Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

mazal tov

"bonne chance" en hébreu. Phrase souvent prononcée, parfois en élevant la voix, à l'occasion des mariages et Bar Mitsvas. (en arabe : mabrouk)

ghetto

ghettoC'est Venise qui a créé le premier ghetto juif. En 1516, l'ensemble de la population juive de Venise fut obligée de résider dans le quartier de Ghetto Novo, ou "Nouvelle Fonderie", car ce quartier hébergeait des fonderies. L'origine étymologique est le verbe italien "gettare" qui signifie "jeter".

hallali

cri qui marque la victoire imminente du chasseur sur l'animal poursuivi. « Hallali, compagnons, la victoire est à nous! »
cri ou sonnerie de chasse à courre, annonçant que l'animal poursuivi est sur le point de se rendre ou est pris. « Le cor du vieux chasseur se mit à exécuter, avec une splendeur triomphale, un admirable hallali. »
fig.: sonner l'hallali de qqn/qqc: annoncer la défaite, la ruine de quelqu'un/quelque chose; proclamer sa victoire sur telle personne, telle chose. « Cette transgression de sa dignité lui sonna à l'esprit l'hallali de sa propre estime. »
p. métaph.: « la fin de l'année est une époque ressemblant à un hallali. Tous les chiens, gueules ouvertes, se précipitent. »

Jézabel

[relig.] épouse d'Achab - roi d’Israël, qui persécutait les prophètes, encourageait le vice et l'idolâtrie. « Jézabel, la femme, qui excitait son mari à faire ce qui est mal aux yeux de l'Éternel. »
p ext.: femme vicieuse et malfaisante. « Tombé sous le charme d'une Jézabel manipulatrice. »

maître-bau

maître-bauplus grande largeur d'un navire. « 60m de longueur à la flottaison et 15m de largeur au maître-bau. »

osmazôme

substance azotée sapide, d'un brun rougeâtre, contenue principalement dans la viande rouge et la viande noire. « C'est l'osmazôme qui, en se caramélisant, forme le roux des viandes; c'est par lui que se forme le rissolé des rôtis; enfin, c'est de lui que sort le fumet de la venaison et du gibier. »
p. métaph. « Le poème en prose représentait, pour Des Esseintes, le suc concret, l'osmazôme de la littérature, l'huile essentielle de l'art. »

liteau

liteau pièce de bois rectangulaire qu'on utilise à divers usages, notamment clouée sur les poutres pour supporter les tuiles. « La pièce n'avait pas de plafond, et l'on touchait de la main l'envers des tuiles, clouées sur les liteaux poudreux. »
raie de couleur sur le bord extérieur d'une toile, d'une serviette. Serviette à liteau rouge.
lieu où le loup se repose durant la journée. « Les chasseurs ont débusqué le loup de son liteau. »

caillebottis

caillebottis treillis fermant les écoutilles d'un navire. « Les caillebottis avaient été enlevés, afin d'aérer et de sanifier la cale. »
treillis ou assemblage de rondins servant de plancher, en particulier dans les lieux humides. « Les caillebotis branlent sur le sol humide de la tranchée. » « Le caniveau est recouvert d'un caillebotis qui permet de garder les pieds au sec. » « Il convient de ne pas piétiner la dune, mais d'emprunter les voies piétonnières en caillebotis. »

sénescence

processus physiologique qui entraîne une lente dégradation des fonctions de l'organisme (=vieillissement). Sénescence cellulaire, précoce; accélération de la sénescence; facteurs de sénescence. « La gériatrie scientifique s'oriente moins vers un rajeunissement illusoire que vers un ralentissement de la sénescence. »
p méton.: période se situant après celle dite de l'âge mûr ou maturité (=vieillesse). « Cette mort prématurée lui aura au moins épargné une longue sénescence. »
p. anal., poét.: déclin. « La lumière du jour, encore ardente cependant, entre en sénescence. »

veloutine

veloutine étoffe de soie du XVIIIe s., brochée d'or ou d'argent, utilisée pour l'ameublement.
tissu de coton dont l'aspect évoque le velours. Peignoir, robe en veloutine.
vx.: mélange de poudre de riz et de sous-nitrate de bismuth qui donne à la peau du visage une sorte de velouté. Derme travaillé à la veloutine. Peau veloutinée.

syrinx

syrinxflûte de Pan. « Ma syrinx à neuf tons enduits de cire neuve. »

discobole

discobole [antiq.] athlète qui pratiquait le lancer du disque. Lutteurs, discoboles, athlètes, Réparez vos forces au bain.
p. méton.: oeuvre d'art représentant un tel athlète; "Le Discobole" : célèbre bronze du sculpteur grec Myron. « La salle nue, avait sa cheminée de marbre sombre sur laquelle trônait un discobole de bronze. »
celui qui lance le disque. « Le moule s'échappa; il roula par terre aussi prestement que s'il avait été lancé par un joueur de siam ou par un discobole. »

palan

palanappareil formé de plusieurs poulies utilisé pour soulever des charges lourdes et, sur les navires, exécuter certaines manoeuvres (ex: border les voiles).
mar.: livraison sous palan : livraison dont les frais d'embarquement ou de débarquement sont à la charge du vendeur ou du transporteur.

palanquée
quantité de poissons déchargés d'un chalutier, ou de marchandises chargées ou déchargées d'un bateau.
groupe de plongeurs qui effectue une plongée sous la conduite d'un moniteur : le guide de palanquée.

fouta

foutapièce d'étoffe portée autour des reins par les femmes arabes. « Les reins sanglés d'une fouta à couleurs vives. »
la fouta se porte aussi en turban, en caleçon ou sur le dos.

rorqual

rorqualfamille de cétacés à fanons, dont la taille varie de 10 à plus de 30 mètres, caractérisée par des sillons ventraux au niveau de la gorge (syn.: baleinoptère). Rorqual commun (baleine commune) ; rorqual bleu (baleine bleue) ; rorqual à bosse (baleine à bosse). « Le rorqual bleu, ou baleine bleue, est le plus gros animal connu. »

famélique

qui souffre de la faim, qui est très maigre, décharné par le manque de nourriture. Auteur, écrivain famélique; chien famélique; estomac, ventre famélique. Un groupe de faméliques.
qui traduit, exprime la faim. Un air famélique. « Mes compagnons me regardaient avec des yeux faméliques. » « Un besoin famélique de simplicité et de vérité. »
qui est propre à faire souffrir de la faim, qui fournit des ressources très insuffisantes. « Cette famélique côte ligurienne. » « À supposer que ce triste et famélique bonheur eût pu faire envie à qui que ce fût. »

poche marsupiale

(ou repli maruspial) poche ventrale extérieure dans laquelle certains mammifères (marsupiaux) portent leurs petits pendant la dernière phase de leur développement embryonnaire. Ex: kangourou
>> p. métaph => « deux malabars s'approchent, les mains enfoncées dans la poche marsupiale de leur tablier. »

succédané

produit de remplacement, ersatz.
chose ou personne moins valable que celle dont elle assure le rôle, la fonction.

titi parisien

pop.: enfant de Paris, déluré, dégourdi, farceur avec une connaissance approfondie de Paris et ses rues, dont l'archétype est le personnage de Gavroche dans le roman Les Misérables de Victor Hugo. « Il y a chez lui un côté titi parisien et enfant de la Butte. » « Il ne quittera plus jamais la capitale, au point de devenir le prototype même du titi parisien : mi-poulbot, mi-dandy, à la gouaille contagieuse et maîtrisait parfaitement l’argot de "Ménilmuche". »
p ext.: adulte issu des classes populaires parisiennes.

didascalies

indications scéniques fournies par l'auteur sur le jeu des acteurs (théâtre).

daron

vx. patron, patronne
tenancier de cabaret, de maison close.
daron de la raille ou de la rousse = préfet de police
père, mère. « Il me parlait souvent de sa daronne, mais jamais il me la montrait. »

gerbille

gerbillepetit mammifère rongeur de la famille des Muridés, vivant dans les déserts d'Afrique, d'Amérique et d'Asie, et qui par la longueur des pattes postérieures rappelle la gerboise.

galénique

galénique [remède] tiré des plantes (p. oppos. aux remèdes chimiques). Préparation, pharmacie galénique. « Le laudanum, préparé à partir de l'opium, est un médicament galénique. »
qui a rapport à la doctrine de Galien (médecin grec du IIème siècle après Jésus-Christ).
qui suit les principes de Galien.

elliptique

[énoncé] qui procède par ellipses (= omissions de mots non essentiels à la compréhension), sous-entendus. Phrase, proposition elliptique. « Une langue adhésive, solitaire et secrète, pleine de rétractions de phrases, de tournures elliptiques, d'audacieux tropes. »

bacchanal

grand bruit, vacarme, tapage. Faire (du) bacchanal; faire un grand bacchanal. « Le gueuleton s'étalait dans tout le quartier, dans un bacchanal de tous les diables. »

impératoire

impératoireplante des montagnes du centre et du sud de l'Europe, à fleurs blanches en ombelles (=benjoin français). Impératoire des montagnes, des Alpes. Essence d'impératoire.

saunier

saunier ouvrier qui travaille à l'extraction du sel dans un marais salant (=paludier). « Les sauniers tirent le sel et l'entassent en mulons. »
qui produit du sel ou fait commerce de sel.
faux saunier : qui faisait la contrebande du sel. « Un quartier interlope ou se côtoient braconniers, contrebandiers et faux sauniers. »

allant

qui aime le mouvement, actif. « Un petit homme brun, alerte, sautant, allant. » « Des troupes par trop allantes que le haut-commandement avait du mal à discipliner. »
p. ext.: allègre. « À côté de lui, les gens les plus allants et les plus gais ont l'air de sombres et tristes protestants. » « Une tristesse allante, ou, si l'on veut, une allègre tristesse. »
entrain. « Ma mère réclamait ma complicité et si je manquais d'allant, elle s'inquiétait. »

banneret

banneret chevalier banneret, seigneur banneret ou, p. ell., banneret = celui qui, ayant un nombre suffisant de vassaux, a droit de lever bannière, c'est-à-dire de former avec eux une compagnie en vue du combat. « Les chevaliers bacheliers, qui contrairement aux chevaliers bannerets n'avaient pas assez de vassaux ni d'argent, ou qui étaient trop jeunes encore pour lever bannière... »

brandebourg

brandebourg fém., vx. Casaque à longues manches, ornée de boutons en olive reliés par des galons. « Porter une brandebourg. »
p. méton.: ornement de broderie ou de galon entourant les boutonnières d'un vêtement ou servant de boutonnières. « une robe grise, garnie de brandebourgs blancs. » [habits]

township

township [Afrique du Sud] ghetto réservé aux non-blancs aux abords des villes pendant l'apartheid. « Les émeutes de Soweto de 1976 ont fait du township le symbole de la résistance à l'apartheid. » [Amérique du Nord] unité cadastrale ; quartier.

corolle

corolle ensemble des pétales d'une fleur. Corolle fermée; corolle de (ou à) cinq pétales; l'éclosion des corolles. « La corolle contient une grande quantité de sucs fins destinés à la formation et à la nourriture des étamines et du pistil. »
p. métaph.: objet dont la forme circulaire rappelle l'ensemble des pétales d'une fleur ouverte. « Une lampe chevet à corolle poussiéreuse. » « La jupe corolle, basique mais élégante, se caractérise par le fait que posée à plat, elle a la forme d'un cercle. » « La corolle d'un parachute. » « Une figurine africaine, au visage projeté en avant et surmonté d'une large coiffure en corolle. »

embabouiner

fam. amener (qqn) à faire ce que l'on désire en (le) séduisant par des flatteries, des cajoleries (=embobiner, embobeliner). « Elle l'a embabouiné. » « Il n'est pas de ceux qui se laissent intimider et embabouiner. »
[pronom., en parlant d'un navire] se mettre en mauvaise posture (dans des écueils, des hauts-fonds, etc). « Cargos grecs, maltais ou syriens qui allèrent s'embabouiner, par leur ignorance des courants, sur tous ces récifs érythréens. »

tankini

tankinimaillot de bain féminin composé d’un slip et d’un maillot style débardeur. « Le tankini est le nouvel incontournable du rayon maillots de bain : il associe la liberté de mouvement d'un bikini à la couvrance d’un maillot une pièce. »

théisme

doctrine selon laquelle Dieu a créé l'univers et tout ce qui existe (≠ athéisme). « Dans tout théisme il y a un danger d'idolâtrie. »

picoler

ce verbe est dérivé de "piccolo", nom que donnaient les ouvriers italiens au vin d'Argenteuil, en comparaison avec les grands vins tels le Bourgogne ou le Bordeaux.

aiguillette

accessoire vestimentaire, sorte de lien textile unissant deux parties d'un vêtement (pourpoint, braguette, etc.) et pouvant se terminer par une pièce de métal appelée ferret. Aiguillette de fil, de soie.
ornement de l'uniforme militaire fait de plusieurs cordons tressés (=fourragère). Aiguillettes d'or. « Les aiguillettes des gardes républicains, portées sur le côté gauche de l’uniforme, sont de deux couleurs : rouge pour les gardes et or pour les officiers et gradés. »
morceau de volaille ou de gibier découpé en forme de pointe. Aiguillettes de canard.
nom populaire de l'orphie, poisson de mer dont la tête se termine par un bec pointu.

courir l'aiguillette [en parlant des femmes] : mener une vie dissolue.

jouer à l'aiguillette : défaire les férets des braguettes ou les lacets des robes (=paillarder, bambocher).

nouer l'aiguillette : nouer un cordon ou un lacet en prononçant certaines formules, dans le but de frapper les hommes d'impuissance; empêcher par une formule magique la consommation d'un mariage. « Sorciers, mages, jeteurs de mauvais sort, noueurs d'aiguillette... »

gloriole

vaine gloire qui se tire de petites choses. Agir par gloriole. Tirer gloriole de. « Il aime la gloriole, le pompon, l’aigrette, la broderie, les paillettes, les grands mots, les grands titres, ce qui sonne, ce qui brille, toutes les verroteries du pouvoir. » « M. Élie n'avait pu se retenir, par gloriole, de dire qu'il y avait une femme dans sa vie. » « Je me faisais une gloriole de ce silence gardé, je le trouvais beau, héroïque . »

nœud gordien

nœud inextricable qui attachait le joug au timon du char du roi de Phrygie, Gordias. (La domination du monde était promise à celui qui le dénouerait. Alexandre le trancha.)
par métaph.: problème inextricable, finalement résolu par une action brutale. « Trancher le nœud gordien. »

plastination

plastinationtechnique de préservation des tissus biologiques consistant à remplacer les liquides organiques par du silicone. Cette méthode permet de préserver de toute dégradation n'importe quel organe, coeur, poumons, intestins, foie et même des corps entiers. « Une dépouille mortelle conservée en l'état, par la grâce de la plastination. »
plastiner : organe, corps plastiné. « Pour ses expositions de corps plastinés, l'anatomiste Gunther von Hagens est soupçonné de trafic de cadavres de condamnés à mort chinois. »

sagaie

sagaielance ou javelot de peuplades primitives utilisé à la chasse et à la guerre. Coups de sagaie; fer de sagaie. « Des pointes de sagaie en ivoire de mammouth. »

gymkhana

gymkhana ensemble d'épreuves en voiture ou à moto, où les concurrents doivent parcourir un itinéraire compliqué de chicanes et d'embûches. « Un gymkhana automobile a été disputé sur le quai de Bandol devant une foule considérable. »
fam.: parcours hérissé de difficultés. « Quel gymkhana j'ai dû faire pour te rattraper ! »

grandiloquent

qui s'exprime d'une manière pompeuse, emphatique. « Orateur grandiloquent. »
qui est pompeux, emphatique. Discours, style, ton grandiloquent; mots grandiloquents; phrases grandiloquentes. « Beaucoup d'anarchistes finirent par se lasser de lire toujours les mêmes malédictions grandiloquentes lancées contre le régime capitaliste. »

papelard

dont l'affabilité laisse deviner l'hypocrisie (=patelin). Ton papelard. « Bonhomme papelard et venimeux qui disait toujours des méchancetés, avec des airs contrits et dévots. »

zeste

zeste écorce d'un agrume qui, découpée en lamelles ou râpée, sert à aromatiser des préparations.
fam.: très petite quantité ; une pointe de. « Il a un zeste d'accent du Midi. »
entrain, vivacité. « Ce succès redonna à son caractère son zest ancien. »
caractère piquant de quelque chose. « Le policeman se tut pour assimiler le zest de la situation. »

ziste = partie blanche, souvent amère, sous le zeste des agrumes (orange, citron, cédrat, etc.)

entre le ziste et le zeste : dans un état ni bon, ni mauvais; ni bien, ni mal. « Une maison entre le ziste et le zeste, où il se vendait beaucoup de choses prohibées, mais que la douane n'a pas l'habitude de saisir. »
dans l'indécision, l'incertitude. « Il n'a jamais su prendre de décision, ç'a été toujours un homme entre le zist et le zest. »

blue chip

Une "blue chip" est le surnom d'une action de société cotée que l'on pense être fiable, en excellente santé financière et fermement ancrée comme un chef de file dans son domaine. Les "blue chips" distribuent généralement des dividendes et sont considérées favorablement par les investisseurs. Wal-Mart, Coca Cola, Gillette sont des exemples de "blue chips".
Le terme provient du poker où le jeton de plus grande valeur peut être de couleur bleue.

musette

musette ancien instrument à vent analogue à la cornemuse, comportant un sac en peau de mouton, une anche, un ou plusieurs tuyaux, et un soufflet que le joueur tient sous son bras.
air fait pour la musette ou dont le caractère s'accorde à la musette. Jouer, chanter, composer, danser une musette.
gavotte pastorale à deux ou trois temps, exécutée sur un air de musette, très en vogue aux 17ème et 18ème s.
(accordéon) musette = accordéon qui a un timbre spécial caractéristique, qui a été spécialement désaccordé pour rappeler le son de la musette.
(bal) musette = bastringue, guinguette. Fréquenter les musettes. « Ils allèrent dans un musette boire un dernier verre. »
orchestre-musette = orchestre de bal musette qui comprend notamment un accordéon. « Un petit orchestre-musette plein de gaîté et de fantaisie. »
valse-musette. Valse de bal musette composée et dansée dans un style particulier; air, musique d'accordéon qui l'accompagne. « La musique change pour faire place à une valse-musette assez vulgaire. »
(style) musette = genre de musique que jouent les orchestres musettes ; style propre à certaines danses (java, valse, fox-trot) des bals musettes.
[p. anal. de forme avec le sac de la musette] sac de toile souvent porté en bandoulière. Musette de toile; musette de soldat, d'ouvrier, d'écolier; mettre son repas dans sa musette.
sac de toile qu'on attache au museau des chevaux, des bêtes de somme et qu'on remplit d'avoine. « Bob s'arrêta en plein bois, débrida son cheval et lui passa au cou une musette pleine d'avoine. »

borée

borée [du gr. boréas, "vent du nord"] dieu grec du Vent du Nord (équivalent de « Aquilon » chez les Romains).
litt.: vent du nord, froid et brutal « Borée glacial, dont le souffle horrible tourmente l’immensité des cieux. » « Quand Janvier lâchera ses borées... »
p ext.: le nord.

vertugadin

vertugadin armature arrondie, bourrelet porté aux 16 et 17ème s. autour de la taille pour faire bouffer la jupe au niveau des hanches et lui donner une forme de cloche.
robe à vertugadin. « Des fillettes en robes à vertugadin. »
p. méton: jupon, robe muni(e) de cette armature.
en vertugadin. « Des infantes fardées, en vertugadins. »
chaise/siège à vertugadin = chaise, siège sans accoudoirs, utilisé(e) par les femmes portant un vertugadin.
p. anal.: pelouse disposée en amphithéâtre. [habits]

coudoyer

(vx) toucher, heurter qqn du coude. « Un passant le coudoya, qui ne se retourna même pas pour s'excuser. Nous étions si serrés à table, qu'il était impossible de ne pas se coudoyer. »
passer très près de quelqu'un en le touchant presque (=frôler).« Les négociants et les fonctionnaires marchaient côte à côte; ils se laissaient coudoyer, heurter même et déplacer par de petits employés à la mine pauvre. »
être très proches voisins. « On vivait côte à côte, on se coudoyait, et les gardiens vous confondaient. »
p. ext.: rencontrer souvent quelqu'un ou être en contact habituel avec quelqu'un (= croiser, rencontrer, côtoyer, fréquenter). « Il pensait aux braves gens, riches d'intelligence et de coeur, qu'il coudoyait dans les couloirs. Dans les amphithéâtres de la Sorbonne, je coudoyai des garçons et des filles de tous horizons... Aux dîners de la rédaction, des vétérans, Mallarmé, Huysmans, Villiers de l'Isle-Adam, se coudoyaient autour d'une langouste et d'un bol de crème fouettée. »
exister côte à côte avec (=côtoyer), aller de pair avec. « Elle imposait à Christophe des programmes baroques, où de plates rapsodies coudoyaient les chefs-d'oeuvre. L'adultère, le crime et la faiblesse se coudoient. »
Haut de page