Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« La connaissance des mots conduit à la connaissance des choses. » — Platon.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr.

écailler

écailler enlever les écailles de. Écailler un poisson.
p. anal.: (faire) se détacher en petites plaques. Le vernis s'écaille. « Une cabane métallique que la pluie et l'embrun écaillent au fil des ans. »
écailler des huîtres = les ouvrir.
pers. dont le travail consiste à ouvrir et à vendre des huîtres, des coquillages. « Une écaillère ravissante ouvrait des coquillages aux touristes. »

pérégrin

[Dr rom.] qui concerne l'étranger libre. Droit pérégrin, cités pérégrines.
étranger libre. « Les pérégrins de l'Empire romain. »
p. ext., litt.: voyageur, nomade, étranger ; pèlerin. « Il ne voulut s'y rendre qu'à pied, toujours en pérégrin. » « Ma vie pérégrine. »

pérégrinal : relatif au déplacement, au voyage. « L'homme est un être en devenir, pérégrinal. La croyance est consolidation de son être. »

palan

palanappareil formé de plusieurs poulies utilisé pour soulever des charges lourdes et, sur les navires, exécuter certaines manoeuvres (ex: border les voiles).
mar.: livraison sous palan : livraison dont les frais d'embarquement ou de débarquement sont à la charge du vendeur ou du transporteur.

palanquée
quantité de poissons déchargés d'un chalutier, ou de marchandises chargées ou déchargées d'un bateau.
groupe de plongeurs qui effectue une plongée sous la conduite d'un moniteur : le guide de palanquée.

fatma

femme arabe (généralement au foyer) : « la fatma me fait signe de venir, de monter dans son gourbi. Elle va me faire les lignes de la main... »

pasionaria

pasionaria[p.réf. à Dolorès Ibarruri, héroïne de la guerre civile espagnole] femme qui se passionne pour une cause, une idée, et dont l'exemple et l'éloquence agissent sur les foules. « Winnie Mandela, la pasionaria de la lutte contre l'apartheid. » « Raquel Garrido, l'impulsive pasionaria de la France Insoumise. » « Brigitte Bardot, la pasionaria de la cause animale. »

hauturier

hauturierrelatif à la haute mer. Flotte, pêche hauturière; pêcheur, pilote hauturier. « Si la navigation au large, ou navigation hauturière, présente bien des dangers, la navigation près des côtes, ou côtière, est plus périlleuse encore. »

oliban

olibanencens. « L'oliban ou encens, rangé parmi les gommes-résines, se tire d'une espèce particulière de genévrier. » « J'aime à brûler parfois l'oliban et la manne. »

pilastre

pilastrepilier plat adossé à un mur ou engagé dans celui-ci. Il est dit cannelé lorsqu'il comporte des rainures verticales.

bourrelier

bourrelierpers. qui fabrique, répare, vend les harnais des chevaux et des bêtes de somme, ainsi que certains articles en cuir (ceintures, sacs, intérieurs de voitures, etc.). Un sellier-bourrelier. « Acheter des harnais chez un bourrelier. » « C'était au seuil d'une boutique de bourrelier, où pendaient des harnais et des licous. »
bourrellerie : techniques, métier, commerce du bourrelier. Apprendre la bourrellerie. Ouvrir une bourrellerie.

glitch

un glitch ("pépin" en anglais) est un dysfonctionnement d'un matériel ou logiciel informatique dû à une fluctuation dans les circuits électroniques ou une coupure de courant (interruption dans l'alimentation électrique).
Par extension, un glitch désigne tout type de problème en informatique, hardware et software (=bug).

commisération

sentiment de compassion, en présence des malheurs d'autrui. Élan de commisération.

sauropodes

sauropodesfamille de dinosaures du Secondaire regroupant les plus grands animaux terrestres découverts à ce jour (sauroposéidon, brachiosaure, diplodocus).

habemus papam

locution latine signifiant "nous avons un pape", prononcée par le cardinal protodiacre à l'issue d'un conclave, depuis le balcon central de la basilique Saint-Pierre au Vatican, afin d'annoncer à la foule romaine et au monde entier (urbi et orbi) l'identité du nouvel élu et le nom de règne qu'il s'est choisi.

point Godwin

[internet] instant d’une conversation où les esprits sont assez échauffés pour qu’une référence au nazisme intervienne (= "reductio ad Hitlerum"). Atteindre le point Godwin. « Le débat atteint son point Godwin : Hitler est invoqué. »
[internet] ironique : « récompense » qu’on attribue à quiconque utilise Hitler ou le nazisme comme argument dans une discussion en ligne. « Elle gagne un point Godwin en comparant les Gilets Jaunes à la peste brune. »

L'expression "point Godwin" a pour origine l'observation faite en 1990 par l'avocat américain Mike Godwin : "plus une discussion en ligne dure longtemps, plus la probabilité d'y trouver une comparaison impliquant les nazis ou Adolf Hitler s'approche de 1".

banneret

banneret chevalier banneret, seigneur banneret ou, p. ell., banneret = celui qui, ayant un nombre suffisant de vassaux, a droit de lever bannière, c'est-à-dire de former avec eux une compagnie en vue du combat. « Les chevaliers bacheliers, qui contrairement aux chevaliers bannerets n'avaient pas assez de vassaux ni d'argent, ou qui étaient trop jeunes encore pour lever bannière... »

incise

proposition intercalée entre virgules dans le corps de la phrase ou rejetée à la fin de celle-ci, utilisée pour indiquer que l'on rapporte les paroles ou les pensées de quelqu'un ou pour introduire diverses nuances (supposition, opinion, explication, interrogation). « L'argent, dit le sage, ne fait pas le bonheur » (ici, la proposition "dit le sage" est une incise). « A force d'incises, de retouches, cette conférence prenait corps, se dessinait avec des contours précis. »
en incise : « les interjections se placent en incise dans la phrase. »
inscription, motif gravé. « Ces incises, dessinées avec toute la pureté du beau style égyptien... »

lamé

lamé orné de fines lames (d'or, d'argent, etc.) ou tissé avec des fils de métal ou de matière synthétique donnant un aspect scintillant. Tulle blanc lamé d'argent. Une robe lamée d'or. « Je ne quittais pas des yeux Antinéa. Seule une large tunique lamée la vêtait. »
emploi subst. masc.: une robe de lamé.
p. anal.: « Le jour éclatait derrière, en un fond somptueux de nuées grises lamées d'argent. » « Les étoiles brillaient de leur éclat glacé. La masse sombre de la maison se détachait sur le ciel lamé d'argent. »
garni de bandes de métal destinées à orner ou à renforcer. « Les portes lamées de bronze tremblaient sur leurs gonds. » « Le jour glissait, oblique et froid, à travers la fenêtre lamée de plomb. »

apologue de l'épée et de la cuirasse

illustration de l'engrenage de la course aux armements : toute arme suscite une parade, qui à son tour engendre une arme nouvelle (=dialectique de l'épée et de la cuirasse). « Le combat contre le cancer est semblable à celui de l'épée et de la cuirasse : tout traitement efficace suscite une adaptation du cancer qui utilise un autre chemin. »

potron-minet

potron-minetle point du jour, l'aube, le petit matin. À potron-minet, dès (le) potron-minet. « Au travail dès potron-minet. » « Il n'y a plus de métro avant potron-minet. »

faséyer

faséyeronduler, battre au vent sans être gonflé par lui (=barbeyer). « Les voiles pendantes s'émurent, faseyèrent, se gonflèrent. » « Partout les voiles faseyaient, aux îles de la Manche elles barbeyaient. »

manger la grenouille

[arg., pop.] s’approprier l’argent dont on a la garde (les tirelires des soldats avaient autrefois la forme d’une grenouille, avalant les pièces de sa large bouche). « Le caissier a mangé la grenouille. »
faire faillite. « Quelle scoumoune pour le restaurateur, à nourrir tout le monde à l’œil, il va manger la grenouille ! »

mastaba

mastaba tombeau égyptien en pyramide tronquée. Le mastaba du pharaon.
p. anal.: chapelle funéraire.

récolement

[du lat. recolere, "passer en revue"] vérification de l'exactitude d'un inventaire, de l'intégrité d'une collection, ou de la conformité d'un travail achevé. Récolement d'inventaire, des meubles saisis, d'une coupe de bois, de travaux.
« Un récolement des travaux est requis pour obtenir les certificats de conformité. »
« Le créancier peut procéder au récolement des meubles saisis et saisir par extension les biens omis. »
« Le Code du patrimoine impose le récolement décennal des collections des musées labellisés Musée de France. »
p. méton.: procès-verbal de cette opération. Procès-verbal de récolement.

récoler : faire le récolement de qqch. Récoler un inventaire, une bibliothèque, une coupe de bois. Huissier récolant les meubles saisis.
relire à un témoin la déposition qu'il a faite pour vérifier s'il en maintient les termes. « L'instruction consiste à récoler les témoignages et confronter accusé(s) et témoin(s) »

globish

[global + English] version simplifiée de l'anglais utilisée par les locuteurs non anglophones (= "anglais d'aéroport" ou "broken English").

automédon

automédon myth. grecque : conducteur du char d'Achille lors de la guerre de Troie.
p. plaisant.: cocher. « L'automédon à livrée crasseuse enveloppa ses deux rosses d'un homérique coup de fouet, et partit avec la rapidité de l'éclair. »
fig.: guide, chef. « Les automédons de la pensée. »

contondre

frapper, donner des coups ; blesser par des coups, sans entamer la peau. « Dans cette rixe, il y a eu plus de contus que d'hommes blessés à sang. »
litt.: être contus de coups. « Tout son corps était contus par des pierres lancées par la foule. »
contus : altéré par un coup, un choc. « Les plaies sont contuses quand elles s'accompagnent d'une mortification des tissus voisins. »
p. métaph.: « Des sensations confuses, quasi contuses... »
douleur contuse = qui provient d'une plaie ou de coups reçus. « Rachialgie dorso-lombaire, irradiant dans les membres sous forme de douleurs contuses. »

mektoub

formule exclamative arabe, se traduisant par "c'était écrit". « Louis, vous devez m'épouser. Il le faut. Mekhtoub. C'est écrit comme sur du papier timbré. » « Fatum, disent les Latins : c'était dit; mektoub, disent les Arabes : c'était écrit. »

puisatier

puisatier ouvrier qui fore ou répare les puits.
p. métaph.: « Seul un vrai ami, en puisatier d'âme, saura par la patience guérir son mal. »

tilak

tilakmarque portée sur le front par des hindous (=tika ou bindi). « Le tilak symbolise le troisième œil de Shiva. »

champi

[enfant] conçu ou trouvé dans les champs (=bâtard). Enfant champi, fille champisse. « S’il a cru, en épousant cette champisse, cette enfant trouvée, honorer la vertu toute nue et associer à sa vie une compagne que la gratitude lierait à lui pour jamais, son erreur, son illusion n’ont pas été médiocres. »

tl;dr

[jargon web] initiales de "too long; didn’t read" ("trop long ; pas lu"), utilisées pour indiquer qu'un message est trop long pour être lu, et fournir le cas échéant un résumé de ce message.

surtout

vêtement ample que l'on mettait par-dessus les habits. « Des soldats à l'uniforme caché par un surtout en drap bleu. »
revêtement. « Une petite caisse enveloppée d'un surtout de cuir. »
surtout de table : plateau richement décoré, destiné à orner le centre de la table, où l'on plaçait les salières, boîtes à épices, sucriers, etc. et auquel on pouvait adapter des lumières.

molleton

molletonétoffe de laine, de coton ou de soie, douce et chaude, dont on fait des couvertures, des gilets, des robes de chambre, etc. « Gilet doublé de molleton. »
fig.: « un molleton de neige poudreuse recouvrait les champs. »

stetson

stetson marque de chapeau, populaire pour ses chapeaux de cow-boy.
par ext.: chapeau de cow-boy. « Cowboys en stetson. » « Buffalo Bill, son stetson toujours vissé sur la tête. »

barbacane

barbacane ouvrage percé de meurtrières, protégeant un point important, tel qu'un pont, une route, un passage, une porte. « Sur le rivage même, ils avaient établi une barbacane, fortification sommaire en demi-cercle, destinée à protéger les approches du pont-levis et des deux tours d'entrée. »
meurtrière pratiquée dans le mur des forteresses.
ouverture étroite dans un mur de soutènement pour faciliter l'écoulement des eaux. « Il faut toujours assurer l'assèchement des terres derrière les murs de soutènement en maçonnerie au moyen de barbacanes. »
ouverture étroite en partie haute d'une cloison de cour pour faciliter l'aération entre caves.
fenêtre de hauteur normale mais très étroite. « La nuit, à travers les barbacanes de la porte, je le voyais dans son laboratoire, disséquant un cadavre de femme, dont les cheveux blonds tombaient jusqu'à terre. »

gâtine

gâtine terre inculte et marécageuse
pays de landes et de médiocre culture mal dégagé de la forêt. « La gâtine tourangelle, autrefois couverte d'une vaste forêt. »

lévite

robe longue, simple et ample, portée pendant la seconde moitié du18ème siècle. « La révolution commença, et les modes eurent leurs saturnales; on rencontra dans le même salon les femmes en lévite, en pierrot, en caraco, en robe à queue. En entrant dans la première salle, chaque femme était obligée de quitter sa bouffante et de vêtir une lévite blanche avec une ceinture de couleur. »
redingote d'homme ample et descendant jusqu'à mi-mollet. « Les valets de pied en longues lévites. » [habits]

arquebuse

arquebuse arme à feu portative, ancêtre du mousquet et du fusil. « C'est lors de la bataille navale de Lépante, contre les Ottomans, que Cervantès reçut deux coups d'arquebuse, l'un au torse et l'autre qui lui paralysa la main gauche. »
(eau d')arquebuse : eau vulnéraire utilisée dans le traitement des blessures faites par les coups de feu.
p. ext. liqueur alcoolisée composée de plantes aromatiques.
arquebuser : tuer qqn (à coup d'arquebuse), fusiller. « On le fit arquebuser. »
p. métaph. : « Elle m'arquebusait de regards langoureux, de rires enjôleurs... »

larmes

larmestraînées que le vin laisse le long de la paroi d’un verre, permettant de juger sa texture (=jambes). « Les larmes de vin sont éloquentes sur le contenu du verre. On dit qu'elles reflètent l’âme du vin. »

nautonier

nautonier personne qui conduit une barque (= nocher). « Après le dîner, Stephen, habile nautonier, les menait errer sur la rivière. » « Une nautonière de dix-huit ans, qui me prit à son bord, raccommodait, à chaque coup d'aviron, un bouquet de fleurs mal attaché à son chapeau. »
nautonier des Enfers = Charon (personnage mythologique qui faisait traverser aux morts l'Achéron, le fleuve des Enfers).« Le rivage où jadis le nautonier des Enfers passoit toutes les ombres. »

tiare

tiare coiffure haute et conique, insigne du pouvoir civil ou religieux. Tiare du roi, tiare papale.
littér.: coiffer, porter la tiare = devenir pape, être pape.
p. méton.: papauté. Être digne de la tiare; aspirer, renoncer à la tiare.
parure féminine. Tiare de mariée, tiare de Miss France.
[habits]

orfroi

(mot issu du latin populaire "aurum phrygium" : "or de Phrygie")
étoffe tissée d'or employée dans la confection de certains vêtements ou ornements liturgiques. « Un évêque en robe d'orfroi. »
passementeries, franges et broderies d'or employées autrefois pour border les vêtements. On disait d'ailleurs "orfraiser une robe." [habits]

comburant

corps chimique qui a pour propriété de permettre la combustion d'un combustible. Le principal comburant est le dioxygène. Lorsque le milieu ambiant ne contient pas assez de comburant pour que la réaction chimique perdure, on le stocke dans un réservoir et on le distribue en même temps que le carburant qui sert de combustible. C'est le cas notamment dans l'espace où les moteurs à réaction sont alimentés à la fois en carburant (souvent du dihydrogène) et en comburant (du dioxygène).
p. métaph. : « Cette adaptation originale a été le principe comburant d’une rencontre entre les deux artistes. On a besoin de rien, ni de personne, moi le combustible, et toi le comburant. »

corail

invertébré marin au squelette calcaire de couleur rouge ou blanche.
(couleur) corail : couleur vermeille. « Il a des yeux de braise, des lèvres de corail. »

râble

râble [quadrupèdes] partie charnue s'étendant des côtes à la naissance de la queue (=dos, rein). « Les chiens avaient les reins courbés, le râble musculeux, les jambes larges. »
[cuisine] râble de lapin, de lièvre, de chevreau, de marcassin. Râble de lièvre farci. « Le râble de lapin est une pièce de choix, tendre et moelleuse, que l’on cuisine de multiples façons. »
fam. [à propos d'une pers. aux reins forts et robustes] reins, bas du dos ; derrière. Coup de pied dans le râble. « Son regard parcourut ce râble dur et musclé qui s'étalait devant lui. »
sur le râble : sur le dos. « Il l'aurait sur le râble pendant toutes les vacances ». Sauter, tomber sur le râble de qqn : lui sauter dessus, l'attaquer (à l'improviste).
se mettre qqn sur le râble : se faire un ennemi.

râblé = vigoureux, de forte carrure et de taille plutôt petite. « Ce petit homme râblé et pétri en boule par qui sait combien d'hivers et de moissons. »
se râbler = devenir vigoureux, épais. « Le blé se râblait sur ses tiges et tout son dessus alourdi penchait dans le mouvement de l'air. »

breloque

breloque colifichet de peu de prix, petit bijou que l'on attache à une chaîne de montre, à un ruban, à un bracelet... « C'était le patron qui rentrait, bottes craquantes, breloques sonnantes... »
pendule, horloge.
les breloques : les testicules.

eugénisme

ensemble des méthodes qui visent à améliorer le patrimoine génétique de groupes humains en limitant la reproduction des individus porteurs de caractères jugés défavorables ou en encouragent celle des individus porteurs de caractères jugés favorables. « Les politiques d'eugénisme menées au début du XXe siècle en Europe du Nord et aux Etats-Unis. »

rembucher

rembucher suivre la voie d'un grand animal de chasse jusqu'à ce qu'il soit rentré dans son enceinte boisée ou fort. « Ronflant avait rembuché le cerf rouge, les rapprocheurs l'avaient mis debout et la meute l'avait attaqué. »
se rembucher : regagner le sous-bois et/ou son fort. « Les traces fraîches d'une compagnie de sangliers qui s'est rembûchée dans la forêt. » « Quand le cerf se rembuchait, le matin, il s'avançait loin dans un fort, s'y couchait lourdement pour bien marquer sa reposée. »
p. anal.: « Les brigands s'étaient rembûchés dans le bois. »
être rembuché (=se rembucher) « En faisant le tour de l'enceinte, on s'assure que les animaux y sont bien rembûchés. »

blue chip

Une "blue chip" est le surnom d'une action de société cotée que l'on pense être fiable, en excellente santé financière et fermement ancrée comme un chef de file dans son domaine. Les "blue chips" distribuent généralement des dividendes et sont considérées favorablement par les investisseurs. Wal-Mart, Coca Cola, Gillette sont des exemples de "blue chips".
Le terme provient du poker où le jeton de plus grande valeur peut être de couleur bleue.

chiner

chiner[1] faire alterner des couleurs sur les fils de la chaîne de sorte qu'en les tissant se forme un dessin.
p. métaph. « De petits fils blancs chinaient le rectangle de sa barbe. »
se chiner : « Les dentelures innombrables des cheminées se chinaient de jaune et de bleu... »
chinure : aspect de ce qui est chiné. « Au-dessus de ce champ de foire, dans la chinure brouillée de la foule, les buvettes haussaient leurs tentes de toile grise. »

[2] brocanter, chercher des occasions. « Il allait chiner dans la banlieue de Paris, »
chineur : brocanteur achetant et revendant des objets d'occasion de toutes sortes.

[3] critiquer, se moquer. « Marie-Lou avait été chic aussi, après tout. Elle ne l’avait pas trop chinée. »
chinage : moquerie. « Il ne supportait pas aisément le chinage. »
chineur : celui, celle qui critique, qui se moque. « Quel chineur vous faites ! »
Haut de page