Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« Ma patrie, c'est la langue française »  — Albert Camus.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)

agélaste



[du grec "a", privatif, et "gelos", rire] qui ne rit pas ou n’a pas le sens de l’humour. « Lors de son passage dans l’espace cosmique, l’âme du véritable agélaste ne saura pénétrer en paradis. »

gaupe

gaupe



prostituée de bas étage; p. ext. femme dévergondée, d'une conduite lamentable (=garce, putain). « Les prunelles quémandeuses des gaupes de faubourg. »
femme malpropre et désagréable (=souillon).

claquemurer



enfermer très étroitement. « Le froid très vif claquemure davantage les gens dans leurs maisons ; j'ai souvent remarqué que notre vie leur semble claquemurée ; rien de voyant, rien de décolleté : Je veux une robe montante, claquemurant ma grâce et ma beauté ; claquemuré dans un ordre établi. »
p. ext.: cacher, obscurcir. « à plus forte raison, une phrase d'argot, dont le sens est alors doublement claquemuré. »
pronominal: se claustrer dans un lieu exigu. « Ils s'étaient claquemurés en une cave percée d'un trou. »

argentin



son très vibrant, qui résonne comme l'argent. « On n'entendait que la voix grave et sonore du colon, et par instants le timbre pur et argentin de celle de Jenny. » « Les clochettes se mirent à tintinnabuler joyeusement avec leurs petites voix grêles, argentines ou cuivrées... »
qui a l'éclat et la blancheur de l'argent. « Sable argentin. » « La lune brillait, et nous donnait sa lumière argentine. » « Au clair argentin de la lune. »
ton argentin, peinture argentine : effet de couleur qui rappelle le blanc d'argent. « La peinture de Manet est argentine et blonde, débarbouillée des terres de momie et des jus de pipes qui ont crassé si longtemps les toiles. »

chiourme

chiourme



ensemble des rameurs d'une galère. « Esclave dans la chiourme d'une galère. »
ensemble des condamnés d'un bagne. « La chiourme de Toulon. » « Nous croisons la chiourme : prisonniers, forçats, accouplés deux à deux par de lourdes chaînes. »
p. métaph.: ensemble de personnes peu recommandables. « Ces chiourmes d'écrivains libres, recrutées dans les tavernes et les lieux suspects... »
lieu où le travail est très pénible; travail très pénible. « Tout travail accompli sans joie est une chiourme hideuse, et retombe en révolte et en douleur sur la société. »

garde-chiourme :
surveillant des forçats dans un bagne, sur une galère.
p. anal.: surveillant, personnage brutal et fruste. « La vie moderne, luxueuse, impitoyable et sceptique a fait à ces hommes comme à ces femmes des âmes de garde-chiourme ou de bandits. »

cousu de fil blanc



peu élaboré, grossier, qui ressemble à quelque chose dont les coutures seraient apparentes. Ex: « intrigue, film, roman, mensonge cousu de fil blanc ; des explications de femme cousues de fil blanc. »
>> Cousu de gros fil, de corde à puits : « ça ne prend pas avec moi, ces malices cousues de cordes à puits. »

galetas



logement situé directement sous les toits et éclairé par une lucarne ou par un châssis à tabatière.
p. ext.: logement misérable, sordide et manquant de confort (=taudis). « Arrivé à Lille dans les années 1980, il occupe d’abord un galetas sous les toits, d’où il renonce à se défenestrer craignant de tuer quelqu’un dans sa chute. »

ouroboros

ouroboros



représentation d’un serpent ou d’un dragon qui se mord la queue. « L'ouroboros est un symbole très ancien, présent dans de nombreuses cultures. »
fig.: qqch qui se répète sans cesse et n'a ni début ni fin. Éternel recommencement.
« Une légende qui perdure depuis la nuit des temps et se nourrit d’elle même, tel Ouroboros, le serpent mythique. » « Ouroboros de nos vies, jeunesse et vieillesse se rejoignent dans un infini bouclé. »

mithridatiser



immuniser contre un poison par accoutumance progressive. « Mithridatiser l'organisme contre certaines substances toxiques. »
pronominal: « je crois qu'on ne se mithridatiserait pas pour tout, pas pour la strychnine par exemple. »
fig., litt.: rendre insensible, indifférent à quelque chose. « Il était déjà si bien mithridatisé par l'habitude que, lorsqu'elle se promenait à demi nue par l'appartement, il ne levait même plus les yeux pour la regarder. » « Il était comme mithridatisé contre tout ce qui lui venait du public. »

ad hominem



l'argument ad hominem ("à l'homme" en latin) consiste à discréditer son adversaire en s’attaquant à sa personne plutôt qu’à ses propos. Argument, accusation, attaque ad hominem. « À cours d'arguments, les opposants en viennent aux invectives et aux attaques ad hominem. »

giton



jeune homme entretenu par un homosexuel (=mignon). « C'est la réunion des plus horribles choses : gitons efféminés, tribades, fellatrices. »

souffreteux



qui est dans le besoin, la pauvreté, qui manque des choses les plus nécessaires à la vie (=besogneux, misérable). Vieillesse, indigence souffreteuse; années souffreteuses.
pauvre, minable. « Ce ne sont point ces pages souffreteuses, humble labeur ignoré des jours présents, qui ajouteront quelque lustre à la renommée poétique des jours passés. »
de constitution maladive ou en mauvaise santé (=chétif, malingre, languissant). Avoir l'air souffreteux. Expression, mine, voix souffreteuse. « Je l'ai trouvé tout souffreteux. »
p. ext.: « elle est toujours très excitante avec ses yeux bistrés, sa distinction souffreteuse,.. »
[végétal] rabougri. Arbres souffreteux.
[objet] défectueux. « Il fit à son ordinateur souffreteux les réparations qu'il réclamait. »

endogène (/exogène)



qui provient de l'intérieur, qui a une cause interne.
qui a sa source dans l'organisme. Poison, protéine, affection, déficience endogène. « L'impulsivité est endogène, elle est une sorte de spasme spontané. »
qui se produit à l'intérieur. « Régulation endogène de la vie économique. » « Nous devons faire face à un terrorisme endogène, extrêmement diffus, difficile à anticiper. »

opale

opale



silice d'un blanc laiteux et bleuâtre, à reflets irisés, qui la font rechercher en joaillerie comme pierre précieuse. Opale noble, opale de feu, chatoyante ou girasol, opale arlequine.
litt.: couleur, éclat à la beauté indéfinissable, à la manière des reflets changeants de l'opale. « Voici l'aurore, une opale infinie remplit l'espace. »
d'opale : aux reflets changeants d'opale. « Ce matin, un peu avant quatre heures, tout était d'un bleu d'opale. » « Le soleil étale sa chevelure d'or et sa robe d'opale. »

opalin : qui est d'une teinte laiteuse et bleuâtre, avec des reflets irisés, comme ceux de l'opale. « Une petite bouteille d'un liquide trouble, opalin, irisé de reflets bleuâtres. »[couleur]
opalisé : qui a pris les caractéristiques, la teinte, les reflets irisés de l'opale. « De longues mains blanches aux ongles opalisés. » « Cette noire Centauresse qui galope sur les nues opalisées, à travers les régions éthérées. »

atlantisme

atlantisme



alignement (de l'Europe) sur la politique des États-Unis, fidèlement au traité de l'Atlantique nord (OTAN). « Nicolas Sarkozy délaisse le gaullo-mitterrandisme de ses prédécesseurs et cède aux sirènes de l'atlantisme, que certains nomment maintenant "néo-conservatisme". »

myrmidon



pers. de petite taille, insignifiante et sans valeur, voire prétentieuse, ridicule, et qui veut paraître supérieure. « La Justice n'allait-elle pas se charger de rembrunir ce myrmidon ? »

fenaison

fenaison



fauchage et récolte des foins. « La fenaison se prolongea fort tard dans la soirée. » « On était à l'époque de la fenaison et de l'odeur amoureuse des foins coupés. »
faire la (les) fenaison(s) : faire le fauchage et la récolte des foins.
p méton.: époque où a lieu cette récolte. « La fenaison approche. »
produit de cette récolte (=foin). « Il craignait pour le lendemain quelque pluie d'orage, et il entassait sa fenaison pour qu'elle ne fût pas délavée par l'eau. » « Parfum des fleurs d'avril, senteur des fenaisons. »

ventoyer



onduler, tournoyer sous l'effet du vent. « Le vent soulevait des écharpes de sable qui ventoyaient capricieusement. »
p. anal.: suivre une trace sinueuse. « De hauts murs, où ventoyait le lierre. »

métempsychose

métempsychose



réincarnation de l'âme après la mort dans un corps humain, animal ou végétal (=transmigration, samsara). « Pour Gérard de Nerval, qui croit à la métempsychose, le corps serait une ossature permettant à l’âme de prendre pied parmi les vivants, au sein du monde. »

nescience



littér.: absence de savoir, de connaissance (=ignorance, méconnaissance). « Les paysannes croyantes sont dégrevées du poids affreux du doute, elles possèdent la nescience presque absolue du Mal. »
nescient : qui ne sait pas, qui ignore. « Le charme est l'innocente suggestion de l'agent, l'heureuse réceptivité du patient, la mutuelle fraternisation des deux partenaires ; un enchanteur nescient qui est tout le contraire d'un hypnotiseur, un patient plutôt complice que subjugué... »

cariatide

cariatide



statue de femme, plus rarement d'homme, tenant lieu de colonne ou de pilastre et soutenant sur sa tête une corniche, une architrave, un balcon, etc.
immobilité de cariatide.
apposé avec valeur adj.: « des monstres cariatides se tordent affreusement sous l'énorme pression et font de la peine aux yeux. »
péj. [p. réf. à l'immobilité de la cariatide] femme qui se tient à l'entrée d'un mauvais lieu. « Cariatide de lupanar. » « Mlle Pynsaert était devenue une des cariatides du Nain jaune. Tous les soirs elle s'asseyait la première à la table. »

engeance



groupe, catégorie de personnes que l'on méprise. « L'engeance des marchandeurs pour qui les commerçant haussent les prix avant d'accorder un rabais. »

thuya

thuya



conifère ornemental voisin du cyprès, aux rameaux aplatis, couverts d'écailles foliaires, et aux très petits cônes. Thuya géant; thuya d'Occident; allée, haie de thuyas.
bois de ce conifère, recherché en ébénisterie pour son grain serré et sa couleur brune mouchetée. Boîte à bijoux en thuya.

rodomont



personnage fanfaron et hautain, qui se vante de prétendus actes de bravoure (=fier-à-bras). Faire le rodomont.
« Retroussant sa moustache grise et faisant le rodomont. »
qui témoigne d'un tel comportement. « Le style rodomont de Barbey d'Aurevilly me fait penser à ces enfants qui se font des moustaches avec du bouchon. »

rodomontades : propos fanfarons, attitude prétentieuse et ridicule (=fanfaronnade). « Il cherchait à intimider son adversaire par des éclats de voix, des menaces et des rodomontades. »

margouillis



boue interlope, bourbier, tas d'ordures, gâchis, désordre. « Là, une ânesse qui brait; là, un margouillis qui clapote; là, un champ de betteraves ; au premier abord, ses toiles sont un margouillis de tons bataillants et de contours frustes, un amas de zébrures de vermillon et de bleu de Prusse. »

pélagique

pélagique



relatif à la pleine mer. Courants, terrains, eaux pélagiques.
qui vit, se trouve en pleine mer. Poisson, faune, vie pélagique. « Les animaux pélagiques que mangent les baleines sont surtout de petits crustacés. »
dépôt, sédiment pélagique : dépôt constitué de boue et d'argile qui se forme au fond de la mer.

délitement



action de déliter, de se déliter.
p. métaph.: l« e délitement démocratique annoncé par Maurras a déjà amené de sinistres résultats quant à l'art dramatique français. »

ajax

ajax



guerrier intrépide et impétueux (du nom d'Ajax, roi de Salamine, qui lutta un jour entier contre Hector). « Cet ajax homérique a conquis sa gloire au fil des combats »
danse d'Ajax = danse où l'on imite la fureur d'Ajax.
acronyme d'Asynchronous JavaScript and XML, architecture informatique utilisée pour construire des applications et sites web dynamiques.

étiage

étiage



niveau moyen le plus bas d'un cours d'eau, parfois marqué par un zéro pour mesurer la hauteur des eaux au-dessus de ce point au moyen de chiffres inscrits sur une échelle. « Les eaux sont au-dessous de l'étiage. » « Les eaux accrues par les pluies s'étaient encore élevées d'un pied au-dessus de l'étiage. »
abaissement exceptionnel du débit d'un cours d'eau. « Il n'y a pas vraiment d'avantage à provoquer une crue extrême ou un étiage très prononcé sur ces cours d'eau. »
fig.: niveau, degré le plus bas de quelque chose. « Abruti, vieilli, sentant ma pensée à son étiage. »

punique



Qui est relatif aux colonies phéniciennes d'Afrique et principalement à Carthage (ancienne cité prospère de Tunisie) et aux Carthaginois. « Les habitants des terres puniques se distinguaient surtout par leur génie commerçant. »
Guerres puniques : les trois guerres des Romains contre Carthage. « J'étais à deux doigts de ma perte, comme Rome aux pires temps des guerres puniques. »
Carthage a été détruite à l'issue de la 3e guerre punique [cf. la célèbre phrase de Caton "Delenda Carthago est"]
fig., littér.: qui évoque la ruse, la perfidie attribuées aux Carthaginois. « Que disent de cette loyauté punique les économistes? Ce travail punique, incontestablement autorisé par la guerre qui admet le piège, était si bien fait que Haxo, envoyé par l'empereur pour reconnaître les batteries ennemies, n'en avait rien vu. »
Foi punique = mauvaise foi insigne. « On aurait pu dire la foi romaine, à plus juste titre que la foi punique, tant Rome était habile à éluder ses serments ou hardie à les violer. »
Langue punique = langue sémitique parlée par les Carthaginois.
Rem : le nom de la ville espagnole Cartagène vient du latin "Carthago Nova" = "la nouvelle Carthage". En effet elle fut fondée par les carthaginois (de Tunisie) pendant la 2ème guerre punique.

pavé



(jeter, lancer) un pavé dans la mare (aux canards, aux grenouilles) : prendre une position, faire une révélation qui fait scandale ou jette le trouble. « Effarement général à la suite de ce pavé tombé dans la mare aux grenouilles. » « La ministre a jeté un pavé dans la mare en évoquant des "trahisons". »
pavé de l'ours [p. allus. à la fable de La Fontaine L'Ours et l'Amateur de jardin] : action (notamment un éloge) accomplie avec bonne intention mais qui, par sa maladresse, se retourne contre celui que l'on voulait aider. « Ah non! Pas votre pitié! Assez de pavés de l'ours! N'en jetez plus! »
battre le pavé (d'une ville) : errer, parcourir un lieu à la recherche de qqch. « J'ai passé la semaine à battre le pavé de Naples à sa recherche. »
batteur de pavé. « Un batteur de pavé, D'origine quelconque et de sang peu prouvé. »
litt.: « Bien connu sur le pavé de la littérature. » « Ils étaient dans les champs et avaient quitté le pavé des hommes. »

pilori

pilori



poteau ou appareil tournant sur un pilier situé sur une place publique, auquel on attachait un condamné, avec un carcan au cou, pour l'exposer aux regards de la foule et marquer ainsi son infamie. Roue du pilori; monter au pilori; attaché au pilori.
fig.: mettre, clouer au pilori : signaler à l'indignation publique, au mépris (= vouer aux gémonies). « L'occident peut-il se permettre de clouer la Chine au pilori ? »
pilorier = faire subir le supplice du pilori, mettre au pilori. « Avez-vous jamais vu pilorier, ma chère Mahiette? »

éployer



littér. = déployer.
[En parlant des ailes d'un oiseau] Étendre ce qui est replié. « Le vautour sacré éploie ses ailes au-dessus du pharaon. »
emploi pronom.= s'étendre, s'ouvrir. « Avec une grâce espagnole, les filles dont les larges manches s'éploient comme des ailes, dandinent leurs tailles serrées. Elle entendait le bruit sec et sourd des longues ailes qui s'éployaient soudain comme d'immenses éventails, emportant d'un vol calme cette bête dédaigneuse [un aigle]. »
p. méton. [Le suj. désigne un oiseau] Ouvrir ses ailes (pour prendre son vol).« Un timide oiseau de nuit siffla de joie parmi les fruits des chênes, puis s'éploya. »
p. ext.= étendre largement. « Il déposait son sac plein de grenouilles, éployait un linge blanc et sortait son couteau de sa poche. Le bataillon qui était éployé dans la plaine, gagnait la colline. »
emploi pronom.= « une lourde vapeur jour et nuit s'éploie au-dessus des villes. Des drapeaux déjà hissés, de couleur toute fraîche, claquent et s'éploient. »
fig.= donner toute son ampleur à quelque chose (qualité, faculté...). « La Loire peut éployer sa grâce matinale, ni les reflets nacrés des nuages, ni la pâleur opaque des mouilles n'émeuvent les sens et le coeur de Georges. »
emploi pronom. réfl. Donner toute sa mesure, s'épanouir. « L'automne s'éployant sur les arbres couchés fut splendide. Une activité impatiente pourtant de s'éployer, de se dépenser. Décidément, j'étais saisonnière. Cette année encore, au premier souffle du printemps, je m'éployai, je respirai gaiement l'odeur du goudron chaud. »
Largement étendues. « Il portait sur sa poitrine l'image d'un kiwi héraldique, aux ailes éployées qui lui mordait le coeur. »
p. méton. [En parlant d'un oiseau] Qui a les ailes étendues. « Mme Barmann est coiffée d'une chouette éployée. »
p. ext. Largement étendu, déployé. « Journal, cheveux éployé(s). L'immense paysage éployé sous leurs yeux fixes, comme un drap de verdure. Jérôme Barère, l'historien pansu à la barbe éployée. »

algorithme

algorithme



suite d'instructions permettant de faire qqch (=méthode, procédure). « Une recette de cuisine, une notice d'emploi sont des algorithmes, au même titre qu'une application informatique. » « L'algorithme d'Euclide est la méthode permettant de trouver le plus grand commun diviseur de deux nombres. »

bretteur



celui qui se bat souvent à l'épée, qui aime ferrailler (=duelliste, ferrailleur, spadassin).
fig.: fanfaron.

tarentule



fig.: être mordu/piqué de la tarentule = être saisi par une grande excitation; éprouver un engouement, une passion irrépressible. « Gayet, piqué depuis peu de tarentule politique, venait de se porter candidat aux élections sénatoriales. lorsque Fritz Mannheimer fut piqué par la tarentule de la collection, il ne faisait que suivre une mode »
engouement, passion soudaine irrépressible. « On croirait vraiment que la tarentule de marier est donnée aux gens par le génie de l'espèce, comme il leur donne la tarentule de s'accoupler. »

épisodique



qui appartient à un épisode d'une action, d'une œuvre. « Les personnages épisodiques d'un roman. »
non essentiel, accessoire, secondaire. « C'est un événement purement épisodique. »
qui ne se produit que de temps en temps, sans régularité ; intermittent. « Je le vois, mais de façon épisodique. »

bouge

bouge



petite pièce, pièce de grenier en hémicycle où il n'y a place que pour un lit. « Un évêque d'Allemagne venait de prendre la dernière chambre, et il ne restait plus que deux petits bouges. »
p métaph.: « ce bouge à commentaires, ce grenier à bavardages, appelé l'École de Droit. »
hôtel, chambre d'hôtel misérable. Bouge affreux, infâme; bouge à matelots; hôtel-bouge. « Nous nous sommes établis dans un misérable bouge qu'on nous avait donné pour un hôtel. »
p. ext.: maison, logement misérable des artisans et du bas-peuple; taudis. « Les manants dans leurs bouges. »
café, cabaret mal famé. « Il court les bouges, les bastringues et les maisons infâmes. »

épizootie



épidémie qui frappe les animaux. « Et, quant au surcroît de produit, vienne une gelée, une sécheresse, une épizootie, et tout l'espoir du laboureur est anéanti. »

duègne



femme âgée, chargée de veiller sur la conduite d'une jeune personne. « Sous la surveillance d'une duègne; donner une duègne (à qqn). »
p. métaph.: « et vos sourires sont les duègnes de votre vertu. »
p. ext., péj.: vieille femme insupportable et gênante, généralement chargée de surveiller une jeune personne. « Une vieille, une sotte duègne; une duègne revêche. Une affreuse duègne. »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 65 66 67 68 69 (2741 mots)