Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » — Platon.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr.

nitide

nitide resplendissant, brillant. « cette blancheur presque nitide, presque lumineuse ».
fig.: « Un discours nitide, éloquent et juste. »
nitidité: luminosité, éclat. « L'impulsion créatrice, le tonus du vouloir, l'équilibre raisonné ont en lui toute leur nitidité, toute leur vigueur ».

prophétie autoréalisatrice

modification inconsciente du comportement d'un individu en fonction des attentes (positives ou négatives) qu'on place en lui.
Effet Pygmalion : prophétie autoréalisatrice qui provoque la réussite par la confiance accordée.
Effet Golem : prophétie autoréalisatrice qui provoque l'échec par le défaut de confiance (inverse de l'effet Pygmalion).

ardélion

litt., fam.: homme qui fait l'empressé, se mêle de tout inopportunément (= "mouche du coche"). « Il est à Rome une race d'ardélions s'agitant et courant de tous côtés, affairés sans affaires, s'essoufflant sans motif, aussi ennemis de leur repos qu'insupportables aux autres. »

bouclier de Brennus

bouclier de Brennusrécompense décernée à l'équipe victorieuse du championnat de France de rugby à XV.
doit son nom à son créateur Charles Brennus, cofondateur de la fédération française de rugby, sur un dessin initial du baron Pierre de Coubertin.
le bouclier de Brennus est surnommé "le bout de bois" par les rugbymen français qui rêvent tous de le brandir un jour.

vahiné

vahinéfemme tahitienne. « Un Tahitien et sa vahiné. »
la vahiné occupe une place de prédilection dans la peinture de Paul Gauguin.

GINK

acronyme issu de l'anglais « Green Inclination, No Kids », utilisé pour désigner les personnes qui renoncent à la parentalité pour des raisons écologiques.
à rapprocher du mouvement « childfree » et du « néomalthusianisme ».

térébrant

[En parlant de certains animaux] Qui perce des trous dans des matières dures, qui creuse des galeries (=perforant). Insecte térébrant.
Qui tend à pénétrer en profondeur dans les tissus. « Kyste, ulcère térébrant. »
Qui donne au malade l'impression qu'une pointe s'enfonce dans ses tissus. « Névralgie térébrante. En dehors de ces douleurs, en éclairs, le malade peut ressentir des douleurs térébrantes, donnant l'impression d'un coup de couteau perforant perpendiculairement les tissus. »
Fig., littér. Aigu, très vif. Cauchemar, désir, souci térébrant. « Sa conscience étouffait sous l'étreinte de remords chaque jour plus précis, plus térébrants, et avec des pointes vrillantes. »
Cri térébrant : cri très aigu, qui semble percer le tympan.

incipit

incipit[du lat. incipit liber, "ici commence le livre"] premiers mots d'un livre, d'un texte. « Longtemps, je me suis couché de bonne heure. » (incipit de Du côté de chez Swann de Marcel Proust) « Aujourd'hui, maman est morte. Ou peut-être hier, je ne sais pas. » (incipit de L'Étranger d'Albert Camus). « Textes anonymes classés par ordre alphabétique d'incipit. »
premiers mots ou premières notes d'un ouvrage vocal ou instrumental. « en relevant l'incipit musical, on peut retrouver l'auteur de la pièce. »
antonyme : explicit (fin d'un livre).

aber

abermot celtique signifiant "estuaire", un aber est une baie issue de l'envahissement d'un fleuve côtier par la mer. Les abers sont nombreux en Bretagne. Au Royaume-Uni, plusieurs villes situées à l'estuaire de cours d'eau utilisent le préfixe "aber" (ex: Aberdeen).

immanent

immanent qui est contenu dans un être, qui résulte de sa nature même et non d'une action externe. « L'idée de dépassement est immanente à l'homme. » « Une espèce de mal immanent qui surgit sans qu'on y puisse rien. »
qui est impliqué dans. Immanent à la matière, à la nature, au sujet, aux phénomènes (=inhérent). « L'instinct de discipline immanent à cette société. »

justice immanente : principe selon lequel la vertu finit naturellement par être récompensée, et le vice par être puni (= justice poétique). « Quelle sottise que ce qu'on nomme la justice immanente! et quelle puérilité d'estimer que le monde se charge de récompenser les vertus naturelles! »

poujadisme

[du nom du leader syndical Pierre Poujade] mouvement syndical de la fin de la Quatrième République revendiquant la défense des petits commerçants contre la concurrence des grandes surfaces. « Parmi les poujadistes élus aux législatives de 1956, Jean-Marie Le Pen, qui devient à 27 ans le benjamin de l'Assemblée. » « La nouvelle droite prend le créneau d'un poujadisme intelligent et modernisé. »
p ext. péj.: mouvement réactionnaire des classes moyennes et supérieures (= "conservatisme petit-bourgeois"). « Une poussée du poujadisme et des replis identitaires. » « Un discours populiste et poujadiste. »
néo-poujadisme : « N'y a-t-il pas dans cette fronde des entrepreneurs une forme de "néo-poujadisme" ? »

Jézabel

[relig.] épouse d'Achab - roi d’Israël, qui persécutait les prophètes, encourageait le vice et l'idolâtrie. « Jézabel, la femme, qui excitait son mari à faire ce qui est mal aux yeux de l'Éternel. »
p ext.: femme vicieuse et malfaisante. « Tombé sous le charme d'une Jézabel manipulatrice. »

chant du cygne

Dernière oeuvre d'un écrivain, d'un artiste, au sommet de sa perfection, avant le déclin ou la mort. « Le concert "Jazz at Massey Hall", enregistré à Toronto en 1953 par le quintet emblématique Gillespie - Parker - Powell - Mingus - Roach, est considéré comme le chant du cygne du bebop. »

callipyge

callipygequi a de belles fesses, harmonieusement arrondies. Femme callipyge. « Les danseurs sont sûrs d'eux-mêmes, vigoureux, callipyges. »

Vénus callipyge : type particulier de statue grecque représentant Vénus (ou Aphrodite) soulevant sa tunique pour regarder ses fesses par dessus l'épaule.

thaumaturge

qui accomplit des miracles. « Ce moine aurait été l'un des plus extraordinaires thaumaturges de notre temps. Il guérissait, comme en s'amusant, tous les maux. »
p. métaph.: « La foi et le patriotisme sont les deux grands thaumaturges de ce monde. »
p. ext., péj.: qui prétend accomplir des miracles, défier les lois de la nature. « On enferma le thaumaturge à la Bastille pour qu'il pût y travailler à loisir. »

sylphide

sylphide myth.: génie féminin ailé, qui vit dans les airs (=sylphe femelle). « Pâle et mince comme une sylphide, tu marchais au fond de nos bois. »
p. anal.: femme svelte, élancée, d'une beauté fine et gracieuse. « Une sylphide! une nymphe! une fée! » « J'ai trouvé dans le salon une sylphide de trente ans, pâle, frêle, aristocratique, ravissante. »
taille de sylphide : taille très mince. « Cette robe lui faisait une taille de sylphide. »
fig. : femme idéale ou idéalisée, plus imaginaire que réelle, objet de rêveries amoureuses. « Il trouva sa vaporeuse sylphide languissamment couchée sur le divan. »

dévider

dévider dérouler. Dévider la soie, du coton, une bobine.
fig.: exprimer à la suite et sans interruption (=débiter). Dévider son histoire, ses souvenirs. « C'est un homme qui passe ses idées au laminoir et qui dévide en vingt pages une pensée qui pourrait s'exprimer en quelques mots. » « Il l'écoutait patiemment dévider sa monotone histoire. »
fig.: dévider sa bobine, son écheveau, son chapelet. Exprimer avec véhémence et sans interruption ce que l'on a à dire (=vider son sac). « Elle va me dévider son chapelet, me reprocher ma longue absence. »
fig.: démêler, débrouiller. « Lettre interminable où j'ai eu l'art de dévider toutes les ficelles d'un esprit usé jusqu'au chanvre. »

banne

banne bâche servant à couvrir les marchandises transportées par voitures ou par bateaux, afin de les protéger des intempéries.
toile tendue au-dessus d'un bateau afin de garantir les passagers des intempéries. « Une embarcation étroite, qu'une banne blanche mettait à l'abri des rayons du soleil... »
auvent de toile disposé devant une boutique, ou un café, pour servir d'abri. « Des marquises pour permettre aux clients d'entrer à couvert dans les boutiques, et des bannes de toile pour préserver les marchandises des rayons du soleil. »
grande manne, le plus souvent d'osier, servant généralement à transporter des fruits ou des légumes.
p. métaph. : « quand les éclairs vident les péniches du ciel à grand fracas et déversent des bannes de tonnerre... »
charrette, tombereau. Il voyageait à pied, suivait des sentiers au milieu des blés. « Si par hasard il rencontrait quelque banne, il demandait la permission d'y monter. »
tombereau servant au transport du charbon :« d'interminables convois de vivres et de longues séries de bannes de charbon. »

échanson

officier qui était chargé de verser à boire à un dieu, à un roi ou à un seigneur.
grand échanson: dignitaire d'un royaume auquel étaient dévolus certains privilèges (= bouteiller).
p. ext. et p. plaisant.: personne qui sert à boire. « L'heure du dîner me place à côté de vous; je suis votre échanson. »

délitement

action de déliter, de se déliter.
p. métaph.: « le délitement démocratique annoncé par Maurras a déjà amené de sinistres résultats quant à l'art dramatique français. »

tan

tan écorce de chêne qui, réduite en poudre, sert à des usages divers. Poudre de tan. Le parfum amer du tan.
poudre d'écorce de chêne utilisée dans le tannage végétal des peaux, en raison de sa forte teneur en tanin. « Répartir la poudre de tan sur toute sa surface du cuir. »
couleur (de) tan = d'un brun roux. « Son boudoir était en velours couleur de tan. » « Filet de pêche bruni au tan. »

assertivité

capacité de s'affirmer dans le respect d'autrui. « Assertivité ou bienveillance sans complaisance. » « Il faut savoir dire non sans agressivité, avec assertivité. »

impie

qui méprise, rejette sa propre religion ou la religion officielle. « La secte impie des Cathares que l'Église punissait sévèrement. » « Je suis un incroyant, je ne suis pas un impie. » « Ô dix-huitième siècle, impie et châtié! Société sans dieu, qui par Dieu fus frappée! »
qui ne respecte pas ou va à l'encontre des valeurs communément admises. « J'ai vu des gens impies boire de ce nectar sans se troubler. »

cisalpin

situé en deçà des Alpes par rapport à Rome. Zone cisalpine ; les cisalpins.

réquisit

ce qui est nécessairement requis pour une fin donnée. « Réquisits d'une démarche scientifique. Donner à tous des opportunités d’action, des moyens en formation permanente, des outils pour s’adapter aux réquisits du monde contemporain est un premier objectif. »

délices de Capoue

en 215 avant JC, Hannibal et ses soldats hivernèrent dans la ville italienne de Capoue, connue pour sa douceur de vivre. Ils y prirent goût et perdirent l’habitude du combat, ce qui leur valut d'être battus par les Romains.
par ext.: situation particulièrement agréable, propre à faire oublier ses devoirs et obligations. « S'endormir dans les délices de Capoue. »

jackalope

jackalopeanimal imaginaire du folklore américain, mélange entre un lièvre (jackrabbit) et une antilope (antelope), et représenté comme un lièvre avec des bois. Le jackalope se caractérise par sa capacité à imiter la voix humaine.
Le papillomavirus, qui provoque sur la tête du lapin des tumeurs en forme de cornes, est l'origine probable de cette légende.

bâfrer

manger gloutonnement et avec excès. « Il ne fait que boulotter : paraît qu'il baffre cinq à six poulets par jour. »
consommer, dépenser. « Les assassins vont bâfrer tranquillement l'argent de la caisse, tandis que la caissière agonisera, un canif dans le ventre. » « Il se montrait charmant le vendredi, dans la perspective enivrante de s'en aller bâfrer et boire, le lendemain, chez quelques grosses légumes du commerce bordelais. »
se bâfrer de = se goinfrer de. Se bâfrer de pâtisserie, de friandises.

venue

manière dont une plante pousse, un animal grandit (= croissance). Des plantes d'une belle ou d'une bonne venue. Un cerf de bonne venue.
manière dont une action se déroule. « L'auteur a écrit cette nouvelle d'une seule venue » (= d'un trait).

transfuge

pers. qui, en temps de guerre, d'hostilités, abandonne son armée, son pays pour passer à l'ennemi (=déserteur, traître).
pers. qui fuit qqch. « Transfuge de la justice chrétienne. »
pers. qui quitte un parti pour passer dans le parti adverse, qui renie, trahit un groupe, une cause (=dissident, traître). Transfuge du KGB. « L'armée politique du premier consul était composée de transfuges des deux partis. »
pers. qui change de milieu, de situation. Transfuge de la psychanalyse orthodoxe, du roman, du surréalisme ; transfuge du mal. « Ce curé appelait au catéchisme les transfuges de la laïcité. »
pers. qui change de pays, de lieu. « à Brest, ils furent saisis, glacés, eux, les pauvres transfuges d'un pays de soleil, par ce changement absolu de climat. »
litt. [à propos d'animaux, de plantes] « Un rossignol, transfuge du bocage, des arbres de la mort habite les rameaux, et de ses chants d'amour console les tombeaux. »

qualia

[du lat qualis, quel, de quelle nature]
[plilos.] Les qualia (sing. quale) sont les expériences subjectives que nous avons en tant qu'individus, telles que la perception de la couleur, du goût ou de la douleur. Ils sont difficilement définissables à autrui car ressentis de manière unique par chacun.
Les qualia sont souvent considérés comme un mystère philosophique, car ils ne peuvent être expliqués en termes purement physiques ou objectifs.
« Bien qu'aujourd'hui la plupart des philosophes de l'esprit adhèrent au "physicalisme", thèse selon laquelle il n'existe rien d'autre que le monde physique, les qualia plaident en faveur du dualisme cartésien, selon lequel il y a deux substances distinctes : l'esprit et la matière (ou le corps). »

quadrumane

quadrumanequi a les quatre membres terminés par une main. « L'homme, qu'on classe dans l'ordre des bimanes, par opposition aux singes qui sont des quadrumanes. »

ouija

ouijanom de la planchette censée, lors d'une séance de spiritisme, permettre la communication avec les esprits. « C'est en discutant avec son ami imaginaire à l'aide d'un ouija que la petite Regan MacNeil, héroïne de L'Exorciste, ouvre la porte au démon qui va la posséder. »
Il s'agit d'une marque déposée, formée des mots "oui" et "ja" (oui en allemand) car c'est la réponse attendue à la question "esprit es-tu là ?".

mahdi

envoyé d'Allah attendu par les musulmans peu avant la fin du monde, pour compléter l'oeuvre de Mahomet. « Le Mahdi attendu à la fin des temps. »
chef de tribu ou souverain musulman se faisant passer pour l'envoyé d'Allah. « Qui est donc ce madhi, ce derviche qu'ils vénèrent ? »
p. anal., plais. « Quelle allure, hein quel regard, quel mahdi ! »

Repetto

marque de chaussures de danse popularisée dans les années 1970 par Serge Gainsbourg et ses fameuses « zizi » blanches à lacets (créées à l'origine pour la danseuse Zizi Jeanmaire).
« On a du mal à imaginer Gainsbourg sans ses Repetto, portées sans chaussettes été comme hiver. »

Vlad l'Empaleur

Prince de Valachie (1431 - 1476), région de Roumanie comprenant autrefois la Transylvanie.
Farouche résistant à l'invasion ottomane, il était réputé pour sa cruauté, et son habitude de faire empaler ses ennemis.
Son deuxième surnom, "Dracula", vient du nom de sa famille, les Draculea. En roumain, dracul se traduit directement par "dragon" ou "diable". Le blason des Draculea portait d'ailleurs la figure d'un dragon.

Le comte Dracula, personnage de roman inventé en 1897 par Bram Stoker se base sur le règne cruel de Vlad l'Empaleur : Dracula habite toujours en Transylvanie, il n'est plus un empaleur mais un vampire buvant le sang de ses victimes, le pal s'étant transformé en pieu (arme ultime contre les vampires). [personne]

ectoplasme

ectoplasme[du gr. ektos, au-dehors et plasma, forme] émanation visible produite par un médium en état de transe, se matérialisant en formes diverses. « Pendant l'état de transe, l'ectoplasme sortait de sa bouche, mais aussi de ses oreilles, de son nez, de ses yeux. »
fantôme « L'ectoplasme rend visible les revenants à l'œil humain. »

ampoulé

plein d'emphase et d'exagération.« Discours ampoulé, style ampoulé. »

insula

insula antiq. rom.: immeuble d'habitation à plusieurs étages, relativement proche des immeubles actuels. Les étages supérieurs, faute d'eau courante et d'ascenseur, étaient occupés par les plus modestes, tandis que le rez-de-chaussée pouvait accueillir des boutiques. « La ville était composée de petites insulas de deux ou trois étages, chacune abritant plusieurs familles. »
zone du cortex cérébral constituant l'un des lobes du cerveau (= cortex insulaire). Liée au système limbique, l'insula contribue à des fonctions très variées, et module notamment l'information émotionnelle et sensorielle (douleur, conscience de soi, dépendance, etc.)

prolixe

qui est trop long dans ses discours ou ses écrits (synon. bavard, verbeux). « L'inquiétude des gens prolixes quand ils s'aperçoivent qu'ils nous fatiguent. » « Je le connais ce prolixe! Chaque fois, qu'il vient m'interviewer j'en suis pour deux heures au moins! »
en parlant d'un exposé oral, d'un écrit: qui est trop long, qui comporte de nombreux développements et des digressions (=diffus, redondant). Discours prolixe. « Si le conte est fait d'une manière trop prolixe, si le conteur emploie trop de paroles et s'arrête à peindre trop de détails, l'esprit de l'auditeur s'épuise. »
trop abondant, exubérant. « Une toilette prolixe et coquette. »

rouvre

rouvre variété de chêne à feuilles caduques et à glands non pédonculés (=chêne sessile). « Le chemin descend à travers un bois de rouvres. »
en appos.: chêne rouvre. « Une plaine parsemée de chênes rouvres, de charmes et de hêtres. »

rouvraie : lieu planté de chênes rouvres. « Des vignes, des châtaigneraies, des champs de maïs et des rouvraies touffues s’échelonnaient sur la colline. »

barnum

barnum forain présentant le spectacle d’un artiste ou un phénomène spectaculaire. « Après un entr’acte d’une minute, on vit paraître Philippo, présenté par Jenn, son inséparable barnum. » « Le directeur des arènes, en barnum fort avisé qu'il était, n'eut garde de laisser échapper cette belle occasion de faire de grosses recettes à peu de frais. »
fig. : barnum d'une cause. « Le barnum de l'anticléricalisme. »
grande tente à toit plat et à parois amovibles, utilisée lors de réceptions, foires, expositions, etc. « Le mariage eut finalement lieu sous un barnum à l'abri de la pluie. »
fam.: tapage, désordre. Nom donné à tout ce qui peut évoquer le cirque, le spectacle de foire. « Quel barnum ! »

horloge-de-mort

horloge-de-mortnom vernaculaire de la grosse vrillette, insecte vivant dans le bois vermoulu, dont le spécimen mâle donne des coups de tête répétés contre le bois pour attirer la femelle. Analogue à celui d'une horloge, ce bruit inquiétant est à l'origine du surnom "horloge-de-mort". « J'entendais des tics-tacs, des craquements brefs du bois et des murs. Sans doute des horloges-de-mort. »

déhiscence

déhiscence ouverture spontanée d'organes végétaux clos pour libérer leur contenu : fruit, graine, pollen ou spore. « La déhiscence d’une capsule libère les graines. » « C'est l'époque de la déhiscence, le fruit s'ouvre et les graines sautent. »
libération d'un ovule par l'ovaire.
littér.: séparation ; dissémination des membres d’une communauté « Encore un mois et la maison sera vide. Je ne peux y songer sans un serrement de coeur. C'est l'époque de la déhiscence... le fruit s'ouvre et les graines sautent. » « De dix-huit à vingt ans, l'adolescent doit se détacher par une sorte de déhiscence non pas de la famille en soi mais de cette communauté caduque qui fut la forme infantile de ses rapports familiaux. »

déhiscent : dont la paroi s'ouvre (pour libérer les graines). Fruits déhiscents. « Le colchique, l'iris, le pavot ont des fruits déhiscents. » « Un coléoptère allongé caractérisé par ses élytres déhiscents. »
p anal., litt.: qui peut s'ouvrir, ou qui libère son contenu par intermittence. Coffre déhiscent. « Dormant sous l'oeil discret d'un déhiscent soleil. »

indéhiscent : qui reste clos, fermé, même après maturité. Fruit indéhiscent. « Les noix sont des fruits secs indéhiscents, qui ne libèrent leurs graines qu'en étant mangés ou en se décomposant. »
litt.: style, personnalité indéhiscent(e). « Indéhiscente, elle ne se confia à personne de ce monde, emportant ses secrets dans la tombe. »

agélaste

[du grec "a", privatif, et "gelos", rire] qui ne rit pas ou n’a pas le sens de l’humour. « Lors de son passage dans l’espace cosmique, l’âme du véritable agélaste ne saura pénétrer en paradis. »

collier de misère

travail pénible qu'on ne peut interrompre que très provisoirement. « Attends-moi pour déjeuner. Je reviendrai du Ministère, libre de mon collier de misère. »

manéger

dresser un cheval aux exercices du manège. Manéger un cheval.
manigancer : « c'est lui qui a tout manégé avec sa bande. »
intrans.: avoir un comportement adroit et artificieux pour parvenir à ses fins.
manégé : qui agit avec adresse et ruse pour parvenir à ses fins. « Des comédiennes ambitieuses et manégées. » « Voyez quel masque de diplomatie se dégage de tout ce fin profil : il est manégé comme un cardinal. »

controuver

affirmer des faits entièrement erronés (souvent avec une intention malfaisante). « On l'accuse d'avoir controuvé des faits. »
controuvé : inventé de toutes pièces, mensonger. Anecdote, charge controuvée.

guêtre

Enveloppe de cuir ou d'étoffe qui recouvre le haut de la chaussure et le bas ou l'ensemble de la jambe (=houseau). « Boutonner, chausser, mettre ses guêtres ».
Traîner ses guêtres : flâner oisivement, errer misérablement. « Le gringalet à chevelure ébouriffée m'a l'air d'avoir traîné ses guêtres aux Cours de la Sorbonne. »

matité

qualité de ce qui est mat. Matité de la chair, de la peau, du teint. Les villages deviennent d'un brun rouge qui les incorpore à la terre. L'ensemble a déjà cette matité de couleurs qui ira s'accentuant jusque dans la Biscaye.
qualité d'un son qui est mat. « La matité de sa voix. La sonorité des jeux bouchés de l'orgue est sourde, cotonneuse et contribue par sa matité à la variété de timbres qui est une des richesses de l'instrument. »
Haut de page