Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« Le mot juste aiguise la pensée. » — Michel Bouthot.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

ouija

ouijanom de la planchette censée, lors d'une séance de spiritisme, permettre la communication avec les esprits. « C'est en discutant avec son ami imaginaire à l'aide d'un ouija que la petite Regan MacNeil, héroïne de L'Exorciste, ouvre la porte au démon qui va la posséder. »
Il s'agit d'une marque déposée, formée des mots "oui" et "ja" (oui en allemand) car c'est la réponse attendue à la question "esprit es-tu là ?".

imperium

pouvoir suprême détenu par certains magistrats romains. « Rome envoyait un de ses citoyens dans un pays [...] et conférait à ce citoyen l'imperium. »
pouvoir de commandement du juge, par opposition à la iurisdictio, pouvoir de dire le droit.
p. anal.: « Face à l'imperium du moindre coût, on optimise la chaîne de production. »

vastitude

caractère de ce qui est vaste (=grandeur, ampleur, immensité). « L'immensité de cette musique, sa vastitude et sa puissance élémentaire. »

Lady Godiva

dame anglo-saxonne du xie siècle, qui aurait traversé les rues de Coventry à cheval, entièrement nue, afin de convaincre son époux, le comte Léofric de Mercie, de diminuer les impôts qui accablaient le peuple. [personne]

contemner

mépriser, exprimer son mépris pour qqn (=dénigrer). « Elle devient odieuse et contemne Dieu et les lois de la création. » « J'en viens à contemner bien fort tous ces soupirs de vieille amoureuse... »

sur

acide, aigre. Pommes sures.
[odeur] âcre, piquant(e). « Elle respirait l'odeur fraîche, un peu sure, des couloirs aux volets toujours mi-clos... »

revif

période de croissance du mouvement des marées entre morte-eau et vive-eau.
fig.: revif de qqc. = regain de qqc. « Elle prit la parole, avec un revif de grâce, de jeunesse et d'esprit. »
regain de vitalité, d'activité. « Une nouvelle activité lui donnera du revif. »

écheveau

écheveau assemblage de fils repliés plusieurs fois sur eux-mêmes et attachés de telle sorte qu'ils ne se mêlent pas. écheveau de fil, de chanvre, de coton, de lin; dévider, tenir un écheveau. « Jenny tenait dans ses bras un paquet d'écheveaux de laine brune, à mettre en pelotes. »
assemblage d'éléments d'une certaine longueur. Écheveau de cheveux, de barbelés, de nerfs, de racines, de vermicelle. « Des écheveaux de gros boudins suspendus à des crochets. »
[en parlant de qqc. qui évoque la souplesse, le moelleux d'un écheveau de fil] => écheveau de brume. « Je suivais du regard les écheveaux de fumée qui s'élevaient des toits. »
assemblage d'éléments embrouillés (=enchevêtrement). Écheveau complexe, compliqué, embrouillé, emmêlé; démêler l'écheveau. « Ses chiens, le nez au sol, pouvaient démêler sans erreur l'écheveau des traces du gibier. » « L'inspecteur avait, fil à fil, débrouillé tout l'écheveau de intrigue. » « Je sens là un noeud ou un écheveau de pensées qu'il faudrait réussir à défaire. »
déroulement d'une continuité. Écheveau de souvenirs. « L'écheveau du temps lentement se dévide. » « Il use l'un après l'autre tous les écheveaux de patience dont la Providence l'a pourvu. »
dévider l'écheveau, dévider son écheveau : parler sans interruption. « Dévidant son écheveau avec une aisance où les souvenirs de la jeunesse n'étaient pas sans mêler quelque douceur. »

lichade

fam. beuverie, ripaille. « L'établi semblait avoir servi de table à toute une garnison, taché de café et de vin, emplâtré de confiture, gras des lichades du lundi. »
baiser, embrassade. « Il y a une telle passion dans son jeu, un tel pelotage, de telles lichades, que Mme Daudet a peur d'amener Lucien à la première. »

travertin

travertinroche sédimentaire calcaire, de couleur blanche ou jaunâtre, utilisée polie pour la construction ou l'ornement. Bloc, façade, voûte, carreaux de travertin. « Les teintes jaunes et mates du travertin du Colisée de Rome. »

Buridan

L'âne de Buridan : quelqu'un qui est incapable de se départager et de choisir entre deux sollicitations (aphorisme signé Jean Buridan, recteur de Paris, sur l'âne qui mourut de faim et de soif, faute de pouvoir se décider entre le picotin d'avoine d'un côté et le seau d'eau de l'autre).

pantalonnade

farce burlesque, faite de plaisanteries grossières et gauloises d'un goût douteux. « Ces pantalonnades théologiques, qu'on faisait applaudir à Notre-Dame... »
attitude, comportement, discours ridicule ou hypocrite destiné à tromper, à égarer et qui ne peut être pris au sérieux. « Sans s'arrêter aux pantalonnades des faux patriotes qui prétendent fonder notre puissance sur un héritage napoléonien... »

plastronner

bomber le torse afin de se donner une attitude avantageuse (Synon. se rengorger). « Sa petite taille le complexe : il se redresse, il a des talons trop hauts, il plastronne. »
prendre une attitude avantageuse, un ton avantageux; affecter le courage, l'autorité (synon: parader, poser, crâner). « La puberté du paranoïaque est bruyante et rebelle. Il plastronne et provoque avec cynisme, il méprise comme des imbéciles ceux qui ne partagent pas ses convictions. »

prurit

vive démangeaison.
désir irrépressible, obsédant. « Prurit d'écrire, de posséder; prurit de bavardage, de désirs, de nouveauté; prurit anticlérical, sentimental; prurit de bibelots; prurit de meurtre, etc. »

thuriféraire

celui qui porte l'encensoir.
flatteur. « Angela Merkel, ni thuriféraire ni adversaire du régime, avait une carrière toute tracée à l’Académie des sciences de la RDA où elle était entrée huit ans auparavant. »

marie-salope

bateau à fond mobile servant à transporter les produits de dragage, de curage.
p. méton.: drague. Ex: la drague qu'on appelle Marie-salope, cette machine qui ramasse indifféremment tout, et des immondices et des bijoux
pop.: femme malpropre, négligée, débauchée.

cinétose

mal des transports. « La cinétose est un trouble qui se manifeste dans une situation de discordance entre la perception visuelle et le système vestibulaire. Selon la cause, on peut aussi l'appeler mal de voiture, mal de l'air ou mal de mer. »

entomologiste

collectionneur d'insectes

synoptique

synoptique relatif à une synopsis; en synopsis; qui offre une vue générale d'un ensemble que l'on peut ainsi embrasser d'un seul coup d'œil. Vue synoptique. « Un tableau synoptique des genres du règne animal. »
évangiles synoptiques : désignation des trois premiers évangiles (selon saint Matthieu, saint Marc et saint Luc), très semblables, dont le texte peut être placé sur trois colonnes parallèles et être embrassé d'un seul coup d'œil. « Selon les Évangiles synoptiques, ce n'est pas Ponce Pilate mais les juifs qui condamnent Jésus à mort. » « Il est intéressant d'observer les ressemblances et divergences entre le quatrième évangile (saint Jean) et les évangiles synoptiques, ainsi qu'entre les synoptiques eux-mêmes. »

ready-made

ready-madeobjet, généralement utilitaire, élevé au rang d'œuvre d'art, sans aucune élaboration. Marcel Duchamp en a été l'instigateur avec sa "Roue de bicyclette".

judéo-bolchevisme

judéo-bolchevismeterme péjoratif assimilant la judéïté au bolchevisme et au communisme en général (équivalents : "judéo-communisme", "judéo-marxisme").
Le rôle important des Juifs dans l'avènement du communisme est la conséquence de l'oppression qu'ils subissaient de la part des monarchies chrétiennes. Cependant, leurs opposants (Russes blancs d'abord, puis mouvements antisémites européens) y ont vu un complot pour l'hégémonie du peuple Juif.
Avec la théorie du judéo-bolchevisme, les nazis réussirent à rallier à leur cause des fractions de la société jusqu'alors réticentes, comme l'Église, foncièrement anticommuniste.

ressortir à

dr.: être du ressort, de la compétence d'une juridiction. « Ce procès ressortit à la cour d'appel. »
p. ext.: être relatif à, relever de. « Tout ce qui, de près ou de loin, ressortit à l'élégance féminine. » « Ces réflexions me restent douloureuses, comme tout ce qui ressortissait à ce chagrin profond. »

caseyeur

caseyeurbateau de pêche en usage notamment en Bretagne, utilisant des casiers destinés à la pêche aux tourteaux, araignées, homards et étrilles.

banne

banne bâche servant à couvrir les marchandises transportées par voitures ou par bateaux, afin de les protéger des intempéries.
toile tendue au-dessus d'un bateau afin de garantir les passagers des intempéries. « Une embarcation étroite, qu'une banne blanche mettait à l'abri des rayons du soleil... »
auvent de toile disposé devant une boutique, ou un café, pour servir d'abri. « Des marquises pour permettre aux clients d'entrer à couvert dans les boutiques, et des bannes de toile pour préserver les marchandises des rayons du soleil. »
grande manne, le plus souvent d'osier, servant généralement à transporter des fruits ou des légumes.
p. métaph. : « quand les éclairs vident les péniches du ciel à grand fracas et déversent des bannes de tonnerre... »
charrette, tombereau. Il voyageait à pied, suivait des sentiers au milieu des blés. « Si par hasard il rencontrait quelque banne, il demandait la permission d'y monter. »
tombereau servant au transport du charbon :« d'interminables convois de vivres et de longues séries de bannes de charbon. »

faucard

grande faux à plusieurs lames, utilisée pour couper les herbes dans les cours d'eau, les étangs
faucarder = couper les herbes qui encombrent un cours d'eau. Faucarder un étang. « Il profita du printemps pour nettoyer ses biefs qui sentaient mauvais, il se mit à faucarder soigneusement les herbes. »

réification

1- transformation, transposition d'une abstraction en objet concret, en chose (=chosification).
2- tendance à rendre statique ce qui est mouvant, mobile. Que savez-vous de la réalité, que savez-vous des « lignes intérieures de la structure des choses », et par quelle grossière réification des concepts venez-vous lui essayer vos catégories mentales d'immobile ou mobile?
3- [Chez Marx, Lukács] transformation de l'activité humaine en marchandise qui aboutit dans l'économie capitaliste à une véritable fétichisation de l'objet en tant que valeur d'échange dominant complètement la valeur d'usage. Ex: la réification a donc transformé au cours des derniers siècles toutes les sphères de la vie sociale. Alors que dans les époques antérieures, les sphères politiques, économiques, juridiques et religieuses s'articulaient indissolublement l'une sur l'autre, avec l'avènement de la société capitaliste marchande, la sphère économique a conquis une autonomie presque totale.

fatuité

caractère du fat; satisfaction excessive et ridicule de soi-même (=infatuation, contentement de soi, suffisance, vanité). « Plein de fatuité ; se remplir de fatuité ; un air, un ton, un sourire de fatuité ; dans quel pays du monde la fatuité n'est-elle pas une ressource de l'amour-propre pour cacher la médiocrité naturelle? »

éthologie

étude scientifique du comportement des animaux dans leur milieu naturel. « En parallèle de sa carrière de pianiste, Hélène Grimaud a obtenu un diplôme d'éthologie et a créé une fondation pour l'étude et la réhabilitation des loups. »

Mechanical Turk

En référence à une célèbre supercherie (un automate inventé au XVIIIè siècle prétendument capable de jouer aux échecs mais en réalité actionné par un être humain), Amazon a eu l’idée de proposer aux internautes de réaliser des opérations que l’ordinateur a parfois du mal à effectuer : identifier une photo, traduire un paragraphe, vérifier la validité d’un e-mail, etc.
Ce concept est associé au "crowdsourcing", utilisé par la Nasa pour répertorier les cratères de la planète mars sur des images satellites ou par "Google Image Labeler" pour tagger des images par mots-clés.

patère

patèrecrochet fixé à un mur pour suspendre des vêtements. « Accrocher une veste à la patère. »

catogan

catogan mèche de cheveux retenue derrière la tête par un ruban (=cadogan). Cheveux noués en catogan; perruque à catogan; porter le catogan.
p. ext.: manière de couper la queue d'un cheval.

faux-nez

pièce imitant un nez, porté en déguisement ou par un mutilé de la face.
prête-nom, personne placée à un poste pour cacher le réel décideur. « Un collectif d'étudiants gaulliste accusé d'être un faux-nez de l'extrême-droite à l'université »

slug

anglicisme désignant un label court donné à un article publié ou en cours de publication, afin de l'identifier simplement.
sur internet, l'utilisation de slugs dans les urls est un moyen d'améliorer le référencement.

perfecto

perfectoblouson de cuir porté en particulier par les rockers. [habits]

écoutille

écoutilleouverture carrée ou rectangulaire, pratiquée dans le pont d'un navire, permettant l'accès à l'intérieur. Fermer les écoutilles. « Les salles à manger du navire ne recevaient l'air et la lumière du jour que par une simple écoutille. »

majolique

majoliquefaïence italienne de la Renaissance. Le nom vient de l'italien "Maiolica" qui désignait autrefois l'île de Majorque (en effet la céramique espagnole, caractérisées par ses reflets métalliques, était répandue en Italie à cette époque). Pot, poterie, vase de majolique. « On y retrouve le soleil jaune triste des majoliques italiennes. »

tycoon

mot anglais dérivé du mot japonais "Taikun", signifiant "grand homme" ou "prince". Pendant la période Edo, le mot était utilisé pour désigner les grands chefs militaires. Aujourd'hui on l'utilise en anglais pour "magnat" ou "nabab", c'est à dire un homme d'affaires riche et influent.

munichisme

munichismepar les accords de Munich en 1938, la France, le Royaume-Uni et l'Italie (représentés par Daladier, Chamberlain et Mussolini) renoncent à protéger la Tchécoslovaquie de l'invasion allemande, en échange de l'arrêt des hostilités en Europe centrale. Hélas, la loyauté sera absente des deux camps : le Reich ne respectera pas les accords de Munich et la Seconde Guerre mondiale éclatera quelques mois plus tard.
p ext., le munichisme désigne une volonté de paix à tout prix, même celui de la lâcheté. « Le pacifisme oui, mais pas la veulerie, pas le munichisme ! » « Le munichisme de cette France bien-pensante, sans générosité, cauteleuse. »

Esculape

Asclépios ou Esculape chez les Romains, était le dieu de la médecine .
Ses attributs étaient le serpent, le coq, le bâton, la coupe. Dans le temple d'Asclépios, où des serpents non-venimeux se promenaient en toute liberté, Asclépios apparaissait en songe aux prêtres et leur révélait le remède qui rendait la santé.
Les descendants d'Asclepios, les Asclépiades, formèrent une confrérie, avec ses rites secrets. Hyppocrate, le grand médecin de l'antiquité, serait un descendant d'Asclépios.

vermifuge

qui a la propriété de détruire ou d'expulser les vers intestinaux. Sirop vermifuge. « Quant au ver solitaire, le meilleur vermifuge est la décoction de racines de fougère mâle. »

bourriche

bourrichepanier oblong, grossièrement tressé, sans anses, servant au transport du gibier ou de la marée, plus rarement des fruits. « Bourriche d'huîtres, de gibier, de poisson, etc. »

mantille

mantille voile léger de soie ou de dentelle, le plus souvent noir, couvrant la tête et les épaules, qui fait partie du costume traditionnel des Espagnoles.
fig.: « une pluie fine déposait une mantille aux mailles serrées sur leurs crânes et leurs épaules. » « Une mantille sombre s'était déployée sur la ville, étouffant la lumière du jour. »
p. anal: coiffure féminine rappelant cette coiffure traditionnelle. « Ces mantilles de laine enveloppent la tête des dames lorsqu'elles sont dans la rue et qu'il fait froid. » [habits]

pontuseau

pontuseau le pontuseau est une fine tige en bois ou en métal soutenant les vergeures (trame de fils de laiton serrés, qui reçoit la pâte à papier).
chacune des lignes verticales et espacées qui coupent perpendiculairement les vergeures. « Les pontuseaux sont verticaux, les vergeures horizontales. »

timon

timon1/ longue pièce de bois ou de métal à l'avant d'un engin agricole, à laquelle on attelle des bêtes de trait ou un tracteur. « Enfant des champs, il connaissait l'art de soumettre les bœufs au joug et de les lier au timon. »
fig.: être attaché à un même timon = être attaché à un même projet. « Nous sommes attelés à un même timon. »
p. ext.: toute longue pièce de bois ou de métal. « Fouettant de leurs durs timons la croupe des chevaux. »

2/ (barre de) gouvernail d'un navire. « Le pilote assis, la main sur le timon. »
fig.: « Ces hommes modérés et sages qui étaient alors au timon de l'État. » « Quelquefois l'imagination enlève le timon au jugement; alors l'homme devient fou. »

timonier :
chacun des chevaux attelés de chaque côté du timon d'une voiture ou d'une charrue. Un vigoureux timonier.
marin tenant le timon, ou à la direction d'un navire.
p. anal.: guide, dirigeant. Le timonier de l'État
"le Grand Timonier" = Mao Zedong (chef suprême de la Chine).

exoréisme

exoréismecaractère des régions dont les eaux courantes vont vers la mer (contraire d'"endoréisme" : écoulement des eaux n’atteignant pas la mer, et d'"aréisme" : absence d’écoulement).

voie Appienne

voie romaine de près de 500 km de longueur, reliant Rome au Sud de l'Italie (région des Pouilles).
Surnommée « la Reine des voies » par les Romains, elle à l'origine de l'expression « prendre la voie royale ».

irrédentisme

mouvement de revendication des nationalistes italiens apparu en 1877 et réclamant l'annexion des territoires considérés comme italiens et demeurés en la possession de nations étrangères, notamment l'Autriche-Hongrie. « L'Autriche-Hongrie se sent menacée par l'éternel irrédentisme italien qui convoite Trieste. »
p. anal.: mouvement nationaliste se référant aux mêmes principes. « Groupuscules irrédentistes. »

inflorescence

inflorescence disposition des fleurs sur la tige d'une plante. Inflorescence uniflore, pluriflore, multiflore. « Une plante haute et robuste à l'inflorescence en épis, relativement dense. »
p. anal. « Sous la rose inflorescence de la jeune fille, les marques d'une vie de disette. »

shiksa

shiksaterme yiddish péjoratif pour désigner une femme non juive (le cas échéant mariée à un juif). « Il a épousé une shiksa. »
Le terme équivalent pour un homme non juif, moins fréquemment utilisé, est shegetz.

forcené

rendu particulièrement violent par un accès de folie, une forte émotion. Brute forcenée; passion, orgueil forcené(e). « Elle haïssait comme peste ce forcené gentilhomme, qui la poursuivait de ses galanteries violentes et scandaleuses. » « Avec un geste forcené, il poussa le verrou qui fermait l'auvent au dehors. »
qui est d'une très grande violence. « J'ai entendu le cri des Bédouins, ce cri forcené avant-coureur des massacres. »
qui dépasse toute mesure dans sa passion pour. Partisan, amateur forcené de qqc. « Un antidreyfusard forcené. »
poussé à l'excès. Désir, goût forcené de qqc.; travail forcené; individualisme, nationalisme forcené. « Avec une application forcenée, un infini scrupule, je tâche d'exprimer l'essentiel de ma pensée. »
p. anal.: développement, industrialisation forcené(e).
subst.: pers. en proie à une crise de folie furieuse. Se démener comme un forcené. « Les gendarmes, venus arrêter Léopold dans son établissement, s'étaient vus dans l'obligation d'abattre le forcené. » « Notre attitude nous avait valu à l'avance une solide réputation de forcenés. »
pers. qui s'adonne sans mesure à une passion, une activité. « Je lisais, je lisais comme un forcené, tout ce qu'il y avait dans la bibliothèque. »
Haut de page