Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

corallin

corallinlitt.: rouge comme le corail. Lèvres corallines.

ultima Thulé

[de "Thulé", nom d'une île mythique à l'extrême nord de l'archipel britannique] région la plus septentrionale du monde connu. « Le Groenland, terre reculée que l'on nommait autrefois "Ultima Thulé". »
► Le mythe de Thulé rejoint celui d’Hyperborée, île située par-delà les souffles de « Borée », le vent du nord.
p ext.: lieu lointain, mystérieux et inconnu.
fig.: but ou idéal le plus loin (≈nec plus ultra). « Faust amène son compagnon à l'Ultima Thulé de l’esprit humain. » « L'ultima Thulé de la jouissance. »

uchronie

uchronie [philos.] histoire refaite en pensée telle qu'elle aurait pu être et qu'elle n'a pas été.
en littérature, cela consiste à réécrire l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. Roman uchronique. « Une énième uchronie sur la Seconde Guerre mondiale. » « L'uchronie est un bon moyen de comprendre notre tumultueux présent. »

étamine

étamine organe mâle de la fleur. La plupart des fleurs sont hermaphrodites : elles ont un pistil (partie femelle, qui reçoit le pollen) et des étamines (partie mâle, qui libère du pollen).
étoffe légère et souple utilisée dans la confection de vêtements, rideaux, voiles, drapeaux, etc. Étamine noire; étamine de coton; drapeau, robe d'étamine. « Un rideau de grosse étamine retenait les mouches et laissait passer l'air. » « Ombres majestueuses, effacées par l'étamine des voiles noirs. »
filtre formé d'étoffe non croisée, servant à passer des liqueurs, des sauces, etc.
fig. passer, trier à, par l'étamine : soumettre à un examen critique très pointilleux, faire subir une sélection très sévère. « Le premier sot venu vous prend, vous examine, et vous fait à son gré passer par l'étamine. » « Des œuvres triées à l'étamine, distillées par des cerveaux tourmentés et subtils. »
p. méton.: rudes épreuves, traitements, procédés pénibles. « Quelles étamines! » « Vous me faites subir de rudes étamines. »

janséniste

janséniste partisan du jansénisme, doctrine chrétienne sur la grâce et la prédestination, selon laquelle, sans tenir compte de la liberté et des mérites de l'homme, la grâce du salut ne serait accordée qu'aux seuls élus dès leur naissance. Théologien janséniste; esprit, parti, secte janséniste. « Les jansénistes aiment mieux la règle que le bien; les jésuites préfèrent le bien à la règle. » « Dans les provinciales, le janséniste Blaise Pascal prend parti contre les jésuites. »
propre, relatif au jansénisme. Doctrine, école, querelle janséniste; austérité, piété janséniste; principes jansénistes. « Si loin que je me sente aujourd'hui du rigorisme janséniste, je ne puis oublier qu'autrefois Pascal était mon maître à penser. »
qui offre un caractère d'austérité, de rigorisme excessif (=intransigeant, puritain, rigoureux, austère). Éducation, morale janséniste. « La sévérité janséniste du directeur. » « L'intérieur sévère, janséniste, de la maison paternelle. »
p. anal. « Le judo, sport janséniste, fondé sur le respect, l'humilité et le dépassement de soi. »
reliure janséniste : reliure très sobre, sans ornement.

béguinage

béguinage communauté de béguines (religieuses n'ayant pas prononcé de voeux perpétuels). Le béguinage de Bruges. « De par sa vocation, le béguinage est un endroit très calme, propice au recueillement. »
fam. et péj.: dévotion outrée et affectée. « Elle donne dans le béguinage »
péj.: béguine = bigote.

umami

umamicinquième saveur de base, après le sucré, l’acide, l’amer et le salé.
L'umami est lié au glutamate, acide aminé naturellement présent dans de nombreux aliments (ex: parmesan, tomate, boeuf, sauce soja) et également utilisé comme additif alimentaire ("exhausteur de goût").
« Si, pour les Occidentaux, les quatre saveurs fondamentales sont le sucré, le salé, l'acide et l'amer, il existe pour les Japonais une cinquième saveur essentielle : l'umami, qui signifie “goût savoureux”. »
« Le monoglutamate de sodium, utilisé dans la cuisine asiatique comme exhausteur de goût pour obtenir la saveur umami. peut causer une intolérance appelée "syndrome du restaurant chinois ". »

évaltonné

[souvent au fém.] désinvolte; étourdi, évaporé. « Elle a la réputation d’une évaltonnée, d’une fille facile. » « Qui est cette évaltonnée à la crinière flottante ? » « On s'est groupé par âges, les enfants devant, la jeunesse évaltonnée au milieu et les vieux sages derrière. »

chafouin

personne petite, fluette et à la mine sournoise, comme une fouine. Un petit chafouin; une mine de chafouin. « Le Censeur, le chafouin, la face subitement maigrie et jaunie, les yeux fureteurs, enregistrait les délits, pointait les coupables. »
[visage] sournois, rusé. Un air chafouin; une figure, une mine chafouine.
chafouinerie = sournoiserie. « Chez un novice bénédictin, aucune trace de chafouinerie, de bigoterie, de pharisaïsme, de componction. »

boulingrin

boulingrin[de l'anglais "bowling-green" : pelouse du jeu de boules]
parterre de gazon souvent entouré de bordures, caractéristique des parcs de châteaux et des jardins publics. « Des boulingrins tantôt unis et simples, tantôt contrastés et garnis de fleurs. » « De "bowling-green", tapis vert à rouler une boule, nous avons fait boulingrin. On a aujourd'hui ce pré-là dans sa maison ; seulement on le met sur une table, il est en drap au lieu d’être en gazon, et on l'appelle billard. »
taillé en boulingrins : taillé comme le sont les arbustes qui entourent les boulingrins. « Un château entouré d'ifs taillés en boulingrins. »

causeuse

petit canapé bas, le plus souvent capitonné, à dossier cintré, où peuvent s'asseoir deux personnes en particulier pour converser. « La profonde causeuse de la vieille dame est encore là et des bergers sourient à leurs bergères dans le rose fané des camaïeus. »

vertébrer

fig.: charpenter, structurer. « Un seul reproche: les entrées, salades diverses de crustacés ou marinades de poisson, ne suffisent pas à vertébrer une carte. On attend un peu plus de création. C'est la danse qui m'a vertébrée. »

ormeau

ormeau jeune orme. Haie d'ormeaux. « Le clair carillon s'envolait sous les petits ormeaux du chemin de halage. »
orme champêtre. Des ormeaux, ces pauvres ormeaux classiques, dédaignés des poëtes de nos jours, et bien déchus du haut rang où la rime les avait mis! Près le débarcadère une allée de vieux ormeaux à tronc large, à branches diffuses, sous lesquels des fillettes dansent au son du violon.
p. méton.: bois de cet arbre. « Des sabots d'aulne ou de hêtre pour les hommes, d'ormeau ou de noyer, fibre plus noble, pour la femme. »
mollusque marin gastéropode, comestible, à coquille aplatie et nacrée (= haliotis, haliotide, oreille de mer). « On retourne les pierres à marée basse pour chercher des ormeaux haliotis. »

scabieuse

scabieuse plante herbacée, annuelle ou vivace à fleurs bleu mauve, parfois roses, blanches, pourpres, groupées en capitules, dont il existe de nombreuses espèces sauvages ou cultivées.
de la couleur bleu mauve de ces fleurs. « Et sous vos yeux de scabieuse Là-bas se dressait, soucieuse, La façade de l'Odéon. La duchesse de Nevers, robe de velours scabieuse garnie de renard bleu. » [couleur]

yatagan

sabre à lame recourbée utilisé dans l'ancienne Turquie (=ataghan). « À coups de yatagans et de masses d'armes, les mamelouks achevaient les malheureux. »

hétaïre

courtisane grecque d'un rang assez élevé. « Aux époques très cultivées et très raffinées, au siècle des hétaïres en Grèce... »
p. ext., littér.: femme vénale (=prostituée). « La chambre rose, à falbalas dignes d'une hétaïre. »

manteau d'arlequin

au théâtre, trompe-l'oeil imitant des rideaux ouverts sur les côtés. Il permet d'augmenter ou de diminuer la taille de la scène visible en déplaçant les panneaux sur lesquels on a peint les draperies.
en manteau d'arlequin : bigarré, bariolé. « Paysage en manteau d'Arlequin. » « L'Amérique "multiraciale" en manteau d'Arlequin. »

sportule

[antiq. romaine] don que les patrons faisaient à leurs clients.
aumône, don versés avec régularité. « Des chiens qui viennent réclamer la sportule à la porte des cuisines. »
gratifications (illicites), pots-de-vin versés avec régularité. « Il versait mensuellement à son protégé la sportule des fonds secrets. »
sportulaire : personne qui reçoit des gratifications (illicites), des pots-de-vin versés avec régularité. « Il empocha le louis d'or, avec la tranquille sérénité d'un sportulaire qui prend son dû. »

s'étioler

devenir chétif, malingre. Perdre de la vigueur. « Sa santé s'étiole » « Leur relation amoureuse finit par s'étioler. » « Combien de jeunes talents confinés dans une mansarde s'étiolent et périssent faute d'un ami. »

synopsie

synopsieforme de synesthésie où la perception d'un son entraîne la perception d'une couleur (= audition chromatique ou colorée).
« En entendant ou en lisant une phrase, je vois les mots colorés déambuler devant moi comme sur un écran... Je me souviens de la couleur du nom d’une personne avant de me rappeler comment elle s’appelle : Anna est rouge et vert foncée et son anniversaire est violet blanc, ce qui ne peut être que le premier mai. »

derechef

une seconde fois, de nouveau. « Sa première tentative a échoué, il tente le record derechef. » « Victor embrassa derechef la comtesse, et s'élança hors du logis. »

rudéral

rudéral[du lat. rudus, déblais, décombres] qui pousse sur les décombres, les tas d'ordures. Végétation rudérale. « Les orties sont des plantes rudérales. » « En été, il n'y a guère que les bruyères arborescentes, les arbousiers et autres rudérales qui résistent. »

infrangible

qui ne peut être brisé, détruit (=incassable). « On décelait en lui une détermination pareille à l'onyx et aux pierres infrangibles. »
fig.: « Existe-t-il, indépendant de l'homme, un principe moral infrangible ? » « Pressuré par d'infrangibles remords. »

volubile

qui parle beaucoup, vite et avec aisance. Parler de façon volubile; explication volubile. « D'une voix volubile, elle raconte son histoire. » Fig.: « le bruit volubile des eaux qui descendent vers la terre. »
plante dont la tige grêle s'enroule autour des corps voisins (ex: liseron, houblon, glycine).

illuner

illuner pronom.: être éclairé par la lune. « La nuit tombe, la plaine s'illune. » « Quand, lavé des odeurs du jour, le jardinet derrière la maison, en hiver, s’illunait. »
illuné : éclairé par la lune. « Le sommeil bleu des rideaux illunés. »

zététique

zététique qui cherche, qui examine ; qui a pour objet une recherche. L'« école des philosophes zététiques » désigne l'école des sceptiques grecs.
méthode philosophique qui consiste à rechercher la solution d'un problème en le supposant résolu et en remontant de cette solution jusqu'aux termes initiaux en vérifiant le bien-fondé de chaque étape.
étude rationnelle et pragmatique des phénomènes paranormaux, des pseudosciences et des thérapies étranges (=scepticisme). « Les zététiciens, ou sceptiques, voient en la parapsychologie une pseudo-science peuplée de charlatans. »

ilote

ilote antiq.: esclave des Spartiates, chargé des travaux ruraux, dont la condition était particulièrement pénible.
personne en état de dépendance vis-à-vis d'une autre. « Ma belle-mère, cette malheureuse ilote, absolument terrorisée par les gros sourcils noirs et la barbe blanche de son vieux fleuve d'époux. »
personne réduite à la misère, à la déchéance physique ou morale. « Des nations entières sont devenues des espèces d'ilotes par l'usage immodéré de l'opium et de l'alcool. »
ilote ivre [p. réf. à la tradition d'enivrer les ilotes pour inciter, par le spectacle qu'ils donnaient, les enfants à la sobriété]. « Je me sentis soudain l'ilote ivre toisé par un prince. » « Comme les Spartiates montraient à leurs fils un ilote ivre, il arrive que je lui montre mon pays, pour qu'elle voie ce qu'elle ne doit pas être. »

ilotisme
condition d'une personne en état de dépendance vis à vis d'une autre, ou réduite à la déchéance physique ou morale. « Sa femme, qu'il avait réduite à un ilotisme complet. » « l'immense majorité de l'humanité, condamnée à l'ilotisme intellectuel... »
Ilotiser
réduire à l'état d'ilote. « Nous serons très prochainement, nous chrétiens, domestiqués, ilotisés, réduits en servitude. »

vespéral

vespéraldu soir. Lumière, ombre, brise vespérale. Oraison vespérale. « Les ardoises des toits luisent dans la lumière vespérale. » « Le journal télévisé du soir, notre cérémonial vespéral national. »

nitescence

nitescencelueur, éclat. « Elle irradiait une sorte de nitescence langoureuse qui faisait tourner les têtes. » « La nitescence que donnent au teint l'air pur des montagnes et le reflet des neiges... »

nitescent : lumineux, éclatant. « La beauté nitescente de Calixte, marchant dans l'éclat solaire d'un jour d'été. »

suivez-moi-jeune-homme

suivez-moi-jeune-hommeruban qui pend au derrière du chapeau ou de la robe d'une femme. « Son chapeau faisait sourire à cause du "suivez-moi jeune homme" dont elle l’agrémentait. »

guerre picrocholine

conflit absurde et ridicule. « Une escarmouche supplémentaire dans la guerre picrocholine qui oppose les buralistes aux autorités sanitaires. »
dans le roman Gargantua de Rabelais, Picrochole (nom formé à partir du grec pikros, "piquant, amer", et kholê, "bile") est l'exemple type du mauvais roi, par opposition au bon roi, représenté par Grandgousier, père de Gargantua. Son attitude colérique et belliqueuse est à l'origine de la locution "guerre picrocholine".
la guerre picrocholine est un moyen pour Rabelais de dénoncer l'impérialisme guerrier de Charles Quint.

libation

acte qui consiste à répandre un liquide (vin, huile, lait p. ex.) à l'intention d'une divinité. « Offrir une libation. »
liquide destiné à cet acte. « Répandre, verser la libation. »
gén. au plur., fam.: fait d'absorber de l'alcool de façon abondante et répétée. « Faire des libations ; de fréquentes libations de vin de Bordeaux animèrent cette discussion ; Sa journée se passa en libations et en adieux. »

devers

vers, du côté de. « Voilà deux jolies dames qui viennent devers nous. » « Les enfants jouent devers le hameau. »
l'autre côté. « Sur le devers de la pente. »
fig.: « quarante ans est le commencement du devers, le commencement de l'autre versant. »
aux environs de. « Devers la journée où votre fils naquit dans la paille et le son. »

par devers :
en la possession de. Conserver de l’argent par-devers soi. « Convaincu que les Juifs détenaient par devers eux l’or et l’argent dont ses caisses étaient privées... »
en présence de qqn., devant. « Se pourvoir par-devers le juge. » « Elle aimait la manière affectueuse et honnête dont j'usais à son égard par devers le monde. »
par devers soi = quant à soi. « Je suis, par devers moi, tout triste à l'idée de la quitter. » « Peut-être se demandaient-ils par devers eux où je puisais la force de résister. »

dystopie

dystopieLa dystopie est le contraire d'une utopie (contre-utopie) : plutôt qu'une société idéale, elle décrit une société organisée de façon à rendre impossible le bonheur de ses citoyens. « Cette histoire apocalyptique d'anticipation est construite sur le principe de la dystopie. »
Le Meilleur des mondes d'Aldous Huxley, 1984 de George Orwell, Hunger Games de Suzanne Collins sont des romans dystopiques.

oreillard

oreillard qui a de longues oreilles.
la gent oreillarde = les lapins.
animal à grandes oreilles

délices de Capoue

en 215 avant JC, Hannibal et ses soldats hivernèrent dans la ville italienne de Capoue, connue pour sa douceur de vivre. Ils y prirent goût et perdirent l’habitude du combat, ce qui leur valut d'être battus par les Romains.
par ext.: situation particulièrement agréable, propre à faire oublier ses devoirs et obligations. « S'endormir dans les délices de Capoue. »

émerillon

émerillon petit rapace diurne du genre des faucons, que l'on dressait autrefois pour la chasse. « Les faucons et les émérillons s'ennuient sur le poing des écuyers. »
p. comp.: « figure violente de santé, cheveux noirs, œil d'émérillon... »
gros hameçon utilisé pour la pêche au requin. « Les pêcheurs jettent l'émérillon à la mer; et bientôt ils amènent à bord un énorme requin, ennemi juré du matelot. »
s'émerilloner, émerillonné : prendre une humeur gaie, un éclat plus vif (comme l'œil perçant de l'émerillon). « De grands yeux bruns encore un peu timides, qui ne demandent qu'à s'émérillonner. » « Il devient galant, égrillard; son œil s'émerillonne ».

syllogisme

syllogismeénoncé de deux propositions supposées vraies (nommées "prémisses") pour en tirer une conclusion logique. « Tous les hommes sont mortels. Or Socrate est un homme, donc Socrate est mortel. »
introduite par Aristote, la syllogistique (science des syllogismes) est l'ancêtre de la logique mathématique moderne.

syllogisme juridique : mode de raisonnement déductif des juristes en trois étapes : le rappel de la règle de droit, le rappel des faits, l’application de la règle aux faits.

palingénésie

de palin, "nouveau", et genesis, "génération", "naissance".
régénération, renaissance, résurrection.
retour éternel des mêmes événements, la renaissance des mêmes individus dans l’humanité, ou l’accès de l’âme à une vie supérieure.
p.anal.: transformation profonde et salutaire d'un individu ou d'un groupe d'individus qui s'apparente à une totale renaissance. « Ma convalescence merveilleuse fut une palingénésie. Je renaquis avec un être neuf, sous un ciel neuf et au milieu de choses complètement renouvelées. »
philos.: doctrine selon laquelle l'histoire des peuples est la reproduction d'une même suite de révolutions dont la succession tend à réaliser une fin générale et providentielle de l'humanité.

palingénèse : apparition, chez l'homme ou l'animal, de caractères morphologiques hérités d'ancêtres éloignés et qui n'étaient pas manifestes chez les individus des générations intermédiaires.

palingénésique : qui concerne la palingénésie. Dogme palingénésique.
p. plaisant.: propre à refaire, à reconstituer un homme. Dîner palingénésique.
adepte de la palingénésie. « Les palingénésiques, mythiques et autres panthéistes, qui croient échapper au formidable anathème... »

grandiloquent

qui s'exprime d'une manière pompeuse, emphatique. « Orateur grandiloquent. »
qui est pompeux, emphatique. Discours, style, ton grandiloquent; mots grandiloquents; phrases grandiloquentes. « Beaucoup d'anarchistes finirent par se lasser de lire toujours les mêmes malédictions grandiloquentes lancées contre le régime capitaliste. »

frondaison

frondaison pousse des feuilles sur les arbres et arbustes (= fronde). L'époque, le temps de la frondaison; une frondaison précoce, tardive.
(souvent au plur.) branches et feuilles d'un arbre ou p. ext. d'un bois, d'une forêt. Une frondaison abondante, exubérante, luxuriante ; les vertes frondaisons. « Ce figuier descendant peut-être de celui sous la frondaison duquel Adam se réfugia après avoir mangé la pomme défendue. »
p anal.: « Cette féconde et exubérante frondaison urbaine. »

exèdre

exèdre(fém.)
antiq.: salle de conversation, située en arrière d'un portique d'une riche demeure ou d'un édifice public, où se réunissaient les philosophes et les rhéteurs. « Les exèdres couverts de dômes magnifiques, s'emplissaient vaguement des clameurs du dehors. »
petit édifice indépendant constitué par un banc de pierre semi-circulaire abrité d'une voûte.
banc semi-circulaire situé dans l'abside de la basilique chrétienne.
banc de pierre semi-circulaire ornant un jardin. « C'était une maison assez vaste, qu'entouraient des jardins ornés de statues et d'exèdres. »

agonistique

antiq.: relatif à l'art des athlètes, à l'agonistique => Jeux agonistiques : où il y avait des combats de gladiateurs ou d'autres athlètes.
philos.: relatif à la lutte, notamment à la lutte pour la vie.
[en parlant de doctrines] favorable à la lutte; qui recommande la lutte et y voit l'instrument du progrès. « La vocation agonistique de l'homme. »

darse

darsebassin rectangulaire destiné principalement à l'accostage des cargos.
Dans les grandes zones portuaires industrielles, les darses sont séparées par des môles ou des traverses, et implantées en épi par rapport au chenal d'accès. « La darse du port de Saint Nazaire »

rayonne

rayonne soie artificielle. « La soie naturelle a un dangereux concurrent, la rayonne. » « ♪ Marcia, elle danse sur du satin, de la rayonne, du polystyrène expansé... »
p. méton.: fil ou tissu de rayonne. Rideaux de rayonne.

ancillaire

qui se rapporte, qui a trait aux servantes (souvent péj.). « On vit se succéder chez la marquise les plus déconcertants spécimens ancillaires. » « Il n'y a qu'elle qui sache porter un vrai chignon de bonne, et des chapeaux ancillaires. »
amours ancillaires : relations galantes ayant pour objet des servantes. « ces amours ancillaires lui semblaient, par leur peu d'importance, échapper à toute espèce de reproche. »
qui manifeste un penchant pour les "amours ancillaires" : « Horace était grossier et proche par ses chansons bachiques de notre ancillaire Béranger. »

folliculaire

vieilli, péj.: journaliste sans talent et sans scrupules. « Vaugoubert n'a pas eu à faire face seulement aux intrigues de couloirs mais aux injures de folliculaires à gages qui plus tard, lâches comme l'est tout journaliste stipendié, ont été des premiers à demander l'aman... »

bénéolent

litt.: qui exhale une odeur agréable, un bon parfum (=odoriférant). Condiments bénéolents ; herbes bénéolentes.
iron. et péj. : « Tu n'es pas ce qu'on appelle un arbre bénéolent et aimable et Mme Bavoil te déteste, car elle te reproche d'être inutile et de puer. »

rubigineux

rubigineux couvert de rouille. Métal rubigineux.
litt.: de couleur rouille. « Des nymphes aux longues tresses rubigineuses. » [couleur]

madrigal

chez les poètes mondains du 17ème siècle, pièce de poésie consistant en une pensée exprimée avec finesse en quelques vers de forme libre et prenant souvent, à l'égard d'une femme, la tournure d'un compliment galant. « Je connais tous les tons de la gamme du rose, mais le rose qui monte à votre front nacré, au moindre madrigal qu'on vous force d'entendre, de la fraîche palette est le ton le plus tendre. »
compliment, propos galant adressé à une femme.
Haut de page