Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

Une sélection de mots rares pas piqués des hannetons, glanés au fil de mes lectures.
Saurez-vous les placer dans vos blogs et pages web ?

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 (2290 mots)

incarnat


d'une couleur vive située entre le rose et le rouge franc, et rappelant celle de la chair. « Tissu incarnat; lèvres incarnates; fleurs incarnates L'émail incarnat des ongles. »
trèfle incarnat = variété de trèfle à panicule rouge.
couleur incarnate. « Les carmins et les incarnats, La pourpre des assassinats, Tous les rubis, tous les grenats Luisent en elles. Le ciel devint d'un incarnat que je sentais en rapport avec l'existence profonde de la nature... »
teinte vive que donne le sang affluant au visage (sous l'effet d'une émotion, d'un effort physique, etc.). « Le vif incarnat de ses joues. Elle s'abandonnait nonchalamment à la caresse du soleil, qui parait ses joues d'un léger incarnat. » [couleur]

flavescent


d'une couleur qui tire sur le blond, sur le jaune d'or. « Ses cheveux étaient dorés, flavescents par mèches et flamboyants par touffes. » [couleur]

caligineux


qui est de la nature du brouillard. Sombre, obscur. « Les brumes matinales s'effilochèrent. Le temps matineux, caligineux s'évaporait en une journée s'annonçant caniculaire. »
fig.: qui manque de clarté d'esprit : « ces fétides et caligineux administrateurs... »

hiémal


littér. ou poét. [à propos de la végétation, de la nature...] qui appartient à l'hiver, qui se produit en hiver. (=hivernal). Vent hiémal; travaux hiémaux. « Les flocons tombent dru, le paysage est hiémal. » « L'eau restait fraîche toujours ainsi que les eaux hiémales. » « La vie hiémale des abeilles est alentie mais non pas arrêtée. » « Elle s'éveillait d'un long sommeil hiémal. »
Montagne hiémale. Montagne couverte de neige éternelle.

obombrer


couvrir d'une ombre. « Quelques poils commençaient à obombrer les commissures de ses lèvres. »
couvrir (d'une ombre) pour protéger; protéger. « Les anges l'obombraient de leurs ailes. » « Des passants noirs, obombrés de parapluies difformes, s'entrecroisaient. » « L'âme a trouvé la paix et la vertu du Seigneur l'obombre. » « Tu aurais eu jusqu'au bout un compatissant appui; ma jeunesse aurait obombré ton âge, et mon bras puni le rieur qui aurait levé ton voile. »
fig.: cacher, recouvrir, dissimuler. « Les caricatures de Goya renferment, dit-on, quelques allusions politiques; mais il faut bien les chercher à travers le voile épais qui les obombre»
assombrir, rendre terne, triste. « Mon esprit subtilement actif, que n'obombre aucune inquiétude. »
obombré => « toujours, elle apparaissait lointaine, minuscule, obombrée, comme exilée de son propre drame. »

nitescence


lueur, éclat. « Elle irradiait une sorte de nitescence langoureuse qui faisait tourner les têtes. » « La nitescence que donnent au teint l'air pur des montagnes et le reflet des neiges... »
nitescent : lumineux, éclatant. « La beauté nitescente de Calixte... »

petrichor


odeur particulière, habituellement agréable, que prend la terre après la pluie. « L’odeur de la terre après la pluie, on appelle ça le petrichor. Mais la ville mouillée, je crois que ça n’a pas de nom... »

smaragdin

smaragdin


qui est d'un vert émeraude. Pierre smaragdine. « L'antique Table smaragdine se composait de deux colonnes de marbre vert ou d'une plaque d'émeraude artificielle. »
fig., littér.: qui se distingue par un éclat singulier. « Ce qui fait la splendeur smaragdine de ces poèmes, leur perfection et leur attirance de gemmes, c'est qu'ils sont polis et brillants et pourtant sans fond. »

vespéral


du soir. Oraison vespérale; brise, lumière, ombre vespérale.

immarcescible


qui ne peut se flétrir, impérissable. « Un souvenir immarcescible : un de ces souvenirs si solides, si présents qu'on a pour ainsi dire jamais besoin d'y penser. »

hyalin


qui a la transparence du verre. « Ici, l'air possède une transparence hyaline; l'atmosphère vibre, cassante, vitrifiée. »

collier de misère


travail pénible qu'on ne peut interrompre que très provisoirement. « Attends-moi pour déjeuner. Je reviendrai du Ministère, libre de mon collier de misère»

contadin


caractéristique du paysan. « Le superbe paysan, la veste contadine sur l'épaule. »
habitant de la campagne, paysan. « Tandis que j'étais l'objet des agaceries d'une contadine; remarquez que je dis contadine pour ne pas dire paysanne. »

nivéal

nivéal


qui fleurit en hiver ou qui se trouve dans la neige.
qui évoque la neige. « L'essaim de papillons blancs, d'abord nombreux et nivéal, puis rare et contaminé de poussières. » [couleur]
nivéen : qui évoque la neige par sa blancheur. « La masse nivéenne du brouillard qui avance. »

liminaire


qui concerne le seuil. « Je parvins devant la porte de l'usine, mais demeurai figé à cet endroit liminaire, anéanti par la vision des machines. »
qui est au début d'un livre, d'un poème, d'un débat. « Chapitre, déclaration, note liminaire. »
qui concerne le commencement de quelque chose, qui prélude à quelque chose. « Une étape liminaire dans le développement d'une science. » « Occupé à ces conversations liminaires, je n'était pas attentif. »

vulnéraire


1- qui guérit les blessures, les plaies. Ex: médicament, plante, poudre, remède vulnéraire.
2- eau vulnéraire = préparation obtenue en faisant infuser des plantes vulnéraires dans de l'alcool. Synon. eau d'arquebuse.
3- préparation liquide et tonique que l'on donne notamment à une personne qui vient de subir un traumatisme. Ex: les moines composèrent des vulnéraires à base de plantes, destinés à réconforter et à soigner leurs hôtes de passage malades ou blessés.
4- fam.: alcool.
5- plante à fleurs jaunes à laquelle on attribuait des propriétés vulnéraires.

impéritie


incapacité, inhabilité, défaut de compétence dans la fonction que l'on exerce. « Ces généraux dont la criminelle impéritie avait fait mourir cinq mille soldats de la fièvre. »

hapax


mot, forme dont on n'a pu relever qu'un seul exemple.
p. métaph.: « toute vraie occasion est un hapax, c'est-à-dire qu'elle ne comporte ni précédent, ni réédition, ni avant-goût ni arrière-goût; elle ne s'annonce pas par des signes précurseurs et ne connaît pas de "seconde fois". »
« Pour Michel Onfray, l'hapax existentiel est une expérience déterminante capable de pousser un homme à devenir un philosophe (c'est-à-dire, l'inventeur d'un système). »

perclus


impotent, paralysé. « Il demeure à peu près perclus de tout un côté. » « Il était presque perclus de goutte. » « Vieille et percluse au point de ne marcher qu'avec deux cannes. » « C'était un perclus, à la fois boiteux et manchot. »
qui ne sert plus, hors d'usage. « Les clochers de la région sont morts et ses moulins perclus. »
qui est (partiellement) paralysé par l'effet d'une cause passagère. « Perclus de fatigue, de froid, de douleur. » « Perclus de saisissement, de stupéfaction, d'ennui, de timidité. »

incoercible


qu'on ne peut retenir, contenir. Frisson, haine incoercible ; vomissements, bâillements incoercibles.
fig.: « Un mouvement d'incoercible fureur. » « L'élan incoercible des végétaux vers la clarté. » « Une petite fille de quatre ans assurée dans sa puissance et dans sa séduction, et à peu près incoercible. »

méphitique


dont l'exhalaison est malfaisante, toxique, parfois puante, désagréable (=délétère, infect, fétide, vicié, malodorant, nauséabond). « Gaz, vapeur méphitique; odeur méphitique. L'air méphitique m'a chassé du village. »
[En parlant d'un objet, d'un lieu] qui exhale des gaz ou une odeur méphitique, qui en est rempli. « Cette méphitique officine. »
fig. Qui corrompt l'âme, l'esprit. « Les villes et les cafés concerts méphitiques. »
>> méphitiser: rendre méphitique. « Des fleurs, mises en grande quantité dans une chambre fermée, en méphitisent l'air au point de faire mourir les personnes qui le respirent. »

agonir


(fam.) accabler. « Il agonit le nouveau venu d'injures, au point de m'apitoyer. » « Je croyais qu'il allait m'agonir, me traîner dans la boue mais rien du tout! Il semblait même heureux de me voir. »

lénifier


calmer (une douleur physique), adoucir, alléger, apaiser, atténuer, soulager, tempérer.
fig.: apporter l'apaisement à quelqu'un, calmer, rasséréner, soulager. « L'exquise bonté de ses hôtes avait pu détendre ses nerfs et lénifier son esprit. » « Le rosbif lénifie l'âme et le poisson l'irrite! »
lénifiant : paroles lénifiantes; tendresse lénifiante. « Il répétait avec une douceur lénifiante : tu as tort de te faire du mauvais sang. »

turbide


(litt.) qui n'est pas limpide, trouble. « Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. »

galimatias


discours confus qui semble dire quelque chose mais ne signifie rien (=embrouillamini). Térence dit en quatre mots, avec la plus élégante simplicité, ce que celui-ci ne dit qu'avec une multitude de métaphores qui approchent du galimatias.
galimatias double : galimatias que ne comprend ni celui qui le fait, ni celui qui l'écoute ou le lit.

géminé


litt.: double. « Seule la France a la vraie forme organique, géminée, à double climat : climats océanique, méditerranéen. »
groupé deux par deux sans être en contact. Baies, fenêtres géminées. « Des ogives soutenues par des colonnes géminées. »
disposé par paires. « Feuilles, feurs géminées. »
réitéré. « Actes, arrêts, commandements géminés. »
lettres géminées : lettres doublées, dans les inscriptions et les médailles, pour indiquer que les mots abrégés sont au pluriel.
classe géminée : classe groupant deux classes de faible effectif et recevant l'enseignement d'un même maître.

poudre de succession


nom donné à l'arsenic par une célèbre empoisonneuse du 17ème s., La Voisin. « Mon docteur, capable de poudre de succession s'il devait hériter, mais d'un savoir cosmétique merveilleux! »

Ariane


femme, amante abandonnée (par réf. à l'héroïne de la mythologie abandonnée par Thésée dans l'île de Naxos). « Tu n'es pas de celles qu'on délaisse ; le rôle d'ariane ne te va point, mais bien celui de Circé. »
fil d'ariane : fil conducteur, moyen permettant de ne pas se perdre dans les complications d'une situation (p allus. au fil qu'Ariane donna à Thésée pour sortir du labyrinthe). « On pensait autrefois que toutes les espèces avaient été créées successivement, et chacune en possession de tous ses caractères actuels. C'est Lamarck qui a véritablement trouvé le fil d'Ariane du labyrinthe universel. » [personne]

faux-fuyant


vx.: sentier dans un bois pour les gens à pied ; chemin par où l'on peut fuir sans être vu. « Qu'il était beau ce parc! Les anciens eussent dit que la chaste Diane Aimait à parcourir ses sombres faux-fuyants. »
fig.: moyen détourné par lequel on se tire d'une situation embarrassante, on évite de s'engager (=échappatoire, excuse, prétexte). « Je voudrais bien trouver un biais, une espèce de subterfuge, une manière de faux-fuyant pour ne pas me brouiller avec lui. » « Cette fois il se voyait pris : elle était trop fine et trop décidée à savoir; aucun faux-fuyant ne le tirerait plus de ce mauvais pas. »

objurgation


vifs reproches prononcés lors d'un discours / le passage contenant ces reproches. « L'objurgation contre la tyrannie. »
paroles pressantes par lesquelles on essaie de dissuader quelqu'un d'agir comme il a l'intention de le faire. « Céder aux objurgations ; il était là dès potron-minet, des objurgations à tournure prophétique plein la bouche, pour nous presser de travailler ; quelques-uns, malgré les objurgations, bavardent à voix haute. »
prière instante, supplication. « Elle s'agenouilla de nouveau et l'objurgation amoureuse recommença, plus enflammée, plus véhémente, plus extorsive. »

glacis


(peinture) teinte légère, transparente, qu'on étend sur une couleur sèche pour lui donner du brillant et harmoniser l'ensemble. « Les glacis du Titien; préparer un glacis. »
p. anal.: « glacis brillant de l'eau; glacis lustré des feuilles»
fig.: apparence brillante qui met un voile sur la réalité (= vernis). « La tête de Jacques, à vrai dire, n'avait rien de séraphique, mais un certain glacis bourgeois en déguisait l'abondante sensualité. » [couleur]

ocelle

ocelle


(masc.) tache ronde dont le centre est d'une autre couleur que la circonférence, qui figure sur le pelage de certains animaux (ex: félins), sur le plumage de certains oiseaux ou les ailes de certains papillons. « Les ocelles des plumes caudales du paon. »
littér.: tache colorée, de forme arrondie, qui se détache sur un fond d'une autre couleur. « Le soir cernait de roux les ocelles de l'eau, pareilles aux taches sur le plumage des paons. Un ocelle ensoleillé, vert pâle, se déplace rapidement parmi le vert sombre des forêts proches, et, plus loin, un fond de collines violettes, lavées de pluie. »
ocellement (hapax) : « des ocellements de paon »

ontologie


partie de la philosophie qui a pour objet l'étude des propriétés les plus générales de l'être, telles que l'existence, la possibilité, la durée, le devenir. « Qu'a fait Locke? Je crains qu'il n'ait détruit, au lieu de se contenter de les ajourner, les questions ontologiques de la nature de l'espace. »
ontologique : qui se rapporte à l'essence des choses. P ext: qui appartient à l'être et non au paraître.

thébaïde


lieu sauvage, isolé et paisible, où l'on mène une vie retirée et calme. « Déjà il rêvait à une thébaïde raffinée, à un désert confortable, à une arche immobile et tiède où il se réfugierait loin de l'incessant déluge de la sottise humaine. »

jaspe

jaspe


pierre siliceuse opaque et très dure, de coloration très vive et souvent bigarrée dont on fait des bijoux, des éléments d'architecture, des pièces d'ameublement. « J'appuie ma main sur la balustrade de jaspe, précieuse au toucher comme un beau corps de femme. »
jaspé : bigarré de diverses couleurs, comme le jaspe. « Quelques gouttes de sang jaspaient l'oreiller ». « Impossible de définir la demi-douzaine de nuances qui jaspaient ses yeux d'agate ». « Ces coteaux, maintenant verts, se jaspent des taches blanches et rousses des vaches qui arrivent ».
jasper la tranche d'un livre.
jaspure : « Émail flammé à effets de jaspures vert-turquoise sur fond rouge. »
[couleur]

callipyge


qui a de belles fesses, harmonieusement arrondies. « Les danseurs sont sûrs d'eux-mêmes, vigoureux, callipyges. »

girandole

girandole


faisceau de plusieurs jets d'eau
pyrotechnie : gerbe de fusées partant d'une roue tournant autour d'un axe vertical et donnant lieu au bouquet. « Chacun poussa des exclamations qui partirent comme les fusées d'une girandole. »
décoration : chandelier à plusieurs branches disposées en forme de pyramide, souvent orné de pendeloques de cristal. « Une girandole à trois branches éclaire ce curieux oratoire. »
p. méton.: branche de la girandole. « Je courus dans la pièce voisine et vis remuer les girandoles des chandeliers. »
valeur d'adj.: « de chaque côté de la cheminée était fixée une lampe girandole en porcelaine. »
p. métaph.: « des floraisons courent en girandoles et en espaliers. Une délicieuse girandole d'azur. »
[p. réf. aux pendeloques de cristal qui décorent souvent les girandoles] ensemble de pierres précieuses, disposées en pendants d'oreille. « Toutes les filles d'Archidona portent aux oreilles de longues girandoles ornées de pierres de couleur. »

pers


d'une couleur où le bleu domine. « Des yeux pers, gris pers. Une robe perse. Un ciel pers. » [couleur]

igné


qui est en feu, qui est produit par l'action du feu. « Ils portaient des torches ignées. »
comparable au feu par la couleur, l'éclat ou la chaleur (=embrasé, étincelant, brillant, écarlate). « Des pastèques entrouvertes montrant leur coeur igné comme des planètes éclatées. »
fig.: ardent, véhément. Amour ignée; vengeance ignée.

péronnelle


fam., péj. femme ou jeune fille sotte et bavarde. « Dès le second jour, elle l'avait jugée, lorsque cette péronnelle avait osé interrompre d'un "vous l'avez déjà raconté"... »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 (2290 mots)