Une question ? Nous vous répondons illico :)

Dictionnaire du français littéraire - mots rares et difficiles

Les plus beaux mots de la langue française

Une sélection de mots qu'on ne peut pas laisser dormir dans le dico !

Tri par : popularité / ordre alphabétique

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 (2517 mots)

acanthe

acanthe



plante ornementale méditerranéenne dont les grandes feuilles découpées ont inspiré les architectes grecs, en particulier pour l'ornement des chapiteaux corinthiens. « Le bouquet d’acanthe blanche est un symbole d'amour éternel. » « Une colonne de marbre terminée par un chapiteau à feuilles d’acanthe. »

mana

mana



concept polynésien de force supérieure tenant à la fois du sacré et de la magie, susceptible d'expliquer la réussite ou l'échec de toute entreprise.
« Selon les uns, le mana serait un principe universel de vie et constituerait la substance des âmes. Selon d'autres, ce serait plutôt une force qui viendrait par surcroît et que l'âme pourrait capter. »
« En tuant un ennemi, le guerrier absorbe son mana. » « Certains lieux sont pénétrés de mana et l'on s'y sent en sécurité. »

concetti



traits d'esprit trop recherchés. « Sacrifiant au goût dominant de son siècle, il s’est trop souvent livré à des concetti, à des comparaisons outrées, qui nuisent à la vraisemblance, ou plutôt à la nature même de la situation. »

miscellanées

miscellanées



recueil d'écrits divers, littéraires ou scientifiques. « Ces miscellanées, entre prescriptions et éclairages, se lisent avec plaisir. »
p. anal.: « j'ai pris l'habitude de prendre tous les jours des notes sur de petits carnets. Je puise ensuite dans ces miscellanées pour écrire mes articles. »

astérie

astérie



étoile de mer. « Des astéries apparaissaient puis disparaissaient sous les longues franges entrelacées des algues et des mousses vertes. »
étoile lumineuse observée par réflexion de la lumière sur certains cristaux .

inique



très injuste. Verdict inique. « l’ISF, un impôt inique ? »

iniquité : injustice grave. Iniquité d'un système ; iniquité fiscale. « Ces femmes pourraient bien être victimes de la même iniquité que leurs grands-mères. »

ubéreux



fécond. Oeuvre ubéreuse, cerveau ubéreux.

gloriette

gloriette



petite maison indépendante (=maisonnette, pavillon).
p. ext.: construction légère sur laquelle on fait grimper des plantes, utilisée comme abri de jardin (=tonnelle). « Des maisons avec leurs treilles, leurs gloriettes enguirlandées de clématite. »

péronnelle



fam., péj. femme ou fille sotte et bavarde. « Eh bien ! qu'est-ce que tu fais là avec ces péronnelles ? »

parfiler

parfiler



défaire fil à fil un tissu précieux pour en récupérer l'or ou l'argent qui recouvre les fils (=effiler). « Le duc tuait le temps à parfiler du galon d'or. » « Nos mères de leurs doigts oisifs s'amusaient à parfiler, décousant broderies et galons, détachant chaque fil un par un. »
tisser une étoffe ou un galon en entremêlant des fils de matières ou de couleurs différentes. « Damas parfilé d'argent et bordé de martre. » « Les courants d'air sont si forts qu'ils ont dû faire parfiler les rideaux de fils d'acier. » « Ô femme, qui avez parfilé la soie de ma vie » « De lourds nuages que le crépuscule parfile d'or. »
pronom.: « En coulisse, où les coeurs se lient, où les histoires se parfilent. »
parfilage : action de parfiler; résultat de cette action. « J'occupais mes soirées à faire du parfilage. »

hypnagogique



propre aux états de semi-conscience qui précèdent le sommeil. État, illusion, image hypnagogique. « Par son caractère de fugacité, l'intuition artistique ressemble aux hallucinations hypnagogiques. Ça vous passe devant les yeux, c'est alors qu'il faut se jeter dessus, avidement. »

orbe

orbe



1) orbite. Orbe lent de la lune. L'orbe des étoiles.
litt. [en parlant d'un astre] globe. Orbe du soleil. « La lune remplissant seule de son orbe démesuré tout le dôme céleste. »
p. ext.: tout corps circulaire. « Le fiacre aux quatre orbes agiles. »
orbe étoilé = voûte du ciel. « Le haut d'une montagne a, sous l'orbe étoilé, Pris des ailes et s'est tout à coup envolé. »
ligne, mouvement circulaire. Orbes d'un serpent; tracer des orbes dans le ciel. « L'épervier resserre peu à peu les orbes de son vol circulaire avant de fondre sur sa proie. »
fig.: zone d'influence (=orbite). « Le communisme et les différents mouvements révolutionnaires qui gravitent dans son orbe. »
2) qui n'a pas d'ouverture. Mur orbe (= mur plein).

grenu



qui est riche en grain. « Un épi bien grenu. »
qui est ou paraît recouverte d'une multitude de petits grains saillants (=grené). Cuir grenu; cou, nez grenu; chair, peau grenue. « De superbes lézards verts, le dos chatoyant et grenu comme une bourse de perles. Son visage, à l'épiderme grenu et à pores dilatés... »
subst.: « le grenu de la chair de poule sur la peau lotionnée d'eau froide. »

ente

ente



[arboric.] greffe, greffon. Faire une ente. Prune d'ente.
p. méton.: l'arbre greffé. « Il s'interrompit pour couper une branche morte sur une ente. »

enter : procéder à une ente; greffer. « On demandait à Gaspard d'enter les arbres, parce qu'il avait la main à cela. »
(s')enter sur : « Par cette alliance, il avait l'intention de s'enter sur le fief Durosier. » « Son parisianisme était enté sur le porte-greffe provincial. » « L'argot, langue entée sur la langue générale comme une espèce d'excroissance hideuse, comme une verrue. »
p. anal.: emboîter deux pièces de bois bout à bout. « Les poteaux montants étaient entés l'un sur l'autre. »

agape(s)

agape(s)



dans l'Église primitive, repas fraternel à caractère liturgique que les chrétiens prenaient en commun.
repas copieux et joyeux entre amis ; festin. Somptueuses agapes ; les agapes de Noël. « Il croyait présider une de ces agapes fraternelles comme en tenaient les premiers Chrétiens. »

cinabre

cinabre



sulfure de mercure de couleur rouge (sang), utilisé pour la fabrication du vermillon.
p. méton: couleur rouge vermillon.
cinabrin = de la couleur du cinabre. « Ses lèvres sont cinabrines. » [couleur]

iridescent

iridescent



qui brille avec des reflets irisés (= couleurs de l'arc-en-ciel). « C'est très beau à voir. Cela est rose et bleu, cela est iridescent et nacré. »
Iridescence = caractère de ce qui est iridescent. « La pureté étincelante des Andes, leur irridescence, ne sauraient tromper sur leur origine divine. »[couleur]

caudalie

caudalie



unité de mesure exprimant la longueur en bouche, ou persistance aromatique d'un vin (mot issu du latin cauda, "queue"). Plus le vin a de longueur, meilleur il est.
une caudalie équivaut à une seconde.
6/7 caudalies indiquent que le vin est bon, 10 qu'il est magnifique. Certains vins tels les muscats, gewurztraminer ou vin jaune sont très persistants et dépassent les 10 caudalies.

géminé

géminé



litt.: double. « Seule la France a la vraie forme organique, géminée, à double climat : climats océanique, méditerranéen. »
groupé deux par deux sans être en contact. Baies, fenêtres géminées. « Des ogives soutenues par des colonnes géminées. »
disposé par paires. Feuilles, fleurs géminées.
réitéré. Actes, arrêts, commandements géminés.
lettres géminées : lettres doublées, dans les inscriptions et les médailles, pour indiquer que les mots abrégés sont au pluriel.
classe géminée : classe groupant deux classes de faible effectif et recevant l'enseignement d'un même maître.

obvie



qui vient naturellement à l'esprit; qui va ou qui semble aller de soi (=évident). « De cette froideur formaliste, la cause était obvie : un très subtil parfum janséniste fumait sous ces voûtes depuis trois cents ans. »

coquecigrue

coquecigrue



(fém.) oiseau imaginaire, fabuleux.
À la venue des coquecigrues = jamais (=à la Saint Glin-glin).
fig.: fantasme, illusion. « S'arracher aux coquecigrues d'un demi-sommeil. »
regarder voler des coquecigrues = se faire des illusions, s'occuper de choses chimériques.
baliverne, sornette, sottise. Conter, débiter des coquecigrues; se payer de coquecigrues. « Les coquecigrues d'un prêtre naïf. Un inventeur de coquecigrues entouré de gobe-mouches. »
p. méton.: personne qui raconte des sottises, imbécile, ridicule. « Parler, raisonner comme une coquecigrue. Une histoire coquecigrue. »

vermiculaire

vermiculaire



qui a un aspect, des mouvements semblables à ceux d'un ver. « Le ciel, zébré d'éclairs vermiculaires. » « De minuscules petits canaux vermiculaires. » (cf.:vermiculé)

uchronie

uchronie



[philos.] histoire refaite en pensée telle qu'elle aurait pu être et qu'elle n'a pas été.
en littérature, cela consiste à réécrire l’Histoire à partir de la modification d’un événement du passé. L’auteur d’une uchronie prend comme point de départ une situation historique existante et en modifie l’issue pour ensuite imaginer les différentes conséquences possibles. Roman uchronique. « Une énième uchronie sur la Seconde Guerre mondiale. » « L'uchronie est un bon moyen de comprendre notre tumultueux présent. »

contribule



membre d'une même tribu (qu'un autre). « Les marabouts allaient de douar en douar prêcher la guerre sainte à leurs contribules. »

ruban de Möbius

ruban de Möbius



ruban à une seule face (contrairement à un ruban classique qui en possède deux), décrit par Ferdinand Möbius. Un modèle simple se réalise en faisant subir une torsion d'un demi-tour à une longue bande de papier, puis en collant les deux extrémités.
« Le présent n’aurait plus qu’une seule face. Il serait une espèce de ruban de Möbius sur lequel avanceraient les hommes, repassant inlassablement par le même point sans jamais pouvoir s’échapper, prisonniers d’un éternel retour de l’immédiat. »

peccamineux

peccamineux



qui est de l'ordre du péché; relatif au péché (=coupable, répréhensible). Acte peccamineux; pensée peccamineuse; maladie peccamineuse. « L’homosexualité demeure peccamineuse pour certains croyants. »
rare : qui est enclin à pécher, capable de faire le mal (=faillible, fautif).
p. méton.: nature, condition peccamineuse de l'homme. « Pour transcender sa condition peccamineuse... »

mithridatiser



immuniser contre un poison par accoutumance progressive. « Mithridatiser l'organisme contre certaines substances toxiques. »
pronominal: « je crois qu'on ne se mithridatiserait pas pour tout, pas pour la strychnine par exemple. »
fig., litt.: rendre insensible, indifférent à quelque chose. « Il était déjà si bien mithridatisé par l'habitude que, lorsqu'elle se promenait à demi nue par l'appartement, il ne levait même plus les yeux pour la regarder. » « Il était comme mithridatisé contre tout ce qui lui venait du public. »

vitulin

vitulin



qui évoque un veau, l'aspect d'une tête de veau. « Un homme sec, à la tête menue et à la figure vituline. »
p ext.: inexpressif, sans énergie, passif. « Il a les yeux tombants, une bouche écrasée, les cheveux mal coiffés, l’air vitulin dès le matin. »

janséniste

janséniste



partisan du jansénisme, doctrine chrétienne sur la grâce et la prédestination, selon laquelle, sans tenir compte de la liberté et des mérites de l'homme, la grâce du salut ne serait accordée qu'aux seuls élus dès leur naissance. Théologien janséniste; esprit, parti, secte janséniste. « Les jansénistes aiment mieux la règle que le bien; les jésuites préfèrent le bien à la règle. » « Dans les provinciales, le janséniste Blaise Pascal prend parti contre les jésuites. »
propre, relatif au jansénisme. Doctrine, école, querelle janséniste; austérité, piété janséniste; principes jansénistes. « Si loin que je me sente aujourd'hui du rigorisme janséniste, je ne puis oublier qu'autrefois Pascal était mon maître à penser. »
qui offre un caractère d'austérité, de rigorisme excessif (=intransigeant, puritain, rigoureux, austère). Éducation, morale janséniste. « La sévérité janséniste du directeur. » « L'intérieur sévère, janséniste, de la maison paternelle. »
p. anal. « Le judo, sport janséniste, fondé sur le respect, l'humilité et le dépassement de soi. »
reliure janséniste : reliure très sobre, sans ornement.

estacade

estacade



barrage fait par l'assemblage de pieux, pilotis, radeaux, chaînes.
construction à claire-voie, faite d'un assemblage de madriers disposés sur une rivière, un canal ou à l'entrée d'un port dans un but de protection (=brise-lames, jetée, digue, débarcadère). Construire une estacade; estacade de renfort, d'arrêt.
p. ext.: jetée à claire-voie (=appontement, débarcadère, wharf). « L'estacade qui servait d'embarcadère. »

rat de cave

rat de cave



bougie mince et longue, enroulée sur elle-même, dont on se sert pour éclairer une cave. « Aux lueurs des tristes rats-de-caves... »

calame

calame



roseau dont se servaient les anciens pour écrire sur le papyrus ou le parchemin.
p. ext.: plume, stylo. « Tremper son calame dans son encrier. »
lapsus calami : substitution involontaire d'un mot par un autre, en écrivant (≠ lapsus linguæ)

écuisser

écuisser



faire éclater le tronc d'un arbre. « Un hêtre qu'une roue de charrette avait dernièrement écuissé. » « De vieux pommiers au tronc écuissé. »

marranisme

marranisme



terme utilisé à partir du 15e siècle en référence aux Juifs de la péninsule Ibérique (Espagne, Portugal) convertis au catholicisme, souvent de force, et qui continuaient à pratiquer le judaïsme en secret.
Ce terme recoupe aujourd'hui celui de crypto-judaïsme.

lulibérine



hormone produite dans l'hypothalamus, responsable de l'appétit sexuel. « Caresses, baisers, mots doux... Au tour de la lulibérine, l’hormone du désir, d’entrer en scène... »

métempsychose

métempsychose



réincarnation de l'âme après la mort dans un corps humain, animal ou végétal (=transmigration, samsara). « Pour Gérard de Nerval, qui croit à la métempsychose, le corps serait une ossature permettant à l’âme de prendre pied parmi les vivants, au sein du monde. »

feston

feston



guirlande de feuillage, de fleurs ou de fruits dont on décorait aux jours de fête les façades des maisons. « Les rues étaient décorées de festons. »
ornement sculpté, peint ou brodé en forme de guirlande.
p. anal.: « Le feston des cimes enneigées. » « Les festons de la baie. »
p. métaph.: « les triolets déroulent maintenant leurs festons délicats. »
en festons = suivant une ligne formée d'arcs accolés. « Des barques dont les voiles sont nouées en festons. »
festonné = orné de festons. « Un autel festonné. » « Le col festonné d'un corsage. » « Rivage festonné d'écume. »

passementerie

passementerie



ensemble des ouvrages de fil (généralement d'or ou de soie) servant à orner les vêtements, en particulier les équipements militaires et les vêtements sacerdotaux, certaines pièces de mobilier et autrefois les voitures de chemin de fer.
Passementerie de coton, de laine, de fils d'argent. « Le second Empire marque le triomphe du "goût tapissier" : il en résulte une profusion de passementerie. » « L'étoffe somptueuse des rideaux, garnie d'une passementerie digne du corsage d'une princesse portugaise. »
p. métaph.: « La grise journée filait sa passementerie de nacre. »

cinépimastie



du grec "mouvement entre les seins", qui illustre une séquence de frottement de la verge dans le sillon mammaire.

pellucide

pellucide



qui est transparent ou translucide. Corps, substance pellucide. « un brouillard léger, vivant, pellucide. » « Un manuscrit aux feuilles d'une matière plus tendre et pellucide que le papier. »
membrane ou zone pellucide : membrane d'enveloppe de l'ovule qui, à maturité, laisse pénétrer un spermatozoïde.

Pages : 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 49 50 51 52 53 54 55 56 57 58 59 60 61 62 63 (2517 mots)