Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2721 mots)

trotte-menu



animal qui se déplace à pas sautillants, souris ou rat en particulier. « La gent trotte-menu. »
allure d'un animal qui se déplace à petits pas rapides et sautillants. « On entend le trotte-menu du lapin dans les feuilles. »
qui marche à pas rapides et légers. « La tante trotte-menu, si preste, si drôle, me préparait le café. »
rapide, sautillant. « On entendait les pas lourds de Thierry et de son père, et la marche trotte-menu de Clémence. »
fig.: léger, qui n'a pas de poids, sans profondeur. « Son amabilité trotte-menue. » « Sa beauté trotte-menu ne pouvait être devinée que par les Parisiens adonnés à la chasse des grisettes. »

obituaire

obituaire



registre renfermant le nom des morts et la date anniversaire de leur sépulture. Tenir un registre obituaire.
cimetière. « Il quitta la tombe et parcourut à pied tout l'obituaire. »
relatif à la mort. « Au centre de l'hémicycle obituaire, une espèce de cachot noir d'où s'exhale un relent de catacombe. » « Je m'endormis las, plongé dans ces pensées obituaires. »

microbiote



(du grec micro = petit et bios = vie) ensemble des micro-organismes (bactéries, levures, champignons, virus) vivant dans un environnement spécifique (appelé microbiome).
microbiote intestinal = flore intestinale. « Au même titre que le microbiote intestinal, il existe un microbiote du sol et de l’océan. »

mesmériser

mesmériser



magnétiser (une personne). Du nom Franz-Anton Mesmer, médecin du 18ème s., théoricien du magnétisme animal ou "mesmérisme", selon lequel un fluide naturel permettrait au magnétiseur une action thérapeutique.
Après une période d'engouement, le mesmérisme a été qualifié de "pseudo-science", et ses pratiquants accusés de charlatanisme.

boute-en-train

boute-en-train



étalon placé au voisinage des juments à l'effet de les mettre en chaleur et de les disposer à l'accouplement.
boeuf utilisé dans les centres de prélèvement de semence afin de provoquer l'éjaculation du taureau reproducteur.
petit oiseau que l'on place avec d'autres pour les inciter, pour leur apprendre à chanter.
fig., fam.: pers. qui met tout le monde en train, en gaieté. « Le joyeux boute-en-train de la pension. » « Il était si rieur, si boute-en-train, qu'on se disputait sa compagnie. »

haquenée

haquenée



petit cheval ou jument aisé(e) à monter, qui va l'amble et qui servait autrefois de monture aux dames. « Une dame magnifiquement parée, montée sur une haquenée. »
p. métaph.: « mon âme, haquenée boiteuse des fatigues du jour, repose maintenant sur la litière dorée des songes. »
aller sur la haquenée des cordeliers : aller à pied, un bâton à la main.
fig.: femme laide, mal bâtie, d'allure masculine. « Mademoiselle Goujet appartenait au genre des grandes haquenées. Elle se savait laide, elle riait la première de sa laideur. »
courtisane, femme de mœurs légères. « C'est Anne Boleyn, la haquenée d'Angleterre, qui prit la place de Catherine répudiée. »

déjeter



déformer en faisant subir une déviation. « Une génuflexion qui lui déjetait la taille. » « Renoir, déjeté par le rhumatisme. » « Son vieux corps, déjeté par l'arthrose. » « Les besognes pénibles qui rendent les paysans déjetés, noueux, pareils à des souches. » « La chaleur du climat, qui déjette les grandes pièces de bois. » « Ceps tordus et déjetés. »
[emploi pronom.] se courber, se contourner. « Sa colonne vertébrale s'est un peu déjetée. » « Oliviers nains, dont les branches se contournent, se déjettent. » « Le bois de ce meuble s' est déjeté. »
réfléchi, p. métaph. « Depuis les Grecs l’homme, en se développant, s’est déjeté ; il s’est déjeté tout d’un côté par la prédominance de la vie cérébrale. »

saurer



faire sécher un aliment à la fumée pour en assurer la conservation (= saurir). Saurer un jambon, des harengs.
p. métaph.: « cette figure de femme nue aux chairs comme sauries par la patine du temps. »

prescience



connaissance de l'avenir (=intuition, pressentiment). Avoir la prescience d'un malheur. « La prescience de la vérité me fit bondir dans mon lit. » « Oh! l'intuition de la femme, prescience, clairvoyance subtile... »
connaissance que Dieu a de tous les actes humains, passés, présents et futurs. « De saint Augustin à saint Thomas, de Pascal à Molina, la même question ressurgit et obsède : quelle marge laisse à la liberté humaine la prescience divine ? »

emboucaner



sentir mauvais, puer. « Ah! triste chose que l'humanité. Incarcérée, elle ne sent pas la rose, dehors libérée, elle emboucane, elle fouette à vomir. »
importuner par son odeur. « Mes codétenus m'ont réveillé en m'emboucanant. »

conférer



discuter, s'entretenir avec quelqu'un.« L'affaire est importante, elle mérite que nous en conférions à loisir ; pendant quatre ou cinq jours, à la rentrée, les élèves font oraison; mais ils confèrent entre eux... »
accorder, donner. « Le pouvoir que lui confère sa promotion. »

dévider

dévider



dérouler. Dévider la soie, du coton, une bobine.
fig.: exprimer à la suite et sans interruption (=débiter). Dévider son histoire, ses souvenirs. « C'est un homme qui passe ses idées au laminoir et qui dévide en vingt pages une pensée qui pourrait s'exprimer en quelques mots. » « Il l'écoutait patiemment dévider sa monotone histoire. »
fig.: dévider sa bobine, son écheveau, son chapelet. Exprimer avec véhémence et sans interruption ce que l'on a à dire (=vider son sac). « Elle va me dévider son chapelet, me reprocher ma longue absence. »

jacobin

jacobin



membre du "club des Jacobins". acteur majeur de la Révolution française, à qui l'on doit la République indivisible et la souveraineté populaire, mais aussi la "Terreur" sous l'impulsion de Robespierre.
p ext.: partisan de l’unité nationale, de la centralisation du pouvoir et de la bureaucratie (on parle aussi de "parisianisme"). Le jacobinisme s'oppose au régionalisme et au fédéralisme (→ "girondins"). « Le bonapartisme réunit la vocation de la grandeur nationale, tradition monarchique, et la passion de l’unité nationale, tradition jacobine. »

nahuatl



langue parlée au Mexique et au Salvador par les nahuas (groupe ethnique duquel les Aztèques faisaient partie). Le nahuatl reste la langue indigène la plus parlée au Mexique.

ziggourat (fém.)



La ziggourat n'est pas une invention babylonienne, ce type de construction existait déjà chez les Sumériens. Ces temples-tours se composaient d'étages superposés dont l'empilement devait permettre d'atteindre le ciel, ce que traduit le verbe zaqaru, "construire en hauteur" d'où a dérivé le nom de ziggourat. La ziggourat de Babylone, atteignant sous Nabuchodonosor 90m de haut 90m à sa base, a donné naissance au récit biblique de la "tour de Babel".

phaéton

phaéton



(vx.) conducteur d'attelage. « Les Phaétons Du char de la République. »
petite voiture à cheval, légère et découverte, à deux ou quatre roues et deux sièges transversaux. « Un tour au bois en phaéton ou à cheval vous distraira. »
p. anal.: voiture automobile découverte.
oiseau palmipède marin, de l'océan Indien et du Pacifique, au plumage blanc teinté de rose et dont la queue est pourvue de deux plumes médianes longues et effilées (=paille-en-queue). « On voit planer dans les gorges, à d'effrayantes hauteurs, le phaéton, un petit oiseau blanc qui porte à la queue une longue plume blanche ou rose. »

peausserie

peausserie



art de travailler les peaux; négoce des peaux ou des articles de peau. « La peausserie est un commerce considérable en France. » « Il est dans la peausserie ».
manufacture où se fabriquent les articles de peau. « Des ouvrières qui travaillent aux peausseries et filatures du quartier. »
peau travaillée. « On a vendu beaucoup de peausserie à cette foire. »

contemner



mépriser, exprimer son mépris pour qqn (=dénigrer). « Elle devient odieuse et contemne Dieu et les lois de la création. » « J'en viens à contemner bien fort tous ces soupirs de vieille amoureuse... »

hure

hure



tête du sanglier, du porc, p ext. de certaines bêtes fauves et de poissons à tête allongée. La hure d'un lion, d'un loup; la hure d'un brochet, d'un saumon, d'un dauphin. « Une hure de sanglier en faïence couronnait un dressoir. »
visage hirsute, aux traits grossiers (=gueule). « C'est un robuste gaillard, à la hure hirsute, dont le nez aplati tombe sur une épaisse lippe rouge. » « Entre hommes, on continue à se marteler la hure et à se piétiner les parties. »

apostat



qui a abandonné publiquement sa religion, ou renoncé à des voeux monastiques. « Un juif apostat, qui s'agenouille devant la croix, ne peut inspirer qu'aversion ou tristesse à ses coreligionnaires. »
p. anal.: qui trahit une cause, un parti, etc. Des républicains apostats. « Les apostats de toutes les opinions accourent en foule. »

pot aux roses



"découvrir le pot aux roses" = mettre à jour quelque chose qui vous était tenu intentionnellement caché

xénophilie



qui manifeste de la sympathie pour les étrangers, pour ce qui est étranger (anton.: xénophobie). Esprit, sentiment xénophile. « Rousseau et Montesquieu, chantres de la xénophilie. »

Véda

Véda



"connaissance" en sanskrit, le Véda est un ensemble de textes à l'origine du védisme, religion mère de l'hindouisme.
Il constitue le plus ancien corpus de connaissance et est la base de la littérature indienne.
L'Ayurvéda ("la science de la vie") est une médecine originaire de l’Inde qui puise ses sources dans le Véda.

astrakan

astrakan



fourrure bouclée d'agneau caracul tué entre 2 et 3 jours, d'abord importée d'Astrakan (ville de Russie). Astrakan gris, noir; manteau, bonnet, revers d'astrakan. « Une grande peau d'astrakan blanc servait de tapis à la pièce. » « Un gosse avec un col d'astrakan et des guêtres noires. »
p. anal.: bouclé comme l'astrakan, ou qui a la couleur (grise ou noire) de l'astrakan. Cheveux, sourcils d'astrakan. « Deux terribles morceaux d'astrakan sous les aisselles. »

bourgeron

bourgeron



courte blouse de toile que portent les ouvriers, les soldats, pour certains travaux. « Il portait une blouse bleue, de celles qui descendent à peine sur les hanches et qu'on appelle bourgeron. »[habits]

ghazel



poésie arabe parlant de femmes, de vin et de fleurs. « Je me rappelle un ghazel persan où un amant célèbre la finesse de la peau de sa maîtresse: "Quand elle boit du vin rouge, dit-il, on le voit passer le long de sa gorge". »

banneret

banneret



chevalier banneret, seigneur banneret ou, p. ell., banneret = celui qui, ayant un nombre suffisant de vassaux, a droit de lever bannière, c'est-à-dire de former avec eux une compagnie en vue du combat. « Les chevaliers bacheliers, qui contrairement aux chevaliers bannerets n'avaient pas assez de vassaux ni d'argent, ou qui étaient trop jeunes encore pour lever bannière... »

messeoir



ne pas convenir; n'être pas séant. « Un peu de fantaisie ne messied pas en art. » « Un peu de discrétion ne messiérait pas. » « Cette attitude de fierté messied généralement. »

épistolaire



qui se rapporte à la correspondance, aux lettres.

népotisme



tendance à accorder des avantages aux membres de sa famille, à ses amis ou à ses relations indépendamment de leur valeur (=favoritisme). « On a écrit qu'en choisissant son neveu pour secrétaire, puis pour successeur, Lord Salisbury n'avait pas fait acte de népotisme. Mr. Balfour eût été en effet un homme remarquable. La vénalité, la cooptation, le népotisme viciaient l'administration. »

allophone



personne qui a pour langue maternelle une autre langue que la langue officielle de son pays de résidence. « Assurer les meilleures conditions de l'intégration des élèves allophones est un devoir de la République. »

chryséléphantin

chryséléphantin



[statue] composée d'or et d'ivoire. Sculpture chryséléphantine. « Le Parthénon d'Athène avait pour vocation d'abriter la colossale statue chryséléphantine d’Athéna Parthénos, la déesse vierge. » [couleur]

toison d’or

toison d’or



myth. gr.: toison d'un bélier ailé que son propriétaire, le roi de Colchide, fait garder par un dragon. Jason et les Argonautes parviennent pourtant à s'en emparer, avec le soutien de Médée, la fille du roi. « Les argonautes, héros grecs, ont accompagné Jason en Colchide dans sa quête de la Toison d'or. »
nom d'un ordre de chevalerie institué par Philippe le Bon, dont l'insigne est un mouton d'or. Le nom est inspiré du mythe grec. « Chevalier de l'ordre de la Toison d'or. »

kafir

kafir



mot arabe signifiant mécréant, infidèle, non musulman. Parfois francisé en "cafre". « Avant 1967, il était interdit à un "kafir" de visiter l’esplanade des mosquées. »
kafir est à l'origine du mot français "cafard".

jilbab (ou jilbeb)

jilbab (ou jilbeb)



vêtement en forme de longue robe, couvrant les cheveux et tout le corps hormis le visage, les pieds et les mains. Il est recommandé aux femmes musulmanes par le Coran.
le jilbab ne doit pas être confondu avec le hijab (simple foulard sur les cheveux) et le niqab ou la burqa (voile intégral).

rets

rets



filet, ouvrage de corde ou de fil à grosses mailles servant à capturer des oiseaux, du gibier, des poissons. « Tendre des rets. »
p. métaph.: « le rets féodal, si serré et si pesant sur tout l'Europe... »
p. anal.: réseau.
fig.: artifice, ruse. « Ainsi tente-t-on, aux préludes d'un grand amour, de secouer les rets où vous emprisonne la femme que l'on a pour objet de rendre captive. »
prendre qqn dans ses rets = le faire tomber dans les pièges qu'on lui a tendus.

ordonnance de Villers-Cotterêts

ordonnance de Villers-Cotterêts



document signé par François 1er en 1539 à Villers-Cotterêts (Aisne), faisant du français la langue officielle du droit et de l'administration, en lieu et place du latin et des langues régionales.

cautère



instrument ou agent chimique utilisé pour brûler un tissu organique.
fam.: remède.
cautère sur une jambe de bois = remède sans efficacité. Cette diatribe du ton le plus généreux, s'adressant précisément à des voyous fermés à toute générosité, ferait l'effet d'un cautère sur une jambe de bois.

lenticulaire

lenticulaire



en forme de lentille. Verre, pierre, corps lenticulaire. « Des nuages lenticulaires survolant la ville faisaient penser à une invasion extraterrestre. »

lasure

lasure



produit de finition du bois par imprégnation superficielle, non filmogène (à la différence du vernis et de la peinture), permettant de préserver l'aspect veiné du bois. « Appliquer une lasure sur les bois extérieurs est l'assurance de bien les protéger. »
lasurer = enduire de lasure. « J'ai démonté les volets pour les lasurer. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2721 mots)