Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » — Platon.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr.

cultivar

type végétal résultant d'une sélection, d'une mutation ou d'une hybridation et cultivé pour ses qualités agricoles (=variété cultivée). « Un cultivar de pomme qui ne tombe pas de l’arbre lorsqu'il atteint la maturité. »

entour

ce qui est autour de qqch. « Ça vous tient dans la tête et ça serre tout l'entour des yeux. » « Une barque pêchait dans les entours de l'île » « Un entour de vieux arbres sous lesquels se mussaient quelques logis de ferme. »
vx,: entourage (d'une pers.). « Il lui parle de ses parents, de ses entours, lui raconte des scènes du grand monde... »

tasseau

tasseau pièce en bois longue et fine, de section carrée ou rectangulaire, utilisée comme support (pour poser une planche), comme élément de jointure (en clouant ou vissant des planches dessus), ou pour faire tenir des cloisons.
arg.: nez. « Il a un grand tasseau. »

déparler

[le plus souvent à la forme négative] s'arrêter de parler. « Voilà douze heures que je n'ai déparlé. Dieu ! que j'ai soif ! »
parler inconsidérément; dire n'importe quoi. « Allons, tu déparles, tu dis des bêtises ! »

missi dominici

sous les Mérovingiens et les Carolingiens, notamment sous Charlemagne, inspecteurs envoyés deux par deux (un clerc et un laïque) pour visiter les provinces du royaume et y faire respecter le pouvoir royal.
p. anal.: envoyés spéciaux d'une autorité. « Dès que j'annonçai ma charge, on ne vit plus en moi qu'un des missi dominici du ministère. »

ashram

ashram mot sanskrit qui dans le bouddhisme désigne soit la période consacrée à la recherche d'un certain détachement spirituel, soit le lieu où l'on se dédie à cet effort. « Épuisé de la vie parisienne, il s'isola dans un ashram en Inde. »
lieu d'enseignement de gourou en Inde.

comblanchien

comblanchien calcaire compact de teinte beige et de dureté comparable à celle du marbre, utilisé en construction (sols, escaliers, etc.)
nom de la commune de provenance de cette pierre (Côte-d'Or).

débours

somme avancée pour le compte de quelqu'un. « On lui a payé ses débours. »
p. ext.: dépense. « Marquant ses moindres débours, il ne dépassa jamais la dépense qu'il pouvait se permettre pour le mois. »

in abstracto

locution latine qui signifie littéralement "dans l'abstrait". En droit, elle est utilisée pour signifier qu'une situation doit être analysée de manière générale et impersonnelle. On évite, par exemple, de tenir compte des circonstances atténuantes propres à la situation.
l'analyse in abstracto, qui s'oppose à celle "in concreto", renvoie à la notion de "bon père de famille".

chien-assis

chien-assislucarne ou fenêtre pratiquée dans une toiture en redressant à cet endroit la pente du toit, afin de permettre l'installation de chambres, l'aération ou l'éclairage des combles. « Une lucarne du genre appelé chien-assis éclaire mystérieusement cet asile. »

parsec

unité de longueur équivalant à environ à 3,26 années-lumière. « Nébuleuse située à 7 millions de parsecs. » « Ceux qui annonçaient que le web 2.0 allait révolutionner le monde étaient à des parsecs de la réalité. »

laitance

substance molle et blanchâtre que le poisson mâle, à l'époque du frai, répand sur les oeufs de la femelle ainsi fécondés, et qui peut être utilisée en cuisine. « D'une main, il tenait son grand couteau à déclic. De l'autre, à plein ventre, un gros hareng décapité et qui jutait de la laitance. »
glande d'où provient cette substance et son contenu. « Prenez, pour six personnes, deux laitances de carpes bien lavées que vous ferez blanchir, en les plongeant pendant cinq minutes dans l'eau déjà bouillante. »
p. métaph.: « de lents nuages éparpillés passaient, pareils à des traînées de laitance sur un fleuve sans bords. »
ciment délayé dans de l'eau (=lait de ciment). « Lorsque la laitance commence à s'épaissir, on nettoie la surface du pavage en l'essuyant avec du sable fin qu'on traîne au balai. »

l'oeil de Moscou

espion. « Si j'apprends que c'est toi l'oeil de Moscou, tu seras virée. »

youpala

youpalaappareil composé d'un cadre à roulettes et d'un dispositif destiné à soutenir le corps et les jambes d'un jeune enfant dans l'apprentissage de la marche (=trotteur). « Avec un youpala, nous arriverons peut-être à le faire marcher. »

chacunière

lieu où l'on se retire, logement, appartement. « Comme il se faisait tard, chacun se retira en sa chacunière. »

loyaliste

qui témoigne de la fidélité à son souverain ou au régime et aux institutions établis. Armée loyaliste. « Mes deux compétiteurs, l'un loyaliste, l'autre libéral, viennent de passer dans mon camp. »

realpolitik

mot allemand signifiant "politique réaliste", et désignant des rapports internationaux fondés sur l'importance économique des intervenants et non sur des a priori idéologiques.

scripturaire

relatif aux saintes Écritures. « L'inspiration scripturaire dans le théâtre et la poésie de Paul Claudel. »
relatif à l'écriture, au style (=scriptural). Système scripturaire. « Une génération de romanciers connue pour ses audaces scripturaires. »

gens de revue

gens qui se revoient en de fréquentes occasions. « Nous aurons l'occasion d'en reparler, nous sommes gens de revue, comme on dit. »

marigot

marigoten Afrique, tout point d'eau alimenté par les pluies, les débordements d'un fleuve ou des nappes souterraines. « Des caïmans s'enlisent traîtreusement dans les boues jaunes des marigots. » « Je parviens au bord d'un marigot aux eaux abondantes. »

bergerade

bergerade tableau représentant des scènes de bergers dans le goût du 18ème siècle. Chambre, paravents à bergerades.
p. ext. et péj.: poésie pastorale fade et ennuyeuse, chanson sans agrément. « Fredonner de sirupeuses bergerades. »
vie idyllique, mais monotone. « Pensez-vous que nous vivions une éternelle bergerade ? un roman blanc, entre gens qui s'aiment toujours ? »

vert-galant

[p. allus. au vert-galant ou galant de feuillée, bandit qui se postait dans les bois pour attaquer les passants] très hardi et entreprenant avec les femmes. « Nous n'avions alors que vingt-huit ans, et nous étions, ma foi, tous deux de verts galants. »
le Vert galant : surnom du roi Henri IV de France, en raison de ses nombreuses conquêtes féminines.

innocuité

caractère de ce qui n'est pas toxique, nocif. Innocuité d'un médicament, d'une inoculation; vaccin d'une parfaite innocuité; être d'une innocuité absolue.
caractère de ce qui ne cause aucun dommage. « L'innocuité de la propagande chez les esprits libres ». « L'innocuité d'un adversaire désarmé. »

messeoir

littér. [surtout employé à la forme négative et à la 3e pers.] ne pas convenir; n'être pas séant (contraire de seoir). Ne pas messeoir à qqn ou qqc. « La simplicité des vêtements ne messied pas à la grandeur. » « Un peu de fantaisie ne messied pas en art. » « Un peu de discrétion ne messiérait pas. »

liquidambar

liquidambar grand arbre ornemental à résine balsamique. « À l'ombre des érables et des liquidambars. » « Le grand parc, planté de tilleuls, de séquoias et d'un liquidambar, était mangé par la forêt. »
p. méton.: résine du liquidambar, utilisée en médecine et en parfumerie (=ambre liquide),

casse

casseboîte ou meuble divisé en petites cases contenant les caractères typographiques.
bas de casse = partie inférieure du meuble proche de la main du typographe et contenant les caractères les plus courants, rangés par ordre de fréquence, en particulier minuscules. P. méton.: minuscules.
haut de casse = partie supérieure où sont rangées les lettres à l'emploi le moins fréquent (capitales, lettres accentuées, etc.).
casseau = compartiment spécial servant à conserver le trop-plein des caractères.

emphytéose

bail de longue durée (de 18 à 99 ans) dans lequel le locataire a un droit réel sur l’immeuble ou sur un terrain agricole, c'est-à-dire qu'il peut l’hypothéquer, le louer ou le sous-louer (=bail emphytéotique).

capeler

(faire) passer par-dessus.
p. ext.: rabattre et attacher par un capelage (une voile). Capeler le hunier.
p. ext.: mettre sur soi, revêtir. Capeler un ciré, une vareuse.
fam.: capeler l'habit = s'équiper d'un scaphandre.

hayon

hayon panneau de bois amovible servant à fermer l'arrière ou l'avant d'une charrette, d'un tombereau
ensemble lunette arrière/porte de coffre s'ouvrant ensemble. « Coffre à hayon. L'essor du marché des berlines compactes dotées de quatre portes et hayon. »
hayon élévateur : système de plate-forme élévatrice disposé à l'arrière de la caisse d'un camion. Il permet d'y disposer de lourdes charges sans devoir le mettre à quai.

hydrolat

préparation aqueuse aromatique obtenue en distillant de l'eau où baigne une substance végétale. Hydrolat de roses, de fleurs d'oranger.

pontet

pontet partie métallique de la sous-garde d'une arme à feu, entourant la détente pour éviter son déclenchement inopiné. « C'était "son" fusil, avec le froid de son acier, la courbe douce, sous ses doigts, de son pontet. »

mariachi

mariachi formation musicale originaire du Mexique.
par ext.: style de musique et culture musicale.

décaméron

[par réf. au Décaméron de Boccace, le "livre des dix jours"] ouvrage contenant une suite de récits faits en dix jours. « Florilège de chevalerie, décaméron d'amour qui charmera les nobles oisivetés des manoirs. » « Un recueil de textes épars, dont la cosmogonie évoque Les Mille et Une Nuits ou Le Décaméron. »
p. méton.: société dépeinte dans le Décaméron de Boccace ou comparable à celle-ci; société pouvant produire un jeu littéraire du type du Décaméron. « Des entretiens galants, des rendez-vous de chasse, des décamérons dans les grands parcs à terrasses. » « Autour d'une vieille femme, un décaméron de vieillards affreux. »

Décaméron de Boccace : titre d'un recueil de cent nouvelles de l'écrivain italien Boccace (14 e siècle). Il y met en scène un groupe de jeunes gens reclus dans une villa isolée pour échapper à la peste. Pour éviter de penser aux horreurs vues, ils passent dix jours à se dire des contes.

troll

[internet] (issu de l'anglais "trolling" : pêche à la traîne).
action de nature à créer une polémique en provoquant les participants d'un espace de discussion (de type forum, newsgroup ou wiki). Le mot désigne également un utilisateur qui a recours a ce type d'action.
message polémique ou excessivement provocateur, et dénué d'intérêt per se.
par ext.: débat conflictuel dans sa globalité. Les participants peuvent alors tout aussi bien être qualifiés de "trolls" que de "trolleurs".

lithosphère

enveloppe solide, rocheuse, discontinue qui constitue la croûte terrestre.

rosière

rosière jeune fille à laquelle on décerne prix un de vertu symbolisé par une couronne de roses. Couronnement des rosières ; Fête de la Rosière. « Certaines localités célèbrent encore la fête de la Rosière, mais l'institution a évolué : on ne récompense plus la « pureté » et la virginité comme autrefois, mais l'implication dans la vie associative par exemple. »
p. ext., et qqf. p. iron.: jeune fille vertueuse, candide. « Je sais bien que je n'ai plus vingt-cinq ans et je ne pose pas pour la rosière, mais on garde sa petite coquetterie tout de même. »
p. iron.: jouer les rosières effarouchées : affecter l'innocence bafouée. « Arrêtez monsieur de jouer les rosières effarouchées, les gens connaissent votre réputation et ne sont pas dupes. »
adj.: « je m'endormais la conscience toute rosière »
rosier [cf. Maupassant, Le Rosier de Mme Husson] jeune homme vertueux et naïf. « Le combat terrible livré dans l'âme du rosier entre le mal et le bien, contre la tentation dans son coeur timide et vierge. »

goémon

goémonensemble des algues marines ramassées sur les plages (goémon de laisse) ou coupées à marée basse (goémon de coupe), servant notamment à la production d'engrais (=varech). Ramasser le goémon. « L'air froid était rempli de la senteur âcre du goémon. »
goémon d'épave : goémon rejeté à la côte par la mer. « Le goémon d'épave, masses déracinées et rejetées par le flot, que les femmes recueillent et transportent pour amender les champs. »

goémonier : homme, bateau qui fait la récolte du goémon« . La fumée légère qui monte des tranchées des goémoniers. »

coupellation

opération pratiquée dans une coupelle et consistant à isoler les métaux précieux des métaux auxquels ils sont alliés, par oxydation de ces derniers à l'air chaud.

mulon

mulon petit tas en forme de meule. Mulon de sable. « La construction ne consistait qu'en un petit mulon formé de tronçons d'arbres, revêtu d'écorce de bouleau. »
petit tas de foin (=meulon). « C'était la saison des foins, et à travers une vapeur blanche, je voyais les mulons qui bordaient le chemin. »
petit tas de sel tiré des marais salants. « Les sauniers "tirent le sel" et l'entassent en mulons. »

lagomorphes

lagomorphesordre de mammifères constitué notamment des léporidés (lièvres, lapins). « Viandes de volaille et de lagomorphes. » « Attention à ne pas confondre l'ordre des lagomorphes avec celui des rongeurs. »

gluau

planchette ou branche menue enduite de glu, utilisée pour prendre les petits oiseaux. « Au pied de l'arbre nous avions placé des gluaux, et nous guettions, le cœur battant, le premier petit oiseau qui allait s'y laisser prendre. »

cor

cornombre de pointes de la ramure d'un cerf (=andouiller). Cerf huit-cors, dix-cors, etc. « A 5, 6 ans le cerf devient un dix cors. »

trille

ornement musical réalisé par la répétition, rapide et alternative, d'une note principale avec une note auxiliaire supérieure d'un ton ou d'un demi-ton, produite par un instrument de musique ou par la voix (=tremblement, trémolo).
tout bruit ou son évoquant cette exécution musicale. « Aucune lueur ne révélait que ce fût l'aube, mais seulement ce trille interrompu de merle. »
triller = exécuter un trille. Triller des points d'orgue. « Une alouette suspendue au-dessus de la lande, trillait dans un frisson d'ailes, se taisait brusquement, tombait à pic, sa chanson cassée comme un fil. »

tracassier

qui s'emploie, par une attitude tatillonne et mesquine, à susciter des difficultés, des ennuis à autrui. « Une femme vaine, tracassière, acariâtre. »

hypallage

figure de style consistant à attribuer à certains mots d'une phrase ce qui convient à d'autres mots de la même phrase. « "Ils avançaient, obscurs dans la nuit solitaire", fameuse double hypallage virgilienne. »

fonts

fonts(plur.) bassin placé sur un support dans lequel se trouve l'eau bénite dont on se sert pour baptiser. Fonts baptismaux. Les fonts, en pierre, dans leur naïve et rude nudité.
tenir un enfant sur les fonts = en être le parrain ou la marraine. « Sonia était sa filleule. C'était lui qui l'avait tenue sur les fonts de baptême. »

barbiturique

médicament hypnotique dérivé de l'acide barbiturique et de ses homologues (=sédatif, somnifère, tranquillisant). « L'enquête conclut au suicide par barbituriques. »
pop. (avec croisement paronymique avec "barbant") personne assommante qui endort l'assistance par ses bavardages inconsistants. « Quel barbiturique! » « Tu parles d'un barbiturique! »

vénerie

vénerie chasse à courre. Grande, petite vénerie; règlement, traité de vénerie.« Le cerf, le chevreuil et le sanglier sont d'abord animaux de vénerie. » « Il sait par cœur tout le vocabulaire de la vénerie. »
p. méton.: équipage d'une chasse. La vénerie du roi.
p. méton.: lieu où logeait l'équipage de chasse d'un souverain. « La chambre du roi, la chapelle-oratoire,, les écuries, la vénerie, la louveterie... »

veneur :
celui qui mène la chasse à courre ou qui y participe. « Le chevalier, muni d'un bâton, bat les buissons, tandis que le veneur fait retentir tout le bois du son de son cor. »
métaph: « je vous connus grand veneur d'âmes, les chassant et les rabattant ainsi que la mienne, dans une trappe. Aujourd'hui, vous ne me forlancez plus... »
grand veneur = officier responsable de la vénerie d'un souverain.
sauce grand veneur = sauce poivrade additionnée de gelée de groseille et de crème fraîche, parfois avec le sang de l'animal (=sauce venaison).

darshan

darshanterme de l'hindouisme qui signifie « vision du divin », « être en présence de la divinité » ou encore « vision de l'idole ». Il s'agit d'un moment de contact visuel avec un maître spirituel ou sa représentation et la transmission d'énergie spirituelle associée à cette vision. « À travers le concept du Darshan, la vision d'une représentation divine suffit à recevoir sa bénédiction. » « La gourou indienne Amma, est célèbre pour son darshan qui prend la forme d'une étreinte. »

protêt

acte dressé par un huissier de justice ou un notaire constatant le non-paiement ou le refus d'acceptation d'un effet de commerce et permettant des poursuites immédiates contre le débiteur. « Un jour l'argent manqua pour parer à un payement : ma signature resta en souffrance; les protêts se succédèrent coup sur coup. »
Haut de page