Définition du mot mandrin

mandrin

poinçon dont se servaient les forgerons et dont se servent encore les serruriers pour percer ou agrandir, à chaud, des trous dans le fer.
partie d’une machine-outil enserrant un objet destiné à être mis en rotation. Ex: partie d'une perceuse enserrant le foret.
cylindre de bois ou de fer « Il enroulait le fil préparé par sa femme autour d'un mandrin, une baguette d'acier très mince. Puis, il donna un léger coup de scie, qui tout le long du mandrin coupa le fil, dont chaque tour forma un maillon. »
arg.: pénis. « Gros pif possédait un mandrin comac ! Au point que les putes osaient pas le grimper. »
avoir le mandrin : être en érection (=avoir le gourdin).
vx.: escroc, filou. « Les mandrins furent arrêtés et jetés en prison. »
Haut de page