Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot... »  — Honoré de Balzac.

Voyagistes : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)

tire-laine



rôdeur qui volait les manteaux des passants ou les détroussait. « En mettant la main dans sa poche, il rencontre celle d'un tire-laine en train de le dévaliser. »
p. ext.: voleur. « Ces tire-laine de haut rang qui dirigent le pays. »

réfulgent

réfulgent



fig.: éclatant, brillant, splendide. « Un palais biblique, réfulgent de toutes les gemmes orientales. » « La très illustre et réfulgente maison de Bourgogne. »

Capitole

Capitole



forteresse et temple de Jupiter à Rome, sur le mont Tarpéien.
fig.: il n'y a qu'un pas du Capitole à la roche Tarpéienne : il n'y a qu'un pas des honneurs suprêmes à la ruine [les triomphateurs romains allaient au Capitole, et les conspirateurs étaient précipités du haut de la roche Tarpéienne].
lieu où siége la municipalité dans certaines villes. Lieu où siége, à Washington, le congrès des États-Unis.
les oies du Capitole : personnes naïves qui de par leur naïveté peuvent avoir une action importante dans une situation périlleuse. (Lors de la prise de Rome par les Gaulois, les oies réveillèrent par leurs cacardages furieux, le général Manlius et les défenseurs, ce qui permit de sauver Rome).

escobar



personnage hypocrite, sachant utiliser d'adroits subterfuges pour arriver à ses fins ou les justifier.
escobarder : agir, parler en escobar. « Lord Whitworth escobarda comme il put, mais n'en maintint pas moins les assertions du document officiel. »
escobarderie : pratique (habituelle) de l'hypocrisie à la manière d'un escobar. « Tout ce que peuvent donner l'escobarderie patriotique, l'objection tacite et la restriction mentale se devinait dans ses mains de patte-pelu. ».
p. méton.: action, propos hypocrites, dignes d'un escobar. « Par les plus misérables escobarderies de la terre vous me demandez toujours des réponses sur ce que vous ne savez que trop. »

sépulcral

sépulcral



qui est propre au sépulcre. Caveau, vase sépulcral; cérémonie, colonne, inscription, pierre, urne sépulcrale. « Même, dans le pourtour de l'abside, jusque dans les cryptes sépulcrales, s'éveillaient des rayons. »
lampe, lanterne sépulcrale = lampe, lanterne que l'on tient allumée près d'un tombeau. « L'oeil hagard, les cheveux hérissés, il portait une lampe sépulcrale. Ma terne prunelle ne voyait que des lanternes sépulcrales sur une voûte de pierre. »
qui évoque le tombeau, la mort. Silence sépulcral; lueur, odeur, solennité sépulcrale. « Le contact, froid, gluant, sépulcral, de la paroi d'argile. »
triste, sinistre, lugubre. « Le sol mineur sépulcral, jaillit, sur un fulgurant sol majeur d'en haut, le cri de résurrection du ténor. »
dont l'aspect est spectral, fantomatique. Visage sépulcral; silhouette sépulcrale.
voix sépulcrale = qui semble venir de la tombe, de l'au-delà; voix grave, sourde, caverneuse. « Sa voix grave et sépulcrale. »

cyprin

cyprin



genre de poissons d'eau douce ayant pour type la carpe. « Sous les saules, des coins d'eau s'ouvraient, profonds et calmes, rayés par la danse grêle des cyprins. »
cyprin doré : poisson rouge. « Une couleur rutilante de cyprin doré. »
cyprin à queue de voile : poisson d'ornement obtenu par sélection. « Les illustres cyprins chinois. »

mana

mana



concept polynésien de force supérieure tenant à la fois du sacré et de la magie, susceptible d'expliquer la réussite ou l'échec de toute entreprise.
« Selon les uns, le mana serait un principe universel de vie et constituerait la substance des âmes. Selon d'autres, ce serait plutôt une force qui viendrait par surcroît et que l'âme pourrait capter. »
« En tuant un ennemi, le guerrier absorbe son mana. » « Certains lieux sont pénétrés de mana et l'on s'y sent en sécurité. »

bas-bleu



péj.: femme savante, d'une pédanterie ridicule. Avoir la réputation d'un bas-bleu; pérorer comme un bas-bleu; le pédantisme d'un bas-bleu. « Un bas-bleu! d'une instruction à épouvanter, qui a tout lu! qui sait tout ! ; elle semblait probablement à ses amies un insupportable bas bleu. »
bas-bleuisme : pédanterie ridicule de femmes de lettres sans talent. « Plus il y a de talent dans une femme, moins il y a de bas-bleuisme. »

essoriller

essoriller



couper les oreilles. Essoriller un chien. « Que Montfleury s'en aille, Ou bien je l'essorille et le désentripaille! »
fam.: couper très court les cheveux. « Qui vous a ainsi essorillé? »

bouclier de Brennus

bouclier de Brennus



récompense décernée à l'équipe victorieuse du championnat de France de rugby à XV.
doit son nom à son créateur Charles Brennus, cofondateur de la fédération française de rugby, sur un dessin initial du baron Pierre de Coubertin.
le bouclier de Brennus est surnommé "le bout de bois" par les rugbymen français qui rêvent tous de le brandir un jour.

flexueux

flexueux



[bot.] qui est courbé, fléchi plusieurs fois en divers sens dans sa longueur. Tige flexueuse, pédoncule flexueux (=sinueux). « Le saule, qui trouve dans l'humidité du sol de quoi alimenter son bois flexueux. »
fig., littér.: qui ondule, serpente(=sinueux, ondoyant). « La grande femme folle et vague avec son visage de fée! Plus vaine que l'eau qui fuit, plus que le Rhin flexueuse. » « Nos sentiments, même les plus indurés, sont mobiles et flexueux. »

celer



taire, garder secret, cacher. « Celer la vérité. » « Pour ne rien vous celer. Pour être tout à fait sincère. »
se faire celer = faire dire qu'on n'est pas chez soi. « Il s'enferme chez lui, néglige ses amis, se fait celer à tout le monde. »

inédie



privation absolue de toute nourriture, liquide ou solide, généralement pour des motivations d'ordre religieux ou mystique. « Peut-on réellement vivre sans manger ? C'est la question qui se pose quand on évoque l'inédie. »

mafflu

mafflu



[visage, joues] plein, rebondi. « Une robuste servante, aux joues colorées et mafflues comme les peintres flamands en mettent dans leurs tableaux. » « Une tête mafflue, grasse à fondre »
p. méton.: dont la face, les joues sont pleines et rebondies. « Une fille mafflue, tavelée, un visage de graisse où la sueur de la nuit délayait les fards de la veille. »
p. ext.: corpulent, gros et gras. « Une mafflue matrone dont la graisse gigantesque frémissait derrière le comptoir. »

fortitude



force morale, fermeté d'âme. « Le peuple témoigna une grande constance et beaucoup de fortitude. » « À la servitude s’oppose la "fortitude", cette force d’âme qui unit fermeté et générosité. »
opération Fortitude (courage en anglais) : nom de code des opérations de désinformation menées en 1944 par les Alliés pour tromper les Allemands sur le lieu du débarquement.

chat haret

chat haret



chat domestique retourné à la vie sauvage et vivant de gibier. « J'ai pris l'habitude de nourrir un chat haret qui passe dans mon jardin. »

gouleyant

gouleyant



[vin] frais et léger. « C'était un saint-véran, jeune et gouleyant. »
p ext.: « Ce texte, qu'il est gouleyant et pétillant ! »

banshee

banshee



être légendaire, issu du folklore irlandais et écossais, dont les hurlements (appelés keening) annonceraient une mort prochaine. La banshee peut prendre les traits d'une belle jeune fille comme d'une sorcière effrayante. Francisé en "banshie", on confond souvent ce personnage avec la "dame blanche".

arénacé

arénacé



qui est de la nature ou qui a l'aspect du sable : « la couche arénacée qui constitue le rivage est un mélange de sable calcaire et de sable volcanique. »
littér.: couvert de sable : « les bleuâtres vagues des golfes arénacés. »

halieutique



qui concerne la pêche, notamment la pêche en mer. L'activité halieutique. « Il a chez lui toute une bibliothèque halieutique! »
art de la pêche, notamment de la pêche en mer.

lit de Procuste

lit de Procuste



règle étroite et tyrannique. « Par le mariage de la religion et de la politique, le concept d'État-nation crée un lit de Procuste culturel. »
Procuste, brigand de la mythologie grecque, torturait les voyageurs en les attachant sur un lit où ils devaient tenir exactement. S'ils étaient trop grands, il leur coupait les membres qui dépassaient ; s'ils étaient trop petits, il les étiraient jusqu'à ce qu'ils atteignent la taille requise.
[personne]

marivauder



écrire, s'exprimer à la manière de Marivaux, avec affectation, préciosité, recherche. « Tout ce monde bavarde, fait du bateau, disserte, marivaude. »

laconique



qui s'exprime en peu de mots, sans détails inutiles, à la manière célèbre des anciens habitants de Laconie (synon: lapidaire, succinct). « Le père, bavard comme une pie, le fils au contraire, taciturne et laconique. » « Le sérieux laconique des nordiques. »
qui est exprimé de manière concise et sans détails. Lettre, réponse, style laconique. « Au-dessous de son nom, elle écrivit un mot : "Revenez!". Ce post-scriptum laconique valait mieux qu'une longue lettre. »

palladium

palladium



myth.: statue de Pallas que l'on croyait tombée du ciel et dont la possession était supposée assurer la sauvegarde de la ville de Troie (celle-ci tomba aux mains des Grecs lorsque Diomède et Ulysse l'eurent dérobée). « Véritable reliquaire où l'on gardait le palladium tombé du ciel. »
fig.: statue ou objet emblématique d'une localité. « Le Mannekenpis est le palladium de Bruxelles. » « Le Bouddha d'émeraude est le palladium de la Thaïlande. » « La Pierre noire est le palladium de La Mecque. »
p. ext.: « Le vieux gilet de flanelle, ce palladium chéri de mon grand-père. »

aquilon

aquilon



vent du nord, et plus gén. tout vent violent, froid et orageux. La violence des aquilons, l'orageux aquilon. « Ainsi, les oiseaux du nord sont la manne des aquilons, comme les rossignols sont les dons des zéphyrs : de quelque point de l'horizon que le vent souffle, il nous apporte un présent de la providence. »
p. méton.: le nord. « Un peuple venu de l'aquilon pour prendre Babylone. »
p. métaph.: épreuve, événement pénible. « C'est une plante rare à cultiver, à développer, à préserver du souffle des aquilons. » « Il ne faut rien pour m'émouvoir; tout me trouble et m'agite, tout m'est aquilon comme un roseau. »
oiseaux aquilons : aigles. « Autour de Satan planaient les oiseaux aquilons. »

permafrost

permafrost



zone du sous-sol gelée en permanence et complètement imperméable (=permagel, pergélisol). « Au-dessus de ce permafrost, le sol dégèle en été. »

haïku

haïku



poème japonais constitué d'un tercet (le premier et le dernier vers ont cinq syllabes, le deuxième sept).
« Désolation hivernale
je traverse un hameau
un chien aboie »

pochade



(dessin) esquisse montrant des qualités de verve mais aussi des imperfections dues à la rapidité de l'exécution. « Ce n'est qu'une pochade. » « Quelques figures sont restées à l'état de pochades; d'autres sont terminées avec une finesse extrême. »
p. anal.: « je ne trouve pas que Le Médecin Volant soit indigne de Molière. C'est une pochade, presque un barbouillage, mais sûrement de Molière. »

cénesthésie



sensibilité organique, émanant de l'ensemble des sensations internes, qui suscite chez l'être humain le sentiment général de son existence, indépendamment du rôle spécifique des sens. « Certains rêves, que l'on peut qualifier de cénesthésiques, peuvent révéler des affections et maladies bien avant l'apparition de symptômes caractérisés. »
l'hypocondrie ou la schizophrénie provoquent des altérations de la cénesthésie.

essart

essart



terre déboisée et défrichée. « Il vit un lion dans un essart. »
essarter = défricher une terre en arrachant et, éventuellement, en brûlant la végétation. « On essarta partiellement cette vaste forêt pour y installer la ferme. »

incipit

incipit



premiers mots d'un manuscrit, d'un texte; début d'une oeuvre musicale. (p. réf. à la loc. lat. que l'on trouve au début des manuscrits du Moy. Âge : incipit liber, "ici commence le livre"). « On classe les documents anonymes et non datés du Moyen Âge par ordre alphabétique d'incipit. » « en relevant l'incipit musical, on peut parfois retrouver l'auteur de la pièce. »
antonyme : "explicit" ou "excipit" (fin d'un livre).

prolepse (fem.)



figure de rhétorique, dite aussi anticipation, qui consiste à prévenir les objections et à les détruire d'avance. Ex: « certains vont me dire, chose détestable, qu'aider les faibles c'est affaiblir la race. Ont-ils songé que la force de l'esprit n'est pas celle du corps? »

nyctalope

nyctalope



qui voit dans l'obscurité.« La nuit, l'ombre nyctalope d'Harpagon examine mes dessins. » « Son regard, derrière d'énormes lunettes rondes, semblait avoir cette indécision particulière aux nyctalopes. »

bribe



miette : « des bribes de gâteau, de tabac, de fil ; des bribes de conversation. »

contingence



philos.: manière d'être d'une réalité (être ou chose) susceptible de ne pas être (anton.: nécessité, déterminisme).
plur.: circonstances, données imprévisibles. « Les contingences économiques. »
plur.: faits d'importance mineure. « Mépriser les contingences matérielles. » « Se placer au-dessus des contingences. »

creuset

creuset



récipient servant à faire fondre les métaux.
lieu où divers gens et choses se mélangent. « L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme ; un creuset de civilisations. »
p. réf. au fait que dans un creuset les matières sont fondues et comme détruites : « il passa la soirée avec elle, et fondit bravement ses cent euros au creuset de la prodigalité. »

lambris

lambris



revêtement de menuiserie, de marbre, de stuc, uni ou formé de cadres et de panneaux, décorant les murs d'une pièce d'habitation et les isolant du froid et de l'humidité. Lambris de bois, de marbre, de stuc.
faux lambris = revêtement de plâtre, comportant des moulures, peint à l'imitation d'un lambris de bois ou de marbre. « Le faux lambris de chêne peint, égratigné d'éraflures plâtreuses. »
revêtement de menuiserie généralement ouvragé, richement peint ou formant des caissons, appliqué à un plafond. Lambris dorés, de plafond. « Au plafond, une immense glace carrée s'encadrait dans un large lambris doré et très orné, laissant pendre, au milieu, un lustre à quatre branches. »
litt.: vivre, dormir sous des lambris dorés, sous de riches lambris = vivre dans l'opulence (les lambris étant signe de luxe et de richesse). « Vous saviez bien que cette petite paysanne ne viendrait pas du fond de sa campagne vous relancer sous vos lambris dorés... » « Le bonheur se trouve rarement sous les lambris dorés. »
p. méton.: demeure vaste et magnifique. « Il habite maintenant des lambris doré. »
fam.: sous nos lambris = chez nous, à la maison. « Sa sœur, venue passer quelques jours sous nos lambris. »
litt. et poét.: célestes lambris = le ciel. « Vénus, du haut des célestes lambris. »
sous d'humbles lambris = dans des chaumières. « Mieux vaut vivre libres sous nos humbles lambris que courtisans à Paris. »

éponyme



qui donne son nom à qqch ou qqn. « Athéna, déesse éponyme d'Athènes. » « Eugène Poubelle est le préfet éponyme des boites à ordures. » « Madame Bovary est l'héroïne éponyme du roman de Gustave Flaubert. »

immanent

immanent



qui est contenu dans un être, qui résulte de sa nature même et non d'une action externe. « L'idée de dépassement est immanente à l'homme. » « Une espèce de mal immanent qui surgit sans qu'on y puisse rien. »
qui est impliqué dans. Immanent à la matière, à la nature, au sujet, aux phénomènes (=inhérent). « L'instinct de discipline immanent à cette société. »

justice immanente : principe selon lequel la vertu finit naturellement par être récompensée, et le vice par être puni (= justice poétique). « Quelle sottise que ce qu'on nomme la justice immanente! et quelle puérilité d'estimer que le monde se charge de récompenser les vertus naturelles! »

mucilagineux



qui contient du mucilage (liquide visqueux), qui en a la consistance ou l'aspect.
fig.: « un roman d'amour, tiède et mucilagineux »

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 64 (2534 mots)