Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

verjus

verjus jus acide extrait des raisins n'ayant pas mûri (dits aussi raisins verts). Il peut remplacer le jus de citron ou le vinaigre dans les vinaigrettes, les moutardes, dans la préparation des plats de viande, de poisson et des sauces. Il s'utilise pour le déglaçage.
p anal.: vin aigre. « Il avait le vin singulièrement triste et tendre; même ce petit verjus, qui ferait danser des chèvres, lui tournait les idées à la mélancolie. »
fig.: ce qui est aigre; aigreur. « Ce verjus de teintes irrite le regard. »
au verjus = acide comme du verjus. « Sa voix au verjus brisa douloureusement le silence. »
p. méton.: voix aigre. « Son verjus mordant vrillait l'épais miroton de clameurs, vaisselles heurtées, bourrades et jurons brassés. »
[à propos d'une pers., de son comportement qui produit une impression déplaisante] « Elle nous abreuvait du verjus de sa bigoterie. »
de verjus = aigre, glaçant. « Croyez-vous que vous me ferez trembler avec vos regards de verjus ? »

verjuteux
aigre comme du verjus. « Un verre de vin verjuteux et décapeur. »
fig. « Elle m'a semblé suffisante et verjuteuse. »

verjuter
préparer au verjus. Verjuter une sauce, des cerneaux.
p anal.: rendre acide, aigre. « La sonate pour piano et violon de Le Borne, aigrement verjutée par Pennequin. »

pousse-au-crime

arg.: vin rouge grossier à fort degré alcoolique (=aramon, gros rouge, rouquin). « Nous fîmes alors appel au tutu, au pousse-au-crime, au vin rouge si vous aimez mieux, pour nous donner des forces. »

extranéité

qualité d'étranger. « Certains délinquants excipent de leur extranéité pour échapper à la loi nationale. »
caractère de ce qui est étranger à qqch. « Le mystique ressent l'extériorité, ou plutôt l'extranéité des images, des émotions qui lui parviennent par voie intérieure. »

palustre, paludéen

qui est propre aux marais, qui en est caractéristique (du latin "palus", marais). « Des joncs ou autres plantes palustres. ». « Un paysage paludéen de rives à peine sorties des eaux. »
paludier : personne qui travaille dans les marais salants. « Le paludier pêche son sel dans les bassins. »

poliade

une divinité poliade est une divinité qui protège une cité (du grec "polis", cité). Dans la Grèce antique, chaque cité avait sa divinité poliade (ex: Athéna pour Athènes, Arès pour Sparte, etc). « Catherine Ségurane, figure emblématique de la résistance niçoise à l'envahisseur ottoman, a accédé à la dimension d'héroïne poliade. »

nimbe

nimbe cercle lumineux placé autour de la tête des dieux et des empereurs romains déifiés, puis, par les chrétiens, autour de celle du Christ et des saints. Nimbe diaphane, doré, festonné, lumineux, orbé. « Un nimbe d'or sur la tête du saint. » « La tête du Christ est ornée d'un nimbe crucifère. »
litt.: halo lumineux, auréole entourant quelqu'un, quelque chose. « Son fin profil s'était aminci, sous le nimbe d'or de ses cheveux. »
fig.: « toute mon enfance renaît dans une sorte de nimbe de bonheur. » « Aux yeux des enfants, la mère reste enveloppée d'un nimbe d'idéale pureté. »

nimber : entourer, orner d'un nimbe (=auréoler). « Le Christ nimbé, debout dans une mandorle. »
entourer d'un halo, d'un cercle lumineux. « Elle se tenait droite sur le seuil, nimbée de lumière. » « Ce reflet d'incendie et de fin du monde qui nimbe les grandes villes. » « De quel rayonnement se nimbait le beau visage de mon amie! »
fig.: entourer, auréoler. Nimber qqn de gloire. « Un vocabulaire spécial à l'usage de la cour est censé nimber d'une auréole de sainteté le roi et sa suite. » « Tous ces regards la nimbaient d'une brûlante auréole de désirs. »

casuel

qui est subordonné au hasard (=éventuel, contingent). Jouissance casuelle, impressions casuelles, profits casuels. « La plénitude est une sensation rare, casuelle, aussi insaisissable que la mélancolie. »
revenu variable suivant les circonstances, par opposition au revenu fixe. « L'écart de salaire entre secteurs s'explique aussi par un revenu casuel plus ou moins élevé. »
arg.: passes payantes que fait une fille en dehors de son souteneur.

accessit

distinction ou récompense décernée aux élèves qui ont le plus approché du prix. Avoir, gagner, mériter, obtenir, remporter un accessit. « Il a concouru cinq fois, et n'a obtenu qu'un accessit à l'Académie de Bruxelles. »
élève qui a obtenu un accessit. « Cet excellent homme était, sur toute la ligne, un premier accessit. »

clepsydre

clepsydrehorloge à eau utilisée dans l'Antiquité. « Le temps tourne, la clepsydre se vide... »

léonin

léonin propre au lion. « Sa chevelure ressemble à une crinière léonine. »
relatif au lion. « Tout entier à sa passion léonine, l'homme de Tarascon allait droit devant lui. »
qui rappelle (physiquement ou moralement) le lion, digne d'un lion. Force, majesté, tête léonine. « Il tenait de cette race léonine, pugnace et généreuse. » « Son masque léonin s'était empâté, la crinière avait passablement blanchi. »
[p. réf. au partage du lion] où l'un des partenaires s'adjuge la meilleure part, s'octroie tous les avantages (=abusif, inéquitable, inique). Partage léonin ; association, société léonine. « La morale commune condamne sévèrement toute espèce de contrat léonin, où l'une des parties est exploitée par l'autre. »

chattemite

fam.: personne affectant des manières doucereuses et hypocrites pour tromper ou séduire qqn. Faire la chattemite. Un ton, un regard, une mine de chattemite.
« Est-ce que tu crois qu'on ne te connaît pas, malgré ta mine de chattemite ? » « Sa voix avait une inflexion fausse et chattemite. » « Ne faites pas la chattemite, Monsieur Bertrand, ne faites pas le doucereux ! »

rachis

rachiscolonne vertébrale. « Le rachis est subdivisé en quatre régions : cervicale, dorsale (ou thoracique), lombaire et pelvienne. »
rachidien : qui se rapporte ou appartient à la colonne vertébrale. Bulbe, canal, nerfs rachidien(s).

creuset

creuset récipient servant à faire fondre les métaux.
lieu où divers gens et choses se mélangent. « Malte est un creuset de civilisations, dont l'histoire remonte à plusieurs millénaires. » « L'amour, c'est le creuset sublime où se fait la fusion de l'homme et de la femme. »
p. réf. au fait que dans un creuset les matières sont fondues et comme détruites : « il passa la soirée avec elle, et fondit bravement ses cent euros au creuset de la prodigalité. »

grenu

qui est riche en grain. « Un épi bien grenu. »
qui est ou paraît recouverte d'une multitude de petits grains saillants (=grené). Cuir grenu; cou, nez grenu; chair, peau grenue. « De superbes lézards verts, le dos chatoyant et grenu comme une bourse de perles. Son visage, à l'épiderme grenu et à pores dilatés... »
subst.: « le grenu de la chair de poule sur la peau lotionnée d'eau froide. »

tartan

tartan étoffe de laine à grands carreaux de diverses couleurs que les Écossais utilisent pour la confection de certains vêtements. « Un châle de tartan. » « D'immenses étoffes de soie bariolée d'incarnat, de vert et de jaune, à la façon du tartan écossais. »
vêtement écossais coupé dans du tartan, généralement un châle, un kilt ou un grand manteau. « Enveloppé dans son tartan écossais... »
vêtement, châle ou plaid fait d'un tissu semblable au tartan écossais. « La petite fille, malade, avait sur les jambes un tartan rouge à carreaux blancs. » « Elle jeta sur ses épaules un tartan à carreaux gris et blancs. »

néroli

néroli[essence, huile de] néroli = essence extraite de la fleur d'oranger amer (bigaradier). « Une ou deux gouttes d'huile essentielle de néroli suffisent à apporter à la pâtisserie un arôme puissant de fleur d'oranger. » « Le néroli se pimente de safran pour donner à cette eau de Cologne piquant et personnalité. »
c'est la princesse de Nerola, Anne-Marie Orsini, qui mit à la mode l'essence d'orange amère comme parfum à la fin du XVIIe siècle.

dirimant

[droit] empêchement dirimant = empêchement absolu qui met obstacle à un mariage ou l'annule de plein droit, qu'il soit contracté de bonne ou de mauvaise foi. « Le mariage ne peut être conféré qu'à des personnes non liées par des empêchements dirimants »
p. ext.: dont la force contraignante ne laisse aucune possibilité de recours. « Ce témoignage non vérifiable n'est en rien dirimant. » « L'absurdité n'a jamais constitué un obstacle dirimant à la réalisation d'un projet. »

turbide

turbide (litt.) qui n'est pas limpide, trouble. « Les fleuves équatoriaux entraînent dans leur flot turbide des mondes confus d'arbres et d'herbes. »

pastafarisme

pastafarismeparodie de religion dont la divinité est le Monstre en spaghetti volant. Son but était à l'origine de protester contre l'enseignement du dessein intelligent dans les cours de science au Kansas, au même titre que la théorie de l'évolution.
le pastafarisme, comme la théière de Russell ou la Licorne rose invisible, est une illustration du "rasoir d'Ockham", principe selon lequel l'explication la plus simple est la meilleure.

surin

surinarg.: poignard ou couteau utilisé comme arme. Jouer du surin ; tué à coups de surin.

suriner, arg.: frapper qqn à coups de couteau (=poignarder). « Il va arriver ici et il va te suriner, avec son grand couteau de boucher. » « Fais pas le malin, ici on surine avant de causer. » « Il s'est fait suriner pour un mauvais regard. »

amict

amictlinge blanc de forme rectangulaire que le prêtre place sur ses épaules avant de revêtir l'aube, comme bouclier symbolique contre le mal. « Il s'avança vers l'autel vêtu de l'amict, de l'aube, de l'étole et du manipule, la chasuble pliée sur le bras gauche. »

pendule de Foucault

pendule de Foucaultdispositif expérimental conçu en 1851 par le physicien français Léon Foucault afin de démontrer que la Terre tourne sur elle-même.
L'expérience consiste observer l'oscillation d'un pendule autour duquel sont disposées des pièces d'échiquier. On constate qu'à intervalles réguliers le pendule renverse une pièce d'échiquier. On pourrait croire que sa trajectoire change, mais ce n'est pas le cas : c'est la preuve que la Terre tourne.

arboretum

arboretumpépinière spécialement consacrée à la culture expérimentale d'arbres et d'arbustes. « Un arboretum rassemblant la plupart des espèces d'arbres de tous les continents. »

insane

qui a perdu son bon sens, fou. « Une vieille bigote un peu insane qui faisait peur aux enfants. »
[en parlant des idées, des sentiments] qui est contraire au bon sens, à la raison. « Des élucubrations insanes et d'une platitude désolante. » « Il se persuade que ses craintes sont insanes, qu'il est aimé. »

flexueux

flexueux [bot.] qui est courbé, fléchi plusieurs fois en divers sens dans sa longueur. Tige flexueuse, pédoncule flexueux (=sinueux). « Le saule, qui trouve dans l'humidité du sol de quoi alimenter son bois flexueux. »
fig., littér.: qui ondule, serpente(=sinueux, ondoyant). « La grande femme folle et vague avec son visage de fée! Plus vaine que l'eau qui fuit, plus que le Rhin flexueuse. » « Nos sentiments, même les plus indurés, sont mobiles et flexueux. »

anagogie

élévation de l'âme vers les choses divines (=extase). « L'anagogie escarpée et sublime de Platon. »
p ext.: « les sommets des clochers sont l'anagogie de cette perfection que cherchent à atteindre, en s'élevant, ces âmes... »

volubile

qui parle beaucoup, vite et avec aisance. Parler de façon volubile; explication volubile. « D'une voix volubile, elle raconte son histoire. » Fig.: « le bruit volubile des eaux qui descendent vers la terre. »
plante dont la tige grêle s'enroule autour des corps voisins (ex: liseron, houblon, glycine).

clinamen

[mot lat. signifiant déviation, inclinaison] dans le système d'Épicure et de Lucrèce, mouvement spontané des atomes en chute libre dans le vide, qui les fait dévier de leur trajectoire verticale, leur permettant ainsi de s'agréger pour former les corps. « Les grandes utopies se caractérisent par un fonctionnement « horloger » où tout se reproduit en permanence à l’identique, sans le moindre clinamen possible. »

vertugadin

vertugadin armature arrondie, bourrelet porté aux 16 et 17ème s. autour de la taille pour faire bouffer la jupe au niveau des hanches et lui donner une forme de cloche.
robe à vertugadin. « Des fillettes en robes à vertugadin. »
p. méton: jupon, robe muni(e) de cette armature.
en vertugadin. « Des infantes fardées, en vertugadins. »
chaise/siège à vertugadin = chaise, siège sans accoudoirs, utilisé(e) par les femmes portant un vertugadin.
p. anal.: pelouse disposée en amphithéâtre. [habits]

prétoire

prétoire salle d'audience d'un tribunal. « Les mots probité et intégrité résonnent depuis des siècles sur les murs endurcis des prétoires, sans empêcher les juges prévaricateurs et les arrêts iniques. » « La présence dans le prétoire d'un public contribue à renforcer la ressemblance entre un procès et un spectacle. »
[antiquité] lieu où le préteur (magistrat romain) rendait la justice.
garde personnelle de l'empereur (=garde prétorienne). « On voit autour du trône les soldats du prétoire en cercle se ranger. »

meneau

meneau montant, traverse en pierre, en bois ou en fer, qui divise l'ouverture d'une fenêtre en compartiments remplis au moyen de vitrages dormants ou de châssis ouvrants vitrés. Meneau épais; meneaux d'un vitrail; ogives à meneaux flamboyants. « Une maison renaissance de Bourges, avec les fenêtres à meneaux. »
montant intérieur d'une croisée.
moulure qui forme une décoration à jour plus ou moins compliquée dans un gâble, une balustrade ou un fronton.

arénacé

arénacé qui est de la nature ou qui a l'aspect du sable : « la couche arénacée qui constitue le rivage est un mélange de sable calcaire et de sable volcanique. »
littér.: couvert de sable : « les bleuâtres vagues des golfes arénacés. »

escogriffe

escogriffefam.: homme de grande taille, généralement mince et mal bâti, dégingandé (=échalas). Pléonasme : un grand escogriffe. « Sur la muraille, l'ombre démesurée, effrayante et baroque de ce grand escogriffe en chemise. »

lapinisme

péj.: fécondité excessive comparable à celle du lapin. « Une région enclavée, enlisée dans la misère et le lapinisme. »

goupil

goupilrenard. Chasser le goupil. « Il était de petite taille, vif, avec des yeux vairons, un nez de goupil et très peu de cheveux sur son crâne bossué. »

gimmick

quelques notes de musique capables de capter l'oreille de l'auditeur. Le terme vient du jazz.
phrase musicale répétée, ostinato, riff.
chose qui revient régulièrement et qui se retient facilement : phrase de cinéma, une attitude, paroles de chansons, etc.

chenet

chenet Chacun des supports de métal que l'on place dans le foyer d'une cheminée afin de maintenir les bûches au dessus de l'âtre pour en faciliter la combustion.
Fig. et fam.: Être les pieds sur les chenets = vivre dans un confort paresseux => « froissé par les hommes, j'ai besoin d'un intérieur bourgeois où je puisse être les pieds sur les chenets. »

oblatif

qui s'offre à satisfaire les besoins d'autrui au détriment des siens propres. « Un amour oblatif. »
p. anal: chose mise au service d'une personne ou d'une idée. « Documentation oblative. »

part des anges

partie du volume d'un alcool qui s'évapore pendant son vieillissement en fût. « À Cognac, des chais aux toits de tuiles noircies par la part des anges, l'évaporation de l'alcool. »

syllogomanie

accumulation compulsive. « Sans tomber dans la syllogomanie, les propriétaires d'ordinateurs, tablettes et smartphones ont la corbeille difficile. Des nuées de fichiers sont stockés sans être jamais consultés une fois remisés. » « Je m'interroge sur ma propre folie de collectionneur. Suis-je un syllogomane ? »

marmoréen

marmoréen qui a la nature ou l'aspect du marbre. Roche, texture marmoréenne.
litt.: qui est froid, dur, blanc comme le marbre. Teinte, immobilité, froideur, pâleur marmoréenne. « Figure immobile, marmoréenne, que jamais un sourire n'illumine. » « La blancheur marmoréenne de ses belles épaules. »
p. métaph.: splendeur marmoréenne, rigidité marmoréenne. « Il sortit enfin de son mutisme marmoréen. »
à toute épreuve (=de fer). « Un homme austère, mais d'une santé marmoréenne et rutilante. »
[couleur]

oxymore

en rhétorique, réunion de deux mots de sens opposés (=oxymoron). Ex: une obscure clarté. « L’oxymore permet d’associer les oppositions, de réunir les contraires. »

albédo

albédopouvoir de réflexion d'une surface exposée à la lumière (mesuré de 0 à 1). Un corps noir parfait aurait un albédo nul, tandis qu'un miroir parfait aurait un albédo de 1. « La Lune ne réfléchit que 12 % de la lumière qu’elle reçoit, son albédo est donc de 0,12. La Terre est bien plus brillante, avec un albédo de 0,37. » « L'albédo de la neige est très élevé, de l'ordre de 80 %. » « Parmi les procédés antiréchauffement envisagés : l'augmentation de l'albédo des zones urbaines. »

truchement

personne qui parle à la place d'une autre, qui exprime sa pensée, lui servant d'intermédiaire, de porte-parole. « Le ministre chrétien est le truchement entre Dieu et l'homme. »
ce qui fait comprendre, permet de traduire la pensée, les sentiments. « La forme est, dans ses figures, ce qu'elle est chez nous, un truchement pour se communiquer des idées, des sensations. »
par le truchement de : par l'intermédiaire de. « Par le truchement d'un ami. »

Ninkasi

Ninkasidéesse de la bière dans la mythologie sumérienne.

suppôt

hist.: pers. qui en secondait une autre ou remplissait des fonctions de subalterne. Suppôt de l'Université. Suppôts de la justice.
p. anal., plais.: suppôt d'Esculape = médecin. « Un jeune suppôt d'esculape s'affairait auprès des blessés. »
péj.: celui qui assiste un autre, qui se fait le complice de ses mauvais desseins, de ses mauvaises actions. « Mithridate, roi de Pont, achetait à Rome des suppôts et créatures à la douzaine. » « Des ennemis de la République, des prêtres réfractaires, suppôts du Pape et des tyrans. »
partisan passionné d'une mauvaise cause; adepte. Suppôt de la tyrannie, du despotisme, de l'extrême droite. « On accusait Dubreuilh tantôt d'être un crypto-communiste, tantôt un suppôt de Wall Street. »
p. plaisant.: suppôt de Bacchus = Ivrogne. « Notre source étant un suppôt de Bacchus notoire, cette information est à prendre avec précaution. »
suppôt de Satan, du démon, du diable, de l'enfer = être pervers et malfaisant. « La femme, qu'ils décrivent comme un suppôt de Satan attisant le désir impur des hommes... »

bas-bleu

péj.: femme savante, d'une pédanterie ridicule. Avoir la réputation d'un bas-bleu; pérorer comme un bas-bleu; le pédantisme d'un bas-bleu. « Un bas-bleu! d'une instruction à épouvanter, qui a tout lu! qui sait tout ! ; elle semblait probablement à ses amies un insupportable bas bleu. »
bas-bleuisme : pédanterie ridicule de femmes de lettres sans talent. « Plus il y a de talent dans une femme, moins il y a de bas-bleuisme. »

amure

[marine] cordage servant à fixer une voile du côté d'où vient le vent. Amure de misaine, amure de grand-voile.
p. ext.: direction d'un navire à voiles par rapport au vent d'après son amure.
avoir les amures à bâbord, à tribord : recevoir le vent par la gauche, par la droite. « Les frégates, les amures à bâbord, naviguent face au soleil couchant. »
prendre les amures à bâbord, à tribord : orienter le navire de façon qu'il reçoive le vent de gauche, de droite.
changer d'amures; changer les amures : virer de bord. « Il s'apprête à changer l'amure : amène la misaine, la décroche, la raccroche de l'autre côté du mât, et puis, ayant craché dans ses mains, lourdement suspendu à la drisse, il se met à haler, d'un effort pesant, prolongé, répété, pour étarquer la voile, pour la hisser bien à pic. »

amurer
fixer l'amure d'une voile pour l'orienter selon le vent : « Pas de meilleur marin que lui, nous l'avons dit; personne comme lui pour amurer une voile, pour baisser le point du vent, et pour maintenir avec l'écoute la voile orientée . »
navire amuré tribord ou bâbord : navire orienté pour recevoir le vent à droite ou à gauche.
p ext., arg.: mal amuré = mal parti, engagé sur une pente fâcheuse. « Veille au grain, fistot, tu me parais mal amuré! »

E pluribus unum

c'est l'une des 2 devises américaines (l'autre est In God We Trust). Traduit du Latin, cela signifie "un à partir de plusieurs." Cela réfère à l'intégration des 13 colonies indépendantes en un pays unifié, et a pris la signification supplémentaire, donnée par la nature pluraliste de la société américaine issue de l'immigration.
Une devise similaire – In varietate concordia (Unité dans la diversité) – a été adoptée par l'Union Européenne en 2000.

conférer

discuter, s'entretenir avec quelqu'un.« L'affaire est importante, elle mérite que nous en conférions à loisir ; pendant quatre ou cinq jours, à la rentrée, les élèves font oraison; mais ils confèrent entre eux... »
accorder, donner. « Le pouvoir que lui confère sa promotion. »
Haut de page