Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z (2549 mots)

tabernacle



tente sous laquelle habitaient les Hébreux au désert. Ex: « retourne, Israël, dans tes tabernacles. »
p. anal.: fixer son, ses tabernacle = s'établir à (tel endroit). Ex: « j'ai été très heureuse d'apprendre que vous avez définitivement choisi ce pays pour y fixer vos tabernacles. »
Fête des tabernacles = fête célébrée chaque année après le Grand Pardon, pendant laquelle les Juifs habitent des cabanes de branchages qui commémorent la traversée du désert sous la protection de Dieu (=fête des Tentes).
Littér., poét. [Pour les chrétiens] Les tabernacles éternels = la demeure de Dieu. Ex: « Dieu, daigne m'accueillir dans les tabernacles éternels. »
Tabernacle (de l'alliance, de la rencontre, du Seigneur) = sanctuaire portatif des Hébreux dans le désert, qui abrita l'arche d'alliance dans son Saint des saints jusqu'à la construction du Temple de Jérusalem.
l'arche d'alliance renfermant les tables de la Loi.
partie la plus retirée du Temple où se trouvait l'arche d'alliance (=Saint des saints).
CATH. ouvrage en forme d'armoire fermant à clef, généralement fixé au centre de l'autel, où sont conservées les hosties consacrées.
Littér.: lieu ou personne habité(e) par la présence divine. Ex: « cela tombe sous le sens qu'il existe des tabernacles vivants, et que parfois nous soyons obligés d'adorer la présence visible de Dieu dans un homme. »
lieu ou personne qui recèle quelque chose de sacré, de mystérieux ou de précieux. Ex: « voici que pour la première fois deux amants se trouvent chair à chair dans ce tabernacle de la vie [le lit] ; cette enfant, tabernacle de toutes les grâces, héritière des plus beaux biens de ce monde et candidate aux ineffables richesses de l'autre. »
ARCHIT.: dais ouvragé qui surmonte les statues de la période ogivale. Ex: « tabernacles pour placer des statues ».

tabide



d'une maigreur excessive.
fig.: sans volonté, sans force. Esprit tabide et léthargique.

taler

taler



marquer, meurtrir. « Le malade avait le dos talé, déformé par le lit. »
p. métaph.: « ma peau, je te la donne. C'est une vieille peau qui me tale à l'endroit du cœur. »
[fruits] « Le transport par chemin de fer risque de taler ces fruits. » « On récoltait à part les fruits tombés d'eux-mêmes, trop mûrs, souvent talés, écrasés dans les hautes herbes. » « Au milieu de la table, les pêches, renversées l'une sur l'autre, se talent. »
« Un vieillard talé, taché, abîmé en tous points de son corps. »
fam.: taler les fesses, le derrière. « Je te talerai le derrière! »
fig.: harceler, importuner. « Sa conscience ne le talait presque plus, sauf aux heures de visite, lorsque sa mère était là. »
talure : meurtrissure sur un fruit, ou p. métaph.: « la menace dont il portait le poids ne le gênait pas trop; c'était à l'endroit du cœur, une talure discrète dont les environs étaient à peine endoloris. »

talibé



étudiant d'une école coranique.

taller

taller



production de plusieurs "talles", ou tiges secondaires, à partir de la plantule initiale. Ce phénomène explique par exemple la présence de plusieurs épis de blé sur une même tige primaire.
p.. métaph.: « depuis environ cent ans, les filles s'étaient mariées à des nobles de la province, en sorte que cette famille avait si bien tallé dans le Duché, qu'elle y embrassait tous les arbres généalogiques. »

tan

tan



écorce de chêne qui, réduite en poudre, sert à des usages divers. Poudre de tan. Le parfum amer du tan.
poudre d'écorce de chêne utilisée dans le tannage végétal des peaux, en raison de sa forte teneur en tanin. « Répartir la poudre de tan sur toute sa surface du cuir. »
couleur (de) tan = d'un brun roux. « Son boudoir était en velours couleur de tan. » « Filet de pêche bruni au tan. »

tancarville

tancarville



séchoir à linge, soit rétractable, soit pliable. « Vous voyez le monstre métallique qui traîne dans la salle de bain ? C’est ça, un tancarville. On l’a ainsi nommé à cause de sa ressemblance avec le pont de Tancarville. »

tancer



réprimander qqn (=admonester, morigéner, sermonner). Tancer qqn pour, sur qqc.; tancer qqn durement, sévèrement, vertement, d'importance.« En retard à une réunion avec son homologue chinois, John Kerry s'est fait tancer publiquement et n'a pu que s'excuser platement. » « Elle tança la domestique de ne pas savoir préparé sa visite. »

tango

tango



orange très vif, couleur dont la vogue a correspondu à celle du tango.
d'un orange très vif. Étoffe, laine, robe, ruban tango. « Son grand sac en toile brodé tango. » [couleur]

tantale



dans la mythologie grecque, pour avoir offensé les dieux, le roi Tantale fut condamné à souffrir de faim et de soif pour l'éternité, alors même qu'eau et nourriture étaient à sa portée.
p. ext.: pers. désirant ardemment qqch qui lui est inaccessible. « Ces altérés de richesse et d'honneurs, Tantales inquiets, sans repos et sans joie, meurent rêvant encore de nouvelles faveurs ! » « Les convives doivent attendre que toutes les parts soient apportées avant de commencer la danse des cuillères... Il faut voir ces petits tantales ! »

supplice de tantale : supplice consistant à présenter au supplicié la nourriture dont il a besoin, et à l'enlever au moment où il va se servir. « Sentir l'odeur du dîner est un supplice de tantale pour les internés mourant de faim. » « Cette aide maintes fois promise prend les allures d’un supplice de Tantale. »

tantalien : qui suscite une convoitise, un désir toujours inassouvi ou qui en est le lieu. « Le vestibule tantalien où sont affichées les photos des belles. »

tantaliser : inspirer à qqn des désirs qu'il ne peut assouvir. « La vie italienne, à chaque instant évoquée, vient me tantaliser. » « La délicieuse torture des désirs avortés et des voluptés tantalisantes. »

Tantra



Terme sanscrit signifiant "tissé ensemble". C'est un concept hindouiste et bouddhiste fondé sur une la prédominance de l'énergie active et l'harmonie des énergies féminine et masculine, privilégiant certains rites (cérémonies magiques, yoga, pratiques sexuelles, visualisation d'images, répétition de formules ésotériques, etc.) ayant pour but l'accomplissement de soi, le dépassement de la condition humaine, l'union avec le divin. Ex: « la rédaction des Tantras ne s'est jamais interrompue ; adepte du tantra, du tantrisme ; les Tantristes. »

taqiya

taqiya



doctrine coranique qui autorise tout musulman à dissimuler sa foi et à faire usage de tromperie dans l'intérêt de l’islam.
stratégie djihadiste de dissimulation, consistant à adopter momentanément les codes et moeurs des non musulmans.

tarentule



fig.: être mordu/piqué de la tarentule = être saisi par une grande excitation; éprouver un engouement, une passion irrépressible. « Gayet, piqué depuis peu de tarentule politique, venait de se porter candidat aux élections sénatoriales. lorsque Fritz Mannheimer fut piqué par la tarentule de la collection, il ne faisait que suivre une mode »
engouement, passion soudaine irrépressible. « On croirait vraiment que la tarentule de marier est donnée aux gens par le génie de l'espèce, comme il leur donne la tarentule de s'accoupler. »

taroupe

taroupe



touffe de poils qui parfois pousse sur la glabelle, c’est-à-dire entre les sourcils. « On arrache la taroupe avec une pince à épiler. »

tarsier

tarsier



petit primate arboricole de Malaisie, à face aplatie, yeux proéminents et longs pieds (le nom tarsier vient de "tarse", partie postérieure du pied).
le tarsier appartient au groupe des "prosimiens", intermédiaire entre les insectivores et les singes, tout comme le maki ou le lori.

tartan

tartan



étoffe de laine à grands carreaux de diverses couleurs que les Écossais utilisent pour la confection de certains vêtements. « Un châle de tartan. » « D'immenses étoffes de soie bariolée d'incarnat, de vert et de jaune, à la façon du tartan écossais. »
vêtement écossais coupé dans du tartan, généralement un châle, un kilt ou un grand manteau. « Enveloppé dans son tartan écossais... »
vêtement, châle ou plaid fait d'un tissu semblable au tartan écossais. « La petite fille, malade, avait sur les jambes un tartan rouge à carreaux blancs. » « Elle jeta sur ses épaules un tartan à carreaux gris et blancs. »

Tartare



dans la mythologie grecque et romaine, nom d'une région souterraine, située au fond des Enfers, qui renferait les dieux vaincus et les héros ayant offensé Zeus (s'oppose aux Champs-élysées, séjour heureux des âmes vertueuses).
(celui, celle) qui appartient aux populations nomades turques et mongoles, connues en Occident depuis le XIIe s. par les invasions de Gengis Khan et de Timour-Lang. Ex: « Hordes tartares. »

tasseau

tasseau



pièce en bois longue et fine, de section carrée ou rectangulaire, utilisée comme support (pour poser une planche), comme élément de jointure (en clouant ou vissant des planches dessus), ou pour faire tenir des cloisons.
arg.: nez. « Il a un grand tasseau. »

taupe



d'une couleur qui évoque le pelage de la taupe. « Des yeux gris taupe, d'une nuance assez trouble: l'eau qui dort. »

tautologie



répétition d'une même idée en termes différents dans certaines formules (=pléonasme). « Au jour d'aujourd'hui. » « Je l'ai vu de mes yeux. » « Monter en haut. »

tavelé

tavelé



constellé, parsemé de petites taches (= moucheté, piqueté, tacheté). Peau, visage tavelé(e); mains tavelées; fruit tavelé; serpent tavelé. « Figurez-vous une de ces photographies jaunies, tavelées, piquées de chiures de mouches. » « Sa petite figure de rouquin, tavelée de son mûri, qui s'empourprait si facilement. »
taveler : « un long gaillard osseux, au visage étroit et hâlé que tavelaient des éphélides. » « La peau se tavelle sous le soleil. »
tavelure : apect que présente une chose, une surface tavelée; chacune des petites taches qui la parsèment (=moucheture). Tavelures de la peau. « Elle cacha sa figure dans ses deux mains. Je n'en avais jamais remarqué, comme ce jour-là, les grosses veines, les tavelures. »

taxinomie

taxinomie



science des lois et des principes de la classification des organismes vivants (=taxonomie).
p. ext.: science de la classification (=systématique). En biologie, classification des organismes vivants par famille et sous familes. Exemple: vertébrés/invertébrés, avec sous les vertébrés, les mammifères, les ovipares, etc. Les mammifères sont donc une sous-catégorie (sous-classe) des vertébrés.
classification d'éléments; suite d'éléments formant des listes qui concernent un domaine, une science. Taxinomie bactériologique, botanique, chimique, zoologique. La taxonomie classe les Animaux et les Plantes en différentes catégories. Elle range tous les êtres vivants suivant les caractères qu'ils ont en commun, des plus généraux (règne) aux plus particuliers (espèce).
ling.: classification d'éléments, de suites d'éléments formant des listes qui permettront, par leurs règles de combinaison, de rendre compte des phrases d'une langue.
★ Le web sémantique utilise ce concept, notamment dans la taxinomie des documents.

tégument

tégument



ensemble des tissus et des formations organiques (peau, poils, plumes, carapace, écailles, etc.) qui constituent le revêtement externe du corps de l'homme et des animaux. Tégument lisse, mince; tégument nu des reptiles. « Des massages faciaux favorisent une bonne nutrition des téguments. »
p. métaph.: « Des machines qui cachent, dans leur ventre secret, sous leurs téguments métalliques, des viscères où le feu circule. »
bot.: membrane protectrice qui entoure un organe végétal. Tégument dur, rugueux; téguments séminaux. « L'orge imparfaitement dépouillée de son enveloppe prend le nom d'orge mondée, et quand ses grains sont complètement dépouillés de leur tégument propre, elle prend celui d'orge perlée. »

téléologie



[du grec télos, fin, but, et logos, discours]
1- Étude des fins, de la finalité; en partic., étude, science des fins humaines (bonheur, justice). Ex: la téléologie morale, théorie de l'idéal, est composée de deux sciences du réel : la science de la valeur et la science du bonheur.
2- Doctrine qui considère que dans le monde tout être a une fin, qui conçoit le monde comme un système de relations, de rapports entre des moyens et des fins (=finalisme).
3- Finalité.
>> Les preuves qu'on déduit de la téléologie en faveur de l'existence de Dieu sont dites "téléologiques".

tempérance



modération, sobriété.
les anciens classaient les vertus en quatre familles: Prudence, Tempérance, Force, Justice. La tempérence permettait de limiter les désirs et passions.

tenancier



fermier d'une petite métairie dépendant d'une grosse ferme : « au lieu d'élever du bétail, la duchesse laissait ses terres à des tenanciers qui payaient mal leurs fermages ».
celui qui tient un établissement soumis à une autorisation d'ouverture et à une surveillance des pouvoirs publics : « tenancier de bar, de café, d'hôtel, de maison de jeux, de maison publique. »
p. anal., surtout au fém.: tenancière de cabinets, de lieux d'aisance, de chalet de nécessité; tenancière de vestiaire.
tenance = fief, possession. « Un million de rente, sans compter les châteaux fiefs, tenances, prébendes, dîmes et redevances. »

tènement

tènement



pâté de maisons mitoyennes, qui se tiennent. Tènement de maisons, « Le tènement immobilier qui comprend l'hôtel, le restaurant et la discothèque, est aujourd'hui en vente. »
féod.: terre exploitée moyennant le paiement d'une redevance à son propriétaire (=tenure).

tenir la dragée haute à qqn.



lui faire payer cher ce qu'il demande, le faire attendre. « Je restais maîtresse de l'argent; je lui tenais la dragée haute. »

tennis



au jeu de paume, au moment du service, on prévenait son adversaire en criant : "Tenez Messire !" (ancien fr.: "Tenetz"). Ce mot passa en angleterre avec le jeu et fut déformé en "Tennis" par nos amis anglo-saxons, qui parleront de "real tennis" pour évoquer le jeu de paume et le différencier du "lawn tennis", jeu actuel, breveté par le major Walter C. WINGFIELD en 1874.

tératogène



qui est susceptible de provoquer des malformations de type monstrueux. « Agent, médicament tératogène. »

tératoïde



qui ressemble à un monstre, qui est atteint d'une grave aberration physique ou physiologique.

tératologie



science des monstres, qui traite des anomalies congénitales ou héréditaires, en établit les classements d'après leur aspect anatomique, étudie le développement de l'embryon mal formé et tente de déceler les causes de ces malformations.
par métaphore : « cette tératologie sublime du progrès faisant effort vers l'idéal, donne ce monstre et produit ce chef-d'oeuvre: Paris. »

térébrant



[En parlant de certains animaux] Qui perce des trous dans des matières dures, qui creuse des galeries (=perforant). Insecte térébrant.
Qui tend à pénétrer en profondeur dans les tissus. « Kyste, ulcère térébrant. »
Qui donne au malade l'impression qu'une pointe s'enfonce dans ses tissus. « Névralgie térébrante. En dehors de ces douleurs, en éclairs, le malade peut ressentir des douleurs térébrantes, donnant l'impression d'un coup de couteau perforant perpendiculairement les tissus. »
Fig., littér. Aigu, très vif. Cauchemar, désir, souci térébrant. « Sa conscience étouffait sous l'étreinte de remords chaque jour plus précis, plus térébrants, et avec des pointes vrillantes. »
Cri térébrant : cri très aigu, qui semble percer le tympan.

terraqué



[En parlant de la planète Terre, du lat. terra et de l'angl. aqueous] composé de terre et d'eau. « L'oscillation des eaux universelles, le plissement des couches terraquées, le gémissement du globe volant sous l'effort contrarié de la gravitation. »
le globe, le monde, la planète terraqué(e) = la Terre. « Il préféra quitter ce monde terraqué. Le globe terraqué, roulant parmi les étoiles, souffrait d'un mal intérieur qui éclatait ici ou là... »

tertre

tertre



petite éminence de terre, souvent à sommet plat, et isolée (=butte, monticule). « Du haut de ce tertre isolé, l'œil plane sur la mer et sur des marais. » « Je me laisse tomber sur un tertre de gazon planté d'arbres. »
monticule de terre recouvrant une sépulture (=tumulus). Tertre funéraire. « On n'a pas encore osé conseiller la suppression des tertres tumulaires, gaspilleurs de place. »

testateur



Auteur d'un testament. « Le produit de la vente a été versé aux pauvres des hospices de Marseille, selon la volonté formelle de la testatrice. »

tête de nègre

tête de nègre



de couleur marron foncé. Brun tête de nègre. « La couleur tête-de-nègre, le ton de Sienne crue de cette carapace salissait les reflets du tapis sans les activer. »
meringue fourrée de crème et recouverte de chocolat.

tête de pont



milit.: position conquise (sur une rive ou côte) et point d'entrée en territoire ennemi. « Nous avions conquis et organisé une solide tête de pont sur la rive droite du fleuve. »
p. anal.: « À cette époque, Liverpool était la tête de pont du commerce transatlantique. »

thaumaturge



qui accomplit des miracles. « Ce moine aurait été l'un des plus extraordinaires thaumaturges de notre temps. Il guérissait, comme en s'amusant, tous les maux. »
p. métaph.: « la foi et le patriotisme sont les deux grands thaumaturges de ce monde. »
p. ext., péj.: qui prétend accomplir des miracles, défier les lois de la nature. « On enferma le thaumaturge à la Bastille pour qu'il pût y travailler à loisir. »

thébaïde

thébaïde



lieu sauvage, isolé et paisible, où l'on mène une vie retirée et calme. « Il rêvait à une thébaïde raffinée, à une arche immobile et tiède où il se réfugierait loin de l'incessant déluge de la sottise humaine. »

théocratie



société où l'autorité politique a une assise d'ordre divin et où le détenteur du pouvoir est l'incarnation d'un dieu, son descendant ou son ministre. « Dans un État théocratique pur, la loi civile et la loi religieuse se confondent. »

théodicée

théodicée



justification de la bonté de Dieu en dépit du mal qui existe dans le monde. « Le livre de Job visait à émouvoir et à édifier, non à résoudre un problème de théodicée. Il s'en dégageait cependant une explication claire de la souffrance du juste. »
tentative de démontrer l'existence de Dieu par le biais de l'expérience et de la raison (=théologie naturelle, rationnelle). « Il se constitua donc, à coup de raisonnements, une véritable théodicée. »

théophanie



manifestation, révélation de Dieu. « La théophanie du buisson ardent. »
naissance du Christ. « Ah! la radieuse beauté de la Théophanie! Alors que Jésus vient de naître et qu'il ne peut encore parler, il symbolise d'une façon immédiate ses enseignements futurs. »

théorbe

théorbe



instrument à cordes pincées, sorte de grand luth, créé en Italie à la fin du 16ème siècle.

thermidorien



ensemble des hommes qui ont fait le 9 thermidor (insurrection contre les montagnards et la tyrannie des robespierristes, le 27/07/1794) et qui ont participé au gouvernement qui a suivi. « Les Thermidoriens accusèrent les Montagnards de les pousser à la révolte. »
p. anal.: homme qui présente certaines caractéristiques qu'on prête aux thermidoriens, comme la modération. « C'est un raffiné, un thermidorien... »
qui fait partie de cet ensemble d'hommes, qui est favorable aux thermidoriens.
[en parlant d'une chose] propre, relatif aux thermidoriens, à leurs idées, à leur gouvernement. Réaction thermidorienne; journaux thermidoriens; république thermidorienne.

think tank



cercle de réflexion ou « réservoir de pensée », càd un groupe de personnes émettant des idées dans le domaine des sciences sociales qui fonctionne soit de façon informelle soit sous la forme structurée d'un institut privé de recherche.

thomisme

thomisme



doctrine philosophique et théologique de saint Thomas d'Aquin, reposant sur l'observation du réel ("réalisme philosophique"). « Comme Aristote, Saint Thomas est un réaliste : il valorise l'expérimentation et l'humilité devant le réel. » « Le thomisme est depuis le début du XXe siècle la philosophie officielle de l'Église catholique. »

thuriféraire



celui qui porte l'encensoir.
flatteur. « Angela Merkel, ni thuriféraire ni adversaire du régime, avait une carrière toute tracée à l’Académie des sciences de la RDA où elle était entrée huit ans auparavant. »

thuya

thuya



conifère ornemental voisin du cyprès, aux rameaux aplatis, couverts d'écailles foliaires, et aux très petits cônes. Thuya géant; thuya d'Occident; allée, haie de thuyas.
bois de ce conifère, recherché en ébénisterie pour son grain serré et sa couleur brune mouchetée. Boîte à bijoux en thuya.

tiare

tiare



coiffure haute et conique, insigne du pouvoir civil ou religieux. Tiare du roi, tiare papale.
littér.: coiffer, porter la tiare = devenir pape, être pape.
p. méton.: papauté. Être digne de la tiare; aspirer, renoncer à la tiare.
parure féminine. Tiare de mariée, tiare de Miss France.
[habits]

tifosi



supporters de football italiens (sing.=tifoso)

timon

timon



1/ longue pièce de bois ou de métal à l'avant d'un engin agricole, à laquelle on attelle des bêtes de trait ou un tracteur. « Enfant des champs, il connaissait l'art de soumettre les bœufs au joug et de les lier au timon. »
fig.: être attaché à un même timon = être attaché à un même projet. « Nous sommes attelés à un même timon. »
p. ext.: toute longue pièce de bois ou de métal. « Fouettant de leurs durs timons la croupe des chevaux. »

2/ (barre de) gouvernail d'un navire. « Le pilote assis, la main sur le timon. »
fig.: « Ces hommes modérés et sages qui étaient alors au timon de l'État. » « Quelquefois l'imagination enlève le timon au jugement; alors l'homme devient fou. »

timonier :
chacun des chevaux attelés de chaque côté d'un timon. Un vigoureux timonier.
marin tenant le timon, ou à la direction d'un navire.
p. anal.: guide, dirigeant. Le timonier de l'État
"Grand Timonier" = Mao Zedong (chef suprême de la Chine).

tintinnabuler

tintinnabuler



produire un son léger aux harmonies aiguës et cristallines. « Les grelots tintinnabulaient agréablement au pas ferme et régulier des chevaux. »

tire-laine



rôdeur qui volait les manteaux des passants ou les détroussait. « En mettant la main dans sa poche, il rencontre celle d'un tire-laine en train de le dévaliser. »
p. ext.: voleur. « Ces tire-laine de haut rang qui dirigent le pays. »

titi parisien

titi parisien



pop.: enfant de Paris, déluré, dégourdi, farceur avec une connaissance approfondie de Paris et ses rues, dont l'archétype est le personnage de Gavroche dans le roman Les Misérables de Victor Hugo. « Il y a chez lui un côté titi parisien et enfant de la Butte. » « Il ne quittera plus jamais la capitale, au point de devenir le prototype même du titi parisien : mi-poulbot, mi-dandy, à la gouaille contagieuse et maîtrisait parfaitement l’argot de "Ménilmuche". »
p ext.: adulte issu des classes populaires parisiennes.

titraille



en journalisme, ensemble des éléments entrant dans la composition d'un titre (surtitre, titre, sous-titre, chapeau), qui le cas échéant doit s'accorder à l'illustration.

tl;dr



[jargon web] initiales de "too long; didn’t read" ("trop long ; pas lu"), utilisées pour indiquer qu'un message est trop long pour être lu, et fournir le cas échéant un résumé de ce message.

toile de Jouy

toile de Jouy



étoffe de coton présentant des dessins monochromes, rouges ou violets (aubergine) sur fond écru ou bistre.
La toile de Jouy tient son nom de la commune de Jouy-en-Josas (Yvelines) et de sa manufacture, l'une des plus importantes "indienneries" du 18ème siècle.

toison d’or

toison d’or



myth. gr.: toison d'un bélier ailé que son propriétaire, le roi de Colchide, fait garder par un dragon. Jason et les Argonautes parviennent pourtant à s'en emparer, avec le soutien de Médée, la fille du roi. « Les argonautes, héros grecs, ont accompagné Jason en Colchide dans sa quête de la Toison d'or. »
nom d'un ordre de chevalerie institué par Philippe le Bon, dont l'insigne est un mouton d'or. Le nom est inspiré du mythe grec. « Chevalier de l'ordre de la Toison d'or. »

tombereau

tombereau



char servant au transport des matériaux que l'on décharge par basculement.
contenu de cette voiture. « Si l'on creusait un peu ici, on aurait deux ou trois cents tombereaux de terre grasse, qui formerait un bon engrais pour la côte. »
grosse quantité de quelque chose. Tombereau d'objets, de problèmes, d'injures, etc.
camion constitué par une benne automotrice à plans inclinés ouverte à l'arrière et se déchargeant par basculement.

tombolo

tombolo



cordon littoral, constitué de sable ou de galets, reliant une île à la côte. « Le tombolo menant au rocher. » « Le Tombolo de Giens est double, avec deux plages détachées du rivage. »

tomenteux

tomenteux



organe végétal couvert de poils ou de duvet à l'aspect cotonneux (=pubescent). Chardon, champignon tomenteux; plantes tomenteuses.
p. anal.: cotonneux. « Dans ce pays des styrax et des clématites, ces personnages tomenteux semblaient un produit du sol. »

tonnelle

tonnelle



petite construction, le plus souvent circulaire, à sommet en voûte, faite d'un treillage le long duquel on fait grimper des plantes afin de former un abri ombragé (=berceau, gloriette). « Une tonnelle de jasmins et de clématites. » « Des tonnelles en treillis vert mal dissimulées par les feuilles du lierre. » « La charmille, plantée de petits pieds arrachés dans le bois, que l'on dirigera en tonnelle continue appelée "cabinet de verdure". »
filet utilisé pour la chasse aux oiseaux. « Un lent rabat dirige les perdrix ou les canards vers la tonnelle. »

topaze

topaze



(fém.) pierre semi-précieuse, transparente et brillante, le plus souvent d'un jaune orangé.
topaze brûlée = topaze du Brésil qui a acquis une teinte rose après calcination. « Un coloris ferme et cependant transparent comme une topaze brûlée. »
(couleur de) topaze brûlée = d'un jaune doré.« Les falaises reprirent leurs teintes mordorées, gorge-de-pigeon, améthyste et topaze brûlée. »
couleur jaune vif lumineux et transparent. « La topaze claire d'un petit verre d'eau-de-vie de cidre. »
de topaze. « Un chat aux yeux de topaze. » « L'astre coule et fait un ruisseau couleur d'or, d'ambre et de topaze. »
liqueur, robe, soie, collier topaze. « Une chemise de nuit "topaze", la couleur à la mode pour la lingerie. »[couleur]

toron

toron



assemblage de brins textiles (fil de caret) ou métalliques enroulés en hélice autour d'un axe longitudinal. « Avec un certain nombre de ces fils enroulés les uns sur les autres, on obtient les torons. » « En levant l'ancre, nous trouvâmes un toron du cable coupé par le corail; et deux heures plus tard, le cable l'eût été entièrement. »
p. anal.: « des étrangères massives, à gros torons de cheveux d'or. »

torpide



tombé dans un état de torpeur (=engourdi). « Elle resta chez elle, couchée pendant des journées entières, buvant des grogs, anéantie et torpide. »
qui provoque la torpeur, qui accable, engourdit (=accablant, engourdissant). « Le crépuscule déverse sa torpide obscurité dans les couloirs et les chambres du château désert. »
qui a les signes, le caractère d'un état de torpeur. « Une curiosité torpide s'empare des enfants, plongeant la classe dans un silence inhabituel. »

torve



se dit d'un regard oblique et menaçant. « Ses yeux torves roulaient des lueurs fauves sous des cheveux en broussailles. »
p. méton., en parlant d'une pers.:« Une blonde qui a sous la peau des ombres de brune, et du bestial, du torve, du cruel dans la physionomie. »
p. ext.: oblique, de travers ou tordu. « Des lèvres torves. Des boucs bruns aux cornes torves et aux clochettes sonores. »
littér.: « Le tronc d'arbre massif et les grosses racines torves. »

touffeur



atmosphère étouffante et lourde qui saisit dans un lieu où la chaleur est extrême. Touffeur accablante, insupportable, orageuse; touffeur d'une chambre, d'été, de la nuit, d'orage. « J' ai senti en entrant une touffeur insupportable. »
« Il rêve d'une dérive voluptueuse, d'un repli quasi fœtal dans la touffeur du Sud. »
p. métaph. « Je sens la touffeur de ce cœur brûlant, ouvert et déjà livré... »

touloupe

touloupe



(fém.) vêtement en peau de mouton porté en Russie par les paysans. [habits]

tourbe



sorte de charbon végétal.
ensemble de personnes de basse extraction, jugées méprisables (=populace).« Je ne me mêlerai pas à ces tourbes. »
grand nombre de personnes jugées sans intérêt. « Parmi l'immense tourbe des exposants de notre époque, M. Raffaëlli est un des rares qui restera. »

tourmenteux



qui est sujet aux tourmentes, aux tempêtes. « Les plages tourmenteuses de l'océan. »

tournière

tournière



espace réservé en bordure d'une terre labourée ou cultivée pour pouvoir tourner la charrue ou une machine agricole (=chaintre). « Vous enverrez deux hommes pour faire la tournière et couper les épines, avant cinq heures. »

toute honte bue



sans aucune honte ni crainte du déshonneur. « Aux premières difficultés de son parti, toute honte bue, il changea de bord. »
avoir toute honte bue → « Ils devraient mourir de honte s’ils n’avaient pas toute honte bue. »

township

township



ghetto réservé aux Noirs au temps de l’apartheid. « Comme tous les townships sud-africains, Soweto a son lot de bidonvilles et de misère. »

tracassier



qui s'emploie, par une attitude tatillonne et mesquine, à susciter des difficultés, des ennuis à autrui. « Une femme vaine, tracassière, acariâtre. »

tragus



petite saillie triangulaire de l'orifice externe du conduit auditif. « Une pression sur le tragus peut être douloureuse. » « Piercing du tragus. »

traille

traille



amarre reliée à un bac et pourvue d'une poulie mobile le long d'un câble établi au travers d'un cours d'eau. Bac à traille. « La traille doit être éclairée près des deux rives. » « Avant la construction du pont, un bac à traille permettait de traverser le fleuve. »

transcendance



caractère de ce qui se situe hors d'atteinte de l'expérience et de la pensée de l'homme. « Dans la théologie musulmane l'essence d'Allah, d'une transcendance absolue, n'admet aucune représentation. »
tout ce qui se situe au-dessus. Réalité transcendante

transfuge



Personne qui, en temps de guerre, d'hostilités, abandonne son armée, son pays pour passer à l'ennemi. Synon. déserteur, traître.
Personne qui fuit quelque chose. Ex: « transfuge de la justice chrétienne. »
Personne qui quitte un parti pour passer dans le parti adverse, qui renie, trahit un groupe, une cause. Synon. dissident, traître. « L'armée politique du premier consul était composée de transfuges des deux partis. »
Personne qui change de milieu, de situation. Ex: « une transfuge de l'Opéra-Comique ; Ce curé appelait au catéchisme les transfuges de la laïcité ; transfuge de la psychanalyse orthodoxe, du roman, du surréalisme; un transfuge du mal. »
Personne qui change de pays, de lieu. « à Brest, où ils arrivèrent un matin incolore au lever du jour, ils furent saisis, glacés, eux, les pauvres transfuges d'un pays de soleil, par ce changement absolu de climat. »
Littér. [à propos d'animaux, de plantes] « Un rossignol, transfuge du bocage, Des arbres de la mort habite les rameaux, Et de ses chants d'amour console les tombeaux ; Ce lilas embaumé que je croyais perdu, Ô fleur, sauvage fleur de ma rive enchantée, Transfuge de nos bois, tu m'as donc tout rendu! »

travée



1- espace entre deux poutres, entre deux colonnes.
2- portion de voûte entre deux piles, deux piliers.
3- rangée de bancs et de tables.

travertin

travertin



roche sédimentaire calcaire, de couleur blanche ou jaunâtre, utilisée polie pour la construction ou l'ornement. Bloc, façade, voûte, carreaux de travertin. « Les teintes jaunes et mates du travertin du Colisée de Rome. »

trébuchet

trébuchet



petite balance de précision dont la moindre augmentation de poids faisait trébucher, pencher le plateau chargé, et qui servait à vérifier le poids des pièces de monnaie. Peser de l'or au trébuchet.
petite balance de grande précision servant aux pesées délicates (bijoux, pierres précieuses; pesées de laboratoire).
fig.: pesé au trébuchet = d'une précision extrême. « Ici, tout est juste, évident, pesé au trébuchet jusqu’à l’illusion de l’improvisation : c’est l’âme légère de la musique. »
machine de guerre à contrepoids utilisée pour lancer des pierres contre les murailles des châteaux et des villes.
piège à bascule pour oiseaux et petits animaux nuisibles (belettes, fouines, rats). « Échapper au trébuchet. »
loc. fig.: « Lui, il était le maladroit tombé dans le panneau, pris au trébuchet. »
arg.: guillotine. Faire le trébuchet = être guillotiné. « Il y en a bien d'autres qui ont fait le trébuchet sur la place de Grève »

tréfiler



étirer à froid certains métaux pour les transformer en fil à la suite de passages successifs au travers des trous de différentes filières. Tréfiler du fer, du laiton.
p. métaph., empl. pronom : « tandis qu'elle essayait de réagir contre le découragement, elle entrait dans le laminoir de la vie purgative, et s'y tréfilait. »

treillage

treillage



assemblage de lattes ou d'échalas posés parallèlement ou croisés en losanges, formant des berceaux ou des palissades destinés à supporter des plantes grimpantes (= treille, treillis). Treillage d'espalier, de tonnelle. « Ces petits jardins des faubourgs où l'on boit de la bière sous des treillages de houblons semés de roses. »
p. anal.: assemblage de plantes dont les tiges s'entrecroisent en poussant (=treillis). « Un capricieux treillage de tiges dans les entrelacs duquel s'ouvraient des fleurs colorées. »
p. ext.: assemblage ajouré de lattes de bois ou réseau de fil de fer imitant les mailles d'un filet, utilisé pour clore un lieu ou fermer une ouverture. Cage, volière en treillage. « Un poulailler entouré d'un treillage en fil de fer. »
p. anal.: assemblage ou entrecroisement de divers éléments à des fins décoratives. « Sur le mur, les reflets du treillage du balcon. »
en treillage : à la manière d'un treillage. « Les manches et le corsage sont couverts de petits rouleaux de satin disposés en treillage. »
p. métaph. « Le délicat treillage de la pluie. »

treillager : garnir d'un treillage, faire pousser sur un treillage. Treillager les murs d'un jardin, d'une cour. « Au bas du jardin, s'étendait une allée rectiligne bordée de charmilles treillagées. »
p. anal: recouvert de choses entrelacées comme les mailles d'un filet. « Hanoï et ses rues étroites, encombrées, treillagées de fils électriques. »

treille

treille



berceau ou tonnelle de treillage sur lequel s'entrelacent des plantes grimpantes, notamment la vigne. « Manger sous la treille. » « Une treille de roses. »
cep de vigne que l'on fait pousser contre un support (treillage, mur, espalier), en particulier pour la production du raisin de table. « Les nuages sont revenus, et la treille qu'on a saignée tord ses longs bras maigres et nus. »
fam.: jus de (la) treille = vin. « Ah! Dieu de Dieu! les jésuites avaient beau dire, le jus de la treille était tout de même une fameuse invention! » « Sache qu'une bouteille n'est, sans du jus de treille, qu'un récipient vain. »

treillis

treillis



entrecroisement de lattes ou de fils métalliques, qui imite les mailles d'un filet. Un treillis de vigne. « Un treillis empêchait les poules d'entrer. »
entrelacs de divers objets (=caillebotis, claie). « Un pont en treillis de branches sèches. »

treillissé :
garni d'un treillis. Mur treillissé; fenêtre treillissée. « Les sabots des bêtes et des hommes ont treillissé le sol de la cour et mes talons se prennent parfois dans les mailles durcies. »
entrelacé en forme de treillis. Grille treillissée. « Un auvent treillissé abritait la véranda. »
découpé, ajouré en forme de treillage. Corbeille treillissée.

trémie

trémie



grand entonnoir de forme pyramidale ou conique, en bois, en métal ou en autres matières, employé essentiellement dans l'agriculture et l'industrie, et destiné à recueillir, à stocker ou à déverser divers types de matériaux qui doivent ensuite subir un traitement. « La trémie, sorte de grande auge carrée, large du haut, étroite du bas, qui devait permettre aux grains de tomber sur les meules. »
mangeoire à volatiles; petite auge garnie de trous dans laquelle on met des graines pour les oiseaux en cage, les faisans parqués, les animaux de basse-cour, etc. Trémie pour pigeons.
ouverture dans un plancher pour faire passer un escalier, une cheminée, un ascenseur.
tranchée d'accès à un souterrain, et à Lyon, par extension, le souterrain.

trémuler



être agité d'un tremblement (=trembloter). « Le tintement du grelot trémula dans le silence nocturne, clair, régulier, couvrant le bruit des pas. »
p. métaph.: « il y a des moments où, pendant l'extraordinaire cérémonie, le petit frisson de la splendeur divine vous fait trémuler l'âme et où l'on se sent exalté, projeté hors de soi-même. »
trémulant: agité, parcouru d'un tremblement (=tremblant, tremblotant). « Du ruisseau débordé, on ne distinguait plus que les hampes des joncs, parcourues toutes au choc des eaux d'une ondulation trémulante et qui se propageait très loin. »

trench-coat

trench-coat



manteau imperméable, d'abord long et exclusivement masculin, puis raccourci et adapté aux femmes par Yves Saint-Laurent. « Le trench-coat iconique de Burberry. » [habits]

tribade



lesbienne : « c'était une tribade, qui n'aimait des plaisirs de l'amour que ceux que lui donnait la femme. »
tribader : se livrer à l'homosexualité féminine.

tribulations



difficultés, mésaventures. « Parvenir après maintes tribulations. »

trille



ornement musical réalisé par la répétition, rapide et alternative, d'une note principale avec une note auxiliaire supérieure d'un ton ou d'un demi-ton, produite par un instrument de musique ou par la voix (=tremblement, trémolo).
tout bruit ou son évoquant cette exécution musicale. « Aucune lueur ne révélait que ce fût l'aube, mais seulement ce trille interrompu de merle. »
triller = exécuter un trille. Triller des points d'orgue. « Une alouette suspendue au-dessus de la lande, trillait dans un frisson d'ailes, se taisait brusquement, tombait à pic, sa chanson cassée comme un fil. »

Trimurti



La Trimurti ("trois formes" en sanskrit) est l'équivalent hindou de la Trinité chrétienne. Les dieux Brahmâ, Vishnou et Shiva (ou Rudra, une forme terrible de Shiva), symbolisant respectivement la création, la préservation et la destruction.
Dieu le père, le procréateur, est à rapprocher de Shiva, le dieu se substituant à son organe de création, le lingam. Vishnou serait alors Dieu le fils, descendant sur la terre sous forme d'avatar, et Brahmâ, le Saint-Esprit.

triple sec

triple sec



liqueur d'écorces d'orange, utilisée dans la préparation de nombreux cocktails (ex : margarita, B52, sangria, etc).
principales marques : Cointreau, Marie Brizard, Grand Marnier.

trique



arg.: interdiction de séjour. « Il avait dix piges de trique à se farcir. »
tricard = personne interdite de séjour; personne mise à la porte, exclue. « Après des études mouvementées à travers 14 établissements, Frédéric « tricard de tous les lycées de France » pour insubordination, décide de faire sa médecine »

triskaidékaphobie



issu du grec "triskaideka" (13) "phobos" (peur), c'est la phobie du nombre treize. Elle est reliée au fait qu'il y avait 13 personnes au dernier repas de Jésus, mais son origine remonte plus probablement aux Vikings, le dieu Loki étant le treizième dieu de leur mythologie. Ce fut repris plus tard par les chrétiens, désignant Satan comme le treizième ange.
Sur certaines compagnies aériennes (dont Air France), le chiffre 13 n'est pas utilisé pour la numérotation des sièges en cabine.

troïka



en Russie, véhicule tiré par trois chevaux attelés de front. « Même les troïkas les plus légères s'engloutissent dans la boue au-dessus des moyeux. »
[en parlant de chevaux] en troïka = en attelage à trois de front. « Il conduit debout ses trois chevaux en troïka. »
p. anal.: ensemble de trois personnes dirigeant un État, une entreprise, ayant un but, des goûts communs; ensemble de trois institutions. « Cocteau, Picasso, Stravinsky font Parade à Rome, parfaite troïka ; Ce projet n'était pas incompatible avec celui défendu parallèlement par les membres de la "troïka" : France, Allemagne et Espagne. »
p. méton.: système de direction à trois.

trôler



chasser en quêtant un peu au hasard, en suivant ses intuitions.
pop., vieilli = se déplacer sans but précis, flâner, traîner. « Si c'est pas malh'reux qu' Mad'moiselle mette un' si belle robe pour aller trôler dans les boutiques ».
trôlerie = action d'aller sans but précis, de vagabonder; résultat de cette action (=errance, vagabondage). « Cinq jours de trôleries dans les bois, à me griffer les bras et les jambes aux ronces. »
trôleur = vagabond. « Elle avait beau lui raconter que j'étais un trôleur, elle ne pouvait pas lui dire de se défier »

troll



[internet] (issu de l'anglais "trolling" : pêche à la traîne).
action de nature à créer une polémique en provoquant les participants d'un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki). Le mot désigne également un utilisateur qui a recours a ce type d'action.
message polémique ou excessivement provocateur, et dénué d'intérêt per se.
par ext.: débat conflictuel dans sa globalité. Les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de "trolls" que de "trolleurs".

tromblon

tromblon



Arme à feu dont le canon évasé en forme d'entonnoir permettait de tirer une charge de plusieurs projectiles à une faible distance (=espingole). « Le jeune reclus s'échappa de sa cellule à pas furtifs, un tromblon sous sa robe. Il empoigna un tromblon gorgé de chevrotines et le déchargea. »
p. anal. (Chapeau) tromblon : chapeau haut-de-forme dont le fond est évasé. « Représentez-vous un grand vieux, maigre, toujours vêtu de noir, coiffé d'un tromblon noir disproportionné. »
argot, "pif en tromblon" : nez évasé

trope



figure de style qui emploie un mot ou une expression en lui donnant un sens différent (métonymie, métaphore, allégorie, antonomase, etc.). « Dans la vente du bétail, les fermiers déploient les ressources d'une éloquence pleine de tropes et de métaphores inouïes. »

tropisme



réaction d'orientation ou de locomotion orientée d'un organismes inférieur (végétal ou animal), causée par des agents physiques ou chimiques. « Les insectes attirés irrésistiblement par la lumière ; les fleurs qui suivent le soleil, etc. »
fig : force irrésistible et inconsciente qui pousse quelqu'un à agir d'une façon déterminée; comportement réflexe. « Cet instinct, sorte de tropisme qui tourne toutes les forces vers la conservation: de quoi? La conservation est donc comme une direction, un point cardinal dans je ne sais quel espace-temps. »

trotte-menu



animal qui se déplace à pas sautillants, souris ou rat en particulier. « La gent trotte-menu. »
allure d'un animal qui se déplace à petits pas rapides et sautillants. « On entend le trotte-menu du lapin dans les feuilles. »
qui marche à pas rapides et légers. « La tante trotte-menu, si preste, si drôle, me préparait le café. »
rapide, sautillant. « On entendait les pas lourds de Thierry et de son père, et la marche trotte-menu de Clémence. »
fig.: léger, qui n'a pas de poids, sans profondeur. « Son amabilité trotte-menue. » « Sa beauté trotte-menu ne pouvait être devinée que par les Parisiens adonnés à la chasse des grisettes. »

truchement



personne qui parle à la place d'une autre, qui exprime sa pensée, lui servant d'intermédiaire, de porte-parole. « Le ministre chrétien est le truchement entre Dieu et l'homme. »
ce qui fait comprendre, permet de traduire la pensée, les sentiments. « La forme est, dans ses figures, ce qu'elle est chez nous, un truchement pour se communiquer des idées, des sensations. »
par le truchement de : par l'intermédiaire de. « Par le truchement d'un ami. »

truculent



qui est à la fois brutal et gai, réaliste, pittoresque et haut en couleur. « Récit truculent. Le côté truculent des Français est une de mes impossibilités radicales. »

Truisme



Vérité d évidence, banale, sans portée

trumeau

trumeau



espace compris entre deux portes, entre deux fenêtres ; panneau, revêtement (de menuiserie, de glace, peinture) qui occupe cet espace. « Les trumeaux des fenêtres, horriblement surchargés, se lézardaient en tous sens. »
glace décorant le dessus d'une cheminée; panneau de bois sculpté, peinture ornementale au-dessus d'une telle glace. « Trumeau orné de marqueterie ; trumeau rococo ; Au-dessus de la cheminée s'élevait jusqu'au plafond un trumeau encadré par un fouillis de branchages, de nids de tourterelles et de canaris dorés. »
pilier, souvent sculpté ou masqué par une statue, qui soulage en son milieu le linteau d'un portail. Trumeau gothique sculpté.
pop. (vieux) trumeau = personne âgée, en partic. vieille femme outrageusement fardée.

truster



s'emparer (par un trust, à la manière d'un trust) d'un marché, d'un secteur de l'économie; le contrôler, le monopoliser. Truster un marché. « Le groupe Aoste truste le marché du saucisson. »
p. anal., fam.: accaparer qqch, monopoliser. Truster des décorations, des bonnes notes. « L'Europe truste les premières places de l'index mondial de l'innovation. » « Bien qu'ils ne représentent que 0,27% de la population mondiale, les juifs Ashkénazes trustent 30% des Prix Nobel. »

tumbao

tumbao



forme rythmique du son cubain, qu'on retrouve dans le son, la salsa, le latin jazz, le mambo, etc. Le mot vient de "tumbado" : "tombé à la renverse".
le tumbao consiste à jouer le "2 et demi" et le "4" de chaque mesure, en 4/4.
au piano, ce motif est aussi appelé "montuno".

tumulus

tumulus



grand tertre, amas de terre ou de pierres en forme de cône ou de pyramide, élevé au-dessus d'une sépulture royale ou collective (=cairn).
p. anal.: tertre artificiel, butte. « Un tumulus d'amendement fait de couches alternées de fumier et de terre. »

tumulaire : relatif aux tombeaux, aux monuments funéraires. Marbre tumulaire, pierre tumulaire, inscription tumulaire, tertre tumulaire.

turbide

turbide



(litt.) qui n'est pas limpide, trouble. « Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. »

turgide



gonflé, enflé. « Il se releva, la face turgide et rougie, moins par la colère que par un effort inattendu. »
p. métaph : « Turgide d'orgueil. »

turne



pop. maison, en partic., maison mal tenue, logement sale et misérable. « Il retardait le plus possible le moment où il réintégrerait sa pauvre turne ; mon dabe a sa turne à la sortie du village. »
bistrot populaire parfois mal fréquenté. « Tu connaîtras pas, au pays, une petite turne où on pourrait boire frais, et puis s'entendre tous les deux ? »
endroit où l'on se rend pour travailler (bureau, usine, école...), jugé généralement déplaisant : « je l'ai vu les jours où il sortait de sa "turne", comme il appelait son collège. »
chambre, pièce exiguë et sans confort (=piaule, taule). « Pour gagner sa nouvelle turne, elle est forcée de passer par la chambre des parents ; la petite turne avec son lit-cage et un calendrier des Postes et Télégraphes était sinistre à la lueur d'une lampe pigeon. »

turpide



d'une grande laideur morale (= écœurant, fangeux, hideux, ignoble, infâme). Âme turpide ; projet, propos turpide. « Une turpide ingratitude. » « Une fortune turpidement ramassée. »

turpitude



laideur morale, ignominie qui résulte d'un comportement indigne (=déshonneur, infamie, vilenie). Connaître, dévoiler, montrer la turpitude de qqn.
action, parole, pensée particulièrement basse, honteuse (=bassesse, ignominie). « Ce roman est une turpitude. » « Cette soumission à son rival était la pire turpitude. »
plur.: turpitudes politiques; turpitudes de la presse; écrire des turpitudes sur qqn; accuser qqn de mille turpitudes. « Il semblait que toutes les turpitudes fussent lavées, que tous les péchés fussent blanchis, que tout fût de neige. »

turquin

turquin



bleu foncé et mat, tirant sur l'ardoise. Yeux bleu turquin, velours turquin. « La chambre est ouverte au ciel bleu-turquin. » « Les faïences brillaient toujours de leur bleu turquin délicat. »

tutélaire



qui tient sous sa garde, qui protège contre l'adversité. « Déesse, dieu tutélaire; patrons, génies tutélaires. Soyez donc l'ange tutélaire de votre famille, acceptez le legs de votre oncle. »
qui est favorable, secourable. « Bonté tutélaire. Mais ma gouvernante me fut toujours tutélaire et du meilleur conseil. »
qui concerne la tutelle. « Gestion tutélaire. »

tycoon



mot anglais dérivé du mot japonais "Taikun", signifiant "grand homme" ou "prince". Pendant la période Edo, le mot était utilisé pour désigner les grands chefs militaires. Aujourd'hui on l'utilise en anglais pour "magnat" ou "nabab", c'est à dire un homme d'affaires riche et influent.

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z (2549 mots)