Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

vénitien

vénitien qui vient de Venise, relatif à Venise. Masque vénitien. République vénitienne.
qui appartient au décor typique de Venise ou qui s'en inspire. Cadre, ciel, palais, verre vénitien. « La gondole vénitienne est à elle seule toute une vie à part et me donne une grande envie de vivre à Venise. »
store constitué de lamelles amovibles. Store vénitien. « Le jour tamisé par un store vénitien toujours baissé. »
dialecte parlé à Venise et en Vénétie. « Le dialecte vénitien est doux et léger (...) charmant quand on le consacre à la grâce ou à la plaisanterie. »
[chevelure] blond vénitien = blond rutilant, tirant sur le roux, que les femmes de Venise obtenaient par un traitement spécial. Pers. ayant les cheveux de cette couleur. « Que font ces blonds vénitiens à peau claire aux portes du Sahara ? »
[chevelure] roux vénitien = roux flamboyant. « Le roux vénitien de ses cheveux brilla d'un reflet de feu. » « Une rousse vénitienne au doux visage tavelé de son. »

acception

sens particulier dans lequel un mot est utilisé. Acception courante, usuelle, rigoureuse, étendue ; mot à double acception. « J'emploie ce terme non pas dans son acception commune mais dans son acception philosophique. » « Le mot liberté, comme tous ceux qui expriment des idées abstraites très générales, est souvent pris dans une multitude d'acceptions différentes, qui sont autant de portions particulières de sa signification la plus étendue. »

préférence qu'on a pour une pers. (ou chose) au préjudice d'une autre. « Dieu, qui n'a acception de personne, ne fait pas plus de cas de la jambe gauche que de la jambe droite. » « Sans acception de qualités, sans acception de fortune, sans acception de parti, c'est-à-dire sans tenir compte des qualités d'une personne, de sa fortune, du parti auquel elle appartient. »
acception de personne = favoritisme. « Vous ne ferez pas acception de personne en jugeant, mais vous écouterez le petit comme le grand. »

stiletto

stiletto[mot ital. signifiant "stylet", poignard à lame très pointue] escarpin à talon aiguille. « Elle portait une jupe affriolante et des stilettos vertigineux. » « Christian Louboutin a remis à la mode le stiletto dans les années 2000. »

ad hominem

l'argument ad hominem ("à l'homme" en latin) consiste à réfuter les propositions de son interlocuteur au motif qu'elles contredisent ce qu'il a précédemment dit ou fait. Argument, accusation, attaque ad hominem. « Le débat s'enlise dans des attaques ad hominem, au détriment de sujets de fond. »
l'argument ad hominem s’oppose à l’argument « ad rem », à la chose, soit au véritable sujet du débat.
Il ne faut pas le confondre avec l'argument « ad personam » qui vise l’adversaire lui-même, en tant que personne physique.

neurasthénie

neurasthénie névrose accompagnée de troubles digestifs, de maux de tête, etc. Souffrir de neurasthénie ; sombrer dans la neurasthénie.
abattement, grande tristesse. « Une petite personne intolérante et neurasthénique qui déteste les autres... »
fig.: « la neurasthénie du marché de l'immobilier. »

réfulgent

réfulgentfig.: éclatant, brillant, splendide. « Un palais biblique, réfulgent de toutes les gemmes orientales. » « La très illustre et réfulgente maison de Bourgogne. »

surin

surinarg.: poignard ou couteau utilisé comme arme. Jouer du surin ; tué à coups de surin.

suriner, arg.: frapper qqn à coups de couteau (=poignarder). « Il va arriver ici et il va te suriner, avec son grand couteau de boucher. » « Fais pas le malin, ici on surine avant de causer. » « Il s'est fait suriner pour un mauvais regard. »

amict

amictlinge blanc de forme rectangulaire que le prêtre place sur ses épaules avant de revêtir l'aube, comme bouclier symbolique contre le mal. « Il s'avança vers l'autel vêtu de l'amict, de l'aube, de l'étole et du manipule, la chasuble pliée sur le bras gauche. »

claire-voie

claire-voie clôture à jour formée de pièces non jointes. « Le taureau avait acculé Félicité contre une claire-voie. »
p ext.: ouvrage dont l'assemblage n'est pas serré, n'est pas continu. Les claires-voies d'une hotte, d'un wagon.
à claire-voie = à jour. Balcon, emballage, galerie, palissade, portail, porte, volet à claire-voie. « On a imaginé [pour expédier les raisins] de faire usage de caisses à claire-voie que l'on désigne sous le nom de cageots. »
semer à claire-voie : en espaçant les graines.

chamarré

rehaussé d'ornements somptueux. « Gilet de velours chamarré d'or. » « Robes chamarrées de passementeries. »
[en parlant d'une pers.] vêtu d'un habit surchargé d'ornements. Académicien chamarré, laquais chamarré. « Notre postillon s'était chamarré de rubans printaniers qui flottaient ridiculement sur toute sa personne. »
couvert de décorations : « quatre médecins chamarrés de tous les ordres. »
p. métaph : « chamarrée de gloire révolutionnaire... »
p anal. [en parlant d'un inanimé] qui a des couleurs variées (=bigarré). « Oiseaux au plumage chamarré. »
p métaph.: mêlé, composé d'éléments disparates. « Le revoilà tout chamarré de royalisme et de catholicisme. » « La vie est chamarrée de désagréments. »
agrémenté, parsemé de. « Récits chamarrés d'anecdotes. » « Chalets chamarrés de vignes et de chèvrefeuilles. »

bouge

bouge petite pièce, pièce de grenier en hémicycle où il n'y a place que pour un lit. « Un évêque d'Allemagne venait de prendre la dernière chambre, et il ne restait plus que deux petits bouges. »
p métaph.: « ce bouge à commentaires, ce grenier à bavardages, appelé l'École de Droit. »
hôtel, chambre d'hôtel misérable. Bouge affreux, infâme; bouge à matelots; hôtel-bouge. « Nous nous sommes établis dans un misérable bouge qu'on nous avait donné pour un hôtel. »
p. ext.: maison, logement misérable des artisans et du bas-peuple; taudis. « Les manants dans leurs bouges. »
café, cabaret mal famé. « Il court les bouges, les bastringues et les maisons infâmes. »

spadassin

vx. péj.: homme d'épée habile dont on louait les services pour sa protection ou celle de quelque personne (=bretteur, ferrailleur). Duel avec un spadassin. « Des spadassins assurent la protection du roi. »
p. ext.: homme de main, tueur à gages. « Un spadassin chargé du tuer notre agent. »
p. anal.: celui qui est plein d'ardeur dans les débats, la critique, le pamphlet. « Le chroniqueur politique, spadassin des idées et des réputations, est dans les médias la voix de la démocratie. »

gotha

ensemble des personnes les plus en vue dans un certain milieu professionnel ou social. Le gotha de l’économie. « La cérémonie réunit tout le gotha du cinéma. »

cymbalisation

cymbalisationchant des cigales mâles, destiné à attirer les femelles. « La cymbalisation est produite par un organe phonatoire spécialisé, les cymbales, situé dans l'abdomen de la cigale mâle. » « La cigale stridule, ou plus exactement elle "cymbalise". »

quinteux

qui se produit par quintes (=accès, crises). Toux quinteuse ; rire quinteux. « Octave, riant d'un petit rire quinteux. − Hin! hin!... Hin! hin! »
p. méton.: sujet à des quintes de toux. « Toutes les deux nuits, cassé en deux par l'oppression, quinteux et suant, il regardait le mur obscur en face de lui. »
sujet à des accès de mauvaise humeur, d'un caractère difficile (= acariâtre, grincheux). Vieillard quinteux ; caractère quinteux; humeur quinteuse; manières quinteuses. Quinteux comme une mule. « Quel ami quinteux et difficile! Il a toujours quelque murmure sous la lèvre. » « Un de ces accès de bouderie quinteuse dont il était coutumier. »
p. anal. [en parlant d'un cheval] rétif, capricieux. Jument quinteuse.
fig.: « L'avant-dernier bond de ma quinteuse fortune. »

peccadille

péché véniel, sans gravité. S'accuser d'une peccadille.
par ext.: faute légère (= erreur, manquement, légèreté, bavure). Légère, simple peccadille; peccadille de jeunesse; se reprocher une peccadille; être puni pour une peccadille. « Pour cette peccadille, le malheureux fut condamné à deux ans de prison. »

caudataire

caudataire qui porte la queue de la robe ou du manteau d'un grand personnage (cardinal, roi, reine, etc.) lors des cérémonies (=porte-queue). Gentilhomme caudataire. « Les cardinaux s'avancent, deux caudataires portent leur queue violette. »
p. métaph.: courtisan servile. « Le ministre et son cortège de caudataires. » « Il faut empêcher la France de devenir une seconde Autriche, une caudataire de l'Allemagne. »

apparatchik

apparatchik mot tiré du russe "apparat", gouvernement, et "chik", agent, utilisé pour désigner en URSS et dans les autres dictatures communistes les membres éminents de l'appareil d'État.
p ext.: membre de l'appareil d'un parti, d'un syndicat.
péj.:, pers. qui profite de son rang, de sa situation au sein d'un groupe social ou politique pour renforcer son ascendant et son prestige, voire pour s'enrichir, faire carrière, etc (=bureaucrate).

cucule

cucule capuchon de moine. « Le jeune religieux, ayant relevé sa cucule sur sa tête. »
vêtement de laine grossière, à capuchon, porté par les religieux. « Il portait une cucule élimée. »

baller

danser, sauter. « C'est là que mes amis viennent caroler, danser et baler. » « Quand elle aura ballé cette bourrée avec vous, ce sera mon tour. »
p. ext.: tituber, osciller, ballotter. « Après avoir ballé de droite à gauche et de gauche à droite, il prit le parti de s'adosser à la muraille. »
baller de (une partie du corps, un membre) = dodeliner de (quand il s'agit de la tête). « Elle ballait de la tête et des bras. »
baller au bout du bras, entre les jambes, etc. = se balancer au bout du bras, entre les jambes de qqn : « la petite valise lui ballait au bout du bras. »
balancer, flotter : « ses pieds sans bas, ballaient librement en des sabots immenses. »
arg.: envoyer baller qqn = envoyer balader qqn. « Elle finira par l'envoyer baller, comme les autres... »
se baller de qqn, de qqc = s'en balancer. « Il se ballait de tout... »

folliculaire

vieilli, péj.: journaliste sans talent et sans scrupules. « Vaugoubert n'a pas eu à faire face seulement aux intrigues de couloirs mais aux injures de folliculaires à gages qui plus tard, lâches comme l'est tout journaliste stipendié, ont été des premiers à demander l'aman... »

shanzhai

secteur de la contrefaçon chinoise (électronique en particulier). « Le "shanzhai", cette culture de la contrefaçon qui fait si peur aux industriels occidentaux. » « Les marques shanzhai, populaires dans les pays en développement. »
Littéralement "village de montagne" ou "forteresse de montagne", le terme serait une déformation de "Shenzhen", bastion de la contrefaçon en Chine.
p. ext.: sosies, biens de médiocre qualité.

adorner

orner, parer avec quelque recherche. « Deux pennes de coq adornaient grotesquement son feutre gris. » « Son chapeau de paille s'adorne d'un ruban de velours cerise. »
p. ext., gén. iron.: garnir d'éléments décoratifs recherchés. « Ce château frais, neuf, pimpant, adorné de toutes recherches et magnificences... » « On avait adorné d'une mise en scène gangstérienne la crise du 13 décembre... » « Quoique ma cellule s'adornât d'une ampoule, elle ne servait qu'aux geôliers dans leurs rondes nocturnes... »

fallacieux

qui cherche à tromper, à nuire ; perfide (=trompeur, captieux, spécieux). Argument, renseignement fallacieux; paroles, promesses fallacieuses. « Sans venir de son coeur, des pleurs fallacieux paraissent tout à coup sur le bord de ses yeux. »

cousu de fil blanc

peu élaboré, grossier, qui ressemble à quelque chose dont les coutures seraient apparentes. Ex: « intrigue, film, roman, mensonge cousu de fil blanc ; des explications de femme cousues de fil blanc. »
>> Cousu de gros fil, de corde à puits : « ça ne prend pas avec moi, ces malices cousues de cordes à puits. »

périgée

périgée point de l'orbite elliptique d'un astre le plus proche de la Terre (≠apogée). « Mercure est à son périgée. »
« On parle de "super Lune" lorsque la lune est en "périgée-syzygie", c'est-à-dire au point de son orbite le plus proche de la Terre (périgée) et, en même temps, aligné avec le Soleil et la Terre (syzygie). »
adj.: « La lune est périgée. »
p. anal.: point de l'orbite de la Terre le plus proche du soleil (=périhélie). « La terre ne décrit pas un cercle autour du soleil, mais bien une ellipse. À une certaine époque de son parcours, elle est à son apogée, c'est-à-dire à son plus grand éloignement du soleil, et à une autre époque, à son périgée, c'est-à-dire à sa plus courte distance. »
fig.: degré le plus haut. « Ceux qui, touchant au périgée de la crédulité humaine, croient à l'infaillibilité d'un chef suprême. »

fluer

couler. « La fontaine fluait à cinq pas devant la porte. L'humeur qui flue de ses oreilles. »
p. ext.: se répandre. « Dans le demi-brouillard où flue un goût de rhum. Sens-tu fluer vers toi les parfums d'alentour? Ton corps est cette nuit profond comme la terre. »
monter : la mer flue et reflue.
p. métaph. [en parlant du temps] se dérouler. « La vie qui flue et reflue, s'écoule et se recompose. »
[en parlant de ce qui échappe à notre contrôle] s'écouler : « tout ce qui flue de nous d'original dans les moments d'abandon... »
[en parlant d'une façon fluide de s'exprimer]. « La pensée flue pure d'un cours limpide et sinueux sous les mille ombrages fleuris. »
★ fluant : qui change. « La fluante réalité. »
fig: fluée : fait de fluer sans arrêt. « Le salon, avec sa tapisserie de vieilles dames qui dorment le long d'un mur, l'averse des conversations, la fluée des sornettes, la pluie sans fin des polkas et des valses! »

néoténie

néoténie fait de conserver des caractéristiques juvéniles à l'âge l'adulte. « La persistance de l'état larvaire chez le ver luisant femelle est un cas bien connu de néoténie. » « Les analogies entre le crâne du jeune chimpanzé et celui de l'homme adulte attestent de la néoténie humaine. »
néoténique. « L'aboiement, le miaulement et le ronronnement ne subsistent à l'âge adulte que chez les animaux domestiques. Ce sont des comportements néoténiques. » « Une beauté néoténique, aux yeux immenses et aux traits enfantins. »

escarpe

escarpe talus intérieur d'un fossé de fortification, qui fait face à la contrescarpe. « Je descendis dans le fossé, je grimpai contre le mur d'escarpe en me cramponnant aux pierres. »
en escarpe(s). « Nous redescendons vers Saint-Jean par une des ruelles en escarpes, rapides et sombres, du vieux Fourvière. »

synode

assemblée réunie pour l'examen des problèmes de la vie ecclésiale à tous les niveaux. « Le synode est une institution très ancienne dans l'histoire de l'Église. »

période, révolution synodique : temps mis par une planète pour revenir à la même configuration Terre-planète-Soleil, c'est-à-dire à la même place dans le ciel par rapport au Soleil, vu de la Terre. « La période synodique de la Lune est de 29.53 jours. »

fesse-mathieu

personne qui prête sur gage (=usurier). « Ce n'est qu'un fesse-mathieu. »
p. ext.: personne avare (=ladre). « Ces abominables fesse-mathieux, possesseurs de fortunes énormes, qui vivent comme des grippe-sous. »

synesthésie

synesthésietrouble de la perception qui consiste en la manifestation d'une double sensation sous l'influence d'une stimulation unique. Ex: visualiser certaines lettres ou mots sous forme de couleurs (cf: synopsie). « Il était synesthète : pour lui, chiffres, lettres, mots et objets avaient des formes, des couleurs, voire des sons et des textures particuliers. »
« Dans l'être et le Néant, Sartre convie à d'étranges synesthésies : "Si je mange un gâteau rose, le goût est en rose... Je mange rose comme je vois sucré". »
quelques synesthètes célèbres : Eisenstein, Nabokov, Kandinsky, Duke Ellington, Hélène Grimaud, Pharrel Williams.

lapinisme

péj.: fécondité excessive comparable à celle du lapin. « Une région enclavée, enlisée dans la misère et le lapinisme. »

flamberge

flamberge longue épée à lame fine, ayant une garde à coquille ajourée, un long pommeau et des quillons souvent retournés en spirale, généralement utilisée pour les duels.
mettre flamberge au vent = tirer l'épée, dégainer. « Il mit, avec la promptitude de l'éclair, flamberge au vent et tomba en garde. »
fig.: montrer une ardeur combative, partir en guerre. « Le professeur avait tiré flamberge au vent et lui avait dit qu'elle ne savait pas la valeur de l'argent. »

hucher

appeler quelqu'un d'une voix forte, ou en sifflant très fort. Hucher à pleine voix. « J'entendis la voix claire de Denise qui me huchait de toute sa force, tout en riant, d'un bord de la clairière à l'autre. »
crier qqch à qqn d'une voix forte. « On hucha la nouvelle à tout le groupe. »
placer qqch/qqn en un lieu élevé et d'accès plus ou moins difficile (=jucher, percher). « Je lui ai parlé par sa fenêtre, huché que j'étais sur les épaules de quatre hommes. » « J'avais dû me hucher sur un mur pour que tout le groupe pût me voir. » « Il hucha son bagage au sommet de la pile. »
fig. « Quand on est huché sur l'Antiquité, les modernes ne vous semblent pas fort élevés de stature. »

ra

ra dieu égyptien du soleil (=Rê), représenté sous la forme d'un homme, parfois à tête de faucon, coiffé du disque solaire. « Héliopolis, le centre du culte de Râ, le dieu du soleil. »
coup de baguettes frappé sur le tambour pour produire un roulement très bref. Battre des ra et des fla. [Le ra est un coup simple, le fla, un coup double.]

javelle

javelle brassée de céréales ou d'oléagineux moissonnée à la faux ou à la moissonneuse, demeurant en petits tas sur le chaume, avant la mise en gerbe. « Sa brassée d'épis, qu'elle posait ensuite en javelle, régulièrement, tous les trois pas. »
p. métaph.: « Fanny et sa javelle de cheveux noirs éployés. »
fagot d'échalas, de sarments de vigne. « Mettez une javelle au feu. » « Un feu de javelles qui brûlait en toutes saisons dans la cheminée. »
tas de sel de 8 à 10 tonnes provenant du râclage des tables salantes.
petit tas de sel. « Le sel est détaché à la pelle et rassemblé sur la table même en petits tas ou javelles pour faciliter son égouttage. »
[en parlant d'un objet fait de pièces de bois assemblées] tomber en javelle : se disloquer. Baril, tonneau tombé en javelle. « Contre le jambage de la porte s'appuyait une roue démantelée et tombant en javelle, dernier débris d'un carrosse défunt sous le règne précédent. »
p. métaph.: « le travail les a usés, ils sont morts, tombés en javelle. »

corallin

corallinlitt.: rouge comme le corail. Lèvres corallines.

surgeon

surgeon petit jet d'eau qui jaillit du sol ou d'une roche. « Ce n'était qu'une source, un menu surgeon d'eau douce qui palpitait dans une vasque de sable blanc. »
jeune pousse qui naît au collet ou à la souche d'un arbre et qui, séparée avec une partie de la racine et replantée, peut donner un nouvel individu (=drageon, rejet, rejeton). « Deux frères unis par les racines comme deux surgeons d’une même souche. »
p. métaph.: « La délinquance, surgeon du mépris de la jeunesse. »
p. anal.: descendant, rejeton. « La journée finie, il pouvait, en entrant dans la maison, embrasser sa légitime et son surgeon et dormir auprès d'eux tranquille. »

poujadisme

[du nom du leader syndical Pierre Poujade] mouvement syndical de la fin de la Quatrième République revendiquant la défense des petits commerçants contre la concurrence des grandes surfaces. « Parmi les poujadistes élus aux législatives de 1956, Jean-Marie Le Pen, qui devient à 27 ans le benjamin de l'Assemblée. » « La nouvelle droite prend le créneau d'un poujadisme intelligent et modernisé. »
p ext. péj.: mouvement réactionnaire des classes moyennes et supérieures (= "conservatisme petit-bourgeois"). « Une poussée du poujadisme et des replis identitaires. » « Un discours populiste et poujadiste. »
néo-poujadisme : « N'y a-t-il pas dans cette fronde des entrepreneurs une forme de "néo-poujadisme" ? »

oiseux

inutile, vide de sens, sans intérêt, superflu. Discussion oiseuse. « Son style est rempli d'ornements oiseux. » « Votre temps est compté, gardez-vous de le consumer en discours oiseux et en disputes frivoles. »
inactif, oisif. Gens oiseux et fainéants. « Ce Paris oiseux et désoeuvré, toujours affamé de scandales et de petites histoires contées sous le manteau. »

sportule

[antiq. romaine] don que les patrons faisaient à leurs clients.
aumône, don versés avec régularité. « Des chiens qui viennent réclamer la sportule à la porte des cuisines. »
gratifications (illicites), pots-de-vin versés avec régularité. « Il versait mensuellement à son protégé la sportule des fonds secrets. »
sportulaire : personne qui reçoit des gratifications (illicites), des pots-de-vin versés avec régularité. « Il empocha le louis d'or, avec la tranquille sérénité d'un sportulaire qui prend son dû. »

force de Coriolis

force centrifuge due à la rotation terrestre. Elle s'exerce sur tous les objets en mouvement, y compris l'atmosphère et les océans. Dans l'hémisphère nord, les vents sont déviés vers la droite. Ainsi, entre Tropiques et Équateur, les vents sont déviés vers l'est.
Contrairement à une croyance populaire, la force de Coriolis est trop faible pour avoir le temps d'influer sur le sens de rotation de l'écoulement de l'eau dans un lavabo qui se vide. Seule la géométrie du lavabo entre en jeu. 333

épithalame

poème ou chant composé à l'occasion d'un mariage pour célébrer les nouveaux mariés. Chanter, composer, faire un épithalame; un chant d'épithalame. « Le naïf épithalame qui accompagnait les mariés rentrant après la danse. »
p. métaph.: « l'oeuvre du genre humain, c'est de délivrer l'âme, c'est de la dégager du triste épithalame que lui chante le corps impur. »

ragusain

habitant de Dubrovnik, connue sous le nom de Raguse jusqu'en 1808.

beaupré

beauprémât placé plus ou moins horizontalement à la proue d'un bâtiment à voiles. Mât, haubans de beaupré.

magnan

magnanver à soie.
magnanier = éleveur de vers à soie (=sériciculteur).

coprah

coprah(masc.) amande desséchée de la noix de coco, employée en pâtisserie, et dont on extrait une huile utilisée dans l'alimentation, la fabrication de savon et de bio-carburants. « Huile de coprah ».
★ le monoï ("huile parfumée" ou "huile sacrée" en tahitien) est extrait du coprah.

bouts-rimés

jeu consistant à composer un poème sur un sujet prédéfini à l’aide de rimes données d’avance.

épizootie

épidémie qui frappe les animaux. « Et, quant au surcroît de produit, vienne une gelée, une sécheresse, une épizootie, et tout l'espoir du laboureur est anéanti. »
Haut de page