Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2657 mots)

taupe



d'une couleur qui évoque le pelage de la taupe. « Des yeux gris taupe, d'une nuance assez trouble: l'eau qui dort. »

gourmette

gourmette



chaînette passant sous la mâchoire inférieure du cheval et servant à fixer le mors dans sa bouche. « Le cliquetis clair du cheval qui secoue, en levant la tête, la gourmette et le mors. »
rompre sa gourmette (fig.) : se dissiper, après s'être contraint quelque temps, après avoir vécu dans la retenue. « Ce jeune homme a rompu sa gourmette. »
resserrer la gourmette de la bride : tenir un cheval serré. P. métaph.: « Tout en l'adoucissant, il sut donc resserrer par ces paroles la gourmette de la bride. »
lâcher la gourmette à qqn. : lui donner plus de liberté.

corolle

corolle



ensemble des pétales d'une fleur. Corolle fermée; corolle de (ou à) cinq pétales; l'éclosion des corolles. « La corolle contient une grande quantité de sucs fins destinés à la formation et à la nourriture des étamines et du pistil. »
p. métaph.: objet dont la forme circulaire rappelle l'ensemble des pétales d'une fleur ouverte. « Une lampe chevet à corolle poussiéreuse. » « La jupe corolle, basique mais élégante, se caractérise par le fait que posée à plat, elle a la forme d'un cercle. » « La corolle d'un parachute. » « Une figurine africaine, au visage projeté en avant et surmonté d'une large coiffure en corolle. »

batiste



toile fine et blanche de lin ou parfois de chanvre. Drap, mouchoir de batiste; en batiste. « C'était une belle toile de batiste blanche et souple comme du satin, ornée en bas d'une légère broderie. »
batiste de soie : tissu de soie qui imite la batiste de lin et qui sert à la fabrication de dessous féminins comme les soutiens-gorge, les corsets, etc.
p. méton.: vêtement, surtout pièce de lingerie en cette matière. « Furieuse, Fanny bondit, s'échappa de la chambre, à moitié nue, la batiste ouverte. »

daron



vx. patron, patronne
tenancier de cabaret, de maison close.
daron de la raille ou de la rousse = préfet de police
père, mère. « Il me parlait souvent de sa daronne, mais jamais il me la montrait. »

de la roupie de sansonnet



pop.: valeur négligeable.
ce n'est pas de la roupie de sansonnet = ce n'est pas négligeable.

comédon

comédon



[du latin comedo, « mangeur », la matière sébacée qui le constitue étant réputée manger la peau] petit bouton contenant du sébum, au sommet noir (point noir) ou blanc (point blanc). « Les points noirs, que l'on appelle des comédons ouverts, sont le cauchemar de dizaines de millions d'adolescents. »

yoni

yoni



du sanskrit "lieu", désigne pour les hindous les organes génitaux féminins. Sa représentation est presque systématiquement associée à celle du "lingam" (phallus), afin d'exprimer la complémentarité des principes féminin et masculin.

mazal tov



"bonne chance" en hébreu. Phrase souvent prononcée, parfois en élevant la voix, à l'occasion des mariages et Bar Mitsvas. (en arabe : mabrouk)

dévider

dévider



dérouler. Dévider la soie, du coton, une bobine.
fig.: exprimer à la suite et sans interruption (=débiter). Dévider son histoire, ses souvenirs. « C'est un homme qui passe ses idées au laminoir et qui dévide en vingt pages une pensée qui pourrait s'exprimer en quelques mots. » « Il l'écoutait patiemment dévider sa monotone histoire. »
fig.: dévider sa bobine, son écheveau, son chapelet. Exprimer avec véhémence et sans interruption ce que l'on a à dire (=vider son sac). « Elle va me dévider son chapelet, me reprocher ma longue absence. »

titi parisien

titi parisien



pop.: enfant de Paris, déluré, dégourdi, farceur avec une connaissance approfondie de Paris et ses rues, dont l'archétype est le personnage de Gavroche dans le roman Les Misérables de Victor Hugo. « Il y a chez lui un côté titi parisien et enfant de la Butte. » « Il ne quittera plus jamais la capitale, au point de devenir le prototype même du titi parisien : mi-poulbot, mi-dandy, à la gouaille contagieuse et maîtrisait parfaitement l’argot de "Ménilmuche". »
p ext.: adulte issu des classes populaires parisiennes.

fouta

fouta



pièce d'étoffe portée autour des reins par les femmes arabes. « Les reins sanglés d'une fouta à couleurs vives. »
la fouta se porte aussi en turban, en caleçon ou sur le dos.

iconoclaste



partisan de l'iconoclasme, doctrine hérétique qui voulait supprimer le culte des images saintes. Parti, querelle des iconoclastes ; iconoclastes byzantins. Hérésie, persécution iconoclaste. « La violente réaction iconoclaste du 9e siècle, qui faillit expurger l'art religieux de toute figuration. »
p. ext.: qui, pour des motifs de pureté religieuse, proscrit le culte des images, la représentation plastique du divin. « Les Romains furent longtemps iconoclastes. » « Le zèle iconoclaste de Luther. »
qui, par haine religieuse, détruit ou profane des objets ou des édifices sacrés. « La statue a échappé aux iconoclastes de la dernière guerre civile. »
fig.: qui s'oppose à toute tradition, qui refuse un culte établi ; qui se livre à des destructions gratuites, sous prétexte de modernisme. « C'est un ennemi acharné du luxe, des beaux-arts et des belles-lettres, iconoclaste juré, bourreau de Vénus et d'Apollon! »

spoiler



[séries tv et cinéma] (donner une) information sur un épisode qui n’a pas encore été diffusé.

déjeter



déformer en faisant subir une déviation. « Une génuflexion qui lui déjetait la taille. » « Renoir, déjeté par le rhumatisme. » « Son vieux corps, déjeté par l'arthrose. » « Les besognes pénibles qui rendent les paysans déjetés, noueux, pareils à des souches. » « La chaleur du climat, qui déjette les grandes pièces de bois. » « Ceps tordus et déjetés. »
[emploi pronom.] se courber, se contourner. « Sa colonne vertébrale s'est un peu déjetée. » « Oliviers nains, dont les branches se contournent, se déjettent. » « Le bois de ce meuble s' est déjeté. »
réfléchi, p. métaph. « Depuis les Grecs l’homme, en se développant, s’est déjeté ; il s’est déjeté tout d’un côté par la prédominance de la vie cérébrale. »

fatma



femme arabe (généralement au foyer) : « la fatma me fait signe de venir, de monter dans son gourbi. Elle va me faire les lignes de la main... »

uberisation

uberisation



adoption d’un modèle de commerce consistant à mettre des ressources à disposition des clients depuis leurs smartphones, à tout moment et sans délai, pour un prix réduit par rapport au modèle classique. « Amazon réfléchit à une "uberisation" de ses livraisons : n'importe qui pourra devenir livreur de colis. » « Les entreprises qui tiennent le marché n'ont qu'une peur : celle de se faire "ubériser". »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 (2657 mots)