Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Voyagistes : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z (2534 mots)

jabiru

jabiru



grand oiseau échassier du groupe des cigognes, au plumage blanc et noir, au bec de couleur rouge, long, pointu et recourbé vers le haut, habitant les régions humides des pays chauds.

jaboter



[oiseau] pousser des cris en secouant le jabot. Entendez-vous jaboter ces perruches?
[pers] bavarder sans arrêt de façon plus ou moins futile ou oiseuse (=babiller, jaser, cancaner). « Ils avaient jacassé ensemble près d'une heure, et je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps. Une conversation jabotante et pailletée abbés et philosophes à la mode. J'entends en ce moment jaboter dans la chambre voisine de la mienne une petite fille de ton âge qui me fait songer à toi, chère enfant. »

jaboter



[oiseau] pousser des cris en secouant le jabot. « Entendez-vous jaboter ces perruches? »
[pers.] bavarder sans arrêt de façon plus ou moins futile ou oiseuse (=babiller, jaser). « Je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps. »

jackalope

jackalope



animal imaginaire du folklore américain, mélange entre un lièvre (jackrabbit) et une antilope (antelope), et représenté comme un lièvre avec des bois. Le jackalope se caractérise par sa capacité à imiter la voix humaine.
Le papillomavirus, qui provoque sur la tête du lapin des tumeurs en forme de cornes, est l'origine probable de cette légende.

jacobin

jacobin



membre du "club des Jacobins". acteur majeur de la Révolution française, à qui l'on doit la République indivisible et la souveraineté populaire, mais aussi la "Terreur" sous l'impulsion de Robespierre.
p ext.: partisan de l’unité nationale, de la centralisation du pouvoir et de la bureaucratie (on parle aussi de "parisianisme"). Le jacobinisme s'oppose au régionalisme et au fédéralisme (→ "girondins"). « Le bonapartisme réunit la vocation de la grandeur nationale, tradition monarchique, et la passion de l’unité nationale, tradition jacobine. »

jactance



vanité qui se traduit par des propos pleins de suffisance. « La jactance stérile d'un polémiste. »

jaculation



élan d'enthousiasme, de ferveur; effusion exaltée. « Les invités s'exclamèrent en jaculations admiratives. » « Il était projeté par l'une de ces impulsions qu'on ne peut traduire, par une de ces jaculations où il semble que le cœur enfle et va s'ouvrir. »

jaculatoire

jaculatoire



qui se caractérise par un jaillissement ardent. « L'amour est trop exclusif, trop impérieux, trop jaculatoire. » « La joie pascalienne me paraît plus jaculatoire que contenue : il ne m'apparaît pas ami du silence. »
(relig.) en parlant d'une prière : qui exprime, de façon généralement concise, un vif élan de ferveur vers Dieu. « Tu ne prononceras qu'une seule oraison jaculatoire en te levant : "Ne me laissez pas succomber à la tentation". »
p. ext., littér.: enthousiaste, exalté, lyrique. « Quand je rouvre aujourd'hui mes Cahiers d'André Walter, leur ton jaculatoire m'exaspère. »

jais

jais



variété de lignite (=charbon), combustible, dur et d'aspect compact, d'un beau noir brillant (= ambre noir). Bloc de jais; noir comme (du) jais; briller comme du jais.
le jais est considéré comme pierre fine lorsqu'il est taillé. Il sert alors à la confection de bijoux, de parures de deuil, de garnitures de passementerie, etc. Bouton, collier, grains, perles, paillettes de jais; (costume) brodé, passementé, perlé de jais.
jais artificiel, faux jais = métal émaillé ou verre poli teint en noir, imitant le jais et utilisé de la même façon. « Sa petite pélerine tricotée, dont chaque maille retient une perle de faux jais. »
jais + couleur = verre coloré imitant le jais. « Le jais blanc vient de Norvège, le jais noir vient d'Angleterre. » « Sa ceinture est de platine et de jais vert. »
dont la couleur, l'éclat rappelle le jais (noir intense et brillant). D'un noir de jais; barbe, chevelure, cheveux, yeux de jais; un brillant, un luisant, un miroitement de jais. « L'eau était noire comme l'eau d'une lagune, et sur sa surface de jais tremblait la lueur d'un réverbère agité par le vent ». « Ses prunelles de jais manquaient de douceur. »[couleur]

jamboree



Rassemblement de scouts (mot d'origine zouloue, repris par par Baden-Powell, le fondateur du scoutisme).

janissaire

janissaire



soldat d'élite de l'infanterie turque, du XIVe au XIXe siècle, appartenant à la garde immédiate du sultan. « Les janissaires de Mahomet II ivres d'opium, de victoires et de femmes, le cimeterre à la main, le front festonné du turban sanglant. »
p. anal., péj., vx.: satellite d'une autorité despotique. « Les jésuites sont les janissaires du catholicisme, aujourd'hui les oppresseurs du monde ». (Proudhon)

janotisme



litt. rare : esprit borné, simplicité excessive, bêtise. « Il y a ici un vieux domestique, le meilleur des hommes et le modèle des serviteurs, mais un fond de janotisme. »
construction vicieuse d'une phrase donnant lieu à des ambiguïtés. Ex: "j'ai acheté un gigot chez le boucher qui était gros." (on ne sait pas si c'est le boucher ou le gigot qui était gros).

jansénisme



doctrine chrétienne issue de la pensée de Jansénius selon laquelle le salut serait accordé dès la naissance, et les mérites personnels n'y contribueraient pas. « La morale austère du jansénisme. »
mouvement politique issu du jansénisme religieux, provoqué par l'opposition de Port-Royal à Louis XIV et aux Jésuites.
austérité extrême, rigorisme inflexible dans la piété, la morale, les principes, et dans leur application (=puritanisme). « Il y a certainement un peu de jansénisme dans ce jugement moral qui veut rappeler les femmes au sérieux et à la pudeur. »
sévérité, rigorisme en matière d'art, de style.« Ce temps est aussi dans le jansénisme, dans le besoin de pureté que l'histoire a trop effacé derrière le faste du grand siècle. Les nouveaux romanciers ont un vocabulaire rigoureux, un style sans bavure, un jansénisme de l'expression qui leur fait dire : "Colette écrit mal". »
jansénisant : qui a des tendances jansénistes.
pour les jansénistes, tout est écrit à l’avance (prédestination) // pour les jésuites, la liberté personnelle dans toute décision.

janséniste

janséniste



partisan du jansénisme, doctrine chrétienne sur la grâce et la prédestination, selon laquelle, sans tenir compte de la liberté et des mérites de l'homme, la grâce du salut ne serait accordée qu'aux seuls élus dès leur naissance. Théologien janséniste; esprit, parti, secte janséniste. « Les jansénistes aiment mieux la règle que le bien; les jésuites préfèrent le bien à la règle. » « Dans les provinciales, le janséniste Blaise Pascal prend parti contre les jésuites. »
propre, relatif au jansénisme. Doctrine, école, querelle janséniste; austérité, piété janséniste; principes jansénistes. « Si loin que je me sente aujourd'hui du rigorisme janséniste, je ne puis oublier qu'autrefois Pascal était mon maître à penser. »
qui offre un caractère d'austérité, de rigorisme excessif (=intransigeant, puritain, rigoureux, austère). Éducation, morale janséniste. « La sévérité janséniste du directeur. » « L'intérieur sévère, janséniste, de la maison paternelle. »
p. anal. « Le judo, sport janséniste, fondé sur le respect, l'humilité et le dépassement de soi. »
reliure janséniste : reliure très sobre, sans ornement.

jaquemart

jaquemart



automate de bois ou de métal représentant un personnage armé d'un marteau, qui frappe les heures sur le timbre ou la cloche d'une horloge placée à la partie supérieure d'un édifice, d'un beffroi ou d'une église (=clocheteur). « Chaque fois que l'aiguille atteint un chiffre, des portes s'ouvrent sur le fronton de l'horloge, et des jaquemarts armés de marteaux sortent brusquement et frappent l'heure sur le timbre. »
être armé comme un jaquemart = être embarrassé de ses armes.
jouet d'enfant qui se compose de deux figurines frappant alternativement sur une enclume placée entre elles.

jaspe

jaspe



pierre siliceuse opaque et très dure, de coloration très vive et souvent bigarrée dont on fait des bijoux, des éléments d'architecture, des pièces d'ameublement. « J'appuie ma main sur la balustrade de jaspe, précieuse au toucher comme un beau corps de femme. »
jaspé : bigarré de diverses couleurs, comme le jaspe. « Quelques gouttes de sang jaspaient l'oreiller ». « Impossible de définir la demi-douzaine de nuances qui jaspaient ses yeux d'agate ». « Ces coteaux, maintenant verts, se jaspent des taches blanches et rousses des vaches qui arrivent ».
jasper la tranche d'un livre.
jaspure : « Émail flammé à effets de jaspures vert-turquoise sur fond rouge. »
[couleur]

jaspiner



arg.: jaser, bavarder. « Tu jaspineras plus tard! »
rare : « si nous pouvions avoir un compagnon jaspinant le hollandais, ce serait excellent. »
jaspineur = qui bavarde. « Vous m'empêchez de dormir, les jaspineurs! »

jasserie

jasserie



construction de montagne où les bergers d'Auvergne fabriquent la fourme.

javelle

javelle



brassée de céréales ou d'oléagineux moissonnée à la faux ou à la moissonneuse, demeurant en petits tas sur le chaume, avant la mise en gerbe. « Sa brassée d'épis, qu'elle posait ensuite en javelle, régulièrement, tous les trois pas. »
p. métaph.: « Fanny et sa javelle de cheveux noirs éployés. »
fagot d'échalas, de sarments de vigne. « Mettez une javelle au feu. Un feu de javelles qui brûlait en toutes saisons dans la cheminée. »
tas de sel de 8 à 10 tonnes provenant du râclage des tables salantes.
petit tas de sel. Le sel est détaché à la pelle et rassemblé sur la table même en petits tas ou javelles pour faciliter son égouttage.
[en parlant d'un objet fait de pièces de bois assemblées] tomber en javelle. On dit qu'un baril, qu'un tonneau est tombé en javelle lorsque les douves et les fonds se séparent. « Contre le jambage de la porte s'appuyait une roue démantelée et tombant en javelle, dernier débris d'un carrosse défunt sous le règne précédent. »
p. métaph.: « le travail les a usés, ils sont morts, tombés en javelle. »

jeter sa gourme



la gourme est une maladie bénigne du poulain, provoquant la sécrétion d'une morve également appelée "gourme". Tous les poulains ou presque la contractent, comme une étape obligée avant l'âge adulte. "Jeter sa gourme" a ici le sens d'"émettre des sécrétions".
p. ext., fig.: frasques de jeunesse. « Un jeune homme doit jeter sa gourme, et le plus tôt est le mieux. »
jeter la gourme de qqc. « Sa raison mûrissait, il avait jeté la gourme de ses rancunes. »

jilbab (ou jilbeb)

jilbab (ou jilbeb)



vêtement en forme de longue robe, couvrant les cheveux et tout le corps hormis le visage, les pieds et les mains. Il est recommandé aux femmes musulmanes par le Coran.
le jilbab ne doit pas être confondu avec le hijab (simple foulard sur les cheveux) et le niqab ou la burqa (voile intégral).

jocrisse



personnage de comédie, type du valet bouffon, crédule et maladroit. Faire le Jocrisse.
p. ext.: benêt qui se laisse duper. Un jocrisse.

joncaille

joncaille



(argot) or sous forme de bijoux ou de lingots.

jonchaie, jonchère

jonchaie, jonchère



lieu où croissent des joncs. « D'immenses vols de canards passaient à faible hauteur, cherchant la première jonchaie pour s'ébrouer »

joug

joug



pièce de bois servant à atteler une paire d'animaux de trait. « Attelés de front et par paires, les bœufs supportent un joug qui les attache à un timon. »
litt.: dure sujétion, contrainte matérielle ou morale. Subir le joug d'une armée d'occupation.
chez les Romains, javelot attaché horizontalement sur deux autres fichés en terre, et sous lequel le vainqueur faisait passer, en signe de soumission, les chefs et les soldats de l'armée vaincue.

jovien



relatif à la planète Jupiter. Le champ magnétique jovien. L'atmosphère jovienne.
Les planètes lointaines Saturne, Uranus et Neptune sont appelées les planètes joviennes parce que Jupiter est à la fois la plus grosse d'entre elles et la moins éloignée du Soleil. C'est pour les mêmes raisons que Jupiter est celle des planètes joviennes que les astronomes connaissent le mieux.
personne née sous le signe de Jupiter.
qui tient de Jupiter, qui a un caractère impérieux, dominateur (= jupitérien). « Certaines fois, il avait pris des jeunes filles dans un coup de vent jovien, qui ne laissait place à rien d'autre qu'à la gloire du rapt. »

jubilé



indulgence accordée par le souverain pontife, à intervalles réguliers (actuellement tous les vingt-cinq ans) et parfois à l'occasion d'anniversaires de faits religieux importants; cérémonies qui l'accompagnent. « Temps du jubilé ; l'année du grand jubilé. »
ensemble des fêtes et des cérémonies ayant lieu pendant la période où est accordée cette indulgence. « Les foires, les tournois, les jubilés où affluaient des gens de toutes conditions. »
faire son jubilé : observer les pratiques imposées pour obtenir cette indulgence.
fête célébrée lors du cinquantenaire d'une prise de pouvoir, d'une entrée en fonctions ou à l'occasion de cinquante ans de mariage. « Fêter son jubilé, célébrer son jubilé; jubilé de cinquante ans de règne. »

judéo-bolchevisme

judéo-bolchevisme



terme péjoratif assimilant la judéïté au bolchevisme et au communisme en général (équivalents : "judéo-communisme", "judéo-marxisme").
Le rôle important des Juifs dans l'avènement du communisme est la conséquence de l'oppression qu'ils subissaient de la part des monarchies chrétiennes. Cependant, leurs opposants (Russes blancs d'abord, puis mouvements antisémites européens) en ont fait un complot pour l'hégémonie du peuple Juif.
Avec le concept de "judéo-bolchevisme", les nazis réussirent à rallier à leur cause des fractions de la société jusqu'alors réticentes, comme l'Église, foncièrement anticommuniste.

jugement de Salomon



jugement qui, face à l'impossibilité d'établir la vérité dans un litige, partage équitablement les torts entre les deux parties.
procédé consistant à mettre les protagonistes d'un litige devant une situation qui les oblige à réagir spontanément, rendant ainsi possible l'identification du coupable.

Salomon, roi d'Israël (-970 à -931), aurait proposé de partager en deux l'enfant que se disputaient deux femmes, ce qui fit renoncer l'une d'elle et prouva ainsi qu'elle était la vraie mère.

jujube

jujube



fruit sucré du jujubier, à pulpe jaune, consommé frais ou sec. « Le jujube est employé en décoction comme adoucissant contre la toux. »
de jujube : de la teinte de ce fruit. « Deux petites ailettes, rouge de jujube. »

Junon



Fille de Saturne(= Chronos) et de Rhéa, soeur jumelle et épouse de Jupiter(=Zeus), elle est reine des dieux et reine du ciel.
La légende raconte qu'elle fut violée par un coucou qu'elle avait reccueilli et qui n'était autre que son frère Jupiter. Elle eut tellement honte qu'elle décida de l'épouser, pour le meilleur et pour le pire.
Les querelles de Junon et de Jupiter occasionnent les troubles, les perturbations de l'air et du ciel. Ainsi, Junon serait l'image de l'atmosphère si souvent agitée, obscure et menaçante. Quant à Jupiter, il serait l'éther pur, la sérénité du firmament.
Les romains lui ont dédié le sixième mois du calendrier: juin.
Junon Moneta - Junon "qui avertit" (surnom qu'elle a gagné grâce aux oies du Capitole, son temple) a aussi donné le mot "monnaie" car c'est dans son temple que furent frappées les premières monnaies.

Jupiter (=Zeus)



Roi des dieux et des hommes. Fils de Rhéa et de Saturne (= Chronos), lequel dévorait ses enfants à mesure qu'ils venaient au monde, tel son propre père Ouranos (qu'il chatra sur l'idée de sa mère Gaia).
Rhéa, voulant sauver Jupiter, se réfugia en Crète, où elle donna le jour en même temps à Jupiter et à Junon (futurs époux). Rhéa confia Jupiter à 2 nymphes, les Mélisses, qui le nourrirent au lait de la chèvre Amalthée et au miel du mont Ida de Crète. Pour leurrer son mari, Rhéa lui fit avaler une pierre emmaillotée.
Devenu adolescent, Jupiter s'associa la déesse Métis, c'est-à-dire la Prudence. Elle lui conseilla de faire boire à Saturne un breuvage pour lui faire vomir la pierre qu'il avait avalée, et tous ses enfants qu'il avait engloutis.
Avec l'aide de ses frères, Neptune et Pluton, Jupiter détrôna son père et de bannit les Titans, qui faisaient obstacle à sa royauté. Les trois frères, se voyant maîtres du monde, se le partagèrent entre eux : Jupiter eut le ciel, Neptune la mer, et Pluton les Enfers.

jusant

jusant



marée descendante (= ebbe). « À l'heure où le jusant découvre les côtes lointaines. » « Les rocs qu'ont usés les flots et les jusants, »
p. méton.: moment où se produit le jusant. « Au jusant, les bateaux amarrés près du rivage reposent sur le flanc. »
p. métaph.: « le flux et le jusant des transgressions de nos lois pénales. »

juste



non-juif qui a risqué sa vie pour sauver des juifs en danger. Médaille des Justes. « Les arbres de l'allée des Justes à Yad Vashem honorent ceux qui, au péril de leur vie, se portèrent à l'aide des Juifs persécutés. »
le Juste = le Christ. « le Juste mourant pour les pêcheurs. »

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z (2534 mots)