Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

performatif

verbe dont l'énonciation implique l'action qu'il exprime. Ex: Je te conseille de... , je jure que..., je t'ordonne de...
p. ext.: qui réalise une action par le fait même de son énonciation (anton.: constatatif). Fonction performative, énoncé performatif.
p. méton.: énoncé qui présente ces caractères. « "Je t'aime" est sans nuances. Il supprime les explications, les aménagements, les degrés, les scrupules. Il n'a d'autre référent que sa profération : c'est un performatif. »

vahiné

vahinéfemme tahitienne. « Un Tahitien et sa vahiné. »
la vahiné occupe une place de prédilection dans la peinture de Paul Gauguin.

capybara

capybarale plus gros rongeur actuel (de 1,05 m à 1,35 m de long et de 35 à 70 kg). Il vit en Amérique du Sud où il mène la vie d'un mammifère social et semi-aquatique.

térébrant

[En parlant de certains animaux] Qui perce des trous dans des matières dures, qui creuse des galeries (=perforant). Insecte térébrant.
Qui tend à pénétrer en profondeur dans les tissus. « Kyste, ulcère térébrant. »
Qui donne au malade l'impression qu'une pointe s'enfonce dans ses tissus. « Névralgie térébrante. En dehors de ces douleurs, en éclairs, le malade peut ressentir des douleurs térébrantes, donnant l'impression d'un coup de couteau perforant perpendiculairement les tissus. »
Fig., littér. Aigu, très vif. Cauchemar, désir, souci térébrant. « Sa conscience étouffait sous l'étreinte de remords chaque jour plus précis, plus térébrants, et avec des pointes vrillantes. »
Cri térébrant : cri très aigu, qui semble percer le tympan.

conspuer

manifester bruyamment en groupe contre quelqu’un. Huer. « Conspuer un acteur, l'auteur, l'orateur; conspuer un homme politique; se faire conspuer. »
manifester son mépris contre. « Conspuer l'argent, l'honneur; conspuer une doctrine, une pièce de théâtre. »

poujadisme

[du nom du leader syndical Pierre Poujade] mouvement syndical de la fin de la Quatrième République revendiquant la défense des petits commerçants contre la concurrence des grandes surfaces. « Parmi les poujadistes élus aux législatives de 1956, Jean-Marie Le Pen, qui devient à 27 ans le benjamin de l'Assemblée. » « La nouvelle droite prend le créneau d'un poujadisme intelligent et modernisé. »
p ext. péj.: mouvement réactionnaire des classes moyennes et supérieures (= "conservatisme petit-bourgeois"). « Une poussée du poujadisme et des replis identitaires. » « Un discours populiste et poujadiste. »
néo-poujadisme : « N'y a-t-il pas dans cette fronde des entrepreneurs une forme de "néo-poujadisme" ? »

dashcam

dashcamcaméra installée dans un véhicule pour enregistrer ce que le conducteur voit (contraction de l'anglais "dashboard camera"). Son usage est encouragé par les compagnies d'assurance pour disposer d'une preuve vidéo en cas de litige.

échanson

officier qui était chargé de verser à boire à un dieu, à un roi ou à un seigneur.
grand échanson: dignitaire d'un royaume auquel étaient dévolus certains privilèges (= bouteiller).
p. ext. et p. plaisant.: personne qui sert à boire. « L'heure du dîner me place à côté de vous; je suis votre échanson. »

Shaolin

Shaolin temple bouddhiste du centre de la Chine où sont apparues les techniques de défense et de méditation à l'origine du kung-fu et des arts martiaux chinois.
kung-fu Shaolin : art martial chinois traditionnel originaire du monastère Shaolin.

baise-en-ville

baise-en-villepop.: sac, bagage contenant le nécessaire (brosse à dents, brosse à cheveux, etc.) pour passer une nuit hors de chez soi.

truculent

A. jovial, de forte stature, pittoresque et bon vivant (= haut en couleur). Personnage truculent. « Je crois que c'est l'élément grosse bouffonnerie, l'élément Rabelais, le côté truculent et tant soit peu commis-voyageur dont je n'ai jamais pu m'accommoder: le Français, dans ses moments de gros rire, est une de mes impossibilités radicales. »
[art, œuvre plastique] qui présente une facture hardie, vigoureuse, des colorations vives. Peinture truculente. « Nos truculentes cathédrales gothiques. »
p. méton. [artiste] qui traite des sujets pleins de force, de vie familière, voire paillarde. « Variété de Rubens, ici truculent, là réservé et pur comme un primitif. »
plaisante liberté de ton allant jusqu'à la gaillardise ou la grossièreté; qui abonde en formules énergiques, en images expressives. Style truculent ; métaphore truculente.

B. qui est féroce ou se comporte avec brutalité (=cruel, farouche, rude, sauvage, terrible, violent). « De truculents gaillards hurlaient, brandissaient des fusils. » « De gros sourcils charbonnés, un teint basané comme un cuir de Cordoue lui faisaient une physionomie truculente et formidable comme les peintres aiment à en donner aux bourreaux. »
[chose] qui agresse le regard ou l'esprit (=dur, terrible). « Des tons vineux, sanguinolents, complètent l'aspect féroce et truculent de ces taudis hasardeux. »

pilou

piloutissu de coton duveté, d'aspect pelucheux. Chemise, jupe de pilou. « Elle en peignoir de pilou, lui en savates et mal rasé. »

réfulgent

réfulgentfig.: éclatant, brillant, splendide. « Un palais biblique, réfulgent de toutes les gemmes orientales. » « La très illustre et réfulgente maison de Bourgogne. »

ratiociner

vieilli: faire des raisonnements; user de sa raison (=raisonner). « Il serait à propos de ratiociner quelque peu sur ce que nous allons faire pour nous sortir de là. »
péj.: raisonner de façon subtile et trop abstraite; se perdre en considérations interminables; ergoter sur des détails. « On ratiocine avec aigreur des heures durant. »

cascatelle

cascatelle petite cascade. « Une eau sautant en cascatelles, fusant en gerbes éblouissantes. »
ce qui évoque une cascatelle pour l'œil ou pour l'oreille. « Les blanches cascatelles des guipures et des dentelles. »
série de petites choses qui se succèdent à un rythme rapide. « Une charmante cascatelle de paroles mielleuses. »

cisalpin

situé en deçà des Alpes par rapport à Rome. Zone cisalpine ; les cisalpins.

jackalope

jackalopeanimal imaginaire du folklore américain, mélange entre un lièvre (jackrabbit) et une antilope (antelope), et représenté comme un lièvre avec des bois. Le jackalope se caractérise par sa capacité à imiter la voix humaine.
Le papillomavirus, qui provoque sur la tête du lapin des tumeurs en forme de cornes, est l'origine probable de cette légende.

transfuge

pers. qui, en temps de guerre, d'hostilités, abandonne son armée, son pays pour passer à l'ennemi (=déserteur, traître).
pers. qui fuit qqch. « Transfuge de la justice chrétienne. »
pers. qui quitte un parti pour passer dans le parti adverse, qui renie, trahit un groupe, une cause (=dissident, traître). Transfuge du KGB. « L'armée politique du premier consul était composée de transfuges des deux partis. »
pers. qui change de milieu, de situation. Transfuge de la psychanalyse orthodoxe, du roman, du surréalisme ; transfuge du mal. « Ce curé appelait au catéchisme les transfuges de la laïcité. »
pers. qui change de pays, de lieu. « à Brest, ils furent saisis, glacés, eux, les pauvres transfuges d'un pays de soleil, par ce changement absolu de climat. »
litt. [à propos d'animaux, de plantes] « Un rossignol, transfuge du bocage, des arbres de la mort habite les rameaux, et de ses chants d'amour console les tombeaux. »

quadrumane

quadrumanequi a les quatre membres terminés par une main. « L'homme, qu'on classe dans l'ordre des bimanes, par opposition aux singes qui sont des quadrumanes. »

ouija

ouijanom de la planchette censée, lors d'une séance de spiritisme, permettre la communication avec les esprits. « C'est en discutant avec son ami imaginaire à l'aide d'un ouija que la petite Regan MacNeil, héroïne de L'Exorciste, ouvre la porte au démon qui va la posséder. »
Il s'agit d'une marque déposée, formée des mots "oui" et "ja" (oui en allemand) car c'est la réponse attendue à la question "esprit es-tu là ?".

ouvrir le parapluie

dégager sa responsabilité ou la faire porter sur un autre. « Evite d'ouvrir le parapluie sans arrêt, d'essayer de faire porter les responsabilités aux autres. »

Vlad l'Empaleur

Prince de Valachie (1431 - 1476), région de Roumanie comprenant autrefois la Transylvanie.
Farouche résistant à l'invasion ottomane, il était réputé pour sa cruauté, et son habitude de faire empaler ses ennemis.
Son deuxième surnom, "Dracula", vient du nom de sa famille, les Draculea. En roumain, dracul se traduit directement par "dragon" ou "diable". Le blason des Draculea portait d'ailleurs la figure d'un dragon.

Le comte Dracula, personnage de roman inventé en 1897 par Bram Stoker se base sur le règne cruel de Vlad l'Empaleur : Dracula habite toujours en Transylvanie, il n'est plus un empaleur mais un vampire buvant le sang de ses victimes, le pal s'étant transformé en pieu (arme ultime contre les vampires). [personne]

ectoplasme

ectoplasme[du gr. ektos, au-dehors et plasma, forme] émanation visible produite par un médium en état de transe, se matérialisant en formes diverses. « Pendant l'état de transe, l'ectoplasme sortait de sa bouche, mais aussi de ses oreilles, de son nez, de ses yeux. »
fantôme « L'ectoplasme rend visible les revenants à l'œil humain. »

impedimenta

vx.: bagages et équipements indispensables au fonctionnement d'une armée en campagne, mais qui gênent sa marche et ses mouvements. « Fantassin léger, sans impedimenta, poursuivra plus aisément l'adversaire. »
bagages encombrants emportés avec soi dans les déplacements. « Les impedimenta d'un long voyage. »
ce qui entrave une activité. « Tous les jours, dans ce monde de surproduction, de nouveaux impedimenta matériels ou intellectuels viennent s'accrocher à nos basques. »

égruger

réduire en poudre, en menues parcelles à l'aide d'un égrugeoir. Sel bien égrugé.
fig. « Filou! t'a osé dire filou! tu veux donc que je t'égruge ? » « Ces voix en farine qui s'égrugent au moindre souffle. »
p. ext.: user, rogner par le frottement. « L'omnibus égrugeant le pavé »

stercoraire

stercoraire relatif aux matières fécales. (=stercoral). « Me voici revenu aux origines, à la virginité du monde et à son prodigieux gaspillage de fécondations, de déchets, de matières stercoraires. »
scatologique. Imaginations stercoraires. « Le grand plaisir de causerie de la société, ce sont les plaisanteries stercoraires. Oui, la merde, les pets, c'est le fond de la gaîté. »
fig.: répugnant, ignoble. « Ce n'est pas de la colère que j'éprouve en voyant l'envie qu'elle a d'aller picorer dans cette musique stercoraire. C'est du chagrin. »
qui croît, qui vit sur les excréments, le fumier. Insecte, plante stercoraire.
psych.: pervers sexuel dont l'émotion érotique est liée à la vue, à l'odeur ou à la manipulation de matières fécales. « La perversion des stercoraires se relie directement au fétichisme du corps et est souvent associée au masochisme. »

ombrière

ombrièrestructure destinée à fournir de l’ombre. Culture sous ombrière ; ombrière à orchidées. « Assise au frais sous une ombrière. » « Un parking équipé d'ombrières photovoltaïques. » « L'Ombrière du Vieux-Port de Marseille, une ombrière-miroir géante au design futuriste. »

apparatchik

apparatchik mot tiré du russe "apparat", gouvernement, et "chik", agent, utilisé pour désigner en URSS et dans les autres dictatures communistes les membres éminents de l'appareil d'État.
p ext.: membre de l'appareil d'un parti, d'un syndicat.
péj.:, pers. qui profite de son rang, de sa situation au sein d'un groupe social ou politique pour renforcer son ascendant et son prestige, voire pour s'enrichir, faire carrière, etc (=bureaucrate).

cucule

cucule capuchon de moine. « Le jeune religieux, ayant relevé sa cucule sur sa tête. »
vêtement de laine grossière, à capuchon, porté par les religieux. « Il portait une cucule élimée. »

tribade

lesbienne : « c'était une tribade, qui n'aimait des plaisirs de l'amour que ceux que lui donnait la femme. »
tribader : se livrer à l'homosexualité féminine.

cyprine

[du lat. cyprium, "cuivre"] pierre précieuse de couleur bleue. « Bleu de ciel cyprine. »
[de Cypris, "chypriote", surnom latin d'Aphrodite, déesse de l'amour] liquide lubrifiant sécrété à l'entrée du vagin sous l'effet de l'excitation sexuelle. « La mouille, ou plus scientifiquement "cyprine", est le lubrifiant naturel du vagin. »

gerbille

gerbillepetit mammifère rongeur de la famille des Muridés, vivant dans les déserts d'Afrique, d'Amérique et d'Asie, et qui par la longueur des pattes postérieures rappelle la gerboise.

phénoménologie

philos. [du gr. phainomen, "ce qui apparaît" et logos, "science"] étude du fonctionnement de la conscience, par l'intermédiaire des phénomènes, qui au sens philosophique désignent ce qui apparaît à la conscience.
« Pour Edmund Husserl, fondateur de la phénoménologie en 1900, la conscience est dépendante d'un objet : “toute conscience est conscience de quelque chose”. C'est ce qu'il nomme intentionnalité : l'orientation nécessaire de la conscience vers un objet. »
« La réduction phénoménologique — ou réduction transcendantale — consiste en une suspension volontaire de tout jugement afin de voir le monde en tant que phénomène pur. »
« La phénoménologie – qui s'intéresse à la façon dont les objets se présentent à la conscience, et la philosophie analytique – qui vise à la clarification des idées et concepts, sont deux courants majeurs de la philosophie du XXe siècle. »

gourmander

Réprimander vivement en adressant des paroles sévères (=gronder, sermonner, tancer, engueuler). Gourmander un enfant pour son bien, devant tout le monde. Au collège j'étais toujours puni, maltraité, gourmandé. Son épouse le traitait à présent avec rudesse et autorité, elle le gourmandait sans cesse pour tout ce qu'il faisait et pour tout ce qu'il ne faisait pas.
Blâmer avec vigueur. « Gourmander l'égoïsme, la paresse de qqn. »
Gourmander qqn sur qqc. « Il gourmande Alfred de Musset sur ses désespoirs égoïstes et pour s'être désintéressé de la chose publique. »

aile de corbeau

de couleur noire. Cheveux (couleur) aile de corbeau. « Ses longs cheveux aile de corbeau descendent sur ses épaules. » [couleur]

épizootie

épidémie qui frappe les animaux. Épizootie de grippe aviaire, de fièvre aphteuse. « Une épizootie a décimé son cheptel. »

barnum

barnum forain présentant le spectacle d’un artiste ou un phénomène spectaculaire. « Après un entr’acte d’une minute, on vit paraître Philippo, présenté par Jenn, son inséparable barnum. » « Le directeur des arènes, en barnum fort avisé qu'il était, n'eut garde de laisser échapper cette belle occasion de faire de grosses recettes à peu de frais. »
fig. : barnum d'une cause. « Le barnum de l'anticléricalisme. »
grande tente à toit plat et à parois amovibles, utilisée lors de réceptions, foires, expositions, etc. « Le mariage eut finalement lieu sous un barnum à l'abri de la pluie. »
fam.: tapage, désordre. Nom donné à tout ce qui peut évoquer le cirque, le spectacle de foire. « Quel barnum ! »

horloge-de-mort

horloge-de-mortnom vernaculaire de la grosse vrillette, insecte vivant dans le bois vermoulu, dont le spécimen mâle donne des coups de tête répétés contre le bois pour attirer la femelle. Analogue à celui d'une horloge, ce bruit inquiétant est à l'origine du surnom "horloge-de-mort". « J'entendais des tics-tacs, des craquements brefs du bois et des murs. Sans doute des horloges-de-mort. »

ad nauseam

jusqu'à la nausée (locution latine). Fumer ad nauseam. « Augmentation du pouvoir d'achat, relance de la croissance, telle est la vulgate répétée ad nauseam par l’élite capitaliste. »
argumentum ad nauseam : avoir raison par forfait, à force de répétition d'une affirmation. « Une idéologie peu à peu imposée par l'usage de la propagande et de l'argumentum ad nauseam. »

collier de misère

travail pénible qu'on ne peut interrompre que très provisoirement. « Attends-moi pour déjeuner. Je reviendrai du Ministère, libre de mon collier de misère. »

manéger

dresser un cheval aux exercices du manège. Manéger un cheval.
manigancer : « c'est lui qui a tout manégé avec sa bande. »
intrans.: avoir un comportement adroit et artificieux pour parvenir à ses fins.
manégé : qui agit avec adresse et ruse pour parvenir à ses fins. « Des comédiennes ambitieuses et manégées. » « Voyez quel masque de diplomatie se dégage de tout ce fin profil : il est manégé comme un cardinal. »

guêtre

Enveloppe de cuir ou d'étoffe qui recouvre le haut de la chaussure et le bas ou l'ensemble de la jambe (=houseau). « Boutonner, chausser, mettre ses guêtres ».
Traîner ses guêtres : flâner oisivement, errer misérablement. « Le gringalet à chevelure ébouriffée m'a l'air d'avoir traîné ses guêtres aux Cours de la Sorbonne. »

matité

qualité de ce qui est mat. Matité de la chair, de la peau, du teint. Les villages deviennent d'un brun rouge qui les incorpore à la terre. L'ensemble a déjà cette matité de couleurs qui ira s'accentuant jusque dans la Biscaye.
qualité d'un son qui est mat. « La matité de sa voix. La sonorité des jeux bouchés de l'orgue est sourde, cotonneuse et contribue par sa matité à la variété de timbres qui est une des richesses de l'instrument. »

zarma

deuxième ethnie du Niger. Dialecte de cette ethnie.
interjection (=ma parole!)

bleu Tiffany

couleur turquoise (bleu-vert), déposée par l'entreprise américaine de produits de luxe Tiffany & Co, qui l'utilise depuis sa fondation en 1845. [couleur]

topaze

topaze(fém.) pierre semi-précieuse, transparente et brillante, le plus souvent d'un jaune orangé.
topaze brûlée = topaze du Brésil qui a acquis une teinte rose après calcination. « Un coloris ferme et cependant transparent comme une topaze brûlée. »
(couleur de) topaze brûlée = d'un jaune doré.« Les falaises reprirent leurs teintes mordorées, gorge-de-pigeon, améthyste et topaze brûlée. »
couleur jaune vif lumineux et transparent. « La topaze claire d'un petit verre d'eau-de-vie de cidre. »
de topaze. « Un chat aux yeux de topaze. » « L'astre coule et fait un ruisseau couleur d'or, d'ambre et de topaze. »
liqueur, robe, soie, collier topaze. « Une chemise de nuit "topaze", la couleur à la mode pour la lingerie. »[couleur]

érubescence

fait de devenir rouge; résultat de cette action. « Jusqu'à l'horizon, tout était prairie et fleurs dans leur printanière érubescence. » « Lis d'or érubescent. »
souvent iron.: « il a dû boire des litres pour arriver à cette intensité d'érubescence... » « Une énorme face de gorille, érubescente et hérissée d'un poil de trois jours... »

s'étioler

devenir chétif, malingre. Perdre de la vigueur. « Sa santé s'étiole » « Leur relation amoureuse finit par s'étioler. » « Combien de jeunes talents confinés dans une mansarde s'étiolent et périssent faute d'un ami. »

gotha

ensemble des personnes les plus en vue dans un certain milieu professionnel ou social. Le gotha de l’économie. « La cérémonie réunit tout le gotha du cinéma. »

caudé

caudépourvu d'une queue. Créature, étoile, lettre caudée. « Un mystérieux bipède non caudé, aussi proche de l'homme que du singe. »
Haut de page