Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 (2794 mots)

fine mouche



pers. fine et rusée ("mouche" désignait autrefois un espion).
« Pavla est une fine mouche, une intrigante à l'esprit inventif. »

macule



salissure, tache (=maculature). Macules de boue. « Elle portait un chemisier de satin blanc cinq jours, sans une macule, sans une ombre. »
fig.: souillure. « Il voulait laver son âme de ses péchés, de ses macules. »
p. ext.: tache de couleur ou d'aspect différent par rapport à un fond. « Sa peau rouge était semée de macules jaunes qui disparaissaient dans les poils rudes de sa barbe grisonnante. »
impr.: tache d'encre sur une feuille imprimée (=maculature).

pas de clerc



action maladroite due à l’inexpérience ou à l’imprudence. « Il a fait un pas de clerc qui a ruiné son affaire. »

complanter



planter ensemble des espèces différentes. « De vastes surfaces complantées d'un faible nombre de variétés. »
couvrir d'arbres, de plantations. « Domaine complanté de vignes et de fruitiers. » « Pâtures complantées de pommiers. »
fig.: « Ce hasard a voulu que je naisse sur l'extrême branche d'un arbre généalogique épuisé, d'un olivier stérile complanté dans les derniers jardins de la foi. »

mahdi



envoyé d'Allah attendu par les musulmans peu avant la fin du monde, pour compléter l'oeuvre de Mahomet. « Le Mahdi attendu à la fin des temps. »
chef de tribu ou souverain musulman se faisant passer pour l'envoyé d'Allah. « Qui est donc ce madhi, ce derviche qu'ils vénèrent ? »
p. anal., plais. « Quelle allure, hein quel regard, quel mahdi ! »

chevesne

chevesne



poisson de la famille des Cyprinidés à corps allongé et à tête massive, vivant dans les rivières aux eaux claires et fraîches. « Les chevesnes m'éclaboussaient de leurs bonds lumineux. »

cisgenre



qui s’identifie au genre, masculin ou féminin, qui lui a été assigné à la naissance (≠transgenre). « C'est ma limite de femme hétérosexuelle cisgenre ! » « On peut être "cis" et trans friendly. »

fusil de Tchekhov

fusil de Tchekhov



principe dramaturgique attribué à Anton Tchekhov, selon lequel chaque élément du récit doit être nécessaire et irremplaçable.
« Supprimez tout ce qui n'est pas pertinent dans l'histoire. Si dans le premier acte vous dites qu'il y a un fusil accroché au mur, alors il faut absolument qu'un coup de feu soit tiré avec au second ou au troisième acte. S'il n'est pas destiné à être utilisé, il n'a rien à faire là. »Tchekhov fait allusion à un monologue qu'il juge superflu et sans lien avec le reste de sa pièce.
par ext.: tout élément apparemment anodin mais qui se révèle crucial dans la suite du récit.

grand-bi

grand-bi



bicyclette à roue avant de très grand diamètre et roue arrière beaucoup plus petite. « Apparu en 1874, le grand bi, dont la roue avant mesure au moins 1,20 m, permet un plus grand développement du mouvement, donc de la vitesse. »

hypercorrection



fautes de français commises « par excès de zèle », lorsqu'on utilise un registre qu'on ne maîtrise pas suffisamment (=hypercorrectisme ; "style gendarme"). Ex: « il va-t-être midi », « pallier à qqch ».

ana



terminaison latine qu'on ajoute à certains noms propres pour indiquer un recueil de bons mots, d'anecdotes qu'on attribue à ces personnages. Le Voltairiana.
recueil d'anecdotes, de traits attribués à un auteur célèbre. Un ana. « Cela traîne dans tous les ana. »

fournier

fournier



ouvrier qui assure le fonctionnement d'un four. « Quand les souffleurs finissaient, les fourniers revenaient et recommençaient à fondre. »
p. ext.: ouvrier qui travaille au four à pain. « Les hommes qui buvaient devaient être des fourniers à en juger par leurs bonnets couverts de son. »
petit passereau d'Amérique du sud, dont le nid a la forme d'un four. « Plusieurs, comme le fournier, bâtissent un nid double en deux appartements : dans l'alcôve couve la mère; au vestibule veille le père. »
petit-fournier: qui fait des petits fours. « Cette multitude de pâtisseries légères qui constituent l'art assez récent du pâtissier petit-fournier. »

hypostyle

hypostyle



dont le plafond est soutenu par des colonnes. Temple, salle hypostyle. « La grande salle hypostyle du temple de Karnak, à Louxor. »

sélecter



choisir, retenir des éléments de façon raisonnée, méthodique; sélectionner. « Voilà ce qui doit retenir notre attention pour sélecter et instruire les futurs orateurs. »
biol.: permettre la survivance de certains éléments, retenir par voie de sélection naturelle. « Certains caractères inutiles, voire nuisibles, se trouvent pourtant sélectés car dépendant de gènes utiles par ailleurs. »

lexicographie

lexicographie



technique de confection des dictionnaires.
p. méton.: réalisation de lexiques, de dictionnaires.
lexicographe : qui pratique la lexicographie. « Linguiste et lexicographe, Alain Rey est l'un des principaux créateurs des dictionnaires Le Robert. »

dionysiaque, dionysien

dionysiaque, dionysien



relatif à Dionysos (dieu du vin et de la fête). Culte, fête dionysiaque, dionysien(ne).
les Dionysiaques : fêtes religieuses en l'honneur de Dionysos. Grandes Dionysiaques, petites Dionysiaques.
philos.: qui participe de la tendance à la démesure ou à l'ivresse de l'enthousiasme et de l'irrationnel. « Le contraste entre les attitudes dionysienne et apollinienne, la première tendant au débordement, la seconde à l'équilibre et au quant-à-soi. »
art.: relatif à une inspiration délirante et tumultueuse, comme si Dionysos en était l'inspirateur. Oeuvre dionysiaque. « Il y a dans ses ouvrages si bien ordonnés une sorte d'ivresse dionysiaque, et parfois quelque raffinement y fait entendre un écho mozartien. »
passionnément enthousiaste. Élan dionysiaque, délire dionysiaque.

bordier



qui borde, qui sépare deux terrains limitrophes. Mers bordières ; platanes bordiers ; végétation bordière. « Les départements bordiers de la Manche. »
propriétaire dont les terres touchaient un grand chemin.
en Suisse, pers. dont la propriété est située en bordure d'une route ou d'une rue (=riverain).
[mar.] qui incline de côté parce qu'il a un bord plus fort que l'autre. Vaisseau bordier.

havresac

havresac



sac se portant sur le dos, contenant l'équipement du fantassin. « La foule admirait ces soldats que ni la défaite, ni le froid, ni la faim, ni l'or gonflant leurs havresacs n'avaient détournés de leur devoir. »
p ext.: sac de peu d'encombrement, se portant sur le dos ou sur l'épaule, servant à transporter des provisions, des effets, de l'outillage. « Il dévorait des provisions tirées de son havresac. »

gaber



plaisanter, rire, moquer, railler. « Jeunesse insouciante, frivole, gabante... »
en partic.: exagérer. « Il y a déjà longtemps qu'on accuse les Français de gaber. Mais il est juste de dire que cet esprit d'exagération est souvent désintéressé; il dérive du désir habituel de produire un effet. »
gabeur : celui qui gabe, qui plaisante, se moque, qui aime rire. « Cette horrible transformation d'un clerc joyeux, gabeur, rusé, fin, spirituel, goguenard, en notaire, la société l'accomplit lentement. »

tudesque



qui se rapporte aux anciens Germains; qui leur est propre. Art, langue tudesque; lettres tudesques.
langue germanique parlée au haut Moyen Âge. « En Europe, l'ancien slavon, le tudesque, le gothique, le normannique se retrouvent au-dessous des idiomes slaves et germaniques. »
p. ext., vieilli: Allemand, germanique. Communautés tudesques. « Que représente-t-elle aux yeux de ces Tudesques, de ces Anglo-Saxons, de ces Slaves? »
fig., péj.: qui manque de finesse, d'élégance; qui est grossier, brutal. Style, jargon tudesque. « Il a des manières tudesques. »

biocénose



ensemble des êtres vivants qui occupent un milieu donné (le biotope), en interaction les uns avec les autres et avec ce milieu. « La biocénose forme, avec son biotope, un écosystème. » « Je parle de l'environnement au sens de couplage biotope - biocénose, flore et faune. » « Les moutons détruisent le couvert végétal, menaçant ainsi l'avenir de toute la biocénose. »
biocénose ouverte / fermée = qui peut / ne peut pas accueillir de nouvelles espèces.

syndrome de Stendhal

syndrome de Stendhal



trouble psychosomatique (malaises, hallucinations) ressenti au contact de nombreuses œuvres d’art. Ce syndrome est décrit pour la première fois par l’écrivain français Stendhal lors de son voyage à Florence. « Avez-vous déjà ressenti le syndrome de Stendhal ? Lorsqu'un trop plein de beauté vous coupe le souffle et vous donne le vertige ? »

syndrome de Paris

syndrome de Paris



traumatisme vécu par les touristes (japonais en particulier) lorsque la réalité de Paris déçoit leurs attentes. « Bercés par l’image romancée d’un Paris à la Amélie Poulain, beaucoup d’étrangers idéalisent notre capitale. La désillusion que certains ressentent en découvrant la réalité peut engendrer troubles anxieux et dépression - c'est le syndrome de Paris. »

nervi



arg.: portefaix.
péj.: homme de main, tueur. « Passé à tabac par des nervis fachos. »

corbillard

corbillard



véhicule servant à transporter les morts de l'église au lieu d'inhumation.
le mot est issu de "corbillat", nom du bateau qui faisait la liaison entre Paris et Corbeil, dont la lenteur évoquait celle du véhicule funéraire.

boutefeu

boutefeu



[anciennement] baguette garnie à son extrémité d'une mèche et qui servait, en artillerie, à mettre le feu à la charge du canon.
p. ext.: tout dispositif de ce genre servant à allumer le feu.
p ext.: incendiaire. « Une longue flamme illumina la galerie lorsque le boutefeu ouvrit la vanne de son appareil. »
p. métaph., fam.: qui suscite, qui exacerbe les querelles ou les passions. Un article boute-feu. « L'ancien ministre, devenu le boutefeu du nationalisme serbe. »

fronce

fronce



pli de la peau provoqué par contraction musculaire. « Anxieux, des fronces au sourcil... »
p. anal. de forme : « la nuée aux grosses fronces s'échelonnant et plafonnant. »
plur.: petite ondulation (du tissu) réalisée par le resserrement de fils coulissés. Fronces de satin bleu ; robe à fronces. « Une garniture en satin carmin, ayant sur chaque fronce de la passementerie de jais. » [habits]

volucre

volucre



litt. oiseau. « Pourquoi l'épervier est-il choisi de préférence aux autres volucres? Parce qu'il a toujours été le messager des charmes. » « Ce volucre est sacré dans l'Inde. »

combe

combe



petite vallée encaissée. « Mon village, blotti au fond de sa combe. »
combe à neige : zone à enneigement prolongé, où se développe une flore particulière. « La végétation des combes à neige, à l'abri du vent et du froid intense, profite des éléments nutritifs libérés lors de la fonte des neiges. »

mimbar

mimbar



chaire d'une mosquée. « L'iman descend du mimbar. » « Tout ce qui s'écartait des murs, les minbars, les rampes, les clôtures, se brodait de lignes entrecroisées, s'ajourait comme des dentelles. »
p. anal. « Le quatrième jour, Moslim monta dans son minbar, la chaire démontable qu'il transportait toujours avec lui dans ses bagages, fit une harangue à ses troupes et donna l'ordre de l'assaut . »

simarre

simarre



longue robe d'apparat portée par les notables, les seigneurs et notamment par les sénateurs vénitiens. « Des seigneurs en simarre de velours. »
p. anal., littér.: longue robe de femme. « Elle sanglote, la tête appuyée contre une colonne, les cheveux pendants, le corps affaissé dans une longue simarre brune. »
robe de dessous portée par certains magistrats ou professeurs d'université. « La simarre rouge des professeurs de droit. »[habits]

lattis

lattis



garniture, ouvrage de lattes. Lattis jointif ou espacé. « La façade de la ferme était couverte d'un lattis, où grimpaient jusque sous le toit des gros ceps de vignes noueux. » « Une vaste salle divisée en deux, sur toute la hauteur, par un lattis de bois à claire-voie. »

rond-de-cuir

rond-de-cuir



sobriquet attribué aux employés de bureau sédentaires par référence à l'usage qu'ils faisaient autrefois de coussins de cuir ronds, appelés ronds-de-cuir, destinés à soulager la position assise prolongée. « Vas-tu rester toute ta vie ce modeste rond-de-cuir tremblant devant son chef de bureau ? »
p. ext.: personne qui se comporte d'une manière mécanique et indolente, dans l'exercice d'une activité administrative (= bureaucrate). « Les fonctionnaires ne sont pas tous des ronds de cuir planqués des décennies derrière le même bureau ! »

nonce

nonce



écclésiastique ambassadeur du Saint-Siège auprès d'un gouvernement étranger. Nonce du pape. « Les nonces ont encore la préséance sur tous les ambassadeurs; mais cette vieille prérogative n'est plus qu'une simple politesse. »

jujube

jujube



fruit sucré du jujubier, à pulpe jaune, consommé frais ou sec. « Le jujube est employé en décoction comme adoucissant contre la toux. »
de jujube : de la teinte de ce fruit. « Deux petites ailettes, rouge de jujube. »

oeil-de-boeuf



lucarne, fenêtre ronde ou ovale pratiquée dans la partie supérieure d'un édifice ou dans un mur.
antichambre (d'un château). J'étais là dans l'oeil-de-boeuf du château de Butschirad.
horloge oeil-de-boeuf : horloge dont le cadran rond ou ovale rappelle la forme de la lucarne du même nom. « Seules, les ménagères venues là pour laver leurs petits paquets de linge, se hâtaient, en regardant l'oeil-de-boeuf accroché au-dessus du bureau. »

apostat



qui a abandonné publiquement sa religion, ou renoncé à des voeux monastiques. « Un juif apostat, qui s'agenouille devant la croix, ne peut inspirer qu'aversion ou tristesse à ses coreligionnaires. »
p. anal.: qui trahit une cause, un parti, etc. Des républicains apostats. « Les apostats de toutes les opinions accourent en foule. »

léporisme



caractère peureux propre au lièvre et au lapin. « Il entre là-dedans beaucoup de crainte, de léporisme. »

douar

douar



au Maghreb, groupement d'habitations, fixe ou mobile, temporaire ou permanent, réunissant des individus liés par une parenté fondée sur une ascendance commune en ligne paternelle. « Douar arabe, nomade, douar de bédouins, douars sédentaires. »
p. anal., fam.: ensemble des personnes composant une famille. « Tout mon douar est à Lyon. »
p. ext. [en milieu colonial] : division administrative de base, en Afrique du Nord.

difficultueux



qui cause des difficultés à autrui, est enclin à les faire naître. « C'est un homme fort difficultueux. » « C'est un esprit difficultueux. »
fam.: qui est hérissé de difficultés nombreuses ou compliquées. Entreprise difficultueuse. Problème difficultueux. « De longues et difficultueuses recherches. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 70 (2794 mots)