Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » — Platon.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr.

cérulé

céruléd'un bleu vif, d'un bleu d'azur. Yeux cérulés, flots cérulés. « Les cimes se détachent sur les espaces cérulés. » « Quand l'arbre fut orné des oiseaux cérulés qui laissaient pendre leurs ailes, ses fruits parurent d'une pourpre éclatante, tandis que l'arbre semblait avoir poussé tout à coup un feuillage d'azur. »

essoriller

essoriller couper les oreilles. Essoriller un chien. « Que Montfleury s'en aille, Ou bien je l'essorille et le désentripaille! »
fam.: couper très court les cheveux. « Qui vous a ainsi essorillé? »

nutation

nutation mouvement d'oscillation du pôle sur la sphère céleste, ou de l'axe de rotation de la terre dans l'espace, sous l'influence de l'attraction lunaire. Nutation de l'axe de la terre.
petit mouvement périodique qu'effectue l'axe de rotation d'un corps animé d'un mouvement de type gyroscopique, autour de la position moyenne de cet axe.
mouvement hélicoïdal de l'extrémité d'un végétal (tige, racine, feuille) observé lors de sa croissance.
pathol.: oscillation continuelle et involontaire de la tête, d'avant en arrière et de gauche à droite. « Sa tête, après s'être balancée sur sa gorge avec des nutations de magot, tombait pesamment sur ses genoux relevés. »
fig. « Il y eut des incertitudes, un mieux, des crises, enfin les horribles nutations de la Mort qui hésite. »

Ariane

femme, amante abandonnée (par réf. à l'héroïne de la mythologie abandonnée par Thésée dans l'île de Naxos). « Tu n'es pas de celles qu'on délaisse ; le rôle d'ariane ne te va point, mais bien celui de Circé. »

fil d'ariane :
fil conducteur, moyen permettant de ne pas se perdre dans les complications d'une situation (p allus. au fil qu'Ariane donna à Thésée pour sortir du labyrinthe). « C'est Lamarck qui, avec sa théorie de l'évolution, a trouvé le fil d'Ariane du labyrinthe universel. »
p ext.: aide à la navigation pour les visiteurs d'un site internet. « Le fil d'Ariane permet de voir le chemin parcouru depuis la page d'accueil. »

gélif

gélifqui se fend sous l'action du gel. Arbres gélifs; roches, vignes gélives. « La nuit de janvier resplendissait d'une de ces lunes implacables, qui font éclater les pierres gélives. » « L'emploi des sels antiseptiques solubles peut rendre les traverses gélives. »
gélivité : défaut de ce qui est gélif; détérioration des pierres sous l'action de la gelée ou de changements brusques de température.
gélivure : gerçure, crevasse, fente causée aux arbres, aux pierres, au sol, par l'action du gel. « Présenter de nombreuses gélivures. »

iridescent

iridescentqui brille avec des reflets irisés (= couleurs de l'arc-en-ciel). « C'est très beau à voir. Cela est rose et bleu, cela est iridescent et nacré. »
Iridescence = caractère de ce qui est iridescent. « La pureté étincelante des Andes, leur irridescence, ne sauraient tromper sur leur origine divine. »

iriser
colorer des couleurs, des nuances de l'arc-en-ciel. « Une bulle de savon traverse le patio et s'irise dans la lumière du matin. »
faire briller, faire chatoyer. « Cette chair ambrée que tout reflet irise et rend pareille à ces raisins ou à ces prunes dont la pulpe lumineuse brille sous une enveloppe lustrée. » « Son corset de satin mauve-bleu, où la lumière s'irisait comme au col d'une tourterelle. » [couleur]

hyperréalité

hyperréalité[philos.] confusion entre la réalité et l'imaginaire, symptomatique d'une culture postmoderne évoluée.
« Selon Jean Baudrillard, théoricien de l’hyperréalité, le monde dans lequel nous vivons a été remplacé par une copie du monde, nous y recherchons des stimuli simulés et rien de plus. »
« Le monde moderne dans le piège de l'hyper-réalité. »

balancine

[mar.] cordage, filin qui part de la partie supérieure d'un mât et soutient les extrémités d'une vergue, d'un tangon ou d'un gui. Balancine de misaine; balancine de bôme. « Sur un geste du capitaine, tous les regards se portèrent vers le mât de misaine, et chacun put apercevoir Robert suspendu aux balancines du petit perroquet à cent pieds en l'air. »
arg.: bretelles de pantalon.

tenir la dragée haute à qqn.

lui faire payer cher ce qu'il demande, le faire attendre. « Je restais maîtresse de l'argent; je lui tenais la dragée haute. »

doxa

"opinion" en grec, la doxa est l'ensemble de préjugés populaires, de présuppositions généralement admises dans une société. « Ces analyses vont à l'encontre de la doxa dominante depuis un quart de siècle. »

Rastignac

Rastignac Eugène de Rastignac est un personnage fictif imaginé par Honoré de Balzac dans Le Père Goriot, que l'on retrouve dans les romans de La Comédie humaine.
C'est un jeune homme ambitieux, qui regarde la "bonne société" avec des yeux à la fois surpris et envieux, et qui va se montrer prêt à tout pour parvenir à ses fins.
Lorsqu'il décide d'affronter Paris et sa société, il lui lance un défi célèbre : "à nous deux, Paris".
p ext.: arriviste. C'est un Rastignac.

géométral

géométral qui indique la disposition, la forme et les dimensions exactes des différentes parties d'un objet, d'un ouvrage sans tenir compte de la perspective. Dessin, plan géométral. « Vus sur la carte, en plan géométral, les bâtiments forment un rectangle. »
en géométral : d'une manière qui ne tient pas compte de la perspective. « L'homme ne saurait voir dans leur véritable grandeur, autrement dit, en géométral, que les choses qui sont perpendiculaires à la rétine et à la distance voulue. »

azyme

(pain) non levé (qui n'a pas gonflé sous l'effet du levain) utilisé par les Juifs pour la Pâque et par l'Église romaine pour la célébration eucharistique. « Et si Jésus n'avait rompu du pain azyme à ses disciples mais au contraire du pain levé ? » « Sous forme de feuille, le pain azyme est nommé "papier azyme" ou "papier hostie". »
p. ext.: qui est sans goût. « Les abonnés connaissent trop ce genre littéraire et ne lisent plus ces tartines azymes. »
fig. personne pure, sans corruption. « À mon air enjoué, mon rire sur la lèvre, vous me croyez heureux, doux, azyme et sans fièvre. »

épithalame

poème ou chant composé à l'occasion d'un mariage pour célébrer les nouveaux mariés. Chanter, composer, faire un épithalame; un chant d'épithalame. « Le naïf épithalame qui accompagnait les mariés rentrant après la danse. »
p. métaph.: « l'oeuvre du genre humain, c'est de délivrer l'âme, c'est de la dégager du triste épithalame que lui chante le corps impur. »

apparatchik

apparatchik mot tiré du russe "apparat", gouvernement, et "chik", agent, utilisé pour désigner en URSS et dans les autres dictatures communistes les membres éminents de l'appareil d'État.
p ext.: membre de l'appareil d'un parti, d'un syndicat.
péj.:, pers. qui profite de son rang, de sa situation au sein d'un groupe social ou politique pour renforcer son ascendant et son prestige, voire pour s'enrichir, faire carrière, etc (=bureaucrate).

turpide

d'une grande laideur morale (= écœurant, fangeux, hideux, ignoble, infâme). Âme turpide ; projet, propos turpide. « Une turpide ingratitude. » « Une fortune turpidement ramassée. »

fluviatile

fluviatile relatif aux fleuves, aux cours d'eau. « Les méandres fluviatiles de la Seine. Plantes, coquilles fluviatiles. »
p. anal.: qui coule en abondance. « Baignés de ruisseaux de sang souples et fluviatiles. »
fig.: [en parlant d'une chose abstr.] qui suit un cours régulier. « La pensée est comme une rivière qui parcourt mille contrées, s'abandonnant au cours fluviatile de ses conjectures. »
p. ext.: qui est parcouru de fleuves, d'eaux abondantes. « Cette région fluviatile que je désirais tant connaître... »

vulgate

[du lat. vulgata, "rendue accessible"] première Bible traduite en latin, à partir du texte hébreu.
La vulgate fut le premier livre imprimé par Gutenberg, en 1454. « Je préfère cette vieille Vulgate, à cause du latin. Comme ça ronfle, à côté de ce pauvre petit français malingre et pulmonique! »
p. anal.: texte qui fait foi.
péj.: idéologie, courant de pensée vulgarisés, à l'usage du plus grand nombre : La vulgate marxiste, nationaliste. « Deux fois par jour, à 13h00 et à 20h00, la vulgate libérale est récitée à l'unisson, sur toutes les chaines de télévision. »

noocratie

[philos.] domination de la raison pure en tant que faculté directrice de toutes les autres. « La religion serait-elle remplacée par la noocratie ? Le gouvernement de l'intelligence pure continuerait-il l'épopée de l'humanité ? »

baptismal

qui se rapporte au baptême. Rituel baptismal. « Nos coeurs sont innocents comme au jour baptismal » « Une piscine baptismale, creusée à même le sol pour les baptêmes par immersion. »
robe baptismale = robe de couleur blanche, symbole de l'innocence, dont on revêt souvent les enfants pour la cérémonie du baptême.
p. ext.: pur, serein, exempt de trouble. Azur baptismal. « La clarté baptismale du matin. »
fonts baptismaux = petit bassin qui contient l'eau du baptême
tenir un enfant sur les fonts baptismaux = lui servir de parrain ou de marraine.

parhélie

parhéliephénomène d'optique atmosphérique dû à la réflexion de la lumière solaire sur les petits cristaux de glace présents dans certains nuages et qui se manifeste par des taches lumineuses irisées apparaissant à la même hauteur et de part et d'autre du soleil (syn.: faux soleil, chien du soleil). « Le parhélie, apparition de plusieurs soleils, est un phénomène très rare qui nécessite la présence de cristaux de glace dans l'atmosphère. »
fig.: pâle reflet, double amoindri de qqch ou de qqn. « La langue n'est qu'un portrait de l'homme, une espèce de parhélie qui répète l'astre tel qu'il est. » « Il n'est que le parhélie de l'homme que j'ai connu il y a vingt ans. »

nivéal

nivéal[du lat nix, "neige"] qui pousse ou fleurit dans la neige. Fleur nivéale. « Le perce-neige est une plante nivéale. »
fig.: « Mon coeur nivéal s'épanouit durant les longs hivers finlandais car il préfère le feu de tes yeux à celui du soleil calabrais. »
qui se rapporte à la neige. « Un bassin alimenté par le ruissellement pluvial et nivéal. »
qui évoque la neige par sa blancheur (="nivéen"). « L'essaim de papillons blancs, d'abord nombreux et nivéal, puis rare et contaminé de poussières. » « La masse nivéenne du brouillard qui avance. »
[couleur]

vespéral

vespéraldu soir. Lumière, ombre, brise vespérale. Oraison vespérale. « Les ardoises des toits luisent dans la lumière vespérale. » « Le journal télévisé du soir, notre cérémonial vespéral national. »

ménarche

ménarchepériode des premières menstruations. « L'âge moyen de la ménarche est passé de 17 à 13 ans en un siècle. » « La baisse de l'âge ménarchique s'est stabilisée depuis les années 1980 à 1990. »

misaine

misaine[marine] voile du mât avant d'un voilier (voile basse lorsqu'il y a plusieurs voiles à ce mât). « Je passai la nuit bord sur bord, mais sous le grand hunier et la misaine seulement, car il ventait si frais, que nous ne pouvions porter d'autres voiles. »
mât de misaine : mât à l'avant d'un voilier, devant le grand-mât, qui porte la misaine. « Le maître d'équipage est à la barre, son regard fixé sur la proue pour y découvrir, à travers les cordages du mât de misaine, sa route. »
de misaine : relatif au mât de misaine. Étai, hauban, hune de misaine.

laudatif

qui loue, qui exprime une louange (=louangeur, élogieux). Discours, terme laudatif; phrases, paroles laudatives. « Le journaliste se répandit en effusions laudatives. »

histrion

acteur / mime qui jouait des farces grossières, les satires. Bouffon.
Moyen Âge : acteur ambulant, baladin.
péj.: comédien. Histrion vulgaire; misérable, vil histrion.
p. ext: celui qui joue un rôle, se donne en spectacle.
histrionesque : digne d'un histrion. « Pourquoi ne se lassait-il pas de ses bavardages, de son monologue histrionesque? »
histrionique : qui se rapporte à l'histrion. « Sa carrière histrionique » >> névrose histrionique = névrose de l'acteur.
histrionisme : goût poussé jusqu'à la manie de jouer la comédie; théâtralisme; cabotinage. « Il ébaubit les hommes rangés de l'Ordre Moral, par un histrionisme de carrefour. »

marquise

marquise auvent vitré placé au-dessus de la porte d'entrée, du perron d'un bâtiment, ou au-dessus d'un quai de gare, et qui sert d'abri.
toile tendue au-dessus de l'entrée d'une tente ou d'un édifice, destinée à garantir de la pluie ou du soleil.

anfractuosité

anfractuosité cavité profonde et irrégulière. « Les anfractuosités des rochers. »
fig. : « Quand le malade fait une objection, c'est seulement, pour obliger le médecin à bien tenir compte de tout, et à diriger sa science infaillible dans toutes les anfractuosités du problème. »

billebarrer

fam.: bigarrer par un mélange bizarre de diverses couleurs. « On a billebarré ce mur d'une étrange façon. »

noosphère

[du gr. noos, "intelligence", "esprit" + sphère] philos.: couche pensante (humaine) de la Terre, constituant un règne nouveau, un tout spécifique et organique. « La noosphère est la troisième phase du développement de la Terre, après la géosphère (matière inanimée) et la biosphère (vie biologique). »
noosphérique : relatif à la noosphère. « Nous n'avons encore aucune idée de la grandeur possible des effets "noosphériques". La résonance de vibrations humaines par millions! Toute une nappe de conscience pressant sur l'Avenir en même temps! »

incréé

qui existe sans avoir été créé. « Il est aussi absurde de dire que Dieu a créé l'univers que d'affirmer que l'univers a créé Dieu. Ils ne sont qu'un et coexistent, incréés, depuis toujours. »
théol.: sagesse incréée = fils de Dieu, Dieu lui-même. « Ô vivants, ne blasphémons point. Qu'importe à l'Incréé qu'une ombre lui montre le poing! »
littér.: qui n'est pas créé, qui n'a pas été formulé. « J'imagine ce poète un esprit plein de ressources et de ruses, faussement endormi en plein centre imaginaire de son œuvre encore incréée. »

marcescent

marcescent[du lat. marcescere, «se flétrir, se faner»]
qui se flétrit sur la plante sans s'en détacher. Arbre à feuilles marcescentes. « Les chênes, les châtaigniers, les charmes et les hêtres sont des arbres à feuillage marcescent, car ils conservent leurs feuilles sèches une bonne partie de l’hiver. »
qui (ou dont le feuillage) se fane et se dessèche. Carotte marcescente ; chêne marcescent. « Aux fleurs marcescentes du minuscule parterre, elle laisse un pitoyant regard. »

ophiolâtrie

ophiolâtrieculte des serpents (du grec ancien ophio, serpent). « L'ophiolâtrie de l'Egypte ancienne explique qu'un grand nombre de divinités étaient représentées par des serpents. »

satyriasis

exagération morbide des désirs sexuels de l'homme (=nymphomanie de l'homme).
satyriase (=satyriasique) = atteint de satyriasis.

voussure

voussure courbure d'une voûte ou d'une arcade; en partic., portion de voûte qui raccorde un plafond avec la corniche d'une pièce. « Les muses de stuc assises, une lyre à la main, dans la voussure du plafond. »
p. anal.: courbure d'une chose dont la forme rappelle celle d'une voûte. « Il avait l'échine étroite et maigre, avec une voussure en partie naturelle et en partie acquise. »
archit.: partie cintrée surmontant une porte ou une fenêtre. « Une poterne basse à voussure de brique. »

flexueux

flexueux [bot.] qui est courbé, fléchi plusieurs fois en divers sens dans sa longueur. Tige flexueuse, pédoncule flexueux (=sinueux). « Le saule, qui trouve dans l'humidité du sol de quoi alimenter son bois flexueux. »
fig., littér.: qui ondule, serpente(=sinueux, ondoyant). « La grande femme folle et vague avec son visage de fée! Plus vaine que l'eau qui fuit, plus que le Rhin flexueuse. » « Nos sentiments, même les plus indurés, sont mobiles et flexueux. » « Lignes infiniment flexueuses de la marche des sociétés humaines. »

réifier

transformer en chose (=chosifier). « Le sexisme contribue à réifier la femme. » « Le xénophobe tend à réifier l'autre, à refuser de le considérer comme un semblable parce que ses croyances ou sa culture diffèrent. »

réification « La légalisation du clonage thérapeutique conduit à une réification de l'embryon humain. »

piège à miel

piège à miel technique d'espionnage consistant à séduire l'adversaire dans le but de le compromettre ou de lui soutirer des informations. « L'affaire Mata Hari, l'un des pièges à miel les plus célèbres. »
[réseaux informatiques] méthode consistant à appâter les attaquants dans de fausses failles afin de les neutraliser (=pot de miel). « Un bon moyen de piéger les robots spammeurs est d'ajouter aux formulaires un champ pot de miel, masqué, destiné à ne pas être rempli, du moins par un humain. »

parthénogénèse

[du gr. parthenos, "vierge" + suff. genèse] reproduction monoparentale à partir d'un individu femelle. Mode de reproduction caractéristique de certains angiospermes (ex: pissenlits), insectes (ex: abeilles, fourmis), poissons et reptiles. « La parthénogenèse expérimentale a été étendue aux Batraciens par Bataillon, qui a fait développer des oeufs vierges de grenouille en y introduisant un globule sanguin avec une fine aiguille. »
fig. « Paul Valéry cherche à accéder au lieu mystérieux de la naissance de nos idées, à cet instant pré-représentatif avant que l’idée n’apparaisse dans sa forme hors du magma de la pensée. C’est ce qu’il appelle la parthénogenèse intellectuelle, c’est-à-dire ce moment de division de l’unité de la pensée en idées multiples. »

cartahu

[mar.] filin léger servant à divers usages. « Du linge accroché à un cartahu voudrait sécher. »
cordage passé dans une poulie servant à monter ou à descendre des objets du bord ou des hunes. « Le nœud de chaise est une boucle solide qui sert, comme son nom l'indique, à soutenir un homme hissé dans la mâture à l'extrémité d'un cartahu. »
arg.: marin expérimenté, endurci.

escarboucle

escarboucle pierre précieuse, variété du grenat rouge foncé brillant d'un éclat vif. Briller, luire comme des escarboucles.
p ext.: toute pierre précieuse brillant d'un vif éclat.
pièce héraldique représentant une pierre précieuse projetant huit rais aux extrémités fleurdelisées. « L'escarboucle embrasse le champ de l'écu. »

sollicitude

soin plein d'affection. « Il l'aida tout le jour. Il était d'une patience, d'une sollicitude qui la touchaient. »

sépulcral

sépulcral qui est propre au sépulcre. Caveau, vase sépulcral; cérémonie, colonne, inscription, pierre, urne sépulcrale. « Même, dans le pourtour de l'abside, jusque dans les cryptes sépulcrales, s'éveillaient des rayons. »
lampe, lanterne sépulcrale = lampe, lanterne que l'on tient allumée près d'un tombeau. « L'oeil hagard, les cheveux hérissés, il portait une lampe sépulcrale. Ma terne prunelle ne voyait que des lanternes sépulcrales sur une voûte de pierre. »
qui évoque le tombeau, la mort. Silence sépulcral; lueur, odeur, solennité sépulcrale. « Le contact, froid, gluant, sépulcral, de la paroi d'argile. »
triste, sinistre, lugubre. « Le sol mineur sépulcral, jaillit, sur un fulgurant sol majeur d'en haut, le cri de résurrection du ténor. »
dont l'aspect est spectral, fantomatique. Visage sépulcral; silhouette sépulcrale.
voix sépulcrale = qui semble venir de la tombe, de l'au-delà; voix grave, sourde, caverneuse. « Sa voix grave et sépulcrale. »

rinceau

rinceau ornement architectural en forme de rameau recourbé ou enroulé. Rinceaux contournés, fleuris; rinceaux gothiques; rinceaux d'or; rinceaux de fleurs, de feuillages; fenêtre à rinceaux. « Les portes sont décorées de rinceaux gracieusement enroulés, martelés et ciselés. » « Pièces de vaisselle décorées de lambrequins et de rinceaux bleus. »
support de métal en forme de branche recourbée destiné à retenir les rideaux.

atavisme

[biol.] réapparition chez un descendant d'un caractère quelconque des ascendants, caractère demeuré latent pendant une ou plusieurs générations intermédiaires. Le phénomène de l'atavisme; un lointain atavisme; tel trait réapparaît par atavisme. « Quelle manifestation irréfragable de l'atavisme! Il avait absolument les mêmes yeux que son trisaïeul maternel. »
p. méton.: trait ainsi réapparu. « Un atavisme de cannibale, retrouvé intact chez un civilisé. »
p. ext.: transmission continue, de génération en génération, des caractères héréditaires, physiques ou moraux. « L'atavisme est une loi fatale, qui nous fait ressembler à nos lointains ancêtres. »
p. méton.: ensemble des caractères héréditaires d'une race : « Ses sourcils arqués comme je ne les avais jamais vus entouraient les globes de ses paupières comme un doux nid d'alcyon. Des races, des atavismes, des vices reposaient sur son visage . »
instincts héréditaires : « Persuadé, comme je le suis, des lois de l'atavisme préhistorique, je m'efforçais, par cette sensation de la marche forcée et celle des hauteurs, d'éveiller en moi l'esprit rudimentaire de la brute ancestrale, de l'homme des cavernes dont je descends. »
p. anal.: transmission à l'intérieur d'une communauté humaine, d'une façon de vivre, d'un savoir-faire. Faire une chose par atavisme : « Cette terre qu'ils aiment, et que par atavisme ils savent cultiver mieux que quiconque. »
p. méton.: cette façon de vivre transmise, habitudes ancestrales : « De lointains atavismes transmis par les meuniers du néolithique. »

stercoraire

stercoraire relatif aux matières fécales. (=stercoral). « Me voici revenu aux origines, à la virginité du monde et à son prodigieux gaspillage de fécondations, de déchets, de matières stercoraires. »
scatologique. Imaginations stercoraires. « Le grand plaisir de causerie de la société, ce sont les plaisanteries stercoraires. Oui, la merde, les pets, c'est le fond de la gaîté. »
fig.: répugnant, ignoble. « Ce n'est pas de la colère que j'éprouve en voyant l'envie qu'elle a d'aller picorer dans cette musique stercoraire. C'est du chagrin. »
qui croît, qui vit sur les excréments, le fumier. Insecte, plante stercoraire.
psych.: pervers sexuel dont l'émotion érotique est liée à la vue, à l'odeur ou à la manipulation de matières fécales. « La perversion des stercoraires se relie directement au fétichisme du corps et est souvent associée au masochisme. »

lapidaire

lapidaire celui qui travaille les pierres précieuses, ou en fait le commerce. Atelier d'un lapidaire. « Un lapidaire imaginatif tailla cette pierre en forme de dragon aux ailes déployées. »
p métaph.: artiste ciseleur du mot, du fond et de la forme d'une œuvre littéraire (=orfèvre). « Le parallèle est créé entre le modelage de la langue et l’élaboration soigneuse d’un bijou. Ainsi le lapidaire est celui qui forge la pierre précieuse ou coupe les mots et les phrases de ses mouvements précis et délicats. »
qui a rapport aux pierres. Chimiste, négociant lapidaire. Musée lapidaire. « Une chapelle ciselée sur tous les angles, vrai bijou d'orfèvrerie lapidaire. »
style lapidaire : style employé dans les inscriptions gravées sur la pierre. P. ext.: style d'écriture concis et nerveux, qui pourrait être gravé sur la pierre. Déclaration, formule, phrase, style lapidaire.
fig. qui frappe d'une manière percutante, comme un jet de pierres. « En France, qui protège le faible récolte une moisson d'injures lapidaire. »

lapidairement : d'une manière lapidaire. Exprimer, conclure lapidairement.

lapideux : qui est de la nature de la pierre. « Des montagnes qu'on pourrait classer en deux espèces : les sablonneuses et les lapideuses. »

crural

cruralqui concerne la cuisse ou la jambe. Muscle crural; artère, veine crurale. « Quatre à quatre monter l'escalier, quel bonheur crural! »

Rodinia

Rodinia"terre mère" en Russe. Rodinia est le nom du supercontinent formé il y a environ 1.100 millions d'années, ancêtre d'un autre super-continent, la Pangée, lui-même ancêtre des continents actuels.
« La première grande glaciation, provoquée par la dislocation du supercontinent Rodinia, il y a 715 millions d'années. »
Haut de page