brimborion



(fam) petit objet de peu de valeur (=bibelot, babiole, colifichet). « Un vendeur de brimborions. »
fait sans importance. « Appeler évènements des brimborions sans importance, ça fait pitié quand on y pense. »
un brimborion de = un brin, un morceau de. « Un brimborion de peau. J'avais pas une bribe, pas un brimborion d'honneur. »
[avec une valeur coll.] le brimborion = l'ensemble des éléments vulgaires et futiles. « Prenons garde de tomber dans le brimborion. »
p. ext. [s'appliquant à un animé] Individu de petite taille, personne insignifiante. « Qu'ils sont petits! Quels brimborions que les élèves d'une école maternelle! ».

hétaïre



courtisane grecque d'un rang assez élevé. « Aux époques très cultivées et très raffinées, au siècle des hétaïres en Grèce... »
p. ext., littér.: femme vénale (=prostituée). « La chambre rose, à falbalas dignes d'une hétaïre. »

cornier

cornier



qui est à l'angle de, qui forme coin (=angulaire). « Pilier cornier; poteau cornier d'un mur, d'une charpente, d'un bâtiment. »
arbre, pied cornier = arbre choisi pour marquer une borne d'une coupe de bois. « Quiconque aura déplacé ou supprimé les pieds corniers, ou autres arbres plantés pour établir les limites entre différents héritages, sera puni d'un emprisonnement. »

janotisme



litt. rare : esprit borné, simplicité excessive, bêtise. « Il y a ici un vieux domestique, le meilleur des hommes et le modèle des serviteurs, mais un fond de janotisme. »
construction vicieuse d'une phrase donnant lieu à des ambiguïtés. Ex: "j'ai acheté un gigot chez le boucher qui était gros." (on ne sait pas si c'est le boucher ou le gigot qui était gros).

tourbe



sorte de charbon végétal.
ensemble de personnes de basse extraction, jugées méprisables (=populace).« Je ne me mêlerai pas à ces tourbes. »
grand nombre de personnes jugées sans intérêt. « Parmi l'immense tourbe des exposants de notre époque, M. Raffaëlli est un des rares qui restera. »

algarade



échange brusque de mots vifs. « J'avais bonne envie de lui dire le fond de ma pensée, mais ce n'était pas le moment de faire une algarade. » « Il ne se passe pas un jour sans que des algarades fâcheuses n'éclatent au dortoir. »

zader



soumettre un terrain (et son propriétaire) au régime des Z.A.D. « Le ministre a été amené à "zader" des surfaces importantes pour éviter toute montée des prix des terrains. »
Z.A.D. = zone d'aménagement différé : procédure permettant aux collectivités locales, via le droit de préemption, de s’assurer de la maîtrise foncière de terrains où il est prévu une opération d’aménagement et ainsi d’éviter une envolée des prix.

zadiste :
nom issu du détournement de l'acronyme Z.A.D. pour "zone à défendre" : forme de squat à vocation politique. « Délogés ce matin par les gendarmes, les zadistes de Notre-Dame-des-Landes occupent de nouveau le terrain. »

affûtiau



objet de toilette, de parure, sans valeur. « Il n'y a pas de toilettes, il n'y a pas de bijoux qui tiennent! Quand elles n'ont plus tous leurs affûtiaux c'est des fanées, t'entends? »
ensemble des (menus) instruments dont on a besoin pour faire une chose.

au pied levé



sans préparation, à l'improviste. « Doubler un rôle au pied levé. » « Vous me posez une question difficile : vous me prenez au pied levé. » « Il m'a fallu faire cette conférence au pied levé. »

conatus



terme latin signifiant "effort" et repris par Spinoza pour son concept de désir essentiel de vivre : "Chaque chose, autant qu'il est en elle, s'efforce de persévérer dans son être".

ouvrir le parapluie



dégager sa responsabilité ou la faire porter sur un autre. « Evite d'ouvrir le parapluie sans arrêt, d'essayer de faire porter les responsabilités aux autres. »

conque



mollusque à grande coquille bivalve; coquille de ce mollusque. Conque marine, de Vénus.
p. compar.: « Le champignon blanc, rosé dans sa conque comme un coquillage. » « Je fus sûr qu'elle m'ouvrirait la conque de la vie mystérieuse. »
grande coquille en spirale. « Voici la conque, le triton avec lequel on appelle les chasseurs dans les montagnes. »
p. méton.: pavillon de l'oreille. « Je graverais d'abord avec un diamant, En traits fins, le sourcil, l'œil, la joue et l'oreille, Conque rose écoutant mes vers malignement. »

parpaillot



fam.: calviniste, protestant. « Des Allemagnes, il était revenu parpaillot comme sa grand'mère. »
p. méton.: impie, mécréant. « Ceux que l'on appelait alors les parpaillots ou les païens. »

almée

almée



danseuse orientale, également capable de chanter et d'improviser des vers dans les fêtes. « La délicieuse almée qui se roulait le soir sur ses tapis, qui faisait sonner tous les grelots de son amoureuse folie. »
p. ext.: femme qui se livre à des exhibitions. « Sur une scène aménagée dans la maison interlope, se trémoussaient des almées. »

forgerie



litt., fig.: rédaction d'un faux en écriture ; document contrefait. « La signature en bas de ce contrat est une forgerie. »
tromperie, machination. « Si cependant tout cela était faux, une forgerie, une infernale invention de femme méchante et jalouse! »
forger : fabriquer faussement. « Des infidélités que sa jalousie maladive forgeait de toutes pièces. »

coupe sombre / coupe claire



restrictions massives (et douloureuses) / restrictions partielles.
★ l'usage a perverti le sens origniel de ces expressions : pour les forestiers, "faire une coupe sombre" consiste en effet à déboiser de manière parcimonieuse afin de laisser de l'ombre. Inversement, "faire une coupe claire" consiste à déboiser totalement pour faire une clairière.

néantir, néantiser



considérer ou présenter comme du néant, comme n’existant pas. « Je domine le monde si j'ai la capacité de le nier ou, comme dirait Sartre, de le néantir. » « Néantiser l'individualisme au profit du collectif. »
détruire, supprimer, anéantir. « Les rejets chimiques ont néantisé la faune sous-marine. » « Son absence m'obsède, elle néantise tout le reste. »

plastronner



bomber le torse afin de se donner une attitude avantageuse (Synon. se rengorger). « Sa petite taille le complexe : il se redresse, il a des talons trop hauts, il plastronne. »
prendre une attitude avantageuse, un ton avantageux; affecter le courage, l'autorité (synon: parader, poser, crâner). « La puberté du paranoïaque est bruyante et rebelle. Il plastronne et provoque avec cynisme, il méprise comme des imbéciles ceux qui ne partagent pas ses convictions. »

pantalonnade



farce burlesque, faite de plaisanteries grossières et gauloises d'un goût douteux. « Ces pantalonnades théologiques, qu'on faisait applaudir à Notre-Dame... »
attitude, comportement, discours ridicule ou hypocrite destiné à tromper, à égarer et qui ne peut être pris au sérieux. « Sans s'arrêter aux pantalonnades des faux patriotes qui prétendent fonder notre puissance sur un héritage napoléonien... »

chamade



du piémontais "ciamada" (clameur, appel) : sonnerie de trompette ou appel de tambour émis par des assiégés et signalant à l'ennemi leur intention de parlementer. Sonner, battre la chamade.
p. métaph. [le suj. désigne le coeur] battre à un rythme accéléré sous le coup d'une émotion. Coeur battant la chamade ; coeur chamadant. « Grande chamade sous les côtes du jeune homme! »

guêtre



Enveloppe de cuir ou d'étoffe qui recouvre le haut de la chaussure et le bas ou l'ensemble de la jambe (=houseau). « Boutonner, chausser, mettre ses guêtres ».
Traîner ses guêtres : flâner oisivement, errer misérablement. « Le gringalet à chevelure ébouriffée m'a l'air d'avoir traîné ses guêtres aux Cours de la Sorbonne. »

tromblon

tromblon



Arme à feu dont le canon évasé en forme d'entonnoir permettait de tirer une charge de plusieurs projectiles à une faible distance (=espingole). « Le jeune reclus s'échappa de sa cellule à pas furtifs, un tromblon sous sa robe. Il empoigna un tromblon gorgé de chevrotines et le déchargea. »
p. anal. (Chapeau) tromblon : chapeau haut-de-forme dont le fond est évasé. « Représentez-vous un grand vieux, maigre, toujours vêtu de noir, coiffé d'un tromblon noir disproportionné. »
argot, "pif en tromblon" : nez évasé

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2666 mots)