Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

Popol-Vuh

littéralement « livre du temps » ou « livre des événements » en quiché, c'est le document le plus important dont nous disposons sur les mythes de la civilisation maya. Il s'agit en fait d'une sorte de "Bible" maya relatant l'origine du monde et plus particulièrement du peuple maya-quiché. (l'une des plus puissantes ethnies mayas, basée à l'ouest du Guatemala actuel).

plein-cintre

en plein-cintre, se dit pour un arc dont la courbe correspond à un demi-cercle. Voûte ou arcade en plein-cintre de l'art roman. Le plein-cintre en opposition à un arc brisé ou ogive.

égosurfer

pratiquer l'égosurf, c'est-à-dire surfer sur le Web à la recherche d'informations sur soi-même, sur son patronyme ou sur les liens pointant vers son site.

énucléer

énucléer[du lat. enucleare, "dénoyauter"]
extraire une tumeur ou un organe rond (rappelant un noyau). Énucléer un kyste, un fibrome. « Cette tumeur sera facile à énucléer. »
[ophtalm.] procéder à l'ablation du globe oculaire. « En cas d'infection, on devra parfois énucléer l’œil blessé. »
[bot.] enlever le noyau d'un fruit (=dénoyauter). Énucléer des cerises.
p. anal.: « Elle [maman] guillotine les carottes, énuclée rageusement les pommes de terre. »

ordres (en architecture)

en architecture, les ordres déterminent les proportions et l'ornementation des constructions(en particulier des colonnes). Les grecs n'en reconnaissaient que trois : l’ordre dorique, l’ordre ionique et l’ordre corinthien, les romains en ont ajouté deux : l’ordre toscan et l’ordre composite.

Schlemiel

héros populaire, un peu sot, un peu naïf, simple d’esprit, de la comédie juive (un peu comme Woody Allen dans ses films). Ex: Allez, fait pas ton Schlemiel aujourd'hui ! [personne]

margoter

[En parlant de la caille] Pousser son cri : les cailles margotent.

troïka

en Russie, véhicule tiré par trois chevaux attelés de front. « Même les troïkas les plus légères s'engloutissent dans la boue au-dessus des moyeux. »
[en parlant de chevaux] en troïka = en attelage à trois de front. « Il conduit debout ses trois chevaux en troïka. »
p. anal.: ensemble de trois personnes dirigeant un État, une entreprise, ayant un but, des goûts communs; ensemble de trois institutions. « Cocteau, Picasso, Stravinsky font Parade à Rome, parfaite troïka ; Ce projet n'était pas incompatible avec celui défendu parallèlement par les membres de la "troïka" : France, Allemagne et Espagne. »
p. méton.: système de direction à trois.

marengo

"à la marengo" : plat composé d'une viande (généralement du veau) découpée en morceaux accompagnée d'oignons, d'ail, de tomates, de champignons et de vin blanc : « veau à la marengo, poulet marengo. »
(brun) marengo : couleur brune semée de petits points blancs semblables à la poussière. « Une redingote brun marengo. » [couleur]

Quaker

Membre d'une église protestante fondée au XVIIe s. en Angleterre, qui se répandit surtout en Hollande et aux états-Unis, prêchant en particulier le pacifisme, la philanthropie et une très grande austérité de moeurs.« Il s'agit de quakers, et tu sais que ceux qui sont attachés à cette secte tutoient tout le monde, sont vêtus simplement, ne vont point à la guerre, ne font jamais de serment, agissent avec flegme, et surtout ne doivent jamais se mettre en colère. » La réprobation de l'esclavage a été inaugurée en Amérique par la secte des quakers.
P. métaph. Ex : « il se voyait déjà installé dans une petite maison tranquille et quakeresse comme celle-ci. »

exote

voyageur-né, qui dans les mondes aux diversités merveilleuses, sent toute la saveur du "Divers". Rien à voir avec les pseudo-exotes, les Loti, les touristes, les proxénètes de la sensation, toujours avides de cocotiers et de ciels torrides, non, l’exote est celui qui choisit et cultive l’Esthétique du Divers comme moyen de connaissance du monde.

cèdre du Liban

le Cèdre du Liban compte parmi les bois les plus précieux. Le liban ayant cet arbre sur son drapeau, on l'appelle souvent "le pays du cèdre". Le mot "Liban" est en fait issu de l'arabe "laban" (lait), en référence au manteau neigeux des montagnes libanaises, un paysage bien rare dans cette région du monde.

autonyme

se dit d'un terme qui se désigne lui-même. Par exemple, "accoutumé" est employé comme autonyme dans: "accoutumé" prend un e.

schnouf

Drogue, stupéfiant; en partic., héroïne. Ex: un réseau de copains et de coquins partagés entre le mic-mac électoral et le trafic de la schnouf.

Fukuyama (Francis)

philosophe, économiste et chercheur en sciences politiques américain d'origine japonaise.
Proche des néo-conservateurs, il a signé une pétition recommandant au Président Bill Clinton de renverser le dictateur irakien Saddam Hussein bien avant que George W. Bush ne s'en charge en 2003. Il a cependant désapprouvé l'invasion de l'Irak telle qu'elle a été réalisée, et a appelé à la démission de Donald Rumsfeld du secrétariat à la Défense.
Fukuyama a publié "La Fin de l'Histoire et le dernier homme", où il défend l'idée que la progression de l'histoire humaine, envisagée comme un combat entre des idéologies, touche à sa fin avec le consensus sur la démocratie libérale qui tendrait à se former depuis la fin de la Guerre froide.
Le concept de fin de l'histoire a d'abord été imaginé par Hegel et repris de diverses manières par plusieurs philosophes, Karl Marx en particulier. Pour Fukuyama comme pour Hegel, l'Histoire s'achèvera le jour où un consensus universel sur la démocratie mettra un point final aux conflits idéologiques. [personne]

dongle

Clé de protection anti-piratage. Elle se présente le plus souvent sous la forme d'un petit accessoire se connectant sur le port ADB ou USB d'un Mac ou sur le port imprimante d'un PC.

coudée

anc. mesure de longueur : distance du coude à l'extrémité des doigts, soit 50 cm environ. « Une coudée de longueur et deux pouces de largeur. »
cent, mille coudées = valeur considérable. « Dépasser qqn de cent coudées, être à cent coudées au-dessus de qqn ; Il plaçait Alphonse Daudet à mille coudées au-dessus de Dickens. »
espace nécessaire pour remuer les coudes en prenant ces mesures. « Avoir les coudées franches » (voir toute liberté d'action, n'être gêné par rien ni par personne).

afforestation

plantation d'arbres sur un terrain nu (=boisement). « Des mesures propres à arrêter la déforestation et à poursuivre l'afforestation des terres incultes. »

mukbang

mukbang[du coréen "manger en ligne"] discipline apparue en Corée du Sud, consistant à se filmer tout en ingurgitant un maximum de nourriture. Certains mukbangers sont de véritables stars sur internet.

loufiat

loufiatpop.: garçon de café, de restaurant. « Le loufiat, indifférent, vint prendre la commande. »
loffiat : individu de peu de valeur. « C'était un homme sale, un loffiat. Elle le savait, mais jamais elle n'aurait cru qu'il fût aussi misérable. »

nèfle (fem.)

1- fruit du néflier comportant cinq noyaux, à la peau grisâtre ou rousse, qui se récolte au début de l'hiver et se consomme soit blet, soit en compote ou en confiture. Ex: la nèfle qui ne se mange que pourrie...
2- Populaire au plur.: Chose sans valeur ou de peu de prix; rien du tout. Ex: comme ces gens qui ont toujours peur d'être volés et restent assis sur leur trésor! Surtout que ce trésor c'est des nèfles et que personne n'essaye de le leur prendre...
3- Des nèfles! [Loc. interjective suivant prop. interr.; exprime hyperboliquement un refus, une dénégation] Synon. des clous! ex : L'épouser? Des nèfles!
3- Derrière, cul. Ex: assis sur leurs nèfles.

localier

journaliste local. Ex: « les localiers, ces journalistes-fourmis de la presse régionale, souvent inconnus, parfois méprisés. »

anschluss

mot allemand signifiant " rattachement ", il s'agit de l'invasion de l'Autriche par l'Allemagne nazie le 12 mars 1938.

vulturin

litt.: qui ressemble à un vautour, qui rappelle un vautour. « Des rangées de crânes, des profils vulturins penchés sur la délibération des intérêts. »

barcane

barcanedune en forme de croissant.

palatin

qui relève du palais. « La Sainte-Chapelle, chapelle palatine édifiée par saint Louis pour abriter la Sainte Couronne d’épines, est l'un des vestiges du palais de la Cité. »
anat.: relatif au palais. Os, voile palatin; fosse, membrane, voûte palatine.

partidaire

relatif à un parti politique, au système des partis. « Les écologistes doivent sortir de l’enfermement partidaire qui a miné leur cause. » « La vie partidaire et ses compromissions. »

bestiaire

recueil poétique ou iconographique sur les animaux : « Faites de tons chauds, d'une étonnante conservation, ces peintures forment le plus riche des bestiaires du Moyen Âge. »
homme destiné à combattre les fauves au cirque. « La veille de leur combat, on servait aux bestiaires romains un repas somptueux, peut-être leur dernier. »

empathie

Faculté de sympathiser avec autrui, de ressentir, d'éprouver les mêmes impressions que lui.

édile

hist. romaine : magistrat qui avait pour fonctions essentielles l'entretien des bâtiments, la voirie, la police, l'approvisionnement de la ville, l'organisation de jeux.
souvent p. plaisant.: conseiller municipal, généralement dans les grandes villes.« Nos édiles ; il espérait bien ne pas mourir sans avoir été l'objet des "suffrages de ses concitoyens". Devenir un des "édiles de la cité" c'était son rêve! »

faraud

1- Personne infatuée d'elle-même, en particulier homme qui se donne des airs avantageux auprès des femmes. Synon. bellâtre, fanfaron, prétentieux. Je ne connais personne qui soit plus fort que moi! dit-il en battant les cartes avec une prétention à la grâce, digne de ces farauds d'estaminet si bien rendus par Bellangé dans ses caricatures.
2- Faire le faraud, la faraude : afficher des prétentions l'élégance, tirer vanité de son aspect physique. Synon. parader, pavaner (se), plastronner, crâner, fanfaronner, poser. Ex: poudre-toi, coiffe-toi, brosse-toi, fais le faraud, tu n'en iras pas moins en place de Grève ; Les gars, dans les rues, font les farauds pour elle.
3- Ils la regardaient avec des sourires farauds, des airs farauds

prébende

revenu, profit attaché à une charge, à une fonction (ecclésiastique ou autre) - avantage attribué par faveur. « Prébende électorale ; course aux prébendes ; ramasser des miettes de prébendes ; ces professeurs à qui l'on paye de grosses prébendes... »

tontine

groupe d'épargnants d'âges différents au sein duquel les parts des associés qui meurent sont réparties entre les survivants.
p. méton.: cette rente (=pension). Recevoir sa tontine. « Je n'ai pas encore touché ma tontine. »
hortic.: paillon, poignée de paille, filet ou panier maintenant la motte qui entoure les racines d'un arbre ou d'un arbuste pendant sa transplantation.
tontiner : garnir d'une tontine. « Les plantes étaient "tontinées", emmaillotées par une sorte de mousse protectrice. »

tératologie

science des monstres, qui traite des anomalies congénitales ou héréditaires, en établit les classements d'après leur aspect anatomique, étudie le développement de l'embryon mal formé et tente de déceler les causes de ces malformations.
par métaphore : « cette tératologie sublime du progrès faisant effort vers l'idéal, donne ce monstre et produit ce chef-d'oeuvre: Paris. »

matamore

Personnage de la comédie espagnole qui se vante à tout propos de ses exploits guerriers contre les Maures (Mata Moros) et que l'on représente généralement en uniforme chamarré au geste large et au verbe haut.
P. ext. Faux brave, vantard plus courageux en paroles qu'en actes. Synon. bravache, fanfaron, hâbleur. Air, arrogance, grimaces de matamore; attitude, discours, ton de matamore. Ex: tous nos matamores reculaient à l'idée de ne plus se trouver seulement en face de foules désarmées.

expurger

abréger un texte en éliminant ce qui est contraire à une morale, un dogme (=épurer). « La version expurgée d’un film. »

ébaubi

frappé de surprise au point de bégayer, de ne plus pouvoir s'exprimer. Air ébaubi, tout ébaubi de stupeur, de voir, demeurer ébaubi. (=éberlué, ébahi). « Il y a en elles un tas de complications mystérieuses qui me laissent ébaubi ; Je suis arrivé à la source de la lave et y suis resté tout ébaubi d'admiration ; avec ses airs de jeune bourgeoise candide et facilement ébaubie par un nom ou une situation. »

cuistre

pédant ridicule. Personne qui fait un étalage intempestif d’un savoir mal assimilé. « C'est un cuistre / avoir l'air cuistre. »

ampoulé

plein d'emphase et d'exagération.« Discours ampoulé, style ampoulé. »

méridienne

sieste de la mi-journée. « Faire la/sa méridienne ; même à l'état de veille on ne pouvait deviner si elle ne digérait pas encore quelque miette de méridienne ou de grasse matinée. »
petite chambre isolée, avec un lit de repos, dans laquelle on se retire pour faire la sieste ou méridienne
lit de repos à deux chevets de hauteur inégale où l'on faisait la méridienne, notamment sous l'Empire et la Restauration. « S'étendre sur une méridienne; méridienne rapiécée. »

pétulance

vivacité impétueuse, difficile à contenir (synon: exubérance, fougue). « La duchesse ne fut point insensible à cette politesse, elle modéra la pétulance de son regard. Il papillonne, se démène des bras, des jambes, des yeux, de la tête, avec une pétulance de méridional. »

bacchanale(s)

fêtes que les anciens célébraient en l'honneur de Bacchus.
fête bruyante. « Une tumultueuse bacchanale »
partie de débauche, orgie. « Raconter une bacchanale, une scène de bacchanale »

tribulations

difficultés, mésaventures. « Parvenir après maintes tribulations. »

pernicieux

Nuisible, qui cause un mal d'ordre physique, moral ou social.

ostracisme

mise à l'écart. Frapper qqn d'ostracisme.
attitude hostile d'un ensemble de personnes constituant une communauté envers ceux qui lui déplaisent. « En dix minutes, il subit toutes les manifestations de ce terrible ostracisme du monde parisien. »

magnat

personnage puissant. « Les magnats du pétrole. »

épître (fem.)

fragment de l'Ecriture sainte
lettre.
pièce en vers adressée à quelqu'un. « Une épître interminable de ma cousine. »
(voir "épistolaire")

contingence

philos.: manière d'être d'une réalité (être ou chose) susceptible de ne pas être (anton.: nécessité, déterminisme).
plur.: circonstances, données imprévisibles. « Les contingences économiques. »
plur.: faits d'importance mineure. « Mépriser les contingences matérielles. » « Se placer au-dessus des contingences. »

sarcler

arracher une plante, désherber.

quadrige

quadrige char antique attelé de quatre chevaux.
ensemble de quatre chevaux attelés à un char. « Un char traîné par un quadrige de chevaux blancs. »
archit.: motif décoratif sculpté ou gravé figurant un attelage de quatre chevaux.
Haut de page