Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Bataille d'Hernani

célèbre querelle entre classiques et romantiques, qui eut lieu en 1830 à la Comédie-Française, à l'occasion de la première représentation de Hernani, drame romantique de Victor Hugo.
Face aux tenants du théâtre traditionnel, Victor Hugo reçoit entre autres le soutien de Théophile Gautier, Honoré de Balzac et Gérard de Nerval.

creuset

creuset récipient servant à faire fondre les métaux.
lieu où divers gens et choses se mélangent. « Malte est un creuset de civilisations, dont l'histoire remonte à plusieurs millénaires. » « L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme. »
p. réf. au fait que dans un creuset les matières sont fondues et comme détruites : « il passa la soirée avec elle, et fondit bravement ses cent euros au creuset de la prodigalité. »

turbide

turbide (litt.) qui n'est pas limpide, trouble. « Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. »

passion triste

concept forgé par le philosophe Spinoza, qui oppose l'action (expression de notre véritable nature) à la passion (influence extérieure). Pour Spinoza, l'homme passionné subit une influence extérieure et n'est donc pas libre. Cette passion peut être joyeuse (ex: amour) ou triste (ex: haine, peur, colère, jalousie). « Le monde occidental est submergé par la victoire de ce que Spinoza, le philosophe de la démocratie, nommait les passions tristes, comme la haine, la peur, la colère, le mensonge ou la violence. » « Je serai le Président qui va réconcilier les Français, qui va en finir avec les passions tristes, avec le ressentiment, avec l'esprit de défaite. »

vénitien

vénitien qui vient de Venise, relatif à Venise. Masque vénitien. République vénitienne.
qui appartient au décor typique de Venise ou qui s'en inspire. Cadre, ciel, palais, verre vénitien. « La gondole vénitienne est à elle seule toute une vie à part et me donne une grande envie de vivre à Venise. »
store constitué de lamelles amovibles. Store vénitien. « Le jour tamisé par un store vénitien toujours baissé. »
dialecte parlé à Venise et en Vénétie. « Le dialecte vénitien est doux et léger (...) charmant quand on le consacre à la grâce ou à la plaisanterie. »
[chevelure] blond vénitien = blond rutilant, tirant sur le roux, que les femmes de Venise obtenaient par un traitement spécial. Pers. ayant les cheveux de cette couleur. « Que font ces blonds vénitiens à peau claire aux portes du Sahara ? »
[chevelure] roux vénitien = roux flamboyant. « Le roux vénitien de ses cheveux brilla d'un reflet de feu. » « Une rousse vénitienne au doux visage tavelé de son. »

surin

surinarg.: poignard ou couteau utilisé comme arme. Jouer du surin ; tué à coups de surin.

suriner, arg.: frapper qqn à coups de couteau (=poignarder). « Il va arriver ici et il va te suriner, avec son grand couteau de boucher. » « Fais pas le malin, ici on surine avant de causer. » « Il s'est fait suriner pour un mauvais regard. »

amict

amictlinge blanc de forme rectangulaire que le prêtre place sur ses épaules avant de revêtir l'aube, comme bouclier symbolique contre le mal. « Il s'avança vers l'autel vêtu de l'amict, de l'aube, de l'étole et du manipule, la chasuble pliée sur le bras gauche. »

stiletto

stiletto[mot ital. signifiant "stylet", poignard à lame très pointue] escarpin à talon aiguille. « Elle portait une jupe affriolante et des stilettos vertigineux. » « Christian Louboutin a remis à la mode le stiletto dans les années 2000. »

neurasthénie

neurasthénie névrose accompagnée de troubles digestifs, de maux de tête, etc. Souffrir de neurasthénie ; sombrer dans la neurasthénie.
abattement, grande tristesse. « Une petite personne intolérante et neurasthénique qui déteste les autres... »
fig.: « la neurasthénie du marché de l'immobilier. »

mirifique

fam.: qui suscite la surprise ou l'admiration (=époustouflant, extraordinaire). Réussite mirifique, projets mirifiques.
mirifiquement (fam.) : de façon mirifique. Réussir mirifiquement. « Un exemplaire des Nourritures Terrestres, mirifiquement relié. »

opime

litt. [du lat. "opimus", riche, fertile, splendide] : riche, opulent, admirable. Oeuvre, victoire opime.

émonctoire

organe ou canal servant à l'élimination des déchets, à l'évacuation des sécrétions de l'organisme. « Les narines, l'urètre ou les pores de la peau sont des émonctoires naturels. »
p. métaph.: « Mademoiselle Cormon était, sans s'en douter, très heureuse de ces petites querelles, qui servaient d'émonctoire à ses acrimonies. »

agape(s)

dans l'Église primitive, repas fraternel à caractère liturgique que les chrétiens prenaient en commun.
repas copieux et joyeux entre amis ; festin. Somptueuses agapes ; les agapes de Noël. « Il croyait présider une de ces agapes fraternelles comme en tenaient les premiers Chrétiens. »

sylphide

sylphide myth.: génie féminin ailé, qui vit dans les airs (=sylphe femelle). « Pâle et mince comme une sylphide, tu marchais au fond de nos bois. »
p. anal.: femme svelte, élancée, d'une beauté fine et gracieuse. « Une sylphide! une nymphe! une fée! » « J'ai trouvé dans le salon une sylphide de trente ans, pâle, frêle, aristocratique, ravissante. »
taille de sylphide : taille très mince. « Cette robe lui faisait une taille de sylphide. »
fig. : femme idéale ou idéalisée, plus imaginaire que réelle, objet de rêveries amoureuses. « Il trouva sa vaporeuse sylphide languissamment couchée sur le divan. »

sollicitude

soin plein d'affection. « Il l'aida tout le jour. Il était d'une patience, d'une sollicitude qui la touchaient. »

conduite intérieure

conduite intérieureautomobile dont la carrosserie est entièrement fermée (p. oppos. aux premières voitures qui n'avaient pas d'habitacle). « La législation française définit six catégories de carrosserie : conduite intérieure (la plus courante), cabriolet, break, commerciale, handicapés et divers. » « Il gare sa conduite intérieure sur la place, à l'ombre des tilleuls. »

smaragdin

smaragdin qui est d'un vert émeraude. Pierre smaragdine. « L'antique table smaragdine avec ses colonnes de marbre vert. »
fig., littér.: qui se distingue par un éclat singulier. « Ce qui fait la splendeur smaragdine de ces poèmes, leur perfection et leur attirance de gemmes, c'est qu'ils sont polis et brillants et pourtant sans fond. »

guindeau

guindeautreuil à axe horizontal utilisé sur les navires pour actionner l'ancre. « Marco remit le moteur en marche pour alimenter les batteries et remit le guindeau en action pour sortir l'ancre de cette zone rocheuse. » « Le câble et le grelin se tendirent sous la puissante action du guindeau. Les ancres tinrent bon. » « Le brick virait au guindeau pour lever l’ancre. »

acédie

[du gr. akèdia : "manque de soin"] en Grèce antique, manque de soin pour les morts (fait de ne pas les enterrer).
pour les chrétiens, manque de soin pour sa vie spirituelle, pour son salut. L'acédie est un péché capital (associé à la paresse et souvent confondu avec elle). « Le démon de l’acédie est aussi appelé "démon de midi" car cette anorexie spirituelle, cette envie d'aller voir ailleurs, survient surtout à l'heure du midi de la vie. » « L'acédie est un relâchement de l'âme, une négligence des exercices religieux, une haine de l'état monastique, une louange des choses du monde. »
p ext.: ennui, désintérêt, lassitude. « Nous sommes en train de créer une apathie chez les jeunes, une "acédie" aurait-on dit autrefois, qui me fait peur. »

néoplasie

néoplasie(littéralement : nouvelle croissance) désigne une formation nouvelle (néoplasme) par prolifération cellulaire (=tumeur, cancer).
néoplasme : tissu morbide résultant d'une néoplasie. P.ext.: tumeur, cancer.
fig.: « L'homme, néoplasme de l’évolution, dont les métastases peuvent s'observer en tous points du globe. »

ra

ra dieu égyptien du soleil (=Rê), représenté sous la forme d'un homme, parfois à tête de faucon, coiffé du disque solaire. « Héliopolis, le centre du culte de Râ, le dieu du soleil. »
coup de baguettes frappé sur le tambour pour produire un roulement très bref. Battre des ra et des fla. [Le ra est un coup simple, le fla, un coup double.]

astrakan

astrakan fourrure bouclée d'agneau caracul tué entre 2 et 3 jours, d'abord importée d'Astrakan (ville de Russie). Astrakan gris, noir; manteau, bonnet, revers d'astrakan. « Une grande peau d'astrakan blanc servait de tapis à la pièce. » « Un gosse avec un col d'astrakan et des guêtres noires. »
p. anal.: bouclé comme l'astrakan, ou qui a la couleur (grise ou noire) de l'astrakan. Cheveux, sourcils d'astrakan. « Deux terribles morceaux d'astrakan sous les aisselles. »

résilience

force morale; qualité de quelqu'un qui ne se décourage pas, ne se laisse pas abattre. « Dans ce deuil, elle étonna ses amis par son immédiate résilience. »
résistance d'un matériau au choc. « Les plastiques de la carrosserie doivent avoir une résilience suffisante. »
capacité de reproduction d'une espèce animale inemployée en raison d'une ambiance hostile, mais susceptible d'une expansion soudaine si cette ambiance s'améliore. « Les cyprinidés ont parmi les poissons une forte résilience en raison du grand nombre d'oeufs qu'ils pondent. »

plumetis

plumetis sorte de broderie exécutée en relief et fortement bourrée. Brodé au plumetis. « Mademoiselle se fait broder une robe de soie noire par sa mère, fine travailleuse qui exécute dessus, au plumetis, de grands bouquets, des guirlandes, des branches... »
p. méton.: étoffe légère brodée au plumetis (notamment de petits pois en relief). Plumetis de coton.
p. anal.: ce qui évoque le plumetis par sa légèreté, sa délicatesse. « Le sol se couvrait d'un plumetis de flocons légers. »

aile de corbeau

de couleur noire. Cheveux (couleur) aile de corbeau. « Ses longs cheveux aile de corbeau descendent sur ses épaules. » [couleur]

mansuétude

disposition d'esprit qui incline à une bonté indulgente. Faire preuve de mansuétude. « Dans cette affaire, la mansuétude du gouvernement est pointée du doigt. »

concomitance

Existence simultanée de deux ou de plusieurs choses. ex: la concomitance de l'éclair et du tonnerre.

peccadille

péché véniel, sans gravité. S'accuser d'une peccadille.
par ext.: faute légère (= erreur, manquement, légèreté, bavure). Légère, simple peccadille; peccadille de jeunesse; se reprocher une peccadille; être puni pour une peccadille. « Pour cette peccadille, le malheureux fut condamné à deux ans de prison. »

atlantisme

atlantismealignement (de l'Europe) sur la politique des États-Unis, fidèlement au traité de l'Atlantique nord (OTAN). « Nicolas Sarkozy délaisse le gaullo-mitterrandisme de ses prédécesseurs et cède aux sirènes de l'atlantisme, que certains nomment maintenant "néo-conservatisme". »

mignardise

litt.: qualité de ce qui est mignard (gracieux, délicat). « Quel contraste entre sa grosse voix et la mignardise de ses traits. Elle a un nez fait pour des mouchoirs au point d'Alençon. »
affectation exagérée de gentillesse et de délicatesse. Mignardise de style. « Sa voix, autrefois gâtée par la mignardise et l'afféterie, s'échappait pure et limpide. »
bx-arts: se dit, dans une oeuvre d'art, d'une exécution où se font trop sentir l'afféterie, l'affectation, la recherche de la grâce. « La pratique du pinceau ne doit jamais tomber dans la fade et froide mignardise d'un Mignard, ni dans le faire insipide et blaireauté d'un Carlo Dolci. »
p. méton.: manières, gestes ou paroles traduisant une certaine tendresse. « Mathilde est passée dans sa chambre où elle couche le petit en lui débitant des mignardises. »
petits gâteaux servis à la fin du repas (avec le café et les liqueurs le plus souvent). « Une petite soupe de fruits rouges et ses sorbets et enfin le café et les mignardises »

qamis

qamis[du lat. camisia, chemise] longue tunique portée traditionnellement par les hommes musulmans (=djellaba). « Ils portent le traditionnel qamis et la barbe longue. »

pelleteux de nuages

qui se préoccupe de questions théoriques et n’ayant aucun sens pratique (=rêveur, idéaliste). « Vous les pelleteux de nuages, vous avez de bonnes critiques, mais que proposez-vous ? » « Idéologues pelleteux de nuages, nostalgiques de modes de vie dépassés »

hanoucca

fête juive, aussi connue sous le nom de fête des Lumières, célébrée pendant 8 jours à partir du 25 du mois hébraïque de Kislev (novembre-décembre).
Elle marque la victoire des Maccabées (soldats juifs) contre l'oppression de la dynastie grecque des Séleucides, et est associée au « miracle de la fiole d'huile », permettant aux prêtres du Temple de faire brûler la menorah pendant huit jours avec une quantité d'huile à peine suffisante pour une journée.

ataraxie

ataraxiequiétude absolue de l'âme, idéal du sage, selon l'épicurisme et le stoïcisme. « Le secret de l’ataraxie est l’indifférence, l'insensibilité aux vicissitudes de l’existence. » « L'équilibre, la paix, l'ataraxie, qu'on donne le nom qu'on voudra à cela que je crains de ne jamais trouver. »

gabegie

gaspillage résultant d'une mauvaise gestion. « Il faut mettre un terme à cette gabegie financière. »

cantilène

chant autrefois opposé comme chant profane au motet, chant religieux.
poème de forme brève, d'inspiration lyrique et aux harmonies douces.
p. ext.: chant simple et monotone. « Cet orphelin ne pleurait pas; il chantait une complainte, sans doute quelque cantilène rituelle. »
p. méton.: mélodie apparentée à celle de la cantilène. La cantilène d'un berger, d'une nourrice. « Le marchand d'escargots reprenait, en une cantilène indéfinie : "On les vend six sous la douzaine !" »

bélître

mendiant.
homme de rien, sot, importun. « J'étais donc tête à tête avec le grand Erwin lorsqu'un bélître est venu me déranger. C'était un domestique qui réclamait son salaire. »

immanent

immanent qui est contenu dans un être, qui résulte de sa nature même et non d'une action externe. « L'idée de dépassement est immanente à l'homme. » « Une espèce de mal immanent qui surgit sans qu'on y puisse rien. »
qui est impliqué dans. Immanent à la matière, à la nature, au sujet, aux phénomènes (=inhérent). « L'instinct de discipline immanent à cette société. »

justice immanente : principe selon lequel la vertu finit naturellement par être récompensée, et le vice par être puni (= justice poétique). « Quelle sottise que ce qu'on nomme la justice immanente! et quelle puérilité d'estimer que le monde se charge de récompenser les vertus naturelles! »

cluse

cluse vallée creusée perpendiculairement dans une montagne par une rivière.
cluse morte : cluse qui n'est plus traversée par une rivière.

bâfrer

Manger gloutonnement et avec excès. « Il ne fait que boulotter : paraît qu'il baffre cinq à six poulets par jour. »
Consommer, dépenser. « Les assassins vont bâfrer tranquillement l'argent de la caisse, tandis que la caissière agonisera, un canif dans le ventre ; il se montrait charmant le vendredi, dans la perspective enivrante de s'en aller bâfrer et boire, le lendemain, chez quelques grosses légumes du commerce bordelais. »
3- Se bâfrer de = se goinfrer de. « Se bâfrer de pâtisserie, de friandises... »

fluviatile

fluviatile relatif aux fleuves, aux cours d'eau. « Les méandres fluviatiles de la Seine. Plantes, coquilles fluviatiles. »
p. anal.: qui coule en abondance. « Baignés de ruisseaux de sang souples et fluviatiles. »
fig.: [en parlant d'une chose abstr.] qui suit un cours régulier. « La pensée est comme une rivière qui parcourt mille contrées, s'abandonnant au cours fluviatile de ses conjectures. »
p. ext.: qui est parcouru de fleuves, d'eaux abondantes. « Cette région fluviatile que je désirais tant connaître... »

propitiatoire

litt.: qui est destiné à rendre la divinité propice. Rite, offrande, victime propitiatoire. « Jésus a été la victime propitiatoire. »
p. ext., iron.: utilisé pour s'assurer les bonnes grâces de qqn. « Peu s'en fallut même qu'elle ne déchirât le chèque propitiatoire où son nom était accompagné d'un gros chiffre. »

eustache

eustachecouteau de poche à virole ou à cran d’arrêt. « Il tira son couteau de sa poche, un eustache à manche de corne, et coupa son pain par le milieu. » « Il saisit l'indiscret à la gorge et le menace de son eustache. »

jaboter

[oiseau] pousser des cris en secouant le jabot. Entendez-vous jaboter ces perruches?
[pers] bavarder sans arrêt de façon plus ou moins futile ou oiseuse (=babiller, jaser, cancaner). « Ils avaient jacassé ensemble près d'une heure, et je me demandais de quoi ils pouvaient jaboter si longtemps. Une conversation jabotante et pailletée abbés et philosophes à la mode. J'entends en ce moment jaboter dans la chambre voisine de la mienne une petite fille de ton âge qui me fait songer à toi, chère enfant. »

frondaison

pousse des feuilles sur les arbres et arbustes.« L'époque, le temps de la frondaison; une frondaison précoce, tardive. » (= fronde)
(souvent au plur.) branches et feuilles d'un arbre ou p. ext. d'un bois, d'une forêt. « Une frondaison abondante, exubérante, luxuriante ; les vertes frondaisons ; Ce figuier descendant peut-être de celui sous la frondaison duquel Adam se réfugia après avoir mangé la pomme défendue. »
3- p anal.: « cette féconde et exubérante frondaison urbaine. »

Lion de Belfort

sculpture monumentale (22 m x 11 m) de Frédéric Bartholdi, située à Belfort en France. Elle commémore la résistance héroïque de Belfort (menée par le colonel Denfert-Rochereau) pendant son siège de la ville par l'armée prussienne en 1870/1871.

syllogomanie

accumulation compulsive. « Sans tomber dans la syllogomanie, les propriétaires d'ordinateurs, tablettes et smartphones ont la corbeille difficile. Des nuées de fichiers sont stockés sans être jamais consultés une fois remisés. » « Je m'interroge sur ma propre folie de collectionneur. Suis-je un syllogomane ? »

étiage

étiage niveau moyen le plus bas d'un cours d'eau, parfois marqué par un zéro pour mesurer la hauteur des eaux au-dessus de ce point au moyen de chiffres inscrits sur une échelle. « Les eaux sont au-dessous de l'étiage. » « Les eaux accrues par les pluies s'étaient encore élevées d'un pied au-dessus de l'étiage. »
abaissement exceptionnel du débit d'un cours d'eau. « Il n'y a pas vraiment d'avantage à provoquer une crue extrême ou un étiage très prononcé sur ces cours d'eau. »
fig.: niveau, degré le plus bas de quelque chose. « Abruti, vieilli, sentant ma pensée à son étiage. »

lactescent

lactescent qui ressemble à du lait. Liquide lactescent.
qui contient un suc laiteux. Plantes lactescentes.
litt.: d'un blanc de lait. « L'Oise reflétait le ciel chargé de nuages lactescents. » « Une légère émotion rosissait son teint lactescent. »

aménité

douceur, aspect agréable (d'un lieu, d'un climat). « Nous parcourûmes cet archipel où l'aménité des rivages, la douceur et les parfums de l'air nous ravirent. »
p ext. douceur accompagnée de grâce et de politesse. Accueillir qqn avec aménité. Aménité du caractère, des mœurs, des propos. « Il est venu me saluer avec beaucoup d'aménité. » « Au milieu de toutes ces privations, elle ne perdait rien de l'aménité de son caractère. »
p ext.: sans aménité : sans égards, froidement. « À traiter les gens sans aménité, il a fini par s'isoler. »
par antiphrase (au plur.) : paroles déplaisantes, injures ou critiques. Échanger des aménités. « Sur cet échange d'aménités, les deux adversaires se séparèrent. »
aménité environnementale, aménité urbaine : douceur, agrément d'un cadre naturel ou urbain. « L'aménagement d'aménités environnementales (ex: espaces verts) en zone urbaine engendre une hausse du prix de l'immobilier. » « Les habitants déplorent la hausse de l'insécurité et le manque d'aménités urbaines. »
Haut de page