Définition du mot timeo danaos et dona ferentes

timeo danaos et dona ferentes

vers latin de Virgile (Enéide, II, 49) pouvant être traduit par « je crains les Grecs, même quand ils apportent des cadeaux ». Par ces mots, Laocoon, grand prêtre d'Apollon, conseille aux Troyens de ne pas accepter le grand cheval de bois que leur offrent les Grecs (le cheval de Troie).
p ext.: il faut se méfier des cadeaux d'un ennemi. On utilise parfois l'expression « cadeau de Grec ».
Haut de page