Dictionnaire du français difficile - mots rares et recherchés

« J'ai accompli de délicieux voyages, embarqué sur un mot » — Honoré de Balzac.

Sources : cnrtl.fr, larousse.fr, wikipedia.org, lemonde.fr, webnext.fr.

nocher

nocher celui qui conduit une embarcation, une barque. Conduire sa gondole en habile nocher.
vieilli: patron d'un bateau dans la Méditerranée. « Le nocher tunisien orna son mât d'un pavillon jaune et annonça qu'on était arrivé à bon port. »

raout

(vieilli) grande réception mondaine. « Raout ministériel, parisien; donner un raout; inviter qqn à un raout. »

vermillon

poudre fine de cinabre, d'un rouge éclatant tirant plus ou moins sur l'orangé, employée notamment en peinture et pour la fabrication des fards.
couleur d'un rouge éclatant plus ou moins orangé. « Les pieds des chaises étaient peints en vermillon. Ce jaune doré, relevé d'un peu de vermillon, forme la couleur de l'aurore proprement dite, et s'élève ensuite, par différentes teintes de rouge, jusqu'au carmin au zénith. Le vermillon des tuiles, contre le bleu du ciel. Ciel, visage vermillon; joues vermillon(nes). Une longue robe de cachemire vermillon. »
arbre au vermillon ou vermillon = chêne kermès. « Te rappelles-tu quand grand-mère nous emmenait cueillir du vermillon du côté de Montmajour ? »
[comme signe de santé, de jeunesse ou de fraîcheur] « On eût dit que ses joues étoient peintes du vermillon de ces baies d'églantiers qui brillent au milieu des neiges. Ses joues étaient du plus beau vermillon. »
[comme signe d'émotion] « un léger ton de vermillon passa comme l'éclair sur ses joues pâles. »
pop., vieilli : anglais, à cause de l'habit rouge des soldats de la Grande-Bretagne. [couleur]

trumeau

trumeau espace compris entre deux portes, entre deux fenêtres ; panneau, revêtement (de menuiserie, de glace, peinture) qui occupe cet espace. « Les trumeaux des fenêtres, horriblement surchargés, se lézardaient en tous sens. »
glace décorant le dessus d'une cheminée; panneau de bois sculpté, peinture ornementale au-dessus d'une telle glace. « Trumeau orné de marqueterie ; trumeau rococo ; Au-dessus de la cheminée s'élevait jusqu'au plafond un trumeau encadré par un fouillis de branchages, de nids de tourterelles et de canaris dorés. »
pilier, souvent sculpté ou masqué par une statue, qui soulage en son milieu le linteau d'un portail. Trumeau gothique sculpté.
pop. (vieux) trumeau = personne âgée, en partic. vieille femme outrageusement fardée.

citrin

citrinqui rappelle la couleur du citron. Une teinte citrine. Un liquide citrin. « Le chat noir aux yeux citrins. »
(pierre de) citrine : pierre semi-précieuse (variété de quartz colorée en jaune) appelée encore fausse topaze.

caraco

caraco autrefois, corsage de femme cintré, à manches longues, porté ample sur une jupe froncée.
aujourd'hui, sous-vêtement féminin droit et court, souvent porté avec une culotte assortie. « Un caraco chic et sexy, avec son encolure en guipure raffinée. »

basque

basque partie découpée du vêtement qui descend au-dessous de la taille. Habit à petites, à grandes basques. « Il portait une veste à longue basque et à larges poches pleines de tabatières. » « Il courait, les basques au vent. »
fam.: se pendre, s'accrocher aux basques de qqn. Le suivre partout, ne pas le quitter. [habits]

soutache

soutache tresse de galon qui orne un uniforme militaire ou un vêtement féminin. Soutache de coton, de laine, de soie; broderie de soutache. « Une veste de velours bleu relevée de boutons, de brandebourgs et de soutaches d'argent. »
soutacher : coudre une soutache sur (quelque chose); garnir d'une soutache. Soutacher une veste. « La couturière soutache un corsage de jais. » [habits]

manne

manne grand panier d'osier de forme rectangulaire ou cylindrique, muni de deux anses, qui sert à transporter divers objets. « Manne de poissons ; manne à linge, manne de pâtissier ; agenouillées sous les riflards de cotonnade bleue, larges comme des tentes, elles échangeaient des réflexions, parmi les mannes d'osier emplies de fromages, et les cages à claire-voie où grouillaient des volailles. »
nourriture providentielle que Dieu envoya aux Hébreux pendant la traversée du désert.
nourriture abondante et inespérée. « Sa brûlante imagination lui peignait une destinée calme au bord d'un ruisseau frais, sous un bananier qui dispensait une manne savoureuse, sans culture. »
fig.: bienfait d'origine divine, grâce. « Mais pour goûter ce repos sacré, pour savourer cette manne, il faut une parfaite tranquillité extérieure. »

enchifrené

enrhumé. Vieillard enchifrené « Me sentant plus ou moins enchifrené, je demandai à Max la permission de le quitter. »
altéré par une inflammation des muqueuses nasales. Voix, toux enchifrenée. « Il écarquille sa bouche coupée en fente de tire-lire d'où s'échappe une voix pointue et enchifrenée. » « La prononciation enchifrenée qu'impose le flux des larmes. »

chrysocale

alliage de cuivre, de zinc et d'étain en proportions variables et ayant l'aspect de l'or : « une montre attachée par une chaîne en chrysocale. » [couleur]

baume

plante odoriférante, notamment menthe. « Baume des champs, des jardins »
Médicament à base de substances aromatiques végétales (=onguent)
p. métaph. : ce qui adoucit, guérit les maux de l'âme : « j'ai trouvé dans ses paroles un secours inespéré, un baume qui me fait revivre. »
baume bienfaisant, consolateur, divin, rafraîchissant, restaurateur, salutaire; distiller, jeter, mettre, répandre du baume sur (les plaies, les blessures, etc.). Fam. Mettre du baume au/dans le coeur/sang.
substance résineuse : son utilisation par les égyptiens a donné le verbe "embaumer", au sens de préserver les corps de la corruption.
parfum extrait du baume. « Fleurer (ou flairer) comme baume »
p. anal. Parfum émané de toute autre substance : « languide et terreux arôme, odeur du sol, le dernier baume, autour des corps muets et froids. »
p. métaph. : « l'enfance est l'essence de la vie. Nous délayons ce baume précieux dans le cours des années insipides qui s'écoulent après. Aussi, devons-nous nous estimer heureux quand, au milieu de notre existence le goût de ce parfum n'est pas entièrement évaporé. »

mashup

application qui combine du contenu provenant de plusieurs applications plus ou moins hétérogènes.
Dans le cas de sites Web, le principe est d'agréger du contenu provenant d'autres sites, afin de créer un site nouveau. De plus en plus d'éditeurs de contenu proposent gratuitement des API permettant de créer des mashup à partir de leur contenu.

chassieux

qui a de la chassie (humeur onctueuse et jaunâtre sécrétée sur le bord des paupières). Yeux chassieux. « Il passe ses journées enfermé chez lui, le cheveu ébouriffé, les yeux chassieux. »
fig.: qui a l'apparence de la chassie. « Une humidité chassieuse suintait des murs. »

dinanderie

dinanderie ensemble d'ustensiles de cuivre jaune, tels que pièces de vaisselle, chandeliers, aiguières, etc. Ouvrages de dinanderie.
usine où l'on fabrique des objets en cuivre jaune.

boscot

boscotpop.: personne petite et bossue ; bossu. « Un pauvre boscot. Femme mignonne, un rien boscotte. Créatures tortillardes et boscotes. »

biffer

barrer, annuler d'un trait de plume ce qui est écrit. « Ses manuscrits étaient biffés, rebiffés, raturés, grattés, chargés. La tâche dite de "révision de la copie" consiste à rectifier les erreurs, à biffer les redites, etc. »
p. métaph.: supprimer, retrancher, détruire. « Vous êtes si aimable aujourd'hui! si c'était possible je bifferais tout ce que je vous ai dit hier. Le vieillard, décidé à ne biffer sa vie que quand il n'aurait plus une heure à vivre, opposait à toutes les supplications un obstiné "pas encore". »

cosse

cosse enveloppe allongée des graines de légumineuses notamment comestibles : pois, haricots, fèves, lentilles, etc. (=tégument). Cosse de pois, pois en cosses.
p ext.: objet enveloppant
fig.: laisser les cosses = s'attribuer la meilleure part.
pop.: paresse, flemme. Avoir la cosse. Tirer, secouer sa cosse (=ne rien faire). « Elles se vautraient dans une vraie cosse. »

saccharine

saccharine qui est de la nature du sucre, qui en contient. Richesse saccharine des betteraves ; acide saccharin. « Les raisins exposés au soleil prennent de belles teintes mais voient leur richesse saccharine diminuer. »
qui est relatif au sucre (=sucrier). Industrie saccharine.
substance édulcorante, au pouvoir sucrant 300 fois plus élevé que le sucre, mais à l'arrière goût amer.

escarcelle

escarcelle grande bourse attachée à la ceinture, en usage jusqu'au 16è siècle. « Une clef qu'il portait toujours sur lui dans l'escarcelle pendue à son côté. »
fam.: bourse, portefeuille. « Dix mille francs qui sont rentrés dans mon escarcelle. » « Il se met en quête d'un cabaret à la portée de son escarcelle. » « Presque toujours une gratification tombait dans l'escarcelle du maître d'hôtel. »

Habeas Corpus

l’ordonnance (ou bref, ou mandat) d'habeas corpus est une procédure légale en vigueur en Angleterre dont les origines remontent au Moyen Âge. Elle amène un juge à se prononcer sur le caractère légal ou non de la détention d’une personne et le cas échéant à ordonner sa libération. Ex: l'Angleterre est un pays de liberté : on y jouit de l'habeas corpus et de la liberté de la presse ; le prévenu était mis en liberté par voie d’habeas corpus en attendant la tenue de son procès.

insexuel

sexuellement indifférencié. « Des femmes à l'érudition immense [...], aux poitrines garçonnières et inertes d'anges, insexuelles pour ainsi dire. »
p. méton. [en parlant d'un attribut de la pers., d'un vêtement] Tenue, coiffure insexuelle.
qui n'éveille aucun désir sexuel. « Elle est insexuelle. Elle ne s'adresse par rien aux sens de l'homme. »
qui n'a pas de désir sexuel. « Bien qu'il connût sa fille et qu'il eût depuis longtemps perdu tout soupçon sur elle, tant il la croyait insexuelle, il la surveillait toujours avec une attention curieuse. »

hispide

hispide [en parlant d'un végétal] garni de poils. Tige hispide.
p. anal.: « terres hispides et sans culture. »
[en parlant d'une pers.] à la barbe ou aux cheveux hirsutes, d'aspect revêche. « Une bouchère hispide que le beau Swan avait dédaignée. »

anabase

du grec "ascension", ce terme a plusieurs acceptions :
relig.: ascension de l'esprit au Royaume de Dieu ou dans le monde céleste.
expédition militaire. « les Anabases de Napoléon d'un bout à l'autre de l'Europe. » « La folle anabase commença : après Ankara, on s'engagea dans des solitudes montagneuses, sans villes ni cultures, où la cavalerie turcomane harcelait les Croisés. »
méd.: phase d'aggravation d'une maladie.

photophore

photophore porte-bougie surmonté d'un verre servant à protéger la flamme. « La lueur haletante de la bougie dans le photophore au verre plus qu'à demi brisé. »
organe luminescent ou photogène pouvant émettre une certaine lumière.
lampe portative à manchon incandescent et munie d'un réflecteur. Photophore de mineur, de spéléologue.

poivrière

poivrière guérite à toiture pointue en forme de cône, placée à l'angle d'un bastion, sur le faîte d'un mur.
en poivrière = [construction] conique ou surmontée d'un toit en forme de cône. Tours en poivrière ; toit en poivrière ; échauguette en poivrière.

exoplanète

planète située en dehors du Système solaire (= planète extrasolaire).

polygraphe

auteur qui traite de sujets nombreux et variés, le plus souvent de caractère didactique, sans être spécialiste. Phrasilas était un polygraphe estimé dont on n'aurait su dire au juste s'il était philosophe, historien ou mythologue.
péj.: auteur qui, n'étant pas spécialiste, écrit sans originalité sur des matières variées. Ce répugnant polygraphe qui, dans le fond, est incapable de comprendre rien à rien.
appareil permettant d'enregistrer simultanément plusieurs phénomènes physiologiques (activité cardiaque, cérébrale, musculaire).

disruptif

disruptif [en parlant d'une décharge électrique] qui se produit avec soudaineté et s'accompagne d'une étincelle.Force disruptive, phénomène disruptif.
littér.: qui tend à une rupture. « L'Internet est plus disruptif que de l'imprimerie, l'électrification et l'industrialisation combinées. »

chevillard

boucher en gros, commissionnaire qui vend la viande à la cheville aux bouchers détaillants. « Les chevillards parisiens achètent les bêtes chez les éleveurs de province. »

collatéral

qui est à côté, qui est parallèle.
se dit de parents qui ne sont pas en ligne directe: frères, oncles, cousins.
dommages collatéraux : dommages occasionnés involontairement.
fig.: qui a une origine commune ou similaire. « Si la souveraineté n'est pas antérieure au peuple, du moins ces deux idées sont collatérales, puisqu'il faut un souverain pour faire un peuple. »

Perestroïka

"restructuration" en russe, ce nom fut donné à la politique sociale et économique de Mikhail Gorbatchev de 1985 à 1991. Il voulait transformer l'économie stagnante (voire inefficace) de l'URSS en une économie décentralisée de marché.

téléologie

[du gr. télos, fin, but, et logos, discours]
étude des fins, de la finalité.
doctrine philosophique qui considère que tout a une finalité (=finalisme). « Conception téléologique de l'histoire. » « La téléologie, ou le finalisme, est le courant philosophique qui explique un phénomène A par un but final B postérieur à A. »
finalité.

Popol-Vuh

littéralement « livre du temps » ou « livre des événements » en quiché, c'est le document le plus important dont nous disposons sur les mythes de la civilisation maya. Il s'agit en fait d'une sorte de "Bible" maya relatant l'origine du monde et plus particulièrement du peuple maya-quiché. (l'une des plus puissantes ethnies mayas, basée à l'ouest du Guatemala actuel).

plein-cintre

en plein-cintre, se dit pour un arc dont la courbe correspond à un demi-cercle. Voûte ou arcade en plein-cintre de l'art roman. Le plein-cintre en opposition à un arc brisé ou ogive.

égosurfer

pratiquer l'égosurf, c'est-à-dire surfer sur le Web à la recherche d'informations sur soi-même, sur son patronyme ou sur les liens pointant vers son site.

énucléer

énucléer[du lat. enucleare, "dénoyauter"]
extraire une tumeur ou un organe rond (rappelant un noyau). Énucléer un kyste, un fibrome. « Cette tumeur sera facile à énucléer. »
[ophtalm.] procéder à l'ablation du globe oculaire. « En cas d'infection, on devra parfois énucléer l’œil blessé. »
[bot.] enlever le noyau d'un fruit (=dénoyauter). Énucléer des cerises.
p. anal.: « Elle [maman] guillotine les carottes, énuclée rageusement les pommes de terre. »

ordres (en architecture)

en architecture, les ordres déterminent les proportions et l'ornementation des constructions(en particulier des colonnes). Les grecs n'en reconnaissaient que trois : l’ordre dorique, l’ordre ionique et l’ordre corinthien, les romains en ont ajouté deux : l’ordre toscan et l’ordre composite.

Schlemiel

héros populaire, un peu sot, un peu naïf, simple d’esprit, de la comédie juive (un peu comme Woody Allen dans ses films). Ex: Allez, fait pas ton Schlemiel aujourd'hui ! [personne]

épiphanie

[du gr. epipháneia, "apparition"] commémoration de l'apparition de Jésus aux rois mages (fixée au 6 janvier ou au dimanche suivant).
fig.: prise de conscience soudaine et lumineuse de la nature profonde de qch. « Un texte lyrique dans lequel l'auteur livre ses déchirements et ses épiphanies. » « L'amitié, épiphanie de notre humanité. »

margoter

[En parlant de la caille] Pousser son cri : les cailles margotent.

troïka

en Russie, véhicule tiré par trois chevaux attelés de front. « Même les troïkas les plus légères s'engloutissent dans la boue au-dessus des moyeux. »
[en parlant de chevaux] en troïka = en attelage à trois de front. « Il conduit debout ses trois chevaux en troïka. »
p. anal.: ensemble de trois personnes dirigeant un État, une entreprise, ayant un but, des goûts communs; ensemble de trois institutions. « Cocteau, Picasso, Stravinsky font Parade à Rome, parfaite troïka ; Ce projet n'était pas incompatible avec celui défendu parallèlement par les membres de la "troïka" : France, Allemagne et Espagne. »
p. méton.: système de direction à trois.

marengo

"à la marengo" : plat composé d'une viande (généralement du veau) découpée en morceaux accompagnée d'oignons, d'ail, de tomates, de champignons et de vin blanc : « veau à la marengo, poulet marengo. »
(brun) marengo : couleur brune semée de petits points blancs semblables à la poussière. « Une redingote brun marengo. » [couleur]

Quaker

Membre d'une église protestante fondée au XVIIe s. en Angleterre, qui se répandit surtout en Hollande et aux états-Unis, prêchant en particulier le pacifisme, la philanthropie et une très grande austérité de moeurs.« Il s'agit de quakers, et tu sais que ceux qui sont attachés à cette secte tutoient tout le monde, sont vêtus simplement, ne vont point à la guerre, ne font jamais de serment, agissent avec flegme, et surtout ne doivent jamais se mettre en colère. » La réprobation de l'esclavage a été inaugurée en Amérique par la secte des quakers.
P. métaph. Ex : « il se voyait déjà installé dans une petite maison tranquille et quakeresse comme celle-ci. »

exote

voyageur-né, qui dans les mondes aux diversités merveilleuses, sent toute la saveur du "Divers". Rien à voir avec les pseudo-exotes, les Loti, les touristes, les proxénètes de la sensation, toujours avides de cocotiers et de ciels torrides, non, l’exote est celui qui choisit et cultive l’Esthétique du Divers comme moyen de connaissance du monde.

cèdre du Liban

le Cèdre du Liban compte parmi les bois les plus précieux. Le liban ayant cet arbre sur son drapeau, on l'appelle souvent "le pays du cèdre". Le mot "Liban" est en fait issu de l'arabe "laban" (lait), en référence au manteau neigeux des montagnes libanaises, un paysage bien rare dans cette région du monde.

autonyme

se dit d'un terme qui se désigne lui-même. Par exemple, "accoutumé" est employé comme autonyme dans: "accoutumé" prend un e.

gigogne

avec une maj. [P. allus. à Madame Gigogne ou la mère Gigogne, marionnette représentant une grande et forte femme entourée d'enfants sortant de ses jupes] Mère Gigogne. Mère de famille nombreuse. « Ah! la belle et bonne mère Gigogne, comme elle s'appelait elle-même en plaisantant parfois, avec Rose sur sa poitrine, Ambroise disparu à moitié contre un de ses flancs, Blaise et Denis derrière ses épaules! »
p. anal.: qui se compose de plusieurs éléments de forme analogue et de taille décroissante pouvant s'emboîter les uns dans les autres. « Fusée, lit, poupée gigogne ; tables gigognes. »

schnouf

Drogue, stupéfiant; en partic., héroïne. Ex: un réseau de copains et de coquins partagés entre le mic-mac électoral et le trafic de la schnouf.

Fukuyama (Francis)

philosophe, économiste et chercheur en sciences politiques américain d'origine japonaise.
Proche des néo-conservateurs, il a signé une pétition recommandant au Président Bill Clinton de renverser le dictateur irakien Saddam Hussein bien avant que George W. Bush ne s'en charge en 2003. Il a cependant désapprouvé l'invasion de l'Irak telle qu'elle a été réalisée, et a appelé à la démission de Donald Rumsfeld du secrétariat à la Défense.
Fukuyama a publié "La Fin de l'Histoire et le dernier homme", où il défend l'idée que la progression de l'histoire humaine, envisagée comme un combat entre des idéologies, touche à sa fin avec le consensus sur la démocratie libérale qui tendrait à se former depuis la fin de la Guerre froide.
Le concept de fin de l'histoire a d'abord été imaginé par Hegel et repris de diverses manières par plusieurs philosophes, Karl Marx en particulier. Pour Fukuyama comme pour Hegel, l'Histoire s'achèvera le jour où un consensus universel sur la démocratie mettra un point final aux conflits idéologiques. [personne]
Haut de page