Définition du mot turne

turne

pop. maison, en partic., maison mal tenue, logement sale et misérable. « Il retardait le plus possible le moment où il réintégrerait sa pauvre turne ; mon dabe a sa turne à la sortie du village. »
bistrot populaire parfois mal fréquenté. « Tu connaîtras pas, au pays, une petite turne où on pourrait boire frais, et puis s'entendre tous les deux ? »
endroit où l'on se rend pour travailler (bureau, usine, école...), jugé généralement déplaisant : « je l'ai vu les jours où il sortait de sa "turne", comme il appelait son collège. »
chambre, pièce exiguë et sans confort (=piaule, taule). « Pour gagner sa nouvelle turne, elle est forcée de passer par la chambre des parents ; la petite turne avec son lit-cage et un calendrier des Postes et Télégraphes était sinistre à la lueur d'une lampe pigeon. »
Haut de page