Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

spicilège

recueil de notes, de documents, de textes (=anthologie). « Un spicilège d'articles de journaux donne un aperçu des diverses facettes de la crise. »

baptismal

qui se rapporte au baptême. Rituel baptismal. « Nos coeurs sont innocents comme au jour baptismal » « Une piscine baptismale, creusée à même le sol pour les baptêmes par immersion. »
robe baptismale = robe de couleur blanche, symbole de l'innocence, dont on revêt souvent les enfants pour la cérémonie du baptême.
p. ext.: pur, serein, exempt de trouble. Azur baptismal. « La clarté baptismale du matin. »
fonts baptismaux = petit bassin qui contient l'eau du baptême
tenir un enfant sur les fonts baptismaux = lui servir de parrain ou de marraine.

ataraxie

ataraxiequiétude absolue de l'âme, idéal du sage, selon l'épicurisme et le stoïcisme. « Le secret de l’ataraxie est l’indifférence, l'insensibilité aux vicissitudes de l’existence. » « L'équilibre, la paix, l'ataraxie, qu'on donne le nom qu'on voudra à cela que je crains de ne jamais trouver. »

manteau d'arlequin

au théâtre, trompe-l'oeil imitant des rideaux ouverts sur les côtés. Il permet d'augmenter ou de diminuer la taille de la scène visible en déplaçant les panneaux sur lesquels on a peint les draperies.
en manteau d'arlequin : bigarré, bariolé. « Paysage en manteau d'Arlequin. » « L'Amérique "multiraciale" en manteau d'Arlequin. »

caméléopard

caméléopard vx.: girafe (= camélopard) « Jadis, voyant des hybrides où il n'y en avait pas, les naturalistes considéraient le zèbre comme un hippotigre et la girafe comme un caméléopard. » « C’est là qu’on trouve les gazelles, les chameaux, les dromadaires, les girafes ou caméléopards qui ont jusqu'à dix-huit pieds de hauteur. »

nutation

nutation mouvement d'oscillation du pôle sur la sphère céleste, ou de l'axe de rotation de la terre dans l'espace, sous l'influence de l'attraction lunaire. Nutation de l'axe de la terre.
petit mouvement périodique qu'effectue l'axe de rotation d'un corps animé d'un mouvement de type gyroscopique, autour de la position moyenne de cet axe.
mouvement hélicoïdal de l'extrémité d'un végétal (tige, racine, feuille) observé lors de sa croissance.
pathol.: oscillation continuelle et involontaire de la tête, d'avant en arrière et de gauche à droite. « Sa tête, après s'être balancée sur sa gorge avec des nutations de magot, tombait pesamment sur ses genoux relevés. »
fig. « Il y eut des incertitudes, un mieux, des crises, enfin les horribles nutations de la Mort qui hésite. »

auner

auner mesurer à l'aide d'une aune (ancien instrument/unité de mesure) ou avec une quelconque unité de longueur. Auner du drap, de la soie.
fig.: juger, apprécier : « Dans la vie pesée à son poids léger, aunée à sa courte mesure, il n'est que deux choses vraies : la science et l'amour. »

à l’aune de : par rapport à ; à la mesure de. « Le succès d'une politique de relance se mesure à l'aune de la création d'emplois. » « La véracité des récits bibliques éprouvée à l’aune de la science. » « La dignité personnelle se mesure à l’aune de sa conscience, pas selon le jugement des autres. »

mignard

litt.: qui est gracieux, délicat, joli. « Des japonaises gracieuses, mignardes, avec leurs yeux bridés et leurs beaux chignons. » « Elle avait les yeux riants et plissés, le nez mignon, la bouche mignarde, le menton un peu lourd, la peau fine et le teint coloré. »
péj. qui affecte une délicatesse recherchée (=affecté). « Leurs ajustements affectaient une braverie mignarde et galante. »
qui est gracieux, délicat : « Un hôtel particulier de cocotte surchargé de passementeries et de peintures mignardes. »
le genre mignard : « donner dans le mignard. »
arg., pop.: petit, exigu. « La cuisine, mignarde, crasseuse et empestée de l'odeur merdeuse des tambouilles à l'huile. »
pop.: petit enfant. « À cette époque-là, je n'allais point à l'école, j'étais mignard. »
le plus petit, le moins fort. « Le mignard de l'équipe. »
arg.: homosexuel passif, jeune inverti. « Tu l'connais pas, la Caille. Il peut pas sentir les mignards. »

insidieux

qui cherche à induire en erreur, à faire tomber dans un piège. Espion, sophiste insidieux. « L'insidieux marquis démontra qu'en ce temps d'épreuve, la noblesse n'avait de chances de salut qu'en se créant des alliances au-dessous d'elle. » « La bonne foi évidente de Beauvivier faisait enfin ce que son insidieuse malice n'avait pu faire. »
qui constitue ou dissimule un piège ou une embûche (=sournois). Argument, raisonnement insidieux; promesse insidieuse. « Le juge d'instruction dont les questions insidieuses et pressantes triomphent des accusés les plus déterminés. »
qui agit ou se manifeste insensiblement, de façon trompeuse. Odeur insidieuse, parfum insidieux. « Cet éclairage insidieux, qui prête pour un instant, même à une beauté vulgaire, un halo, un accent, une profondeur. »
l'Insidieux = le diable

achopper

heurter du pied.
faillir, échouer, buter sur. « Qu'un adulte instruit, lettré même, achoppe là où il n'y a pas ombre de difficulté, c'est un phénomène d'inhibition. »
s'achopper : « une difficulté à laquelle je m'achoppe pour l'instant. »

voussure

voussure courbure d'une voûte ou d'une arcade; en partic., portion de voûte qui raccorde un plafond avec la corniche d'une pièce. « Les muses de stuc assises, une lyre à la main, dans la voussure du plafond. »
p. anal.: courbure d'une chose dont la forme rappelle celle d'une voûte. « Il avait l'échine étroite et maigre, avec une voussure en partie naturelle et en partie acquise. »
archit.: partie cintrée surmontant une porte ou une fenêtre. « Une poterne basse à voussure de brique. »

zinzolin

zinzolin d'un violet rougeâtre et délicat. Taffetas, velours zinzolin; étoffe, lumière zinzoline; rubans zinzolins. « La masse blanche de la ville était toute vêtue de reflets zinzolins. »
fig.: celui qui est fin, délicat. « Il y a un Verlaine aimable, spirituel, tendre et musical : c'est le Verlaine zinzolin, largement et justement populaire. »[couleur]

thébaïde

thébaïdelieu sauvage, isolé et paisible, où l'on mène une vie retirée et calme. « Il rêvait à une thébaïde raffinée, à une arche immobile et tiède où il se réfugierait loin de l'incessant déluge de la sottise humaine. »

autoclave

autoclave[de auto, "de lui-même" et clavis, "clef"] (joint, clapet, couvercle) qui se ferme hermétiquement sous l'effet de la pression intérieure de la vapeur.
chaudière, marmite autoclave : dont la fermeture est autoclave. « Un vaste entrepont dans lequel sont installés des chaudières autoclaves pour la préparation de l'huile. »
récipient conçu pour porter l'eau à des températures supérieures à 100° (vapeur sous pression) et permettant de cuire des aliments, stériliser des objets, etc. Soumettre le café à l'autoclave. « L'huile de ricin doit être passée en autoclave à 125°C pour détruire le poison qu'elle contient. »

autoclaver : passer à l’autoclave. « Autoclaver la solution 20 minutes à 100° C. »

ostentation

affectation qu'on apporte à faire qqch, étalage indiscret d'un avantage ou d'une qualité, attitude de qqn qui cherche à se faire remarquer. « Il parle de sa victoire avec ostentation. »

gourmer

gourmer brider un cheval en lui mettant la gourmette. « Il faut gourmer ce cheval plus court. »
p. métaph.: « Lorsque les auteurs cesseront de gourmer leur fantaisie, ils nous donneront une très bonne pièce qui ne rougira pas d'être comique. »
se gourmer (fig.) : affecter un air, un maintien raide et compassé. « Il se raidit, il se gourme, il se fait solennel . »

gourmé : qui offre une apparence raide, compassée, sans naturel. Air, maintien gourmé; attitude, figure gourmée; gestes gourmés. « Ce petit magistrat, si gourmé, si solennel, qui s'imagine que l'homme est sur la terre en visite de cérémonie. » « Ces vers râpeux et gourmés, cet indigent vocabulaire aux teintes insonores et plates, le suppliciaient. » « Malgré le gourmé, la gravité des têtes, on eût dit de grands écoliers, ridés et grisonnants. »

brasiller

brasiller faire griller sur la braise. Brasiller de la viande.
[en parlant de la braise] scintiller (=braisiller). « Des charbons ardents qui brasillent sous la cendre. »
p. métaph. resplendir (comme de la braise). « Les ampoules faisaient brasiller les parcelles de mica. »
p. ext.: briller. « Le soleil braisillait dans un ciel d'un bleu pur. » « Le golfe brasille sous le feu de la lune. » « Ses beaux yeux brasillaient. »
crépiter comme de la braise. « La fusillade brasille. »

brasillement : scintillement comparable à celui de la braise ardente. « Le brasillement de la voie lactée. » « Ce brasillement fugace qui s'éveille aux lumières dans certaines pierreries. » « Dans ses yeux, un brasillement de haine. »

acanthe

acantheplante ornementale méditerranéenne dont les grandes feuilles découpées ont inspiré les architectes grecs, en particulier pour l'ornement des chapiteaux corinthiens. « Le bouquet d’acanthe blanche est un symbole d'amour éternel. » « Une colonne de marbre terminée par un chapiteau à feuilles d’acanthe. »

opime

litt. [du lat. "opimus", riche, fertile, splendide] : riche, opulent, admirable. Oeuvre, victoire opime.

papelard

dont l'affabilité laisse deviner l'hypocrisie (=patelin). Ton papelard. « Bonhomme papelard et venimeux qui disait toujours des méchancetés, avec des airs contrits et dévots. »

chevillard

boucher en gros, commissionnaire qui vend la viande à la cheville aux bouchers détaillants. « Les chevillards parisiens achètent les bêtes chez les éleveurs de province. »

pamphlet

écrit satirique généralement court et violent, dirigé contre qqn ou qqch (=libelle, diatribe). Pamphlet incendiaire, piquant, virulent; pamphlets électoraux. Écrire un pamphlet contre qqn. « Le "J'accuse", immortel pamphlet de Zola qui marqua l'affaire Dreyfus. »

impie

qui méprise, rejette sa propre religion ou la religion officielle. « La secte impie des Cathares que l'Église punissait sévèrement. » « Je suis un incroyant, je ne suis pas un impie. » « Ô dix-huitième siècle, impie et châtié! Société sans dieu, qui par Dieu fus frappée! »
qui ne respecte pas ou va à l'encontre des valeurs communément admises. « J'ai vu des gens impies boire de ce nectar sans se troubler. »

fomenter

littér.: échauffer, réchauffer qqn; entretenir (la chaleur de qqch). « Il faut d'abord ranimer ce coeur, fomenter ce qui reste de chaleur » « Comme une mère nourrit et fomente sur son coeur son dernier-né. »
provoquer et entretenir, exciter (=soulever, tramer). Fomenter un conflit, une insurrection, des troubles, des discordes, des haines ; fomenter les passions. « Des paroles qui fomentaient dans mon coeur une colère dévastatrice. »
passif.: « il doit se fomenter autour de chaque être un complot très particulier qui n'existe pas seulement dans son imagination. »
rare : fomenter le bien. « Les anges se plurent à aiguillonner son intelligence et à fomenter son génie. »

cardinalice

cardinalice propre au cardinal. Dignité, titre cardinalice.
p. ext.: de couleur rouge cardinal. « Chaussettes d'une magnifique teinte cardinalice. »
pourpre cardinalice : vêtement rouge du cardinal, et p. ext. symbole de son pouvoir. « L'archevêque a reçu la pourpre cardinalice des mains du pape François. » « Les temps changent, et même Rome doit tenir compte du fait que la finance, même protégée par la pourpre cardinalice, reste sous la surveillance de la justice des hommes. »

brouir

brouirbrûler, dessécher (en parlant du soleil sur des plantes gelées). « Cet affreux et désolant scepticisme qui flétrit l'âme, comme les gelées du printemps brouissent les fleurs de nos vergers. »
broui : brûlé, desséché par l'action conjuguée du soleil et du gel. Gazon broui.

cénacle

cénacle [du lat. cenaculum, "salle à manger"] salle haute où Jésus-Christ prit son dernier repas avec ses apôtres (la "Cène") et institua l'Eucharistie. « Le Christ lava les pieds des apôtres dans le cénacle. »
salle haute où, après l'ascension de Jésus, ses disciples se réunissaient pour prier avec Marie.
p. anal.: cercle restreint d'écrivains, d'artistes, d'hommes politiques ou de savants réunis dans un but commun. Cénacle littéraire, poétique, politique.
p. méton. réunion de ce cercle. Tenir cénacle. « J'ai vu de Vigny depuis mon retour. Il y avait chez lui cénacle. »
p. ext.: réunion fermée d'amis ou de gens unis par des intérêts communs : « chez elle se réunissait tout un cénacle de jeunes élégants. »

glène

glène [mar.] paquet d'une corde ordinairement pliée en spirale, à tours égaux, superposés les uns aux autres. Mettre en glène un cordage. « Les cordages neufs sont vendus en glènes. »
panier utilisé par les pêcheurs, généralement en osier, assurant l'aération nécessaire à la bonne conservation des prises et dont le couvercle comporte une trappe pour introduire le poisson (= gline).
[anat.] cavité arrondie d'un os dans laquelle s'emboîte un autre os. Glène antibrachiale, glène de l'omoplate, glènes tibiales.

histrion

acteur / mime qui jouait des farces grossières, les satires. Bouffon.
Moyen Âge : acteur ambulant, baladin.
péj.: comédien. Histrion vulgaire; misérable, vil histrion.
p. ext: celui qui joue un rôle, se donne en spectacle.
histrionesque : digne d'un histrion. « Pourquoi ne se lassait-il pas de ses bavardages, de son monologue histrionesque? »
histrionique : qui se rapporte à l'histrion. « Sa carrière histrionique » >> névrose histrionique = névrose de l'acteur.
histrionisme : goût poussé jusqu'à la manie de jouer la comédie; théâtralisme; cabotinage. « Il ébaubit les hommes rangés de l'Ordre Moral, par un histrionisme de carrefour. »

engramme

trace laissée dans le cerveau par une expérience vécue, qui conditionne notre réaction lorsque la situation se reproduit. « Un engramme de son enfance a soudain raison de son aplomb et le voilà qui cherche ses mots. »
engrammer : fixer sous forme d’engramme. « L'objectif est d’engrammer ces informations dans nos esprits. » « Une peur peut-elle s’engrammer dans nos neurones au point de ne plus pouvoir s’effacer ? » « L’enfant dyspraxique est incapable d’engrammer les automatismes des gestes du quotidien. »

épicène

qui a la même forme au masculin et au féminin. « Les mots "enfant" ou "élève" sont des noms épicènes. »
qui peut désigner indifféremment un mâle ou une femelle. Ex: la perdrix, le papillon.
prénom épicène = prénom mixte. Ex: Camille, Claude, Dominique.
écriture épicène = écriture inclusive.

eschatologie

théol.: doctrine relative au jugement dernier et au salut de l'homme et de l'humanité. Eschatologie juive, eschatologie chrétienne ; eschatologie personnelle, eschatologie cosmique. « Un lieu considéré dans l’eschatologie islamique comme celui de la victoire finale sur les forces de Satan. »
philos.: considérations relatives à l'au-delà de la situation actuelle de l'humanité, à l'au-delà de l'histoire. Eschatologie kantienne, eschatologie marxiste, eschatologie nazie. « Selon une eschatologie New Age, décembre 2012 devait marquer la fin du monde ou un changement majeur de celui-ci. »

eschatologique : discours, vision eschatologique. « L'attente eschatologique d'un nouveau Règne. » « La dimension eschatologique du djihad au Levant. »

palingénésie

de palin, "nouveau", et genesis, "génération", "naissance".
régénération, renaissance, résurrection.
retour éternel des mêmes événements, la renaissance des mêmes individus dans l’humanité, ou l’accès de l’âme à une vie supérieure.
p.anal.: transformation profonde et salutaire d'un individu ou d'un groupe d'individus qui s'apparente à une totale renaissance. « Ma convalescence merveilleuse fut une palingénésie. Je renaquis avec un être neuf, sous un ciel neuf et au milieu de choses complètement renouvelées. »
philos.: doctrine selon laquelle l'histoire des peuples est la reproduction d'une même suite de révolutions dont la succession tend à réaliser une fin générale et providentielle de l'humanité.

palingénèse : apparition, chez l'homme ou l'animal, de caractères morphologiques hérités d'ancêtres éloignés et qui n'étaient pas manifestes chez les individus des générations intermédiaires.

palingénésique : qui concerne la palingénésie. Dogme palingénésique.
p. plaisant.: propre à refaire, à reconstituer un homme. Dîner palingénésique.
adepte de la palingénésie. « Les palingénésiques, mythiques et autres panthéistes, qui croient échapper au formidable anathème... »

millénium

règne terrestre du Messie avant le jugement dernier, d'une durée de mille ans, annoncé par les millénaristes ou chiliastes.
p. ext.: longue période de paix et de bonheur sur terre. « Depuis Proudhon jusqu'à l'Internationale, plusieurs sortes de milléniums ont été construits sur le papier, et nous savons quels ravages ils font dans des cerveaux incultes conduits par des cerveaux demi-cultivés. »

spadassin

vx. péj.: homme d'épée habile dont on louait les services pour sa protection ou celle de quelque personne (=bretteur, ferrailleur). Duel avec un spadassin. « Des spadassins assurent la protection du roi. »
p. ext.: homme de main, tueur à gages. « Un spadassin chargé du tuer notre agent. »
p. anal.: celui qui est plein d'ardeur dans les débats, la critique, le pamphlet. « Le chroniqueur politique, spadassin des idées et des réputations, est dans les médias la voix de la démocratie. »

cariatide

cariatide statue de femme, plus rarement d'homme, tenant lieu de colonne ou de pilastre et soutenant sur sa tête une corniche, une architrave, un balcon, etc.
immobilité de cariatide.
apposé avec valeur adj.: « des monstres cariatides se tordent affreusement sous l'énorme pression et font de la peine aux yeux. »
péj. [p. réf. à l'immobilité de la cariatide] femme qui se tient à l'entrée d'un mauvais lieu. « Cariatide de lupanar. » « Mlle Pynsaert était devenue une des cariatides du Nain jaune. Tous les soirs elle s'asseyait la première à la table. »

halieutique

halieutique qui concerne la pêche, notamment la pêche en mer. Activité halieutique ; traité halieutique. « Des ressources halieutiques menacées par la surpêche. »
art de la pêche, notamment de la pêche en mer. « Ingénieur agronome spécialisé dans l'halieutique. »

effet de manche

action exagérée, factice, destinée à impressionner. « Elle se contente d'un questionnement factuel, là où ses confrères jouent la provocation et l'effet de manche. »
l'expression vient du fait que les vêtements des avocats et procureurs ont des manches larges qui se mettent en mouvement lorsqu'ils s'animent pour tenter de convaincre leur auditoire.

passager

passager[équitation] mener un cheval au passage, trot raccourci et cadencé (= passéger).
exécuter le passage. Ce cheval passage bien. « À mesure que l'étendue des foulées du passage diminue, cet air tend vers celui du piaffer qui n'est que le passage sur place. »

libertaire

libertaire partisan de la liberté individuelle absolue. Esprit, idée, morale, tradition libertaire. « Un artisan libertaire, vivant en dehors des coutumes et des lois. » « Le libertaire qui veut la liberté en soi, indépendamment de moyens qui la rendraient possible, est le saboteur de la liberté. »
[écon.] fondé(e) sur les idées libérales ou libre-échangistes. Régime libertaire.
[méthode pédag.] qui refuse l'autorité du maître et la discipline pour laisser à l'enfant la plus grande liberté d'expression et de comportement. « Les partisans de l'école libertaire partent d'une critique radicale des institutions pédagogiques qu'ils jugent aliénantes. »

libertarien : partisan d’une politique économique basée sur la liberté individuelle (principalement répandue dans les pays anglosaxons). « Les libertariens se distinguent des anarchistes par leur attachement à la liberté du marché et des libéraux par leur conception très minimaliste de l'État. »

marrane

[cochon en espagnol]juif ou descendant de juif d'Espagne ou du Portugal, converti au christianisme, mais resté secrètement fidèle aux croyances et aux pratiques juives ancestrales. « Doña Gracia, riche marrane de la Renaissance, prêta de l'argent aux rois mais aussi aux juifs persécutés par l'Inquisition. » « Tous riches qu'ils sont, ils sentent le marrane. »
on emploie aujourd'hui ce mot à propos des juifs d'Union soviétique, qui subsistent tels sous un vernis marxiste-léniniste. On l'applique parfois également aux juifs ayant subi une conversion forcée en terre d'islam.
p. ext : traître, renégat.

actuaire

[du lat. actuarius, scribe] mathématicien en charge de l'analyse du risque dans les domaines de l'assurance et de la finance. « Le métier d'actuaire, peu connu du grand public, est très recherché en entreprise. »
actuariel : qui est du ressort de l'actuaire. Méthodes d’évaluation actuarielles.
taux actuariel : taux d'intérêt d'un placement financier.

morigéner

réprimander, gronder, sermonner. « Christophe n'était pas homme à se laisser morigéner. Il trouva fort mauvais qu'un âne se permît de lui dire ce qu'il devait faire, en musique. »

historier

dire, raconter (qqch) avec des détails; enjoliver. « Il racontait son voyage, historiant chaque journée, chaque lieu qu'il avait visité. »
p. anal.: « le thème de La Ronde de nuit était trop banal pour que Rembrandt ne l'historiât pas de quelque manière, et d'autre part trop précis pour qu'il y mît beaucoup d'invention. »
p. méton.; agrémenter. « Le dîner fut extrêmement gai, plein de bonhomie, historié par de grosses plaisanteries. »
décorer, ornementer. « Des motifs religieux historient le parchemin. » « Un salon historié de statues, enluminé de peintures. » « Ce lambris est trop nu, il faudrait l’historier. »
lettre historiée : lettre (de l'alphabet) décorée ou ornée de scènes relatives au sujet de l'écrit.
p. ext. « Petits boutons de porcelaine historiant les coutures de sa blouse. »

éclamé

éclamé oiseau qui a une aile ou une patte cassée. Serin éclamé.
p. anal.: « son aisselle éclamée craquait. »

tournière

tournière espace réservé en bordure d'une terre labourée ou cultivée pour pouvoir tourner la charrue ou une machine agricole (=chaintre). « Vous enverrez deux hommes pour faire la tournière et couper les épines, avant cinq heures. »

évanescent

qui disparaît, fugitif. Souvenir évanescent. « Les berges rutilantes des diamants évanescents de rosée. » « Des êtres angéliquement évanescents comme les chamois. » « Le sujet qu'il traite est tellement évanescent qu'il ne réussit pas toujours à le tenir sous ses yeux jusqu'à la fin de son étude. »

paladin

paladin chevalier de la suite de Charlemagne. « Roland, le plus valeureux des douze paladins. »
chevalier errant qui, au Moyen Âge, cherchait toutes les occasions de manifester sa valeur et sa courtoisie. « Au fond de son coeur, le chevalier français est toujours le paladin qui se bat pour sa dame. »
p.anal.: celui qui défend les opprimés et les justes causes. « Enfant timide, il s'est mué en sombre paladin d'une cause presque perdue. »
paladinage : « Le paladinage qu'il manifestait par ses formules déclamatoires et sa générosité constante. »
paladiner : se conduire comme un paladin. « Il se conduisait en héros, paladinait tous les soirs. »

péristyle

péristyle colonnade intérieure, galerie à colonnes isolées construite autour d'une cour; cour intérieure entourée de cette colonnade. « La porte ouverte, un corridor donnait accès dans une vaste cour... Un péristyle entourait d'ombre cette grande tache de lumière. »
temple péristyle : temple orné intérieurement de colonnes parallèles au mur.
colonnade qui décore un frontispice ou l'une des façades d'un édifice et souvent précédée de marches de pierre. Péristyle du Louvre, du Panthéon. « Il était assis sur les marches du vaste péristyle en pierre. »
construction à colonnes, faisant saillie sur la façade principale d'une maison. « Le péristyle de sa maison, fait de deux colonnes à l'antique soutenant le balcon rond. »

marronier

fig.: article de circonstance publié traditionnellement à certaines dates. « Le premier marchand de marrons, les crêpes de la Chandeleur, le bouquet de violettes sur la tombe de Musset, sont des marronniers. »
Haut de page