Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2559 mots)

ghetto

ghetto



C'est Venise qui a créé le premier ghetto juif. En 1516, l'ensemble de la population juive de Venise fut obligée de résider dans le quartier de Ghetto Novo, ou "Nouvelle Fonderie", car ce quartier hébergeait des fonderies. L'origine étymologique est le verbe italien "gettare" qui signifie "jeter".

bourgeron

bourgeron



courte blouse de toile que portent les ouvriers, les soldats, pour certains travaux. « Il portait une blouse bleue, de celles qui descendent à peine sur les hanches et qu'on appelle bourgeron. »[habits]

chiffre

chiffre



dessin formé de plusieurs lettres (ex: initiales d'un nom) utilisé pour marquer des objets personnels (=monogramme). « Un superbe sac de cuir du Levant, marqué d'un chiffre illisiblement entortillé, surmonté d'une couronne de baron. »
p. métaph. : « La fleur capucine brode de ses chiffres de pourpre les murs sacrés des couvents. »
caractères d'écriture (lettres ou chiffres) représentant par convention secrète les lettres ou les groupes de lettres des mots d'une langue. Lettre écrite en chiffres.
p. méton.: écriture secrète ainsi constituée. « Une écriture à rebours, chiffre dont tous les secrets n'ont pas été pénétrés encore. »
code, règles permettant d'écrire ou de déchiffrer un langage secret (=code, clef). « Des dépêches dont le gouvernement avait le chiffre. » « Il écrivit au ministre une lettre chiffrée et lui transmit le chiffre sous la même enveloppe. » « Le miracle est un phénomène naturel dont on n'a pas encore le chiffre. » « La Bible contient pour chacun de nous un message chiffré. Le chiffre, c'est la foi qui nous le donne. » « Peut-être un seul mot qu'elle eût dit, un sourire, m'eussent fourni une clef, un chiffre inattendus, pour lire l'expression de sa figure et de sa démarche, qui seraient aussitôt devenues banales. »
p. méton.: service d'un ministère, d'une armée, etc., chargé de transcrire les messages en chiffre ou de les déchiffrer. Section, officier du chiffre.
p. ext.: langage secret quelconque; règles permettant de le pratiquer. « Ils utilisaient pour leur correspondance un chiffre ou argot qu'on a peine à pénétrer. »
symbole conventionnel. « Le soufre, qui est le chiffre du feu. »
technol.: arrangement secret de chiffres, de lettres, permettant à celui qui l'a conçu ou y est initié d'ouvrir la porte d'un coffre-fort (=combinaison). « Le coffre-fort dont il repoussa la porte sans brouiller le chiffre. » « Un coffre-fort qui s'ouvre lorsque l'on a disposé les lettres de la serrure selon un certain chiffre qui sert de clé. »

nahuatl



langue parlée au Mexique et au Salvador par les nahuas (groupe ethnique duquel les Aztèques faisaient partie). Le nahuatl reste la langue indigène la plus parlée au Mexique.

caban



manteau d'étoffe épaisse, à capuchon, porté principalement par les marins. « Un caban de matelot ; un caban de conducteur d'omnibus ; un caban à broderie d'argent. ». [habits]

léporisme



caractère peureux propre au lièvre et au lapin. « Il entre là-dedans beaucoup de crainte, de léporisme. »

phaéton

phaéton



(vx.) conducteur d'attelage. « Les Phaétons Du char de la République. »
petite voiture à cheval, légère et découverte, à deux ou quatre roues et deux sièges transversaux. « Un tour au bois en phaéton ou à cheval vous distraira. »
p. anal.: voiture automobile découverte.
oiseau palmipède marin, de l'océan Indien et du Pacifique, au plumage blanc teinté de rose et dont la queue est pourvue de deux plumes médianes longues et effilées (=paille-en-queue). « On voit planer dans les gorges, à d'effrayantes hauteurs, le phaéton, un petit oiseau blanc qui porte à la queue une longue plume blanche ou rose. »

parpaillot



fam.: calviniste, protestant. « Des Allemagnes, il était revenu parpaillot comme sa grand'mère. »
p. méton.: impie, mécréant. « Ceux que l'on appelait alors les parpaillots ou les païens. »

orthographe : règles



en 1990, des modifications orthographiques sont préconisées par le Conseil supérieur de la langue française :

1- soudure d’un certain nombre de noms composés (portemonnaie, pingpong, weekend, agroalimentaire...) ;
2- harmonisation du pluriel des noms composés avec celui des noms simples (un perce-neige, des perce-neiges, un garde-malade, des garde-malades...) ;
3- possibilité de supprimer l'accent circonflexe sur le i et le u (voute, traitre, paraitre, huitre, cout, entrainer, etc). On le maintient néanmoins dans les terminaisons verbales du passé simple, du subjonctif et en cas d'ambigüité : dû, mûr et sûr, jeûne(s) et sur "croitre" conjugué (je croîs, tu croîs, etc.) pour le différencier de "croire" ;
4- accent grave sur le e quand il est précédé d’une autre lettre et suivi d’une syllabe qui comporte un e muet (évènement, cèleri, sècheresse, règlementaire — comme règlement —, règlementation...)
5- application des règles usuelles d’orthographe et d’accord aux mots d’origine étrangère (des imprésarios, un diésel, les médias, des scénarios...).
6- rectification de quelques anomalies graphiques (formes recommandées : charriot, imbécilité, nénufar, relai...).
7- comme celui de faire, le participe passé de laisser suivi d'un infinitif est invariable (elle s'est laissé maigrir, je les ai fait/laissé partir).

"vingt" et "cent" prennent un -s quand ils sont multipliés par un nombre et qu'ils ne sont pas immédiatement suivis d'un autre nombre (donc vingt ne prend un s que dans "quatre-vingts", s'il n'est suivi d'aucun autre chiffre ou nombre). « Mon oncle a quatre-vingts ans. Deux cents euros. »

tasseau

tasseau



pièce en bois longue et fine, de section carrée ou rectangulaire, utilisée comme support (pour poser une planche), comme élément de jointure (en clouant ou vissant des planches dessus), ou pour faire tenir des cloisons.
arg.: nez. « Il a un grand tasseau. »

hauts faits



exploits, prouesses. « Chacun raconta les histoires de ses hauts faits. » « Mieux vaut être modeste, quitte à l'être faussement, que de forcer sa nature en racontant ses hauts faits par le menu. »

conférer



discuter, s'entretenir avec quelqu'un.« L'affaire est importante, elle mérite que nous en conférions à loisir ; pendant quatre ou cinq jours, à la rentrée, les élèves font oraison; mais ils confèrent entre eux... »
accorder, donner. « Le pouvoir que lui confère sa promotion. »

Yemanja (ou iemanja)



déesse de la mer (au Brésil), parfois représentée comme une sirène ou une créature fabuleuse émergeant des flots. Protectrice des pêcheurs, mais aussi des mères et des enfants.
Le 2 février, fête officielle de Yemanja, la célébration a lieu à Salvador de Bahia, sur la plage du Rio Vermelho. Initialement nommées "Offrandes à la mère de l'eau", les festivités se sont fait connaître comme "la fête de Iemanja" : la population se réunit sur la plage dès le matin, danse au son des tambours et des chants africains, puis font leurs offrandes à la mer. La fête de Iemanja est très populaire, et y participent des milliers de personnes: Blancs et Noirs, riches et pauvres, Brésiliens ou étrangers.

allant



qui aime le mouvement, actif. « Un petit homme brun, alerte, sautant, allant. » « Des troupes par trop allantes que le haut-commandement avait du mal à discipliner. »
p. ext.: allègre. « À côté de lui, les gens les plus allants et les plus gais ont l'air de sombres et tristes protestants. » « Une tristesse allante, ou, si l'on veut, une allègre tristesse. »
entrain. « Ma mère réclamait ma complicité et si je manquais d'allant, elle s'inquiétait. »

camouflet



affront blessant. Donner, essuyer, recevoir un camouflet. « Une grève dans une entreprise est encore considérée le plus souvent comme un camouflet pour la direction. »

belluaire

belluaire



celui qui combattait contre les bêtes fauves dans les amphithéâtres romains, ou qui était chargé d'entretenir les animaux du cirque (=bestiaire). « Au fond de l'arène oblongue du cirque, les belluaires ouvraient la cage des bêtes féroces. »
littér.: dompteur de bêtes fauves dans les cirques ou plus spécialement celui qui est chargé de les soigner (=dompteur, garçon de cirque). « Un tigre bouffe, fouaillé par un belluaire, tâchait de lui happer son fouet. »
p. métaph., littér.: « les quatre vertus cardinales sont somptuaires, mais les Théologales sont belluaires. »

corolle

corolle



ensemble des pétales d'une fleur. Corolle fermée; corolle de (ou à) cinq pétales; l'éclosion des corolles. « La corolle contient une grande quantité de sucs fins destinés à la formation et à la nourriture des étamines et du pistil. »
p. métaph.: objet dont la forme circulaire rappelle l'ensemble des pétales d'une fleur ouverte. « Une lampe chevet à corolle poussiéreuse. » « La jupe corolle, basique mais élégante, se caractérise par le fait que posée à plat, elle a la forme d'un cercle. » « La corolle d'un parachute. » « Une figurine africaine, au visage projeté en avant et surmonté d'une large coiffure en corolle. »

jacobin

jacobin



membre du "club des Jacobins". acteur majeur de la Révolution française, à qui l'on doit la République indivisible et la souveraineté populaire, mais aussi la "Terreur" sous l'impulsion de Robespierre.
p ext.: partisan de l’unité nationale, de la centralisation du pouvoir et de la bureaucratie (on parle aussi de "parisianisme"). Le jacobinisme s'oppose au régionalisme et au fédéralisme (→ "girondins"). « Le bonapartisme réunit la vocation de la grandeur nationale, tradition monarchique, et la passion de l’unité nationale, tradition jacobine. »

obole



1- [Grèce antique] pièce de monnaie de petite valeur. Ex: on mettait une obole dans la bouche des morts, afin qu'ils payassent à Caron le prix du passage du Styx.
2- p. ext., vieilli. Très petite somme d'argent. Ne pas posséder une obole; ne pas avoir une obole de revenu. Je n'en donnerais pas une obole (Ac.).
3- Don, présent de très peu de valeur, de très peu d'importance, qui constitue une modeste contribution (à une oeuvre, une souscription, etc). Ex: Donner, verser son obole. Ex: Je vous envoie ma modeste obole; elle lui demanda son obole pour les églises de France.
4- Au fig. Ex: C'est peut-être inhumain de lui refuser l'obole d'un seul mot ; J'attendais d'elle un mot, un regard, une obole
5- L'obole de la veuve, l'obole du pauvre. Don, présent ayant apparemment très peu de valeur.

Aristote



philosophe grec né en 384 av. J.-C., élève de Platon et précepteur d'Alexandre le Grand.
Aristote était l'élève de Platon qui était lui-même l'élève de Socrate (mnémotechnique: S.P.A).
Aristote dispensait ses cours en marchant, ce qui valut à ses élèves le surnom de péripatéticiens : "les promeneurs". [personne]

township

township



ghetto réservé aux Noirs au temps de l’apartheid. « Comme tous les townships sud-africains, Soweto a son lot de bidonvilles et de misère. »

spoiler



[séries tv et cinéma] (donner une) information sur un épisode qui n’a pas encore été diffusé.

pot aux roses



"découvrir le pot aux roses" = mettre à jour quelque chose qui vous était tenu intentionnellement caché

succube

succube



démon qui prend l'apparence d'une femme pour avoir des relations sexuelles avec un homme. « Le Malin leur était apparu... ils avaient été visités par des succubes »
succubat = manifestation des succubes; phénomène diabolique qui fait d'un homme l'instrument d'un succube.(contraire de incubat).

nef

nef



navire. « Va donc! Et souviens-toi de l'heure où, dans sa force, ta haute nef heurta l'inébranlable écueil. »
partie d'une église comprise entre le portail et le transept, que délimitent les deux rangées de piliers soutenant la voûte, et dont la forme générale rappelle la coque d'un vaisseau renversé.

fouta

fouta



pièce d'étoffe portée autour des reins par les femmes arabes. « Les reins sanglés d'une fouta à couleurs vives. »
la fouta se porte aussi en turban, en caleçon ou sur le dos.

astrakan

astrakan



fourrure bouclée d'agneau karakul tué entre 2 et 3 jours, d'abord importée d'Astrakan (ville de Russie). Astrakan gris, noir; manteau, bonnet, revers d'astrakan. « Une grande peau d'astrakan blanc servait de tapis à la pièce. » « Un gosse avec un col d'astrakan et des guêtres noires. »
p. anal.: bouclé comme l'astrakan, ou qui a la couleur (grise ou noire) de l'astrakan. Cheveux, sourcils d'astrakan. « Deux terribles morceaux d'astrakan sous les aisselles. »

hétaïre



courtisane grecque d'un rang assez élevé. « Aux époques très cultivées et très raffinées, au siècle des hétaïres en Grèce... »
p. ext., littér.: femme vénale (=prostituée). « La chambre rose, à falbalas dignes d'une hétaïre. »

LP

LP



Un LP (de l'anglais Long Play), est le nom donné aux disques vinyles ou aux disques compacts qui comportent un nombre suffisant de titres pour constituer un album (généralement plus de 8).
EP : "Extended Play" ("maxi" en français) est un disque trop long pour être qualifié de "single" mais trop court pour être qualifié d'album ou "LP".

mesmériser

mesmériser



magnétiser (une personne). Du nom Franz-Anton Mesmer, médecin du 18ème s., théoricien du magnétisme animal ou "mesmérisme", selon lequel un fluide naturel permettrait au magnétiseur une action thérapeutique.
Après une période d'engouement, le mesmérisme a été qualifié de "pseudo-science", et ses pratiquants accusés de charlatanisme.

zonier



fam.: habitant de la zone. « Ces squatters vivaient, comme aujourd'hui nos zoniers, dans des abris insalubres. »
relatif à la zone. Jardin zonier. « Il n'y avait autour de nous que terrains vagues, baraques zonières, entreprises insalubres. »

shako

shako



coiffure militaire rigide et à visière, le plus souvent de forme tronconique, portée par différentes troupes de l'armée française jusqu'à la première guerre mondiale et, de nos jours, par l'infanterie de la Garde républicaine et par les Saint-Cyriens. « Shako de hussard ; shako de fantassin ; shako bleu ciel surmonté du casoar des élèves de l'école de Saint-Cyr. » (casoar= plumet rouge et blanc ornant le shako des saint-cyriens). [habits]

lusitanien

lusitanien



propre au Portugal, à ses habitants. « La vieille ville de Macao, encore empreinte de l'âme des navigateurs lusitaniens. »

plumitif

plumitif



registre tenu par le greffier pendant l'audience sur lequel il note les diverses phases de l'audience et l'essentiel des décisions.
p. anal.: greffier, clerc de notaire, secrétaire, employé aux écritures.
(péj.) qui vit de sa plume (=bureaucrate, gratte-papier, rond-de-cuir, scribouillard.). « Le papier, les plumes, les mille fournitures inutiles, dont aiment à s'entourer les plumitifs désoeuvrés des grandes administrations . »
qui se caractérise par des travaux d'écriture. « Les clercs, cette république plumitive ne franchit jamais les dix marches qui la séparent du patron. »
écrivain ou journaliste généralement médiocre, besogneux, peu scrupuleux. « Cet homme, si féroce, était ému aux larmes dès que le dernier des plumitifs faisait sur lui un bout d'article. »
qui se rapporte au métier d'écrire. « Mes maigres recettes plumitives. »

didascalies



indications scéniques fournies par l'auteur sur le jeu des acteurs (théâtre).

titi parisien

titi parisien



pop.: enfant de Paris, déluré, dégourdi, farceur avec une connaissance approfondie de Paris et ses rues, dont l'archétype est le personnage de Gavroche dans le roman Les Misérables de Victor Hugo. « Il y a chez lui un côté titi parisien et enfant de la Butte. » « Il ne quittera plus jamais la capitale, au point de devenir le prototype même du titi parisien : mi-poulbot, mi-dandy, à la gouaille contagieuse et maîtrisait parfaitement l’argot de "Ménilmuche". »
p ext.: adulte issu des classes populaires parisiennes.

vastitude



caractère de ce qui est vaste (=grandeur, ampleur, immensité). « L'immensité de cette musique, sa vastitude et sa puissance élémentaire. »

musette

musette



ancien instrument à vent analogue à la cornemuse, comportant un sac en peau de mouton, une anche, un ou plusieurs tuyaux, et un soufflet que le joueur tient sous son bras.
air fait pour la musette ou dont le caractère s'accorde à la musette. Jouer, chanter, composer, danser une musette.
gavotte pastorale à deux ou trois temps, exécutée sur un air de musette, très en vogue aux 17ème et 18ème s.
(accordéon) musette = accordéon qui a un timbre spécial caractéristique, qui a été spécialement désaccordé pour rappeler le son de la musette.
(bal) musette = bastringue, guinguette. Fréquenter les musettes. « Ils allèrent dans un musette boire un dernier verre. »
orchestre-musette = orchestre de bal musette qui comprend notamment un accordéon. « Un petit orchestre-musette plein de gaîté et de fantaisie. »
valse-musette. Valse de bal musette composée et dansée dans un style particulier; air, musique d'accordéon qui l'accompagne. « La musique change pour faire place à une valse-musette assez vulgaire. »
(style) musette = genre de musique que jouent les orchestres musettes ; style propre à certaines danses (java, valse, fox-trot) des bals musettes.
[p. anal. de forme avec le sac de la musette] sac de toile souvent porté en bandoulière. Musette de toile; musette de soldat, d'ouvrier, d'écolier; mettre son repas dans sa musette.
sac de toile qu'on attache au museau des chevaux, des bêtes de somme et qu'on remplit d'avoine. « Bob s'arrêta en plein bois, débrida son cheval et lui passa au cou une musette pleine d'avoine. »

uberisation

uberisation



adoption d’un modèle de commerce consistant à mettre des ressources à disposition des clients depuis leurs smartphones, à tout moment et sans délai, pour un prix réduit par rapport au modèle classique. « Amazon réfléchit à une "uberisation" de ses livraisons : n'importe qui pourra devenir livreur de colis. » « Les entreprises qui tiennent le marché n'ont qu'une peur : celle de se faire "ubériser". »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2559 mots)