Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

pousse-au-crime

arg.: vin rouge grossier à fort degré alcoolique (=aramon, gros rouge, rouquin). « Nous fîmes alors appel au tutu, au pousse-au-crime, au vin rouge si vous aimez mieux, pour nous donner des forces. »

extranéité

qualité d'étranger. « Certains délinquants excipent de leur extranéité pour échapper à la loi nationale. »
caractère de ce qui est étranger à qqch. « Le mystique ressent l'extériorité, ou plutôt l'extranéité des images, des émotions qui lui parviennent par voie intérieure. »

palustre, paludéen

qui est propre aux marais, qui en est caractéristique (du latin "palus", marais). « Des joncs ou autres plantes palustres. ». « Un paysage paludéen de rives à peine sorties des eaux. »
paludier : personne qui travaille dans les marais salants. « Le paludier pêche son sel dans les bassins. »

poliade

une divinité poliade est une divinité qui protège une cité (du grec "polis", cité). Dans la Grèce antique, chaque cité avait sa divinité poliade (ex: Athéna pour Athènes, Arès pour Sparte, etc). « Catherine Ségurane, figure emblématique de la résistance niçoise à l'envahisseur ottoman, a accédé à la dimension d'héroïne poliade. »

immanent

immanent qui est contenu dans un être, qui résulte de sa nature même et non d'une action externe. « L'idée de dépassement est immanente à l'homme. » « Une espèce de mal immanent qui surgit sans qu'on y puisse rien. »
qui est impliqué dans. Immanent à la matière, à la nature, au sujet, aux phénomènes (=inhérent). « L'instinct de discipline immanent à cette société. »

justice immanente : principe selon lequel la vertu finit naturellement par être récompensée, et le vice par être puni (= justice poétique). « Quelle sottise que ce qu'on nomme la justice immanente! et quelle puérilité d'estimer que le monde se charge de récompenser les vertus naturelles! »

nimbe

nimbe cercle lumineux placé autour de la tête des dieux et des empereurs romains déifiés, puis, par les chrétiens, autour de celle du Christ et des saints. Nimbe diaphane, doré, festonné, lumineux, orbé. « Un nimbe d'or sur la tête du saint. » « La tête du Christ est ornée d'un nimbe crucifère. »
litt.: halo lumineux, auréole entourant quelqu'un, quelque chose. « Son fin profil s'était aminci, sous le nimbe d'or de ses cheveux. »
fig.: « toute mon enfance renaît dans une sorte de nimbe de bonheur. » « Aux yeux des enfants, la mère reste enveloppée d'un nimbe d'idéale pureté. »

nimber : entourer, orner d'un nimbe (=auréoler). « Le Christ nimbé, debout dans une mandorle. »
entourer d'un halo, d'un cercle lumineux. « Elle se tenait droite sur le seuil, nimbée de lumière. » « Ce reflet d'incendie et de fin du monde qui nimbe les grandes villes. » « De quel rayonnement se nimbait le beau visage de mon amie! »
fig.: entourer, auréoler. Nimber qqn de gloire. « Un vocabulaire spécial à l'usage de la cour est censé nimber d'une auréole de sainteté le roi et sa suite. » « Tous ces regards la nimbaient d'une brûlante auréole de désirs. »

casuel

qui est subordonné au hasard (=éventuel, contingent). Jouissance casuelle, impressions casuelles, profits casuels. « La plénitude est une sensation rare, casuelle, aussi insaisissable que la mélancolie. »
revenu variable suivant les circonstances, par opposition au revenu fixe. « L'écart de salaire entre secteurs s'explique aussi par un revenu casuel plus ou moins élevé. »
arg.: passes payantes que fait une fille en dehors de son souteneur.

berme

berme petit espace ménagé entre le pied d'un rempart et un fossé, pour éviter les éboulements ou servir de retraite. « Le fort est entouré d'un fossé, considérablement rétréci par une sorte de berme accolée à l'escarpe. »
chemin, passage entre une levée et un canal, un fossé, le long d'une route. « Au bord du chemin, sur la berme pleine de pâquerettes et de grillons. »

clepsydre

clepsydrehorloge à eau utilisée dans l'Antiquité. « Le temps tourne, la clepsydre se vide... »

chattemite

fam.: personne affectant des manières doucereuses et hypocrites pour tromper ou séduire qqn. Faire la chattemite. Un ton, un regard, une mine de chattemite.
« Est-ce que tu crois qu'on ne te connaît pas, malgré ta mine de chattemite ? » « Sa voix avait une inflexion fausse et chattemite. » « Ne faites pas la chattemite, Monsieur Bertrand, ne faites pas le doucereux ! »

rachis

rachiscolonne vertébrale. « Le rachis est subdivisé en quatre régions : cervicale, dorsale (ou thoracique), lombaire et pelvienne. »
rachidien : qui se rapporte ou appartient à la colonne vertébrale. Bulbe, canal, nerfs rachidien(s).

creuset

creuset récipient servant à faire fondre les métaux.
lieu où divers gens et choses se mélangent. « Malte est un creuset de civilisations, dont l'histoire remonte à plusieurs millénaires. » « L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme. »
p. réf. au fait que dans un creuset les matières sont fondues et comme détruites : « il passa la soirée avec elle, et fondit bravement ses cent euros au creuset de la prodigalité. »

grenu

qui est riche en grain. « Un épi bien grenu. »
qui est ou paraît recouverte d'une multitude de petits grains saillants (=grené). Cuir grenu; cou, nez grenu; chair, peau grenue. « De superbes lézards verts, le dos chatoyant et grenu comme une bourse de perles. Son visage, à l'épiderme grenu et à pores dilatés... »
subst.: « le grenu de la chair de poule sur la peau lotionnée d'eau froide. »

tartan

tartan étoffe de laine à grands carreaux de diverses couleurs que les Écossais utilisent pour la confection de certains vêtements. « Un châle de tartan. » « D'immenses étoffes de soie bariolée d'incarnat, de vert et de jaune, à la façon du tartan écossais. »
vêtement écossais coupé dans du tartan, généralement un châle, un kilt ou un grand manteau. « Enveloppé dans son tartan écossais... »
vêtement, châle ou plaid fait d'un tissu semblable au tartan écossais. « La petite fille, malade, avait sur les jambes un tartan rouge à carreaux blancs. » « Elle jeta sur ses épaules un tartan à carreaux gris et blancs. »

néroli

néroli[essence, huile de] néroli = essence extraite de la fleur d'oranger amer (bigaradier). « Une ou deux gouttes d'huile essentielle de néroli suffisent à apporter à la pâtisserie un arôme puissant de fleur d'oranger. » « Le néroli se pimente de safran pour donner à cette eau de Cologne piquant et personnalité. »
c'est la princesse de Nerola, Anne-Marie Orsini, qui mit à la mode l'essence d'orange amère comme parfum à la fin du XVIIe siècle.

dirimant

[droit] empêchement dirimant = empêchement absolu qui met obstacle à un mariage ou l'annule de plein droit, qu'il soit contracté de bonne ou de mauvaise foi. « Le mariage ne peut être conféré qu'à des personnes non liées par des empêchements dirimants »
p. ext.: dont la force contraignante ne laisse aucune possibilité de recours. « Ce témoignage non vérifiable n'est en rien dirimant. » « L'absurdité n'a jamais constitué un obstacle dirimant à la réalisation d'un projet. »

turbide

turbide (litt.) qui n'est pas limpide, trouble. « Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. »

pastafarisme

pastafarismeparodie de religion dont la divinité est le Monstre en spaghetti volant. Son but était à l'origine de protester contre l'enseignement du dessein intelligent dans les cours de science au Kansas, au même titre que la théorie de l'évolution.
le pastafarisme, comme la théière de Russell ou la Licorne rose invisible, est une illustration du "rasoir d'Ockham", principe selon lequel l'explication la plus simple est la meilleure.

surin

surinarg.: poignard ou couteau utilisé comme arme. Jouer du surin ; tué à coups de surin.

suriner, arg.: frapper qqn à coups de couteau (=poignarder). « Il va arriver ici et il va te suriner, avec son grand couteau de boucher. » « Fais pas le malin, ici on surine avant de causer. » « Il s'est fait suriner pour un mauvais regard. »

amict

amictlinge blanc de forme rectangulaire que le prêtre place sur ses épaules avant de revêtir l'aube, comme bouclier symbolique contre le mal. « Il s'avança vers l'autel vêtu de l'amict, de l'aube, de l'étole et du manipule, la chasuble pliée sur le bras gauche. »

pendule de Foucault

pendule de Foucaultdispositif expérimental conçu en 1851 par le physicien français Léon Foucault afin de démontrer que la Terre tourne sur elle-même.
L'expérience consiste observer l'oscillation d'un pendule autour duquel sont disposées des pièces d'échiquier. On constate qu'à intervalles réguliers le pendule renverse une pièce d'échiquier. On pourrait croire que sa trajectoire change, mais ce n'est pas le cas : c'est la preuve que la Terre tourne.

arboretum

arboretumpépinière spécialement consacrée à la culture expérimentale d'arbres et d'arbustes. « Un arboretum rassemblant la plupart des espèces d'arbres de tous les continents. »

insane

qui a perdu son bon sens, fou. « Une vieille bigote un peu insane qui faisait peur aux enfants. »
[en parlant des idées, des sentiments] qui est contraire au bon sens, à la raison. « Des élucubrations insanes et d'une platitude désolante. » « Il se persuade que ses craintes sont insanes, qu'il est aimé. »

jackalope

jackalopeanimal imaginaire du folklore américain, mélange entre un lièvre (jackrabbit) et une antilope (antelope), et représenté comme un lièvre avec des bois. Le jackalope se caractérise par sa capacité à imiter la voix humaine.
Le papillomavirus, qui provoque sur la tête du lapin des tumeurs en forme de cornes, est l'origine probable de cette légende.

anagogie

élévation de l'âme vers les choses divines (=extase). « L'anagogie escarpée et sublime de Platon. »
p ext.: « les sommets des clochers sont l'anagogie de cette perfection que cherchent à atteindre, en s'élevant, ces âmes... »

clinamen

[mot lat. signifiant déviation, inclinaison] dans le système d'Épicure et de Lucrèce, mouvement spontané des atomes en chute libre dans le vide, qui les fait dévier de leur trajectoire verticale, leur permettant ainsi de s'agréger pour former les corps. « Les grandes utopies se caractérisent par un fonctionnement « horloger » où tout se reproduit en permanence à l’identique, sans le moindre clinamen possible. »

vertugadin

vertugadin armature arrondie, bourrelet porté aux 16 et 17ème s. autour de la taille pour faire bouffer la jupe au niveau des hanches et lui donner une forme de cloche.
robe à vertugadin. « Des fillettes en robes à vertugadin. »
p. méton: jupon, robe muni(e) de cette armature.
en vertugadin. « Des infantes fardées, en vertugadins. »
chaise/siège à vertugadin = chaise, siège sans accoudoirs, utilisé(e) par les femmes portant un vertugadin.
p. anal.: pelouse disposée en amphithéâtre. [habits]

arénacé

arénacé qui est de la nature ou qui a l'aspect du sable : « la couche arénacée qui constitue le rivage est un mélange de sable calcaire et de sable volcanique. »
littér.: couvert de sable : « les bleuâtres vagues des golfes arénacés. »

escogriffe

escogriffefam.: homme de grande taille, généralement mince et mal bâti, dégingandé (=échalas). Pléonasme : un grand escogriffe. « Sur la muraille, l'ombre démesurée, effrayante et baroque de ce grand escogriffe en chemise. »

lapinisme

péj.: fécondité excessive comparable à celle du lapin. « Une région enclavée, enlisée dans la misère et le lapinisme. »

goupil

goupilrenard. Chasser le goupil. « Il était de petite taille, vif, avec des yeux vairons, un nez de goupil et très peu de cheveux sur son crâne bossué. »

gimmick

quelques notes de musique capables de capter l'oreille de l'auditeur. Le terme vient du jazz.
phrase musicale répétée, ostinato, riff.
chose qui revient régulièrement et qui se retient facilement : phrase de cinéma, une attitude, paroles de chansons, etc.

chenet

chenet Chacun des supports de métal que l'on place dans le foyer d'une cheminée afin de maintenir les bûches au dessus de l'âtre pour en faciliter la combustion.
Fig. et fam.: Être les pieds sur les chenets = vivre dans un confort paresseux => « froissé par les hommes, j'ai besoin d'un intérieur bourgeois où je puisse être les pieds sur les chenets. »

part des anges

partie du volume d'un alcool qui s'évapore pendant son vieillissement en fût. « À Cognac, des chais aux toits de tuiles noircies par la part des anges, l'évaporation de l'alcool. »

syllogomanie

accumulation compulsive. « Sans tomber dans la syllogomanie, les propriétaires d'ordinateurs, tablettes et smartphones ont la corbeille difficile. Des nuées de fichiers sont stockés sans être jamais consultés une fois remisés. » « Je m'interroge sur ma propre folie de collectionneur. Suis-je un syllogomane ? »

Ninkasi

Ninkasidéesse de la bière dans la mythologie sumérienne.

suppôt

hist.: pers. qui en secondait une autre ou remplissait des fonctions de subalterne. Suppôt de l'Université. Suppôts de la justice.
p. anal., plais.: suppôt d'Esculape = médecin. « Un jeune suppôt d'esculape s'affairait auprès des blessés. »
péj.: celui qui assiste un autre, qui se fait le complice de ses mauvais desseins, de ses mauvaises actions. « Mithridate, roi de Pont, achetait à Rome des suppôts et créatures à la douzaine. » « Des ennemis de la République, des prêtres réfractaires, suppôts du Pape et des tyrans. »
partisan passionné d'une mauvaise cause; adepte. Suppôt de la tyrannie, du despotisme, de l'extrême droite. « On accusait Dubreuilh tantôt d'être un crypto-communiste, tantôt un suppôt de Wall Street. »
p. plaisant.: suppôt de Bacchus = Ivrogne. « Notre source étant un suppôt de Bacchus notoire, cette information est à prendre avec précaution. »
suppôt de Satan, du démon, du diable, de l'enfer = être pervers et malfaisant. « La femme, qu'ils décrivent comme un suppôt de Satan attisant le désir impur des hommes... »

bas-bleu

péj.: femme savante, d'une pédanterie ridicule. Avoir la réputation d'un bas-bleu; pérorer comme un bas-bleu; le pédantisme d'un bas-bleu. « Un bas-bleu! d'une instruction à épouvanter, qui a tout lu! qui sait tout ! ; elle semblait probablement à ses amies un insupportable bas bleu. »
bas-bleuisme : pédanterie ridicule de femmes de lettres sans talent. « Plus il y a de talent dans une femme, moins il y a de bas-bleuisme. »

amure

[marine] cordage servant à fixer une voile du côté d'où vient le vent. Amure de misaine, amure de grand-voile.
p. ext.: direction d'un navire à voiles par rapport au vent d'après son amure.
avoir les amures à bâbord, à tribord : recevoir le vent par la gauche, par la droite. « Les frégates, les amures à bâbord, naviguent face au soleil couchant. »
prendre les amures à bâbord, à tribord : orienter le navire de façon qu'il reçoive le vent de gauche, de droite.
changer d'amures; changer les amures : virer de bord. « Il s'apprête à changer l'amure : amène la misaine, la décroche, la raccroche de l'autre côté du mât, et puis, ayant craché dans ses mains, lourdement suspendu à la drisse, il se met à haler, d'un effort pesant, prolongé, répété, pour étarquer la voile, pour la hisser bien à pic. »

amurer
fixer l'amure d'une voile pour l'orienter selon le vent : « Pas de meilleur marin que lui, nous l'avons dit; personne comme lui pour amurer une voile, pour baisser le point du vent, et pour maintenir avec l'écoute la voile orientée . »
navire amuré tribord ou bâbord : navire orienté pour recevoir le vent à droite ou à gauche.
p ext., arg.: mal amuré = mal parti, engagé sur une pente fâcheuse. « Veille au grain, fistot, tu me parais mal amuré! »

E pluribus unum

c'est l'une des 2 devises américaines (l'autre est In God We Trust). Traduit du Latin, cela signifie "un à partir de plusieurs." Cela réfère à l'intégration des 13 colonies indépendantes en un pays unifié, et a pris la signification supplémentaire, donnée par la nature pluraliste de la société américaine issue de l'immigration.
Une devise similaire – In varietate concordia (Unité dans la diversité) – a été adoptée par l'Union Européenne en 2000.

exote

voyageur-né, qui dans les mondes aux diversités merveilleuses, sent toute la saveur du "Divers". Rien à voir avec les pseudo-exotes, les Loti, les touristes, les proxénètes de la sensation, toujours avides de cocotiers et de ciels torrides, non, l’exote est celui qui choisit et cultive l’Esthétique du Divers comme moyen de connaissance du monde.

prophylaxie

prophylaxie ce qui prévient l'apparition, la propagation ou l'aggravation d'une maladie. Prophylaxie antituberculeuse, antivénérienne ; prophylaxie contre le VIH ; prophylaxie des épidémies. « Le respect des mesures de prophylaxie est indispensable pour éviter la propagation du virus. » « L'abattage du cheptel comme moyen de prophylaxie collective. »
prophylaxie mentale : ensemble des mesures destinées à assurer le maintien de la santé mentale, la protection contre les psychonévroses et les diverses formes d'aliénation.
p. anal.: ensemble de mesures prises pour prévenir un mal. Prophylaxie du crime ; prophylaxie antiraciste.

camard

camard qui a le nez aplati (=camus). « Sa face, camarde comme celle d'un dogue. »
p. métaph.: « on voyait, à droite, une montagne camarde dont le large sommet avait l'air creux et plat. »
p. méton. [en parlant du nez lui-même, d'une grimace] « Son nez est aquilin de profil et camard de face. » « une face apparut, avec une grimace camarde aplatie contre la vitre. »
un camard = personne camarde. Une petite camarde.
p. ext.: qui est sans nez. « Le farouche maréchal de Montluc qui, rendu camard par des blessures effrayantes, était réduit à cacher, sous un morceau de suaire, l'horreur de sa gloire. » « Le sphinx, camard, dévoré par l'âge. »
★ la camarde = la mort (parce qu'on la figure sans nez). « La vieille camarde en cheveux gris; une faux dans la main, elle s'avance pour frapper les heureux. »
arg.: épouser la camarde = mourir.

gourmette

gourmette chaînette passant sous la mâchoire inférieure du cheval et servant à fixer le mors dans sa bouche. « Le cliquetis clair du cheval qui secoue, en levant la tête, la gourmette et le mors. »
rompre sa gourmette (fig.) : se dissiper, après s'être contraint quelque temps, après avoir vécu dans la retenue. « Ce jeune homme a rompu sa gourmette. »
resserrer la gourmette de la bride : tenir un cheval serré. P. métaph.: « Tout en l'adoucissant, il sut donc resserrer par ces paroles la gourmette de la bride. »
lâcher la gourmette à qqn. : lui donner plus de liberté.

phosphène

phosphènesensation lumineuse due à une réaction de la rétine sous l'effet d'un agent autre que la lumière (compression externe ou interne du globe oculaire, choc, excitation électrique, etc.). « Phosphènes, c'est le nom de ces images lumineuses que nous produisons dans notre rétine en pressant sur notre oeil. » « Ces phosphèmes mouvants qu'on entrevoit en fermant les yeux. »

engeance

groupe, catégorie de personnes que l'on méprise. « L'engeance des marchandeurs pour qui les commerçant haussent les prix avant d'accorder un rabais. »

deus ex machina

dans le théâtre antique. Divinité dont l'apparition sur scène - par un artifice de machinerie - au dernier acte, permettait le dénouement du drame.
p. ext.: dans le théâtre moderne, personnage dont l'intervention, artificielle et inattendue, permet au dernier moment le dénouement de la pièce. Pour le dénouement de ses comédies, Molière fait souvent appel à un deus ex machina.
fig.: personne dont l'intervention vient, dans la vie courante, en dehors de toute prévision et en tout dernier lieu, dénouer une situation difficile. « Quand l'homme d'état évoque dans sa pensée le Deus ex machina, le pilote, l'archange des nations en détresse, il voit apparaître qui? un fossoyeur, la pelle sur l'épaule. »

gourmander

Réprimander vivement en adressant des paroles sévères (=gronder, sermonner, tancer, engueuler). Gourmander un enfant pour son bien, devant tout le monde. Au collège j'étais toujours puni, maltraité, gourmandé. Son épouse le traitait à présent avec rudesse et autorité, elle le gourmandait sans cesse pour tout ce qu'il faisait et pour tout ce qu'il ne faisait pas.
Blâmer avec vigueur. « Gourmander l'égoïsme, la paresse de qqn. »
Gourmander qqn sur qqc. « Il gourmande Alfred de Musset sur ses désespoirs égoïstes et pour s'être désintéressé de la chose publique. »

scrofuleux

relatif à la scrofule (infection de la peau et des muqueuses). « Ganglions scrofuleux; tumeur scrofuleuse. »
qui est atteint de scrofule. « Les eaux salées sont bonnes pour les scrofuleux. »
p. métaph.: « quelle erreur d'appeler maladie l'exercice vigoureux de nos facultés naturelles! C'est la médiocrité qui est scrofuleuse et maladive. »

brigue

action de briguer une faveur, un poste, une charge : la brigue des emplois.
ensemble de manœuvres détournées employées pour triompher d'un concurrent ou pour obtenir quelque chose. Faire, former une (des) brigue(s).
p. méton.: « une brigue de lords en quête d'influence. »
Haut de page