Définition du mot hanneton

hanneton

[p. réf. au vol lourd du hanneton qui se cogne aux obstacles] « être étourdi comme un hanneton. Elle allait çà et là comme un hanneton; elle courait à l'étourdie. »
attraper des hannetons = se livrer à des occupations futiles. « D'autres vont pêcher la baleine : Moi j'attrappe les hannetons. »
fig.: personne d'aspect lourd et maladroit, stupidement agitée, irréfléchie ou de comportement nuisible. « Ô critiques! race de hannetons qui déchiquetez les belles feuilles de l'art! Le vulgaire hanneton auquel on me présenta, et qui pirouetta pour me dire bonjour avec une lourde désinvolture qu'il croyait élégante. c'était un niais, un pauvre hanneton, ne voulant jamais en faire qu'à sa tête, sans demander conseil à personne. »
idée fixe, manie, folie douce. « Il allait, les yeux obliques, le front penché, et l'on se demandait ironiquement quel hanneton lui dévorait le crâne. »
avoir un hanneton (dans le cerveau, etc.) = avoir l'esprit un peu dérangé. « Il y a vraiment des jours où elle a l'air d'avoir un petit hanneton. »
pour exprimer une certaine intensité, une qualité partic.] pas piqué des hannetons (=pas piqué des vers) : bien conservé, intact, très réussi, exceptionnel. « Une jeunesse entre quinze et seize, point piquée des hannetons, un vrai bouton de rose. Il fait à Aix, l'hiver, un petit froid qui n'est pas piqué des hannetons. Il m'a offert un déjeuner qui n'était pas piqué des hannetons... »
hannetonnier : qui évoque le hanneton. « Il avait gardé, du bébé, le bon rire, la mobilité d'esprit hannetonnière, l'oubli facile des petits embêtements de la vie. »
Haut de page