Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

égruger

réduire en poudre, en menues parcelles à l'aide d'un égrugeoir. Sel bien égrugé.
fig. « Filou! t'a osé dire filou! tu veux donc que je t'égruge ? » « Ces voix en farine qui s'égrugent au moindre souffle. »
p. ext.: user, rogner par le frottement. « L'omnibus égrugeant le pavé »

suppôt

hist.: pers. qui en secondait une autre ou remplissait des fonctions de subalterne. Suppôt de l'Université. Suppôts de la justice.
p. anal., plais.: suppôt d'Esculape = médecin. « Un jeune suppôt d'esculape s'affairait auprès des blessés. »
péj.: celui qui assiste un autre, qui se fait le complice de ses mauvais desseins, de ses mauvaises actions. « Mithridate, roi de Pont, achetait à Rome des suppôts et créatures à la douzaine. » « Des ennemis de la République, des prêtres réfractaires, suppôts du Pape et des tyrans. »
partisan passionné d'une mauvaise cause; adepte. Suppôt de la tyrannie, du despotisme, de l'extrême droite. « On accusait Dubreuilh tantôt d'être un crypto-communiste, tantôt un suppôt de Wall Street. »
p. plaisant.: suppôt de Bacchus = Ivrogne. « Notre source étant un suppôt de Bacchus notoire, cette information est à prendre avec précaution. »
suppôt de Satan, du démon, du diable, de l'enfer = être pervers et malfaisant. « La femme, qu'ils décrivent comme un suppôt de Satan attisant le désir impur des hommes... »

apparatchik

apparatchik mot tiré du russe "apparat", gouvernement, et "chik", agent, utilisé pour désigner en URSS et dans les autres dictatures communistes les membres éminents de l'appareil d'État.
p ext.: membre de l'appareil d'un parti, d'un syndicat.
péj.:, pers. qui profite de son rang, de sa situation au sein d'un groupe social ou politique pour renforcer son ascendant et son prestige, voire pour s'enrichir, faire carrière, etc (=bureaucrate).

cucule

cucule capuchon de moine. « Le jeune religieux, ayant relevé sa cucule sur sa tête. »
vêtement de laine grossière, à capuchon, porté par les religieux. « Il portait une cucule élimée. »

horloge-de-mort

horloge-de-mortnom vernaculaire de la grosse vrillette, insecte vivant dans le bois vermoulu, dont le spécimen mâle donne des coups de tête répétés contre le bois pour attirer la femelle. Analogue à celui d'une horloge, ce bruit inquiétant est à l'origine du surnom "horloge-de-mort". « J'entendais des tics-tacs, des craquements brefs du bois et des murs. Sans doute des horloges-de-mort. »

collier de misère

travail pénible qu'on ne peut interrompre que très provisoirement. « Attends-moi pour déjeuner. Je reviendrai du Ministère, libre de mon collier de misère. »

manéger

dresser un cheval aux exercices du manège. Manéger un cheval.
manigancer : « c'est lui qui a tout manégé avec sa bande. »
intrans.: avoir un comportement adroit et artificieux pour parvenir à ses fins.
manégé : qui agit avec adresse et ruse pour parvenir à ses fins. « Des comédiennes ambitieuses et manégées. » « Voyez quel masque de diplomatie se dégage de tout ce fin profil : il est manégé comme un cardinal. »

papelard

dont l'affabilité laisse deviner l'hypocrisie (=patelin). Ton papelard. « Bonhomme papelard et venimeux qui disait toujours des méchancetés, avec des airs contrits et dévots. »

avoir l'esprit de l'escalier

trouver trop tard ses reparties (=avoir l'esprit d'escalier). « Il avait dans les yeux ces larmes qui sont si faciles aux hommes nerveux et que sèche l'esprit de l'escalier. Avec cet esprit de l'escalier qui me caractérise... »
« L'inspiration nous vient en descendant l'escalier de la tribune » : mot de Diderot, dans son Paradoxe sur le comédien.
Jean-Jacques Rousseau, qui se reconnaît comme affligé au plus haut point de l'esprit de l'escalier, s'étend longuement, dans ses Confessions sur toutes les bévues, les bafouillages qu'il a commis en société, et qui ont grandement contribué à faire de lui lui le misanthrope qu'il devint.

surgeon

surgeon petit jet d'eau qui jaillit du sol ou d'une roche. « Ce n'était qu'une source, un menu surgeon d'eau douce qui palpitait dans une vasque de sable blanc. »
jeune pousse qui naît au collet ou à la souche d'un arbre et qui, séparée avec une partie de la racine et replantée, peut donner un nouvel individu (=drageon, rejet, rejeton). « Deux frères unis par les racines comme deux surgeons d’une même souche. »
p. métaph.: « La délinquance, surgeon du mépris de la jeunesse. »
p. anal.: descendant, rejeton. « La journée finie, il pouvait, en entrant dans la maison, embrasser sa légitime et son surgeon et dormir auprès d'eux tranquille. »

poujadisme

[du nom du leader syndical Pierre Poujade] mouvement syndical de la fin de la Quatrième République revendiquant la défense des petits commerçants contre la concurrence des grandes surfaces. « Parmi les poujadistes élus aux législatives de 1956, Jean-Marie Le Pen, qui devient à 27 ans le benjamin de l'Assemblée. » « La nouvelle droite prend le créneau d'un poujadisme intelligent et modernisé. »
p ext. péj.: mouvement réactionnaire des classes moyennes et supérieures (= "conservatisme petit-bourgeois"). « Une poussée du poujadisme et des replis identitaires. » « Un discours populiste et poujadiste. »
néo-poujadisme : « N'y a-t-il pas dans cette fronde des entrepreneurs une forme de "néo-poujadisme" ? »

gotha

ensemble des personnes les plus en vue dans un certain milieu professionnel ou social. Le gotha de l’économie. « La cérémonie réunit tout le gotha du cinéma. »

caudé

caudépourvu d'une queue. Créature, étoile, lettre caudée. « Un mystérieux bipède non caudé, aussi proche de l'homme que du singe. »

fesse-mathieu

personne qui prête sur gage (=usurier). « Ce n'est qu'un fesse-mathieu. »
p. ext.: personne avare (=ladre). « Ces abominables fesse-mathieux, possesseurs de fortunes énormes, qui vivent comme des grippe-sous. »

trôler

chasser en quêtant un peu au hasard, en suivant ses intuitions.
pop., vieilli = se déplacer sans but précis, flâner, traîner. « Si c'est pas malh'reux qu' Mad'moiselle mette un' si belle robe pour aller trôler dans les boutiques ».
trôlerie = action d'aller sans but précis, de vagabonder; résultat de cette action (=errance, vagabondage). « Cinq jours de trôleries dans les bois, à me griffer les bras et les jambes aux ronces. »
trôleur = vagabond. « Elle avait beau lui raconter que j'étais un trôleur, elle ne pouvait pas lui dire de se défier »

sabir

langue utilisée par des locuteurs de langues maternelles différentes placés devant la nécessité de communiquer (=langue véhiculaire, pidgin).
Les sabirs sont des langues d'appoint, peu élaborées et limitées aux besoins qui les ont fait naître.
p ext.: charabia. « Si l'enseignement du latin disparaît, notre langue deviendra une sorte de sabir formé de français, d'anglais, de grec, d'allemand, et toutes sortes d'autres langues. »

caftan

caftan vêtement oriental en forme de longue pelisse fourrée. Caftan de soie. « L'émir et sa famille, revêtus de cafetans et de pelisses magnifiques. »

stupre

débauche honteuse, avilissante. Se jeter, se vautrer dans le stupre. « Jusqu'où n'avait-elle pas abdiqué sa pudeur et sa dignité, quel stupre n'avait-elle pas accepté pour susciter en lui le frisson du plaisir. » « Vieux et aveugle, l'homme est encore une bête de stupre. »
acte de lubricité, viol. « Gilles s'installait aux fenêtres du château et faisait monter ceux dont la physionomie l'incitait au stupre. »

avoir le bec salé

fam.: aimer manger des aliments salés. « Êtes-vous bec salé ou bec sucré ? »
fam.: aimer boire de l’alcool.
fam.: bec salé : ivrogne.

vitulin

vitulin qui évoque un veau, l'aspect d'une tête de veau. « Un homme sec, à la tête menue et à la figure vituline. »
p ext.: inexpressif, sans énergie, passif. « Il a les yeux tombants, une bouche écrasée, les cheveux mal coiffés, l’air vitulin dès le matin. »

goguette

être en goguette(s)= être de bonne humeur, sous l'effet du vin et de la bonne chère. « Avec son chapeau haute forme, au milieu de toutes ces filles en cheveux, il a l'air d'un petit notaire de province en goguette. »
société chantante, à Paris, au xixe siècle, se produisant dans un cabaret. P. méton.: le cabaret lui-même.

agape(s)

dans l'Église primitive, repas fraternel à caractère liturgique que les chrétiens prenaient en commun.
repas copieux et joyeux entre amis ; festin. Somptueuses agapes ; les agapes de Noël. « Il croyait présider une de ces agapes fraternelles comme en tenaient les premiers Chrétiens. »

hanoucca

fête juive, aussi connue sous le nom de fête des Lumières, célébrée pendant 8 jours à partir du 25 du mois hébraïque de Kislev (novembre-décembre).
Elle marque la victoire des Maccabées (soldats juifs) contre l'oppression de la dynastie grecque des Séleucides, et est associée au « miracle de la fiole d'huile », permettant aux prêtres du Temple de faire brûler la menorah pendant huit jours avec une quantité d'huile à peine suffisante pour une journée.

panspermie

panspermiethéorie selon laquelle les premiers germes de la vie seraient venus d'autres planètes, à travers les espaces sidéraux.
panspermiste. La doctrine panspermiste. « Les panspermistes soutiennent que les germes des êtres vivants sont disséminés partout et qu'ils se développent lorsque les conditions sont favorables. »

céruléen

céruléen d'un bleu intense ou d'un bleu sombre. Nuit céruléenne. « L'abîme infini du ciel céruléen » « Des beaux lacs bleus, céruléens... »
fig. qui a un caractère céleste. « Votre conscience céruléenne de poète. » [couleur]

extranéité

qualité d'étranger. « Certains délinquants excipent de leur extranéité pour échapper à la loi nationale. »
caractère de ce qui est étranger à qqch. « Le mystique ressent l'extériorité, ou plutôt l'extranéité des images, des émotions qui lui parviennent par voie intérieure. »

poliade

une divinité poliade est une divinité qui protège une cité (du grec "polis", cité). Dans la Grèce antique, chaque cité avait sa divinité poliade (ex: Athéna pour Athènes, Arès pour Sparte, etc). « Catherine Ségurane, figure emblématique de la résistance niçoise à l'envahisseur ottoman, a accédé à la dimension d'héroïne poliade. »

cerneau

cerneau noix tirée de la coque avant sa maturité. Manger des cerneaux, éplucher des cerneaux.
vin de cerneaux = vin rosé, bon à boire à l'époque des noix vertes.
p. ext.: tout fruit huileux (noix, noisettes, amandes) encore vert.

casuel

qui est subordonné au hasard (=éventuel, contingent). Jouissance casuelle, impressions casuelles, profits casuels. « La plénitude est une sensation rare, casuelle, aussi insaisissable que la mélancolie. »
revenu variable suivant les circonstances, par opposition au revenu fixe. « L'écart de salaire entre secteurs s'explique aussi par un revenu casuel plus ou moins élevé. »
arg.: passes payantes que fait une fille en dehors de son souteneur.

berme

berme petit espace ménagé entre le pied d'un rempart et un fossé, pour éviter les éboulements ou servir de retraite. « Le fort est entouré d'un fossé, considérablement rétréci par une sorte de berme accolée à l'escarpe. »
chemin, passage entre une levée et un canal, un fossé, le long d'une route. « Au bord du chemin, sur la berme pleine de pâquerettes et de grillons. »

eschatologie

théol.: doctrine relative au jugement dernier et au salut de l'homme et de l'humanité. Eschatologie juive, eschatologie chrétienne ; eschatologie personnelle, eschatologie cosmique. « Un lieu considéré dans l’eschatologie islamique comme celui de la victoire finale sur les forces de Satan. »
philos.: considérations relatives à l'au-delà de la situation actuelle de l'humanité, à l'au-delà de l'histoire. Eschatologie kantienne, eschatologie marxiste, eschatologie nazie. « Selon une eschatologie New Age, décembre 2012 devait marquer la fin du monde ou un changement majeur de celui-ci. »

eschatologique : discours, vision eschatologique. « L'attente eschatologique d'un nouveau Règne. » « La dimension eschatologique du djihad au Levant. »

synode

assemblée réunie pour l'examen des problèmes de la vie ecclésiale à tous les niveaux. « Le synode est une institution très ancienne dans l'histoire de l'Église. »

période, révolution synodique : temps mis par une planète pour revenir à la même configuration Terre-planète-Soleil, c'est-à-dire à la même place dans le ciel par rapport au Soleil, vu de la Terre. « La période synodique de la Lune est de 29.53 jours. »

cinquième colonne

partisans infiltrés dans une organisation ou un État pour l'attaquer de l'intérieur, « Christian Estrosi provoque un tollé en affirmant que la France doit faire face à des "cinquièmes colonnes" islamistes. »

Bataille d'Hernani

célèbre querelle entre classiques et romantiques, qui eut lieu en 1830 à la Comédie-Française, à l'occasion de la première représentation de Hernani, drame romantique de Victor Hugo.
Face aux tenants du théâtre traditionnel, Victor Hugo reçoit entre autres le soutien de Théophile Gautier, Honoré de Balzac et Gérard de Nerval.

creuset

creuset récipient servant à faire fondre les métaux.
lieu où divers gens et choses se mélangent. « Malte est un creuset de civilisations, dont l'histoire remonte à plusieurs millénaires. » « L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme. »
p. réf. au fait que dans un creuset les matières sont fondues et comme détruites : « il passa la soirée avec elle, et fondit bravement ses cent euros au creuset de la prodigalité. »

turbide

turbide (litt.) qui n'est pas limpide, trouble. « Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. »

surin

surinarg.: poignard ou couteau utilisé comme arme. Jouer du surin ; tué à coups de surin.

suriner, arg.: frapper qqn à coups de couteau (=poignarder). « Il va arriver ici et il va te suriner, avec son grand couteau de boucher. » « Fais pas le malin, ici on surine avant de causer. » « Il s'est fait suriner pour un mauvais regard. »

amict

amictlinge blanc de forme rectangulaire que le prêtre place sur ses épaules avant de revêtir l'aube, comme bouclier symbolique contre le mal. « Il s'avança vers l'autel vêtu de l'amict, de l'aube, de l'étole et du manipule, la chasuble pliée sur le bras gauche. »

stiletto

stiletto[mot ital. signifiant "stylet", poignard à lame très pointue] escarpin à talon aiguille. « Elle portait une jupe affriolante et des stilettos vertigineux. » « Christian Louboutin a remis à la mode le stiletto dans les années 2000. »

neurasthénie

neurasthénie névrose accompagnée de troubles digestifs, de maux de tête, etc. Souffrir de neurasthénie ; sombrer dans la neurasthénie.
abattement, grande tristesse. « Une petite personne intolérante et neurasthénique qui déteste les autres... »
fig.: « la neurasthénie du marché de l'immobilier. »

mirifique

fam.: qui suscite la surprise ou l'admiration (=époustouflant, extraordinaire). Réussite mirifique, projets mirifiques.
mirifiquement (fam.) : de façon mirifique. Réussir mirifiquement. « Un exemplaire des Nourritures Terrestres, mirifiquement relié. »

opime

litt. [du lat. "opimus", riche, fertile, splendide] : riche, opulent, admirable. Oeuvre, victoire opime.

chenet

chenet Chacun des supports de métal que l'on place dans le foyer d'une cheminée afin de maintenir les bûches au dessus de l'âtre pour en faciliter la combustion.
Fig. et fam.: Être les pieds sur les chenets = vivre dans un confort paresseux => « froissé par les hommes, j'ai besoin d'un intérieur bourgeois où je puisse être les pieds sur les chenets. »

siècle

le monde et ses activités profanes par opposition à la vie consacrée à Dieu, à la vie en religion. Vivre dans le siècle, hors du siècle; vivre selon le siècle; quitter le siècle, renoncer au siècle. « Ce stage dans la cléricature dura peu. Il abandonna à temps une carrière pour laquelle il n'était pas fait et rentra dans le siècle. »
le monde et la civilisation par opposition à la nature, à la vie naturelle. « Le siècle n'a mis aucune marque sur cet horizon qui n'est fait que du grand ciel et des plis du terrain. »
séculariser = passer de l'état religieux à l'état séculier ou laïc. « Un prêtre sécularisé. Le monastère primitif s'est sécularisé. »
transférer un bien d'Église dans le domaine public. « Catherine II avait sécularisé une grande partie des biens de l'Église orthodoxe. »
soustraire une fonction, une institution à la domination religieuse ; la mettre entre les mains des laïcs (=laïciser).
séculier = laïque, non religieux.

scrofuleux

relatif à la scrofule (infection de la peau et des muqueuses). « Ganglions scrofuleux; tumeur scrofuleuse. »
qui est atteint de scrofule. « Les eaux salées sont bonnes pour les scrofuleux. »
p. métaph.: « quelle erreur d'appeler maladie l'exercice vigoureux de nos facultés naturelles! C'est la médiocrité qui est scrofuleuse et maladive. »

cynégète

cynégètechasseur. « Posant blouse et stéthoscope, le médecin se métamorphose en cynégète. » « Le chien de chasse, auxiliaire essentiel du cynégète depuis des millénaires. »
cynégétique : qui concerne la chasse avec chiens et, p. ext., la chasse en général. Exercices cynégétiques ; traité de cynégétique. « Réserve cynégétique et halieutique ». « La Sologne est la plus belle région cynégétique de France. »

émonctoire

organe ou canal servant à l'élimination des déchets, à l'évacuation des sécrétions de l'organisme. « Les narines, l'urètre ou les pores de la peau sont des émonctoires naturels. »
p. métaph.: « Mademoiselle Cormon était, sans s'en douter, très heureuse de ces petites querelles, qui servaient d'émonctoire à ses acrimonies. »

sollicitude

soin plein d'affection. « Il l'aida tout le jour. Il était d'une patience, d'une sollicitude qui la touchaient. »

bonace

(vx.) état d'une mer très tranquille, calme plat : la bonace après l'orage.
p. métaph.: état d'une personne dépourvue de toute agitation, période de répit : « il était appliqué, silencieux et semblait modeste, on l'oubliait volontiers, et, soudainement, après de longues bonaces, Ferdinand éclatait, était soulevé de frénésie. »

conduite intérieure

conduite intérieureautomobile dont la carrosserie est entièrement fermée (p. oppos. aux premières voitures qui n'avaient pas d'habitacle). « La législation française définit six catégories de carrosserie : conduite intérieure (la plus courante), cabriolet, break, commerciale, handicapés et divers. » « Il gare sa conduite intérieure sur la place, à l'ombre des tilleuls. »
Haut de page